Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bachelay et Peltier : les deux Guillaume prennent leurs places au PS et à (...)

Bachelay et Peltier : les deux Guillaume prennent leurs places au PS et à l’UMP

Ils ont le même prénom et appartiennent à cette génération de trentenaires. Avez la double casquette de conseillers et de politiques ancrés localement, les deux Guillaume jouent un rôle clé dans les dispositifs de campagne de François Hollande et Nicolas Sarkozy. Portrait de Guillaume Bachelay (PS) et de Guillaume Peltier (UMP).

À 37 ans, Guillaume Bachelay est Secrétaire national à l'industrie et aux NTIC au Parti socialiste. Mais il a surtout la fonction hautement stratégique de construire les argumentaires de François Hollande. En contact quotidien avec le candidat socialiste, son directeur de campagne Pierre Moscovici et son directeur de la communication Manuel Valls, Bachelay incarne la riposte, qu'il définit comme "la bataille des idées, pas la guerre des vannes". 
 
Guillaume Bachelay monte en politique dès 1995 avec l'aide de Laurent Fabius. Il suivra l'ex-Premier ministre de la présidence de l'Assemblée nationale au ministère de l'Économie sous le gouvernement Jospin avant de rejoindre en 2008 l'équipe de Martine Aubry au Parti socialiste. Et depuis la victoire de François Hollande à la primaire socialiste, il est responsable des argumentaires de campagne.
 
L'argumentation politique ne l'empêche pas pour autant d'avoir le goût des réalités locales. Adjoint aux Finances à la mairie de Cléon et conseiller régional de Haute-Normandie, Guillaume Bachelay a fait de la "réindustrialisation" de la France des territoires son thème de prédilection. "J'ai grandi parmi les usines, qui formaient le paysage et le repas de famille", aime rappeler l'élu normand, familialement attaché à la culture ouvrière. Au PS, il a d'ailleurs suivi les dossiers de Petroplus et Renault.
 
A 35 ans, Guillaume Peltier a une double casquette. À Tours, il est candidat UMP aux élections législatives, ville dans laquelle il s'est établi et dirige une société de conseil en communication. Avec l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, il sonde l'opinion publique en tant que Secrétaire national de l'UMP responsable des sondages et devrait rejoindre l'équipe des porte-paroles autour de Nathalie Kosciusko-Morizet.
 
Originaire d'une famille de gauche, enfant des HLM de la porte de Vanves à Paris, Guillaume Peltier s'est pourtant installé dans un paysage politique de droite. Son reproche, c'est l'abandon du peuple par la gauche mitterrandienne après 1981. Ce jeune homme en colère qui a vu son père au chômage s'est tôt destiné à la politique avec un atout de taille : une capacité d'observation.
 
Cette préférence pour l'écoute et l'analyse, Guillaume Peltier l'a mise à contribution de l'UMP pour qui il sonde les sondages et étudie l'opinion. Intégré d'abord dans la cellule riposte de Brice Hortefeux, qui a très tôt remarqué son flaire politique et son sens de la formule, Guillaume Peltier irrigue en conseil l'ensemble des courants de la majorité, de NKM à Laurent Wauquiez en passant par Thierry Mariani et plusieurs députés.

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

simono-odiebo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès