Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou : pourquoi il doit choisir Hollande

Bayrou : pourquoi il doit choisir Hollande

La situation de la France est moralement grave, comme en témoignent la une de L’Humanité du 24 avril et l’éditorial du Monde du 25 avril, dénonçant les compromissions de l’Innommable avec le Front National. Arrivé à ce stade, il faut trancher. Et vite.

Contrairement à ce que j’avais espéré ici même, François Bayrou a raté son pari de se qualifier pour le deuxième tour des présidentielles.

Cependant, comme je l’avais dit, sur le plan des idées, il a déjà gagné. Il suffit d’écouter les socialistes pour se rendre compte que non seulement, leurs prises de position sont d’essence social-démocrate, comme celles du MoDem, mais que plusieurs propositions de Bayrou, que le PS émettait mollement ou pas du tout, sont reprises par la gauche, comme la moralisation de la vie publique (et sur ce thème, le PS a du nettoyage à faire, comme Montebourg y a insisté) ou le produire en France.

L’ignominie de l’Innommable dont, vous l’aurez remarqué, la « profession de foi » était plus à droite que celle de Marine Le Pen, ne nous laisse pas d’autre choix que de voter pour Hollande.

Est-ce si grave ? Après tout, François Hollande est quelqu'un de civilisé, à qui Bayrou a depuis longtemps accordé un label de respectabilité. Il semble intègre, il est plus résolu qu’il n’en a l’air, il a une maîtrise impressionnante de son discours.

Il y a un peu plus d’un an, sur France Inter, Denis Jeambar avait été le seul à prédire que le prochain président de la République serait… François Hollande. À cette époque, il y avait eu un grand blanc dans le poste. Personne n’aurait parié un centime sur lui. On connaît la suite. La chute de DSK (ouf !) ne suffit pas à expliquer la réussite de l’ascension hollandaise : l’Innommable a eu tort de le sous-estimer.

Alors, quel est le problème avec Hollande, sinon le financement de ses promesses inconsidérées ? Le problème, c’est qu’on perdra du temps, que ça plombera la France encore davantage ; que le pouvoir socialiste sera obligé de faire marche arrière. Bayrou n’est pas élu ? Tant pis : l’avenir lui donnera hélas raison.

Hyper-Menteur

Des mauvais comptes, ce n’est pas si grave, et d’ailleurs, la droite a tellement pillé les caisses de l’État qu’il y a de quoi rire quand certains valets disent que l’Innommable est le plus apte à redresser les comptes de la France ! Ce n’est pas si grave… s’il n’y a que ça. Car le plus grave, c’est de voir que la France a été divisée (en grec, le diabolov, le diable, c’est le « diviseur »…), méprisée (risible, le couplet sur l’amour de la France que nous chante l’Innommable sur l’onéreuse paperasse dont il encombre nos boîtes aux lettres), et même rendue méchante. L’Innommable nous a rendus mauvais ; il est temps de se repentir. De se choisir d’autres dirigeants et un autre cap.

Bayrou va écrire aux deux candidats et se déterminera en fonction de leurs réponses. En soi, de la part du Centriste, la démarche est logique, pertinente. À ceci près que, quelle que soit la réponse apportée par l’Innommable, elle ne sera pas crédible. Cinq ans du régime de l’Innommable suffisent à discréditer à la fois son action et sa parole à tout jamais. À supposer qu’il se convertisse subitement au modémisme et qu’il commande un million d’exemplaires d’Abus de pouvoir à distribuer gratuitement dans les rassemblements de l’UMP, il ne faudrait pas le croire. Ce qu’il dit un jour, il le renie le lendemain. Il ne croit en rien, pas même au FN. Il croit en sa carrière, et il sait que, une fois levée son immunité présidentielle, quelques rendez-vous embêtants l’attendent.

Bayrou ne votera pas pour l’Innommable. Contrairement aux écolos qui se sont tout de suite ralliés au PS, il a courageusement mené le combat de la présidentielle jusqu’au bout. Il peut donc appeler à voter François Hollande sans pour autant s’aplatir devant lui. On ne sait pas quel sera l’avenir de François Bayrou. Mais on reparlera de lui. En bien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Pale Rider Pale Rider 27 avril 2012 10:33

    Note de l’auteur : « diabolov » est en fait un problème de transcodage de la police de caractères grecque (sygma final) : c’est évidemment diabolos qu’il faut lire. A noter que diabolos est le contraire de symbolon... Le symbole rassemble ; le diable divise. La France a besoin de symboles rassembleurs et honorables.


    • Fergus Fergus 27 avril 2012 10:56

      Bonjour, Pale Rider.

      Les virulentes - et ô combien justifiées ! - prises de position de Bayrou contre les agressions par Sarkozy des « valeurs » humaines et sociales qu’il défend lui interdisent désormais tout ralliement au sortant. Un ralliement qui serait d’ailleurs très mal perçu par une majorité d’électeurs du Modem, eux aussi très choqués par les dérives nauséabondes d’un candidat opportuniste et sans scrupules. Ira-t-il jusqu’à soutenir Hollande, nettement plus compatible sur le plan de ces « valeurs » ? Nous verrons bien, mais je crois qu’il laissera chacun libre de ses choix...


      • Bulgroz 27 avril 2012 11:17

        Bayrou s’est mis tout seul dans le gouffre qu’il s’est construit sans l’aide de personne.

        L’ echec est incommensurable, dire que ce type a occupé les espaces médiatiques, nous a emmerdé à longueur de prises de paroles.

        Pour rien.

        Bayrou est mort, cramé. Sa seule porte de sortie, s’il veut conserver une once de dignité, c’est qu’il se retire définitivement.de la vie publique.


        • Agerate Agerate 27 avril 2012 16:26

          Aaaah, si tous ceux qui ne pensent pas comme vous arrêtaient la politique, ça serait formidable. C’est bien ça ?

          Quel civisme !


        • epicure 27 avril 2012 17:58

          Je ne suis pas probayrou, loin de là, mais ton message colle plutôt à notre calife à la place du calife, sarkome 1er.


        • Grattounette 27 avril 2012 11:29

          Oui il est logique que les électeurs soient libres de leur choix, de leurs 3 choix d’ailleurs (j’exclue l’abstention, qui ne cadre pas avec un MoDem qui défend le bulletin blanc). 


          Globalement d’accord Pale Rider, sauf sur certains compliments que vous prêtez à Hollande, intègre oui bof le mot est un peu fort, maîtrise de ses discours oui il est surtout maître dans l’art de contourner et de remettre à plus tard ce qui l’embarrasse, et il y a pas mal quand même pas mal de dossiers.
          Que « de mauvais comptes ne soient pas si graves » là c’est totalement irresponsable, comme d’ailleurs est la gestion lamentable de Hollande en Corrèze depuis 4 ans, qui était pourtant un bon galop d’essai pour la reprise d’une « entreprise » à relever et dont le bilan est piteux, encore plus enfoncé qu’avant (une petite analyse de ses prouesses nous montre ce qu’il risque de faire de la France et ça fait froid dans le dos) , et toutes ses promesses vont exactement dans le même sens ce qui va donner une spirale infernale qui va éclater dans les 12 mois... 
          Quant à l’allusion sur le nettoyage vu par Montebourg... ne me faites pas rire tellement c’est jaune, renseignez-vous, le chevalier blanc Montebourg n’a assisté à AUCUNE réunion de l’Assemblée depuis qu’il est député, mais il empoche allègrement et sans complexe tous les sous et avantages de la fonction. Hollande est aussi pas mal en absentéisme.
          Alors pour l’intégrité, la morale et l’exemple... 
          Si Bayrou n’a jamais cautionné même du bout des lèvres le PS, c’est que les raisons ne manquent pas non plus. Quant à Sarko il l’a toujours détesté et s’est battu contre ses excès, ce n’est pas nouveau, la seule idée qu’il aurait pu s’y allier un jour est du délire. 
          je suis MoDem venue de gauche, mais le PS me semble devenu tout aussi dangereux que l’UMP, avec en + une image de supers gentils qui est la meilleure marque de l’hypocrisie. Depuis le temps qu’ils veulent le pouvoir et la revanche... à mon avis tout ça va avoir un goût amer dans pas longtemps. Hélas.... et même s’il va sûrement finir sous la pression médiatique par se positionner Hollande il me semble logique que François Bayrou n’ait envie de voter ni pour l’un ni pour l’autre... smiley L’essentiel est pour moi de rester droit face à sa conscience. 

          • illuminato 27 avril 2012 11:43

            Problème :Bayrou est avant tout catholique ....et Hollande est agnostique ( c’est ça pour moi la vrai rupture ).


            • Pale Rider Pale Rider 27 avril 2012 12:02

              …et moi je suis protestant. Mais quand même assez proche de l’éthique de Bayrou et aussi de sa lecture de la Bible (il faut simplement éviter de me brancher sur Lourdes). Mais justement, comme la République ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte, mais permet à tous de s’exprimer tant qu’il n’y a pas de trouble à l’ordre public, je vois dans cette saine conception de la laïcité (que défend admirablement Bayrou) le fondement de la fraternité républicaine. Avec un type comme Hollande, c’est faisable. Avec l’Innommable qui va cirer les pompes papales en compagnie de Bigard, c’est inimaginable. Mieux vaut un agnostique digne qu’un pseudo catho dont le dieu est Mammon.



            • Agerate Agerate 27 avril 2012 16:29

              @illuminato>

              Mince, je suis athée et je vote Bayrou, vous pensez que je devrais changer ?

              Merci pour votre analyse politique, c’est du haut niveau !


            • Agerate Agerate 27 avril 2012 16:31

              PS : Ne vous en déplaise, Bayrou est avant tout laïc.


            • epicure 27 avril 2012 18:02

              Sauf que Bayrou il est centriste, pas d’extrême droite, donc théoriquement la tolérance fait partie de ses valeurs, et les différences religieuses en sont pas un marqueur de clivage de ce point de vu.
              Tu confonds Bayrou avec De villiers, ou anthony du FN, on dirait..


            • Pale Rider Pale Rider 27 avril 2012 18:05

              Je ne sais pas si ce dernier post m’est destiné ; mais je suis évidemment d’accord : Bayrou est politiquement laïc. Il est même le meilleur sur ce thème.


            • Tall 27 avril 2012 13:18

              Oui, le programme du PS est celui qui est le + proche du Modem. C’est clair.

              C’est aussi pour ça que Bayrou a fait un score moins bon qu’avant, je pense.
              Le re-centrisme du PS lui a sans doute fait de la concurrence


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 avril 2012 15:51

                D’accord avec Pale Rider. Il serait inconcevable que Bayrou, l’humaniste, le raisonnable, n’appelle pas à chasser Caligula.


                • Fergus Fergus 27 avril 2012 16:59

                  Bonjour, Peachy.

                  D’autant plus que les électeurs de Bayrou se reportent nettement plus nombreux sur Hollande (entre 40 et 50 % selon les instituts, contre 26 à 32 % pour Sarkozy)

                  Un ralliement de Bayrou à Sarkozy, après tout ce qui a été fait et dit par les uns et les autres, serait vécu comme un coup de poignard dans le dos par les bayrouiste pro-Hollande, ou du moins anti-Sarko.


                • Tall 27 avril 2012 18:02

                  Je crois que les électeurs de Bayrou votent aussi pour un homme, une personnalité.

                  Et en ce sens, Hollande, en homme calme et intègre, a une personnalité + proche de Bayrou que le petit nerveux à casseroles qu’on se coltine depuis 5 ans.

                • Richard Schneider Richard Schneider 27 avril 2012 21:14

                  Plutôt en accord avec Peachy. Il serait en effet inconcevable que le Béarnais ne se décide finalement pas à ne pas voter contre Sarkozy - à moins, comme l’a dit Royal, il décide ne rien décider officiellement, car il espère peut-être de paraître en position d’arbitre des centres le lendemain du 6 mai. Dans ce cas, il se débrouillera à délivrer des consignes subliminales : il laisserait ses électeurs libres de leur choix, tout en critiquant assez durement le président actuel. Il rejoindrait alors la position de D. de Villepinte.


                • vachefolle vachefolle 27 avril 2012 17:55

                  Il n’y a malheureusement pas l’ombre d’un doute que le PS ayant tous les pouvoirs dans un mois, va se comporter comme ils l’ont toujours fait : Abus de pouvoir, détournement de fonds, mépris de la démocratie, cumuls des mandats,....

                  Et si il y avait une chance que Bayrou passe aux législatives, ca limiterait la casse, mais c’est impossible. Franchement un PS qui a lui seul a toutes les rênes du pouvoir, c’est un désastre garanti.

                  Ensuite sur le plan économique, est-ce que la France peut se permettre de plomber ses comptes pendant 1 an et de finir en faillite, pour refaire des législatives ??

                  La faillite pourrait facilement se transformer en révolution.
                  Alors avec tout ça, rien qui permette d’être optimiste.

                  Nous avons le choix entre la révolution puis la faillite, ou bien la faillite puis la révolution.


                  • epicure 27 avril 2012 18:06

                    Pourtant c’est Sarkozy qui a pris des mesures qui ont aggravées la dette, rien ne dit qu’il fera mieux demain. Pire s’il est élu, il va appliquer de façon zélé sont traiyté dictatorial et imposer l’austérité à vie.


                  • vachefolle vachefolle 27 avril 2012 19:15

                    La question n’est pas ce qui a été fait jusqu’a présent. Sarko a fait énormément d’erreurs, mais combien Hollande va nous en faire, mystère ?


                  • vachefolle vachefolle 27 avril 2012 18:00

                    J’ajoute que pour la première fois dans l’histoire, le PS aura a la fois le Senat et l’assemblée, avec la possibilité de modifier la constitution a leur guise.

                    Et ca franchement, c’est un risque démocratique MAJEUR.


                    • epicure 27 avril 2012 18:15

                      moooon dieuuuuu ! c’est terrible ce que tu annonces !
                      La démocratie en danger !!!! vite sortons les armes !!!!!!

                      Les socialistes en peuvent pas faire pire que :
                      renier un référendum pour faire signer un traité qui rogne sur la souveraineté.
                      régir la Vème république comme une monarchie républicaine
                      signer un traité qui donne des pouvoirs sans responsabilité à une institution non élue, qui pourra exiger du pays des milliards de façon arbitraire.
                      Et un autre traité qui peut déposséder la france de sa souveraineté budgétaire.
                      Faire reculer la france dans le classement des respect des droits de l’homme comme l’a fait sarkozy.
                      Imposer un carcan autoritaire sur internet
                      etc....

                      Le danger pour la démocratie c’est Sarkozy.
                      Ceux qui sont pour al démocratie devraient voter contre sarkozy au second tour.

                      En fait si les socialistes étaient vraiment socialistes , il reviendraient sur un système plus démocratique en accordant plus d’influence à l’assemblée, et en revenant à la proportionnelle (comme fait pour 1986).


                    • vachefolle vachefolle 27 avril 2012 19:18

                      Tout a fait un PS ommipotent en france avec les regions, les grandes municipalités, le senat et l’assemblée, c’est le règne d’un seul parti, la garantie de la tentation totalitaire.
                      Il faut remonter aux années Giscard pour retrouver ce genre de situation !!

                      Si Hollande est élu, il faudra absolument que le PS n’ait PAS la majorité a lui tout seul a l’assemblée, ou c’est le désastre démocratique assuré.


                    • CARAMELOS CARAMELOS 27 avril 2012 19:11

                      Bonsoir
                      Sincèrement et objectivement que ce soit la gauche, la droite, les extrêmes à droite et à gauche, le centre rien ne CHANGE. Je paye toujours plus cher mon pain, mon abonnement pour les transports en commun, mes godasses, mes fringues. Quand il me reste un peu de tunes je me paye une petite folie, c’est rare. Pour les loisirs nada, le cinoche une ou deux fois dans l’année.
                      Alors je vais  vous dire, Mesdames et Messieurs les politicards de tous crins et de tous poils, vous n’en avez rien à foutre de ma tronche. Je peux crever toute seule vous vous en battez le steak. Vous me gonflez, je vous demande de vous casser, vous me pompez l’air, cassez-vous vous me faîtes chier !


                      • jeanclaude 27 avril 2012 22:43

                        @ vachfolle _ là vous êtes pessimiste à point. Je me raccroche à l’idée que la situation ’est pas comme en 1981.
                        A savoir que s’il y a des conneries les marchés et nos voisins européens réagiraient plus vite ;
                        Une majorité ce citoyens, même votant à gauche, est plus pragmatique qu’en 1981 et ne se fait plus autant d’illusions sur la place de politiques comme capitaine pour la conduite du vaisseau France et va donc être plus réactive vis à vis du pouvoir en place.
                        Ceci dit il est vrai que les socialistes ont une tendance à verrouiller quand ils ont le pouvoir.


                        • volpa volpa 27 avril 2012 23:32

                          Ce qui me gêne pour voter Hollande est le droit de vote accordé aux étrangers.

                          Cet après midi à Limoges il a menti au moins une fois sur les piscines de LILLE.

                          Qui peut me dire où est passé l’excellent Imhotep.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès