Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bonne année pour les uns, galère pour les autres…

Bonne année pour les uns, galère pour les autres…

Au regard des résultats de l’année 2011, les patrons auraient pu être privés de cadeaux en 2012. La rémunération des patrons du CAC 40 a augmenté de 4 % en 2011, pour atteindre une rémunération annuelle moyenne de 4, 4 millions d’euros. Les plus gâtés sont le PDG de Publicis avec 19 millions ­d’euros, puis Carlos Ghosn de Renault, devant ceux de Dassault, LVMH, et l’Oréal… Ils seront aussi les grands bénéficiaires du budget d’austérité adopté dans la foulée du Traité Européen et des 20 milliards d’euros de crédit d’impôt offerts sans contrepartie aux entreprises au nom de la compétitivité. Pourtant 20 milliards, c’est aussi le coût du passage du Smic à 1700 Euros net, cherchez l’erreur !

Accompagnant le cadeau sonnant et trébuchant, il y a le discours. Le patronat est comblé, le gouvernement le flatte, le cajole, reprend à son compte la compétitivité, le «  coût du travail  », les «  rigidités du marché du travail  »… Semaine après semaine, le gouvernement ne manque aucune occasion de faire un petit ( ou grand ) geste en direction des patrons. Les contrats de génération permettront aux entreprises de moins de 300 salariés de bénéficier de 4 000 euros de réduction de cotisations par an pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans, tout en conservant l’emploi d’un ancien jusqu’à sa retraite. Au total, encore un milliard d’euros par an distribué aux patrons, avec en prime la validation du recul de l’âge de la retraite  !

Le prochain cadeau au patronat pourrait être infiniment plus somptueux  : réaliser ses rêves de 30 ans car il concernerait ni plus ni moins que le Smic. En effet, alors que celui-ci doit légalement être revalorisé le 1er janvier, les experts chargés du dossier ( toujours la méthode des experts qui font un rapport qui fuite pour préparer le terrain aux pires mauvais coups  ! ) recommandent de revoir fortement à la baisse ses modalités d’indexation, et au-delà de le démanteler purement et simplement en avançant vers un Smic-jeunes et / ou des Smic régionaux.

En face de cette manne qui se déverse à flot continu sur les plus riches, on doit mettre un chiffre, un tout petit chiffre  : 10 euros, le montant de l’augmentation du RSA qui aura lieu en septembre 2013. Pour les plus pauvres, Noël est misérable et différé de 9 mois. Au sortir de la «  conférence contre la pauvreté  », avec une augmentation dérisoire de 10 % du RSA sur 5 ans, la pauvreté, qui concerne près de 9 millions de personnes, a encore de beaux jours devant elle.

Ce gouvernement se place dans la lignée de la fameuse formule «  Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain  » lancée en 1976 par le chancelier social-démocrate allemand Helmut Schmidt pour justifier son tournant vers l’austérité et le néo-libéralisme. Les profits, on les a vus, les investissements un peu moins, et les emplois pas du tout  ! Et avec la crise, il y a peu de chance que ça change. En fait, malgré son air qui se veut rassurant, Hollande étale jour après jour sa faiblesse face au patronat.

Lors de ses vœux Hollande a d’ailleurs présenté une feuille de route 2013 tout à fait dans la suite de celle de 2012. Pour répondre à la « crise historique », le président, sûr de lui, revient sur ses grandes décisions de l’année, et puis termine : maîtrise des dépenses, mise en place du pacte de compétitivité, soi-disant maîtrise de la finance, le tout évidemment dans un« esprit de justice »… Hollande est formel : « Nous avons engagé le redressement ». Il n’est pas sûr que les millions de chômeurs, les salariés licenciés ou dont l’emploi est menacé comme à PSA ou à Arcelor-Mittal, ou les sans papiers de Lille en grève de la faim, partagent son appréciation. Renvoyant sans honte dos-à-dos la « peur du licenciement » des salariés et la soi-disant « peur de l’embauche » des employeurs, Hollande se réfugie derrière le « tout pour l’emploi, la compétitivité et la croissance » pour mieux faire passer sa politique d’austérité. Soyons-en assurés, « le cap est fixé » ! Et quoi qu’il en dise, ce n’est pas l’inversion de la courbe du chômage qui nous attend…

D'aprés C.POUPIN

Lire aussi : UN TRAVAIL DECENT POUR TOUS, PARTOUT !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 11 janvier 2013 09:29

    Suivant le camp politique qui nous est le plus proche , c’est le deuxième président élu pour incarner l’espoir.

    Une fois que nous aurons épuisé l’espoir du centre droit et à de la gauche au centre , il restera les extrêmes.

    Tachons de ne pas nous tromper en 2017 

    J’ai beaucoup de déception face à l’attitude de ce gouvernement , sans parler de reformes express ou de changement radical mais au moins une meilleure prise de conscience face aux nécessités d’être fort face à la finance comme cela avait été dis par un certain candidat.

    Un certain candidat qui nous avait décrit comment il serait président , un discours qui semble avoir été oublié .....

    Philippe 


     

    • tdelache 11 janvier 2013 15:15

      Vous y avez cru à Hollande hein ? Ben non !!!

      Vous attendiez quoi d’un HEC-ENA ? Qu’il s’intéresse aux pauvres ? Qu’il respecte les Français ?

      Le 6 mai 2012, vous avez bougé votre derrière, vous avez peut-être payé un ticket de métro pour mettre un bulletin Hollande dans l’urne. Vous vous sentez comment maintenant ? Vous vous sentez con, non ?

      Et ça fait 50 ans que ça dure, que les Français se sentent cons après chaque élection ! C’est peut-être que les Français sont vraiment des cons. Des veaux. De Gaulle le disait déjà.


    • Luc le Raz Luc le Raz 11 janvier 2013 14:34

      « une rémunération annuelle moyenne de 4, 4 millions d’euros » soit plus de 250 ans de SMIC. Wow ! Mis à l’échelle, ça donne le vertige ! smiley


      • tdelache 11 janvier 2013 15:21

        Commentaire typique d’un Français moyen égoiste : « 4,4 millions, c’est 250 ans de SMIC ». Le Français ne voit la vie des autres qu’à travers la comparaison avec sa propre situation personnelle.
        Comme ces Français qui s’indignent que les PDG gagnent des millions alors qu’EUX gagnent 1000 fois moins qu’eux.
        Mais quand les Africains n’ont pas à manger, il n’y a pas de quoi s’indigner puisque le Français, LUI, a à manger. Donc forcément, c’est moins grave et ça donne moins le vertige.


      • Luc le Raz Luc le Raz 11 janvier 2013 16:15

        pour tdlache

        « Comme ces Français qui s’indignent que les PDG gagnent des millions alors qu’EUX gagnent 1000 fois moins qu’eux ».

        Soit 4 400 euros par an ? Wow, c’est pas beaucoup ! Mais je vois. Vous n’avez pas encore terminé vos études et êtes stagiaire-esclave chez Dassault. J’ai bon ?

        « Mais quand les Africains n’ont pas à manger, il n’y a pas de quoi s’indigner puisque le Français, LUI, a à manger. Donc forcément, c’est moins grave et ça donne moins le vertige »

        Vous croyez ? A popos 4,4 millions d’euros, ça fait combien de siècles, comparés au salaire annuel d’un crève-la-faim-africain ? Mis à l’échelle et que vous y montiez, vous risquez de vous retrouver en orbite autour de la lune, ça craint ! smiley


      • foufouille foufouille 11 janvier 2013 18:11

        « Mais quand les Africains n’ont pas à manger, il n’y a pas de quoi s’indigner puisque le Français, LUI, a à manger. Donc forcément, c’est moins grave et ça donne moins le vertige. »

        c’est aussi faux que le bol de riz chinois
        sinon, l’afrique serait deserte


      • iris 11 janvier 2013 15:17

        bientot un massacre des pauvres via guerre civiles...


        • tdelache 11 janvier 2013 15:24

          C’est peut-être une bonne idée.

          Après tout, qui a voté ces 20 dernières années pour nos dirigeants ? Les Français. C’est à dire 75% de pauvres, de cons, d’imbéciles, tout ce que vous voulez. Ce sont eux qui ont mis la France dans cette situation. Et ils s’étonnent ?

          Si seuls les gens intelligents pouvaient voter (et pas des gens qui votent Hollande parce que son clip de campagne est cool ou parce que gauche = aime les pauvres et droite = méchants), croyez-moi nous autres — les personnes lucides — ne serions pas là en train de subir la politique votée par nos concitoyens moins intelligents que nous.


        • Redj Redj 11 janvier 2013 17:02

          Si seuls les gens intelligents pouvaient voter , croyez-moi nous autres — les personnes lucides — ne serions pas là en train de subir la politique votée par nos concitoyens moins intelligents que nous.


          Déjà, avant de te sentir plus intelligent que tout le monde, commence par sortir des jupes de ta mère et voler de tes propres ailes, ensuite tu pourras venir donner des leçons.


        • tdelache 11 janvier 2013 19:06

          Pardon, mais :
          - quand je sais que 3 millions de Français sont illettrés
          - quand je sais que la Française des Jeux a fait 12 millards de chiffre d’affaires en 2012, pour plus de 25 millions de joueurs
          - quand je sais que 9 millions (ce n’est pas rien) de Français regardent Miss France
          - quand je vois l’orthographe des Français (et pas seulement des jeunes, même les quarantenaires sont nuls)
          - quand je sais que 85% d’une classe d’âge n’atteint pas Bac+5
          - quand, sur les divers sites d’information (Figaro, Express, etc.), je lis les commentaires complètement stupides de gens qui n’y comprennent rien
          - quand je sais que le Français moyen est jaloux des riches
          - quand je sais que le Français moyen critique Bernard Arnault de toutes ses tripes mais est le premier à acheter un parfum Dior pour se la péter
          - quand j’ai vu les images des soldes : des chômeurs qui sont capables de faire la queue derrière une grille en fer et courir (et parfois glisser) pour être le 1er à acheter une télé... mais qui sont incapables de suivre une formation ou d’écrire une lettre de motivation

          et que moi, pour ma part, j’ai 4 ans d’études post-bac, je suis dans la 1ère école de commerce française, j’ai été dans la prépa HEC la plus sélective de France (99% des Français seraient absolument incapables de comprendre quoi que ce soit aux mathématiques de niveau prépa),

          ..., je peux me permettre de me sentir plus futé.

          Tout ce que j’ai cité, c’est la réalité de la France d’en-bas, c’est-à-dire de 95% des Français. Vous le savez bien, mais « c’est pas conformiste de le dire tout haut ».


        • Redj Redj 11 janvier 2013 19:35

          Oui c’est bien de se sentir plus futé que tout le monde, encore faut-il l’être. Car vois-tu, les vrais intelligents ne font pas étalage de leur science avec arrogance et crachats comme tu le fais. Eux, ils le savent qu’ils sont au-dessus, ils le vivent tous les jours et n’ont donc pas besoin de claironner qu’ils sont dans la meilleurs école française pour qu’on les reconnaisse à leur juste valeur. Mais ça je pense que tu ne le connaîtras jamais.
          De plus, tes énumérations qui selon toi justifient ta supériorité sont justes risibles et ridicules : illettrés, joueurs de loto, Miss France etc. Du grand fourre-tout ! D’ailleurs, je constate que ce sont les mêmes exemples au fil de tes posts. Peut-être que sorti de ces exemples tu es perdu ?

          Bref, tout ceux qui ne sont pas comme toi en gros sont des cons. Tu es en droit de te sentir supérieur, mais comme je l’ai dit, frotte toi déjà à la réalité de la vie professionnelle, et après, tu seras en droit de critiquer des personnes qui elles baignent dans la vraie vie depuis quelque temps.


        • tdelache 11 janvier 2013 19:52

          Vous dites "Eux, ils le savent qu’ils sont au-dessus, ils le vivent tous les jours et n’ont donc pas besoin de claironner qu’ils sont dans la meilleurs école française pour qu’on les reconnaisse à leur juste valeur« .

          Donc si je comprends bien, au fond, quand on est au-dessus des autres, il faut se réjouir dans son coin, se taire, garder son intelligence pour soi et laisser les autres dans leur situation, c’est cela ?

          Au contraire, j’espère élever ces gens. Peut-être qu’en disant tout haut ce que tous les gens comme moi savent et ressentent, ces 95% de Français vont changer. Je pourrais me satisfaire de ma supériorité ; seulement la France est une démocratie dans laquelle 1 personne = 1 voix. Donc s’il y a 95% de cons, ce sont ces cons qui choisissent qui NOUS gouverne. Et cela, je ne peux pas l’accepter.

          PS : l’exemple des joueurs du Loto, ce n’est pas du »fourre-tout". C’est 25 millions de Français (40% de la population quand même).


        • foufouille foufouille 11 janvier 2013 20:57

          l’intelligence ne change rien
          on peut etre raciste, bobo, con, etc
          coucouche panier HEC


        • Redj Redj 11 janvier 2013 21:25

          Donc si je comprends bien, au fond, quand on est au-dessus des autres, il faut se réjouir dans son coin, se taire, garder son intelligence pour soi et laisser les autres dans leur situation, c’est cela ?

          Non ce n’est pas ça, mais être intelligent ne donne pas le droit de décider pour les autres. Pour qui te prends-tu ? Tu semble croire que ton parcours scolaire te donne tous les droits, mais tu n’as encore rien prouvé au niveau pro. Et pourquoi ta parole serait-elle plus précieuse que la mienne, ou celle de quelqu’un d’autre, Parce-que tu fais HEC ? Tu es encore à l’école, et tu crois que des personnes qui bossent, eux, depuis des années vont t’écouter ? Tu penses que tu as plus de valeur qu’un docteur en biochimie, qu’un entrepreneur, que quelqu’un dont tu ne connais même pas l’histoire. Commence déjà à travailler, à voler de tes propres ailes. Tu es déjà intelligent, tu apprendras l’humilité.

          Au contraire, j’espère élever ces gens. Peut-être qu’en disant tout haut ce que tous les gens comme moi savent et ressentent, ces 95% de Français vont changer. Je pourrais me satisfaire de ma supériorité ; seulement la France est une démocratie dans laquelle 1 personne = 1 voix. Donc s’il y a 95% de cons, ce sont ces cons qui choisissent qui NOUS gouverne. Et cela, je ne peux pas l’accepter.

          Encore une fois tu es méprisant pour l’ensemble de la majorité des gens qui ne pensent pas comme toi. Ils vous font quoi à HEC ? Ils vous lavent le cerveau ou quoi ? Et puis c’est quoi ces chiffres ? 95%, 5% ? C’est qui ? On ne sait même pas de qui de quoi tu parles.
          Toi qui es très intelligent, tu sais comment ça s’appelle ça, empêcher la diversité d’opinion ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès