Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Azouz Begag, le Gun du Chaâba

Azouz Begag, le Gun du Chaâba

Dans le numéro « 10 raisons de ne pas voter Sarkozy » de l’hebdomadaire bobo « Les Inrockuptibles », Azouz Begag déverse sur une page concentrée sa haine sans mesure envers le leader UMP. Une révolte, sans doute, pas un énervement.

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, on disait d’Azouz Begag, alors ministre de De Villepin, qu’il était charmant, drôle, incisif et sympathique. Pas un simple ministre alibi, pas un gadget électoral utile au chef candidat de l’UMP, alors ministre de l’Intérieur, non, un vrai bon gars, utile et clairvoyant. Une sorte de Borloo du sud. Il était ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la « promotion et de l’égalité des chances ». Il espérait, il souhaitait de toute son âme que le favori de son cœur, De Villepin, se présente et soit investi candidat de l’UMP. Seulement voilà, en face il y avait Sarkozy (qui surnommait Begag « vidéo Begag »), chef de l’UMP, et rien ni personne ne pouvait barrer la route de cet homme-là. Entre Begag et Sarko, très vite, le ton monta, jusqu’à la menace de cassage de gueule, venu du premier flic de France et rapporté depuis dans « Le Mouton dans la baignoire », livre règlement de comptes, à la Eric Besson, de ce cher Azouz.

« Le Mouton » est un succès de librairie. Moins vendu que le Besson, il se maintient néanmoins sans souci sur le podium des meilleures ventes. Sarkozy aurait bien voulu voir sa publication retardée. Begag n’était d’ailleurs pas contre cette idée-là (pour ne pas interférer avec les élections ? Par peur des représailles ?) mais l’éditeur n’a rien voulu savoir et le livre est sorti en temps et en heure. Après sa mise en rayon, surprise : ledit Begag se volatilise soudain pour ne reparaître que quelques jours plus tard. Pourquoi ? Mystère. L’envie peut-être de s’éloigner de l’œil du cyclone, si cyclone il y eut. Mais il n’y eut pas. « Le Mouton » ne fut pas suivi de dommages collatéraux, n’émut pas grand monde, ni éditorialiste, ni socialiste, ni aletermondialiste. Beaucoup estimaient que Begag avait mis du temps à se réveiller, d’autres pensaient que ce style de règlement de comptes sentait un peu le réchauffé.

L’auteur du « Gone du Chaâba » (énorme succès en librairie porté à l’écran) n’en a cure, et a décidé d’enfoncer le clou, d’interview en interview, en répétant à qui voulait l’entendre que Sarkozy était un homme dangereux, méchant, calculateur et cynique. Mais rarement comme cette semaine dans les Inrocks. En une page serrée, il évoque le candidat UMP et « la terreur qu’il fait régner en politique depuis dix ans. Il terrorise tout le monde, y compris les plus puissants, les journalistes, les chefs d’entreprise, tous ceux qu’il approche. Il a une capacité à éradiquer toute forme de contestation autour de lui parce qu’il est habité à 100% par la certitude de tout, et notamment celle qu’il sera président de la République française. Il n’a pas une once de doute en lui. A droite, les gens biens ne se sont pas rendu compte de la puissance dévastatrice du vice et de la méchanceté, de la folie d’un type comme lui. » On se croirait avec le capitaine Kurz à la fin d’Au cœur des ténèbres, l’horreur, l’horreur. Il existerait donc, selon Begag, une droite « innocente », d’agneaux, sans doute, qui n’ont pas conscience du danger. Pourvu qu’ils lisent cet article, ou l’interview d’Azouz, il n’est pas trop tard, avant dimanche...

« Il a tué tout le monde autour de lui. J’espère qu’un jour- il est tellement génial ! - il finira par se tuer lui-même. » C’est plus le Gone du Chaâba, c’est le Gun du Chaâba ! Azouz Begag « espère » la mort de Sarkozy. Il expliquera sans doute que ce n’est qu’une façon de parler, comme quand son « ennemi » menaçait de lui « casser la gueule », sans doute, mais quand même ! On s’est éloigné de la promotion et de l’égalité des chances, là.

« Il s’est débarrassé de toute idéologie. C’est un tiroir-caisse électoral. Quand il a le sentiment qu’une idée jaillissante, spontanée, meurtrière crée de l’émotion dans les médias, et donc dans le peuple, il s’arc-boute sur elle, surfe dessus comme sur une vague. Mais le sentiment qu’inspire la vague ou le tsunami qui l’a déclenchée lui importe peu. Il s’agit juste de faire parler de lui, à tout prix. C’est un homme engagé dans l’élan de sa propre certitude. » Résumons : Sarkozy est un opportuniste qui prend les voix là où elles se trouvent. Rien de surprenant, ni de condamnable. Quant à savoir ce que peut bien être une idée « meurtrière »...

Pourtant, Sarkozy n’est « pas raciste » selon Begag. « Ce type n’est pas raciste. Je pense qu’il a un problème avec les Africains » dit-il avant de préciser qu’il ne « saurait pas l’expliquer ». Ah bon... alors le Gun du Chaâba devient un peu le Gone du Charabia, pour le coup. Peu importe, l’ex-ministre, que les Inrocks qualifient même de « sociologue », insiste : « Ce type n’est pas raciste. Il n’est ni haineux ni gentil, ni à gauche ni à droite, il n’est rien, juste candidat à la présidence de la République, et avant d’être candidat il est déjà président de la République dans sa tête. » Charabia, quand tu nous tiens. « C’est une machine invraisemblable. Son arme, c’est le charme. Si tu refuses, il te tue. » Je ne sais pas s’il ira jusque là, mais le candidat de Neuilly, qui a passé tout le débat de mercredi à tenter de ne pas mordre Ségolène, aura peut-être un peu de mal, s’il entend parler de cette interview, à garder son sang-froid. Ce « vidéo Begag » là c’est un snuff movie !

Sarkozy serait donc, on le répète une fois de plus, une dernière fois avant dimanche au cas où les jeunes brebis (centristes ?) qui ne savent pas ce qu’ils votent auraient tendance à s’égarer, un « type » arriviste, sûr de lui, qui tuerait père et mère pour arriver à ses fins. C’est l’opinion d’Azouz Begag, et des journalistes qu’il a croisés, et qui se font traiter « d’enculés » par Sarko chaque fois qu’il les rencontre. « Et ils ont peur de le dire. C’est dingue, non ? » ajoute Begag. Ce qui est dingue, c’est peut-être davantage qu’un ancien ministre se laisse aller à de telles attaques extrêmement violentes et déplacées. Royal n’aurait jamais cautionné de telles paroles, Bayrou encore moins. Un journal dit sérieux ne devrait pas non plus se laisser aller à publier une telle interview en reprenant en plus sur sa couverture le « J’espère qu’un jour il finira par se tuer lui-même ». Diaboliser ainsi le candidat UMP, de manière aussi stupide et démesurée, n’a fait que le servir, jusqu’ici, comme le rappelait hier dans Le Monde Patrick Devedjian.

Mais Azouz Begag a une excuse, une raison, un « c’est pas moi qui ai commencé » imparable : Sarkozy avait osé dire de lui qu’il avait « des antécédents psychiatriques ». « J’ai lu ça dans la presse » se justifie Begag. Forcément, ça valait bien cette tuerie dans les Inrocks.


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (95 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 mai 2007 10:25

    Je trouve votre article toujours aussi bien écrit, et le fond du problème (la réaction de Azouz Begag) tragiquement nul. Sur la trajectoire de Sarkozy, un Begag compte autant que le policier qui met une contredanse à la voiture de fonction pour stationnement illicite : zéro. Ce qui doit être assez dur à vivre, d’autant que la brutalité sarkozienne ne passe pas bien chez ce gentil garçon (c’est vrai, c’est un brave mec, Begag). Mais il faut avouer qu’on (Villepin) l’a utilisé comme le gentil beur-alibi de service, du coup, tout le monde a dû le traiter comme une quantité négligeable, une espèce de gadget.

    L’autre jour à la radio, ça débattait sur son bouquin pendant 20 minutes, et l’une des journalistes n’arrivait même pas à prononcer son nom correctement, elle l’appelait Azouz Kebab, elle l’a dit au moins cinq fois, et encore, elle aurait pu l’appeler Couscous Kebab, là ça aurait été complet !!! On voit à quel point il a marqué les medias.

    Notez, « Ministre délégué à l’Egalité des Chances », c’est comme « Ministre délégué au Temps Libre », on voit pas bien ce qu’il peut faire... Mais je crois qu’il y a cru, lui, et ça doit vraiment être dur pour lui... C’est vraiment dommage, car c’est quelqu’un de grande qualité.


    • jps jps 5 mai 2007 17:33

      sarkozy est un menteur comment croire ses propos il n’est pas crédible les preuves : http://www.dailymotion.com/cluster/politics/video/x1wdg2_sarko-fauxcul-dangereux et http://poly-tics.over-blog.com/categorie-1071733.html nul ne pourra dire qu’il ne savait pas :http://poly-tics.over-blog.com/article-6552126.html


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2007 16:09

      A Vilain petit canard. Ce problème a un double fond. Derrière la réaction de Begag - qui ne sera pas demain Président de la République - ce qui importe vraiment c’est ce qu’est Sarkozy. L’image qu’en donne l’interview peut être vraie, fausse, exagérée... mais la réalité, c’est qu’elle ne rebute pas les Français. Si Le Pen avait eu 50 ans, on aurait eu des surprises et les 10% qui on carrément passé a Sarkozy n’ont pas changé d’avis : ils ont changé de monture. C’est tout le « mal » qu’on a dit de Sarkozy qui le fait élire. La France ne s’avoue pas encore qu’elle se cherche un Guide. Ceux qui de bonne ou de mauvaise foi cherchent à lui « ouvrir les yeux » sont-ils eux-même si myopes qu’ils ne voient que les yeux grand ouverts elle irait vers Sarkozy encore plus vite ? Ne parlons plus de Gauche. Pour juin, il faut penser « démocratie », contre un Sarkozisme dont on ne sait pas encore ce qu’il sera, mais dont on peut être sûr qu’il proposera un modèle de société plus « volontariste ». Et même avec ce nouveau clivage, les jeux ne sont pas faits. http://www.nouvellesociété.org/6.html

      Pierre JC Allard


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mai 2007 16:52

      MESSAGE D’INTÉRÊT PUBLIC

      Ceci est la copie d’un message que je viens de faire parvenir aux modérateurs d’Agoravox smiley

      «  » Ceci ne concerne pas l’auteur, mais les commentateurs. Il me semble inacceptable que 53 commentaires - et ça continue - ne traitent pas du sujet mais invectivent Demian West ou répondent à ces invectives. Je suggère SÉRIEUSEMENT que tous les commentaires strictement ad hominem soient déplacés vers une section spéciale du blogue - « Le Pilori » - que pourront visiter ceux que ce type d’échange intéresse et où tous les auteurs seront listés par ordre alphabétique, afin qu’ils puissent y être insultés à loisir et se défendre s’ils en ont le goût. "

      Simple intérêt pour les vrais débats, simple respect pour les auteurs

      Pierre JC Allard http://www.nouvellesociete.org


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 6 mai 2007 21:21

      DW : « le bloc d’une pensée affermie par l’art et la littérature. »

      C’était pas la peine de créer AV pour publier de telles conneries prétentieuses.


    • Bill Bill 4 mai 2007 10:54

      Cher seb59, tu es très en beauté aujourd’hui !!! Magnifique !

       smiley smiley smiley

      Bill


    • Bill Bill 4 mai 2007 11:26

      Mais DW,

      Ne vous demandez-vous jamais pourquoi on se moque de vous ainsi ? Et si c’était tout simplement lié à la suffisance que vous affichez ici, à juger d’articles et de lecteurs qui ne sont pas plus bête que vous et que vos écrits...

      Ne croyez-vous pas qu’à force de traiter tout un chacun de fasciste-raciste-antisémite, vous finissez par récolter ce que vous avez semé ?

      Votre orgueil est par ailleurs bien souvent mal placé. Vous n’êtes ni Proust ni Flaubert, pas même Higgins Clark, mais vous vous donnez l’air d’être au-dessus de tous, sans susciter le respect qu’un véritable auteur, digne de ce nom, attirerait.

      Revenez à un peu de modestie, je suis convaincu qu’alors Seb59, qui n’est pas plus mauvais qu’un autre, et qui vous pardonnera peut-être, car il est brave (dans le sens noble du terme s’entend), les différentes injures que vous lui avez témoigné jusqu’ici, le disant beauf, fasciste, etc, etc...

      Bill


    • Jim 4 mai 2007 12:08

      Bonjour !

      Monsieur West ! laissez moi vous dire que je suis très souvent admiratif de votre capacité à manier la langue française.

      Vous faites de bien jolis jeux de mots, il est souvent nécessaire de vous relire 2 ou 3 fois afin d’identifier les subitilité de votre prose. La forme est belle, et celui qui dira le contraire serait un sôt.

      Mais quid est du fond ? Et là je rejoins vos détracteurs, vos réflexions sont généralement sans pertinence par rapport aux quelques crétins qui polluent Agoravox d’idées pré-digerées, vous prenez le parti de la bienpensance au détriment de la liberté de pensé et de l’ouverture vers l’autre. Ajoutons y une bonne dose de suffisance et de mépris pour ceux dont les idées sont différentes des vôtres et nous arrivons à ce que nous voyons chaque jour ici : Des débats longs, inutiles, ou rien n’avance sauf le mépris réciproque.

      Je trouve l’image de Seb59 assez révélatrice de ce qu’est en train de devenir Agoravox, un grand projet citoyen en perte de vitesse du fait de l’obstination de ses plus fidèles lecteurs à toujours conspuer, mépriser les idées des autres. Au lieu d’accepter la contradiction, d’en profiter pour réfléchir sur vous-même, vous écrasez autainement sans même avoir pris le temps de comprendre ce que l’autre veut dire.

      Jadis, un fabuleux auteur françois disait : « Mieux vaut une tête bien faite, qu’une tête bien pleine », à vous lire depuis 1 ans, je m’apperçois que Rabelais avait raison et que si vous n’évoluez pas, vous resterez ce que je pense que vous semblez être, un cuistre qui à défaut de fond s’amuse avec la forme.

      Je m’attend à une réponse méprisante de votre part, sachez qu’elle ne me touchera pas, car contrairement à vous, je m’aime au sens noble du terme.

      Jim


    • jako jako 4 mai 2007 12:15

      Je vous rejoints sur presque tout le commentaire , je suis très pessimiste à la survie d’AV après les elections, faudra t’il créer un deuxième AV ?


    • Bill Bill 4 mai 2007 13:49

      Les fascistes et extrémistes de tout bord n’acceptent jamais la critique... et préfèrent tout faire pour discréditer leurs contradicteurs, ce n’est pas nouveau, en évoquant une soi-disant morale.

      Navrant !

      Bill


    • Alain 4 mai 2007 14:01

      Pour reprendre le langage précieux qu’affectionne M. West, il semblerait que les flatulences qu’il émet sont émises bien plus haut que son postérieur, ce qui a tendance à asphyxier son sens du jugement et l’amène à une insupportable fatuité.


    • Jim 4 mai 2007 14:09

      Monsieur West

      Je me cite : « si vous n’évoluez pas, vous resterez ce que je pense que vous semblez être, un cuistre qui à défaut de fond s’amuse avec la forme. »

      Je pense n’égal pas je vous traite de.

      Ensuite, je n’ai aucunement l’intention de vous « tapper dedans » bien au contraire. Je suis le premier à m’indigner lorsque des gens vous notent mal, uniquement parce que c’est de votre bouche que la reflexion sort.

      Cependant, je constate une nouvelle foi de votre suffisance et de votre mépris pour l’autre.

      Il ne vous manque pas grand chose pour devenir un homme, juste un peu de distance sur vous-même, un peu d’humilité et d’ouverture.

      Jim


    • Avatar 4 mai 2007 14:19

      Merci Mr West.

       smiley


    • Bill Bill 4 mai 2007 15:14

      @ Seb 59

      En même temps, s’il icone...

      Silicone

      Paroles et Musique : Daniel Boucher « 10000 Matins »

      "Tu pognes Pis t’aimes ça Des pitons Des pitounes à ton bras Tu pognes Pis pour ça T’as du fun Même si t’en as pas Silicone Tu ris jaune Tu deales ton feel Tu pognes Tu dis pas Tu dis pas C’que tu penses juste au cas Tu pognes Faudrait pas Que ça choque personne Silicone Tu ris jaune Tu deales ton feel Niaiseux C’est même pas toé qu’on veut Tu pognes T’aimerais ça T’aimerais ça Qu’on te dise que tu l’as Tu pognes T’aimerais ça Qu’à ta porte on cogne Silicone Tu ris jaune Silicone Tu ris jaune Tu deales ton feel"

      http://www.paroles.net/

       smiley smiley smiley

      Bill


    • Yannick J. Yannick J. 4 mai 2007 15:26

      Demian, récemement je vous posais question sur une soit-disant manipulation de votes dont on vous affublait et je n’y ai pas cru.

      En revanche l’ultra-élitisme dont vous semblez vanter votre personne fait froid dans le dos.

      deux solutions,

      - Ou bien vous êtes effectivement nanti d’une capacité de réflexion supérieure à la moyenne, et en ce cas, il est dommage de ne pas avoir l’intelligence de se mettre au niveau de gens tels que nous, qui n’avons pas cette connexion neuronale surdéveloppée et cette maitrise de la réthorique.

      - Ou alors c’est une factice capacité cognitive et de language qui n’est qu’en fait pure mythomanie et désir de grandeur par écran interposé....

      je me vois navré de ce constat mais depuis aujourd’hui à mes yeux vous n’avez plus aucune crédibilité quant à vos analyses et encore moins quant à votre parcours ou vos expériences... A trop crier au loup, lorsque ce dernier vient on n’y crois plus...

      cordialement.


    • Myopus 4 mai 2007 16:28

      « On peut se fiche de la gueule des gens, mais pas de la Justice »

      Je n’en crois pas mes yeux. Arborer un tel sérieux à son endroit-soi est une tragédie humaine...


    • Muadib 4 mai 2007 16:29

      Et lorsque DW est dans les cordes, il envoye la sauce :

      « Il y a donc quelque esquisse du paradis sur Terre, quand on arrive à éviter les jugeurs précoces et hâtifs. »

      « Par ailleurs, on écrit »langage« et non »language« comme chez vous. Mais c’était juste pour me moquer en ultra-élitiste,pour vous demander du »Monsieur« la prochaine fois que vous daignerez regarder vers en-haut. »

      « Et voilà que je m’y rends à votre fiche rédacteur, et qu’il n’y a rien. »

      De la merde enrobée avec de la guimauve sémantique.

      La moindre contradiction et, forcément, l’interlocuteur est soit fasciste, soit Marsupilami, soit stupide, soit sans valeur, soit tout cela à la fois. Et bien entendu, pour pouvoir contredire Demian West, il faut avoir écrit autant que lui. Il faut avoir peint autant que lui. Il faut avoir autant de diplôme que lui. Il faut habituer au même endroit que lui. Il faut être Demian West pour contredire Demian West.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 mai 2007 17:42

      DW, pour achever de déconsidérer le « journalisme citoyen », pour mener à restaurer la compétence, la hiérarchie, les valeurs intellectuelles et morales, le savoir.


    • kolymine 4 mai 2007 20:24

      Vous ne gagnerez pas devant un juge, pour une raison simple, au pire si on considere que c’est votre tete qui à été détournée, on arguera de Caricature, ce qui es TOUT a fait le cas. Par contre vous aurez à répondre de vos propos.

      Enfin bref.


    • Borat Borat 4 mai 2007 21:47

      Pour une fois je préfère la copie à l’original !


    • alala 4 mai 2007 22:51

      Un grand merci à DW et cela pour plusieurs raisons :

      - grace à lui (ou à l’insu de son plein gré), on parle d’autre chose que la campagne. Ca fait du bien !

      - en faisant l’unanimité contre lui, il a su reussir l’impensable, rassembler des personnes de tous bords politiques smiley

      Merci DW smiley

      PS Tout a eté dit sur vous, mais je ne resiste pas à l’envie d’en ajouter une couche supplementaire : vous maniez les mots comme zidane son ballon, ca exige beaucoup de travail mais c purement technique ... un bon jongleur ne fait pas forcement un bon footballer, si vous aviez eté intelligent on s’en serait appercu deja ...


    • Mauvaisens 5 mai 2007 00:20

      a seb , la photo est pur bonheur. Merci


    • alala 5 mai 2007 11:53

      @ DW

      Encore une reponse à coté de la plaque ... une de plus smiley

      « On ne fait pas de la poésie avec des idées mais avec des mots. »

      Tu reconnais que tes capacités techniques à manier les mots ne servent aucune idée smiley c bien c un bon debut tu fais des progres smiley

      Au fait on est ici pour debattre de problemes de fond pas pour faire de la poesie comme d’autres font des tours eiffel en allumettes hein mon Francois Pignon smiley

      T’as dit : « Ca ne m’étonnerait pas, après lecture de ce que vous pensez avoir écrit et que vous l’avez gribouillis-pour-chaté. »

      Je trouve cette phrase enorme ! et quel style smiley !

      « Vous savez quand même qui étaient Mallarmé et Degas, ou bien ? »

      Fallait le dire tout de suite que t t suisse smiley

      PS Je le répète apres les menaces proferées à l’encontre de SEB59, tu as perdu le droit de revendiquer le vouvoiement.

      PS2 Ne te sent pas obligé de nous imposer ta tronche merci pour nos yeux et nos estomacs (cette tof me retourne le bid). Merci smiley


    • Muadib 5 mai 2007 13:16

      « Il ne s’agit pas de caricature, car il y a, selon nous, usurpation d’identité et contrefaçon et pire encore : pour mener un harcèlement par des diffamations publiques répétées malgré nos plaintes. »

      Hahahahahahaha...*teuh teuh*...

      Usurpation d’identité ? Seb59 ne se présente pas comme étant Demian West. Bien au contraire. Il caricature une de vos photos publiques pour monter son désaccord face à votre personnalité and inc. Il s’agit là d’un acte inverse à l’usurpation d’identité :

      Il dénonce votre identité, ce que vous représentez ici sur Agoravox, ce que vous donnez comme image. Et pour ce faire, il détourne l’image, le vecteur de l’identité, pour attirer l’attention, pour faire passer son message.

      L’usurpation est une dissimulation derrière un autre visage que le sien, l’usurpation est « faire croire » qu’on est un autre.

      Et c’est tout l’inverse que pratique Seb59. Enfin soit, je suis certain qu’un juge vous donnera raison...ou pas.

      Contrefaçon : Vu que l’image ne vous ressemble en rien, il ne s’agit pas d’une imitation de votre image dans un but lucratif ou autres. Il est clairement établi que la photo que Seb59 a en avatar n’est pas une imitation de la vôtre mais bien une caricature visant à détourner son sens premier vers le sens que Seb59 veut lui donner.

      Concernant le harcèlement, il vous sera difficille de prouver que poster des commentaires sur un forum ouvert, où vous postez aussi, soit une preuve de harcèlement. Il n’y a aucun envoi de mail/d’appels téléphoniques/d’arrivée improviste à votre domicile, ect ect... Pas d’harcèlement donc.

      Concernant la diffamation, vous risqueriez de vous exposer plus que Seb59 s’expose vu les commentaires que vous avez fait vis à vis d’un nombre non-négligeable d’intervenants. Il vous faudrait alors prouver la thèse du complot à votre encontre ce qui risque d’être hardu vu les origines diverses de vos adversaires.

      Du vent, comme d’habitude.


    • BB 6 mai 2007 15:18

      Juste pour préciser, à ceux qui ne se sont pas encore rendu compte, AgoraTruc n’est qu’un support de pub gratos pour Démian CreuPlaFat, c’est tout !

      Ouarf !!!!

      BB


    • didu didu 4 mai 2007 10:48

      Bon j’ai déjà posté cette idée sur un autre fil mais je vais le refaire ici.

      Un type qui parle ouvertement du sang de Jeanne d’Arc enraciné dans les profondeurs de la France,qui a des gestes incontrolés de la partie supérieure de son corps lorsqu’il sert la main d’une personne de couleurs noire (allez voir les videos quand il a visité ces travailleurs BTP),qui parle de « karcheriser » et de liquider la « racaille », qui est on l’a bien compris une population soit noire, soit brune (il semblerait que ces derniers temps, ils y mettent les chinois et les indiens aussi) ne peut être qu’un type RACISTE,NEO-NAZIS et ADMIRATEUR D’HITLER.

      Et les personnes qui votent pour ce type de personne sont des RACISTES DE BASE sans aucune humanité, ni sympathie, ni même cerveaux ou éducation.

      C’est bien beau d’exalter la supériorité de masses ignares et incultes (à la Fuhrer)mais quid aprés ? On se fait dessus lorsqu’il ya des émeutes ?

      Rigolo...

      Je pense que c’est de cela que Begag parle quand il mentionne que Sarkozy a un probleme avec les africains...Ses reactions psychologiques et physiologiques lorsqu’il DOIT serrer la main à une personne de couleur noire sont etonnantes et même marrantes.

      Peut-être que les Français bien blancs ne le voient pas ou prefèrent ne pas le voir,mais d’autres personnes le remarquent.

      Mais ne soyons pas inquiet même si cet individu est élu.Ce personnage est seulement grande gueule,pas plus.Vous vous rappellez des emeutes des banlieues ?L’hysterie était collective.

      Il semblerait que ce pays ce dirige vers encore plus d’émeutes.


      • Bill Bill 4 mai 2007 10:58

        Didu

        Ne tombez pas dans l’excès inverse. Il y a bien des problèmes en France à régler, y compris à ce niveau-là, car l’immigration a aussi des inconvénients.

        Les gens ne sont pas racistes, et il faut prendre le problème par le bon bout...

        Bill


      • Darkfox 4 mai 2007 11:22

        Déjà un joli point Goldwind. Ensuite insulter les 30 % de français qui ont voté UMP jette sur vous un discrédit total et réduit bien votre ouverture d’esprit. Ségolène et son « ordre juste » ( ce terme me fait frisonner) sonne aussi bien que Racaille.

        Enfin bref sachez que les émeutes aurait pu se faire en gouvernement de gauche et je ne vois pas ce qu’aurait fait une Ségolène ? d’ailleurs de droite comme de gauche tous on joliment bien construit cette situation.

        Donc plutot que de crier raciste à toutes personnes qui vous insupporte dit plutôt « je n’aime pas » !


      • QuellePoilade 4 mai 2007 11:23

        @ didu

        Bravo, vous venez de gagner un point godwin !

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin


      • agosin 4 mai 2007 11:24

        La candidate de la gauche menace : « Si vous ne votez pas pour moi, il y aura des violences dans les rues... »

        On croirait entendre une Lepéniste dans toute son horreur dégoulinante. Comment peut-on prétendre diriger un pays en incitant ainsi au désordre constituionnel ?

        Qualifier ces propos d’outranciers est très mesuré... En réalité. c’est criminel et je crois que la folle aura à en répondre dans les urnes.

        Petit à petit, la vérité émerge et au fil des déclarations à l’emporte-pièce de la pasionaria de gauche, on comprend mieux lequel des deux candidats est un danger pour la France !


      • patrick patrick 4 mai 2007 11:47

        @ DW

        j’avais songé à vous qualifier de con !

        Et puis j’ai pensé que c’etait une erreur car vous n’en avez ni la saveur ni la profondeur !


      • béchou 4 mai 2007 12:11

        A l’auteur se permettant de traiter les électeurs de NS de racistes de base :

        11millions de francais sont donc racistes selon vous. Vous comprer Hitler et NS. Je vous rappelle que la méthode d’hitler est la votre : insulter systématiquement les persoones qui ne sont pas d’accord avec vous, monter les aryens contre les forces du mal du capitalisme représenté par les juifs. C’était le discours du national socialisme d’Hitler.

        Arreter d’ëtre aggressif et caricatural sur Sarkosi. On vote pour un programme réfléchi et chiffré.


      • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 4 mai 2007 18:08

        «  »Arreter d’ëtre aggressif et caricatural sur Sarkosi. On vote pour un programme réfléchi et chiffré.«  »

        Il est étonnant que de nombreux Français préfèrent la précision d’un programme basé sur de faux chiffres et sur des concepts démagogues (travailler plus)... De plus, il est vraiment incroyable que les mêmes Français, se disant éclairés et avisés puissent croire les promesses de Sarkozy.

        En effet, il suffit d’exhorter les chefs d’entreprises à donner des heures supplémentaires à ses employés, pour qu’ils obéissent tous... Trop fort Sarko !!!

        Vous reprochez à Ségo de se planter sur les chiffres de l’énergie nucléaire, mais que pensez-vous de l’imprécision légendaire de votre mentor (euh ! menteur) !

        Beaucoup disent que Ségolène n’avance aucun chiffrage de son programme.

        Pour ma part, je préfère ne pas entendre un étalage de chiffres, surtout lorsqu’ils sont faux ou voire trafiqués !

        A ce titre, je prends juste un exemple :

        Dans son programme initial qui devait avoisiner les 30 milliards, Sarko parlait d’une baisse de 4 points d’allègement de charges pour les entreprises. Ses conseillers en économie lui ont fait remarquer que cette mesure à elle seule représentait un manque à gagner pour l’état de d’environ 70 milliards !

        Sarko ne s’est pas démonté et à dit que cet allègement ne serait que de 2 points au lieu de 4... Apparemment son programme a été validé sur cette base puisqu’il a été chiffré au environ de 40 milliards.

        Or, hier dans le débat, Sarko affirme qu’il baissera bien les charges des entreprises de 4 points, soit 70 milliards... De manque à gagner pour l’état !!!

        J’en déduis que s’il en est ainsi pour d’autres chiffres, il y a de quoi s’inquiéter !

        A quoi sert un programme à géométrie variable ?

        Je préfère l’approche de Ségo qui annonce peu de chiffres, mais s’en remet au dialogue social et aux divers partenaires (syndicats ouvriers et patronaux).


      • Battement d’elle 4 mai 2007 19:58

        @ Doctor Feelgood

        Il a la partie belle NS : quand on voit Béchou écrire ’’Arreter d’ëtre aggressif et caricatural sur Sarkosi’’ : NS a bien compris à quel genre d’électorat il s’adressait : l’essentiel étant ’’ de faire vrai’’ n’ennuyez donc pas béchou avec des chiffres, alors qu’il n’a même pas encore assimilé comment s’écrivait le nom de son gourou !


      • eg_taak 4 mai 2007 20:01

        Bon, puisque vous jouez sur les mots, j’enfonce le clou :

        Ordre : Organisation d’un tout en ses parties, relation entre les éléments d’un ensemble, qui associé à chaqun de ceux-ci un rang, une importance par rapport à tous les autres. [cf Hachette, édition 1990].

        Ce thème à quelque chose de vaguement fasciste : attribuer (arbitrairement, contrairement à « accorder », qui serait avec le consentiment de la personne concernée) une place à chacun, et ce à jamais. Car « ordonner » quelque chose, c’est bel et bien pour assurer sa stabilité, donc pour qu’il ne change pas. Il y a, dans cette idée, sinon quelque chose de fasciste, une lueur très conservatrice.

        Juste : Sens 1 : Bien fondé, légitime ; Sens 2 : conforme au droit, à la justice, à l’équité.

        Drôle de formule, un peu sucré salé, on verra dimanche si les français digèrent bien le boeuf aux prunnaux. Concrêtement, l’Ordre juste sonne un peu étrangers aux thèmes traditionels de la gauche modérée. Cette formule joue peut-être sur ce paradoxe pour donner du Parti Socialiste une image contre-intuitive, et donc innovante.

        Racaille : Foule méprisable. Rebut de la population.

        Le terme est fort. Et utilisé publiquement, il est difficile de ne pas le comparer aux nombreuses invectives assénées dans les meetings front-nationnaux des années quatre-vingt. Cependant, le terme a évolué dans sa définition, et ce notament dans les dialectes outre-périphérique. Le terme désigne un train de vie, oisif, délinquant, violant. Mais employer un mot qui, dans sa définition et dans ses origines, est profondément injurieux, c’est offencer ceux qui ne connaissent que l’ancienne définition. Il y a là un double jeux surprenant, et très intelligent :
        - chez les personnes agées, plus portée sur le tout-sécuritaire, la formule passe si ces mêmes personnes ont subies des agressions dont Sarkozy se veut le pourfendeur.
        - pour les autres, l’ensemble passe à partir du moment où le terme « racaille » désigne ceux qui se dénomment tel-quels, et qui représentent 5% des jeunes des banlieux. Sarkozy peut alors profiter d’un profil politiquement incorect, et assumer son image de rénovateur néo-conservateur de la droite républicaine.


      • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 4 mai 2007 23:41

        Tu as raison battement d’elle, l’aveuglement des p’tits Sarkosiens écervelés doit être génétique...

        Si Sarko est élu, le réveil sera douleureux pour eux et les 5 prochaines années vont leur paraître terribles et longues !!!

        Par contre, nous, on aura le plaisir lors de nos RTT de dialoguer sur Avox (moins encombré) pendant qu’ils feront leurs heures supp afin d’enrichir leur patron.


      • ARMINIUS ARMINIUS 5 mai 2007 07:34

        En tout cas vos propos ne vous honorent pas, traiter Ségolène Royal de folle, c’est non seulement insultant pour la moitié des électeurs français qui vont voter pour elle demain, mais révélateur de votre insuffisance et de votre manque d’imagination. Libre à vous de préférer le paraître à l’être, la démagogie à la sincérité, l’égocentrisme à l’humanisme, l’égoïsme à l’humanitaire mais faites le au moins en termes courtois, la goujaterie a des limites ! Quant à son allusion à la violence qui risque de suivre l’élection de votre idole, elle ne la conseille pas, elle ne la provoque pas, elle la craint quand après quelques mois,la majorité des électeurs bernés de Sarkozy réaliseront qu’ils auront élu un orateur de talent, certes, mais totalement incapable de tenir ses promesses, sauf celles concernant ses amis, à la tête des principales puissances de la finance et de l’information et tous les magouilleurs, opportunistes qui viendront toucher les dividendes de leur « sincère »soutien.


      • ARMINIUS ARMINIUS 5 mai 2007 07:35

        En tout cas vos propos ne vous honorent pas, traiter Ségolène Royal de folle, c’est non seulement insultant pour la moitié des électeurs français qui vont voter pour elle demain, mais révélateur de votre insuffisance et de votre manque d’imagination. Libre à vous de préférer le paraître à l’être, la démagogie à la sincérité, l’égocentrisme à l’humanisme, l’égoïsme à l’humanitaire mais faites le au moins en termes courtois, la goujaterie a des limites ! Quant à son allusion à la violence qui risque de suivre l’élection de votre idole, elle ne la conseille pas, elle ne la provoque pas, elle la craint quand après quelques mois,la majorité des électeurs bernés de Sarkozy réaliseront qu’ils auront élu un orateur de talent, certes, mais totalement incapable de tenir ses promesses, sauf celles concernant ses amis, à la tête des principales puissances de la finance et de l’information et tous les magouilleurs, opportunistes qui viendront toucher les dividendes de leur « sincère »soutien.


      • 65beve 5 mai 2007 23:00

        - première idée ; un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne. Azouz ayant démissionné, il peut l’ouvrir comme ça lui plait.
        - deuxième idée ; « travailler plus pour gagner plus » Tous les salariés vont savoir ce que cela veut dire ce lundi de Pentecôte où ils vont bosser 8 heures pour pas un rond.
        - troisième idée ; Raffarin a supprimé les emplois jeunes (subventionnés) : le chomage a augmenté. Villepin les a rétablis sous un autre nom ; le chomage a baissé, ce qui nous donne un chiffre du chomage après trafficotages proche de celui de 2002.


      • Yannick J. Yannick J. 4 mai 2007 11:49

        Merci Lilian pour cette petite tranche de bonne humeur (c’est vraiment agréable de pouvoir lire ce genre d’articles et malgré tout d’avoir le sourrire sur des sujets aussi graves...).

        Pour abonder dans votre sens, de toute façon ce n’est pas ce pseudo minisitre qui risquait de lui faire de l’ombre....et comme ceux à même de le faire sont tenu par le c..... par le petit nabot, il ne risque pas grand chose...

        cordialement !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès