Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Borloo se retire, Juppé s’avance : Le sauvetage de l’UMP pour (...)

Borloo se retire, Juppé s’avance : Le sauvetage de l’UMP pour 2012 a commencé

BORLOO renonce à se présenter aux élections présidentielles de 2012

 Jean-Louis Borloo, président du Parti radical et leader de l'Alliance des centres, a annoncé dimanche sur TF1 qu' il ne serait pas candidat à la présidentielle , justifiant que sa candidature "apporterait plus de confusion".

"Les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion",

"à cette heure-ci, cette dynamique des centres" à laquelle il aspirait n'était "pas suffisante pour porter une candidature, non pas de témoignage mais pour être présente au second tour de la présidentielle".

Jean Leonetti, ministre des Affaires européennes, membre du Parti radical de Jean-Louis Borloo, a réagi à sa non-candidature en jugeant "cette attitude responsable compte tenu de la situation à laquelle notre pays est confrontée. Ce contexte exige l'union la plus totale et le plus vaste rassemblement possible pour défendre l'intérêt général et nos valeurs communes (...) Il est plus que jamais nécessaire que l'UMP fasse entendre toute sa diversité et que la sensibilité humaniste et républicaine sociale s'exprime clairement au sein de l'UMP" (communiqué)"

En effet, dans la conjoncture actuelle où :

- Le Sénat a basculé historiquement à gauche

- Nicolas Sarkozy flirte toujours avec l'impopularité ; d'après les "sondages : 68% des français voient Nicolas Sarkozy battu en 2012"

Il fallait frapper fort. Tant pis : on ne peut pas continuer de miser sur un cheval moribond.

Pendant ce temps, Alain Juppé émerge dans les sondages

Titre de liberation.fr ce matin

"Sondages : Sarkozy plonge, Juppé émerge"

"Selon Viavoice pour Libération, 68% des Français estiment que le chef de l'Etat perdra la présidentielle s'il se représente. Le ministre des Affaires étrangères apparaît comme le meilleur candidat de la droite."

Ainsi : Les manoeuvres via sondages et communiqués opportuns, sont lancées pour amener peu à peu l'opinion à accepter Alain Juppé comme une alternative à Nicolas Sarkozy. 

Le sauvetage de l'UMP a bel et bien commencé.

Stratégie multidimensionnelle d'une guerre pacifique mais déterminée :

1) Le centre est apaisé via le retrait de Borloo. "Reste Bayrou mais on gèrera plus tard" doit penser le stratège.

2) On met en avant Alain Juppé

3) D'autres ficelles apparaîtront dans les jours qui viennent.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 4 octobre 2011 10:27

    Je vois très bien dans quelques semaines (jours ?) Sarko faire une déclaration publique :
    « J’ai décidé de ne pas me représenter, les Français sont des connards qui ne me méritent pas !  »..

    Cela fait 3-4 ans que j’avais mis sur AV un post dans lequel je disais que Juppé était soigneusement tapi à Bordeaux, en embuscade, attendant son heure et prêt à jouer les recours. Il semble que ce moment est arrivé.


    • Jean Eymard-Descons 4 octobre 2011 10:47

      Ca sentirait donc le complot à plein cette actu toute chaude ?

      Borloo ne serait qu’une tour et Juppé un hologramme ?

      L’essentiel reste que l’UMP s’écroule, avec ou sans démolition contrôlée...


      • penajouir penajouir 4 octobre 2011 10:54

        Juppé, excellent, on va se marrer. Quel bout en train ce meilleurs d’entre nous. Il parait même qu’ils ont fait un concours de rigolade avec le pêcheur de bulots de l’île de Ré, et ben vous savez quoi, c’est le Jospin qui a gagné pour vous dire la poilade ! Donc, droit dans ses bottes, cheveux au vent, le merde Bordeaux viendrait nous relancer le Juppéton, même gouvernement, même partie, même politique, Youpi !!!


        • penajouir penajouir 4 octobre 2011 11:06

          Borloo se retire, Juppé s’avance, comment veux tu, comment veux tu ....


          • Jean Eymard-Descons 4 octobre 2011 13:52

            D’ou une vraie difficulté à jouir, je comprends...


          • Mugiwara 4 octobre 2011 16:12

            bah, juppé rappelle chirac, c’est même le fis de ce dernier, enfin un fils spirituel, c’est chirac qui l’a dit, et juppé ne l’a jamais démenti. juppé a pris ça pour un compliment. grosso modo, si c’est pour faire la politique de chirac, je ne sais pas si c’est une bonne idée. faire du neuf avec du vieux, alors que la France a surtout besoin de savoir s’adapter, de se moderniser encore davantage sans cette fois prendre le peuple pour des cons, comme le faisait naguère chirac, il ne fera que de l’immobilisme. et puis, c’est tout vu, on sait déjà quelles réformes vont être mises en places, alors, pourquoi s’emmerder avec un gars pareil. non, si on veut une vraie rupture, il faut surtout voter pour martine aubry qui elle au moins n’est pas là pour faire dans « je suis le fils de..., j’ai donc le droit de ... » . quelle manque de modestie chez juppé, et rien qu’à son visage, on sent qu’il est là pour ramasser les valises d’afrique lui même carrément en nageant jusqu’à bamako ou je ne sais où ... 


            • Mugiwara 4 octobre 2011 16:32

              je vais même en rajouter une autre couche : 


              juppé va voir chirac et ce dernier qui ayant perdu la mémoire ( oula, un homme en costume, c’est qu’il doit être un juge) : vous êtes qui ? 
              juppé : mais papa, c’est moi, tu me reconnais pas ? 
              chirac : maman, c’est qui lui ? pourquoi tu l’as fait entrer ? 
              maman : mais voyons, c’est alain. tu vas pas faire semblant non plus de pas le reconnaitre non plus ? 
              chirac : ah mais oui alain !!! alors ça va au rpr ... 
              alain : mais le rpr n’existe plus. .. 
              chirac : tiens donc, j’ai même fait un parti fictif ???

              • kali 4 octobre 2011 17:16

                @jean_eymard : ce n’est pas du complot c’est de la stratégie cousue de fil blanc

                Borloo a négocié avec Sarkozy un poste de premier ministre. Il a dit hier « je ne serai pas un ministre possible.. » il veut être un ministre sur.

                Parfois ils nous prennent pour des naïfs

                Et voila.


                • Mugiwara 4 octobre 2011 22:09

                  La France, c’est la croisière s’amuse !!! Je me délecte de tout ça. je me passionne de plus en plus pour cette présidentielle qui s’annonce électrique, les coups bas vont voler, les couteaux sont tirés !!! Les paris sont ouverts !!! qui sera le énième candidat de l’UMP après Juppé. Après celui du PS qui m’a pas mal passionné et qui s’annonce très électrique, voilà que les choses sont montés d’un cran !!! 


                  Une chance pour les candidats du PS qui ne soient pas pris de court par ces nouvelles et qui peuvent donc se préparer pour mieux s’affronter, on dirait qu’on aura plusieurs belles équipes qui vont s’affronter, ça va être génial !!! 

                  Grosso modo, on se bat bien à la fois pour la présidentielle et les législatives. 

                  En faisant les choses ainsi, on s’évitera des mauvaises surprises aux élections, les vraies. surtout par les temps qui courent, il est important que les Français se sentent concernés aux maximum. 

                  Merci Einstein. 




                  • Airbus Airbus 5 octobre 2011 04:23

                    Juppé, repris de justice présidentiable....pour ne pas dire multirécidiviste....les taulards pour abscence de permis de conduire apprécierons

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès