Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bonne année 2016 ?

Bonne année 2016 ?

« Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que le bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent. » (Tolstoï).



Le monde va mal. L’Europe va mal. La France va mal.

L’année 2015 a tellement été désastreuse, commençant et finissant dans des bains de sang à Paris, mais plus généralement un peu partout dans le monde, car il n’y a pas que Paris, qu’on a presque peur de souhaiter une bonne année pour 2016. Les attentats contre "Charlie Hebdo" avaient déjà donné une prime aux plus rapides, à ceux qui adressaient leurs bons vœux dès la première semaine car il faut bien avouer qu’après le 7 janvier 2015, l’humeur n’était plus aux souhaits d’espoir. Pourtant, comme de millions d’autres, je persisterai à exprimer l’espoir d’une bonne année car l’optimisme part aussi d’une prophétie autoréalisatrice et le défaitisme n’a jamais fait avancer une société.

J’aurai l’occasion un peu plus tard de revenir sur les éléments marquants de l’année 2015 même si pour la France, on peut dire déjà que ce sont les attentats qui ont dominé largement l’année, tant sociale, électorale que politique.


En France

Si j’avais été un électeur de gauche, j’aurais lâché un "Elle est belle, la gauche !". La gauche qui introduit la discrimination parmi les nationaux français, la gauche qui adopte la loi qui autorise la surveillance généralisée, la gauche qui a tellement peur de son ombre qu’elle veut réformer le code du travail sans créer les conditions d’une stabilité pour les entreprises. Elle devrait même avoir honte d’être l’exécuteur testamentaire du Front national.

Pour François Hollande, le pacte de sécurité est désormais privilégié sur le pacte de stabilité. Autrement dit, qu’importe le chômage, il faut pourchasser les terroristes. C’est exprimé de façon un peu binaire mais c’est en quelques sortes cet état d’esprit qui prime désormais à l’Élysée et à Matignon. Jamais un gouvernement n’aura réagi avec des mesures aussi sécuritaires que celui-ci depuis un mois et demi.

Le 3 février 2016, débutera le débat parlementaire sur la révision de la Constitution visant à constitutionnaliser l’état d’urgence et à étendre la déchéance de la nationalité aux binationaux nés français. Si jamais l’habitant de Sirius avait dormi un peu trop longtemps sans suivre l’actualité, il ne comprendrait pas qu’un pouvoir dit de gauche puisse adopter de pareilles mesures, des mesures prônées d’abord par l’extrême droite.

Ce changement complet de paradigme révolutionne les esprits, notamment à gauche qui perd tous ses repères. À droite et au centre, le positionnement devient délicat, la surenchère rendant reine la démagogie. Triomphe évidemment les nouveaux féodaux du Front national qui, en 2015, a terminé une série d’élections particulièrement fécondes sur le plan électoral : avec 358 conseillers régionaux FN élus le 13 décembre 2015, c’en sera fini des insipides incertitudes sur les 500 parrainages pour se présenter à l’élection présidentielle. Le FN bénéficie désormais d’un vivier d’élus locaux partout en France, tant dans les communes que dans les régions, qui lui ouvre sans inquiétude les portes de la candidature. Rappelons néanmoins que le FN n’a jamais eu de souci avec les signatures depuis 1983, et toutes ces incertitudes n’étaient que mises en scène pour appâter le chaland.

L’année 2016 sera une année sans élection aucune (à l’échelle nationale). C’est assez rare en France même si le quinquennat actuel profite de deux années de ce type, avec 2013, tandis que le quinquennat de Nicolas Sarkozy avait, à chaque année, son élection intermédiaire. Ce sera donc l’année de la préparation de l’échéance du printemps 2017. Rien n’est joué et donc, actuellement, tout est possible, la réélection de François Hollande, l’élection d’un Républicain ou encore la victoire du FN. Une légère avance pour les Républicains donnés favoris, mais comme pour les régionales, le FN pourrait venir troubler un jeu qui pourrait se retourner en faveur des socialistes, comme dans quelques régions.

On suivra donc avec grande attention le déroulement de la primaire ouverte à droite et au centre, avec un favori, Alain Juppé, qui est aussi favori que ne l’était Dominique Strauss-Kahn en 2011. Certes, on peut imaginer sans trop de difficulté qu’il ne se passera pas au maire de Bordeaux le sort rocambolesque de l’ancien directeur général du FMI, mais il a des concurrents très sérieux, non seulement Nicolas Sarkozy qui contrôle le parti, mais aussi François Fillon qui, même s’il est discret, travaille minutieusement depuis trois ans sur sa candidature, avec la même persévérance que …François Hollande en 2010. Et il ne faut pas bien sûr négliger Bruno Le Maire et peut-être d’autres candidats majeurs qui viendront en dernière minute.

Cette absence de candidat incontesté est un véritable handicap face au PS et au FN qui ont, tous les deux, déjà leurs candidats et même, en cas d’empêchement, leurs vice-candidats : François Hollande et Manuel Valls pour le PS, Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen pour le FN. L’incertitude sur la participation de deux autres candidats de 2012, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon, et les éventuels événements qui surviendraient d’ici seize mois, donnent à cette élection son goût de mystère et de suspens dramatique.

Pourtant, si la sécurité compte beaucoup dans l’esprit des Français en cette période, le gouvernement restera jugé avant tout sur ses résultats en matière économique. Et là, le bilan partiel n’est pas glorieux : depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, il y a eu 650 000 demandeurs d’emploi de la catégorie A supplémentaires, soit 50 de plus chaque jour en moyenne ! La dette public est à son sommet, avec plus de 2 100 milliards d’euros, soit environ 35 000 euros par habitant, y compris les bébés ! Ce n’est pas le petit 1% de croissance engrangé durant l’année 2015 qui rétablira la véritable casse de l’économie française depuis quatre ans, par une augmentation massive des taxes et impôts, une instabilité fiscale et sociale véritablement suicidaire, alors que le quinquennat précédent avait commencé à se remettre de la crise financière historique du 15 septembre 2008.

Les résultats économiques et sociaux sont d’autant plus médiocres que le gouvernement a adopté une politique de l’offre avec la nomination du ministre Emmanuel Macron à Bercy, et que la conjoncture mondiale est particulièrement encourageante avec une hausse du dollar, une baisse du prix du pétrole (le gazole à moins de 1 euro par litre) et le maintien des taux d’intérêt toujours très bas.


Hors de France

La France n’est pourtant plus le centre du monde, sauf dans sa réputation de luxe et de fête. Le monde se tournera plutôt vers les élections américaines. Avec la fin du double mandat de Barack Obama, une nouvelle page se tournera le 8 novembre 2016. Là encore, beaucoup d’incertitudes tant du camp des démocrates que celui des républicains. Si Hillary Clinton semble prendre de l’avance sur ses concurrents démocrates, Donald Trump détone dans le paysage politique américain, en prenant la première place dans les sondages actuels pour les primaires républicaines tandis que Jeb Bush, le frère de George W. Bush et l'un des candidats républicains les plus modérés, semble patiner.

La résolution politique des conflits dans le monde musulman, en particulière en Syrie, Irak, Afghanistan, Yémen, Libye, Nigeria, et sans doute aussi bientôt en Algérie, va être essentielle pour l’apaisement, sans oublier le conflit israélo-palestinien qui ne semble pas près de se terminer, hélas. Ces conflits ont une incidence directe sur notre propre société avec l’afflux de réfugiés en Europe, certes massif mais qui ne concerne pourtant qu’une très faible part des flux migratoires dans le monde, un million sur les soixante millions de personnes qui ont émigré dans le monde en 2015.

Des risques de conflits, il y en aura certainement de nouveaux, comme ce fut le cas en Ukraine en 2014, mais aussi entre la Russie et la Turquie en 2015. Le monde est très sensible en ce moment et l’absence de véritable homme d’État, capable d’envisager l’avenir avec fermeté, clairvoyance et de manière constructive, se faire particulièrement sentir quand tous les repères s’effondrent.

Néanmoins, il n’y a pas que du négatif et on peut imaginer que le retour diplomatique à la fois de Cuba et de l’Iran changera quelques perspectives tant diplomatiques qu’économiques.

Autre affaire mondiale, non, ce n’est pas le football auquel les médias donnent trop d’importance même s’il y a en jeu l’un des symboles de la France qui gagne, Michel Platini, mais je pense au programme contre réchauffement climatique, l’après-COP21. Si toutes les grandes nations polluantes ont affiché une étonnante bonne volonté, il faudra évidemment juger sur les actes.

Ne boudons pas le succès de façade de la COP21. Ceux qui le critiquent, peut-être avec raison, auraient été les premiers à dénoncer l’échec diplomatique s’il y avait eu échec à l’issue de ces deux semaines de conférences mondiales. Même l’hypocrisie peut piéger les chefs d’État et de gouvernement, enfermés par leurs propres engagements qui, partant peut-être d’une tournure de style (ou de conjugaison, "should" au lieu de "shall" !), aboutirait finalement à des actes concrets. Prenons-les aux mots !


Bonne santé !

Vu tous les paris colossaux que le monde aura encore à relever en cette nouvelle année 2016, je vais être beaucoup moins ambitieux en vous souhaitant, peut-être pas une bonne année car je n’en sais rien de l’avenir, du nôtre, du vôtre et du mien, et peut-être que ce sera une maladresse de la souhaiter, mais en vous souhaitant au moins, le plus sincèrement possible, d’avoir une bonne santé, de la retrouver tant bien que mal pour ceux qui ne l’ont plus et de la conserver pour les autres, car finalement, c’est le bien le plus cher au monde, le plus précieux, le plus fragile, …et le moins monnayable !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (1er janvier 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
2016 pour 2017.
Le rose plus brun que rouge…
COP21.

_yarti2016A02
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 1er janvier 10:35

    Cette année, j’ai pris une résolution réaliste : j’arrête l’eau gazeuse !


    • Shawford Shawford43 1er janvier 10:49

      @M de Sourcessure

      Yep et moi je gaze l’eau bénite, un petit pas pour mon gosier, un grand pas pour la dignité des mous du bulbe smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 1er janvier 11:04

      @Shawford43 & de Sourcessure,


       Moi, je suis à l’eau plate, depuis longtemps.
       Le vin m’a été interdit pour raison de santé pendant longtemps.
       Le goût ne m’en est pas revenu. « In vino carré d’as » ai-je écrit il y a longtemps.
       L’eau bénite, je ne sais pas ce que c’est.
       Quant à la bière qui est plus dans les cordes de notre pays, cela peut arriver quand il fait très chaud, d’y passer avec une grande modération.
       A votre santé, quand ça coule, sans colorants, limpide c’est tellement bon. smiley
       

    • L'enfoiré L’enfoiré 1er janvier 10:57

      Bonjour Sylvain,


       Mes meilleurs vœux. 
       Même éclectique, il y a (trop) peu d’articles que je consulte sur Avox.
       Il y a mes auteurs préférés dont vous faites partie.
       Merci de suivre l’actualité comme vous le faites. smiley

       

      • L'enfoiré L’enfoiré 1er janvier 11:05

        Une bonne vieille chanson peut-être pour commencer l’année.


        • Jelena 1er janvier 11:57

          Le fonctionnaire bruxellois qui nous souhaite ses meilleurs voeux... Voila une année qui commence mal sur Avox.


          • fred.foyn Le p’tit Charles 1er janvier 12:45

            De Gaulle de sa tombe souhaite aux « VEAUX » français une bonne et malheureuse année qu’ils souhaitent de toute leur force en votant pour leurs bourreaux... !


            • exocet exocet 1er janvier 15:20

              Bon, dans le désordre :

              -je préfèrerais qu’il y ait une primaire à gauche, vu leurs cotes de popularité à tous deux, qui peut être certain que François Hollande et Manuel Valls soient le meilleur candidat et le meilleur remplaçant à la Présidentielle pour le Parti Socialiste ?

              Dans ce parti, il y a pourtant des gens de valeur, qui se manifestent en opposition lorsque la droite est au pouvoir. Ensuite, pffuit, on ne les entend plus, certainement car ils n’ont plus la parole....

              -Sur la déchéance de la nationalité Française : notons que Charles de Gaulle a été déchu de la nationalité Française en juillet 1940 par le gouvernement de Vichy.....
              Sur le principe, ça me semble un peu facile de dire : « toi ce que tu fais ne me plaît pas, tu n’es plus Français, ou bien tu es indigne car moi je juge que tu l’es car moi j’ai le pouvoir et je peux faire en sorte qu’il en soit ainsi ».... d’autre part, la constitution n’autorise pas celà.
              La réviser c’est toujours en trahir un peu l’essence originelle ;

              Il y a en France 200 femmes violées par jour en moyenne, et des enfants dans une proportion que je ne connais pas....sans que nos médias n’en parlent beaucoup...Si on tient à la déchéance de la nationalité ou a l’indignité nationale, alors qu’on les applique aussi à d’autres crimes aussi odieux que le terrorisme de sang :
              les viols par exemple....et/ou bien les crimes commis sur des enfants...

              Enfin faire entrer l’état d’urgence dans la Constitution, c’est presque donner les pleins pouvoirs à un futur dictateur dans l’hypothèse ou il nous en arrive un....


              • robert 1er janvier 18:29

                @exocet
                « Il y a en France 200 femmes violées par jour en moyenne, et des enfants dans une proportion que je ne connais pas.... » et vous croyez vraiment à ces chiffres ?


              • exocet exocet 1er janvier 22:48

                @robert

                Bonjour, site Planetoscope : http://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-viols-en-france.html

                "Chaque heure, près de 9 personnes sont violées, soit 206 viols par jour. Le nombre de viols seraient de 75.000 par an en France, dont seulement 12.768 déclarés. Les tentatives de viols seraient 198.000.« 

                Site Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Viol

                 »Le viol en France est un phénomène de société dont l’ampleur est estimée à 75 000 viols par an en France, soit 10 pour 10 000 habitants"


              • robert 2 janvier 18:48

                @exocet
                Bonjour, les liens fournis ne donnent pas non plus de source, ou alors comme aux states ils classent dans « viol » une simple main au cul, un viol ( un vrai) est une chose horrible très destructrice qui entraine souvent un meurtre, avec 68.000 personnes en prison en France, il est impossible que chaque année 12.000 personnes soient jugées uniquement pour cela. et j’ajouterais heureusement.


              • exocet exocet 2 janvier 21:01

                @robert
                Libre à vous de vous renseigner un peu plus, si vous ne croyez ni un site de statistiques ni Wikipedia.....
                Il faut dire que TF1 par exemple ne fait jamais mention de cela. De temps à autre la presse et la télé nous parlent d’une affaire de viol comme si c’était la seule.
                Hé bien non....
                Pourquoi croyez-vous qu’il y ait tant de suicides de policiers ?
                Eux connaissent cette réalité, et pas seulement pour les viols...déclarés, pas déclarés, punis ou impunis ou bien tres peu punis.....


              • exocet exocet 2 janvier 21:14

                @robert

                http://www.humanite.fr/23_11_2010-caroline-de-haas-75-000-femmes-sont-viol%C3%A9es-chaque-ann%C3%A9e-en-france-la-honte-doit-changer-

                "Osez le féminisme, Mix-Cité 
et le collectif féministe contre le viol lancent aujourd’hui une campagne nationale contre le viol. Une campagne contre le viol. 
En France. En 2010. Idée farfelue  ? Pas tant que ça, si l’on regarde les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance. Ce dernier estime que 75 000 femmes sont violées chaque année en France. Pas 75, pas 750, 
pas 7 500, mais bien 75 000. Vous pouvez le tourner dans tous les sens  : plus de 200 par jour, 1 toutes les 10 minutes, 150 000 sur deux ans. Le chiffre reste identique  : énorme, gigantesque, massif.

                Le viol est donc un crime très largement répandu dans la société française. Pourtant, à aucun moment, 
les pouvoirs publics ne s’interrogent sur les moyens de lutter contre ces crimes."


              • Abou Antoun Abou Antoun 1er janvier 16:04

                « Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que le bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent. » (Tolstoï).
                Bien vu Léon !
                Il y a pire qu’un rêve jamais réalisé : un rêve devenu réalité.
                Tous les hommes poursuivent des chimères, mais combien le savent ?


                • Le421 Le421 1er janvier 16:23

                  Votre texte ne serait pas si mal si à un moment vous n’assimiliez pas Hollande, Valls ou Macron à ce qu’il convient d’appeler « la gauche ».
                  Dyslexie, myopie, autisme, mauvaise foi, je vous cherche une excuse pour ne pas jeter votre intervention à la poubelle direct !!
                  Et si en 2016 vous finissiez par comprendre et dire que ces types là ne sont pas de gauche...

                  Déjà, au niveau crédibilité...


                  • Michepat Michepat 1er janvier 16:42

                    Meilleurs vœux 2016 !
                    Article pro UE et sakozyste : rappel de la dette laissée par le précédent quinquennat = 600 milliards de plus. Élection présidentielle 2017 ? Aucune importance car l’UE contrôlera, comme en 2012, que les mesures néo-libérales soient bien mises en place.
                    Quant à notre politique extérieure, tant que la France suivra les US, via l’OTAN, dans des projets funestes visant à masquer la faillite totale du dollars, aucun salut à l’horizon.


                    • berry 1er janvier 20:04

                      Bilan provisoire de la Saint-Sylvestre : 804 véhicules incendiés, des incendies et des dégradations diverses du mobilier urbain, des projectiles jetés contre les forces de l’ordre, des bagarres et des provocations diverses un peu partout malgré la mobilisation de toutes les forces de police du pays.
                       
                      Bilan de la Saint-Sylvestre à la télévision : rien à signaler, tout va bien. 

                       

                       


                      • exocet exocet 1er janvier 22:53

                        @berry
                        « La nuit de la Saint-Sylvestre a été plus calme que les années précédentes. »
                        Seulement 804 voitures brûlées.
                        Bah, ils se chauffent aux voitures comme vous vous chauffez au fioul...il n’a pas fait froid, voilà pourquoi peu de voitures brulees smiley


                      • zygzornifle zygzornifle 2 janvier 11:20

                        @exocet

                         le gouverne ment va roucouler comme quoi les ventes de voitures explosent en Janvier ......


                      • Samson Samson 4 janvier 20:15

                        @sampiero
                        Cà commence à Bruxelles aussi ! smiley

                        Vous aviez disparu un temps de mes radars, ravi donc de vous lire !
                        Et j’en profite pour vous présenter mes meilleurs vœux de bonheur, santé, justice et équité, ... pour l’An neuf ! smiley


                      • zygzornifle zygzornifle 2 janvier 11:19

                        la machine a mentir gouvernementale vous fera croire fausses preuves a l’appui que 2016 sera une année de grands crus ....


                        • Michepat Michepat 2 janvier 19:37

                          Aucune politique de gauche n’a été menée dans ce pays depuis 1983. L’UE aujourd’hui ne saurait le tolérer. Hollande relooké a été mis en place avec des garanties données : Mr Valls ( représentant 5% des sympathisants socialistes), et Mr Macron (Rothschild), sous-marin de la Finance pour contrôler l’entreprise France. A droite, par posture, on pousse des cris d’orfraie, mais en réalité, tous sont ravis de ses mesures qui vont dans leur sens . Ce gouvernement, en comptant sur les voix de droite désormais, avoue implicitement l’imposture de 2012. La polémique sur la nationalité, pendant qu’on signe toujours de juteux contrats avec l’Arabie saoudite, le Qatar, aura au moins le mérite de remettre les choses à leur place.


                            • Samson Samson 4 janvier 19:52

                              « Elle est belle, la gauche ! »
                              Tout est évidemment question de savoir ce que la novlangue entend par « gauche » , mais persister à y situer encore la bande à Flamby, Manu le Fourbe et autres Rothshild’s boys ne participe qu’à amplifier l’épidémie d’hétérotaxie qui affecte maintenant tout le champ du discours politique.
                              Plus explicite que bien des discours, je vous renvoie au fort savoureux dessin de Mougey en dernière page du dernier Canard Enchaîné. Sous la légende : « La circulation des motos entre les files bientôt autorisée », on y voit croqué l’auguste livreur de pizzas de ces dames sur son scooter, coincé entre le 4x4 de Sarkozy et sa chanteuse sur la gauche, la voiture de Marine Le Pen sur la droite. smiley

                              Quant à cette stratégie du chaos menée par l’OTAN sous une bannière impériale qui - uniquement soucieuse de sa propre hégémonie - n’hésite pas à soutenir la montée des fanatismes jusqu’à déstabiliser les frontières de ses vassaux €uropéens, elle n’est que le pendant du désordre qu’implique notre asservissement économique et financier aux bien sombres entités du Nouvel Ordre Mondial ! Tout indique pourtant que le Baal-Moloch sur les autels duquel tant de destins ont été si cruellement sacrifiés s’effrite maintenant inexorablement sur ses bases, et que son inéluctable effondrement n’entraine par le fond un Titanic €uropéiste - visiblemment bien trop assujetti pour encore en espérer le moindre sursaut salvateur.

                              Pourvu seulement que dans leur folle course vers l’abime, nos « maîtres » s’abstiennent de déclencher cette apocalypse nucléaire qui anéantirait, pour nous qui sommes aux premières loges, tout espoir d’un futur qu’on se plait à rêver enfin débarrassé de nos chaînes, plus convivial, fraternel et équitable, et dont les troubles actuels ne constitueraient que le fort angoissant prélude !

                              En vous présentant mes meilleurs voeux de bonheur, ... pour l’An neuf ! smiley


                              • Samson Samson 4 janvier 21:16

                                "Le monde est très sensible en ce moment et l’absence de véritable homme d’État, capable d’envisager l’avenir avec fermeté, clairvoyance et de manière constructive, se faire particulièrement sentir quand tous les repères s’effondrent.« 
                                Si l’Occident est maintenant accoutumé à n’élire que des »dirigeants« sans aucune envergure, de simples marionnettes pour prétextes »démocratiques" au pouvoir des transnationales qui dictent leurs lois, il semble bien que des ruines de l’Union Soviétique ait maintenant émergé à la tête de la Russie un homme d’Etat d’une autre envergure, stratège avisé autant que soucieux avant tout des intérêts bien compris de sa nation et de son peuple, et par là de l’équilibre mondial.

                                Si, si, il existe encore de véritables hommes d’Etat : pas pour rien qu’il bénéficie d’une telle popularité - fort jalousée - et que tout prétexte paraisse bon à le salir dans les médias et la propagande occidentale ! Mais pour prendre pleinement la mesure du personnage, il convient de se référer - qu’on y agrée ou pas - à ses propres discours (Valdaï, ONU, ...) : l’analyse économique, diplomatique, stratégique et même spirituelle du monde qu’il y développe sans langue de bois se révèle de très haute tenue et - eu égard aux arguments dont il dispose pour en défendre la pertinence - mérite à tout le moins respect !


                                • Samson Samson 4 janvier 23:23

                                  @Samson
                                  Et, comme autre « véritable homme d’Etat », il convient de ne pas oublier le Pape François qui exprime lui aussi sans concession, l’analyse qu’il propose des enjeux actuels de notre monde.

                                  Plutôt qu’à l’instar des si fameux 1% et leurs laquais qui ne les utilisent que comme leurres et prétextes à justifier leur ’avidité, leurs meurtres et pillages effrénés, son analyse est d’autant plus pertinente qu’elle se fonde elle aussi sur des « valeurs » et principes pour mieux les dénoncer et les combattre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès