Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Blocage des loyers : la grande manip’

Blocage des loyers : la grande manip’

De retour au pouvoir, la gauche croit devoir verser dans un symbolisme propre à rassurer les millions d’électeurs ayant – croient-ils ! – fait le choix du moindre mal en portant Hollande et son gouvernement de fonctionnaires à la tête du pays.

Après diverses mesurettes et débats secondaires transformés en priorités nationales (mariage et adoption homosexuels, fin de la prostitution, semaine scolaire de cinq jours, remise de récépissé lors des contrôles de police, etc.), le Gouvernement veut aujourd’hui faire croire qu’il frappe fort sur les « riches », puisque le blocage des loyers est entré en vigueur ce 1er août. Or, si l’on s’intéresse de près au décret, on découvre qu’il s’agit d’un énième trompe-l’œil...

Les-bourgeois-vont-voir-ce-qu’ils-vont-voir, tel est l’air entonné par l’ineffable Cécile Duflot, ci-devant "ministre" du Logement ! Mais la mesure constitue dans les faits un gag, qui doit faire rire jusqu’au dernier des marchands de sommeil ; qu’on en juge :

- Aucun mode de contrôle de l’application du décret n’est prévu : une spécialité bien française, accommodée à la sauce socialo-écologiste.

- Ledit décret ne concerne que 38 agglomérations en France, dont 27 en Métropole (soit environ 1500 villes). Raison invoquée, en dessous de 50.000 habitants, il serait difficile d’estimer les tarifs normaux de location… A quoi servent alors les myriades de professionnels-de-la-profession, statisticiens, et fonctionnaires affectés à la gestion de l’habitat ?

- Sont préservées de la contrainte – théorique – les habitations dont le loyer est « manifestement sous-évalué » : des termes suffisamment flous pour permettre toutes les interprétations…

- Les logements ayant fait l’objet de travaux d’amélioration (comme si quiconque avait jamais réalisé des travaux destinés à dégrader ou dévaloriser un habitat !) sont également exclus du texte.

- Il en va de même pour les meublés. Selon quelle logique ? Mystère, puisque les personnes louant ce type de logement le font souvent parce qu’elles n’ont pas les moyens de s’équiper elles-mêmes.

- Evidemment, les « biens d’exception » - comprenez ces appartements ou villas loués à des personnalités richissimes – ne sont pas concernés : il ne faudrait pas que les investisseurs qataris ou saoudiens ralentissent leur politique d’acquisition de biens nationaux…

- Les nouveaux arrivants dans un logement n’ont pas accès au prix précédemment pratiqué. Dans ces conditions, comment savoir si la loi est respectée ? Il faudrait interroger le propriétaire avant de signer le bail ! Autant faire le deuil de tout espoir d’obtenir la location…

Une nouvelle fois, la déception est donc au rendez-vous ! Même si l’on croit deviner la stratégie de l’ex maître-ès-synthèses du PS – ne pas bouger, en attendant un hypothétique retournement de la conjoncture économique internationale… qu’il ne manquerait pas de s’attribuer –, on reste ébahi devant l’indulgence populaire et médiatique dont bénéficie François Hollande. A croire que la ligne de force de sa politique réside dans l’adhésion aux propos jadis tenus par De Gaulle : « Les Français sont des veaux  »… que l’on peut faire – à défaut de les y envoyer – durablement paître !

Décret : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026208405


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 3 août 2012 10:48

    « La Duflot se fout vraiment de la gueule du monde ». Non, pas de tout le monde ! Elle n’oublie pas de distribuer la légion d’honneur à tous ses copains...« Le changement de mains, c’est maintenant »


  • TAVERNE RACONTE TOUJOURS DES BETISES..
    .
    CE N EST PAS DUFLOT qui a donné la« légion d’honneur » aux maires « d ’ESQUIBIEN ET

    AUDIERNE 29

    - LE 1ER A TRANSFORME EN 25 ANS DE MANDAT tous les nombreux terrains de son épouse

    non constructibles en CONSTRUCTIBLES........

    - LE 2EME s’est servi du vieux gréement »cap-sizun" comme flotte pour ses enfants

    L UMP EST VRAIMENT UNE MAFIA

    - étant de gauche je n ai meme pas été nommé membre d’honneur de cette asso que j’ai créé
    car l UMP L’ A CARREMENT noyauté ........ CES 2 MAIRES ONT FAIT BARRAGE..............


  • lucmentin 3 août 2012 11:01

    Ces gens au pouvoir commencent à me faire gerber.

    Non que je crois leurs intentions, mais le fait de placer des fonctionnaires qui ne serviront à rien comme ceux en place, me met hors de moi.

    Le changement : après la mort.


    • alinea Alinea 3 août 2012 11:39

      Elle pointe au moins un abus ! Je me demande bien pourquoi nous ne faisons pas de lois drastiques sur le prix des loyers, avec malus en cas de pas d’isolation et chauffage électrique, les prix éhontés des chambres de bonnes à Paris,etc.
      Mais il faut bien se dire que tant qu’on aura pas sorti les « produits » de première nécessité ( nourriture, eau, loyers) des griffes de la concurrence " libre et non-faussée ( là, on doit rire !) du dogme néo libéral, on n’avancera pas. Nous sommes rendus à tel point que les demi mesures sont plus impopulaires que rien, parce qu’on les vit comme des provocations .


      • arobase 3 août 2012 11:47

        tiens , les marchands de sommeil sont mécontents ? les pauvres ! smiley 


        on devrait faire une collecte en leurs faveur.

        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 août 2012 12:15

          J’allais le dire. Les margoulins sont mécontents, ils ne pourront plus saigner les locataires et s’en foutre plein les poches comme avant, sous Sarko.

          L’auteur de cet article en est visiblement tout retourné.

           smiley smiley


        • sleeping-zombie 3 août 2012 12:34

          Hello, je ne connais pas particulièrement l’auteur, mais même si j’ai un apriori négatif sur ceux qui parlent de « nation » et de « patrie », je ne peux que reconnaitre qu’il a raison : ce décret est une tarte à la crème. Je m’attendais à ce que Hollande nous prouve qu’il (et le PS dans son ensemble) n’est que du vent, mais j’avoue que j’ai été surpris qu’il le fasse aussi vite.

          (et ma situation actuelle, c’est 1h40 de transport matin & soir pour aller bosser à Paris, a cause d’un immobilier trop cher)


        • NOUS LA VRAIE GAUCHE DEMANDONS QUE LES LOYERS ABUSIFS ET DANS DES

           IMMEUBLES INSALUBRES AUX COULOIRS INSALUBRES ET DANGEREUX SOIENT DIMINUES

           DE 40%

          COMME LES SALAIRES DES DEPUTES ET SENATEURS DEVRAIENT L ETRE ET DEMANDONS LA DEMISSION DES AVOCATS D AFFAIRES GERANTS DE SCI AYANT DES MANDATS NATIONAUX ( une ribambelle a l UMP...)


        • Jason Jason 3 août 2012 11:58


          Trêve d’âneries et vitupérations inutiles, accompagnées d’amalgames. La légion d’honneur n’a rien à voir avec le logement. Nos démocraties ont gardé le ressort qui faisait se mouvoir la monarchie, à savoir : la vanité.

          Mais passons aux choses sérieuses. La France souffre depuis des décennies d’une insuffisance chronique de logements de qualité (espace, équipements). Il y a eu, il est vrai des efforts de faits. Qui se souvient encore des lois sur la surface corrigée, et autres mesures ?

          L’encadrement des loyers ? Un début seulement, voire un essai pour empêcher les abus les plus criards.
          Le ministère en question veut créer 500.000 logements, dont 150.000 HLM. Ca laisse quand même de la marge au secteur privé qui pourra fixer les loyers qu’il veut. Il faudrait peut-être le dire. Et la rente y trouvera son compte

          Le problême de fond qui se pose est le suivant : contrairement aux statistiques enfumées de l’INSEE, la moyenne des loyers pour les ménages n’est pas de 18% du revenu. Il est beaucoup plus élevé si on analyse les dépenses locatives par déciles (tranches de 10%) de ces mêmes revenus. il atteint parfois 60%. Qu’on se le dise !

          La manoeuvre consiste à diminuer le poste loyer dans le revenu des ménages et ainsi assurer aux montants épargnés une redistribution vers la consommation. Pas difficile à comprendre. Et alors là, la fameuse compétitivité (qui n’est du reste que salariale alors que les autres facteurs sont tus) sur laquelle tout le monde porte ses regards, cette compétitivité serait accrue par une baisse des pressions salariales.

          En d’autres termes, favoriser la consommation (intérieurs si possible) et pénaliser la rente immobilière, qui ne rapporte que très peu à l’Etat et ne bénéficie en rien au consommateur.

          Je sais, ça paraît compliqué, mais, ici, dans cet article on préfère gueuler plutôt que de comprendre.


          • Taverne Taverne 3 août 2012 12:14

            « La manoeuvre consiste à diminuer le poste loyer dans le revenu des ménages » Ou bien alors, la manoeuvre consiste à agir ainsi pour se dispenser de revaloriser les allocations logement. Rigueur oblige : on prétend bloquer les loyers pour mieux fermer le robinet des allocs.

            Le taux d’effort des ménages est passé entre 2001 à 2010 de 16,9 % à 19,5 % pour le paiement du seul loyer. mai si on ajoute les charges, le taux d’effort est à 30 % ! J’espère que la loi prévue en septembre, et qui doit remplacer la loi de 1989 sur les rapports locatifs, sera plus ambitieuse.

            Enfin se féliciter en s’attribuant des légions d’honneur avant même d’avoir commencé quoi que ce soit, c’est prétentieux et même scandaleux.


          • Romain Desbois 3 août 2012 12:18

            non je pense que le problème n’est pas la pénurie de logements. Les campagnes se désertifient, des millions de logements sont vacants voire abandonnés.

            Le problème est que l’on a laissé les entreprises, les bureaux se concentrer style La Défense. Les transports saturent, etc....

            Il faut trouver un système pour décentraliser l’offre d’emploi et revivifier toutes ces petites et moyennes villes.

            Pourquoi pas un quota maximum d’emploi par habitant d’une ville.

            Si une ville à plus de 2 emplois pour un habitant , elle ne peut plus accepter une nouvelle entreprise. Cette entreprise essaiera de s’installer dans la ville d’à côté en priorité. De proche en proche , la dissémination d’emplois se fera.


          • voxagora voxagora 3 août 2012 12:25

            Une sorte de non-cumul des emplois, dans une loi-cadre ?


          • foufouille foufouille 3 août 2012 13:47

            "non je pense que le problème n’est pas la pénurie de logements. Les campagnes se désertifient, des millions de logements sont vacants voire abandonnés."

            vu l’etat de ces logements, un peu normal


          • Nums Nums 3 août 2012 14:57

             « il atteint parfois 60%. Qu’on se le dise ! »


            Mon loyer : 58.2% de mes revenus. 

            On pourrait me dire : « mais déménage gros malin ! » En effet, mais ça n’est pas aussi simple que cela.

          • iris 3 août 2012 18:13

            Non foufouille il ya des logements bien entretenus avec des loyer modestes qui ne trouvent pas preneurs -c’est dans les campagnes -et il ya douche et bon chauffage-et on et pourant la qualité de vie est bien meilleure que dans les villes....mais il ya - de - d’usines et de travail

             et nos gouvernants successifs ont abandonné l’amènagement du territoire 

          • foufouille foufouille 3 août 2012 20:32

            @iris
            jamais vu
            ni pas cher ni entretenu
            c’est plutot : tu chauffes la rue
            et cher


          • foufouille foufouille 3 août 2012 12:08

            une loi est prevu
            donc, on verra


            • Patricia 4 août 2012 02:03

              @ foufouille


              Naïf comme souvent !

              Les lois on en a une ribambelle même qui datent de Napoléon et personne ne les applique.
              On critique les Italiens pour leur libéralisme et leur m’en foutisme mais on fait pareil, à par que nous Français on est de gros hypocrites et on se posent toujours en modèle.

            • jako jako 3 août 2012 12:11

              Oui déception peux être, mais il y a aussi de bons sujets de satisfactions comme le mariage homo qui va enfin sortir du débat pour devenir réalité comme chez nos voisins, vous voyez, i ne faut pas désespérer.


              • Patricia 4 août 2012 01:52

                @ Jako


                Oui, c’est sûr le mariage homo va régler les problèmes de loyers  ????!!!!

              • sleeping-zombie 3 août 2012 12:28

                Hello,

                Tout à fait d’accord, d’autant plus que tu as oublié de mentionner un léger détail :
                Pour les rares logements qui n’arrivent pas à passer à travers toutes ses exceptions : le loyer n’est pas bloqué. C’est juste que l’augmentation annuelle du loyer ne doit pas dépasser un taux défini par je-sais-plus-quel organisme.
                Le loueur de lit qui louait hier un 10m² à 1000€ par mois pourra toujours le faire demain...

                ++


                • Traroth Traroth 3 août 2012 12:33

                  Franchement, il faudra voir à l’usage. Votre dernier point est intéressant, cependant. Contraindre les loueurs à préciser le montant du loyer du précédent contrat sur le nouveau bail aurait été une très bonne idée, et sans être une véritable contrainte financière pour les loueurs : refuser d’informer les locataires est totalement indéfendable !

                  J’aimerais pourtant qu’on sorte enfin du sempiternel débat : Hollande est-il vraiment un moindre mal par rapport à Sarkozy. C’est totalement évident, et c’est vraiment pénible de noyer les véritables arguments contre Hollande (parce qu’il y en a, et qu’il FAUT les dire !) dans ce débat stérile. Le présent article en est une démonstration flagrante : vous croyez que Sarkozy prendrait ces mesures, même si leur effet est limité ? Selon toute vraisemblance, il ferait exactement l’inverse, en permettant aux propriétaires d’augmenter leurs loyers plus facilement, au nom de la protection du marché immobilier victime de la crise, et peut-être même pour permettre aux locataires de « louer plus facilement », parce que les mesures drastiques limitant la liberté des loueurs empêcheraient les locataires de trouver des logements. Ça ne vous parle pas, ce genre d’argumentation ? Vous ne croyez pas que c’est très exactement le genre de chose que l’UMP en général et Sarkozy en particulier auraient pu dire, genre en 2008-2009 ? Moi, si. Alors qu’en réalité, ils veulent juste protéger les riches propriétaires qui leur graissent la patte. Et donc, je me félicite d’avoir voté Hollande au second tour plutôt que Sarkoy, même si j’aurais préféré que ça soit Mélenchon qui soit élu.

                  Bon, on peut mettre cette question définitivement de côté, maintenant ? Et se consacrer à la nécessaire critique des mesures de Hollande sans se demander constamment s’il n’aurait pas mieux voter Sarkozy ? Parce que ça révèle seulement à quel point les Français ont la mémoire courte, rien de plus...


                  • voxagora voxagora 3 août 2012 13:01

                    Mais c’est le fonctionnement même, et la raison d’être d’AV, que ce type d’article :

                    créer de la polémiclic, sur les sujets susceptibles de faire du clicpolémique,
                    ensuite compter et observer les courbes, au minimum.
                    Qt à l’utilisation des données, il n’y a qu’à croiser les doigts ..

                    Et notre royaume pour une tribune !
                    .

                  • nounourse nounourse 3 août 2012 13:56

                    Les critiques faites au texte réglementant les loyers ne sont pas sans pertinence. Mais elles font penser à un « écran de fumée ».
                    Nul doute que, sans l’écrire franchement, l’auteur reproche plus que tout à ce texte de ne pas instaurer une « priorité nationale » dans l’accès au logement. Car rappelons nous que c’était la seule proposition concrète de la candidate FN, qu’il défend ardemment, en terme de logement ! Sachant que par ailleurs elle affirmait ne pas voir la nécessité de construire plus de logements sociaux .....


                    • Loatse Loatse 3 août 2012 14:40

                      Bonjour,

                      Il y a de bonnes choses au niveau du logement... comme la loi sru qui va passer du taux de logements destinés à l’habitat social de 20 à 25% et l’amende dissuasive cette fois ci parceque quintuplée...

                      Une bonne chose que ce blocage des loyers à la relocation... les abus sont courants...

                      Mais tout ceci n’est pas suffisant... les loyers surtout dans le privé, surtout dans les grandes villes sont excessifs !

                      Un studio de 16 m2 à paris ne devrait pas excéder les 350 euros§mois charges comprises... plutôt que 700 euros ! Si un jeune peut se loger aujourd’hui c’est bien grâce à l’allocation logement...

                      Mais est ce normal que ce soit l’état donc vous et moi qui payons pour que les propriétaires puissent s’en mettre plein les poches ?

                      est ce normal que la location d’un logement pour une famille équivaut aux trois quart d’un salaire voire plus ?

                      Bien évidemment si l’on baisse les loyers, il y aura un manque à gagner sur les impots percus grace à ce revenu locatif... D’un autre côté tous les locataires n’ouvrent pas droit à l’allocation logement....

                      Sauf que cet argent qui n’allait pas dans le poste loyer, ira dans le circuit de la consommation et non pas dans des sicav et divers placements...qui engraissent toujours les mêmes..

                      ce serait tout bénef pour la relance de la croissance, nan ?


                      • Loatse Loatse 3 août 2012 14:53

                        sinon, l’auteur , que propose t’il lui ou son parti pour rémédier à la crise du logement ?


                        • Nums Nums 3 août 2012 15:22

                          Comment se fait-il qu’on ne soit pas foutus de construire des logements dans ce pays ? De mémoire, le déficit serait d’1 million de logements ?


                          Il est où le problème ? Les terrains sont trop chers parait-il ? Possible. Le secteur du bâtiment est incapable de répondre à la demande ? Va savoir... Un éventuel lobby des propriétaires serait actif afin de pouvoir maintenir un niveau de loyers complètement abusé ? J’en sais rien.

                          Par contre, une chose dont je suis sûr, c’est que la part logement plombe à mort le budget des ménages (loyer ou remboursement d’emprunt).

                          Il y a 10 ans, un couple d’amis avait investi dans un appart et s’était endettés sur 35 ans, ça m’avait donné le tournis de savoir que la banque les tenait par les roubignolles durant tant d’années. Ils ont revendu il y a 2 ans et on fait une plus value supérieure à 100%. Oui, vous avez bien lu. 
                          J’hallucine. Enfin, j’hallucine d’une manière générale quand il s’agit de l’immobilier.

                          Le pouvoir d’achat «  »« serait »«  » une priorité ? Réglons d’abord l’immense problème du logement et mécaniquement on réglera en partie celui du pouvoir d’achat.

                          • kalagan75 3 août 2012 17:54

                            les revenus fonciers étant soumis à la csg , l’état ne va pas se mettre une balle dans le pied : plus les loyers sont élevés , plus il encaisse .


                            • foufouille foufouille 3 août 2012 18:33

                              le proprio encaisse beaucoup plus
                              et sans rien faire


                            • kalagan75 3 août 2012 21:06

                              le proprio , il a peut-être bossé pour acheter l’appart ? 

                              y’a un gars à côté de chez moi , ouvrier touche à tout de son état , qui a racheté des vieux trucs et les a retapés : il roule en Ferrari maintenant . 
                              tu vois , tout n’est pas perdu pour toi 

                            • foufouille foufouille 3 août 2012 22:30

                              peut etre il a herite et touches la PAC

                              en tout cas, il se goinfre


                            • foufouille foufouille 3 août 2012 22:33

                              "y’a un gars à côté de chez moi , ouvrier touche à tout de son état , qui a racheté des vieux trucs et les a retapés : il roule en Ferrari maintenant . "
                              mdr !!!!
                              avec le smic bouffon libertaryen
                              peripathetique


                            • Romain Desbois 3 août 2012 23:10

                              Ce qui n’est pas normal , c’est qu’un logement vacant ne soit pas assujetti aux impôts locaux.

                              Pourtant la commune dépense aussi pour que ce logement soit accessible. Le proprio bénéficie des investissements communs.

                              Peut-être que cela pousserait les quelqu’uns qui font la fine bouche à louer plus vite quitte à baisser leurs revendications.


                            • Leo Le Sage 3 août 2012 23:28

                              @Par kalagan75 (xxx.xxx.xxx.193) 3 août 17:54
                              Vous dites : « l’état ne va pas se mettre une balle dans le pied : plus les loyers sont élevés , plus il encaisse »
                              Ce n’est pas le but recherché : c’est un problème de promesse qu’il faut tenir.
                              La loi consiste simplement à assouplir la hausse pas à la stopper... smiley

                              @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.174) 3 août 22:30
                              Vous dites à kalagan75  : « peut etre il a herite et touches la PAC »
                              Non non, c’est vrai ce qu’il dit, même si le cas n’est pas fréquent.
                              J’ai connu un couple qui est parti de presque rien...

                               
                              Cordialement

                              Leo Le Sage
                              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                            • lulupipistrelle 4 août 2012 05:44

                              1°la CSG sur les loyers , c’est comme la TVA sur la consommation : c’est le locataire qui la paye... , il suffit de regarder l’historique des hausses de loyers. Les propriétaires veulent un certain revenu , si vous taxez, ils augmentent d’autant.

                              2° @Romain Desbois : on peut échapper à la taxation de logements vacants en les transformant en résidences secondaires qu’on loue épisodiquement et non professionnellement aux touristes... le revenu qu’on en tire est largement suffisant pour absorber les impôts locaux... d’ailleurs, c’est pas à Paris, que la mairie s’inquiète de voir sortir du parc locatif des tas de biens recyclés en locations touristiques ? 


                            • kalagan75 4 août 2012 09:21

                              foufouille tu es vraiment pénible ; ce n’est pas parce que toi tu ne branles rien que les autres font la même chose . 

                              par contre, tu sembles bien connaitre toutes les aides financières que l’on peut avoir droit en France . 
                              Et l’exemple que je te donne n’est pas un cas à part : dans une boite où je bossais, l’agent d’entretien rachetais des taudis : il est maintenant à la tête de 24 apparts. Mais c’est clair, le type , il a bossé, donc respect !

                            • foufouille foufouille 4 août 2012 09:49

                              @kalagan
                              retournes au panier
                              le taux maxi de credit est de 33% de tes revenus
                              vu le prix immo actuel, c’est pas possible

                              par contre avant, oui car la baraque a 10000F existait
                              et comme les loyers etaient plus faible, c’etait facile
                              il y avait meme pas de credit d’impot ........
                              justes des aides ANAH
                              retournes donc a l’ecole


                            • kalagan75 4 août 2012 09:55

                              où je vis , c’est la cambrousse , un 100 m² se loue moins de 500 € chez nous . Le prix moyen d’une maison est de 130 000 € 


                              Pour l’école , j’ai déjà fait le maximum autorisé , cela ne semble pas être ton cas . 
                              Si tu habites l’est de la france , je peux te les présenter les gars , tu verras par toi-même . Mais c’est clair , les gars ne sont pas des glandeurs ...

                            • foufouille foufouille 4 août 2012 10:26

                              500€ ca fait un revenu de 1500
                              un credit tres faible aussi
                              le credit pour 130000, tu l’as pas (93 164 sur 30a)
                              donc c’est pas possible
                              a part un pavillon neuf, le logement sera pourri pour 500€
                              des en bons etat, meme plus cher, j’en ait jamais vu, par contre des taudis je peut t’en presenter


                            • foufouille foufouille 4 août 2012 10:28

                              si tu veut acheter de l’ancien, la banque fait venir un architecte qui estime l’etat
                              obligatoire aussi pour le pret a 0%

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès