Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bague à part ?

Bague à part ?

Dans son édition en ligne du 19 novembre l’Express a “révélé” un petit arrangement du Figaro concernant une photo de Rachida Dati, en l’occurrence une jolie bague Chaumet qu’elle porte au doigt a été tout simplement effacée. Est-ce important ?
Comme à la bonne vieille époque de la Pravda la presse française semble adopter la retouche photo comme une manière simple et efficace de reconstruire le réel. Récemment on avait eu droit à la disparition d’un garde du corps de Sarkozy ou encore à l’« allongement » du Président de la République. Il faut dire que contrairement à l’époque lointaine de la Russie soviétique Photoshop permet de faire des miracles en peu de temps.

Evidemment une telle retouche n’a pas l’importance des graves falsifications de l’Histoire que mettaient en œuvre les zélotes du modèle communiste version totalitaire, mais elles ont néanmoins un intérêt.

En effet pourquoi un grand quotidien national prend-il l’initiative d’une telle retouche, puisque apparemment c’est bien le journal qui a pris cette décision. En effet la rédactrice en chef du service photo du Figaro, Debora Altman, a indiqué qu’elle assumait cette « rectification ».
 
On peut à notre sens avancer une explication simple : un journal national très proche du pouvoir n’a pas voulu lui déplaire et a cru intelligent de faire cette retouche. Le Figaro a anticipé sur les réactions négatives que pourraient entraîner la publication de la photo avec bague et a donc préféré l’enlever. Calcul (doublement) stupide !

Tout d’abord il suffisait de choisir une autre photo ce qui aurait résolu le problème supposé (ce que le Figaro a apparemment fait après coup) ; ensuite c’était faire l’hypothèse que la manipulation ne se verrait pas dans un monde où ce type de pratique est découvert en quelques heures…

Mais pourquoi diable Le Figaro a pensé que la vue de cette bague provoquerait des remous ? On tentera deux hypothèses.
 
Tout d’abord la bague en question est une bague de prix ; plus de 15 000 euros prix catalogue. Or en ces temps de disette économique et de pouvoir d’achat au frigidaire s’afficher avec des bijoux qui correspondent à un an de SMIC peu ou prou fait un peu mauvais genre. En outre c’est Rachida Dati, symbole de l’ouverture et de la diversité au gouvernement, issue d’un milieu très modeste qui porte la bague. Cette image de luxe étalé ne colle donc pas avec cette jolie histoire et renvoie à la période photos en robe du soir de la Garde des Sceaux dans Paris Match, épisode phare de la phase bling bling des débuts du gouvernement, épisode un peu « too much » comme diraient certains. Le tout intervenant au moment où 534 magistrats expriment leur colère face à l’incohérence de la politique pénale menée par Mme Dati. Mauvaise image et mauvais timing, il fallait donc faire disparaître la bague.

Autre facette de l’histoire : Rachida Dati est enceinte et ne veut pas communiquer sur le nom du père. L’apparition de cette bague à son annulaire (bague Lien, « symbole d’une rencontre amoureuse » selon le site de Chaumet www.chaumet.com) ne pouvait que relancer, à tort ou à raison, les spéculations : Cadeau du futur papa ? Cadeau d’un autre homme ? Là encore au moment où les questions de justice sont très médiatisées c’était focaliser l’attention sur un sujet « people » et renvoyer l’image d’une Ministre finalement plus préoccupé de son sort personnel que de celui de son Ministère.
 
Au final il s’agit une fois encore de plaire aux puissants ou en tout cas de ne pas leur déplaire, et ce au mépris des lecteurs. Péché véniel mais qui en dit long sur certaines pratiques de la presse française.

Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 21 novembre 2008 10:38

    Mes excuses pour le premier lien qui renvoie sur le Figaro et non pas L’Express (www.lexpress.fr)


    • spartacus1 spartacus1 21 novembre 2008 10:49

      Cachez ce bling-bling que je ne saurais voir !

      On peut baiser les Français, pourvu que cela ne soit pas trop voyant, c’est la nouvelle mode en Sarkozie.


    • stephanemot stephanemot 21 novembre 2008 14:20

      Vous n’y etes pas du tout.

      Dati teste les nouveaux prototypes de bracelets electroniques pour les "clinquants recidivistes".


    • cathy30 cathy30 21 novembre 2008 11:00

      Chem vous soulevez une très bonne question, à qui profite cette photo truquée, pourquoi ne pas en avoir choisi une autre ? Et bien tout simplement créér la polémique en ces temps troublés, il est bon de noyer le poisson pour ne pas parler de sujets qui fachent, les histoires de pauvres n’interessent pas le figaro. Mme Dati est la personne rêvée pour un tel sujet.
      Le bling bling n’est pas mort, il sert encore de polémique, il se met en accord avec la pauvreté. Elle est pas belle la vie ?

      Rien ne se perd, tout ce recycle 


      • Darius 21 novembre 2008 11:07

        c’est le 2eme ou 3eme article sur cette photo retouchee
        je vais etre un peu brutal mais franchement on s’en fout
        il y a mieux a faire que de s’occuper de sujets "people"


        • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 21 novembre 2008 11:28

          Darius,

          si je peux me permettre vous êtes à côté du sujet. LE problème n’est pas la bague en soi (on s’en fout effectivement) mais pourquoi le 1er ou 2eme quotidien national fait ce type de manip. En d’autres termes à qui tout cela profite et pourquoi ?

          Cdt

          Chem


        • saint_sebastien saint_sebastien 21 novembre 2008 17:15

          Oui , chez l’EXPRESS ils sont socialistes , c’est bien connu smiley

          Non cette histoire est une INTRIGUE DROITE / DROITE , les socialo communistes n’y sont pour rien dans l’affaire.

          Barbier c’est un peu le caniche de Sarko , il n’aurait pas sorti cette histoire sans son autorisation.


        • Darius 21 novembre 2008 18:12

          mais c’est justement cela
          je ne veux meme pas entendre parler de ce sujet
          on en entend deja beaucoup trop comme cela sur RD
          il n’est pas normal qu’un ou une ministre pose dans Paris-Pravda
          j’en ai la nausee de ces chroniques "people" et cela irait
          mieux si personne ne relayait ce type "d’info"


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 novembre 2008 11:17

          merci pour cet article rafraichissant,
          l’état bling bling continue de faire des siennes,
          ils sont tous de plus en plus voyants,
          par contre ils ne sont pas clairvoyants, car la France commence a enfin en avoir raz la couette de sarko et de ses guignols.


          • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 21 novembre 2008 11:30

            Votre interprétation constitue une autre option : faire parler, divertir (au sens propre et figuré)..mais en ces temps un peu secoués je lui donne moins de crédit que je ne l’aurais fait il y’a qq mois.

            Cdt,


            • etonne 21 novembre 2008 11:38

              "En effet la rédactrice en chef du service photo du Figaro, Debora Altman, a indiqué qu’elle assumait cette « rectification »."

              Dans pratiquement toutes les démocraties, Mme Debora Altman aurait été virée sur le champ et sans indemnités.

              Ce bidouillage est une faute professionnelle grave, même si le sujet est "léger". Pour ce ce bidouillage repéré combien sont resté méconnus ?



              • Gazi BORAT 21 novembre 2008 13:54

                Je me souviens aussi d’un Patrick Poivre d’Arvor interviewant Fidel Castro... sans jamais l’avoir rencontré.

                Tout fut bidouillé en un montage "champ / contre champ", aux questions de Poivre d’Arvor répondant des images d’archives du "barbudo".

                Cela n’a apparemment guêre posé de problèmes à la carrière de PPDA..

                Ce qu’en a dit l’intéressé :

                CITATION

                PPDA.-" D’abord j’ai jamais eu d’entretien, à cette époque en tout cas, avec Fidel Castro, c’était une conférence de presse, qui s’est tenue devant 100 personnes. Vous pensez bien qu’il faudrait être bien, nouille, outre le fait d’être sot et douteux, pour essayer de faire croire qu’une conférence de presse devant 80, 90, 100 journalistes a pu être une interview qui vous est donnée à vous. Simplement, c’est vrai que Régis Faucon, qui était avec moi et qui était chef du service étranger, qui est un type d’une très très grande qualité, a réalisé dans des conditions... rapidement ce montage, il aurait pu le réaliser dans d’autres conditions cinq ans auparavant ou cinq ans plus tard, et on n’en aurait simplement pas parlé à l’époque ; il l’a réalisé de manière très maladroite, et en effet il y a des gens, certaines personnes, très peu d’ailleurs, un journal qui ne nous voulait pas du bien à l’époque, ont dit : " ils ont tenté de nous faire croire que... " "

                (Régis Faucon, ancien responsable de la politique étrangère à TF1, a quitté la chaîne le 31 décembre 2000 " dans la plus grande discrétion - le directeur de l’information s’étant opposé à tout communiqué ". (Le Monde Télévision du 29 juin 2002. [3])

                " Or, tout le monde a regardé mes propos, j’ai dit précisément qu’il s’agissait d’une conférence de presse, à aucun moment je n’ai parlé d’interview, encore moins d’interview exclusive. J’ai vu beaucoup de sottises se dire depuis. J’ai vu des gens même tenter de faire une vraie manipulation, moche.
                J’ai été coupable sur deux points. Le premier point, c’est que j’ai réagi très violemment vis-à-vis de ce journal, qui s’appelle Télérama, qui avait été très très odieux, enfin bon qui était hostile à TF1 depuis la privatisation - c’est son droit- mais qui avait essayé de faire croire d’abord que j’étais à Paris, ensuite que j’étais sur place mais que j’avais tenté de faire croire à... une manipulation... et j’avais pris ça mal. Et puis, toujours, dans ces cas-là, on surréagit, j’ai, j’ai... comme j’avais d’autres attaques, d’une autre nature, sur le front, de la vie privée, j’avais peut-être tendance un peu sottement à penser à un complot. Peut-être étais-je paranoïaque.
                Et puis, ma deuxième erreur, c’est que, un an plus tard, je suis allé faire une interview de Fidel Castro. Alors la plupart des gens sont persuadés que cette fameuse interview est une fausse interview, alors que j’ai rencontré cet homme en 92. Bon, je suis plutôt fier de l’avoir fait puisque depuis je crois qu’une seule interview de lui a été réalisée. C’est plutôt... pas un exploit, mais enfin, une bonne affaire. [...]

                FIN de CITATION

                source : http://www.acrimed.org/article1062.html

                gAZi bORAt


              • alberto alberto 21 novembre 2008 15:25

                Gazi :t’as changé de look, c’est qui sur la photo ? J’aimais bien la précédente.
                Bien à toi.


              • Gazi BORAT 21 novembre 2008 16:40

                @ Alberto

                Moi aussi, j’aimais bien l’ancienne.... Mais la barbe a actuellement moins la cote et on annonce un retour de la moustache...

                gAZi bORAt


              • Gilles Gilles 21 novembre 2008 17:59

                et du crâne rasé aussi ! Bien vu

                Mais tes binocles laisse présager un tare plutôt grave. Attention !


              • aml 23 novembre 2008 01:12

                @ M. Gazi, un petit dernier pour la route...
                Soyez modeste, rappelez-vous :
                http://canal-film.blogspot.com/search/label/Midnight%20Express


              • wesson wesson 21 novembre 2008 12:13

                Bonjour l’auteur,

                "Evidemment une telle retouche n’a pas l’importance des graves falsifications de l’Histoire que mettaient en œuvre les zélotes du modèle communiste version totalitaire, mais elles ont néanmoins un intérêt. "

                Pas si sûr, car de nos jours l’intolérable n’est jamais imposé tel quel, mais au bout d’un long processus propre à le rendre acceptable, ou au moins présentable.Et votre argumentaire me parait procéder de ce formattage des esprits.

                Pour moi, il n’y a aucune différence entre le caviardage de cette bague et celui de Nikolaï Ivanovitch Iejov au coté de Staline, dans les 2 cas il s’agit de changer une réalité pour la faire coller à une propagande.

                La différence tient seulement à la personnalité du "politique" pris en photo. Dans le cas de Staline, il a terrorisé pendant un bon moment toute l’europe, et dans le cas de Mme Dati, elle n’a terrorisé jusqu’alors que les membres de son cabinet.





                • cogno1 21 novembre 2008 12:39

                  tout a fait d’accord avec vous monsieur wesson . je ne cmprends pas que soyez moinsse

                  Faut pas chercher avec les moissages, c’est une énorme pitrerie de ce site, mais les responsables n’en ont strictement rien à secouer, et ce n’est pas faute de leur avoir signalé, un coté autruche.


                • brieli67 21 novembre 2008 13:04

                  versus $$ notre euro est à combien à cette heure ci ?

                  le prix du jour de la bagouse en $$, svp M. l’auteur  !!



                  • Jean-Luc PLECHE 21 novembre 2008 13:52

                     Eh oui, Madame DATI, ç’aurait pu être une belle histoire et vous êtes en train de la pourrir. On pourrait comprendre qu’étant "issue d’une condition modeste" une telle promotion sociale vous aie quelque peu touné la tête. Les commentaires nombreux et quasi unanimes des médias auraient pu vous alerter. Au lieu de cela vous persévérez, vous en rajoutez comme on dit. Et à tel point que cela en devient indécent, insultant pour vos concitoyens les plus modestes, méprisant pour cette "classe" même qui fut la votre. Souhaitons que ce ne soit pas à terme au mépris de vous-même.
                     Il n’est pas dans mon dessein d’assener des leçons de morale. Pas plus à quiconque qu’à Madame DATI. Je voudrais simplement que quelqu’un dans ce gouvernement s’occupe enfin sérieusement des sérieux problèmes qui de plus en plus inquiètent notre pays et notre société.
                    JL PLECHE


                    • Seregedhel Seregedhel 21 novembre 2008 14:22

                      Bonjour à Tous,

                      Est-ce bien utile de faire autant de bruit pour une simple bague, même à 15000€ ?
                      Je pense que oui, car si le sujet est futil, superficiel, mineur alors rien necessite la manipulation ?

                      Le Figaro lui même minimise : Débora Altman, rédactrice en chef du service photo du Figaro explique à lexpress.fr : "On a bouclé dans l’urgence. On assume. On ne voulait pas que la bague soit l’objet de la polémique, alors que le vrai sujet était la pétition des magistrats.

                      Cette bague c’est le symptôme de la banalisation du mensonge et de la manipulation par les dirigeants du pays. Il faut faire le menage dans les lectures du peuple fusse-t’il de droite, et que tout soit nickel !!! (Et le petit bourrelet du préz, vous vous en souvenez ?)
                      Doit-on rappeller l’importance de Serge Dassault dans l’actionnariat du Figaro ? Et qui donc est un grand amis de ce personnage ?
                      Cela dit si personne n’a bougé pour un mensonge gros comme les armes de destruction massive de Saddam, c’est pas la bagouze de Rachida qui changera quelque chose, non ?

                      Cordialement


                      • lululu 21 novembre 2008 14:30

                        On commence à toucher le fond de la connerie,une affaire vraiment minable à un point !!...le summum de l’hypocrisie journalistique aux ordres du pouvoir,c’est du pur stalinisme !!
                         Comment les médias et les politiques peuvent-ils avoir encore la moindre once de crédibilité ? ils s’enfoncent chaque jour un peu plus dans leurs manipulations et manigances malsaines et suicidaires.......


                        • lululu 21 novembre 2008 14:34

                          de la bague à Dati au 11 septembre....la presse se montre au grand jour !.....manips,manips,manips......propaganda !


                        • saint_sebastien saint_sebastien 21 novembre 2008 14:33

                          Alors pour comprendre cette histoire il faut comprendre la place de Dati à droite. Ce n’est pas une "fidèle" de l’UMP mais plutot une "amie" de certains gros pdg français , et qui a manipulé ses relations pour prendre le pouvoir ( manipulation de Simone veille entre autre). Elle est donc déstetée dans son propre camps politique et vu comme une espèce de "catin".

                          En fait c’était une très bonne amie de l’ex femme de Sarkozy , et elle a manipulé Cecilia pour avoir un poste au gvt.

                          Maintenant bien sur Cecilia n’est plus avec Sarko , et sa nouvelle femme , Carla ne peut pas supporter Dati pour une raison inconnue ( A t elle tenté de la manipuler à son tour ).

                          Remarquez maintenant que c’est l’express , quotidien de droite et qui déteste clairemenr Dati , qui fait la lumière sur cette affaire.

                          Je rappelle que ce quotidien a titré "la disgrace" sur Dati.

                          Bref une manipulation Droite Droite , non pas pour dénoncer les pratiques du figaro , mais pour en finir rapidement avec Dati.

                          Mais Dati a une carte de taille à jouer , pour faire pression et garder le pouvoir. LE père de son enfant est un membre du gouvernement marié.

                          Sexe , Intrigues , manipulations , on se croirait à la cour de Louis 14 , et bien l’admninistration actuelle ressemblance à ça.



                          • lululu 21 novembre 2008 14:41

                             smiley si carlita n’aime pas rachida qu’aimait bien cecilia.....le petit coq ne controlerait plus sa "basse-cour" ?
                             "sha qeki"..l’idiot exité en chinois smiley tirerait-il sur tout ce qui bouge ? l’Elysée ressemblerait-il à un "harem" des milles et une nuit ?....drug, sex and, rock’roll.....


                          • morice morice 21 novembre 2008 14:37

                             Sa mère décédée qui a vécu de ménages doit apprécier aujourd’hui de voir sa fille porter au doigt 4 ans de salaire pour elle....ce qui est terrible, chez Dati c’est son indécence. Et le refus véritable de ses origines : on ne vit pas tout son enfance au niveau du peuple pour l’oublier une fois adulte : c’est une INJURE véritable faite à sa famille. Réussir, dans la vie, ce n’est pas copier Grace Kelly. Dans son CV on avait indiqué ce désir de midinette à collectionner les images des femmes célèbres. Passé la quarantaine, elle y est toujours bloqué. C’est grave, docteur. Assez pour se poser des questions sur ce qu’il faut faire des fous meurtriers. Il y a des fêlures qui perdurent partout. Quand à savoir s’il faut en parler : oui, pour la SOIGNER, elle.


                            • morice morice 21 novembre 2008 14:38

                               La différence tient seulement à la personnalité du "politique" pris en photo. Dans le cas de Staline, il a terrorisé pendant un bon moment toute l’europe, et dans le cas de Mme Dati, elle n’a terrorisé jusqu’alors que les membres de son cabinet. 

                              et plus de 400 magistrats..


                            • raymond 21 novembre 2008 17:07

                              Carlos !!!! il n’y a pas que Morice qui pense que carlos soit un crétin , il est amusant de constater que Mme Dolto presque idolatrée dans le domaine des enfants aie fait ces deux enfants qui soient non seulement des crétins mais aussi des parasites nuisibles. (surtout pour son frère dont j’oublie le nom)


                            • La Taverne des Poètes 21 novembre 2008 15:20

                              La bagatelle de la valeur ? Pour le savoir, passons la bague à tabac ! Ah mais ! sans bague !
                              Les suspects ? Tous les camelots plein de bague où ?
                              les voitures qui ont l’air bague,
                              les portes-bague âge limite.
                              Attention ! ce qu’on mène à la bague guettent !



                              • La Taverne des Poètes 21 novembre 2008 15:31

                                Est-elle bague gareuse,
                                elle se battra pour trouver sa place au doigt et à l’oeil.

                                En chanson même en play bague :
                                "Bague in USSR" et "baby come bague" : Abagadabra, la bague fait son come bague ! 
                                 


                              • La Taverne des Poètes 21 novembre 2008 15:43

                                Pénurie de bague ? Quelle bonne bague !
                                Sur l’excédent de bague, gage !
                                On trouve même en Bretagne la bague à durs des bagadou.

                                Donc bague à part ou pars à bague, les bagués sont partout.


                              • hihoha 21 novembre 2008 16:47

                                 smiley smileyJ’adore Huhuhu, il me fait penser à quelqu’un !!!


                              • alberto alberto 21 novembre 2008 15:38

                                Cette affaire donne à penser sur le pouvoir de nuisance et les capacités de rancune du petit !
                                Car quand les "journalistes" bolcheviques "arrangeaient" les photos pour plaire au pouvoir, ils avaient au moins l’excuse de vouloir éviter le poteau d’exécution ou tout à moins le goulag !
                                Pas étonnant que les couloirs de France Télévision sentent la cire à briller.
                                Bien, l’auteur d’en avoir remis une couche qui démontre que beaucoup (trop) de "journalistes" ne sont que des thuriféraires rétribués.
                                Bien à vous.


                                • Yohan Yohan 21 novembre 2008 15:41

                                  Pourtant une poulette baguée permet de savoir si elle est de classe A ou E, ou autre.
                                  Il est vrai qu’au micro des ondes, une bague peut faire des étincelles smiley


                                  • Blé 21 novembre 2008 16:13

                                    Ce genre de bijou ressemble à un cadeau qu’un prince fait à sa princesse. Vous n’avez pas compris que madame Dati est amoureuse et qu’elle souhaite le montrer. Ses sentiments font partis de sa vie privé, le journaleux de service a sans doute voulu la préserver.

                                    Ensuite, il ne faut pas demander aux lecteurs d’avoir confiance dans les infos de leur journal car leurs fiabilités sont écornées.

                                    Je ne pense pas que ce soit madame Dati qui a demandé la suppression de la baguesur la photo mais le clan auquel elle appartient. Il faut qu’elle assume.


                                    • Prosper Youplaboum 21 novembre 2008 16:29

                                      ...Dati s’est payee ici une belle seance de photoshopping...


                                      • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 21 novembre 2008 16:34

                                        C’est mon écran qui déconne ou il n’y aurait pas que la bague qui aurait été retouché.
                                        Madame Dati me parait bien pâle sur la photo de droite, ne l’aurait-on pas blanchit au passage ?


                                        • Marcheg Arvor Marcheg Arvor 21 novembre 2008 16:39

                                          Mouais, je trouve qu’elle a de très belles mains, avec ou sans bague.
                                          Mais je m’interroge, avec Photoshop, c’est bien son vrai visage que l’on voit partout, parceque si c’est Cruella, ça change tout !
                                          Courage Rachida, plus que deux mois à tenir, après t’es virée. Tu trouveras toujours un coin de canapé et une bonne bouteille de champ à boire à la maison (mais attention, après la naissance du bébé !), et puis t’auras le temps de finir ton mémoire pour paraître dans l’annuaire des anciens d’HEC...


                                          • ARTEMIS ARTEMIS 21 novembre 2008 16:44

                                            bonjour tous

                                            la bague de Rachida DATI et les falsifications probables d’un journal proche du pouvoir

                                            je pense qu’en relayant cette info nous nous faisons complices de tout cette chianli autour du Garde des sceaux

                                            et nous ne voyons pas l’essentiel aussi je suis en rogne grave aussi et ce n’est pas mon habitude je mets un commentaire posté sur mon blog c’est la curée ......

                                            ouvrez les yeux et arrêtez de faire un jeu politicie obscur qui à mon sens nous échapppe.

                                            JE RESTE TRES DUBITATIVE SUR LA COLERE DES MAGISTRATS CONTRE RACHIDA DATI

                                            Pour parler plus clairement je pense que les dysfonctionnements de la justice ne sont pas nés avec Madame Rachida DATI et que les initateurs de cette curée (certains magistrats et avocats )se sont focalisés sur le cas DATI POUR DES RAISONS POLITIQUES.

                                            il ne faut pas oublier que :

                                            • Rachida Datii n’est qu’un maillon et qu’elle applique la politique définie en son temps par le candidat Sarkozy
                                            • Rachida Dati n’ agit pas en électron libre. Non mille fois non elle applique et ne fait qu’appliquer !!!
                                            • les magistrats lui reprochent ntamment la politique sécuritaire et les peines planchers mais dois-je rappeler que ce sont nos députés et sénateurs qui ont voté cette loi
                                            • dois-je rappeler que cette proposition faisait partie des réformes prévues par le candiadt Sarkozy


                                            Il est vrai que Mme DATI passe souvent en force qu’elle est surmédiatisée et que ses attitudes en public peuvent choquer

                                            alors c’est un bouc émissaire parfait, une cible révée.

                                            Pourquoi veut -on son départ ?

                                            Les dernières réformes et les réformes prévues déplaisent elles bouleversent le corps judiciaire

                                            Mon propos n’est pas de donner mon avis sur la nécessité de ces réformes et sur leur opportunité

                                            Mon propos est de soulever des interrogations et celle qui m’intérroge le plus est la suivante :

                                            Rachida Dati a mené les réformes sous contrôle ( le terme n’est peut être pas approprié disons sous l’oeil consentant)du premier ministre et surtout du Président

                                            Apres le sale boulot il faut faire peau neuve, redorer son blason pour remonter la cote de popularité

                                            et qui peut en profiter ?????

                                            Le gouvernement et Le président qui sont au plus bas.....

                                            le président fera un remaniement ministériel et fera très certainement partir le vilain petit canard il apparaitra en sauveur de la justice et même de la démocratie. cela fera oublier ( pour un temps)la crise économique la baisse du pouvoir d’achat et surtout la montée du chômage, les fermetures d’entreprises les délocalisations bref une paupérisation qui monte....

                                             

                                            je crois que tout est manipulé d’avance et je parie qu’après le départ de Rachida Dati on gratifiera le peuple de quelques mesurettes bien médiatisées pour donner le change et calmer le climat social.

                                             

                                            Mais l’essentiel pour le simple justiciable ne changera pas pour preuve la réforme proposée par certains députés UMP sur l’aide juridictionnelle et qui pour le coup va encore rogner les droits des plus pauvres ( voir article précédant )

                                             


                                            • Prosper Youplaboum 21 novembre 2008 17:20
                                              Si votre theorie est juste… et si l’eviction de Dati peut remonter la cote de Sarkozy&co comme vous le dites… ceci n’aura effet que sur un tres court terme. Au final Dati et son œuvre feront parti du bilan Sarkozy…
                                               
                                              Bling bling ? Si Dati en est une des meilleures ambassadrices, Sarko reste le roi en la matiere … et l’opinion publique le vise directement au travers de Mme Dati… devrais-je dire Mlle ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès