Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Borloo 2012... Qui en avait douté ?

Borloo 2012... Qui en avait douté ?

(JPG)

’J’étais pompiste dans la station BP de la rue de La Boétie tout en étant étudiant en droit et en philosophie’, se souvient Jean-Louis Borloo, également ancien chef scout, qui en 1972, à l’âge de 21 ans, obtenu sa double licence avant d’être journaliste pigiste sur Europe 1.

Borloo...

Des semaines que je veux vous faire ce papier, rattrapé par l’actualité...

Celui qui fut classé par Forbe parmi les avocats les mieux payés au monde, le spécialiste s’il en est des ’fusions et acquisitions’, un des fondateurs de Génération écologie aux côtés de Brice Lalonde, Haroun Tazieff, Noël Mamère et bien d’autres, le mari de Béatrice Schönberg, l’homme du Grenelle ’réussi’ (cri unanime et tout sauf objectif des médias), Borloo l’homme du plan et de la loi éponymes pour les banlieues et de celui pour les services à la personne, ministre le plus poulaire de gouvernement en gouvernement... Et le plus apprécié des hommes politiques en exercice.

Président du Parti radical ’valoisien’...

Le Parti radical, né en 1901, qui avait eu un renouveau exceptionnel avec Jean-Jacques Servan-Schreiber après avoir été associé à toutes les bassesses de la III et de la IV république et avant une improbable fusion dans l’UDF puis sa récente présidence à deux têtes avec Rossinot (maire de Nancy)... Fort de 196 députés en 1914, le Parti radical n’en compte plus aujourd’hui que 17, sept sénateurs et une eurodéputée. Il revendique 10 000 adhérents et 2 000 jeunes militants. Ils étaient 400 il y a moins de deux ans.

Ce parti si proche de son ’frère’ les radicaux de gauches (PRG, de Jean-Michel Baylet, toujours hanté par le fantôme de l’ex-client et toujours ami de JLB, Nanar) qu’ ils ont finalement renoué le dialogue mercredi dernier, après 35 ans de brouille... Ces partis, s’ils fusionnaient, pourraient bien attirer les cocus du StarussKahnisme (ils sont nombreux) et au-delà (il n’est pas loin ni d’un Bokel ni d’un Kouchner, ami de longue date), les déçus Modemistes (Lepage a déjà été attiré dans le giron du ministre d’Etat, un détail croyez-vous ?), mais aussi les décentrables nouveaux-centristes (sans réel leader)... Et j’en passe.

Il dérange Sarko qui le surnomme Gainsbourg et se serait bien passé de lui au gouvernement (un soutien payé comptant)... Que nous prépare le ’réformisme social et humaniste’, comme il se qualifie ?

"Le Parti radical (s’est réuni) en Congrès ce week-end à Paris pour changer de statut et élire Jean-Louis Borloo à sa tête, avec l’espoir de devenir un ’parti fédérateur et militant’ capable de peser à la présidentielle de 2012" (AFP). Qu’ont-ils fait ce week-end ? Pas moins qu’élire Borloo au suffrage direct (une première), changer les statuts afin que celui-ci s’installe pour six ans... Six ans ? Objectif avoué : ’Tripler le nombre d’adhérents en un an, utiliser pleinement notre force territoriale et fédérer au-delà des radicaux de gauche’, puis ’joue(er) un rôle dans la recomposition du paysage politique’ avec pour mot d’ordre : ’Rupture, Ouverture, Rassemblement’...

83 % des suffrages : ’C’est pas une médaille, c’est pas une promotion, c’est un engagement’ a-t-il déclaré à la tribune après la proclamation du vote. ’Ne me demandez pas d’être le leader d’un courant de l’UMP’, avait averti le numéro deux du gouvernement, en défendant sa candidature. ’Je suis convaincu que ce qu’on va faire va en déranger plusieurs, parmi nos amis’, a-t-il dit, mais ’il faut le faire dans l’intérêt de notre pays’ ; faut-il être plus précis ?

L’Est Républicain fait un timide pas de plus : "Jean-Louis Borloo a fait état d’une négociation menée avec André Rossinot qui redéfinit les liens au sein de l’UMP. Une nouvelle convention vient d’être signée, qui laisse au Parti radical une part plus grande des cotisations de ses adhérents (il en reversait 80 % à la rue de La Boëtie). Elle permet surtout d’adhérer au Parti radical sans être automatiquement considéré comme membre de l’UMP. Se refusant à ’être le leader d’un courant de l’UMP’, le nouveau président a ainsi obtenu les moyens de jeter ses filets dans ce centre peuplé d’orphelins, mais qui ne souhaitent pas rejoindre d’emblée le camp de la droite républicaine."

Jean-louis Gainsbar Borloo 2012 est dans la place... Bravo à Frederic Grapin qui gagne le prix de l’url.fr qui comptera. Qui achète les .com @ co ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 20 novembre 2007 14:06

    L’UMP pond des petits partis pour barrer la route à la grande force démocratique du MoDem aux Présidentielles de 2012 et multiplier les chances aux élections locales sous des étiquettes différentes. Mais cela ne marchera pas car le Nouveau Centre ne séduit aucun adhérent et Borloo est très sympa mais n’a pas l’envergure suffisante pour être chef de parti ni candidat. L’esprit de l’UMP, ce parti unique sans démocratie et sans idées -sauf celles qu’il emprunte au FN-, est très trompeur...


    • fkl... 20 novembre 2007 18:43

      La campagne a commencé ? Remarquez F. Copé a donné le La, lui c’est pour 2017 ?

      Comme dit Léon, c’est un beau parleur le JLB. En même temps, peut-on le lui reprocher ? Il dit tout haut ce que beaucoup veulent entendre, après tout il est Avocat, Journaliste, Scout et Pompiste ! Il a tout sauf l’allure d’un politique. C’est sûrement ce qui le rend sympathique d’ailleurs.

      Nous jugerons sur pièce, le Grenelle en est une belle occasion car pour le moment la maison à 100K€ il n’y en a pas des tonnes.


      • chris11 23 novembre 2007 23:53

        Je ne me rapelle plus qui a dit :

        Les radicaux , c’est comme les radis , rouge en haut , blanc en bas , et creux au milieu .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès