Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bilan des élections régionales 2015

Bilan des élections régionales 2015

Ce qui domine à l’issue de ces élections ce n’est pas tant le sort économique de la France et la situation sociale des français dans l’avenir, mais bien la distribution des sièges que les trois partis UMP, PS, FN, auront obtenus.

 Qu’avons-nous entendu sur les médias ?

  1. Le score du FN après le premier tour qui apparaissait comme le plus important en voix !
  2. Combien de régions le FN gagnera !
  3. La région Picardie et la région Paca passeront-elles sous la présidence du FN !

Loin des propositions qui en principe font l’enjeu de ces élections, c’est une compétition comme une course aux sièges qui est à la une. La presse fait bien son travail en ne s’attachant qu’à la forme en laissant de coté l’essence même du bien fondé de ces élections.

Qu’importe la politique qui sera faite, l’essentiel à leurs yeux c’est l’amusement du peuple qui pendant un court moment prendra des paris sur la liste qui gagnera.

LES RESULTATS :

Le premier tour donnait le FN gagnant avec une majorité confortable. L’UMP en recul important mais restant sur la deuxième position. Le PS grand perdant de ce premier tour tout en restant dans la course.

 1er tour FN 27.7 % des suffrages valablement exprimés

  UMP 26.7% 

  PS 23.1%

  Abstentions 50.09%

Pour le second tour il semblerait qu’il y ait eu un sursaut national et que des abstentionnistes aient fait le choix d’aller voter devant la menace du FN. D’autre part une logique républicaine aurait permis d’empêcher le FN de prendre la présidence de certaines régions. Dans tout ce fatras politique, difficile de savoir qui a gagné ou perdu. Mais ce qui est certain c’est que les mêmes, la droite sarkozienne et la gauche hollandiste se partagent les régions.

 

 2ème tour  UMP 40.24%

   PS 28.86%

   FN 27.10%

 Abstentions 41.00%

 Les points importants qui posent question :

 Le taux d’abstentionnistes reste très important, près de la moitié des électeurs français ne se sont pas déplacés.

 Le FN qui a fait le plein au premier tour de ses voix et de ce fait réalise au 1er tour le score le plus important n’avait plus suffisamment de réserve pour le 2nd tour.

 La gauche réformiste perd sa majorité et s’allie avec la droite pour barrer la route au FN .     

       La droite sarkozienne redevient donc majoritaire dans notre pays !! L’alternance entre les socialistes réformateurs et la droite conservatrice va enfoncer encore un peu plus le pays dans la crise.

 Une fois encore le Capital sort vainqueur de ces élections et va très rapidement exiger des financements de l’Etat en faisant croire qu’il maintiendra l’emploi. Toute la propagande développée par la presse capitaliste pour promouvoir le FN a favorisé tout de même la montée de l’extrême droite. Même si le FN ne remporte pas la présidence d’une région il continue sa montée en puissance.

 Nous constatons que les abstentionnistes représentent une force considérable qui attendent des propositions concrètes et sérieuses de la part d’une vraie gauche, qui peine à se mettre en mouvement. Pas une gauche réformiste mais révolutionnaire qui ferait cesser les prétentions du Capital, qui mettrait fin à la dictature économique de l’Europe, qui s’opposerait à la politique impérialiste des USA en quittant l’OTAN.

 Une gauche révolutionnaire qui ferait passer en priorité les intérêts économiques et sociaux du peuple français, une gauche révolutionnaire qui mettrait fin au diktat des banques, des multinationales, qui mettrait fin aux prétentions de cette oligarchie ploutocratique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 15 décembre 2015 15:23

    « La gauche réformiste perd sa majorité et s’allie avec la droite pour barrer la route au FN »


    Cette classification ne correspond plus aux réalités.
    Vous utilisez des catégories qui s’appliquaient à la vie politique des années 50 :
    PC : extrème-gauche 
    SFIO : gauche réformiste
    MRP : droite chrétienne
    RPF : droite gaulliste
    Rassemblement national : extrème droite

    Curieusement, chez beaucoup d’observateurs comme vous, les caractéristiques des groupements politiques sont restées inchangées, alors que :

    - PS et LR sont ni plus ni moins réformistes les uns que les autres et les « réformes » sont devenues des opérations de déconstruction des édifices antérieurs

    - l’extrème-gauche est éclatée en micro-chapelles et moribonds, elle n’a plus de perspectives et si elle renait, ce sera sous une autre forme.

    - l’extrème-droite n’a plus rien à voir avec Tixier Vignancourt ou Poujade, sinon un tronc commun de xénophobie, de pseudo-nationalisme prêt à collaborer avec l’occupant (la maison-blanche)

    Pas étonnant que les stratèges transnationaux marquent régulièrement des points si les politologues utilisent une grille de lecture périmée depuis 60 ans !

    • Libertad14 Libertad14 16 décembre 2015 07:25

      @M de Sourcessure

      il est de coutume quand le développement devient gênant de traiter la forme en laissant de coté le fond .
      Si les appellations changent, si les personnages changent, il n’en reste pas moins vrai que le système capitaliste reste le même. Si sur la forme i
      l s’adapte, il continu à exploiter les plus faibles et d’enrichir les plus riches . En ce qui concerne ses complices que ce soit le PS, que ce soit l’UMP , Les Républicains, ou le FN tous, même sous des aspects différents, contribuent au maintient de cette société ploutocratique, injuste et inégalitaire !!
      alors quelque soit le nom que l’on donne à tel ou tel parti politique et pourtant depuis la révolution de 1789 ils en ont changé souvent, une chose n’a pas changée c’est l’exploitation des hommes par une oligarchie bien organisée et bien structurée avec l’aide de ses complices. Quand aux réformes, ce ne sont que des emplâtres sur une jambe de bois visant à faire croire au peuple que l’on change alors que sur le fond le système reste identique !!

    • César Castique César Castique 15 décembre 2015 15:32

      « 2ème tour  UMP 40.24% » - « La droite sarkozienne redevient donc majoritaire dans notre pays !! »


      Il y en a qui additionne des pommes et des poires, vous ce sont, des pommes, des poires, des lapins, des oeufs et, si ça se trouve, des scoubidous-bidous ah !«  

       »Une gauche révolutionnaire qui ferait passer en priorité les intérêts économiques et sociaux du peuple français,"

      Qui pratiquerait la préférence nationale donc... La ligne Marchais des années 1975-81, en somme...

      • malko malko 15 décembre 2015 15:46

        Toute la propagande développée par la presse capitaliste pour promouvoir le FN  smiley

          
        Ils n’ont pas cessé de casser du FN à longueur de journée. Les mots « extrême-droite » ou « fachiste » ont été répétés 10.000 fois par jour. Un roulement de tambour continu.

        • ddacoudre ddacoudre 16 décembre 2015 09:27

          bonjour liberta

          tu mets le doigt sur l’essentiel, mais à croire que tout le monde s’en fout.
          est ce de dépis ou parce que ils savent que cela ne changera rien à leur vie

          quand au médias il restent les chien de garde du système.
          déjà j’avais écrit en mars 2011 que les médias font le lit du FN, l’engouement médiatique était identique à celui que nous avons connu qui n’est un copié coller.
          seulement entre les deux le FN a pris 5 millions de voix grâce à eux qui jouent le jeu en l’agitant pour faire peur résultat passe à l ;’as de l’information le net recul des partis LR et PS.
          http://ddacoudre.over-blog.com/article-les-medias-font-vivre-le-fn-70377118.html
          http://ddacoudre.over-blog.com/2015/12/il-faut-virer-la-ve-republique.html
          cordialement.


          • Libertad14 Libertad14 16 décembre 2015 11:01

            @ddacoudre

            Bonjour ddacoudre

            ceux qui répondent ,enfin ceux qui ironisent, ne sont que des militants soit du FN ou du PS réformiste. Ils n’aiment pas que l’on dénonce leur stratégie politicarde !! 
            Oui la grande presse l’arme du Capital donne à plein du FN mais fait aussi l’impasse sur l’essentiel comme le rôle que devront jouer les régions dan la future politique de notre pays . Je crains que ce ne soit qu’un renforcement des privilèges faits aux grandes entreprises au grand dame des travailleurs et des contribuables .
            bien cordialement 

          • Nouri Nouri 18 décembre 2015 20:23

            Au-delà des questions d’arithmétique en vue de gagner les régionales, c’est l’arithmétique qui consiste à inverser la courbe du chômage qu’il va falloir être en mesure de résoudre aujourd’hui. Une équation difficile s’il en est mais qui fait le terreau de l’extrême-droite qui exception faite d’un discours populiste et de haine savamment distillé n’a malheureusement aucune solution à proposer au pays. Le cas de villes comme Vitrolles, passées sous le giron FN et laissées dans un état économique exsangues ont sont la preuve.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès