Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Boris Boillon, nouvel ambassadeur de France en Tunisie

Boris Boillon, nouvel ambassadeur de France en Tunisie

Le nouvel ambassadeur de France en Tunisie était en poste à Bagdad en Irak.

Boris Boillon vient d'être nommé ambassadeur de France en Tunisie.
Il remplace une administration diplomatique qui a failli, incapable de voir l'évolution de la société tunisienne.

Les évènements, qui ont conduit au départ du président Ben Ali et à la révolution du jasmin, n'ont pas été anticipés et c'est bien ce qui a amené le remplacement du titulaire du poste à Tunis.

Boris Boillon est un ambassadeur atypique, qui exerçait ses fonctions jusqu'à ce jour à Bagdad en Irak.

C'est lui qui a permis à la France d'accentuer sa présence, dans ce pays bouleversé par la guerre et en pleine mutation avec le départ des troupes américaines.

Il a impulsé l'action de la France dans la reconstruction irakienne, alors que la part de notre pays, sur les 600 milliards de dollars investis, ne représente que 2%.

C'est sous son impulsion qu'un centre d'affaires a été installé sous haute protection, pour accueillir les chefs d'entreprises, avec des bureaux et un hébergement mis à leur disposition.

Renault, Sanofi , Technip (dans le domaine du parapétrolier), Lafarge, Total, ainsi que des PME se trouvent accueillies.

Des entreprises fournissent notamment du matériel pour la construction des infrastructures routières, des cimenteries (indispensables pour la construction d'usines ou de logements). .

L'an dernier, la France a rétabli, sous la houlette de l'ambassadeur, les vols vers Bagdad, interrompus depuis la guerre, depuis 1991 ; ce qui a permis, dès le premier vol, à 40 entrepreneurs français, de faire le voyage pour une implantation de leurs activités en Irak.

L' action de Boris Boillon, pour la mise en place d'institutions démocratiques, pour la coopération en matière de formation des forces de l'ordre par exemple, a été déterminante.

Le courage de ce jeune ambassadeur, né en Décembre 1969, n'a jamais été mis en défaut ; en effet l'Irak n'est pas une villégiature et il est au contact quotidien de la violence et des attentats.

Son parcours l'a amené sur des terrains sensibles, alors que sa formation a été, somme toute, classique.

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, ce sont ses études à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales qui vont lui ouvrir des perspectives.

Attaché culturel dans le Sultanat d'Oman, il sort ensuite diplômé du Département d'Etudes Arabes du Caire et de l'Institut Français d'Etudes Arabes de Damas.

En 1998 il est admis au concours pour l'accès à l'emploi de conseiller des Affaires Etrangères section Orient.

Il sera deuxième conseiller à Alger.

Puis consul général adjoint, adjoint du représentant spécial de l'Union Européenne à Jérusalem, pour le processus de paix au Proche Orient.

En 2006 il est conseiller diplomatique auprès de Nicolas Sarkozy alors ministre de l'Intérieur puis auprès de François Baroin.



 

Nicolas Sarkozy, élu président de la République, il deviendra son conseiller Afrique du Nord, Proche et Moyen -Orient.

Et en septembre 2009 il est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Bagdad.

A son arrivée en Tunisie, nul doute qu'il est en phase avec cette nomination, dans un pays en pleine révolution, dans lequel la France a le handicap de malentendus avec la connivence d'un certain nombre de politiques de tous bords, avec le régime précédent.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 27 janvier 2011 12:37

    Formidab’
    Y pourrait pas venir faire ambassadeur de la france en france avant que Ben Sarkozy puisse anticiper sa fuite à l’étranger ?


    • Nanar M Nanar M 27 janvier 2011 13:10

      afin que Ben Sarkozy puisse anticiper sa fuite à l’étranger ?


    • frugeky 27 janvier 2011 12:46

      Il remplace une administration diplomatique qui a failli, incapable de voir l’évolution de la société tunisienne.

      mais c’est faux ça !
      C’est l’Elysée qui ne savait pas lire les courriers diplomatiques, qui court-circuitait le quai avec ce genre de mec qui va maintenant faire l’ambassadeur à Tunis après être passé par Israël.
      C’est même plus de l’esbroufe, c’est de l’enculage à sec (sorry).


      • Manshivas Manshivas 27 janvier 2011 13:22

        « c’est de l’enculage à sec (sorry). »...
        De rien, mais vous avez oublié la poignée de sable.... smiley


      • paul 27 janvier 2011 17:24

        Est ce vraiment un nouvel ambassadeur à Tunis qui aidera l’Élysée à y voir clair dans ce pays ;
        on peut en douter quand l’outil diplomatique -comme d’autres services de l’État - a été cassé .
        Voir les récentes déclarations de Juppé , Védrine et Ruffin à ce sujet .


        • OMAR 27 janvier 2011 18:19

          Omar 33

          Roumestand : " la Tunisie, un pays en pleine révolution, dans lequel la France a le handicap de malentendus...
           
          Oh purée, quelle précision hypocrito-diplomatique....
          Mais c’est vous qu’on aurait du envoyer..
          Et mis à part votre handicap de l’honnèteté, il faut que vous soyez devin...


          • Lotfi 27 janvier 2011 19:28

            M.Boris BOILLON, nouvel ambassadeur de France en Tunisie a tenu des propos dans le pur style atlantiste : "C’est fort de l’expérience de l’Irak où la démocratie a été obtenue par les armes que je me rends en Tunisie où la démocratie a été gagnée par le peuple. C’est un défi formidable...".

            Qualifier l’Irak de démocratie est le pire des mensonges. Il  sert à justifier le bien fondé de l’invasion américano-britannique et ses effets destructeurs : mise sous tutelle et dislocation de l’Irak en plusieurs entités ethno-confessionnelles, foisonnement des milices locales et des mercenaires étrangers qui terrorisent les populations civiles, persécutions des minorités, droits de l’homme bafoués, clientélisme et corruption généralisés, économie ruinée, misère épouvantable, etc.

            En somme, les propos de Son Excellence qui ne sont guère rassurants, susciteront la méfiance certaine des Tunisiens...


            • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 22:15

              Oh ! la ! la ! Ce mec ,je l’ai vu sur canal plus, il est puant ! Il se présente comme un « sarko boy » !

              C’est un article de pub, ça ? Qq’un de la famille ?


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 28 janvier 2011 06:11

                Correction :

                Après avoir appris davantage sur la Tunisie avec la nouvelle Madame Besson qu’avec un vieux croulant d’amabasadeur qu’il prenait pour un con et qu’il n’écoutait jamais, Sarko Ier a viré ce respectable serviteur du pays pour placer un séide à lui.

                Ce séide s’est fait remarquer en Irak, pays administré et pillé par des forbans américains, où il a grapillé quelques contrats pour les puissants amis de Sarko Ier. Ayant rapporté du fric aux amis, et à l’ombre des Américains, il est donc mûr pour des missions sarkoziennes : cupidité et américanolâtrie.

                Curieusement, on ne changera pas la Direction du Renseignement extérieur, dont c’est le boulot de savoir ce qui se passe en Tunisie. Ni l’odieuse MAM, qui s’est ridiculisée de façon honteuse, ni personne de la garde rapprochée du Seigneur des Talonettes.

                Après le Ministre de la Santé, qui n’a jamais jamais jamais entendu l’AFFSA lui parler du Mediator, et qui donc, fait auditer l’agence pour son « dysfonctionnement », encore une grande leçon de professionnalisme.

                L’ambassadeur en Egypte doit déjà faire ses valises.


                • Ariane Walter Ariane Walter 28 janvier 2011 07:28

                  Merci vilain petit canard.

                  J’aime bien le mot « seide » !!!
                  C’est ce que j’avais cru comprendre.
                  certes un ambassadeur est toujours « le larbin » de son maître. mais là, on a le mot dans son sens le plus « realpolitik ». Aider les copains. Enfin. Mais la manière de se présenter du gars ! il suffit de taper sur Google : « BB au grand journal. » pour voir ça.


                • Vilain petit canard Vilain petit canard 28 janvier 2011 10:03

                  Merci Ariane, j’irai voir, mais oui, il a l’air odieux. Je ne comprends pas bien cet article d’ailleurs, on dirait que ça a été écrit par son attaché de presse.


                • Thucydide Thucydide 28 janvier 2011 10:35

                  Il ne remplace rien, il va sans doute maintenant fonder les relations diplomatiques avec la Tunisie sur la base exclusive des échanges commerciaux.

                  La question étant de savoir s’il va démarcher pour le compte d’Airbus, de bouygues, de véolia ou de LVMH ?

                  Ce type est un beauf et rien de plus


                  • Reflexions 29 janvier 2011 02:11

                    FIL DIPLOMATIQUE

                    Les USA sont obligés de faire du suivisme dans cette ébullition populaire qui se propage dans les pays arabes. Les USA sont déja en près-faillite économique, militaire( surtout après le camouflet que Poutine leur a mis avec la conférence du 13 Février 2007 qui impose un arrêt brutal à l’impérialisme américain et ses délires d’implantations de missiles en Europe de l’Est ). Les Peuples Arabes se révoltent .....et les USA sont aux abois. Ils veulent, les premiers, donner des gages d’amitié à ces peuples qui deviendront incontournables dans les prochaines années.

                    Mais pensent-ils que les Arabes vont les prendre au sérieux ?

                    Les USA ont le culot de demander aux Peuples moins d’ardeurs, aux dictateurs moins de violences.... ? ? ?

                    Les USA sont-ils sérieux lorsqu’ils viennent donner des leçons à ces Peuples ? ou a ces dictateurs ? N’est ce pas les USA qui, pour, soi disant, imposer la démocratie en Irak, ont détruit l’Irak, entrainé la mort de près d’un million d’Irakiens dont la plupart des femmes et des enfants ? ? ?

                    Alors, quant le peuple Tunisien se révolte, quand son dictateur s’enfuit, quand notre indigne MAM dit des conneries, quand le Peuple Français soutient les Tunisiens, bref, quand le bassin Méditerranéen fait sa Révolution, que les Etats Unis ne viennent pas ramener leur fraise et qu’ils nous laissent s’occuper de nos affaires.

                    La Révolution Tunisienne, la Révolution Égyptienne, ce sont les affaires des Méditerranéens.

                    Et si les USA voulaient garantir leurs intérêts dans cette région, c’est avant les Révolutions qu’il fallait être « démocrates ».

                    Alors que cela fait 50 ans qu’ils nous bassinent avec l’islamisme ( qu’ils propagent avec leurs potes d’Arabie saoudite), avec le contre-islamisme qu’il instrumentalisent pour envahir l’Irak et l’Afghanistan ....

                    Bref : US go home ! !

                    Pour ce qui concerne Wikiliks, je suis d’accord : c’est une manipulation qui part des USA. Mais cette manipulation, avait, a mon sens , un autre objectif : Que les gouvernements de la planète vérouillent Internet. Parce qu’Internet, c’est l’irruption des Peuples dans la cour des Pouvoirs....et les Peuples, c’est plus humaniste que les groupuscules ...Tout le jeu des manipulations sont mis a jour par les internautes( comme les attentats du 11/9 )...et si les internautes commencent à y voir clair, le sort des Grands Manipulateurs ( les USA ) est foutu.
                    Le message de Wikiliks, c’était : « vérouillez Internet, sinon, ça va vous peler dans la gueule ».

                    Mais au lieu du verrouillage d’Internet, ils récoltent les révoltes ( qui s’alimentent, c’est vrai de Wikiliks )

                    Cela leur fait comme une boomerang : ca leur revient dans la gueule.

                    Nous assistons donc à l’éclosion du monde Arabe démocratique et à l’implosion des USA. Parce que ces deux évènements sont liés. Pour des raisons historiques....et séculaires.

                    Quoique fassent nos gouvernements, les relations communes, le destin commun NORD SUD ( ou Euro Orientale ) deviendront le quotidien de nos enfants et nos petits enfants des deux cotés de la Méditerranée.

                    Ce n’était plus le cas depuis près de huit siècles.

                    Ce n’est pas seulement à la Révolution de la Tunisie ou de l’Égypte auxquelles nous assistons :

                    C’est a Fusion des Civilisations d’Europe et d’Orient qui se déroule sous nos yeux ! ! !

                    Certains savaient que s’ils ne faisaient rien, cela était inéluctable. C’est pour cela qu’ils ont conceptualisé le « Choc des Civilisations », qu’ils ont attisé l’islamisme radical en ne réglant pas le conflit Palestinien depuis 50 ans ( veto systématique des USA ), qu’ils agitent leur marionnette Ben Laden ( agent de la CIA )..à laquelle plus personne ne croit ( sauf eux ) ! ! ! ....


                    Bref, cela fait plus d’un siècle que les Anglo Saxons veulent empêcher la jonction économique, politique, intellectuelle, de l’Europe et de l’Orient. Aujourd’hui, toute leur stratégie de plus d’un siècle est par terra ! !

                    Avec la Révolution Tunisienne et Égyptienne, les USA deviennent une nation de second rang. Devant eux , il y le Bloc Euro Oriental : Les Etats Unis d’Europe ( plus la Russie et ses ex-républiques musulmanes ) et les Peuples d’Orient : Turquie, Palestine ( dont Israel ), Liban, Syrie, Egypte, Lybie, Tunisie, Algérie, Maroc.

                    Si ces pays réussissent leur mutation politique, ils deviendront les partenaires naturels de l’Europe. C’est du développement économique sur plus de mille ans dont il est question. Ce n’est donc pas une mince affaire. Si ces pays réussissent leur mutation, l’Europe et son Sud, le Sud et son Europe sont partis pour plus de mille ans de prospérité économique.

                    Les enjeux sont là : la grande force économico-politique du XXX eme millénaire, ce n’est ni les USA, ni la Chine, ni l’Inde, ni le Pacifique.

                    C’est le Bloc Euro Oriental. De Brest à Vladivostock, et de Reykjavik à Tamanrasset

                    Si les politiques Européens arrentent d’alimenter un Atlantisme dépassé qui ne profite qu’au USA.

                    Cela ne veut pas dire que les USA soit nos ennemis ; mais seulement qu’ils doivent nous laisser

                    VIVRE ET FAIRE NOTRE REVOLUTION EURO ORIENTALE et pas venir nous casser les c......es avec leur manips ( CIA, FBI ) et autres intox.

                    Que les USA ré-ouvrent une enquête sur les attentas du 11/9 qui sont comme dit si bien Bigar « TRES DOUTEUX. au lieu de venir nous donner des leçons avec leur suffisance et leurs casseroles ( contras, Chili, Vietnam, Irak, Afghanistan, Kennedy, ect ect )….......

                     ..........................................................


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès