Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Barroso et Van Rompuy et le cercueil de l’Union Européenne

Barroso et Van Rompuy et le cercueil de l’Union Européenne

UNE IMAGE VAUT MIEUX QU'UN LONG DISCOURS 



Mais quelle mouche a donc piqué les organisateurs mexicains du sommet du G20 qui se tient en ce moment à Los Cabos ? Peut-être avaient-ils à l'esprit la pr...étendue "prophétie maya" qui fixe la fin du monde au 21 décembre 2012 ? À moins qu'ils n'aient tout simplement voulu se payer la tête des responsables euro-atlantistes ??

Quoi qu'il en soit, ils se sont arrangés pour faire parler devant la presse internationale, côte à côte, Herman Achille Van Rompuy, actuel président du Conseil européen, et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, en les plaçant derrière des pupitres ayant exactement la forme de cercueils debout.

Du coup, le monde entier vient de voir les deux têtes hallucinées de l'exécutif européen sortir de ces deux boîtes comme si l'un et l'autre étaient Dracula et Nosferatu pointant le museau hors de leurs cercueils sur les 12 coups de minuit.

Napoléon Ier disait qu'« un bon croquis vaut mieux qu’un long discours ». Une photo aussi.

Par l'allégorie qu'elle représente, cette photo est aussi saisissante que celle du naufrage du paquebot Concordia le vendredi 13 janvier 2012 à proximité de l'île du Giglio en Italie. Le monde entier, médusé, avait alors pu voir la carcasse échouée, avec des morts à l'intérieur, de cet immense et prétentieux bâtiment frappé d'un immense drapeau européen et dont les ponts portaient les noms de chacun des pays membres de l'UE.

François Asselineau


Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau

Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • colombe rouge colombe rouge 19 juin 2012 14:54

    Deux magiciens croque-mort autour de la table magique européenne


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 juin 2012 15:20

      C’est peut-etre ce qui est le plus impressionant chez M. Asselineau. Il ne sépare pas la politique de l’esthetique. Sa pensée est aussi élégante que sa vision. C’est extrêmement rare. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 19 juin 2012 16:08

      smiley M. Asselineau est un aristocrate de la pensée, c’est-à-dire, le meilleur. smiley


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 21 juin 2012 10:09

      Il serait temps de se poser véritablement la question : Voulez-vous vraiment une république fédérale européenne ?


    • le crocodile 24 juin 2012 22:14

      Ces deux abrutis ont vraiment bonne mine !


    • le crocodile 24 juin 2012 22:15

      Je dirais même plus , Mr Asselineau est le seul qui aurait été digne d´être notre président .


    • cliquet 19 juin 2012 15:32

      Ce qui est proprement hallucinant, c’est qu’il y a encore un trés grand nombre de gens persuadés que la construction européenne est faite dans l’intérêt des peuples européens. Il croient probablement que le libéralisme économique enseigné par Milton Friedman à Chicago dès 1946 prône le mieux être des classes moyennes. Ces deux représentants des institutions soi-disant européennes ont été adoubés préalablement par le groupe des Bilderberg et la Commission Trilatérale. C’est, vous en conviendrez, un réel gage d’indépendance envers le mondialisme économique et le néolibéralisme. Ce sommet est, comme tous les autres du même acabit, un sommet de la tartufferie. Ces gens là sapent le fondement même de la démocratie, seul système redistributeur a avoir permis l’émergence des classes moyennes. Ce sont pourtant les classes moyennes qui permettent une croissance durable du niveau de vie des gens.


      • platon613 20 juin 2012 13:01

        Ne ratez pas cet article ! A qui la faute ??!

        Alerte Rouge / Crise systémique globale - Septembre-Octobre 2012 : Quand les trompettes de Jericho sonneront 7 fois pour le monde d’avant la crise

        Le choc de l’automne 2008 ressemblera à un petit orage estival en comparaison de ce qui va affecter la planète dans quelques mois. Nous n’avons en effet jamais constaté la convergence temporelle d’une telle série de facteurs explosifs...

        http://www.news26.tv/econmie/2052-alerte-rouge-crise-systemique-globale-septembre-octobre-2012-quand-les-trompettes-de-jericho-sonneront-7-fois-pour-le-monde-davant-la-crise-.html


      • Capone13000 Capone13000 19 juin 2012 15:58

        Excellent, très significatif de la situation.
        L’euro est en fin de vie et c’est une excellent nouvelle.

        Ce dont les peuples devraient avoir peur, ce n’est pas de sortir de l’euro, mais au contraire d’y rester !


        • Vipère Vipère 19 juin 2012 16:26

          Bonjour Mr ASSELINEAU

          « Dracula et Nosfératu pointant leur museau hors de leur cercueil sur les 12 coups de minuit » !!!

          Trop drôle, éclatée de rire !!! smiley

          Un comique de situation que Paul WILLACH ne se serait pas privé de souligner à l’attention de ses lecteurs.
           
          « Le rond dans l’eau ne s’est pas refermé » sur l’oubli de ce rédacteur, présent à mon esprit, dans des situations telles que celles que vous dénoncez non sans humour. Merci Mr ASSELINEAU, la photo divertirait le plus sinistre des croque-mort.
           

          J’explique : le type de droite, tend le cou, penche la tête en arrière, on se demande s’il n’est pas contorsionné sur la pointe des pieds, pour ne pas disparaître dans la boîte en carton, une sorte de sarcophage à la gloire de deux eurokrates, maîtres d’une’Europe en déclinitude ;

          Les Mexicains, un peu cabotins, n’auraient-ils pas voulu, « mine de rien » se payer la tête de Van Rampuy et de Barrosso ? une interrogation que je partage.

          En tout cas, les deux acolytes « à tête d’halluciné » font plus rire qu’ils ne font pitié.

          Quant à la nappe bleue, ne cacherait-elle pas, dessous, 20 autres hallucinés prêts à bondir tels de mauvais génies, à minuit tapante, sur de pauvres euro-sceptiques ?


          • Gollum Gollum 19 juin 2012 16:42

            Par l’allégorie qu’elle représente, cette photo est aussi saisissante que celle du naufrage du paquebot Concordia le vendredi 13 janvier 2012 à proximité de l’île du Giglio en Italie. Le monde entier, médusé, avait alors pu voir la carcasse échouée, avec des morts à l’intérieur, de cet immense et prétentieux bâtiment frappé d’un immense drapeau européen et dont les ponts portaient les noms de chacun des pays membres de l’UE.


            J’ai la vague sensation que Asselineau est un lecteur assidu du blog de Jovanovic.. 

            En tous les cas j’ai bien ri.

            • joelim joelim 19 juin 2012 19:12

              Hallucinant. Le satanisme en action.


              • Le Grunge Le Grunge 19 juin 2012 21:06

                Qu’ils se montrent, qu’ils se pavanne, j’espère pour eux qu’ils ont préparé un bunker du premier ordre quand l’Europe va faire crac, car ils auront 480 millions d’affamé au cul...


                • Anaxandre Anaxandre 20 juin 2012 09:32

                  Détrompe toi, ces gens finiront leur vie très paisiblement... en dehors de l’Europe.


                • Le Grunge Le Grunge 20 juin 2012 10:52

                  il a de grande chance oui, mais si l’on regarde la fin de pas mal de dictateurs du XX°, certain avait l’armée a leurs solde et ca ne les a pas empêché de finir leurs jours en place publique

                  j’imagine dans mes rêves les plus fou une fin mussolinienne pour tout ces apatrides anti-démocrate...


                • emphyrio 19 juin 2012 22:06

                  Un plan américain ne les ressuscitera pas  smiley


                • BA 19 juin 2012 22:51

                  Madrid a dû payer très cher mardi pour emprunter sur le marché, souffrant de la panique des investisseurs en zone euro, qui recentrent toutes leurs inquiétudes sur l’Espagne tandis que les dirigeants tentent d’apaiser les tensions.

                   

                  Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement du G20 réunis à Los Cabos, au Mexique, devaient publier une déclaration commune reflétant leur préoccupation pour l’économie européenne, la situation est de plus en plus compliquée pour la quatrième économie de la zone euro.

                   

                  Certes, l’Espagne a réussi à lever 3 milliards d’euros à 12 et 18 mois, mais ses taux d’intérêt se sont envolés.

                   

                  C’était le premier rendez-vous de l’Espagne avec le marché obligataire depuis l’annonce, le 9 juin, d’un plan de sauvetage européen pour ses banques, qui pourrait atteindre 100 milliards d’euros.

                   

                  Ce plan n’a pas apaisé les esprits : les investisseurs, laissant derrière eux le dossier grec même s’il est encore loin d’être résolu, se montrent de plus en plus impatients de connaître le montant que devra prêter la zone euro.

                   

                  "Le sauvetage des banques espagnoles, ou plutôt le manque de détails sur ce plan de sauvetage, commence à être un poids trop lourd sur les épaules de l’Etat et cela se traduit sur les marchés obligataires, avec la peur de l’effet de contagion de cette interminable crise de la dette", insiste Amilcar Barrios Villonga, de la maison de courtage Tressis.

                   

                  "Tant que ne seront pas clarifiés les termes du sauvetage, dont il est nécessaire de connaître le montant, les marchés obligataires ne se détendront pas", renchérit Link Securities.

                   

                  L’audit mené par les cabinets Roland Berger et Oliver Wyman, attendu d’ici jeudi, permettra de donner enfin un chiffre.

                   

                  Si Madrid prend la totalité du prêt proposé, sa dette publique avoisinera en fin d’année les 90% du PIB, ce qui rend les taux actuels très préoccupants.

                   

                  Le taux de ses obligations à dix ans, qui a franchi lundi la barre historique des 7%, restait mardi à 7,003%.

                   

                  "Nous entrons dans une situation de panique, le financement peut se couper de manière drastique, du jour au lendemain, c’est très difficile à prédire", commente Fernando Ballabriga, directeur du département d’économie de l’Esade Business School.

                   

                  http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jmM_T8j1l332uhPUZM66_lou QKBQ?docId=CNG.ecd9902903da6197b26653e4101c53bc.3d1


                  • papi 19 juin 2012 23:47

                    @ l’auteur

                    Le pire cher Monsieur, c’est que les deux têtes émergentes ne déparent pas le décor
                    quelque peu mortuaire ! On a vraiment l’impression de voir surgir deux vampires de leur
                    doux capitonnage, quoique cela dit entre nous, même s’ils sont diurnes, nous avons bien à faire à deux suceurs de sang Européen, ..
                    Faudra t-il se munir de gousses d’ail pour siéger au parlement Européen ?? ou leur présenter un crucifix pour les faire fuir ?
                    Quoiqu’il en soit , je comprends mieux pourquoi ils tentent de conduire l’Europe au tombeau,


                    • moebius 20 juin 2012 01:43

                      Si c’était le cerceuil de l’ Union il serait unique or il y’a là deux cerceuils et deux intervenants


                      • katakakito 20 juin 2012 08:55

                        Ben il y a l’union européenne et le nouvel ordre mondial.


                      • moebius 20 juin 2012 01:49

                         si l’union meurt je me demande ce qu’on va bien pouvoir faire ensemble


                        • Wendigo Wendigo 20 juin 2012 08:58

                           Une bellote, à défaut de cette partouse !


                        • cathy30 cathy30 20 juin 2012 08:14

                          Pharaonnique !!!


                          • Wendigo Wendigo 20 juin 2012 08:46


                             Comme j’aime bien contredire notre cher Asselineau (cher mais pas couteux) Moi ils me font plus penser à le nuit des morts vivants qu’à Dracula.
                            En effet, non seulement sur l’aspect de cette photo, mais par la représentation inconsciente que l’on se fait du maitre de la nuit. En effet, Dracula est un Aristocrate rafiné de bon gout avec de la prestence. Chose que l’on ne voit pas sur ces deux personnages, pour ne pas dire caricatures.
                            Alors que zombie, cela est plus flagrant, Van roupie et sa double émiplégie faciale ne ressemble pas un instant à un nosphératu, mais bien au zombi décérébré d’un film à 4 sous, ce qui de plus les rapproche de ce « théatre de 4 sous » européiste à la tête duquel ils siègent, on ne sait par quel miracle ..... ou malédiction.
                            Dracula lui nous aurait mis sous son charme, nous aurait envouté, alors que là ...... ça sent plus le cadavre.

                            Désolé Monsieur Asselineau, je ne vous contredis toujours pas, j’apporte un complement, comme en d’autres lieux .... bien que depuis votre prime réaction, une petite taquinerie se rajoute.
                            Avec toute ma sympathie chose rare qu’en générale je n’accorde pas à des politiques.

                             


                            • Jimmy le Toucan 20 juin 2012 10:07

                              Super, on va revenir aux anciennes monnaies, quel bonheur, pour finir ma maison, il me faudra donc 16 millions d’anciens francs, youpi. Quelle connerie de dire que la faute de tout ce merdier est du à une monnaie, tu peux payer en francs, yen, lires, patates, tout ce que tu veux, tant qu’il y a aura des cons au gouvernement et que les banques seront libres de faire ce qu’elles veulent, rien ne changera


                              • gorgonzola 21 juin 2012 00:22

                                L’euro est un souci parceque son taux de change ne convient pas aux économies de certains pays de la zone euro et que ceux-ci n’ont aucun pouvoir pour le dévaluer comme ils auraient pu le faire s’ils avaient gardé leur propre monnaie. Delors et cie avaient été avertis que ça poserait un jour problème mais ils ont ignoré l’avertissement en se disant que si crise il y avait cela forcerait les états à abandonner leur gouvernance économique au profit de l’UE... C’est ce qu’a découvert le reporter anglais Evans-Pritchard en enquêtant sur le sujet : http://blogs.telegraph.co.uk/finance/ambroseevans-pritchard/100008667/the-horrible-truth-starts-to-dawn-on-europes-leaders/


                              • HELIOS HELIOS 25 juin 2012 08:44

                                Plus le taux de change de l’Euro est fort, plus cela est bon pour les europeens !

                                Les seuls qui sont « génées » ce sont les entreporises multinationales qui delocalisent et qui voient l’interet de cette delocalisation diminuer, puisque les europeens peuvent re-importer leur marchandise a bas couts !
                                 
                                Rappellons que les delocalisations ne sont pas faites pour que les pays pauvres achetent les biens produits, mais pour que les pays riches, essentiellement l’Europe, procurent des marges dementes a ces entreprises predatrices.

                                Onb comprend bien pourquoi ils veulent tous que l’euro baisse... sauf nous les citoyens... enfin,... ceux qui ont compris.


                              • S.antonio 20 juin 2012 10:20

                                les deux loustic sentent le sapin  smiley


                                • mortelune mortelune 20 juin 2012 11:39

                                  Le message de ces 2 clowns derrière les cercueils est clair : Eux derrière et nous dedans...


                                  • dup 20 juin 2012 12:40

                                    qui a eu cette idée géniale ?. L’UE sent le sapin et il y du champagne pour le jour de sa mort.


                                    • platon613 20 juin 2012 13:02

                                      Ne ratez pas cet article ! A qui la faute ??!

                                      Alerte Rouge / Crise systémique globale - Septembre-Octobre 2012 : Quand les trompettes de Jericho sonneront 7 fois pour le monde d’avant la crise

                                      Le choc de l’automne 2008 ressemblera à un petit orage estival en comparaison de ce qui va affecter la planète dans quelques mois. Nous n’avons en effet jamais constaté la convergence temporelle d’une telle série de facteurs explosifs...

                                      http://www.news26.tv/econmie/2052-alerte-rouge-crise-systemique-globale-septembre-octobre-2012-quand-les-trompettes-de-jericho-sonneront-7-fois-pour-le-monde-davant-la-crise-.html


                                      • Loatse Loatse 20 juin 2012 14:56

                                        Monsieur Asselineau est très observateur...

                                        « Le monde entier, médusé, avait alors pu voir la carcasse échouée, avec des morts à l’intérieur, de cet immense et prétentieux bâtiment frappé d’un immense drapeau européen et dont les ponts portaient les noms de chacun des pays membres de l’UE. »

                                        Vous tapez sur google : « le bateau europe.... » (des dizaines d’articles ont paru ces deux dernières années sur l’hypothétique naufrage du bateau europe avec photos à l’appui)

                                        Vous trouvez en première page du mot clé,......... un article sur le concordia (sur lequel était diffusé la bande son du film de james cameron au moment ou le navire s’échoua...)

                                        http://www.tdg.ch/monde/europe/La-musique-de-Titanic-passait-quand-le-bateau-sest-echoue/story/12067304

                                        Passons sur la euh... coincidence....

                                        l’europe est morte ! titre cet article... et bien d’autres

                                        http://libertesconquises.blogspot.fr/2012/04/leurope-est-morte.html

                                        Quoi d’étonnant alors que l’insconcient collectif se manifeste de manière concrète ? et plus nous refuserons (à juste raison) cette europe là, plus les signes apparents de ce rejet se manifesteront....

                                        Après, on peut penser que c’est là l’oeuvre du hasard, du diable ou des mexicains taquins...  smiley






                                          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 24 juin 2012 14:30

                                            Excellent ! :-> :-> :->

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès