Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Batho coulée

Batho coulée

La ministre de l'écologie et du développement durable et de l'énergie n'aura donc pas tenu plus d'une demi journée à sa timide critique d'un budget laminant encore un peu plus ce grand ministère qui outre l'écologie regroupe l'ensemble des services publics de l’infrastructure de l'ex ministère de l'équipement.

Sous la pression de la commission européenne - garde chiourme de l'oligarchie capitaliste - le gouvernement Ayrault n'a eu d'autre choix que de monter un budget encore plus austéritaire.
Et de pousser les feux de la libéralisation et de la privatisation rampantes voulues par l'Union Européenne, avec entre autres exemples le paquet ferroviaire visant la SNCF ou encore la libéralisation des barrages hydroélectriques.

C'est donc une baisse de 7% des crédits du MEDDE qui est prévu par le prochain budget. Il est également prévu de supprimer encore près de 1100 emplois au MEDDE après les suppressions massives d'emplois sous Sarkozy (rappelons que ce ministère d'externalisation en suppressions d'emploi à vu ses effectifs passer de 95 000 agents à 60 000 entre 2007 et 2012....).

Bref, Delphine Batho (PS) - qui sans doute échaudée par le sort de son éphémère prédecesseuse Nicole Bricq évincée après quelques semaines pour avoir oser émettre un bémol sur les permis d'exploitation d'hydrocarbures en Guyanne - était restée plus que discrète ne pouvait faire moins que sa timide et tiède protestation (c'est bien la même qui déclarait que sont ministère devait prendre sa part de l'austérité) face à la poursuite de la destruction de son ministère en charge de l'aménagement et de l'équipement du territoire. Rappelons que le MEDDE, c'est le ministère qui s'occupe des grandes infrastructures du pays (routes nationales, aviation civile, voies navigables) et du transport mais c'est aussi la prévention des risques (naturels et technologiques), l'énergie, la sureté nucléaire et le contrôle des installations classées et bien sûr l'environnement ainsi que des services publics tels que Météo France, l'IGN, l'INERIS ou le BRGM.

De façon symptomatique, derrière ces baisses de crédits et ce nieme plan social qui ne dit pas son nom dans une administration dont les réorganisations incessantes ont des effets aussi terribles que ceux dénoncées chez France Telecom, c'est par exemple concrètement un nouveau plan de désengagement des routes nationales après la décentralisation de 2003 qui est à envisager. Avec bien l'idée d'augmenter encore la part de réseau confiée à des exploitants privées (les sociétés d'autoroutes tenues par Bouygues Vinci et Eiffage par exemple ;, rétribués par la prolongation de leur concession, ou la mise en œuvre de péages urbains). Et l'externalisation massive des missions abandonnées au marché privés pour des coûts et des prix pourtant plus élevés (maitrise d’œuvre publique par exemple). Rappelons que c'est pour respecter les directives européennes sur la concurence que depuis les années 2000 le ministères de l'équipement s'est massivement désengagé de l'ingénierie pour les collectivités territoriales. Il s'agissait pourtant là d'un levier puissant pour pouvoir porter les politiques d'aménagement écologique du territoire, de sobriété énergétique etc.

Dans le même temps, au ministère du logement, Cécile Duflot (EELV) vient d'annoncer sans aucune concertation ni débat parlementaire la fin des missions d'ingénierie publique auprès des petites communes (ATESAT ) dernier résidu d'une ingénierie publique permettant jusqu'à il y a peu au collectivité publique d'accéder à une maitrise d'oeuvre de qualité peu cher et indépendantes des intérets privées. Devant les protestations des maires de France, F Hollande avait pourtant indiqué qu'il n'irait pas plus loin de le jeu de massacre et n'abandonnerai pas les petites communes. Mais C Duflot annonce également la décision d’arrêter l'instruction des permis de construire pour les petites collectivités (faisant fi là aussi de l'efficacité d'un service mutualisé et surtout indépendant des pouvoirs politique locaux). Au total, c'est rien moins que 4000 emplois qui seront aussi supprimés d'ici 2015 dans les DDT (ex DDE).

Implicitement, Batho en critiquant ce budget fait la démonstration que mener une politique de gauche - fusse-t'elle aussi tiède et insipide que celle qu'elle propose - est absolument impossible si l'on ne brise pas les fers de cette UE capitaliste qui de part sa nature ne sert que les intérets des marchés financer, lançant razia sur razia sur les services et entreprises publics, démolissant les conquêtes sociales pour remplir les poches de l'oligarchie capitaliste et obligeant à une austérité sans fin pour les peuples.
Défendre de manière conséquente le progrès social et les acquis des travailleurs ne peut donc se faire qu'en sortant de l'UE et de l'Euro par la gauche comme le défend le PRCF.

Communiqué de la CGT équipement-environnement : http://www.equipement.cgt.fr/IMG/pdf/Communique_FD_plf_2014x.pdf
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • chapoutier 3 juillet 2013 12:40
    Désolé de polluer votre article mais il y a un article en modération qui mériterai de passé, apparemment cet article gène considérablement.
    JP Morgan prescrit la dictature en Europe

    ses analystes préviennent qu’il est indispensable que les gouvernements capitalistes partout en Europe se préparent aussi vite que possible à mettre en place des formes de régime dictatoriales.

    Si le lien ne fonctionne pas, il y a celui là

    http://www.peuples-observateurs.org/article-la-banque-jp-morgan-prescrit-la-dictature-en-europe-118714188.html



    • Mr Dupont 3 juillet 2013 14:14

      Merci Mr Chapoutier de nous rappeler que le vote FN est la seule solution pour éviter cela

      Car à la vue des actions de Mr Hollande et de ses gauches ; c’est la seule solution à l’avenir pour l’empêcher

      Petite digression , revenons à l’article

      Mme Batho s’est sabordée toute seule , par chamailleries, n’ayant plus les appuis de l’Ex du président elle a trouvé la solution radiophonique de mettre fin à une fonction ou elle se savait incompétente , prenant pour prétexte une réduction (minime) de son budget

      Monsieur Hollande lui ayant même suggéré , avant d’être forcé de la virer, de mettre de l’eau dans son vin en faisant une petite communication, genre « mes propos ont dépassés mes pensées » déjà entendus chez d’autres

      Elle ne l’a pas fait ; mieux demain dans une conférence de presse elle va se poser en martyre pour masquer son incompétence

       « Coin coin...cui .. cui.. couac... couac » ; c’est bientôt l’été

      Après-demain tout sera oublié, ce qu’il va se passer en Egypte accaparera notre attention


    • Akerios 4 juillet 2013 17:22

      Et pour l’UMP c’est pareil mais Mr Dupont ne marche que a sens unique .

      Alors UMP c’est Bô......et........PS pas Bô....

      UMP et PS c’est pareil . C’est une fausse alternance avec une même politique financière et sociale.

      ......................C’est l’ UMPS triomphante qui a vendu la France a la grande finance..............

      C’est le traité de Lisbonne et la résolution bancaire aujourd’hui.

      La France a dit non a la constitution européenne dans un référendum sous Sarcony et l’UMP et Sarco on signés sans notre accord le traité de Lisbonne ! (pour se passer de la constitution refusé )


    • Akerios 4 juillet 2013 17:32

      Merci chapoutier  pour ton message et ce lien  :

       

      la finance exige

       

      http://www.peuples-observateurs.org...

       

      nos dirigeants exécutent en urgence

       

       

        http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article/resolution-bancaire-quand-le-vol-devient-legal.html


    • taktak 4 juillet 2013 17:50

      Le FN est un parti du système. vous n’avez pas lu l’article, car le FN est bien pour la destruction des services publics puisqu’il est pour rembourser la dette illegitime et donc nécessairement l’austérité que je dénonce dans l’article.

      Cet austérité nous y sommes contraint par l’UE, mais le FN n’est pas pour en sortir de l’UE, ni même de l’euro. Je l’ai déjà montré dans plusieurs de mes articles et commentaires.


    • soi même 3 juillet 2013 12:42

      Un coup de Notre-Dames-des-Landes ?


      • gogoRat gogoRat 3 juillet 2013 14:16

         Champions du cynypocrinisme , les successeurs du roi du bling-bling viennent de se tirer une balle dans le pied.

         De quoi punissent-ils la ministre Batho qu’il viennent de couler ?
         - de s’être trompée d’amis !

         ... de même qu’ils ne cessent de punir les électeurs d’avoir manqué de discernement en votant pour eux !

         ... et il faudra être encore - très, très - patients avant de voir percer les effets d’une trop lente prise de conscience collective :
         - 5 ans pour passer de « la Droite » à « La Gauche » 
         - 5 ans (?) d’exaspérations supplémentaires pour pouvoir passer à autre chose
         - ... puis, attendu que trop de Français tiennent encore à confondre vote et démocratie ; attendu qu’il cherchent un chef, un duce ’éclairé’, un papa ou une maman ( même s’ils sont astreints à une nouvelle parenté parent-1 / parent-2 ) ; attendu qu’ils ne veulent plus de La Droite, et qu’ils voudront encore moins de « La Gauche » ... le prochain verdict des urnes ne pourra faire monter qu’une extrême ( extrème-Droite puis, 5 ans encore après extrême-Gauche , à moins que ce ne soit dans l’ordre inverse ? )...
         On ne pourra pas faire l’économie en tous cas d’une prochaine époque douloureuse où des extrémistes ( de Droite ou de Gauche : quelle différence ? ) désigneront des bouc-émissaires :
         d’un côté fainéants, tire-au-flanc, assistés, ... ou bien, de l’autre bord, « Beaufs » , « retardataires », « fachos » si t’a pas ta carte au Parti ...

         C’est seulement lorsque les Français auront essayé tous les saltimbanques et qu’ils auront épuisé toutes les idéologies (censées leur apporter bonne conscience et facilité) ... qu’ils commenceront à constater les faits irréfutables :
          notre planète ne peut pas supporter que tous les terriens accèdent au « niveau de vie » matériel que nous exigeons et que nous refusons de mettre en cause.


        • jef88 jef88 3 juillet 2013 14:59

          le plus grave ?
          critiquer la politique de Hollande ?
          critiquer Ségo dans la même émission ?

          c’est plus facile de mettre le problème sur le plan politique ! ! !


          • taktak 4 juillet 2013 17:54

            Peu importe au fond batho. En dehors de ce timide éclat, elle a été totalement transparente et un valet service de la destruction du service public de l’aménagement du territoire et de la protection de l’environnement, artisan de sa privatisation accélérée.

            Ce qui est sûr, c’est qu’après le rappel à l’ordre de Barroso, la moindre incartade n’est pas permise.

            C’est bien pour cela qu’au PRCF, on est pour la sortie de l’UE, de l’euro, de l’OTAN et du capitalisme.


          • lloreen 3 juillet 2013 19:46

            Quand la science découvre les 1% qui dirigent l’ économie et donc nos politiciens.

            http://journal-audible.org/quand-la-science-decouvre-les-1-qui-dirigent-leconomie/


            • lloreen 3 juillet 2013 19:58

              JP Morgan ?
              Tiens....
              N ’est-ce pas l’ héritier de son « illustre » ancêtre, celui qui a torpillé le projet de Nikola Tesla, l’ un des plus grands génies, dont les travaux auraient permis l’ accès à l’ énergie cosmique de façon libre et gratuite à l’ humanité entière dès la fin du 19 ième siècle ?

              On ne peut pas dire que ces malfaisants n’ ont pas de suite dans les idées.

              http://www.science-et-magie.com/archives02num/sm62/6206tesla.htm

              Pour prendre systématiquement le contre-pied des décisions de ces dictateurs co-optés, informez autour de vous et faites passer le lien.


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 4 juillet 2013 12:18

                Pour tout diplôme, il semble que la Batho n’ait que son bac. Elle doit son ascension à SOS-Racisme et Julien Dray, puis à Ségolène Royal. Bref, un pur produit PS.


                • taktak 4 juillet 2013 17:57

                  Là n’est pas l’argument.
                  Croizat qui a fait la sécu, les retraites par répartition ou M Paul qui a fait la nationalisation de l’Energie ne l’avait sans doute pas non plus.

                  Et batho a poursuivi exactement la même politique que la X - pont NKM juste avant elle.

                  Le plus grave dans ce budget c’est qu’il consacre la destruction du service public de l’équipement et la privatisation accéléré de nos infrastructures.... La grèce à vendu ses ports ? nous avons presque fini de donner nos routes et autoroutes


                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 4 juillet 2013 12:19

                  La Delphine avait quand même une « casserole », son logement subventionné à Paris alors qu’elle était députée, logement qu’elle ne voulait pas quitter dans un premier temps.


                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 4 juillet 2013 17:22

                    Une militante dévouée et naïve (elle s’est engagée à gauche à 13 ans) ne fait pas forcément une bonne ministre d’un gouvernement de gauche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès