Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou : le centrisme peut-il briser la bipolarité de la Ve République (...)

Bayrou : le centrisme peut-il briser la bipolarité de la Ve République ?

Depuis samedi, François Bayrou, le fils de paysan béarnais, le professeur agrégé de lettres, l’éleveur reconnu de chevaux de course, se lance donc dans la course... présidentielle cette fois. Ce n’est pas vraiment une surprise. C’est plutôt une entrée en scène réussie, dans la mesure où, avec son échange musclé avec Claire Chazal lors du 20 heures de TF1, il aura bien su faire parler de lui.

Impression de déjà vu ? Il y a trois mois, la même scène s’est déjà produite avec les mêmes protagonistes. Le sujet de la controverse soulevé par le président de l’UDF : l’odieux et intolérable jeu des journalistes et des médias qui consisterait à enfermer les Français dans une bataille Sarko-Ségo. Bref, un insoutenable court-circuitage du premier tour de l’élection présidentielle !

On est tenté de proposer deux thèses plausibles mais aussi contradictoires :

1) on pourrait penser que, puisque, d’un côté, Ségolène Royal ne représente pas franchement l’aile gauche du PS mais plutôt une sorte de troisième voie à la française, et que d’un autre côté, puisque Nicolas Sarkozy tente de ratisser largement, à droite, flirtant du centre-droit jusqu’aux frontières de la droite de la droite, l’espace laissé au centrisme de Bayrou se restreint de plus en plus... Son agitation médiatique pour faire entendre sa voix serait donc une nécessité impérieuse pour continuer à exister sur l’échiquier politique français.

2) A contrario, on pourrait soutenir que, devant l’atténuation du clivage gauche-droite, avec des candidats PS et UMP, que certains n’hésitent pas à qualifier de populistes, s’ouvre une brèche dans laquelle pourrait s’engouffrer Bayrou, qui, s’il est en effet crédité d’une dizaine de pour cent d’intentions de vote, pourrait même chercher à monnayer ou à négocier cette position non négligeable.

La question qui se pose est finalement la suivante : est-ce que la France en 2007 pourrait faire sortir des urnes l’expression d’un vote protestataire du centre, comme il existe un vote protestataire d’extrême gauche et d’extrême droite ? Encore difficile à dire pour le moment. Nous sommes sans doute trop tôt dans la campagne ; et, n’en déplaise à François Bayrou, beaucoup de choses et le résultat du scrutin du 1er tour notamment, dépendront, entre autres, de la tournure que prendra l’affrontement PS -UMP incarné par le duel Sego-Sarko.


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (111 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Axel Karakartal Axel Karakartal 8 décembre 2006 13:34

    « est-ce que la France en 2007 pourrait faire sortir des urnes l’expression d’un vote protestataire du Centre »

    Pourquoi seulement « protestataire » ?

    Si Ségolène continue de se décrédibiliser à mesure de ses improvisations, et si Sarkozy continue de faire peur du fait de sa personnalité et de sa drague du FN, une voie peut s’ouvrir pour Bayrou, qui ne serait pas forcément un vote protestataire, mais un vote de confiance. Celui qui fait le moins peur. Le candidat le plus raisonnable.


    • Algy Algy 8 décembre 2006 14:37

      « protestataire » au sens justement d’un refus du clivage gauche-droite traditionnel incarné cette fois par Royal et Sarkosy.

      Un véritable vote massif de « confiance » au « 3ème homme », j’en doute personnellement. Pour le moment, Bayrou s’est montré meilleur dans la critique que dans la proposition d’un contenu alternatif. Ses dernières interventions, après sa déclaration de candidature, ont justement mis en lumière ce fait ; il fait sûrement de bons diagnostics de la situation actuelle, mais il a peu eu l’occasion d’expliciter son projet. Mais, je vous l’accorde, nous n’en sommes qu’au début de la campagne. Nous verrons si le candidat Bayrou prend son envol et transforme un éventuel refus du « Ségo-Sarkozisme » en une réélle adhésion au « Bayrouisme »...


    • Stef (---.---.58.7) 8 décembre 2006 19:36

      « mais il a peu eu l’occasion d’expliciter son projet. »

      Pas folle la bête, si il met en avant son programme trop tôt (et donc ses idées)....les 2 « rapaces » vont se jeter dessus pour se les attribuer avec l’aide de leur potes, les médias !!!

      A bon entendeur !!!


    • (---.---.253.148) 12 décembre 2006 17:17

      Bayrou n’a pas été franc sur son appartenance à la Trilatérale, mais en plus ça fait un moment qu’il fréquente le Siècle. C’est un politicard comme les autres.


    • lolokerino (---.---.41.177) 8 décembre 2006 14:54

      le probleme de Bayrou, c’est qu’il s’est laissé enfermé dans la posture contestataire, la denonciation permanente, l’emploi de formule choc (hemiplegie, holocausme etc) et voudrait maintenant se presenter en rassembleur ?

      apres avoir tiré a boulet rouge pendant 5 ans contre la droite , comment pourrait il faire une synthese ??

      Il est desesperament seul et il n’a pour l’instant et depuis presque 5 ans succité AUCUN raliement !!

      Alors si quelques uns peuvent etre seduit par cette demarche iconclaste, la question a se poser est : pourquoi faire ???

      En effet, l’inconsistance de son projet, l’invraisemblance de sa pretention n’auront eu pour consequence que de rendre impossible cette « federation » et de decrebiliser encore les partis de gouvernement au profit des extremes

      Je crois que la france et les français ont autre chose a faire que se perdrent et perdrent leur temps dans ces combats politiciens dignes de la 4eme republique !!


      • Quentin (---.---.43.116) 8 décembre 2006 14:55

        Hélas je pense que malgré ses coups d éclats cela ne peut suffire... Sortez vos tripes smiley


        • peter macaloai peter macaloai 8 décembre 2006 15:00

          A voir ses interventions de jour en jour, Bayrou est le SEUL homme politique actuel pour qui j’ai envie de voter (contrairement à l’adage qui dirait qu’au premier tour on choisit et aux deuxieme on vote contre ce qu’on ne veut pas mais pas forecement pour celui que l’on veut), car le seul en qui il semble rester l’honneter, ainsi que le seul qui à la carrure de « l’homme d’etat », au sens de l’homme qui pense à la France et qui veut oeuvrer pour la France.
          peter macaloai


          • T.B. T.B. 10 décembre 2006 14:24

            Assez d’accord avec Algy plus haut.

            Pour ma part, je serais presque prêt à voter pour lui s’il propose les référendums d’initiatives populaires. C’est effectivement ce qu’il propose mais il faut voir comment ...

            Bayrou exige, pour ce faire, 5 % de l’électorat soit 2,1 millions de signataires. Au prorata de la population en Italie on en demande seulement 0,5 million et pour la Suisse (qui pratique ce système de démocratie directe depuis 150 ans) c’est 0,4 million.

            Si on comptabilise tous les adhérents de tous les partis on ne dépasse pas les 0,6 million soit même pas 1,5 % pour représenter (démocratie représentative dont je ne veux pas car je suis assez grand pour savoir ce que je veux et ne veux pas et n’aime pas qu’on réfléchisse à ma place) l’ensemble de l’électorat. Alors pourquoi Bayrou met-il la barre si haut ? !!! ...

            Par ailleurs, il faudrait au contraire la descendre, au moins pour commencer, sous le seuil des pays comme l’Italie ou la Suisse car les français ne sont pas du tout habitués à ce genre de participation citoyenne. Et d’ailleurs, notre ami ne se montre pas très disert sur son mode d’emploi qui est pourtant très simple dans son fonctionnement. Au contraire, ce que prévoit Bayrou entre le chiffre atteint par la pétition et le référendum qui y conduit est infiniment long et complexe dans son suivi constitutionnel. Il fait compliqué là où il pourrait faire simple et, à mon avis, ce n’est pas innocent.

            Autrement dit Bayrou propose les RIP mais ne permet en aucune façon de les voir se matérialiser concrètement. Ce genre de procédé démontre que Bayrou est profondément malhonnête, carrément salaud et ne fait absolument pas et ne fera jamais la différence avec les autres mafieux de droite à gauche. Quand on est capable de tromper à ce point l’électorat on est capable du pire. Je ne lui ai jamais fait confiance et avec ce coup tordu ce n‘est pas prêt de s‘arranger.


          • T.B. T.B. 10 décembre 2006 14:32

            J’ai oublié de dire qu’il ne propose pas non plus les référendums d’initiatives populaires locales. C’est à dire propres à toutes les 36 000 communes de France. C’est pourtant, à ce niveau, que cela peut commencer à devenir intéressant ...


          • (---.---.4.208) 8 décembre 2006 15:08

            Il entre en scène en 2007 avec une vision renouvellée (à son sens), pourra peut-être s’imposer en 2012 plus surement, il est jeune.

            C’est un drôle de problème cette histoire de déclivage. Que devient « l’idéologie » quelle soit de droite, de gauche, centriste ou extrème. Si tous peuvent participer à un gouvernement comme le propose Bayrou, ça en est alors fini de l’idéologie, comment organiserons nous alors le vote démocratique ? La campagne suivante tiendrai du : le mélange ne marche pas, revenont aux positions partisannes ou si le projet à fonctionné, il ne peut plus y avoir d’opposition, juste des changements de fonctionnaires en rapport avec leur résultat et donc leurs compétences.

            Ce qui serait alors trés intéressant c’est de devoir voter pour des projets portés par des personnes (controlés par leur résultats) plutot que sur des personnes portant des projets (ou les résultats importent peu).

            Il y aura alors désacralisation du « sauveur » du « père de la nation » du « guide ».

            C’est un point pour Bayrou, à mon sens, si j’ai bien compris et projeté son désir. J’espère qu’il se rend compte de ce qu’il souhaite introduire dans le jeu politique. Pas sur que les français ai réellement envie d’être les maîtres d’oeuvres de leur existence. Mais bon Bayrou à encore le profil « père de famille responsable » et pourrait faire un bon président pour engager un processus de transition vers un monde plus libre plus ouvert sur les gens et surtout plus respectueux, plus responsable (pour tout un chacun), plus pédagogique, plus prometteur, plus riche (en possibilités) envers les jeunes.


            • Axel Karakartal Axel Karakartal 8 décembre 2006 15:13

              « le probleme de Bayrou, c’est qu’il s’est laissé enfermé dans la posture contestataire »

              Certes, mais il y a des formes de contestations qui sont des affirmations.

              Changer les méthodes, c’est proposer. C’est du concret, c’est positif.

              Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que Bayrou ne propose rien. Il propose un changement de méthodes, un changement de partenaires, une façon différente de résoudre les problèmes en rassemblant toutes les énergies au lieu de fonctionner parti contre parti.

              C’est de la proposition à l’état pur. Cela vaut bcp mieux qu’une série de promesses sur tous les sujets, promesses qu’on ne tiendra pas.

              Changer les méthodes, c’est la première urgence, et quand je vois en face d’autres candidats, proposer parfois de bonnes réformes, mais sans changer les méthodes, je me dis que leurs réformes n’auront aucune chance d’être appliquées. Elles dresseront une moitié de la France contre l’autre, et après six mois de grèves les 3/4 des réformes seront mises dans un tiroir. Sarkozy peut promettre tout ce qu’il veut, aussi longtemps qu’il dresse la moitié droite de la France contre la moitié gauche, il y a fort à parier qu’il ne pourra pas réformer. Il fera comme Chirac, rien du tout.


              • Axel Karakartal Axel Karakartal 8 décembre 2006 15:21

                « Si tous peuvent participer à un gouvernement comme le propose Bayrou, ça en est alors fini de l’idéologie »

                Certes il y aura toujours des idéologies différentes.

                Mais en attendant, il y a des réformes nécessaires pour adapter la France au monde, dans le domaine de l’éducation, de la santé, des retraites, du développement des entreprises, de l’écologie, et ces réformes sont communes à tous les Français.

                Simplement ces réformes sont prises en otage par les luttes entre partis. Chaque parti profite d’une réforme pour faire tomber le parti d’en face. Sans sortir de la logique de parti les choses ne bougeront pas.

                Voir l’article de Jean-Claude Casanova, qui estime que l’Allemagne réussit aujourd’hui à mener des réformes, du fait de l’alliance nationale.

                On peut aussi construire sans passer par une logique d’alternance binaire. Wikipédia est un exemple. Une encyclopédie se construit, sur un mode participatif qui réunit les contraires.

                Il n’y a pas, pendant 5 ans, une organisation Wikipédia « de gauche », suivie, pendant 5 ans, d’une organisation Wikipédia « de droite ». L’encyclopédie se construit sans alternance binaire de pouvoir.


                • T.B. T.B. 10 décembre 2006 14:43

                  Prendre l’exemple de Wikipédia est super bien vu !

                  Voilà pourquoi je suis pour l’introduction des référendums d’initiatives populaires ou citoyennes au sein de la prochaine Constitution française. Un peu de démocratie directe ne fera de mal qu’à ceux qui ne s’en servent pas (et encore c’est même pas sûr).

                  Il n’y a jamais d’alternance dans la démocratie directe, mais une saine évolution qui fédère la droite et la gauche.


                • (---.---.4.208) 8 décembre 2006 17:12

                  Ok donc on est donc sur une société participative (en devenir si ça accroche), c’est quand même une révolution ou au moins une transformation profonde autant sur le fond que sur la forme. Téméraire le Bayrou !!!


                  • www.jean-brice.fr (---.---.14.168) 8 décembre 2006 18:03

                    De toutes manières, BAYROU fait partie du SYSTEME qui empêche le PEUPLE FRANCAIS de choisir LIBREMENT ses candidats ! Laminé entre deux grands PARTIS, ses chances sont bien minces, même si une partie des électeurs s’imaginent qu’il peut être un recours ! Pour en savoir plus, allez sur www.jean-brice.fr


                    • lolokerino (---.---.41.177) 8 décembre 2006 21:25

                      en allemagne la grande coalision est plutot à la peine et les reformes accouchent la plupart du temps de souris..

                      Pour menager tout le monde , c’est le plus petit denominateur comun !

                      En plus, les popularités des partis cdu psu sont en chute libre

                      le probleme numero un est quand cas d’echec de pareil coalision, seuls les extremes representent l’alterance..

                      Pour la france ? Nicht danke !!


                      • Axel Karakartal Axel Karakartal 8 décembre 2006 21:57

                        pour l’Allemagne, il faut tenir compte du fait que la coalition n’a pas été préparée. Elle est la conséquence d’une majorité introuvable suite aux élections. Ce sont les vieux partis, pas préparés à travailler ensemble, qui doivent cohabiter.

                        C’est une situation à suivre, et Casanova y voit du positif.

                        Mais cela reste très différent de ce que propose Bayrou, qui consiste à préparer un gouvernement d’union nationale regroupant les meilleures énergies.


                        • lolokerino (---.---.41.177) 9 décembre 2006 07:45

                          ce qui est formidable , c’est que Bayrou prepare sa grande coalision....tout seul !

                          Depuis 5 ans personne ne s’est ralié à l’udf la seule ouverture que l’on a pu voir , c’est Rocard, Barnier present aux universités d’été de l’udf !

                          Ils se sont à la suite empressé de preciser que ce n’etait qu’une visite de courtoisie et qu’ils restaient avec leurs amis respectifs !!

                          D’autre part avec une campagne dur, des expresions chocs (holoscauste, hemiplegie etc) des tirs à boulet rouges contre le gouvernement et même son ministre Udf , G de Robien , Bayrou a le culot de se presenter en rassembleur ??

                          Je crois malheureusement qu’il est encore plus sectaire que Segolene Royal et qu’il ne peut incarner en aucun cas le rassemblement de tout les français

                          C’est le pari du centre depuis Lecanuet en 1965, n’est pas Giscard d’etaing qui veut.


                        • cguillet (---.---.58.139) 9 décembre 2006 08:10

                          Eh bien tout cela bouscule bien des habitudes, non smiley

                          Bien plus que tout cela, on a beau faire , écrire et dire à nos petits niveaux, mais vraiment je pense que les déséquilibres des institutions et beaucoup plus fort que ce que les partis peuvent représenté, alors Forza Bayrou, et si seulement tout cela pouvait profiter à la refondation du syndicalisme par ex, des administrations et abolitions des autres ’’conseils’’ et ’’hautes autorités’’ en tous genres, avec une vrai implication des électeurs comme des élus, le résultat serait déjà atteint. Je ne prendrais qu’un ex.pris dans l’ actualité de ces dernières semaines. Voyez les résultats de la nouvelle gouvernance aux US depuis que le pouvoir et partagé avec le Congré. En seulement (3) semaines : démissions, discours et positions guerrière on été entérrés et l’ amérique commence à reconnaître ses erreurs et même à changer radicalement de cap, ce qui représente le bien de tous, non ?

                          Je suis de toutes mes forces derrière la position de BAYROU qui est de refonder, bien au délà des notions ( nuances) mineures en tous genres, comme les partis, les idéaux, et autres partisaneries en tous genre, notre pays en crève et cela ne profite qu’ à des minorités, dont 80% de la population ne fait pas partie, alors faites comme moi défendez cette position courageuse et responsable avec l’UdF et je crois comme M. Bayrou que les choses peuvent rapidement changé pour beaucoup et pour beaucoup plus de personnes que dans toutes les autres alternatives. smiley


                          • Ellaurenzovfoot Ellaurenzovfoot 9 décembre 2006 09:33

                            Quel est cette idée stupide comme quoi la 5ème république serait bipolaire ? Je vous rappelle que son fondateur était contre les partis. Que Valérie Giscard D’estaing était centriste. Que Mitterand avait avec lui les communistes. Ilest facile de comparer une institution par rapport à l’actualité, mais il n’y qu’à causes des agissements actuels des médias et de l’ump et du ps que cela se trouve être ainsi. Des consignes de votes aux élus pour les signatures ? Les députés agissants comme des merdes lors des votes a l’assemblés sous l’emprises de leur parti respectif. Voilà ce qui cause le bipolarisme, mais n’aller pas imaginer que si bayrou est là, il brisera le bipolarisme actuel. Il n’y a que par le changement de mentalité fachisante des deux partis majoritaires que l’on pourra y arriver. Et comme ils ne sont pas de la trempes à vouloir réduire leur pouvoir nous ne somme pas près d’y arriver. Réforme des institution ? Interdiction des partis (tout du moins leurs réformes) ? Mais n’aller surtout pas voir du côté des idées mon ami, le citoyen est trop con.

                            cordialement


                            • Baron Noir (---.---.29.89) 9 décembre 2006 14:22

                              ...et citation appuyée d’un regrété maître de l’humour décapant : « Qu’on soit de droite ou de gauche, on est hémyplégique, disait Raymond Aron... qui était de droite. »

                              A méditer par les partisans du bi-partisme à la française.


                              • lolokerino (---.---.41.177) 9 décembre 2006 18:25

                                dites moi , pourquoi n’avons nous jamais entendu de CONCRET concernant le projet de Bayrou

                                Pouvez me dire avec qui ce monsieur compte mettre en place son gouvernement ?

                                Quelles seront ces alliances ?

                                Aujourd’hui et par ce que personne n’est capable de repondre a ces questions pourtant toutes simples, voter Bayrou c’est faire un cheque en blanc !!

                                Ces questions sont toujours soigneusement eludées , mais il ne peut etre question de donner sa confiance dans ces conditions !!


                                • Viv (---.---.152.234) 11 décembre 2006 10:05

                                  Faux ! Bayrou a des propositions, mais il fait attention de pas se les faire piquer par Sego et Sarko, comme ça s’est déroulé pour le Service Civile Obligatoire ! Exemples :
                                  - Possibilité de création de 2 emplois sans charges (sauf 10% pour les retraites) pour toutes les entreprises (permettra de voir enfin clairement si une baisse des charges est une chose utile !).
                                  - Mise en place d’une TVA Sociale, qui permet de dynamiser les entreprises et réduire la concurrence étrangère.
                                  - Mise en place d’une taxe Tobin, qui permette de juguler la spéculation qui provoque les crises.
                                  - Réforme des institutions, création d’une 6eme République
                                  - Les référendums d’initiative populaire sont à son programme également.
                                  - Donner une activité d’utilité publique aux chômeurs, afin d’empêcher leur désocialisation, qu’ils se sentent utiles à la communauté, et qu’ils gagnent vraiment leur salaire ! Leur pouvoir d’achat serait valorisé, et ils se sentiraient moins exclus et assistés. ...

                                  Alors, c’est pas des idées ça ? ++


                                • Viv (---.---.152.234) 11 décembre 2006 10:09

                                  je t’ai répondu plus haut pour son projet.

                                  Concernant l’équipe, Bayrou est contre le système bipolaire, pas contre les personnes. Et tu sais avec qui Sego et Sarko vont accepter de travailler ?

                                  Non, je ne crois pas... ++


                                • Deltarho Deltarho 12 décembre 2006 08:26

                                  Non ce n’est qu’une liste type annuaire :

                                  on fera tout ( mais encore quoi ?) pour les jeunes , les vieux, les moins jeunes, les plus vieux, les manchots , les borgnes et les aveugles y verront clair !

                                  Ce procédé de programme de théatre est caduc.


                                • hetset hetset 9 décembre 2006 20:25

                                  Et bien si tu veut voir son projet va sur son site internet.....et lis l’ébauche de constitution que l’UDF a rédigé. Il y en en effet très peut de chance que F.Bayrou passe au second tou sauf en raison d’une gaffe énorme de S.Royal ou N.Sarkosy. Mais en 2012 je suis sûr que l’on pourra l’y voir ! Ses idées sont toutes neuves à cette échelle il faut que les électeurs s’y préparent et aprés ils y verront l’intéret. Dans tout les cas si il passe au second tour en 2007, face à la gauche ou alors à la droite , il est certain d’être élu et sa il doit y penser très fort.......


                                  • T.B. T.B. 10 décembre 2006 14:57

                                    Le projet UDF de la 6ème Constitution (depuis octobre 2006) est quasiment un copié-collé de notre actuelle 5ème. Si vous ne connaissez pas cette dernière, évidemment, cela peut produire son petit effet ....


                                  • lolokerino (---.---.41.177) 10 décembre 2006 08:25

                                    merci de l’info , je connais le site et je suis moi même en principe udf du moins cela fait 25 que je votais Udf, je connais la maison....

                                    Cela ne repond pas a ma question

                                    Avec qui Bayrou pretend t’il faire son gouvernement de coalision ? avec quelle « energie de droite ou gauche » selon sa propre expression son equipe serait elle constitué ? quels sont les personnes a avoir repondu aujourd’hui a sa proposition d’ouverture ?

                                    des Noms !

                                    En fait depuis 5 ans on a plutot vu des rejets et des mises à l’ecard de personnalité Udf ou proche qui avaient le tord de pouvoir faire de l’ombre au chef... gilles de Robien, Blanc, Cavada , Debré etc

                                    Pas vraiment rassembleur tout cela !!


                                    • lolokerino (---.---.41.177) 10 décembre 2006 08:32

                                      autre chose, je ne crois pas a sa candidature pour 2012 !

                                      En effet, c’est impossible ! Bayrou a lui même proné le renouvellement des generations et a condamné le comportement de Politique « proffessionnel » des elections avec de multiple candidatures Il a ainsi rayé les vieux politicards comme Chirac et Miterrand qui ont monopoliser la vie politique français pendant des decennis pour se faire elire à la troisieme tentative !

                                      S’il est honnete, il se retirera en cas d’echec et demandera sa réintegration dans l’education nationale !

                                      - Bien evidement je n’y crois pas trop , bayrou ayant montré déjà à plusieurs reprise qu’il est pire politicard que ceux qu’il denonce en permanence !


                                    • hetset hetset 10 décembre 2006 09:41

                                      Sur ce point tu a raison..... Mais je pense que personne ne va se présenter à lui mais si il est élu à partir de ce moment je suis sûr qu’il n’aura pas de mal à trouver « des bonnes volontées » Et dans ce cas il aura beaucoup de mal à construire un gouvernement bien préparé...


                                      • yvan (---.---.148.16) 10 décembre 2006 14:19

                                        Cet article est une belle page d’analyse politique politicienne, je pense que la vérité est beaucoup plus simple que cela : M.Bayrou a pris conscience de l’amplitude de la crise, ce qui l’amène à proposer des modifications très sensibles de notre mode de fonctionnement et du paysage politique Français .

                                        S’il faut chercher des analogies à sa démarche, il convient de regarder les périodes les plus sombres de notre Histoire ou se sont déclarés les plus grands Serviteurs de l’Etat .

                                        voir www.enjeux-2007.org


                                        • Papybom (---.---.127.117) 10 décembre 2006 19:01

                                          Réveillez-vous par pitié ! En principe, pour un achat important, la marque n’est pas le premier critère. Avant d’investir en bon père de famille, nous recherchons la qualité. Alors oublions les sigles et les parties. C’est les qualités de la personne qui conduira la France qui importent ! Devant la lutte des prétendants, réfléchissons : Qui a renoncé à un grand meeting pour respecter les finances de son partie ? Qui n’a jamais été impliqué dans des financements douteux ? Qui se penche sur l’avenir de la France en priorité avant de parcourir le monde ? Pour l’instant, parmi les candidatures des personnes ayant le potentiel d’être Chef d’Etat ; je ne trouve que Mr BAYROU. J’aime bien notre petit facteur pour ses idées, mais franchement, il n’a pas encore la carrure. Les propos de Mr LEPEN ne sont pas toujours en contradiction avec l’espoir des Français (c’est la raison de ses résultats aux élections), mais lui et son équipe me font peur. L’avantage de choisir une personne libre est de pouvoir s’entourer des meilleurs spécialistes. Alors pourquoi pas Mr BAYROU, Président. Avec des ministres connaissants leurs sujets et plus de nomination par copinage. Mme Corinne LEPAGE en Premier Ministre avec par exemple : DSK aux finances, Michel SAPIN à la fonction publique, Jean-Louis BORLOO à l’environnement .... ? Mais avec un droit de révocation pour les personnes mise en examen. Avec des consultants commissionnés, pour changer des commissions. Consultants en CDI, Nicolas HULOT pour l’environnement. Patrick PELLOUX pour la santé. Janie LONGO pour le sport, Jean-François BURGELIN pour la justice.... La peine de mort n’existant plus, fin du droit de grâce (Guy RUT). On peut toujours rêver ! Dur sera le réveil !


                                          • lolokerino (---.---.41.177) 10 décembre 2006 21:11

                                            ah bon, l’udf n’a jamais trampé dans des affaires financieres ? Bayrou n’a jamais touché les fonds secrets en liquide pendant ces 4 ans au gouvernement ? Bayrou n’a jamais derapé sur ses depenses de campagnes ( 40000€ de costards..)

                                            Incroyable comment on eput faire croire a une nouvelle virginité...

                                            Mais quand je vois que vous pouvez donner du credit tour a tour a la candidature du gentils facteur ’( vrai revolutionaire extreme connaissez vous les idées de la lcr ??) ou de JMLP...

                                            Quand au gouvernement heteroclite que vous proposez, il ne tiendrait pas 6mois ! Ces gens ne s’entenderaient même pas ensemble petrit d’ego surdimenssion ( lepage, dsk pelloux..)


                                            • ni-ni (---.---.216.46) 10 décembre 2006 23:30

                                              petit détail, la « bipolarité de la Veme » n’est pas vraiment un probleme de la 5 eme mais de la société politique française ! en effet on est en plein retour de la 3eme voire 4eme république ; petit rappel historique de gaulle detestait les partis politique et a voulu la 5eme comme « la rencontre entre un homme et la nation » les « primaires » a gauche comme a droite sont donc non pas une consequence de la 5eme mais une perversion (voir un esprit anticonstitutionnel) de celle ci puisque leur corrolaire est le pouvoir absolu remis aux partis !! c ’est grave puisque ces 2 partis s’imposent de n avoir qu’un candidat et comptent a eux 2 environs 4400000 menbre smiley

                                              moralité soyez républicain et ne votez ni pour l’UMP ni pour le PS smiley


                                              • lolokerino (---.---.41.177) 11 décembre 2006 07:06

                                                alors les soutients de Bayrou ( et ils sont plus nombreux que la moyenne sur ce site !), personne pour me dire avec qui Bayrou a decider de gouverner la France ?

                                                Personne pour me dire qui acceptera, à droite ou a gauche ,de se mettre sous les ordres de Bayrou ?

                                                Personne pour m’expliquer comment s’organisera le projet(utopique) de Bayrou ?

                                                Personne pour m’expliquer comment un dirigeant autoritaire dans son parti, haineux envers l’umps pourrait se poser en rassembleur ?

                                                Si personne ne peut repondre à cela , alors la candidature de Bayrou a t’elle d’autre sens que decrebiliser les partis de « gouvernement » et renforcer le rejet , le vote sanction et la montée des extremes ?


                                                • Roro (---.---.131.118) 11 décembre 2006 11:56

                                                  @ lolokerino... Il me semble que F. Bayrou a donné une idée déjà, de Rocard à Bernier, de Kouchner à Méhaignerie, des quelques noms qui pourraient composer son gouvernement. Lui a déclaré également vouloir mettre en responsabilité des personnes et des volontés neuves (donc pas forcément connues). De plus, comme il a déjà été dit plus haut, une fois élu, les bonnes volontés ne manqueront pas de se manifester.


                                                • Breizhmaine (---.---.97.72) 11 décembre 2006 16:24

                                                  Apparemment d’ici Noël, François Bayrou devrait présenter une partie de son équipe de campagne, donc on verra quelles sont les personnalités qui se mettront à ses côtés !

                                                  C’est bizarre, j’y verrais bien Nicolas Hulot... Il a dit qu’il ferait connaitre sa décision avant Noel !

                                                  Bonne journée


                                                  • www.jean-brice.fr (---.---.233.3) 11 décembre 2006 21:32

                                                    Le problème, ce n’est pas bayrou qui est certainement un brave type. LE VRAI PROBLEMES EST QUE TOUT BRAVE TYPE QU’IL EST, il fait le JEU DU SYSTEME qui a été mis en place par les PARTIS dont il fait partie ... Pour en savoir plus, allez sur www.jean-brice.fr


                                                    • Fred (---.---.201.24) 11 décembre 2006 21:39

                                                      Une protestation franche mais non utopiste, assagie quoi. Oui effectivement, celà peut en séduire plus d’un ...


                                                      • yvan (---.---.148.16) 12 décembre 2006 09:24

                                                        Eh bien, laissez vous séduire et dites le plus franchement autour de vous .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès