Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bord de fuite sur l’aile gauche….

Bord de fuite sur l’aile gauche….

Suite au ralliement de Benoît Hamon, désormais ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et du Commerce extérieur, et d’une majorité de ses troupes formant le courant « Un monde d’avance » à la motion Ayrault-Aubry conduite par Harlem Désir (désormais assuré d’être le prochain Premier Secrétaire du P.S.), le Vice président au Conseil régional d’Ile de France Emmanuel Maurel souhaite maintenir le cap et vient d’adresser aux militants de l’aile gauche une lettre appellant à voter pour une motion alternative.
 
Souhaitant « ardemment la réussite du gouvernement » persuadé que, pour ce faire, il « faut un parti fort qui garde son autonomie de débat et d’action, un parti qui s’affranchisse de la pensée unique,. un parti qui pèse dans le rapport de force pour imposer le changement social  », convaincu que sa démarche « peut permettre au P.S. d’éviter de commettre les mêmes erreurs qu’autrefois », le conseiller d’Ile de France appelle à signer « avec enthousiasme » cette deuxième motion.
 
 
 
 
Soulignant qu’il est difficilement cohérent de se rassembler autour de la motion principale « qui habille de sérieux une rigueur qui ne dit pas son nom » tout en refusant le TSCG , il rappelle les propositions au cœur de sa motion «  refus de la funeste règle d’or, révolution fiscale, politique de relance salariale, VIè république »
 
L’aile gauche du P.S. aurait-elle trouvé son tribun ?

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Guy BELLOY Guy BELLOY 22 septembre 2012 16:37

    En arrière plan, Paul Quilès qui avait été un des premiers signataires, avec Maurel, Lienemann, Ferreira à signer, le 27 juin 2008, suivis par de nombreux autres, le manifeste dont voici un extrait ci-dessous :

    La Gauche doit donc proposer une autre Europe, fondée notamment sur :

     l’arrêt des politiques de dérégulation, en particulier dans les services publics

     la convergence progressive des certains standards sociaux de base.

     l’harmonisation fiscale permettant aux Etats d’agir et un financement de la protection sociale capable de lutter contre le dumping fiscal

     une politique industrielle offensive soutenue par une politique monétaire favorable permettant de rattraper les retards technologiques et évitant les délocalisations intra et extra européennes.

     la réalisation d’une Europe de l’énergie

     la relance de la préférence communautaire, des échanges équilibrés négociés, notamment avec l’Afrique et le bassin méditerranéen

     une intervention volontariste au sein des instances mondiales pour imposer des taxations sociales et environnementales dans les échanges mondiaux.

    Pour changer l’Europe, il faut une gauche forte et volontariste. Or la social démocratie européenne a, majoritairement, choisi la voie du renoncement. Ce choix s’explique par l’incapacité des « progressistes » à penser le capitalisme financier transnational et ses conséquences. En retard d’une révolution, ils ont finalement rendu les armes. Plutôt que d’élaborer une réponse politique, ils ont suivi le mouvement tout en faisant mine d’en maîtriser la direction.

    La gauche prétendument « moderne » a choisi de s’adapter à la logique du nouveau capitalisme financier transnational. À quelques exceptions près, la plupart des socialistes européens - écartés du pouvoir dans les années 1980 - se sont engagés dans un processus de révision idéologique, renonçant à toute ambition de transformation sociale radicale et intégrant à leurs programmes la majeure partie des prescriptions économiques des libéraux : privatisation, déréglementation, libéralisation des échanges, flexibilité du marché travail, réduction des dépenses publiques et allègement des « charges » fiscales et sociales.

    http://www.gauchemip.org/spip.php?article5867

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Guy BELLOY

Guy BELLOY

Retraité


Voir ses articles







Palmarès