Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Aux indignés. Mode d’emploi.

Aux indignés. Mode d’emploi.

Ce mouvement des indignés, très louable, malgré l’absence de leader, prend naissance dans divers pays où les citoyens ont la certitude d’être floués dans leurs droits fondamentaux, soit par une dictature, soit par une absence de démocratie, voire même une parodie de démocratie. La France se trouvant, en ce moment même, dans ce dernier cas, les Françaises et les Français étant sous le joug d’une dictature économique, savamment entretenue par le pouvoir politique. Ceux qui se qualifient d’indignés ont compris, avant les autres, que, s’ils n’agissaient pas rapidement, ils seraient, ad vitam aeternam, les dindons de la farce et les condamnés à payer les erreurs et machinations du trio diabolique banques/politiques/lobbies.

Ajoutez à cela, que d’élections en élections, on tourne toujours autour des mêmes candidats, pour in fine, aboutir (certainement) en 2012 au bipartisme et à l’alternance droite/gauche, sans véritable changement à usage démocratique, et vous avez la vision de ces quarante dernières années catastrophiques sur le plan économique, social et surtout démocratique.

500 signatures obligent, bon nombre de “petits candidats“, n’ayant rien à envier aux “gros candidats“, ni en terme de programme ou de compétence, se voient privés de représentation nationale par ce procédé inique, coûteux, tant en terme de dépenses de temps que d‘argent, mais qui évite à l’UMPS une dispersion des voix en même temps qu’une hégémonie politique douteuse et assurément non représentative autant qu’anti démocratique.

De fait, bon nombre des électeurs choisissent de ne pas voter (abstentionnistes) ou de voter nuls ou blancs. Rappelons à ce stade que : “Lors du dépouillement les votes blancs et nuls sont comptabilisés et sont annexés au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais ils n’apparaissent pas dans le résultat officiel où ne sont mentionnés que le nombre des électeurs inscrits, le nombre de votants, les suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls). “

Si les électeurs et électrices s’expriment ainsi, c’est qu’ils ne se reconnaissent dans aucun des candidats (es) en lice. Il ne peut être fait abstraction de ces, peut être 20, 30 ou 40 % de citoyennes et citoyens qui se retrouvent “politiquement orphelins“ ! Car parmi ceux là, beaucoup optent pour un vote protestataire en faveur des extrêmes au premier tour, pour se retrouver dans l’impasse au second tour, comme en 2002 dans le duel final désobligeant, CHIRAC/LE PEN !

Cette abstention chronique, et ces votes blancs ou nuls, trouvent leur légitimité à travers la défiance grandissante envers les politiques, mais surtout dans le fait, qu’à ce jour, aucun candidat ne propose quelque chose de foncièrement nouveau susceptible de transcender et satisfaire les demandes du peuple. La démocratie directe étant toujours absente des programmes politiques, quant elle n’est pas tout simplement bafouée !

Faut-il, pour autant, rester les bras croisés, subir et souffrir sans mots dire ? Attendre que la crise et l’orage passent ? Attendre que les banques et les agences de notation, avec l’aval des politiques, achèvent leur travaille de sape et de pillage, ou bien réagir et agir tous ensemble ?

C’est précisément ce qui vous est proposé à travers cet article, sous la forme suivante : Je propose à tous les “petits candidats“ dont je suis (exceptés les dissidents d’appareils politiques) qui, faute de parrainages ne peuvent représenter un certain électorat, aux différentes associations d’indignés, de délaissés, de non représentés, de déçus, de faire une coalition nationale que nous pourrions tout simplement appeler DEMOCRATIE et concentrée autour de cette dernière. En détacher un leader, porte voix de cette sorte de directoire.

Puis, au cours des votes du premier et second tour des présidentielles, procéder comme suit : Mettre dans votre enveloppe une feuille de couleur (très important et autre que blanche), barrée en travers par le mot DEMOCRATIE.

Lors du dépouillement et dans chaque bureau de vote, une personne désignée comptabilisera toutes les feuilles de couleurs. Ainsi, à l’issue de chaque dépouillement, nous connaîtrons précisément le nombre de votants écartés et occultés volontairement du résultat final par le système actuel.

Ce chiffre, exprimé en pourcentage des votants, étant en fait celui des personnes n’ayant pas de représentants susceptibles d’incarner à la fois leurs opinions, leurs visions de l’avenir, ainsi que de la manière de mener les affaires de la France dans le respect démocratique.

Il est raisonnable de considérer, qu’au-delà de 20 % de ces “votes de couleur“, l’élection ne saurait être validée par un conseil constitutionnel qui se respecte, c’est-à-dire autre que ceux qui avaient validé l’élection présidentielle de 1995, ou même celle de 2007 ! Suivez mon regard !

Le but ultime étant de faire pression par le nombre et d’invalider l’élection présidentielle, mais surtout de faire valoir ceux –dont je suis- qui prônent une démocratie directe dès 2012 ou une autre manière de gouverner la France.

L’invalidation sonnant le glas des 500 signatures obligatoires pour faire place à un procédé, certes sélectif, mais égalitaire et surtout démocratique.

Ce nouveau vote, pourrait être, l’avènement d’une démocratie directe, chère à bon nombre de nos concitoyens, pourtant définitivement et volontairement écartée dans le programme des candidats actuels. Tout simplement parce qu’elle ne prêche pas en faveur des cumulards-carriéristes politiques qu’ils sont, ni de leurs intérêts et de ceux de leurs affidés.

J’exhorte également, tous les médias, quel que soit leur couleur politique, de jouer à fond et loyalement leur rôle initial d‘informateur du public en facilitant la liberté d’expression démocratique. Ce qui n’est pas toujours le cas, lorsqu’on connaît le “verrouillage“ le “copinage“, l’allégeance de certains médias pour le pouvoir en place !

Enfin, j’invite toutes les personnes se sentant concernées par cet article à suivre la présente initiative de “vote de couleur“ au cours des deux tours de la présidentielle afin de ne plus avoir à voter pour le moins mauvais des deux finalistes, mais surtout faire entendre notre différence et notre exigence démocratique.

Je terminerai mon propos en plagiant ce manifestant indigné qui avait écrit sur sa pancarte :

 “ Ceux qui ne croient pas en l’impossible, sont priés de ne pas décourager ceux qui sont entrain de le faire“ !

Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : contact@lepf.fr.

Démocratiquement.

               TONIN Dominique


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 23 janvier 2012 11:31

    Pour ne pas etre deçu par les promesses d’un candidat, mais en meme temps pour faire entendre sa contestation par rapport au systeme ; Votons pour un candidat pour qui la politique ne devrait pas etre un metier, pour le seul candidat issu du monde ouvrier :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/

    Parce que ce n’est pas les elections qui changerons le systeme, mais une prise de conscience collective.


    • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 07:06

      Vous avez le droit de penser qu’il est LE candidat, pas moi. Désolé !


    • YVAN BACHAUD 23 janvier 2012 16:51

      Il est impossible d’avoir des députés même avec 16% au plan national comme le FN.

      Pour changer les choses il faut disposer du référendum d’initiative citoyenne en toutes matières pour abroger les lois injustes et en proposer de nouvelles.
      Le 07 mars 2010 l peuple suisse a voté à 73% OUI à l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui allait baisser les retraites. Cela en moins de trois mois sans un jour de grève.

      Pour la présidentielle Il faut en effet PROTESTER.

      J’ai proposé de voter pour moi mais« mon » bulletin pourrait être.

       POUR LA DÉMOCRATIE DIRECTE

       Yvan Bachaud 
      Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne

       www.ric-france.fr

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      UN AUTRE bulletin pourrait commencer par

       POUR LA DÉMOCRATIE DIRECTE

      Dominique TONIN

        www.lepf.fr
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      Ce qui est le plus important c’est de se présenter aux législatives et d’avoir plus de 75 candidats pour participer a la campagne officielle radio-TV.

      C’est totalement gratuit. juste 2 formulaires a remplir et deux photocopies : Pièce identité et inscription sur UNE liste électorale. ( Sinon extrait de casier judiciaire !!!)
      Encore moins pour être « suppléant »..
      ON PEUT SE PRÉSENTER PARTOUT EN FRANCE et même a étranger 11 circonscriptions

      Nous invitons les protestataires a aller signer la pétition en faveur du référendum d’initiative citoyenne et a se présenter aux élections sous LEUR bannière ou sous la notre en étant " rattaché administrativement à nous pour être comptabilisés.

      Nous avions eu 77 candidats en 2007, nous espérons bien les dépasser.

      Contactons nous en tous cas pour des manifestations en SEPTEMBRE... smiley

      contact@ric-france.fr


      • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 07:11

        C’est une très bonne idée, unir nos efforts pour faire exploser le système.

        Nous allons nous y atteler. Bien que n’étant pas du tout pour des parlementaires traditionnels, il faudra peut être en passer par là. A discuter.
        Je prends contact prochainement par TPH

      • momo momo 24 janvier 2012 11:12

        Je ne vois pas vraiment quelle est la différence entre ce vote de couleur et le vote blanc où celui qui vote blanc... dit exactement la même chose : « je vote mais il n’y apas celui pour qui je voudrais voter ». La vrai solution est dans la Suppression du Suffrage Universel et son remplacement par le Suffrage Militant : seul ceux qui ont une carte d’un parti politqiue peuvent voter. Et ceux qui ne trouve pas chaussure à leur pied fond comme toi et moi : ils en créent un.


      • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 13:16

        MOMO,

        Créer un mouvement, j’a fait. Avoir les 500 signatures est chose impossible. Donc pas de représentations possible, d’où l’idée de ce vote de couleur qui a pour avantage de recenser précisément ceux qui n’ont aucun représentant digne de ce nom au premier et second tour.
        De plus, pour celui qui serait élu, il saurait de manière précise combien de ces concitoyens seraient en parfaite cohésion avec lui. 20, 30 ou 40 %, ce nombre revêt une importance capitale. C’est ça le but et cela risque d’altérer momentanément ou durablement la gouvernance de l’Etat Français.

      • F-H-R F-H-R 24 janvier 2012 13:51

        Bonne initiative.
        Il faudrait pouvoir fédérer toutes les organisations ou mouvements qui vont dans le sens de la démocratie directe : Les recensées puis les contacter (ex. democradirect, RFNR, …)
        En attendant, les ’Indignés" font des meeting un peu partout en France mais, semble-t-il, manque de soutien concret.


      • Catart Catart 2 février 2012 21:45

        Hola,

        au risque de ne pas me tromper je reprendrais ce qu’a écrit « democradirect » :

        Je trouve très bien que les « petits » candidats démocrates s’unissent en un mouvement « Démocratie ». Et le rapprochement entre Bachaud et Tonin, c’est déjà bien.

        Il faut aller plus loin et c’est ce que nous faisons aujourd’hui avec Dominique Tonin ET D’AUTRES, et ce doit être le seul plan ni A ni B ni C, je veux dire réunir toutes les forces de contestations sous le mot unique« DÉMOCRATIE », mais avec un porte drapeau qui ne parle pas en son nom mais au nom du Peuple et de toutes les associations ou mouvements.

        Mais une chose de grande importance, en plus de parler d’une seule voix, c’est de présenter un programme écrit par le Peuple pour le Peuple et c’est une obligation car sinon les électeurs vont rigoler avec les tout petits avec 4 lignes de propositions mesurettes perso... et les autres qui se présentent sans une seule proposition ...votez pour moi je vais changer la France avec une hotte vide...

        c’est comme pour le reste...je veux imposer un référendum pour le Peuple sans violence à nos très vertueux et partageur politiques de tous bords... smiley je veux de l’horizontal pour prendre le pouvoir et les mettre à la porte.... smiley 
        Non non c’est du pipo pour prendre la plus petite décision pour le bien du Peuple il faut aller tous ensemble uni en laissant nos egos à la cave à la bagarre des urnes pour essayer d’arriver aux manettes... smiley

        Le reste est un mensonge.

        Nous avons une occasion unique MAIS si chacun reste de son côté NOUS SERONS SEUL RESPONSABLE et l’UMPS pourra rigoler encore de nombreuses années.

        Le Peuple a commencé à l’écrire depuis plus de 3 mois sur notre site et ailleurs, vous pouvez participer en le triturant le bousculant en proposant IL EST A VOUS mais le 17 Mars nous le proposerons lors de la conférence de presse que nous organisons à Paris par l’intermédiaire de Dominique Tonin porte drapeau, qui l’expliquera et l’argumentera non pas en son nom mais au nom de tous ceux présent et au nom de « DÉMOCRATIE ».

        Un pas énorme vient de se faire avec plusieurs associations ou mouvements il faut y aller plein pot UNI ET TOUS ENSEMBLE.

        http://www.indigne-je-propose.fr/





         







      • gogoRat gogoRat 23 janvier 2012 19:14
        L’idée que vous soumettez ici est intéressante , et à creuser ...
         sa réalisation est-elle plus plausible et plus attrayante que le simple boycott du système de scrutin ? 
        cela reste à débattre ...
         en attendant BRAVO quoi qu’il en soit pour avoir ainsi démontré qu’il reste possible d’innover en matière de consultation du peuple !

        Remarque tout de même en faveur d’un « boycott du système de scrutin actuel » =
         vous écrivez :
         “Lors du dépouillement les votes blancs et nuls sont comptabilisés et sont annexés au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais ils n’apparaissent pas dans le résultat officiel où ne sont mentionnés que le nombre des électeurs inscrits, le nombre de votants, les suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls). “
        ---
        or, il suffit de consulter 
         pour vérifier que le nombre de votants et de non-votants sont pourtant bel et bien officiellement comptabilisés ...
        en 2007 :
        Inscrits44 472 733100,00Abstentions7 130 72916,03Votants37 342 00483,97


        • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 07:17

          Certes, les chiffres officiels sont consultables, mais je voulais par ce système mettre surtout en évidence tous ceux qui votent pour qqu’un même s’il ne correspond en rien aux idées du votant Exemple de 2002 CHIRAC/LE PEN, tous les socialistes (par exemple) qui ont voté pour CHIRAC auraient pu faire un « vote de couleur ». Ce qui n’aurait rien changé au résultat final mais aurait mis en évidence ce manque de choix et surtout de représentativité.


        • gogoRat gogoRat 24 janvier 2012 10:54

           Ne craignons pas de rebuter l’entendement des lecteurs par des considérations plus précises :
          Un des défauts fondamentaux du scrutin tel qu’il est organisé actuellement tient au fait qu’il refuse d’évaluer (ou de mesurer) les expressions de rejet ou de boycott que les électeurs devraient pouvoir exprimer.
           Les seuls moyens laissés à l’électeur pour laisser deviner son refus de cautionner sont : - le vote blanc ou nul, - l’abstention (ou boycott du vote), voire : la non inscription sur les listes électorales.
          Or, structurellement autant que par la propagande entretenue par les détenteurs ou défenseurs du système de pouvoir actuel, une grande confusion est entretenue et exploitée autour des interprétations possibles de chacune de ces options.
           Puisque l’honnêteté devrait interdire de commenter des actes dont la signification est ambiguë et excessivement floue, la logique devrait condamner les principes officiels de scrutin qui exposent tout un peuple à une telle malhonnêteté !

           De plus, il est plus aisé et plus naturel de savoir d’abord ce que l’on rejette, avant même que d’être certain de ce que l’on souhaiterait.
           ( Il est plus honnête d’affirmer que l’on ne saurait cautionner tels et tels candidats dont on a suffisamment connaissance ... que de se déclarer d’accord avec un « programme politique » ou pour déléguer son pouvoir citoyen à un candidat que l’on sait trop méconnaître.)
           Pourtant, une mesure, la plus précise possible, des expressions citoyennes de rejets devrait être considérée comme indispensable pour réguler l’exercice du pouvoir : sinon le candidat sortant n’a plus qu’à interpréter lui-même son propre bilan tout en affichant de nouvelles promesses ...

          Enfin, aucune des options « vote blanc », « vote nul », abstention, boycott, ou non inscription sur les listes électorale ... n’a un impact imposé sur l’exercice du pouvoir. Seul les citoyens qui cautionnent ont voie au chapitre : ce qui est contraire à notre principe d’égalité citoyenne.

          De ce point de vue, l’avantage de votre bulletin de couleur est qu’il permet une mesure plus précise de l’expression citoyenne.
           Resterait à s’assurer que le mot « Démocratie » à la même signification pour tous les votants ...


        • F-H-R F-H-R 24 janvier 2012 14:45


          Parfaitement d’accord avec gogoRat : Il faut d’abord voter clairement avec un bulletin de couleur en y inscrivant le mot « DEMOCRATIE » comme le suggère Dominique Tonin.
          Le choix d’un représentant du peuple ne doit pas être conditionné par « son » programme mais par son engagement et sa capacité à garantir la démocratie directe.
          Ensuite seulement, les grandes lignes de la politique intérieure et extérieure devront être élaborées par les citoyens sur la base de propositions de toutes tendances (expliquées et motivées par ceux qui le souhaite) dont seules celles qui auront reçues une majorité d’approbation (vote directe) seront retenues. De même la mise en œuvre de la politique devra être faite par des citoyens aillant démontrés leur compétence en la matière.
          Mais tout cela nécessite une organisation nationale et surtout une réflexion approfondie sur les modalités de validation des choix car, comme nous le savons tous, les intérêts des uns ne sont pas les intérêts des autres et il faudra bien déterminer des critères appropriés à chaque axe et volet du système démocratique.
          Nous en sommes encore loin…


        • Catart Catart 24 janvier 2012 11:05

          Hola,
           
          Merci dominique, il faut se regrouper et laisser les egos de côtés ne pas faire comme ceux que nous critiquons.

          Prèparer un programme et le présenter tous ensemble autour d’une seule voix pour le commenter.

          http://www.indigne-je-propose.fr/&nbsp ;


          • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 13:28

            @GOGORAT

            « De ce point de vue, l’avantage de votre bulletin de couleur est qu’il permet une mesure plus précise de l’expression citoyenne.

             Resterait à s’assurer que le mot »Démocratie« à la même signification pour tous les votants ... »
            C’est cela, mesurer de manière précise l’expression citoyenne. Le nombre, conséquent ou pas faisant le reste.
            Pour moi, démocratie, démos-le peuple- , kratos -le pouvoir-, donc gouvernement par le peuple.

            • democradirect democradirect 24 janvier 2012 21:37

              Je trouve très bien que les « petits » candidats démocrates s’unissent en un mouvement « Démocratie ». Et le rapprochement entre Bachaud et Tonin, c’est déjà bien.

              Je ne pense pas qu’il faille nécessairement qu’il y ait un leader à ce mouvement. Je pense au contraire qu’une raison pour laquelle le mouvement des Indignés est louable, c’est précisément l’absence de leader. L’important, c’est de se focaliser sur une revendication : la démocratie. Cette revendication est certes multiple, mais c’est quand même davantage focalisé que celles des indignés. De plus, il y a un noyau que tous les démocrates acceptent : un véritable droit de référendum d’initiative citoyenne (voir ici). Si l’on parvenait à obtenir ce droit pour modifier la Constitution, cela permettrait d’ouvrir la porte de la démocratie. Chaque courant démocrate pourrait ensuite soumettre au peuple ses propositions. Selon l’expression de Bachaud : c’est la clé de la démocratie.

              Si j’ai bien compris, votre proposition de vote sur papier couleur, c’est pour que l’on puisse comptabiliser plus facilement les votes blancs (qui seraient sur ces papiers de couleur), ou plus exactement les votes en faveur de « Démocratie » ? Je ne sais pas si j’ai vraiment compris, car vous dites en commentaire « Certes, les chiffres officiels sont consultables, mais je voulais par ce système mettre surtout en évidence tous ceux qui votent pour qqu’un même s’il ne correspond en rien aux idées du votant Exemple de 2002 CHIRAC/LE PEN, tous les socialistes (par exemple) qui ont voté pour CHIRAC auraient pu faire un « vote de couleur » ». Ce serait une autre idée. Il faudrait d’abord vérifier que l’on peut voter pour un candidat sur un papier de couleur sans que ce vote devienne nul. Et même si c’est possible, alors les votes en couleur ne seraient pas nécessairement des votes en faveur de « Démocratie ».

              Vous dites : « Le but ultime étant de faire pression par le nombre et d’invalider l’élection présidentielle, mais surtout de faire valoir ceux –dont je suis- qui prônent une démocratie directe dès 2012 ou une autre manière de gouverner la France ». Je vois les choses différemment. Je crois que la votation ne sera pas invalidée d’un point de vue légal, ceci quelque soit le taux d’abstention. Le but ultime est d’introduire la démocratie en France. Ce peut être en faisant valoir les « petits » candidats qui prônent la démocratie, ou en faisant pression sur les candidats principaux (qui sont en compétition pour acquérir les suffrages populaires) pour qu’ils s’engagent à introduire la démocratie.

              Proposition :

              1) Création d’un mouvement « Démocratie »
              Selon proposition de Tonin (ou plutôt un peu plus souple et informel, sans leader) pour lancer le plan A et si nécessaire le plan B aux élections présidentielles 2012, et pour comptabiliser les candidats aux législatives (voir le commentaire de Bachaud).

              2) Plan A
              Convaincre les principaux candidats de s’engager à introduire dès la première année de leur mandat un véritable  droit de référendum d’initiative citoyenne pour modifier la Constitution selon le principe « Le peuple, et uniquement le peuple, doit pouvoir modifier la Constitution ».

              3) Plan B
              Si aucun candidat ne prend cet engagement, voter blanc sur papier de couleur, ce qui signifiera « mon critère déterminant pour choisir mon candidat, c’est qu’il prenne l’engagement indiqué en A (et bien sûr si un candidat prend cet engagement et ne le respecte pas, je ne voterai plus jamais pour lui) ».

               

              Si nous jouons suffisamment finement, 2012 sera l’année de la démocratie. Les circonstances sont en effet exceptionnelles, par l’urgence de la démocratie (pour faire face à la crise de la zone euro, elle-même causée par le déficit démocratique), et par l’opportunité qu’ouvre le large discrédit où ont sombré les élus.

               


              • Dominique TONIN Dominique TONIN 24 janvier 2012 22:13

                J’ai lu avec intérêt votre billet. J’y adhère majoritairement, même si je reconnais que cela ne se fera pas d’un coup de baguette magique.

                Une seule chose pour laquelle je ne me fais aucune illusion, et qu’il me semble inutile d’aborder (même pas en rêve), est celle de faire prendre « l’engagement aux candidats » de respecter la démocratie ! L’exemple de 2007 et tous les candidats qui signaient la charte sur l’environnement en est la parfaite illustration - négative-.
                Je ne crois plus aux promesses électorales depuis que je ne crois plus au père noël !
                Merci pour votre analyse et vos encouragements nécessaires.

              • democradirect democradirect 25 janvier 2012 00:33

                On ne peut pas comparer notre revendication avec le pacte écologique de Hulot.

                Le pacte écologique est long et relativement vague. Notre revendication est courte et précise : « introduire dès la première année de leur mandat un véritable droit de référendum d’initiative citoyenne pour modifier la Constitution ».

                On peut être plus précis sans être beaucoup plus long « introduire dès la première année de leur mandat un droit de référendum d’initiative citoyenne : si une proposition de modification de la constitution est soutenue par un million de signatures de citoyennes et de citoyens inscrits sur les listes électorales réunies en 18 mois, alors cette proposition devra obligatoirement être soumise en votation populaire. De plus, toute modification de la Constitution – même voulue par les élus – devra obligatoirement être soumise en votation populaire ». Et si on veut être complètement précis, il faut indiquer la modification exacte des articles 11 et 89 de la Constitution : cela prend moins d’une page A4.

                 


              • Catart Catart 25 janvier 2012 19:09

                hola mes AMIS,

                Comme Dominique il ne faut pas croire qu’un seul des loups va tenir un engagement envers nous...allons même signé..ils rigolent et se foutent de nous... et détrompes toi... le coup de N Hulot hyper médiatisé par un personnage aimé des français...un revers de manche et KO ...il faut en tenir compte...

                Non non il faut faire un coup TOUS ENSEMBLE avant les élections pour alerter la France et diffuser massivement. Et tu le dis la période est exceptionnelle... ???
                Moi le coup je le vois très bien autour d’un leader comme Dominique TONIN qui parle d’une seule voix du programme écrit par le Peuple à multiples mains, avec nous TOUS unis autour de lui...pour moi pas de prob... je roule avec force.
                Puis on continue TOUS à bosser ensemble en partageant les sujets pour former un mouvement que tu appelles comme tu veux...pour moi aucun prob...avec le leader...nous tous on essaye de regrouper aussi une équipe de jeune derrière comme (ce n’est qu’un exemple M Verner si cela lui va), et on y va au feu mais là sérieux et organiser...sinon pas de rêve on touchera jamais aux manettes de façon démocratique.
                Pour le coup nous avons une petite idée.....à partager sans aucun prob et heureusement... car comme je répète à longueur de journée si nous agissons comme ceux que nous voulons virer il faut se recoucher... ???

                http://www.indigne-je-propose.fr/
                facebook journal des indignés nous proposons

                 


              • Catart Catart 29 janvier 2012 13:48

                hola,

                juste pour le plaisir de l’humour mais si on y regarde de plus près c’est juste un rappel des promesses des uns et des autres depuis plus de 40 ans

                Pernaut questionne Sarko...

                élicitation à Mr Pernod, sobre comme un berger, simple comme Galinette, en un mot bien, je pense que l’on pourrait s’en resservir la prochaine fois avec des arachides...

                Juste une critique, ils auraient pu quand même lui retirer les « tiques » on voit bien que ce pauvre homme de Nico était gêné...

                En premier lieu il faut dire de Nico qu’il est très fort, pas une erreur, il savait tout par-cœur ce qu’il avait appris juste avant la répétition...

                Et quelle efficacité... vous voulez combien... mais oui... à l’instant où je vous parle... Mr Pernod nous venons de débloquer...500millions d’€.

                Des aides mais pas de prob Mr Pernod... ce matin même...nous avons mis en marche des aides de jour pour la nuit et même des aides de nuits pour 2 jours...

                Les bateaux, mais Mr Pernod, vous plaisantez... je connais parfaitement, je suis même un grand spécialiste... d’ailleurs j’en ai un énorme en chantier dont le lancement est prévu pour le printemps 2012...

                Les pharmaciennes de banlieues caillassées en 2010... je connais...mais Mr Pernod, mais imaginez un instant un seul, que je mette la police à ramasser les pierres...je suis foutu... j’ai le lendemain sur le dos la grève des carriéristes jardiniers fonctionnaires...

                Les petits patrons allons Mr Pernod... je connais et d’ailleurs dès cet après midi nous avons mis en place un dispositif spécial pour que je ne sois plus embêté… des chômeurs au chômage que nous allons retirer du chiffre du chômage, nous les prêtons aux petits patrons pour qu’ils nous les « reformattent » pour un prochain chômage de longue durée...Mr Pernod il faut quand même y penser et je vous fais remarquer au passage que je suis le premier… 

                Les agriculteurs...alors là permettez moi Mr Pernod, je connais… petite confidence, j’ai eu…enfin il me semble… un arrière arrière grand père qui travaillait comme plombier dans une « exploitation d’agriculteur” de vaches en Pologne, il s’occupait des »os"...cela ne s’invente pas Mr Perno…

                Mais Mr Pernod revenons à nos « moutons »... Nous allons...je veux dire l’état, dans un premier temps, aider massivement nos pauvres agriculteurs pour les exploitations supérieures à 450ha, un simple exemple... suppression totale des taxes et remboursement « prog bouche » à la hauteur de 999 % de l’achat des produits « phyto-sans-sanitaire » de destruction massive des humains...Dans un deuxième temps, pour les petites exploitations et c’est là le plus important Mr Pernod, je dirais, en toute modestie, que je suis extrêmement fier de cette petite perle d’avancée sociale…nous avons mis en place ce matin même un programme commun qui consiste à faciliter l’accès à des crédits que nous avons appelés « je te tiens par la barbichette »... je ne vous cache pas Mr Pernod, que je suis également assez fier de cette formule... en clair, sur les nouvelles taxes et divers impôts nouveaux que vont devoir payer les petites exploitations, une partie infime… je veux dire petite, sera allouée à ces crédits, moyennant et vous le comprenez bien Mr Pernod un intérêt substantiel pour Nous...

                Jeunes et universités, mais Mr Persod j’ai connu et c’est pour cela que cette nuit j’ai personnellement demandé au sinistre concerné de mettre en place un grand plan « 21/29,7 bidon bidon ville » , c’est le nom que je lui ai donné, et je ne vous cache pas Mr Pernod vous qui connaissez ma grande modestie que je suis un peu fier de ce nom qui nous rappelle un peu Toulouse la ville rose réputée pour sa production de Nougat… ce plan consiste en la restauration des ruines universitaires… pour que quand même, Mr Pernod, nos jeunes puissent avoir quelque chose à détruire pour la prochaine manif...

                Le chômage, mais Mr Pernod je connais, enfin je veux dire c’est une image... bien sûr mais soyons sérieux, à la minute où je vous parle le compteur s’affole, c’est pour cela que nous avons encore « débloqué », comme pour le reste, mais cette fois-ci en urgence... 5 milliards que nous prendrons en déshabillant un autre ministère en prévision de nouveaux chômeurs. Ce qui montre bien Mr Pernod que nous ne chômons pas au Palais...

                La sécurité alors là Mr Pernod…51 mesures… du jamais vu…d’un « pastis » (gâteau), baptisé « sous-marine » prisent cette nuit même avec Carla aux manettes... imaginez un seul instant... et je mis refuse Mr Pernod... que nous laissions... ce qui serait mal compris par l’ensemble des français... Nous les responsables de l’insécurité... l’insécurité monter dans des proportions qui ne sécuriseraient pas nos Amis français...je n’ose même pas Mr Pernod un seul instant penser à ce qui se passerait… Non Mr Pernod ne comptez pas sur moi... comme pour le reste d’ailleurs.

                Français Françaises nous venons de passer 5 années d’un amour partagé. Ne vous laissez pas abattre par d’autres que moi cela serait injuste et me ferait beaucoup de peine en ces périodes de crises… Je vous supplie d’être raisonnable et de me laisser continuer à jouer aux manettes. Profitez de ces fêtes, buvez, bouffez, prenez des réserves car 2012 sera une autre année…

                Vive la France vive mes Marionnettes.

                Quel homme… un autre messie qui en 1h résout ce qu’une bande d’incapables n’a pas réussit à faire en 40 ans...La seule chose que j’ai pas compris c’est pourquoi il demandait sans arrêt “un p’ti jaune Mr Pernod merci” je me demande si ce n’est pas un code secret en chinois… 

                Qu’est-ce que tu me dis Bernadette… C’est lui qui nous dirige depuis 5 ans… NON D’UN DIEU… je ne m’en étais pas aperçu…

                Humour de Catart

                http://www.indigne-je-propose.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès