Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Banquet de Rivarol & Colloque Iliade : le double visage de (...)

Banquet de Rivarol & Colloque Iliade : le double visage de l’extrême droite

Le même jour, samedi 9 avril, avaient lieu deux rassemblements de la droite nationale, ou extrême droite (choisissez l'appellation qui vous convient le mieux), qui renvoient deux images fort différentes : l'une très intellectuelle et haut de gamme (au colloque de l'Institut Iliade), l'autre caricaturale et parfois grotesque (au banquet de Rivarol). Les grands médias n'ont rendu compte que de l'un des deux événements (devinez lequel...), où étaient réunies, il est vrai, les principales vedettes. Devant ces deux spectacles si différents, on pourrait à bon droit se demander si c'est seulement l'habillage qui change, avec un fond idéologique qui reste identique, ou si celui-ci varie aussi un peu.

Sous la vidéo de TV Libertés rendant compte du colloque de l'Institut Iliade : "Face à l'assaut migratoire, le réveil de la conscience européenne", le commentaire suivant a été posté  :

Étonnant contraste, en effet, au moins de forme, entre deux rassemblements de la même mouvance. Il va sans dire que le colloque pour intellectuels droitiers n'a pas attiré la presse, si ce n'est, semble-t-il, deux journalistes "ricanant", possiblement des Inrocks. Le banquet clownesque de "l'extrême droite de l'extrême droite", avec ses jongleurs, ses dresseurs d'ours et ses cracheurs de feu, a, quant à lui, attiré toute la fine fleur du journalisme français, qui s'est littéralement régalée devant tant de spécimens remarquables au mètre carré.

JPEG - 64.5 ko

Shoah, nazisme, antisémitisme : Bourbon fait du hors piste !

Samedi dernier, dans la salle des séminaires de l’hôtel Novotel de la porte de Bagnolet (93), le journal pétainiste Rivarol fêtait ses 65 ans. Près de 600 invités étaient rassemblés autour du gratin de l’extrême droite radicale : Jean-Marie Le Pen, Robert Faurisson, Pierre Sidos, etc., avec, aux manettes, Jérôme Bourbon, le directeur de Rivarol.

Pour donner le ton, ce dernier confie d'emblée à StreetPress :

« Je vous le dis franchement, j’aurais préféré que ce soit les puissances de l’Axe [les alliés du régime nazi, ndlr.] qui gagnassent la guerre. On ne serait pas envahi comme on l’est. »

Et de détailler :

« Fabius ne serait pas président du Conseil Constitutionnel, Drucker ne serait pas sur France 2, il n’y aurait pas la loi sur l’avortement de Simone Veil, pas de peintures de Chagall. »

Toutes ces personnalités ont un point commun : elles sont juives.

Voici son allocution lors du banquet, où il s'en prend à la "religion des Droits de l'homme" et à la "religion de la Shoah" :

Fascinant d'entendre, au début de son discours, cet homme au physique ingrat moquer la "dégénérescence physique" [sic] des présidents de la République, de Vincent Auriol à François Hollande... Alain Soral, qui tient souvent ce genre de propos détestables, peut au moins se prévaloir d'un physique de boxeur.

L'homme de 44 ans ne cache pas ses opinions antisémites sur Twitter, dont il est un utilisateur hyper actif :

Il n'hésite pas, au passage, à s'approprier de nombreuses déclarations de Pierre Desproges, qui doit, le pauvre, se retourner dans sa tombe ; ses propos n'étaient en effet pas à prendre au premier degré, comme le fait pour sa part Jérôme Bourbon :

Pour rappel, voici ce que Desproges, ami d'Anne Sinclair et de Guy Bedos, déclarait au sujet de l'antisémitisme :

Jean-Ma en mission ratissage tous azimuts pour 2017

Jérôme Bourbon, qui est passé par le mouvement de jeunesse du FN au début des années 1990, est en guerre ouverte contre la direction actuelle du parti. Contacté par StreetPress, Louis Aliot, l’actuel numéro 2 du FN, confie ses souvenirs à son sujet :

« Nous le fuyions en raison de son odeur fétide, tous les matins après notre sport, où il courait en costard 3 pièces. »

Bourbon était « le souffre-douleur » de ses petits camarades, se souvient Aliot.

Le directeur de Rivarol a de meilleurs rapports avec le beau-père d'Aliot, Jean-Marie Le Pen, qui était l'invité d'honneur du banquet au Novotel de Bagnolet. Voici justement son discours, centré sur le problème de l'immigration massive et du "grand remplacement" de population en Europe :

Jean-Marie Le Pen a déclaré au Petit Journal de Canal Plus que sa participation à ce banquet avait pour but le rassemblement de toutes les forces de la droite nationale en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Le patriarche du FN fait définitivement figure de boulet pour sa fille Marine Le Pen, qui s'efforce de rompre, au moins en apparence, avec ce genre de fréquentations sulfureuses.

Parmi les têtes d'affiche de ce raout, Pierre Sidos, fondateur de l’Œuvre Française, un mouvement mêlant néofascisme, pétainisme, antisémitisme et une forme de catholicisme social. « C’est une super-référence. Je le croise parfois à la messe de Saint-Nicolas du Chardonnet  », s'exclame avec enthousiasme l’ex-FN Alexandre Simmonot.

Présidentielles : rencontre avec le candidat le plus "trash" de la Ve République

Henry de Lesquen, cofondateur du Club de l’Horloge et président de Radio Courtoisie, rappelle de son côté qu’il est candidat à l'élection présidentielle de 2017, avec un programme national-libéral (préconisé aussi par Jean Robin). Au micro du Petit Journal, il déclare vouloir "faire partir de France les immigrés ou les allogènes qui ne sont pas intégrés à la communauté nationale" et supprimer purement et simplement le mariage homosexuel. Il lance aussi, sans complexes :

"Je ne suis pas un admirateur d'Adolf Hitler, mais si les gens veulent dire qu'ils admirent Hitler, ils doivent être libres de le faire".

En va-t-il de même des adorateurs de Daech ?, aimerions-nous lui demander.

Dans son discours à la tribune, il salue le courage de Jean-Marie Le Pen, mais aussi de Robert Faurisson, auquel il fait une discrète allusion, et qu'il applaudira chaleureusement en scandant son nom après le discours de ce dernier (de quoi cette fois dépiter Jean Robin...).

Lesquen, twittos compulsif, nous livre quelques aspects de sa pensée et de son programme en moins de 140 signes, où il prône notamment un "racisme républicain" et la suppression du salaire minimum :

Concernant le "racisme républicain", voici ce qu'il écrit sur son blog (à faire pâlir Jean-Marie Le Pen lui-même et Nadine Morano) :

"L’espèce humaine est divisée en races et celles-ci ne sauraient être égales, car l’égalité n’est pas dans la nature. Il faut donc qu’elles soient inégales. Et il y a en effet, sur le plan moral, un devoir pour les races supérieures d’aider les peuples de race inférieure à sortir de la misère. [...] Le racisme républicain ne pousse pas à la « discrimination », car, quand il est question d’un individu en particulier, et non d’une race ou d’un peuple pris in globo, on ne considère que ses mérites, ses talents, en faisant abstraction de sa race. Le racisme républicain est sans haine et sans reproche."

Destruction de la République, lutte à mort contre la Synagogue, standing ovation pour Faurisson...

Le géopolitologue Pierre Hillard a aussi fait le déplacement au banquet de Rivarol. Il y a encore quelques années, il nous entretenait du grand marché transatlantique ; depuis, son discours s'est affirmé, devenant clairement antijudaïque, le grand combat de notre temps étant résumé à celui entre l'Église et la Synagogue. Le seul salut de la France, selon lui : qu'elle en revienne au Christ Roi de France, sur le modèle de la triple donation effectuée par "Sainte Jeanne d'Arc" en 1429. Pierre Hillard refuse catégoriquement que l'homme puisse se donner à soi-même sa propre loi ; celle-ci doit venir de Dieu. Ce pourquoi il voit en la Révolution de 1789 le mal absolu et réprouve tout projet ne serait-ce que vaguement démocratique.

Un jeune convive reproduit au micro du Petit Journal très exactement le même programme :

"Je suis pour la destruction de la République et la restauration de la monarchie absolue de droit divin."

Si certains "antifas" un peu mous du bulbe voient en Étienne Chouard un militant d'extrême droite, il n'est pas interdit d'espérer que ces propos authentiquement d'extrême droite leur feront percevoir la différence... monumentale.

Parmi les invités, on trouve encore la jeune garde de la mouvance nationaliste : Alexandre Gabriac, ex-Jeunesses nationalistes, Thibaut de Chassey, chef du Renouveau Français, ou Hervé Ryssen, auteur qui se décrit lui-même comme "antijuif et antisémite", et qui reçut une véritable ovation lors de sa présentation par Jérôme Bourbon. On peut encore noter la présence de Carl Lang, ancien vice-président du FN et président du Parti de la France, de Lorrain de Saint-Affrique, collaborateur parlementaire de Jean-Marie Le Pen au Parlement européen, d'Alain Escada, président de Civitas, ou encore du marquis de Olmetta.

Mais la star de la journée, venue en fin d’après-midi, c'est Robert Faurisson. Comme le rapporte StreetPress, Jérôme Bourbon jubilait à l’idée que Jean-Marie Le Pen, pas mis au courant de la venue du chef de file des négationnistes, le croise à son insu :

« Le Pen ne va pas pouvoir partir ! Il va devoir rester pendant Faurisson ! »

Malheureusement pour lui, Le Pen s'est éclipsé avant la venue de l'invité surprise. La rencontre entre Diabolo n°1 et Diabolo n°2 n'aura donc pas eu lieu...

L'arrivée du négationniste déclenche l’hystérie dans la salle. Ainsi, Pierre Panet, un proche de Dieudonné, harangue le public, bientôt repris en chœur par des centaines de personnes : « Faurisson a raison ! Faurisson a raison ! » Sur scène, le militant de 87 ans évoque les « terrains de volley » du camp d’Auschwitz, explique que « le savon juif n’a jamais existé » ou que « Himmler voulait installer les juifs aux Etats-Unis et en Angleterre ». Avant de conclure sous les hourras : «  Il n’y a pas eu d’extermination !  »

Face à de telles déclarations, la presse boit du petit lait...

Entre intellectuels haut de gamme et atouts charme : l'autre visage de la droite nationale

JPEG - 15.3 ko
Tatjana Festerling

Le même jour, ce samedi 9 avril, se tenait dans une parfaite discrétion médiatique le 3e colloque de l’Institut Iliade à Paris, à la maison de la Chimie. Environ 1200 personnes (soit près du double de l'audience du banquet de Rivarol) s'étaient donné rendez-vous pour écouter de nombreux conférenciers s’exprimer sur le réveil de l’Europe face à « l’assaut migratoire » : Jean-Yves Le Gallou, Bernard Lugan, Renaud Camus, Jean-François Gautier, Thibaud Gibelin, Tatjana Festerling (porte-parole de PEGIDA), Claude Chollet, Philippe Randa, Karim Ouchick, Thomas Ferrier, Daria Douguine (jeune philosophe gnostique et fille d'Alexandre Douguine), Charlotte d’Ornellas (journaliste à Boulevard Voltaire), Jean-David Cattin, Elise Blaise (journaliste à TV Libertés), François Bousquet. Une initiative saluée sur Facebook par le survivaliste Piero San Giorgio.

Comme le rappelle l'historien Philippe Conrad, directeur de l'Institut Iliade, ce mouvement a pour point de départ le suicide de Dominique Venner dans la cathédrale Notre-Dame-de-Paris le 21 mai 2013. Venner voulait, par son geste, s'insurger «  contre les poisons de l'âme et contre les désirs individuels envahissants qui détruisent nos ancrages identitaires et notamment la famille » et aussi « contre le crime visant au remplacement de nos populations ».

Dans son discours inaugural, Conrad, après avoir rappelé les périls identitaires à affronter, a décliné les grandes lignes de sa solution, qui passe avant tout par l'affirmation sans complexes d'une identité culturelle européenne :

"Le XXIème siècle exige la formation de vastes ensembles capables de faire face aux défis en cours. Pour nous, une Europe qu’il ne s’agit pas de vouloir construire à tout prix selon un schéma institutionnel unique, mais dont les Etats doivent réagir en commun face au danger.

La condition nécessaire pour surmonter les crises en cours consiste à (...) affirmer les identités des patries charnelles et des nations et la communauté civilisationnelle correspondant à notre vieille Europe brisée par le sombre XXème siècle. Le réveil nécessaire s’inscrit, pour chacun de nos pays, dans le combat pour sa langue face au sabir globish que le système tend à imposer. Tout autant dans le combat pour l’Histoire à un moment où certains historiens, aveuglés par l’idéologie, nous incitent à nous débarrasser du « poison de l’identité » et à nous reconnaître dans une histoire globale et « connectée », à renoncer au roman national décrit comme une pure construction idéologique (...).

Ce renouveau nécessaire passe aussi sans doute par la remise en cause d’un certain modèle économique fondé sur un consumérisme exclusif, déconnecté d’une nature de plus en plus abîmée par l’hégémonie d’une technique toujours plus envahissante. Autant de nouveautés qui devront sans doute nous conduire à imaginer un nouveau contrat social permettant de dépasser l’homo economicus qui s’est imposé dans la foulée du triomphe de la société marchande et de l’idéologie progressiste. Il faudra aussi compter avec les réveils spirituels qui accompagneront fatalement les mutations à venir, et dont témoignent déjà les mouvements de fond affectant les jeunes générations.

Le chantier est gigantesque mais il nous faut d’abord rendre les Européens à l’Europe puis l’Europe aux Européens, éveiller les consciences pour dépasser l‘ahurissement général auquel nos peuples sont soumis, ce qui implique la mise en œuvre initiale d’une vaste révolution culturelle en mesure de changer complètement la donne et d’en finir avec les illusions, les mensonges et les impasses accumulées au cours des deux derniers siècles."

On le voit, aussi bien dans ce colloque que dans le banquet de Rivarol, le sujet central des préoccupations aura été le changement progressif de population sur le sol européen. Une différence notable, tout de même, simplement circonstancielle ou plus substantielle, on ne sait : l'absence de propos antisémites et négationnistes lors du colloque de l'Institut Iliade.

Est-ce à dire qu'il existe une ligne de fracture idéologique sur cette double question touchant les Juifs et l'histoire de la seconde guerre mondiale ? Ou alors, ces deux extrêmes droites ne se différencient-elles que par la façade ? L'une est-elle simplement plus prudente que l'autre devant les caméras ? Meilleure communicante et tacticienne, ayant mieux pensé sa propagande ?

En tout cas, avouons que la façade de l'ancienne garde était franchement repoussante, l'assurant d'un échec permanent, mais que, face à la nouvelle et à ses charmes, beaucoup risquent de ne pas résister encore très longtemps... D'ici là, espérons que nous aurons pu, si besoin est, faire tomber tous les masques et savoir à qui nous avons vraiment affaire.

PNG - 219.3 ko
L’ancien visage de l’extrême droite : Henry de Lesquen, Robert Faurisson, Jérôme Bourbon, Alain Escada
JPEG - 30.9 ko
Les atouts charme de la droite nationale : Marion Maréchal-Le Pen, Élise Blaise, Charlotte D’Ornellas, Daria Douguine


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 14 avril 08:47

    bof..nos « élites » vont bien aux diners du CRIF ou aux invitations de leur « islam modéré »...les deux machins qui aident les terroristes en Syrie ou en Irak... ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 avril 02:19

      @Le p’tit Charles


      Je ne connais pas Rivarol et les citations que vous en donnez ne ’m’incitent pas 
       à me renseigner. Ce que je lis de ’Institut Illiade, au contraire - ce qu’il publie et et non pas ce qu’en disent ceux qui crachent « Droite » comme si c’était une insulte.... et que ça expliquait quoi que ce soit ! - me donne le goût d’en savoir davantage. Il n’y a pas tant de mouvements qui offrent une vision positive de la culture européenne

      PJCA

    • Sarah Sarah 15 avril 16:32

      @Le p’tit Charles

       

      Quel est le rapport entre de simples invitations à dîner et ces deux colloques d’extrême-droite auxquels les « élites », comme vous dites, ne sont pas allées ?


    • Sarah Sarah 15 avril 16:40

      @Pierre JC Allard
       

      Je comprend, mais comme dit l’auteur : "L’une est-elle simplement plus prudente que l’autre devant les caméras ? Meilleure communicante et tacticienne, ayant mieux pensé sa propagande ?"


      Attention à ne pas vous laisser pièger : "...face à la nouvelle et à ses charmes, beaucoup risquent de ne pas résister encore très longtemps..."


    • Sarah Sarah 15 avril 16:49

      @Pierre JC Allard (suite)

      "D’ici là, espérons que nous aurons pu, si besoin est, faire tomber tous les masques et savoir à qui nous avons vraiment affaire." (Vera Mikhaïlichenko ) : un autre commentateur ci-dessous ne s’y est pas trompé :


      "il n’y a pas une bonne extrême droite d’un côté et une mauvaise de l’autre même si certains personnages au banquet de Rivarol semblent un peu brut de décoffrage

      en fait il n’y a pas de cloison étanche avec l’institut Iliade, en gros ce sont les mêmes personnes que l’on croise de part et d’autre à qq exceptions près" (Hieronymus)


    • Sarah Sarah 15 avril 16:53

      @Pierre JC Allard

       

      Je crains que la seconde ne serve que de think thank, à fournir des outils idéologiques aux menées mortifères des premiers.


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR 15 avril 17:28

      @Le p’tit Charles
      Histoire de rigoler ....

      http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160415-israel-netanyahu-premier-ministre-escroc-siecle-france-haaretz-mediapart

      Les zélites franchouillardes ont une fâcheuse tendance à fréquenter le milieu des escrocs....Pouf,pouf,pouf  !
       smiley

      https://www.mediapart.fr/journal/mot-cle/arnaud-mimran

      Une belle brochette de Tontons 
       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 avril 18:32

      @Sarah

      La plupart de ceux qui commentent n’ont pas la moindre idée du discours de l’Institut Iliade, seraient bien embêtés de dire clairement ce que sont la Gauche et la Droite aujourd’hui.... et encore bien plus de dire ce qui est ’extrême’ et ce qui ne l’est pas.... Je mets un lien, pour que ceux qui préfèrent savoir un tout petit peu de quoi on parle...



      PJCA

    • diogène diogène 14 avril 08:56

      Le meilleur moyen de lutter contre l’extrême-droite, c’est de faire en sorte que son discours n’ait de sens pour personne !


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 avril 02:25

        @diogène

        Si on souhaite que le discours de la Droite n’ai pas de sens, il faudrait que le discours de la Gauche recommence à en avoir un !

        PJCA

      • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 15:22

        @Pierre JC Allard

        Mais Pierre, l’arrivée de l’économisme d’extrême-droite au PS, et même à la direction d’un ministère, grâce à Emmanuel Macron, ça redonne du sens à la Gauche, vous ne croyez pas ?


      • Sarah Sarah 15 avril 17:00

        @Pierre JC Allard
         

        Le problème est que la Gauche et aussi la Droite traditionnelle et le Centre, refusant d’écouter la population sur de grands soucis (islamisation, immigration massive, remplacement de la population autochtone, métissage etc.), a abandonnés ces derniers à l’extrème-droite.

        Deux exemples :

        . la Gauche (et aussi la Droite traditionnelle), si pointilleuse autrefois sur la liberté religieuse et la laïcité, cède à toutes les exigences des islamistes : plus de détails dans un autre article de ce jour sur Agoravox

        . Les féministes, si intransigeantes pour des questions de féminisation des noms de professions ou de partage des tâches ménagères, sont silencieuses sur les viols collectifs et publics des femmes européennes par de prétendus « réfugiés ».


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 avril 18:23

        @Pierre Régnier


         smiley

        PJCA

      • Jo.Di Jo.Di 14 avril 09:13

        Bah ... même les juifs les plus intelligents sont anti-sémites ...
         
        « L’argent est le dieu jaloux, d’Israël, devant qui nul autre dieu ne doit subsister. L’argent abaisse tous les dieux de l’homme et les change en marchandise. L’argent est la valeur générale et constituée en soi de toutes choses. C’est pour cette raison qu’elle a dépouillé de leur valeur propre le monde entier, le monde des hommes ainsi que la nature. L’argent, c’est l’essence séparée de l’homme, de son travail, de son existence ; et cette essence étrangère le domine et il l’adore. Le dieu des Juifs s’est sécularisé et est devenu le dieu mondial. Le change, voilà le vrai dieu du Juif. [...]
        C’est dans ce sens que Thomas Münzer déclare insupportable que toute créature soit transformée en propriété, les poissons dans l’eau, les oiseaux dans l’air, les plantes sur le sol : la créature doit elle aussi devenir libre. »

         
        « C’est parce que l’essence véritable du Juif s’est réalisée, sécularisée d’une manière générale dans la société bourgeoise, que la société bourgeoise n’a pu convaincre le Juif de l’irréalité de son essence religieuse qui n’est précisément que la conception idéale du besoin pratique. Aussi ce n’est pas seulement dans le Pentateuque et dans le Talmud, mais dans la société actuelle que nous trouvons l’essence du Juif de nos jours, non pas une essence abstraite, mais une essence hautement empirique, non pas en tant que limitation sociale du Juif, mais en tant que limitation juive de la société. »

        ’La Question Juive’ Karl Marx 
         

         


        • Etbendidon 14 avril 10:02

          Bonjour Vera et merci pour cet article ORIGINAL c’est tellement RARE ici
           smiley
          Je n’avais jamais entendu parler de ça RIVAROL, les deux banquets etc .
          AUCUN MERDIA n’a relaté ces evenements ?
          Dites- moi vous ne travailleriez pas en sous main pour ces gens là par hasard ?
           smiley


          • Allexandre 14 avril 12:22

            @Etbendidon
            Si si c’est passé au « Petit journal » de Canal+ mardi. L’auteur semble avoir oublié le passage le plus tristement drôle : une pouff disant sans complexe la débilité suivante : « Dieu a créé les hommes, les pays, les couleurs, les coutumes, c’est pas pour tout mélanger, sinon ça mène au racisme ! » . C’est d’une profondeur inouïe. Ces gens sont ignares, stupides et névrosés au dernier stade. Je ne sais si la gauche est une maladie mentale, mais le fascisme l’est à coup sûr !


          • Habana Habana 14 avril 14:14

            @Allexandre
            Les malades mentaux sont ceux qui essaient, pendant 30 ans, d’enfoncer un clou avec un tournevis, sans même jamais avoir l’idée de changer d’outil...exactement comme ceux qui mettent le même bulletin dans la même urne depuis plus de 3 décennies.

            Cet article est une vulgaire caricature affligeante et vraiment pitoyable, juste bonne à rapporter ce que Pierre a bu et ce que Paul a mangé ! Encore plus bas de plafond que la télé réalité !
            Un pauvre règlement de compte avec vengeances personnelles à l’appui de quelques frustrés, qui n’a pas à faire étalage ici !
            Il y a des sites culinaires spécialisés pour aller commenter la qualité d’un buffet !

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 19:55

            @Habana
            Pourtant, cet article confirme bien qu’il s’agit de l’ Europe et pas de sortir de l’ Union européenne, nulle part on ne parle de souveraineté nationale....
            Citation : « il nous faut d’abord rendre les Européens à l’Europe puis l’Europe aux Européens ».

            La France et les Français, ils s’en foutent !


          • Allexandre 15 avril 10:30

            @Habana
            Vous avez raison pour une fois. Cela fait 60 ans que des fascistes français essayent d’enfoncer un clou avec le même tournevis et le mêmes slogans éculés. Vous ne pouviez pas viser plus juste. Mais le pire dans tout ça, c’est que vous gobez des conneries éculées depuis 150 ans et vous croyez que l’extrême droite est pour le peuple. Savez-vous seulement qui a financé Hitler et Mussolini ? Ou encore Lénine et Staline ? Quand je dis que vous êtes ignare, je ne me trompe pas beaucoup !


          • HELIOS HELIOS 15 avril 12:03

            @Fifi Brind_acier

            je plusse !

          • troletbuse troletbuse 15 avril 22:50

            @Etbendidon
            Tu devrais lire ce journal non subventionné et attaqué incessamment en justice. De bonnes analyses mais des solutions extrêmes.
            Maus ce sont nos deux derniers gouvernements qui ont fait leur lit et qui continuent.
            La seule différence que je perçois entre cette extrême droite et l’extrême droite qui nous gouverne, c’est qu’il y en a une qui s’avance masquée (ou voilée)..


          • foufouille foufouille 14 avril 10:25

            « Triste époque : les gens ne croient pas en Dieu ni en l’Enfer mais ils croient aux chambres à gaz sans les avoir vues. »
            bof et rebof.


            • Trelawney Trelawney 14 avril 10:56

              Il est bien votre article, mais lorsque vous caricaturez Rivarol, ça me gêne un peu. Que Rivarol soit un ramassis d’attardés mentaux( Faurisson en tête) ne fait aucun doute et ce n’est pas de la caricature. Cela devient de la caricature lorsque vous pensez qu’à l’extrême droite et notamment à Rivarol, ils détiennent le monopole de la connerie.

              Il suffit de faire un tour à un congrès des Républicains à Nice ou Cannes pour se rendre compte qu’il se dit autant de bêtise et que la bigote de luxe exhibe ses colliers en or et broches en corail pour masquer son manque évident de sens critique et tout simplement de connaissance.

              Et que dire du PS où pour attirer le chaland à la fête de la rose, on vide les maisons de retraite et l’on peut ainsi se délecter du spectacle de ces petits vieux râlant de la longueur du discours du ministre qui a eu l’outrecuidance de placer sa causerie entre l’entrée et le plat principal. Car ils ne sont venus que pour la tomate au thon, le poulet fritte et l’éclair au café.

              Et que dire de ses réunions Place de la république où l’on discute de tout et de rien, mais surtout de rien

              Car il faut se rendre à l’évidence, Rivarol ou pas Rivarol, la politique française est devenue un vaste carnaval


              • jelouisjoly (---.---.147.69) 14 avril 17:18

                @Trelawney
                Faurisson un attardé mental ???

                Votre jugement vous juge !!!!


              • wesson wesson 14 avril 11:42

                Pour rebondir sur cet article et aller très vite, on constate objectivement aujourd’hui un retour de « chemises brunes » en Europe.


                La gauche est laminée partout, par exemple en Pologne vous n’avez plus un seul député de Gauche, et ceux qui sont simplement à droite tentent de se faire oublier.

                La vieille extrême droite décatie de papa Le Pen est effectivement discréditée depuis un bon moment, mais le véritable danger provient évidemment de la multitude « d’institut Illiade » qui arrivent maintenant un peu partout, et qui sont de toute évidence bien financés. 

                Tout cela va assez mal finir à mon avis....

                • julius 1ER 15 avril 10:29
                  La vieille extrême droite décatie de papa Le Pen est effectivement discréditée depuis un bon moment, mais le véritable danger provient évidemment de la multitude « d’institut Illiade » qui arrivent maintenant un peu partout, et qui sont de toute évidence bien financés

                  @wesson
                  c’est vrai que lorsque l’ARGENT commence à alimenter cette mouvance et que cette mouvance commence à avoir de gros moyens et supports médiatiques, points d’ancrage avec les municipalités et plus tard les régions ....il y a de quoi s’alarmer car quoiqu’on en dise « la bête avance masquée » !!!

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 18:10

                  @julius 1ER
                  Nous n’en serions pas là, si la Gauche de tous poils censée défendre l’intérêt général de la France et des Français ne perdait pas son temps à rêvasser de changer l’ Union européenne, au lieu d’en sortir...


                • MIlla (---.---.1.10) 14 avril 12:40

                  L’extrême est le bébé d’Israël et du grand capital.


                  • Deepnofin Deepnofin 14 avril 13:00

                     Merci pour votre article Vera, c’est toujours un plaisir de vous lire, même si, pour une fois, je ne suis pas totalement d’accord avec vous.
                    Je suis peut-être idiot, mais les travaux de Faurisson ( et de Reynouard ) m’ont largement interpellés. Qu’ils soient antisémites ou pas ( comme ça a très justement dit dans les commentaires, des intellectuels juifs antisémites, ou tenant des propos considérés comme tel, c’est pas un fantasme : jpense notamment à Roger Dommergue ), force est de constater qu’ils soulèvent des lièvres. Je ne suis pas négationniste, car je n’ai pas assez d’éléments pour l’être, mais je suis totalement révisionniste, pour tous les pans de l’Histoire contemporaine d’ailleurs ( ma « pilule rouge » c’était 9/11, et je suis effaré de constater l’écart sans cesse grandissant entre ce qu’on nous raconte et ce qui semble être la réalité des faits : Libye, Syrie, Ukraine, Palestine, Russie... ).

                    Aussi, toujours à propos de Faurisson et Reynouard, quand on compare leurs travaux avec ceux d’un site comme PHDN... pour moi il est clair qu’ils sont au dessus, au niveau de l’argumentaire, du contenu et de leur façon de s’adresser à leur lectorat. Mais ça n’est qu’un ressenti, après tout. Et puis, une loi comme la loi Gayssot... ça me parait évident que quand on interdit un débat, des recherches, c’est qu’on a des choses à cacher ( petit parallèle avec 9/11, qui ne connait aucun vrai débat dans nos médias, alors que bon, c’est l’évènement géopolitique majeur du début du 21ème, et que de plus en plus de gens doutent de la VO, quand ces doutes ne se transforment pas en certitudes, comme pour moi ). Et je parle pas du procès de Nuremberg. Sans oublier que même Bibi est négationniste depuis l’an dernier. Bon, en ce qui le concerne, c’était une manoeuvre pour diaboliser les vilains musulmans... mais bon ça reste du négationnisme. Venant du chef d’Israël, ça fait bizarre ( là encore, petit parallèle avec 9/11 et le Juge Daniels qui condamne le grand méchant Iran à verser 10,5 Milliards de dollars aux familles des victimes... l’A.S., quant à elle, est toujours blanchie... Plus pour longtemps peut-être si on en croit les propos du sénateur Graham concernant les fameuses 28 dernières pages du rapport qui ont été classifiées et qui seraient susceptibles d’être déclassifiées par Obama d’ici 60 jours ).

                    Quant à Hillard, pareil, je regrette qu’il berce de plus en plus dans les propos type « le combat entre l’Eglise et la Synagogue », dans la mesure où j’estime qu’ils sont dangereux et ne peuvent amener qu’à une GM. Mais... là encore je le trouve très intéressant à écouter lorsqu’il décrit le N.O.M. . Même s’il est vrai que ce dernier utilise le Judaïsme pour parvenir à ses fins, je ne pense pas que le problème vienne de la Synagogue et du peuple Juif ( qui est, à mon avis, comme tous les autres peuples c’est à dire manipulé par ses élites ). D’ailleurs, en lisant l’Aurore Rouge ( http://www.artemisia-college.info/_media/bv000012.lkdoc.laurore-rouge-comment-manipuler.pdf ) on y voit bien que le projet du N.O.M. vise à détruire toutes les religions ( donc le Judaïsme n’y fera pas exception, même s’il sera détruit sur la fin ). Enfin, ça reste hypothétique tout ça ( Serge Monast et Père Regimbald étaient-ils sincères ? On peut douter de la provenance de ces infos, mais si l’Aurore Rouge a bien été écrite en 1985, alors c’est extrêmement visionnaire et devrait nous faire réfléchir ).

                    Un petit mot pour Soral, qui a effectivement des propos détestables ( ce qui nuit terriblement a son projet de réconciliation nationale ) mais pour l’instant, ses analyses me semblent être les plus pertinentes que je connaisse. Lui aussi, je le crois sincère, et pas antisémite en mode « faut tous les tuer », mais virulent dans sa critique du Judaïsme ( il s’est d’ailleurs dévoyé en parlant du Talmud en se basant sur un pamphlet antisémite... je sais pas si c’est une erreur involontaire de sa part ou une réelle volonté de manipulation ? ) et sur l’emprise Sioniste de nos médias / politiques. Là encore, l’acharnement judiciaire qu’il subit, et tout le travail de diabolisation de sa personne sur les médias m’indique qu’il représente un vrai danger pour le système, donc que ses analyses sont majoritairement efficaces.

                    Jfinirai avec une question qui me taraude depuis 1 mois, hélas je n’ai pas d’ami médecin ( endocrinologue ) avec qui en discuter, donc je vous en parle ici. Dans la fameuse interview de Roger Dommergue ( https://www.youtube.com/watch?v=i4dZTCdvFzI ), à un moment il parle du problème de la Circoncision chez les Juifs, qui intervient traditionnellement au 8ème jour du bébé. Il y raconte que c’est ce jour là que le bébé connait sa 1ère puberté, et donc que la Bris a pour effet de mener à des perturbations hormonales via la glande thyroïde etc.. ( je suis pas calé en la matière, navré ). Il raconte que c’est son ami le docteur Jean Gautier qui lui a fait savoir ça. Je vous invite à lire sa page Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Gautier_%28docteur%29 . Donc : soit je me suis fait manipuler, et l’article Wiki fait partie de cette manipulation... soit on est peut-être en présence d’un lièvre : les élites Juives ont peut-être mis des bâtons dans les roues de Jean Gautier, afin de discréditer son travail, car, s’il a raison, et si ça se savait, on serait face à un très gros problème. L’autre côté du problème viendrait d’un complot mondial, où les perturbateurs endocriniens, qui sont légion et nous affectent de plus en plus au niveau hormonal, joueraient aussi du coup un rôle conséquent sur notre comportement. Peut-être, dans l’hypothèse du complot, certaines élites sont au courant de ça depuis longtemps et font tout pour multiplier les perturbateurs endocriniens afin de nous endormir, par exemple. Bref... j’suis peut-être naïf et j’avale des couleuvres, donc n’hésitez pas à vous renseigner là dessus et à m’indiquer où se trouve la manipulation etc..


                    • Onecinikiou 14 avril 15:04

                      @Deepnofin


                      Attention contenu ultra-subversif :


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 20:12

                      @Deepnofin
                      Les Français n’en n’ont rien à faire de ces histoires de religions qui divisent !! Ras le bol de ces salades. Que le 11/9 soit un false flag et qu’il y ait eu 3 millions de victimes juives et pas 6, ça va nous rendre les milliers d’entreprise délocalisées dans les pays à bas salaires ? ça va faire disparaître la Troïka et la dette publique ? ça va rendre la souveraineté à la France ??


                      A qui profitent les divisions sur les religions ? D’abord au choc des civilisations de la Maison Blanche, puis aux financiers, au MEDEF, aux multinationales, qui veulent nous faire revenir 100 ans en arrière.

                      Les Français veulent des solutions économiques et sociales.
                      Et là dessus, l’extrême-droite n’a rien à proposer que les mêmes sempiternelles promesses « d’ Une Autre Europe à la St Glinglin », comme les autres Partis politiques.

                    • MILLA (---.---.1.10) 15 avril 02:51

                      @Fifi Brind_acier

                      Excellent !


                    • Deepnofin Deepnofin 15 avril 03:08

                      @Fifi Brind_acier Je ne sais pas ce qu’en pensent « les Français ».
                      Mais d’une part, je trouve que vous êtes légèrement incohérente, en disant que d’un côté, osef de 9/11 mais qu’on est soumis au Choc des Civilisations, alors que ça fait partie du même plan.
                      D’autre part, qu’est ce que l’extrême droite ? Quand vous dites qu’elle n’a rien à proposer... vous en savez quoi ? Question sincère hein : je n’ai aucune idée de la réponse. Mais jcrois juste qu’on ne peut pas dire que l’ED ne propose rien, alors qu’elle n’est pas elle même bien délimitée.
                      Et je suis aussi pour l’UPR. J’essaye juste de comprendre le shmilblick. Il me semble que c’est essentiel de comprendre le passé et le présent si on veut bâtir l’avenir.

                      Et pour finir ( même si c’est pas dans l’ordre de votre commentaire ), a quoi bon parler des entreprises délocalisées, de la Troïka, dette publique, et souveraineté de la France... Vous savez mieux que quiconque que si, par magie, la France « changeait » ça... mais si elle était seule... moins de 6 mois après c’en serait fini, le Capital aurait fomenté un coup d’état, à base de stratégie du chaos, comme il le fait quasiment pour tous les pays qui lui sont opposés.

                      Bref. 9/11, la plupart des gens s’en foutent, ptet, mais jcrois que ça pourrait, ou plutôt que ça devrait être le ciment de l’union pacifiste de toutes les nations, de leur retour à leur souveraineté. Car c’est mondial. Et que c’est tout un symbole : l’entrée dans le 21ème siècle, le moment où l’Humanité a regardé l’écran en même temps, et la 1ère conspiration « contemporaine ».


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 06:33

                      @Deepnofin
                      « La France toute seule ne peut rien faire, mais en restant dans l’ UE, elle peut tout faire », c’est l’argument éculé de tous les euro-atlantistes....
                      L’extrême-droite qui collabore, rien de nouveau sous le soleil...


                      La minuscule Islande en 2013 a fait tout ce qui est interdit par le FMI et les Traités européens :
                      - laisser les banques faire faillite.
                      - protéger les comptes bancaires des Islandais
                      - dévaluer sa monnaie
                      - remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux.
                      Résultat : 1,9% de chômage.

                      Alors qu’en France le vrai taux du chômage est de 19%

                    • Deepnofin Deepnofin 15 avril 09:42

                      @Fifi Brind_acier Bah perso jme considère pas d’extrême droite, et je hais l’UE telle qu’elle est ( et je garde en tête la volonté du projet original ). Mais on vit dans un sale monde, et notre pays n’est en rien comparable à l’Islande. Eux sont un peuple très peu nombreux, très soudé et plein de valeurs, alors que nous... :’) .
                      Je pense juste que l’ensemble des peuples occidentaux doivent retrouver leur souveraineté dans le même élan, car si on est le seul pays à le faire ( et encore, retrouver sa souveraineté, c’est assez vague comme concept, donc on va dire juste sortir de l’UE ) on se fera vite retourner.
                      Le côté positif, c’est qu’on est loin d’être le seul peuple a en avoir ras la casquette. Le côté négatif, c’est que tel que je conçois le Capital, une 3eme GM me semblerait une réponse logique.
                      Donc bon... jsais pas du tout. Gardons espoir... et pourvu que les élites ne soient pas aussi pourries que jle pense.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 15:11

                      @MILLA

                      Pierre Régnier :

                      Vous voulez, Milla, comme Fifi, qu’on reparte pour 3000 ans de croyances criminogènes ?
                      Ou vous pensez simplement que les massacres de janvier et novembre 2015 en France, de mars 2016 en Belgique, c’est pas encore assez ?


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 18:17

                      @Deepnofin
                      « pays très soudé et plein de valeurs, alors que nous.... »
                      Alors que nous, nous nous divisons sur les religions et sur la sortie de l’ UE.
                      C’est bien ce que je dis, cessons de nous diviser au moins sur les religions dans un pays laïque.


                      L’Islande est un pays souverain, elle vient de renoncer à entrer dans l’ Union européenne. Les droits souverains n’ont rien à voir avec le nombre d’habitants.

                      Ce sont les droits de battre monnaie, de dévaluer, d’avoir des frontières, de faire ses lois, de gérer son budget. Tout ce que les Traités européens suppriment.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 18:24

                      @Pierre Régnier
                      Les salafistes, c’est 5% des Musulmans, alors posez les bonnes questions :


                      Qui a autorisé l’Arabie Saoudite à promouvoir le salafisme en Europe ?

                      Pourquoi vous ne mettez pas en cause la politique étrangère des divers gouvernements français depuis Mitterrand dans l’aide apportée aux Frères Musulmans, aux divers Printemps arabes et aux « gentils égorgeurs modérés » ?
                      Izembert « L’Etat français complice de groupes criminels ».

                      Mais les causes ne vous intéressent pas, tout ce qui vous intéresse ; c’est de taper sur l’ Islam.

                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 22:11

                      @Fifi Brind_acier

                      Vous dites n’importe quoi, Fifi, parce que vous voulez absolument croire que l’islam n’est pas globalement dangereux.

                      Bien sûr que je mets en cause la politique étrangère française depuis Mitterrand (et bien avant) mais ces causes nouvelles de la violence islamique (et pas seulement islamiste) s’ajoutent aux causes théologiques vieilles de 14 siècles.

                      Vous êtes, hélas, de ceux que Giscard a convaincus : la philosophie et l’histoire ça n’a plus d’importance dans un monde entièrement gouverné par l’économie.

                      Cette lamentable conception de la vie, individuelle et collective, réduit à néant beaucoup de vos réflexions par ailleurs souvent intéressantes, et c’est bien dommage.


                    • Anthrax 16 avril 19:46

                      @Fifi Brind_acier

                      Je sais pas où tu as péché que le taux de chômage de l’Islande est de 1,9% alors qu’il est, statistiques gouvernementales, de 4,2%. 
                      De plus ta comparaison est débile : quand 100 emplois sont créés en Islande (330 000 habitants), le taux d’emploi grimpe de 0,5%. En 2009, l’île a connu un exode massif, ce qui a contribué à faire baisser le chômage. Mais bon, tu nous as habitué à tellement d’approximations, de rumeurs, de contre-vérités, ce ne sont que quelques une de plus...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès