Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Avis de tripatouillages sur les chiffres du chômage

Avis de tripatouillages sur les chiffres du chômage

Il y a quelques mois, François Hollande avait décidé de lier son destin à la courbe du chômage, après avoir échoué à la faire reculer comme il avait promis. Curieusement, les méthodes de comptabilisation du nombre de chômeurs sont modifiées en plein cœur de l’été 2015

 
Deux façons de faire baisser les chiffres
 
Les choses sont tout de même extrêmement troublantes, pour de nombreuses raisons. D’abord, même si Pôle Emploi a annoncé ce changement de méthode de manière transparente, il le moment choisi pour le faire est extrêmement suspect : fin juillet, alors que la France est largement en vacances, que les médias rentrent moins facilement dans les sujets de fond. Et cela est assez tôt avant les élections présidentielles pour que l’on ait largement oublié cette modification au moment du vote, au printemps 2017. Mais le choix du moment est également suspect parce qu’il intervient trois ans après l’élection de François Hollande, et que le chômage progresse, contrairement à ses promesses.
 
Et, comme par hasard, alors que le nombre de chômeurs de catégorie A aurait progressé de 11 300 selon l’ancien modèle, il ne progresse que de 1 300 avec la nouvelle façon de compter, à 3,55 millions. Mais que penser des baisses du nombre de chômeurs de moins de 25 ans ou de la baisse de 0,3% du nombre de chômeurs de catégorie B et C (5,4 millions en métropole, 5,7 millions au total). Bref, devant l’échec de son gouvernement dans la lutte contre le chômage, pourtant une de ses priorités, il est difficile de ne pas penser que la majorité a recours à des moyens pas complètement honnêtes pour mettre les statistiques dans une meilleure direction qu’elles n’iraient naturellement, sans artifice.
 
Modifications forcément malhonnêtes ?
 
Dans un long papier intéressant, France Télévisions plaide la cause du gouvernement. Un économiste dit que Pôle Emploi « a un peu mieux rangé sa chambre  ». Après tout, l’administration ne devrait pas s’interdire de remettre à jour ses méthodes pour les améliorer. Dans le détail, selon la journaliste de France TV, « les nouveaux recoupements de données permettent de mieux repérer les personnes en formation, en service civique ou en contrat aidé. Des personnes qui n’ont donc pas besoin de chercher un emploi, et peuvent sortir des catégories A, B et C ». En clair, cela se traduit par une reclassification de personnes comptées comme au chômage alors qu’elles ne devraient pas en faire partie.
 
Présenté comme cela, cela peut sembler plus juste. Au mieux, on peut y voir un moyen d’avoir des chiffres plus fiables. Mais on peut aussi y voir un moyen d’obtenir des résultats plus rapides avec l’augmentation du nombre de contrats aidés décidée par le gouvernement, mais aussi l’opportunité d’avoir un effet plus sûr en cas de nouvelles mesures qui pourraient augmenter les légions de demandeurs d’emploi en formation, au service civique ou en contrat aidé. On peut penser que le gouvernement a des arrières-pensées et qu’il change opportunément les méthodes de classification des demandeurs d’emplois pour maximiser l’impact de mesures déjà prises, ou même de mesures bientôt prises.
 

Mais dans ce nuage de fumée, ce qui ressort surtout, c’est le caractère très suspect de cet ajustement dans la méthode de comptage du nombre de demandeurs d’emplois. Bien sûr, on ne peut pas avoir de certitudes, mais les présomptions de magouilles n’en restent pas moins très fortes.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 3 août 2015 10:01

    Les chiffes du chômage c’est comme le comptage des manifestants par la préfecture faut multiplier par PI .....


    • zygzornifle zygzornifle 3 août 2015 10:02

      c’est comme les chiffres de l’immigration ...... x 3.14116 .....


      • fred.foyn Le p’tit Charles 3 août 2015 11:14

        What else avec ce parti Pétainiste..magouilleurs et menteur.. ?


        • ETTORE ETTORE 3 août 2015 13:57

          Hollande = Mensonges + Mensonges + Mensonges

          et quand il n’y arrive plus il se sert de subterfuges vaseux pour que ses mensonges paraissent encore plus mensongers.
          Mêmes justifiés ses mensonges restent des mensonges.
          la seule vérité qu’on lui accorderait serait celle d’avouer ses mensonges.
          Mais qui le croirait maintenant ?
          C’est pire qu’un tatouage indélébile sur sa personne
          étonnant même que ce tatouage tienne aussi bien sur une personne d’aussi peu de consistance.


          • Garance 4 août 2015 08:10

            @ETTORE



            Il est coincé de toutes parts 

            Dans l’hypothèse (improbable) d’un débat télévisuel avec un concurrent politique il partirait avec un handicap insurmontable :

            Ses « Moi, Président » seraient en arrière plan ( l’oeil de Cain )

            Aller Pépére ; fais les 2 piges qu’il te reste ( hélas) à faire et casses-toi ; tu as largement dépassé ton quota de nuisances due à une incompétence crasse



          • straine straine 3 août 2015 14:01

            Il suffit de diviser le potentiel d’actifs par le total des heures travaillées pour se rendre compte de la grosse esbroufe ! smiley
             


            • Robert GIL Robert GIL 3 août 2015 14:06

              Pour créer de l’emploi il ne faut pas alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs. Plus le nombre de chômeurs augmente, plus l’impôt augmente, le nombre de chômeurs diminue, l’impôt diminue et si le chômage disparaît, l’impôt disparaît ! Il faut que le MEDEF et le patronat n’ait aucun intérêt à ce qu’il y ait du chômage... lire la suite


              • Sozenz 3 août 2015 15:56

                 etc@Robert GIL
                Pouvez vous imaginer un instant, la guerre contre les chômeurs que pourrait produire ce système d’impôts ? Le libéralisme sur l embauche qui serait demandé en contre partie. Comment les PME déjà en difficultés seraient impactées.
                Vous souhaitez vraiment mettre de l huile sur le feu ?
                Comprenez déjà le système du « NAIRU »,
                Analysez l’explosion du nombre des stagiaires.
                Mettez en adéquation l évolution des technologies et de l’impact sur l emploi .
                Ensuite nous reparlerons de votre idée que je trouve extrêmement dangereuse


              • Robert GIL Robert GIL 3 août 2015 17:49

                @Sozenz
                la guerre sur les chômeurs est ce qui se passe actuellement ! Mon systeme est parfaitement logique, il ne touchent que les entreprises qui se contentent d’encaisser les subventions et les cadeaux fiscaux sans contrepartie (250 milliards par an !) ... faite preuve d’immagination et sortez de la pensée unique qui nous dirige droit sur un mur !


              • foufouille foufouille 3 août 2015 18:47

                @Robert GIL
                dans ce cas, ton impôts doit servir à créer un RU.


              • Sozenz 3 août 2015 23:48

                @Robert GIL
                Votre système est « logique » , . Mais arrêtez de vous leurrer . Je ne vous apprendrai rien en vous disant que les décisions sont prises par ceux qui mènent l’économie. Pensez vous que ces personnes vont se tirez une balle dans le pied, sans contre parties avantageuses ?
                De plus, il y a une telle tension économique, que les gens en deviennent fous, se plient de plus en plus a n importe quelles exigences et sont capables de « taper »sur n importe qui pour garder leurs derniers « privilèges » illusoires.
                Avec les bonnes manipulations du Diviser pour mieux régner qui fonctionnent très bien en temps de crise, il ne faut pas grand chose pour que les personnes s étripent entres elles .
                Le problème n est pas véritablement le chômage en lui même, mais notre approche avec le monde et les relations que nous avons entre nous.
                Avidité et égoïsme : voilà le grand mal.
                Posez vous la question du pourquoi ces avantages fiscaux sans contrepartie.
                Il y a un grand monsieur, historien , qui pourrait vous aidez à répondre à cette question , Monsieur Henri Guillemin, que je vous invite à lire ou à écouter .


              • izarn 3 août 2015 18:58

                Nous sommes dans la Grande Manipulation à tous les niveaux pour cacher le néant de reprise depuis octobre 2008.

                Il n’y a de reprise nulle part, mieux encore, les chiffres chinois sont de plus en plus mauvais !
                Et la bourse monte ! Grace à la planche à billet qui fabrique une richesse basée sur du papier chiotte. Le chomage baisse aux USA ? Mais les vrais stats montrent qu’il n’ a pas du tout baissé depuis 7 ans !
                Ca fera la deuxieme fois qu’on truque les chiffres, la première était sous Sarkosy. Améliorer les stats ? Mais si on publiait des chiffres honnètes, le résulat serait bien pire ! Il ne s’agit pas d’amélioration, mais de falsification légalisée. Bref de l’escroquerie manifeste. de la trahison pure et simple.
                De toutes façon la trahison est partout, dans chaque ministère et au sommet de l’Etat. On se croirait en 1939...
                Seuls les nantis collabos peuvent se rassurer grace à ces mensonges.
                Comment peut-on se réjouir en proclamant le faux ?
                C’est totalement irresponsable. Ca ne mène à rien. Sauf à rassurer les crétins et les égoistes.

                • ZenZoe ZenZoe 4 août 2015 12:04

                  De toute façon, les Français se fichent bien des chiffres « officiels ». Pas besoin de chiffres pour voir à quel point la situation se détériore, suffit de regarder autour de soi.
                  Je crois plus mes yeux et mes oreilles que le baratin des planqués de là-haut.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès