Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bayrou veut transformer son cauchemar en rêve …

Bayrou veut transformer son cauchemar en rêve …

JPEG François Bayrou a un cauchemar : il revoit le million de personnes manifestant le 16 janvier 1994 contre sa politique….

Aujourd’hui il se verrai bien à la tête d’une manifestation nationale contre Hollande !?

 

Si je suis résolument contre cette réforme du collège qui va encore une fois, entre autres réduire le nombre d’heures de cours et surtout remettre en cause le programme national, je ne vais pas pour autant faire cause commune avec Bayrou.

Quand notre centriste national reproche à la ministre et au gouvernement d’agir à la hussarde et de sortir les décrets sans mener le débat il oublie que quand il était aux affaires, il faisait la même chose, voire pire.

« Dans la nuit du 14 au 15 décembre 1993, le Parlement adoptait à la sauvette une loi dite « Bourg-Broc » ou « Bayrou » (alors ministre de l’Éducation nationale) [1]. Celle-ci visait à supprimer de fait toute contrainte en matière de financement des écoles privées. La réponse des laïques, le 16 janvier 1994 fut écrasante : un million de laïques manifestaient à Paris. Trois jours avant, le Conseil constitutionnel avait annulé l’essentiel des dispositions de la loi. »

Tous les gouvernements de droite ou de gauche agissent de la même manière, quant aux présidents de la République, ils se drapent dans la constitution anti démocratique née d’un coup d’état pour décider, seuls….

Sarkozy peut toujours embrayer et reprocher au président actuel de passer en force… Hollande marche sur le chemin tracé par ses prédécesseurs.

Bayrou propose une manifestation nationale…..

En manifestation nationale, il s’y connaît, n’est-ce pas sa politique qui a provoqué la convocation d’une manifestation nationale monstre, historique ?

Ce fut la plus grande manifestation laïque de l’histoire.

Cette réforme du collège est néfaste, il faut la combattre mais ce n’est pas en faisant cause commune avec tous ceux qui comme Bayrou et Sarko ont par leur politique cherché à casser l’école publique.

Bayrou en voulant favoriser l’école privée en Sarkozy en supprimant, notamment la formation des enseignants.

Indépendamment des partis politiques, les enseignants et les parents d’élèves sauront trouver les voies du combat pour l’abrogation de cette loi….

Ce combat peut prendre différentes formes : grève nationale, manifestation nationale.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • soi même 20 mai 2015 18:04

    Priée à l’avenir d’écrire des articles anti trolls, la recette pour le faire, je me tâte, c’est pertinent où c’est polémique, pensé aussi au chiffres 7 fois sa langue, pour l’écriture c’est un peut différant mettre 7 fois ces pouces dans ces marines, à la longue c’est indolore cela à aussi l’avantage de mouché sa pensé, et trois conseils, écrire son article au pas d’un sénateur Corse du jardins du Luxembourg, l’avantage pas plus de quartes article par mois , 54 pour l’année, évite cela est évidement les trolls et les gobelins, les ouroukais une charge pondérable sur sa manifestation littéraire et cela à aussi la vertus, hâtes toi lentement, fait un bon roquefort, que cet éternel vache qui rit qui au final fait pédalé l’auteur dans la choucroute !
    Avis d’un Hobbit, qui dit pas ce qui pense et pourtant en dit suffisamment pour pensé !

     


    • Garance 20 mai 2015 18:40
      Comme vous avez raison Chalot

      C’est bien connu : il n’est de bonne manif qu’une bonne vieille manif de gauche

      Les autre manifs c’est rien que des rassemblement de fachos

      Petite parenthèse : dans quelles écoles vont ou ont été les mômes de notre élite socialiste et affidés au pouvoir ?

      ( Ce bien avant Sarkozy)

      La mauvaise foi de Chalot m’égaie  smiley

      • docdory docdory 20 mai 2015 18:42

        Bonjour Chalot


        Effectivement, je me souviens bien de cette manifestation de 1994, à laquelle j’étais présent (alors que je n’étais pas encore père de famille ! ), manifestation qui s’opposait aux projets dévastateurs de Bayrou contre l’enseignement public.
        Il est amusant de le voir aujourd’hui en défenseur de l’école publique, lui qui avait ambitionné naguère d’en être l’un des fossoyeurs !
        Cela dit, à l’heure actuelle, je ne vois qu’une seule solution pour sauver l’enseignement public : c’est de mettre Brighelli au poste de Ministre de l’éducation nationale et de lui laisser carte blanche pendant une dizaine d’années ! Malheureusement, la gauche ne fera jamais appel à lui, et la droite non plus ( il est dans le parti de Nicolas Dupont Aignan ) ...

        • oncle archibald 21 mai 2015 12:21

          Chalopt met dans le même sac deux problématiques bien distinctes : les programmes de l’éducation nationale et le financement des écoles privées sous contrat. Rien de commun entre ces deux problématiques mais tout est bon pour agiter le chiffon rouge.


          Et bien évidemment Chalot rappelle que c’est d’abord une affaire d’hommes : « Si je suis résolument contre cette réforme du collège je ne vais pas pour autant faire cause commune avec Bayrou. » et s’écrie : ciel un catho ! Berk-berk-berk ! 

          • L'enfoiré L’enfoiré 21 mai 2015 12:33

            « grève nationale, manifestation nationale. »


            C’est devenu une maladie des sudistes...
            Faudrait peut-être chercher autre chose.

            • 65beve 21 mai 2015 15:57

              bonsoir,

              Pour remercier Bayrou de son coup de pouce en 2012 Hollande a pris Valls comme premier ministre.
              Alors il est très en colère le béarnais, et il veut tout péter y compris en faisant sa manif pour tous rien qu’à lui.
              cdlt.


              • fred.foyn Le p’tit Charles 21 mai 2015 16:00

                5eme Baie-Roue de la charrette...Faudrait songer à renouveler nos politiciens...Ils commencent à dater...leur incompétence est reconnue par tous.. ?


                • JDCONSEIL 21 mai 2015 16:31

                  Et si nous parlions du fond sans vaines polémiques ?

                  Les professeurs et les proviseurs vont donc avoir plus d’autonomie. C’est bien non ?

                  Sauf si une majorité d’entre eux, professeurs et proviseurs, préfère le confort de programmes contraignants ne laissant pas de place aux initiatives (donc que l’on peut critiquer à chaque fois que l’on peut puisqu’on y est pour rien). Alors qu’une part d’autonomie va demander un peu de travail et d’imagination, ce dont j’en suis sûr, les professeurs ne manquent pas. Et à cette part d’autonomie correspondra une part de responsabilité. Donc cela sera moins confortable. Mieux vaudrait-il une mauvaise idée imposée qu’une bonne pratique nécessitant un peu de réflexion personnelle ? 

                  Alors que la principale qualité pour une bonne évolution dans la société moderne est de l’avis de tous l’adaptabilité, que dire de celle du corps enseignant ?

                  A moins que, de manière beaucoup plus pratique, derrière ce débat soit disant pour le bien de nos enfants, les syndicats d’enseignants ne voient qu’une possibilité corporative de négociation salariale ? Mais je n’ose y penser ; comment une intention aussi triviale pourrait-elle germer chez ceux qui ont en charge l’enseignement de nos chers enfants, futurs citoyens !


                  • zygzornifle zygzornifle 21 mai 2015 16:53

                    Bayrou c’est l’extrême centre de droite ......


                    • Parrhesia Parrhesia 22 mai 2015 08:49

                      Bayrou, qui a choisi le faux-nez de Centriste pour couvrir sa carrière politique, n’est en fait qu’un ultra-libéral. Jamais quiconque ne l’ a entendu formuler la moindre critique efficace de la moindre grande-manœuvre du capitalisme exclusivement financier.

                      Quand à sa soi-disant maîtrise des problèmes de l’enseignement, elle n’a jamais débouché sur la moindre suggestion permettant de revenir aux anciennes méthodes qui assuraient globalement naguère aux élèves une sortie du cycle primaire à seize ans en sachant lire, écrire et compter !!!
                      Conclusion, il joue bien dans le même camp mondialiste que les Sarkozy, Hollande and Co. et ceci au service des mêmes intérêts.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès