Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou sur un new age à France 3, un tournant, et si c’était lui (...)

Bayrou sur un new age à France 3, un tournant, et si c’était lui ?

C’était à 23 heures, dimanche 18 février, sur France 3 ; une émission rodée mais pour l’occasion reformatée par Christine Ockrent pour des raisons d’actualité politique française. Cap sur les présidentielles. François Bayrou faisant le premier le test de cette nouvelle formule. Dès les premières minutes, on pressent une émission intelligente et différente des shows politiques. Bayrou se révèle comme un fin politicien, subtil et intelligent. Il se démarque plus de la droite que de la gauche. Sa démarcation de « l’ami des Français qui se lèvent tôt » en dit long sur ses convictions humanistes. Mais on pourra toujours suspecter un calcul idéologique. Et se laisser gagner par le soupçon généralisé. Mais à ce compte-là, on finit par ne plus rien oser et sur ce point, on dérive vers une asthénie de l’âme et de la vie. A force de douter de tout, on finit par douter de soi et dire un non à l’existence. C’est ce que penserait Nietzsche, philosophe de la vie.

Bayrou s’est très bien défait des piques faussement amicales d’Ockrent, ce qui campe son personnage, déterminé, convaincu et décidé à ne pas se laisser donner des leçons par les journalistes, ce qui vu le contexte de crise médiatique, est un signe de bonne santé politicienne. Même Serge July, arrogant et vindicatif (on se demande pourquoi) n’a pas déstabilisé notre troisième homme dont on a découvert un peu plus la maîtrise. Pour clore ce premier volet, ce qui transparaît clairement, c’est l’intérêt de la candidature de Bayrou comme promesse d’une présence au second tour. Et là, ces dernières semaines, on peut penser que la campagne est sur le point de basculer. Bayrou intéresse de plus en plus les Français et son combat devient crédible parce qu’en passant le premier tour, il risque d’être élu à la présidence, autrement dit, le vote Bayrou est pragmatique contrairement au vote Le Pen, car il est clair et définitif que le FN ne sera jamais à la tête de notre pays.

La suite de l’émission a porté sur des questions de budget. Pas très intéressant mais fort pragmatique. Bayrou a ressorti le gadget des brevets défiscalisés mais on ne lui en tiendra pas rigueur, c’est idiot mais c’est son truc, alors on ne va pas le condamner sur un truc. A part ça, sur l’Etat et l’administration, il a été assez juste, notamment sur les collectivités décentralisées abusant des fonctionnaires territoriaux à l’encontre de la saine gestion. Quant à la fiscalité, Bayrou a lancé quelques flèches contre Sarkozy à propos du bouclier fiscal mais sans convaincre avec ses mesures pour réformer l’ISF. Entre nous, cette question est plus symbolique que véritablement productive en termes de réforme des moyens. On aura noté les propos de Jean-Pierre Jouyet, invité exceptionnel, proche du PS, inspecteur des finances, dont l’analyse est celle d’un gestionnaire technocrate soucieux des concurrences économiques, de la mondialisation, de la saine gestion, soucieux des dépenses publiques comme le FMI, l’OCDE, et tous les organismes spécialisés sur ces sujets budgétaires ; bref, le bon sens des héritiers du plan. A noter aussi, pour la première fois, la place des experts en budget dans cette campagne électorale qui manque d’altitude.

Un volet consacré à l’éducation et l’apprentissage. En un lot les grandes questions fondamentales sur l’instruction de la jeunesse et son accès au monde du travail. Sur ce point, Bayrou a montré une attention toute spéciale, évoquant des cursus mixtes à l’Université, sciences et « humanités », comme au bon vieux temps des années 1950 ; subtil décalage, inactuel mais, qui sait, salutaire. Le défenseur de la transversalité que je suis ne peux que souscrire à cette idée, même si elle ne correspond pas à l’époque. C’est là un point fort de Bayrou, savoir être contre le présent, au moins sur ce point. Et de montrer à cette occasion le souci de l’instruction sans pour autant incarner le Jules Ferry du XXIe siècle.

Sobriété, solidarité, invention d’une nouvelle société, dépasser la bêtise du consumérisme, mais prudence car les exclus n’ont pas accès au niveau minimum décent. Les gens sont écrasés par la société de consommation. Voilà quelques pistes intelligentes tracées par Bayrou à la suite de l’interrogation d’Egard Morin sur une société du mieux en balance avec une société du plus. Hélas, Bayrou a encore resservi ses cartes, par exemple l’exaspérant cliché du fils de RMiste qui veut son blouson Chevignon. Mais bon, sur le fond il semble attentif à ces questions de civilisation et se démarque de Sarkozy pour qui la seule option est de travailler plus pour gagner plus (des Nike pour tous) et soigner le mal français par le salut de la croissance. Preuve s’il en est que Bayrou est plus opposé à l’UMP qu’au PS, du moins dans les discours car, comme on le sait, une fois élu, la réalité sociale impose ses règles.

En conclusion, difficile de donner une appréciation sûre car le style et la forme de l’émission diffèrent de celle des shows de prime time sur les deux autres grandes chaînes nationales. Le plateau dirigé par Christine Ockrent, avec son ambiance feutrée et ses invités de bonne culture, semble propice à révéler les qualités de Bayrou. Un tournant de la campagne se confirme et qui sait, un peu de lumière transperçant l’épaisseur des pesanteurs d’un monde asservi et aliéné par sa technique et ses images. Bref, si on devait élire un candidat new age, alors ce serait Bayrou, ni conservatisme rétrograde ni rupture du plus économique, mais tout simplement un nouvel âge pour la France... (sans oublier l’Europe)


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (502 votes)




Réagissez à l'article

262 réactions à cet article    


  • Marsupilami Marsupilami 19 février 2007 11:58

    @ Bernard

    Merci d’avoir regardé la télé à ma place. Oui, est de moins en moins impossible que Bayrou soit au 2e tour. Et s’il y est, il pourrait bien être élu, vu que les gens de gauche - ont je suis - voteront pour lui contre Tsarkozy ou Le Penible. Il faudrait juste que Démagolène finisse vite de se ramasser.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 février 2007 12:04

      En effet, il faudra peut être que les citoyens de gauche assument leur responsabilité et reconnaître qu’ils ne sont pas représentés par Madame Royal, icône du PS mais le PS n’est qu’un parti et un parti peut se révéler un peu bête dans ses pratiques et ses idées


    • Marie Pierre 19 février 2007 12:06

      Marsu,

      Sur ce lien, l’intégralité de l’émmission http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/fee/ . Je n’ai pas l’image dans mes tiroirs.


    • demos demos 19 février 2007 15:53

      Je voudrais vous dire que depuis le vote noniste, ceux sont les socialistes dissidents qui font la politique de la France (la non politique serait de meilleure facture). Et si Bayrou est élu, ce sera grâce à eux, à moi qui vais voter pour lui et qui le soutiens depuis au moins 3 ans ... Ne rêvez pas, ùmessieurs les FN et les Sarkozystes ... le centre droit n’existe pas en France, le centre est un centre gauche comme l’a dit Bayrou lui même, sinon il ne servirait à rien ... Par conséquent, je vous le dis simplement, comme toujours dans notre histoire, ce sont encore les socialistes qui vont sauver la France ...


    • FM (---.---.140.77) 19 février 2007 16:08

      Hier, François Bayrou était considéré comme un candidat has been... aujourd’hui, il est considéré comme le nouveau messie ! Cela ne me déplaît pas du tout, bien au contraire, je trouve l’homme respectable, humain et même LOYAL (pas Royal). N’étant pas encarté, j’ai toujours voté socialiste, mais là force est de constater que la Madonne est loin de réunir tout les appuis de son camp, de celui des sympathisants, ni des militants et encore moins des indécis... Pour en revenir à Super Bayrou c’est vrai qu’il est nettement plus convenable qu’un Le Pen déguisé en Jaurès (ou l’inverse, c’est au choix) ! Toutefois, la fulgurante ascension du petit Béarnais me paraît trop belle pour être honnête. Cela sent le piège... toutes les hypothèses et fantasmes sont possible et je ne me risquerais pas à les énumérer ici. Cela dit, à ce sujet, j’adhère tout à fait à la philosophie de Bernard Dugué dans l’ intro de cet article. En résumé, Il faudrait un vote massif dès le 22 avril pour que François Bayrou soit en position de gagner... et ce scénario, il me plaît bien, mais gare à la surprise de 2002 qui risque de tétaniser l’électorat socialiste. C’est quand même regrettable qu’à chaque élection Présidentielle l’on se retrouve comme un joueur fébrile et indécis devant sa grille du Loto ou du PMU !!! En conclusion, pour ma part j’hésite encore à lui donner ma voix mais il est fort probable qu’il l’obtienne (je peux le dire, je ne m’appelle pas Alain D.).


    • machinchose (---.---.168.64) 19 février 2007 19:48

      je me demandais marsu, qu’a Ségolène Royal de plus démagogique que Bayrou qui nous explique qu’il veut rassembler tout le monde dans l’amour de la terre du béarn, qui pique un peu à droite et beaucoup à gauche pour rassembler les peureux. les français adorateurs de cohabitation.

      Puisque vous parlez de Royal en ces termes peu flatteurs j’imagine que vous avez lu son discour... expliquez moi.

      c’est pas démago le coup du sandwich de schuman dans le papier sulfurisé ? cette façon de récupérer les DSK et Borloo des autres ? c’est par un peu facile ?


    • alpo47 (---.---.202.40) 19 février 2007 20:42

      Excellent article. Je pense aussi (à mon grand étonnement) que la France commence à regarder Bayrou avec d’autres yeux. Et dimanche, il n’était pas seulement sur FR3, mais un peu auparavant sur M6 où il a été également excellent.

      La plupart des intervenants ont déjà parlé du raz le bol des deux « S » et du système en place, mais ce n’est pas seulement cela, Bayrou plait, nous parle de choses simples, avec des mots chargés de valeurs et d’émotions positives.

      Bayrou est il un homme neuf ? Pas exactement, mais il apparait plein de bon sens terrien, fidèle à ses racines paysannes (comme moi), avec des valeurs saines, et, surtout, susceptible de faire bien moins de dégâts que les deux précédents. Alors, le petit François, monte, monte ...

      Et je commence, moi aussi, à me surprendre à le regarder de manière bienveillante et à envisager ...


    • (---.---.247.203) 20 février 2007 07:03

      C’est effectivement une donnée politique essentielle de considérer les résultats du deuxième tour avant les résultats du premier !

      Dans le cas de figure qui arrange bien des gens (Bayrou au 2ème), le pot aux roses est découvert :

      c’est ou bien

      ralliez-vous à mon panache blanc !

      ou bien :

      levons le drapeau blanc, cessons les hostilités.

      C’est le parti blanc qu’on a pas autorisé en temps utile.

      Evidemment, c’était un programme.


    • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:05

      C’est effectivement une donnée politique essentielle de considérer les résultats du deuxième tour avant les résultats du premier !

      Dans le cas de figure qui arrange bien des gens (Bayrou au 2ème), le pot aux roses est découvert :

      c’est ou bien

      ralliez-vous à mon panache blanc !

      ou bien :

      levons le drapeau blanc, cessons les hostilités.

      C’est le parti blanc qu’on a pas autorisé en temps utile.

      Evidemment, c’était un programme.


    • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:11

      Réponse à Ludovic Charpentier : « Mais pour moi, ce n’est pas logique que ce soit uniquement la gauche qui fasse l’effort pour emmener un ancien ministre de droite au deuxième tour ».

      Ca s’est déjà produit il me semble en 2002 avec Chirac ! Ca peut encore se reproduire.

      Les mêmes causes produisent les mêmes effets.


    • Kayman (---.---.196.68) 19 février 2007 12:19

      Encore une, pour le « grand dirigeant »...


      • (---.---.97.106) 19 février 2007 16:55

        Là, c’est du « moins 29 » pour ce commentaire :

        Encore une Bayrouserie...

        par Kayman (IP:xxx.x04.196.68) le 19 février 2007 à 12H19

        [Cacher le texte]

        Encore une, pour le « grand dirigeant »...


      • (---.---.97.106) 19 février 2007 16:58

        Bayrou c’est l’OTAN, la marché européen de la main d’oeuvre, la militarisation de l’Europe, un chauvinisme européen pire que le nationalisme US, une politique impérialiste porteuse de conflits, etc...

        Chaque fois qu’on va chercher le « centre », la « concorde nationale » et tout le reste, c’est pour nous jouer un sale tour. Exemple : la première guerre mondiale.


      • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:17

        Réponse à IP:xxx.x49.97.106

        « Chaque fois qu’on va chercher le »centre« , la »concorde nationale« et tout le reste, c’est pour nous jouer un sale tour. »

        Effectivement, il suffit d’aller voir en Italie si j’y suis :

        l’alliance de centre gauche est en train de se disloquer à cause d’une base militaire américaine de plus.


      • Stop it (---.---.129.16) 19 février 2007 12:26

        Avec, en plus, une photo de Bayrou grosse comme celles de la période stalinienne.

        C’est le genre de collage d’affiches qui discrédite les médias qui le pratiquent.


        • (---.---.103.145) 19 février 2007 14:39

          C’est dingue : « moins 25 » en deux heures, c’est vrai que c’est digne de la période stalinienne pour ce commentaire :

          Extrême-centre

          par Stop it (IP:xxx.x04.129.16) le 19 février 2007 à 12H26

          [Cacher le texte]

          Avec, en plus, une photo de Bayrou grosse comme celles de la période stalinienne.

          C’est le genre de collage d’affiches qui discrédite les médias qui le pratiquent.


        • dégeuloir (---.---.163.102) 19 février 2007 16:00

          les trolls toutes tendances confondues commencent à attaquer Bayrou,je pense que le vent tourne et ils le sentent à droite comme à gauche,mais tout celà ne fera que faire monter le sieur.c’est l’homme du consensus ,il n’y a plus de doute,le ps et l’ump mouillent !!! smiley


        • parkway (---.---.18.161) 19 février 2007 16:43

          le problème avec bayrou, c’est qu’il veut faire re-voter les français pour le TCE Giscard (son copain) !

          donc il n’écoute pas le vôte de 2005, donc ce sera toujours la merde avec la commission européenne et la BCE !

          et rien ne pourra changer puisque les politiques seront obligés d’appliquer les lois de bruxelles, comme maintenant !!!

          Vous êtes bouchés !

          il est sympa et attirant,

          mais, mais,mais méfiez-vous, c’est un truand !

          (J.Dutronc)


        • (---.---.97.106) 19 février 2007 16:50

          Deux heures plus tard, le commentaire qui suit en est arrivé à « moins 23 » :

          > Extrême-centre

          (IP:xxx.x2.103.145) le 19 février 2007 à 14H39

          [Cacher le texte]

          C’est dingue : « moins 25 » en deux heures, c’est vrai que c’est digne de la période stalinienne pour ce commentaire :

          Extrême-centre

          par Stop it (IP:xxx.x04.129.16) le 19 février 2007 à 12H26

          [Cacher le texte]

          Avec, en plus, une photo de Bayrou grosse comme celles de la période stalinienne.

          C’est le genre de collage d’affiches qui discrédite les médias qui le pratiquent.


        • (---.---.97.106) 19 février 2007 16:52

          Pardon, « moins vingt-quatre »... et le premier, à « moins quarante-sept ». Là, ça devient Sibérien.


        • (---.---.97.106) 19 février 2007 16:54

          Quant au TCE, c’est un montage de l’oligarchie financière pour laquelle Bayrou et le PS roulent ensemble...


        • JL (---.---.73.200) 19 février 2007 16:55

          «  »les trolls toutes tendances confondues commencent à attaquer Bayrou«  »

          Oui, c’est bon signe smiley


        • JL (---.---.73.200) 19 février 2007 16:58

          «  »Quant au TCE, c’est un montage de l’oligarchie financière pour laquelle Bayrou et le PS roulent ensemble... «  »

          Tiens, ça commence à réagir.

          Vos contre vérités ne discréditent que vous même.


        • dégeuloir (---.---.163.102) 19 février 2007 18:00

          il fait plus peur à Sarko et sa meute médiatique qu’au PS,il vient de dire qu’il nommerait un 1er ministre PS si le cas devait se présenter,là je crois que l’UMP n’a plus envie de plaisanter car les carottes sont cuites pour le petit homme de Neuilly.....lol....il faut s’attendre à une offensive ordurière de l’UMP .... !! smiley


        • freedom (---.---.91.113) 19 février 2007 18:23

          il est exact qu’il veut un autre vote mais pas sur le TCE, c’est sur un autre texte. Je préfère largement cela que Sarko qui veut passer par le parlement ou Royal qui veut garder le texte en complétant juste avec un pacte social pour se donner bonne conscience !! comme dit Bayrou, il n’y a que le peuple qui puisse changer le choix qu’a fait le peuple !!


        • (---.---.140.77) 19 février 2007 19:48

          OUI à l’EUROPE !!!


        • (---.---.140.77) 19 février 2007 19:50

          OUI à l’EUROPE bande de nazes attardés !!!


        • alpo47 (---.---.202.40) 19 février 2007 21:30

          Il y aurait tout de même un problème avec le TCE, c’est que d’autres pays l’ont voté en l’état. Alors, doit on leur dire « Bon, excusez nous, mais ça compte pas, on va recommencer avec un autre texte ». Irréaliste. Alors ... ?


        • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:21

          Réponse à Degeuloir :

          C’est vrai que c’est jubilatoire, ça bande sec.

          Qui va mettre l’autre ?

          Une belle brochette d’acteurs !


        • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:23

          Réponse à Parkway : En chanson, c’est pas la même musique.


        • Blablabla (---.---.247.203) 20 février 2007 07:28

          Réponse à Ludovic Charpentier :

          « on peut faire des reproches à Bayrou, mais c’est de loin le candidat qui a le plus de respect pour les règles démocratiques ! ».

          C’est sûr ! Il veut mettre tout le monde d’accord !

          Je t’explique pas le travail de fond qu’il y a à faire !

          A mon avis, cinq ans, c’est pas assez.


        • Cosmic Dancer (---.---.31.197) 19 février 2007 12:28

          @ L’auteur :

          Merci pour cet article. J’ai suivi le débat, et Bayrou a effectivement eu la possibilité de s’exprimer en intelligence, et librement, répondant d’une manière très amusante, parfois, aux légères provocations de Christine Ockrent, notamment en ce qui concernerait sa consigne de vote pour le second tour... J’espère tout autant que lui qu’il y sera.


          • Le Belche (---.---.1.14) 19 février 2007 12:30

            J’ai regardé l’émission (et d’autres... avec les autres candidats aussi) et je voterais pour lui... si j’étais Français. Il dit des choses pas toujours très populaires, mais au moins il le dit.


            • L'enfoiré L’enfoiré 19 février 2007 16:47

              Je ne fais en général aucun commentaire sur les élections françaises. Je saute tout article à modérer avec connotation électorale. Mon compatriote en fait une. On vous suit, soyez en sûr. On capte toutes vos émissions de ce côté Nord de la frontière. Je n’en ferai qu’une qui correspond à 100% à la sienne. Je me ferme le bouquin du Livre d’Or de élections françaises. Je n’en ferai plus, c’est juré. smiley


            • toto1701 (---.---.131.198) 19 février 2007 12:32

              nom de dieu comment un logitiel corrompu comme la pensée liberale de j m sylvestre peut il s’autoruser a dire de bayrou qu(il pioche dans les programmes des autres pour constituer son programme c’est rageant et degoutant


              • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 19 février 2007 12:34

                Le Troisième de CRIF !!


                • hetset hetset 19 février 2007 12:37

                  moi ma plus grande peur c’est que Bayrou ne soit pas au second tour et que piqué au vif (on connaît son orgeuil)face un truc à la Jospin en 2002 ! Car si en 2007 il n’est pas élu, je suis sûr qu’il le sera en 2012.En effet ses iddées sont « nouvelles », il faut du temps pour que les français les accéptes...si en + Royal ou Sarko(les gagnants hypothétiques en 2007) font rien de spc pdt 5 ans alors là cela sera la voie royale pour l’Elysée pour Bayrou !


                  • faxtronic (---.---.127.45) 19 février 2007 13:41

                    non je pense pas, car il vient du neant en terme de voix. passé de 2% a 14%, c’est tout de meme mieux pour le mental que de passer de 30% a 18% comme le fit le camarade Jospin


                  • (---.---.156.127) 19 février 2007 18:41

                    C’est comme à la bourse, quand ça monte trop vite...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès