Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou-Borloo : l’alternative en carton

Bayrou-Borloo : l’alternative en carton

Hier soir, François Bayrou et Jean-Louis Borloo ont scellé leur alliance sur le plateau du journal de TF1. L’UDI et le Modem ont signé un contrat de mariage mais pas de fusion, comme au temps de l’UDF, qui rassemblait divers partis. Une union totalement dans le débat public actuel.

L’UDF 2.0, petit filet d’eau tiède
 
Bien sûr, il y a une opportunité tactique, du fait du profond désamour des Français, tant pour la majorité actuelle que pour l’UMP, qui ne s’est pas remise de la tragi-comédie de l’élection de son président. Mais c’est une chose de surfer sur un mécontentement, cela en est une autre de rassembler des suffrages aux élections. Car quelle politique cette « Alternative » va bien pouvoir porter ? Quelle serait la différence en matière d’Europe, de mondialisation, d’immigration, de sécurité, d’éducation entre les centristes et les politiques menées sous Nicolas Sarkozy et François Hollande ? Ce n’est pas l’indigent filet d’eau tiède qui leur sert de charte qui va nous éclairer sur la question.
 
Les centristes ont voté tous les traités européens, accepté la camisole budgétaire, soutiennent le traité transatlantique, l’indépendance des banques centrales et la privatisation de la création de la monnaie, le libre-échange dérégulée, la course à la compétitivité. Pire, en 2012, alors que le candidat PS voulait équilibrer le budget en 2017, que le président sortant annonçait 2016, François Bayrou annonçait 2015. Aurait-il alors pratiqué une politique d’austérité sauvage pour y arriver, coupant plus encore les dépenses et augmentant plus encore les impôts qu’aujourd’hui ?
 
Quel espace politique ?

Alors, bien sûr, la droitisation de l’UMP créé un certain espace politique. Le virage anti-Etat et anti-impôts de plus en plus assumé de la formation dirigée par Jean-François Copé créé un espace politique. Ce dernier a ainsi proposé de réduire la dépense publique de pas moins de 130 milliards d’euros, sans naturellement s’appesantir sur les détails. Les jeunes actifs de l’UMP ont carrément proposé de supprimer l’impôt sur le revenu, faisant passer Reagan et Thatcher pour de dangereux progressistes adeptes de la redistribution des revenus. Naturellement, le financement n’est pas précisé.

Néanmoins, il ne faut pas surestimer l’espace politique de l’UDF 2.0 car sur l’Europe ou la mondialisation, on peinera à distinguer les différences avec l’aile la plus libérale du PS (Moscovici & Co) et l’aile plus modérée de l’UMP. On ne voit pas bien en quoi ils pourraient proposer des solutions différentes pour lutter contre le chômage. Ils proposent ce même cocktail indigeste qui étouffe le pays, à savoir plus d’Europe et de compétitivité, en l’habillant d’humanisme et d’écologie. Mais il sera difficile de voir la différence avec le PS. D’ailleurs, les deux propositions faites hier soir (une meilleure représentation des partis et une baisse de charges) sentaient le réchauffé et qui ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Du coup, le choix des européennes comme première élection nationale pour la nouvelle alliance apparaît très hasardeux. En quoi les électeurs pourraient être motivés pour soutenir cette liste qui soutient comme tant d’autres cette mauvaise Europe qui les torture. Le succès est, heureusement, tout sauf certain.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • volpa volpa 6 novembre 2013 14:00

    Pinsolle dénonce toujours les catastrophes.

    Cà va finir par arriver.


    • kitamissa kitamissa 6 novembre 2013 14:16

      Un alcoolo et un bafouilleur réunis !! deux belles têtes de vainqueurs !! smiley



      • médy... médy... 7 novembre 2013 11:21

        Un joli mariage gai.


      • ZenZoe ZenZoe 6 novembre 2013 14:47

        Bah, du moment qu’on reparle d’eux ...


        • LE CHAT LE CHAT 6 novembre 2013 15:22

          lequel des deux va mordre l’oreiller ????


          • Le taulier Le taulier 6 novembre 2013 19:34

            Qui est la femme dans ce drôle de couple ?


            • iris 6 novembre 2013 19:43

              du pareil au mème tous ces partis et politicars


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2013 19:47


                Les« mots démons », comme les appelle Pascal Riché dans un article intitulé : 
                « L’Alternative », un nom de loser pour l’alliance centriste


                En réalité, la véritable difficulté de ce nouvel avatar partisan est qu’il n’est qu’une nouvelle mouture d’une formation frappée d’obsolescence, comme ses deux dirigeants.
                Quant à la dyarchie...Bonne chance !

                • cardom325 cardom325 6 novembre 2013 19:55

                  et maintenant, le Dupont Aignan, avec qui va t’il bien pouvoir se rabibocher pour créer l’alternative à l’alternative de l’alternative .......qui qui reste ? Marine l’aboyeuse , Cheminade recordman du monde du moindre score aux élections, ....eh oui, petit Laurent, va falloir attendre longtemps pour le pouvoir, à moins de retourner votre veste


                  • Henri Diacono alias Henri François 7 novembre 2013 12:04

                    Et deux zigotos de plus ! Deux ! Cela fait beaucoup de monde au portillon électoral quotidien, la grande spécialité franchouillarde !


                    • Dominique TONIN Dominique TONIN 7 novembre 2013 12:28

                      Je serai tenté de dire deux girouettes de plus ! 

                      Mais non, ils sont comme tous les autres là depuis longtemps, ce sont donc également des carriéristes, dissidents tous les deux et on ne peut donc attendre d’eux, du mieux, voire même du pire !
                      Les deux sont en manque de notoriété, je souhaite qu’il prennent, conjointement, un beau râteau !
                      Ceux en qui on peut croire, c’ est ici : www.democratie-demos.eu


                      • kitamissa kitamissa 7 novembre 2013 13:54

                        Ahhh se faire rouler une pelle au Corbières par Borloo , ça vous a une de ces allures !! 


                        • Pere Plexe Pere Plexe 10 novembre 2013 19:23

                          Je suis totalement incapable de dire l’avenir...

                          Pour autant la réunion de ces deux centristes à un moment ou la droite classique se radicalise et se cherche identité et leader et ou le PS confrontée aux réalités est mal en point et une option sérieuse.Un boulevard s’ouvre à eux.

                          Mais comme souvent en politique c’est la crédibilité ,les luttes d’égo,et les relais d’influence qui feront que cette alliance à un avenir radieux.Ou pas...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès