Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou : La case « divers »

Bayrou : La case « divers »

A ce stade de la campagne , 65 % des quelques 14 % de voix attribuées au béarnais sont celles de personnes qui se déclarent encore indécises....pour être plus clair 35% * 14% = 5 % (en arrondissant ) voilà l'électorat que représenterait Bayrou.

Cependant le score (fictif) à deux chiffres que lui « offrent » les instituts de sondages lui permet de faire partie du 1er Carré , celui des candidats dits « sérieux » et de cette manière d'avoir un accès privilégié aux médias.

Mais qui est au juste M. Bayrou ? (Mise à part une imposture « sondagière »)

Qu'a-t-il à présenter que les autres ne présentent déjà ?

  1. faire des économies pour rembourser LA dette (l'austérité quoi !) : Sarko , Hollande le proposent aussi , et sarko est crédible sur ce sujet car il a déjà commencé le boulot.(retraite , TVA sociale etc..)

  2. acheter français et/ou fabriquer en France : Les autres le proposent aussi , mais , comment faire ? Il semblerait que là aussi comme sarko et hollande il ne sache pas trop alors on improvise...on tatonne ...on verra bien .

  3. Défendre le monde agricole : Même sur ce point Sarko « le Berger de Neuilly » fait mieux que lui dans les intentions de vote des agriculteurs.

  4. Etc....

Arrêtons l'énumération : Il n'y a rien dans le programme qui n'ait son équivalent dans les programmes des deux « favoris »

Mais alors , à quoi il sert au juste « le Bayrou » ? (comme on dit chez les paysans !)

Ben, « le Bayrou » il sert à tous ceux qui sont sollicités par les « sondageurs »,

 à répondre quand ON NE SAIT PAS quoi répondre  :

en quelque sorte, c'est la case « divers » ou « autres » (si pratique dans les questionnaires ) que l'on s'empresse de remplir pour se débarrasser d'une question ennuyeuse.....Pour qui pensez-vous voter au 1er tour de l'élection présidentielle ?

On répond « Bayrou »

  1. Parce que l'on ne veut pas répondre Sarko ou Hollande parce que c'est deux là finalement c'est du pareil au même.

  2. Parce que l'on ne veut pas répondre « Le Pen » car on veut bien être un peu provoc mais à ce point !

  3. Parce que l'on ne peut pas répondre Arthaud, Poutou, Mélenchon, Joly …. qui c'est ceux- là ? On n'a pas le temps de s'informer et d'ailleurs, on n'en parle pas à la télé !!

  4. Parce que l'on ne veut pas « ne pas répondre », l'abstention menace la démocratie et le vote « blanc » ça vaut « rien »

alors, il ne reste que « Bayrou », c'est moins pire de répondre Bayrou finalement, et puis ça permet de repousser la décision de voir comment va tourner le vent pour se mettre dans le sens...du vent ...Vous avez trouvé « Bayrou » c'est du vent !


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • JL JL1 3 mars 2012 09:08

    Que dire de plus ?

    Bayrou c’est évidemment la droite, personne ne dira le contraire.

    Bayrou ne nous promet ni plus ni moins que de faire de la France le bon élève de la classe européenne !

    Est-ce cela que nous voulons ?


    • Imhotep Imhotep 3 mars 2012 09:38

      Evitez de généraliser. Personne ce n’est que vous et vos copains. Beaucoup et ils sont plus de 60 % disent ni de droite ni de gauche. Donc votre personne est une minorité, le capitaine Nemo. BVotre opinion n’est ni une référence ni la majorité des Français.


    • JL JL1 3 mars 2012 09:50

      imhotep,

      ne confondez pas PS avec gauche : votre 60% qui ne se disent ni de droite ni de gauche, est ridicule. Parmi ceux qui ne se disent ni de droite ni de gauche, il y a les libéraux et le Centre.

      Bon sang, mais c’est bien sûr ! le Centre est libéral ! Rappelez vous VGE ! Quand je dis que Bayou veut faire de la France le meilleur élève de l’Europe, bien sûr que cela a du sens !

      Qu’on se le dise : Bayrou, n’est pas Sarkozy l’Américain, non, c’est, une sorte de Sarkozy qui serait européanisé, c’est Bayrou l’Européen !


    • JL JL1 3 mars 2012 09:58

      Sarkozy est libéral de chez Oncle Sam !
      Hollande est libéral de chez Boboland !

      Et Bayrou est libéral de chez libéral.


    • epapel epapel 3 mars 2012 12:37

      Ho que oui, quand on regarde de près les propositions de Bayrou, on s’aperçoit que c’est du Cameron.


    • JL JL1 3 mars 2012 14:07

      C’est l’idéologie libérale qui nous conduit droit dans le mur,

      et c’est le plus ultralibéral devant ses deux challengers un petit peu moins libéraux, qui se présente comme recours à cette catastrophe annoncée.

      Le comble ! La candidature de Bayrou est une imposture.


    • epicure 3 mars 2012 18:12

      @Par JL1 (xxx.xxx.xxx.183) 3 mars 09:58

      sarkozy libéral chez oncle sam ?

      non justement, en amérique un libéral c’est quelqu’un de gauche, voire un socialiste, un communiste. Ses appels du pied vers l’extrême droite, et ses politiques judiciaires répressives, ne le placent pas dans le camps libéral en Amérique.

      Il faut comprendre une chose, c’est qu’en France et en Amérique, on ne regarde pas le libéralisme du même regard.
      En Amérique, pays où les grands courants politiques acceptent le capitalisme sans restriction, la question par rapport au libéralisme n’est pas "économique, puisqu’il n’y a pas de grand antagonisme au niveau économique, et d’ailleurs ce qui peut relever de l’anti-libéralisme, n’est pas forcément du domaine de la gauche mais de la droite , comme pour bush.
      Par contre le champs de bataille idéologique en amérique concerne les questions sociétales, et là le libéralisme est du camps de la gauche non extrêmiste. C’est la question des libertés individuelles, des question sociétales : religion, morale, sexe etc....
      Donc là bas libéral c’est avoir des position sociétales de gauche.
      Le libéral s’oppose au conservateur, et sarkozy est un conservateur, même si sur certains sujets il est plus libéral que d’autres conservateurs américains.

      Par contre oui Hollande est un libéral en Amérique... ainsi que Mélenchon.


    • JL JL1 3 mars 2012 19:29

      Epicure,

      épargnez moi vos discours, je connais tout ça depuis très longtemps. Libéral là-bas, c’est l’équivalent de notre droite ici, et républicain c’est un « mix » entre libertariens et nationalistes.

      je parle français, et je n’ai pas dit « libéral chez Oncle Sam », mais « libéral de chez oncle Sam ». Une nuance qui vous aura échappé sans doute.


    • JL JL1 3 mars 2012 19:33

      Hollande pour un Américain, est effectivement un liberal, mais Mélenchon y serait considéré comme un communiste.

      Quand à Sarkozy, il y est considéré comme entre liberal et républicain mais pro-république-US, et non pas pro-France !

       smiley


    • JL JL1 4 mars 2012 08:26

      @ Epicure,

      pardon pour ce mouvement d’humeur, mais je n’aime pas beaucoup qu’on noie les poissons que j’ai apportés. Bis repetita placent :

      C’est l’idéologie néolibérale qui nous conduit droit dans le mur,

      et c’est le plus ultralibéral des candidats qui, sous des oripeaux centristes, se prétend être le seul recours à cette catastrophe annoncée.

      Un comble ! La candidature de Bayrou est une imposture.

      nb. De fait, Hollande et Sarkozy sont plus interventionnistes et Keynésiens que Bayrou.

      - Sarkozy est un Keynésien bling bling : la théorie du ruissellement lui tient lieu de principe économique.

      - Hollande n’est qu’un tigre de papier dans ce contexte néolibéral trans-frontières qui a renvoyé le keynésianisme de gauche au rang des politiques qui se retournent implacablement contre leurs promoteurs.

      Il n’y a effectivement que deux voies possibles : sortir du cadre avec Mélenchon, ou bien se soumette au néolibéralisme avec Bayrou. La balle est dans notre camp, ne la tirons pas dans nos pieds.

      "Si dans le « certain cadre » il n’y a pas d’autre solution possible, il y a néanmoins toujours la solution de sortir du cadre. Et de le refaire. Les choses deviennent alors étrangement simples sous cette perspective : être de gauche, c’est être prêt à attaquer le cadre. Si la gauche de gauche est un certain rapport au cadre, alors voilà quel il est : de liberté et de souveraineté." (Frédéric Lordon) 


    • epicure 4 mars 2012 17:32

      @JL1

      Sarkozy n’est pas un libéral en fait ni européen, ni américain, c’est un conservateur modernisé.
      Je te renvoie à l’article du même jours sur le déterminisme génétique et Sarkozy, qui montre la nature conservatrice de Sarkozy.
      S’il était vraiment libéral, il ne ferait pas d’appel du pied vers l’électorat du FN.
      Si j’ai bien compris les principes généraux du libéralisme, sa politique économique n’a pas grand chose à avoir.

      Le libéralisme classique lutte contre les oligopoles et les monopoles, les politiques actuelles dont celle de Sarkozy, ne font rien contre les oligopoles et monopoles, et de plus l’état est utilisé pour fausser les lois du marché en faveur justement de ces monopoles et oligopoles.
      Mais comme les libéraux dogmatiques regardent le doigt étatique plutôt que la lune de l’intérêt privé, ils assimilent ça à du socialisme.
      Mais cela est quand même inclus dans ce qui est appelé le néolibéralisme, non pas parce que Sarkozy est u libéral, mais parce que de nombreuses pratiques du libéralisme permettent d’aller dans le sens de son idéologie, seule la finalité de l’ensemble diffère.


    • JL JL1 4 mars 2012 21:23

      epicure

      Une question, vous écrivez : « Le libéralisme classique lutte contre les oligopoles et les monopoles »

      Est-ce que vous vous rendez compte de la contradiction que contient cette phrase ?

      Je vous invite à y réfléchir.


    • speeder speeder 3 mars 2012 09:39

      cet article est le reflet de celui qui l’a écrit, grotesque


      • epapel epapel 3 mars 2012 12:33

        Pas autant que votre argument, fort heureusement.


      • Imhotep Imhotep 3 mars 2012 09:42

        Voilà un auteur qui emplie le plus pur sophisme. Il faudrait pouvoir proposer cet article au bac en philo pour en service d’exemple.

        Cet article peut x’appliquer à tous les candidats, du moins au 4 en tête. Tous ont un électorat volatile, tous sont soumis aux même lois.
        Do,c à la fois c’est le comble du sophisme mais également de la malhonnêteté intellectuelle. En plus c’est parfaitement antidémocratique, arrogant et méprisant. C’est considérer ces Français qui donnent leur assentiment à Bayrou comme des moutons, des sous-Français, incapable d’être positifs, de juger par eux-mêmes. On dirait du Frêche ou du Sarkozy.

        • epapel epapel 3 mars 2012 12:36

          Bayrou : 1/3 des sympathisants certains de voter pour lui
          Sarkozy etHollande : 2/3 des sympathisants certains de voter pour eux

          Les mêmes lois s’appliquent effectivement mais c’est comme pour la gravité il est plus difficile de se faire écraser par un mouche que par un éléphant.


        • Papybom Papybom 3 mars 2012 10:01

          Bonjour jmdest62,

          Bienvenu à un nouveau rédacteur. Pour vous répondre, une petite chanson d’Hugues Aufray.

          Combien de fois
          Doit-on lever les yeux
          Avant que de voir le soleil ?
          Combien d’oreilles
          Faut-il aux malheureux
          Avant d’écouter leurs pareils ?
          Combien de pleurs faut-il
          A l’homme heureux
          Avant que son cœur ne s’éveille ?

          Ecoute mon ami,
          Ecoute dans le vent,
          Ecoute la réponse dans le vent.

          Et pour ce vent frais qui veut souffler sur la politique, deux citations  :

          « Le vent, qui éteint une lumière, allume un brasier » Beaumarchais.

          « Les vagues ne se lèvent pas s’il n’y a pas de vent » Proverbe chinois.

          Cordialement.


          • popolsky popolsky 3 mars 2012 10:12

            Ce calcul peut être appliqué à tous les candidat, la campagne ne fait que commencer.


            • epapel epapel 3 mars 2012 12:32

              Exact à la différence que pour Sarkozy et Hollande les données sont inversées : les 2/3 de leurs sympathisants sont certains de voter pour eux contre 1/3 pour Bayrou.

              Même raisonnement effectivement mais conclusions opposées.


            • gastonne 3 mars 2012 10:29

              Un artice aussi long, pour oublier l’éssentiel, c’est dommage !
              car l’éssentel, c’est la conviction qu’il faut pour être un bon chef d’état, avec une vision a long terme pour de la gestion d’une société.
              Sarkozy et Hollande se retrouve mis en avant a leur inssu, par hasard, par interet, par la logique de partis déboussolés par leur affrontement.
              Seul Bayrou a la foi d’un d’état qui lui permettra d’entreprendre tout sans hésiter, car il ne doit rien a personne et rien ne le fera douter.
              Alors maintenant, savoir si ces electeurs sont des imbéciles ou des gens de bon sens, je serais incapable comme vous de l’affirmer.


              • epapel epapel 3 mars 2012 12:29

                Ôtez moi d’un doute :
                - voter Bayrou = avoir du bon sens ?
                - voter Sarkozy ou Hollande = être un imbécile ?


              • oncle archibald 3 mars 2012 11:08

                " Qu’a-t-il à présenter que les autres ne présentent déjà ?"

                Il a à re-présenter son programme de 2007 qui insistait lourdement sur la nécessité impérieuse de remettre n ordre les finances publiques et aurait évité de voir notre dette exploser.

                Lorsqu’on est endetté il vaut mieux de toute urgence arrêter de creuser le trou plutôt que de contracter un nouvel emprunt dont une bonne partie ne servira qu’à rembourser le premier et ce qui reste à creuser encore davantage le gouffre dans lequel on est en train de se noyer.

                C’est du niveau d’un élève de CM2 normalement intelligent, et notre président sortant n’en a tenu aucun compte en continuant à distribuer pendant cinq ans des cadeaux fiscaux à ses copains, alors que son challenger promet de distribuer sans compter l’argent public aux fonctionnaires, c’est à dire à ceux qui sont susceptibles de lui faire gagner cette élection.

                • epapel epapel 3 mars 2012 12:27

                  Excellente analyse qui me fait penser à l’élection présidentielle au Sénégal, tous les reportages on montré que la population voulait se débarrasser de Wade et au final il arrive largement en tête du premier tour : 35% pour lui , suivant 26%, suivant 13% (le Bayrou local).


                  • gastonne 3 mars 2012 15:40

                    Gauche, droite, ca me rappele l’armée.
                    Les gens sont forts quand méme tous les 5 ans, ils se souviennet si ils sont de droite ou de gauche.
                    le probléme est la, 2/3 qui sont sur de voter Hollande ou Sarkozy, ne sont pas sur de voter pour eux mais pour deux mots droite et gauche.
                    Bayrou n’est méme pas centriste il est de gauche et de droite, surtout il s’en fout, il a ses couilles et ces ancéphales, a gauche et a droite .


                    • Marianne Marianne 3 mars 2012 17:50

                      François Bayrou est 1er en bonnes opinions, 1er en cote de confiance, 1er en sincérité, 1er en qualité des propositions... Et pourtant, paradoxalement il reste sur un étiage de 11 à 14% d’intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle. Cherchez l’erreur...

                      Pour voir l’enquète dans son intégralité : Baromètre CSA pour Les Echos

                      Si François Bayrou était au second tour, il gagnerait à tous les coups. Peu importe son rival, François Hollande ou Nicolas Sarkozy. 65 % des Français, interrogés par l’Ifop, ont une bonne image du candidat du Modem. Ce qui fait de lui l’un des hommes politiques les plus populaires :
                      http://www.lexpress.fr/actualite/politique/pourquoi-bayrou-stagne-dans-les-sondages_1088152.html

                      Voir aussi ce sondage TNS Sofres publié hier :
                      http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp ?ant=reseau_2732932
                      42% des Français jugent que François Bayrou fait plutôt de bonnes propositions, contre 39% pour François Hollande - dont les propositions sont davantage connues mais qui suscite davantage de réactions négatives (35% plutôt de mauvaises propositions).

                      Pourquoi François Bayrou n’est-il pas 1er en intentions de vote ? Parce que les médias font croire à tous que le 2nd tour est déjà joué, parce que le temps de parole est très majoritairement donné aux candidats de l’UMP et du PS au détriment des autres, ce qui devrait bientôt changer si le CSA fait bien respecter la règle, et parce que les Français n’ont pas encore pris conscience qu’il peuvent reprendre la main, aussi parce que plus de 50% n’ont pas encore arrêté leur décision et ont encore le temps de la prendre !
                      http://www.lepoint.fr/politique/cotes-de-confiance-de-sarkozy-et-fillon-a-la-hausse-pour-csa-a-la-baisse-pour-tns-sofres-01-03-2012-1437016_20.php


                      • Zadig de France Zadig de France 3 mars 2012 19:38

                        Bonsoir,

                        Il me semble que l’auteur est perspicace :

                        "On répond « Bayrou »

                        1. Parce que l’on ne veut pas répondre Sarko ou Hollande parce que c’est deux là finalement c’est du pareil au même.

                        2. Parce que l’on ne veut pas répondre « Le Pen » car on veut bien être un peu provoc mais à ce point !

                        3. Parce que l’on ne peut pas répondre Arthaud, Poutou, Mélenchon, Joly …. qui c’est ceux- là ? On n’a pas le temps de s’informer et d’ailleurs, on n’en parle pas à la télé !!

                        4. Parce que l’on ne veut pas « ne pas répondre », l’abstention menace la démocratie et le vote « blanc » ça vaut « rien »

                        alors, il ne reste que « Bayrou », c’est moins pire de répondre Bayrou finalement."

                        Cette déduction amène l’auteur à conclure que tout ceci est du vent. 

                        Je l’espère ! Un bon vent de changement, pour balayer l’air vicié, pour mieux respirer,

                        C’est exactement ce que j’attends de Monsieur Bayrou, ni plus, ni moins.

                        Pour le reste qui a dit qu’il faudra lui abandonner la République ?

                        Peut être serai-je plus à l’aise en opposition à Monsieur Bayrou, qu’en majorité avec Monsieur Hollande !

                        L’action ne se limitera pas à la Présidentielle. Vive la France , Vive la République !



                        • Agerate Agerate 3 mars 2012 20:50

                          L’auteur pense que la concentration des pouvoirs c’est formidable. Que la collusion entre intérêts privés et intérêts de l’Etat, c’est formidable. Que le bipartisme dans toute sa splendeur, le concept de monopole à deux, c’est l’avenir de notre pays.

                          Oui, l’auteur a raison : la droite et la gauche font semblant de s’opposer sur des sujets annexes sur lesquels il sont d’accord, au fond. Ce qui permet de ne jamais parler des vrais sujets. C’est une mise en scène que l’auteur adore, visiblement.

                          Free a fait sauter les monopoles dans les télécommunication. Il faudra bien, un jour, que nous fassions la même choses dans le domaine politique.

                          Vous l’auteur, vous les commentateurs, vous riez beaucoup. Bayrou ? Ha ha, trop ridicule ! Mais il s’agit d’un sujet sérieux. C’est dans le mur que nous allons, en klaxonnnant. J’espère, un jour, que nous mettrons en place un mode de gouvernance efficace, basé sur la démocratie. Une démocratie mature. Qui ne dépend pas de deux partis monopoles. Qui parle à des citoyens éclairés et non à des enfants manipulables, comme aujourd’hui.

                          Et ça, réellement, seul Bayrou en parle.


                          • Taverne Taverne 3 mars 2012 23:22

                            L’auteur, la case « inexistant ».

                            Aucun renseignement sur l’auteur qui ne publie aucun commentaire et n’a publié qu’un article : ce torchon. Auteur inconnu, inexistant, anonyme, trouillard, planqué.


                            • Al West 4 mars 2012 02:19

                              Monsieur Bayrou, tout en affirmant refuser ne pas vouloir se rendre aux dîners communautaires dont le plus bel exemple est donné par celui du CRI(J)F, n’hésite pourtant pas à se régaler à ceux du Siècle. 


                              Imposteur démagogue, voilà les mots qui me viennent à l’esprit à l’évocation de votre nom.

                              • gastonne 4 mars 2012 11:08

                                Bayrou, c’est du vent, mais ce matin c’est du vent qui tourne : Sarko se casse la gueule, Bayrou gagne 3 Points 15 % comme Lepen.
                                Mr hollande votre véritable adversaire arrive, votre printemps de la victoire était un peu trop précoce !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jmdest62

jmdest62
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès