Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bouleversant ! Nadine Morano (UMP) a lancé sa campagne pour les élections (...)

Bouleversant ! Nadine Morano (UMP) a lancé sa campagne pour les élections européennes en allant se recueillir, l’air pénétré, sur la tombe de Robert Schuman

Nadine Morano (UMP), puits de science et de culture, géopoliticienne hors pair et ministre chevronnée, a eu une idée bouleversante. Nommée tête de liste de l'UMP aux élections européennes dans le Grand Est, cette femme d’État subtile a décidé de lancer sa campagne électorale - le 15 avril - en allant se recueillir avec émotion sur la tombe de Robert Schuman à Scy-Chazelles, en Moselle.

Elle a même laissé une vidéo sur YouTube pour commémorer ce très grand moment de l'Histoire de France :

Je rappelle au passage que Nadine Morano n'est pas la seule à éprouver de pieux sentiments à l'évocation de Robert Schuman.

La tombe de cet homme qui vota les pleins pouvoirs à Pétain à Vichy et qui fit même partie du premier gouvernement du Maréchal fait en effet fréquemment l'objet de pèlerinages de reconnaissance, tout spécialement avant des élections françaises. Parmi ces admirateurs inconsolables figure notamment François Bayrou.

Devant tant de ferveur, la tombe de Robert Schuman est devenue un "lieu d'adoration eucharistique" : http://www.robert-schuman.com/fr/pg-prier/carte_priere.pdf Il existe même un formulaire de prière en ligne, suggérant au Seigneur de l’exaucer afin de « manifester la sainteté de Son serviteur Robert Schuman » : http://www.robert-schuman.com/fr/pg-prier/intention.php

Notons enfin que cette tombe est le lieu même d'où a été lancé le procès en béatification du pseudo-"père fondateur" de la prétendue "construction européenne".

Source : on trouvera ces éléments d'information, et bien d'autres, dans le dossier en ligne, notamment à partir de la page 20 : http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/05/UPR-DOSSIER-DE-FOND-LA-FACE-CACHEE-DE-ROBERT-SCHUMAN-octobre-20131.pdf

Signe des temps, la photo où l'on voyait François Bayrou se recueillir devant la tombe de Robert Schuman a été récemment retirée du site du MODEM d'où elle avait été extraite : http://www.mouvementdemocrate.fr/opencms/opencms/evenements/photoalbums/meilleurs.html?action=detail&image=77

Que les internautes ne s'inquiètent pas : cette photo figure toujours dans notre dossier en ligne... Mais ce soudain reniement de Bayrou est un geste ô combien révélateur !

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr
Tumblr : http://upr-asselineau.tumblr.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • julius 1ER 1er mai 2014 10:05

    c’est du second degré !!!!!! un instant j’ai eu peur que ce soit un poisson d’avril ..


    Nadine Morano (UMP), puits de science et de culture, géopoliticienne hors pair et ministre chevronnée,
    je trouvais qu’elle ressemblait plus à une poissonnière des faubourgs parisiens !!


    • marc 1er mai 2014 10:16

      Julius

      Vous êtes très insultant pour les poissonnières ! que vous ont-elles fait ?

    • sirocco sirocco 1er mai 2014 10:26

      « ...elle ressemblait plus à une poissonnière des faubourgs parisiens !! »...

      ... et Rachida Dati à une commerçante de la rue Saint-Denis !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er mai 2014 10:49

      LA JEANNE D ARC DU HAUT DU LIEVRE DE NANCY PAS DE DONREMY


       CONTINUE A ENTENDRE DES VOIX        !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • julius 1ER 1er mai 2014 13:22

      poisson d’avril , Poissonnière.... dans mon esprit c’est plus un personnage à la Zola des anciennes Halles de Paris ou le vendeur à la criée haranguait le client . dans mon esprit cette dame fait tellement popu et démago qu’elle me fait penser vraiment à un personnage très 19 ie siècle....c’est comme çà le ressenti ....qui plus est sa « gouaille » amplifiée par son personnage des « Guignols » me fait vraiment penser à çà ..... et j’y peux rien nom de diou..


    • Bergegoviers Bergegoviers 2 mai 2014 10:58

      FA et son UPR c’est juste de la PROPAGANDE ! 


      Bien entendu puisque c’est un parti politique.
      Pas besoin de vous étendre de la sorte, tout être lucide en est conscient une fois passées les chaleurs juvéniles.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:58

      Bergegoviers,
      Bien sûr pour vous, tous pourris ! Sauf le FN, je suppose ?


    • steph bigorneau steph bigorneau 2 mai 2014 23:06

      @ Bergegovier
      J’aurais été d’accord avec vous, avant de mieux connaître l’UPR.
      Je vous conseil de regarder les conférences de monsieur Asselineau, c’est le seul parti à ma connaissance qui a des analyses claires et précises qui nous permettent de mieux connaître notre situation actuelle.
      Il ne repousse pas les problèmes que pourrait poser sa politique. Et évite de tomber dans la démagogie caractérisant les partis politiques en général.
      Je vous conseil de commencer par cette conférence de Régis Chamagne.


    • jege117 3 mai 2014 00:44

      En fait, ce matin au marché chez le volailler j’ai acheté une pintade « fermière » rien à voir avec le cabillaud , quoique ! JG.


    • baldis30 4 mai 2014 14:09

      du calme avec les poissonnières ! c’est un métier respectable !

      Qu’on chante plutôt quelques couplets vengeurs de « La fille de madame Angot » ! 


    • zygzornifle zygzornifle 1er mai 2014 10:41

      Elle va avoir une récompense au festival de Cannes comme meilleure actrice Française .....


      • zygzornifle zygzornifle 1er mai 2014 10:43

        « l’air pénétré ? » smiley ....


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er mai 2014 10:50

          PENETREE AVEC OU SANS VASELINE BENITE ???????????????


        • claude-michel claude-michel 1er mai 2014 10:58

          Vous savez...la mémère est pas regardante sur ce qui rentre.. ?


        • Bergegoviers Bergegoviers 2 mai 2014 10:59

          VOTRE HUMOUR EST D’UNE FINESSE REMARQUABLE, ECUREUIL, JE SUIS TOUS AVEC VOUS !


        • claude-michel claude-michel 1er mai 2014 10:56

          Robert Schumann (en allemand, Robert Alexander1 Schumann) est un compositeur allemand né le 8 juin 1810 à Zwickau et mort le 29 juillet 1856 à Endenich (aujourd’hui un quartier de Bonn)....Sa musique s’inscrit dans le mouvement romantique qui domine en ce début de XIXe siècle, une Europe en pleine mutation. Compositeur littéraire par excellence, Schumann et sa musique illustrent une composante du romantique passionné....Pauvre Morano...v’là que de son étal a poisson elle entre de plein pied dans la grande musique.. ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2014 11:12

            Robert Schuman n’est pas la seule idole de nos Mamamouchis europathes...
            Monnet en est un autre, du même acabit et financé aussi par les USA pour détruire les Etats européens.
            Ce que les accords transatlantiques et les euro-régions ont pour but de finaliser.

            C’est Marie France Garaud qui explique le rôle de Monnet.

            Monnet écrivait en 1943 à ses employeurs américains : « De Gaulle est un ennemi de la construction européenne, il doit être détruit dans l’intérêt des Français »
            Mai 1943, au même moment, Jean Moulin réunissait le CNR.

            La propagande européiste a essayé de faire croire que l’ UE et l’euro étaient des idées européennes. « Comment la CIA a financé la construction européenne »


            • BA 1er mai 2014 11:16

              Peter Van Ham et le journaliste européiste Jean Quatremer avaient déjà annoncé la couleur en septembre 2008 :

               

              Puisque les 28 peuples européens aiment de moins en moins l’Union Européenne, il faut maintenant trouver un ennemi commun pour obliger les 28 peuples européens à faire l’Europe.

               

              C’est le seul moyen qui reste aux européistes pour forcer les 28 peuples européens à faire l’Europe : trouver un ennemi commun, et faire une propagande médiatique contre cet ennemi commun ... l’Europe par l’épée en quelque sorte.

               

              Lisez cet article très inquiétant.

               

              Cet article est révélateur de l’état d’esprit des européistes en septembre 2008 ... et en mai 2014 :

               

              De « l’Europe par la paix » à « l’Europe par l’épée »

               

              Jean QUATREMER 9 septembre 2008

               

              Et si Vladimir Poutine avait rendu un service à la construction européenne en envahissant la Géorgie ? En envoyant son armée à l’extérieur de ses frontières pour la première fois depuis l’implosion de l’Union soviétique, en décembre 1991, la Russie a mis fin par la même occasion à l’indolence de ceux, nombreux, qui ont gobé le mythe du triomphe de la paix, de la démocratie et de l’économie de marché. Depuis la chute du mur de Berlin, les Européens se sont persuadés que les menaces ne les concernaient plus directement et que la guerre était l’affaire de quelques peuples attardés et bien sûr des Etats-Unis, gendarmes autoproclamés de la planète. Or, si la Géorgie ou encore l’Ukraine sont les marches de la Russie, ce sont aussi les nôtres depuis les élargissements successifs, et les intérêts de l’Union - voire son territoire - sont désormais directement exposés aux périls extérieurs. On peut se demander si un « ennemi » n’est pas la condition sine qua non, surtout pour une société européenne qui n’a même plus conscience du confort dans laquelle elle vit, pour qu’émergent une identité commune et un sentiment d’appartenance, deux éléments qui font aujourd’hui cruellement défaut à l’Union pour qu’elle se constitue en puissance mondiale crédible ?

               

              Les Etats se sont tous créés contre « l’autre » : l’Europe, fondée sur la paix, peut-elle paradoxalement échapper à l’épreuve du feu ? Curieusement, les Européens ont refusé de voir avec une constance troublante les signaux alarmants qui se sont développés depuis 1991 - multiplications des conflits armés à travers le monde, y compris en Europe, croissance géométrique des dépenses militaires dans le monde (1), raréfaction des matières premières, changement climatique, émergence d’« Etats voyous » ou malformés, terrorisme. L’Europe, qui se pense comme une « puissance douce », une « puissance civile », ne serait là que pour exporter ses normes de droit et son art du compromis. Cette vision du monde « woodstockienne » a volé en éclats avec l’irruption des chars russes en Géorgie : « Le problème est que nous vivons dans notre Europe postmoderne où tout le monde est beau et gentil, constate le président estonien, Toomas Hendrik Ilves, et tout à coup, nous nous retrouvons avec une grande puissance du XIXe siècle. L’Europe n’est pas prête pour ça. » La possibilité d’une guerre entre donc dans le champ du réel européen comme le reconnaît Nicolas Sarkozy en proclamant que l’Europe « veut la paix », manière d’admettre qu’elle est belle et bien menacée.

               

              Mikhaïl Gorbatchev, le dernier chef de l’URSS, a lui aussi mis en garde le monde, dans son texte adressé le 26 août à l’agence de presse russe Itar-Tass : « La situation provoquée par les événements dans le Caucase a déclenché des mécanismes politiques et militaires en Amérique, en Europe et en Russie. [.] Le danger d’une nouvelle scission est apparu et la menace d’un cataclysme mondial s’accroît. » Cette prise de conscience que l’Union a des ennemis - le mot est encore tabou - qui menacent ses intérêts ne peut que la contraindre à accélérer la mise en place d’une défense européenne, comme le souhaite la France, au moment où les Américains se sont largement désengagés du théâtre européen. Aujourd’hui, l’Union n’a ni les instruments théoriques ni les moyens militaires pour assurer sa propre défense et encore moins pour intervenir sur un théâtre extérieur autrement que pour faire du « maintien de la paix ». Elle est un tigre de papier et Moscou se fait un plaisir de le lui faire sentir.

               

              Le choix qui se pose désormais à l’Union est brutal : la soumission ou l’affirmation de sa puissance militaire. Il ne s’agit évidemment pas de prôner la guerre contre la Russie. Mais aujourd’hui, la diplomatie de l’Union n’a qu’une arme, l’élargissement, ce qui est totalement insuffisant. Pour être crédible, il faut disposer de moyens de puissance et donc être armé. Or ce passage d’une Europe puissance civile à une Europe puissance militaire ne peut se faire que si les citoyens européens admettent qu’il y a un « eux » et un « nous », un territoire commun et des valeurs à défendre face au reste du monde, autant de préalables indispensables à l’émergence d’une identité européenne et donc d’une Europe politique. En clair, la guerre ou plutôt la possibilité d’une guerre est la condition pour que l’Union s’affirme selon les mêmes mécanismes qui ont permis aux Etats-nations de se construire. De « l’Europe par la paix » à « l’Europe par l’épée », en quelque sorte.

               

              Peter Van Ham, professeur néerlandais de sciences politiques au Collège d’Europe, fait justement le constat que « les limites de la campagne classique d’intégration ont été atteintes », comme le montrent les référendums négatifs en France, aux Pays-Bas et en Irlande (2).

               

              Les citoyens ne croient plus au mythe fondateur européen, celui d’une construction communautaire dépassant les antagonismes des Etats-nations pour établir la paix et une « sphère de prospérité ». Un « idéal idyllique » qui ne correspond pas à l’état du monde et qui « entrave la formation de l’identité européenne » : l’Union n’est pas perçue comme un territoire doté de frontières qu’il faut défendre. L’irruption de menaces immédiates change la donne. Un ensemble de 460 millions de personnes (7 % de la population mondiale) est mieux à même de résister à des superpuissances et de peser sur le cours du monde. Le réarmement de l’Europe est donc à la fois idéologique - passer d’une sphère de prospérité à une sphère d’influence -, mais aussi matériel. Peter Van Ham va plus loin : l’Union doit se montrer « méchante » et « collectionner les scalps » afin de se faire « respecter ».

               

              La guerre jouerait donc le rôle cristallisateur d’identité : déjà au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, l’Union avait identifié une série « d’ennemis », dessinant un monde « barbare » menaçant l’espace de paix kantien européen. Elle a donc déjà esquissé une « raison de nation » à la poursuite de l’intégration européenne, une raison « plus martiale et énergique ». Vladimir Poutine, en réveillant les pulsions impériales de la Russie éternelle, va obliger les Européens à prendre plus rapidement leur destin en mains.

               

              Notes :

               

              (1) Contrairement à l’Europe où les dépenses militaires ont chuté au profit du financement de l’Etat social (les fameux « dividendes de la paix »).

               

              (2) In Visions d’Europe, par Bronislaw Geremek et Robert Picht, éd. Odile Jacob, 2007.

               

              QUATREMER Jean

               

              http://www.liberation.fr/tribune/2008/09/09/de-l-europe-par-la-paix-a-l-europe-par-l-epee_79763


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2014 11:32

                BA,
                Oublié le slogan l’ Europe, c’est la paix !

                Cet article démontre bien que l’ UE est devenue la carpette de l’ OTAN et des besoins du Pentagone d’une guerre avec la Russie, pour sauver le dollar contre les projets « indépendantistes » de la Chine et de la Russie de s’affranchir du dollar.
                Et la France, un toutou docile aux ordres de l’ Empire.
                 « Les USA veulent la guerre ! »
                Qu’allons nous faire dans cette galère ??
                Vite, sortons de l’ UE pour sortir de l’ OTAN !


              • doctorix doctorix 1er mai 2014 16:51

                Il faut voir plus loin !

                Reagan voulait que l’humanité entière se trouve un ennemi commun, pour la rassembler.
                Et cet ennemi ne pouvait être que les extra-terrestres bien sûr. What else ?
                D’où le bouclier anti-missiles, et toutes sortes d’armes plus débiles les unes que les autres.
                On aura reconnu, gros comme une maison, le thème préféré du Nouvel Ordre Mondial. Mais je crois qu’en ce qui concerne Poutine, c’est raté : ceux qui lisent plus loin que le bout de leur télé française ont pour lui un gros capital de sympathie et de respect : il est vrai qu’en face, la concurrence ne pèse pas lourd.

              • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er mai 2014 20:56

                Et oui, cet reprise de l’article de Quatremer de 2008 n’est pas anachronique, bien au contraire, car si vous regardez le dernier billet de Jean Dominique Giulani, président de la fondation ultra européïste Robert Schuman, vous pourrez y lire notamment ceci :

                "Cela exige que l’Europe cesse de désarmer, de privilégier la conviction et de ne penser qu’au dialogue. « Montrer les dents » face aux agresseurs est souvent la meilleure façon de garantir la paix. Car ces ennemis poursuivent le même objectif : affaiblir et, si possible, détruire la construction européenne.« 

                Je ne commenterais pas l’indigente propagande de Giulani, mais je remarque cette concomitance de pensée entre lui et l’autre apprenti sorcier Quatremer qui consisterait à vouloir »cristalliser« l’identité européenne au moyen d’une guerre, ou de la possibilité d’une guerre comme se corrige Quatremer ...bien sûr, et le pire est que je pense que cette idée doit faire son chemin dans la plupart des cerveaux malades des dirigeants bruxellois, ces arrogants idéologues n’ont aucunes limites. Ils sont prêts à nous endetter pour 10 générations pour sauver leur monnaie, que croyez vous qu’ils ne soient pas capables de faire pour sauver leur »Union Européenne" ?.


              • baldis30 4 mai 2014 14:13

                Bonjour Fifi brind’acier

                 « Oui l’Europe c’est la paix » ( à répéter cent fois)

                La paix des tombeaux ! ( en expirant ...)


              • asterix asterix 1er mai 2014 11:17

                Bonjour François !

                te voilà souffrir du même « mal français » que tous ceux que tu dénonces. L’Europe ne fut pas, contrairement à ce que vous prétendez tous dans l’hexagone, une création de Maurice Schuman, mais du Benelux, l’Union douanière entre la Belgique, la Hollande et le Luxembourg qui décidèrent ensemble de détruire les barrières douanières grévant la production du charbon et de l’acier. Que Schuman fut un grand européen ( peu suivi dans la pratique mais il s’agit là d’une autre question ) il n’en revient pas moins que les créateurs d’une Europe sans douanes sont à trouver ailleurs.
                Avez-vous déjà entendu parler de Paul-Henri Spaak ?
                Je parie que non.
                Et pourtant...


                • gorgonzola 1er mai 2014 15:05

                  "Les dirigeants du Mouvement européen (Retinger, le visionnaire Robert Schuman et l’ancien premier ministre belge, Paul-Henri Spaak) étaient tous traités comme des employés par leurs parrains américains. Le rôle des États-Unis fut tenu secret. L’argent de l’ACUE provenait des fondations Ford et Rockefeller, ainsi que de milieux d’affaires ayant des liens étroits avec le gouvernement américain."
                  http://www.upr.fr/actualite/europe/des-federalistes-europeens-finances-par-des-chefs-de-lespionnage-americain


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2014 11:25

                  Marie France Garaud fait référence aussi au Traité de l’ Elysée, entre la France et l’ Allemagne, dans lequel De Gaulle s’est fait rouler dans la farine par Kennedy et Adenauer.
                  Ils ont remis dans le préambule du texte, tout ce que De Gaulle ne voulait pas.
                  « Le mythe du couple franco-allemand - 50 ans de mystification »


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2014 11:44

                    astérix,
                    Les fondateurs de l’ UE sont nombreux. Tout le monde connaît le belge Spaak, mais il y en deux que vous ne connaissez sans doute pas :

                    Tommaso Padoa Schioppa : «  L’Europe ne procède pas d’un mouvement démocratique, c’est du despotisme éclairé. » Ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant.

                    Et l’autre, c’est Hallstein, un nazi recyclé par les USA, l’ancêtre de Barroso à la Commission européenne !
                    Quand on commence à fouiller dans l’ histoire réelle de la construction européenne, comme le fait Asselineau, on va de surprise en surprise... :
                     « Le prix Charlemagne décrypté »


                    • njama njama 1er mai 2014 11:47

                      Quel destin post-mortem tout de même pour ce Rober Schumann (mort en 1963), présenté il fût un temps comme « apôtre laïc », de passer en 3 ans seulement d’un tombeau ordinaire, à un « lieu d’adoration eucharistique », une sépulture dans une église après des funérailles qui n’avaient rassemblé ni De Gaulle, ni Adenauer, ni même fait venir le Premier ministre, ni celui des affaires étrangères, mais attiré qu’un seul ministre français en exercice Louis Joxe ! 

                      comment s’y prend-t-on pour obtenir une sépulture dans une église ? par quelles machineries à pistons ?
                      qui plus est, dans une église classée monument historique depuis 1862 !

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Quentin_de_Scy-Chazelles

                      faut-il établir un lieu subliminal entre le lieu de cette sépulture dans cette ancienne chapelle fortifiée des Templiers du début du XII° siècle et les aspirations Pan-européennes du comte Richard Nikolaus von Coudenhove-Kalergi dont l’emblème faisait directement référence aux Croisades du moyen-âge ? ou un lien avec les références aux racines chrétiennes de l’Europe tant espérées par certains ?

                      Ce comte avec son livre-manifeste Paneuropa a été sinon le père de l’Europe, du moins et de loin le plus grand inspirateur de la création d’une union des États européens contrairement à ce faux-père mosellan homme discret, effacé, austère à faire fuir les foules, sans aucun charisme politique. 

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pan-Europe


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2014 11:56

                        Astérix,
                        L’UE et l’euro ne sont pas plus belges que français !
                        Vous croyez vous aussi à la propagande européiste, les projets américains étaient dans les cartons depuis longtemps.
                        Monnet en parlait déjà en 1943 avec les Américains.

                        Pendant tout la guerre, les Américains ont préféré des marionnettes de Vichy qui se soumettraient, plutôt que De Gaulle.

                        D’où les conflits incessants entre Eisenhower et De Gaulle quasiment jusqu’à la Libération. De Gaulle ne voulait pas que les USA dirigent la France à la place des Allemands. Il savait que ce serait une colonisation américaine. Leclerc a attendu plusieurs jours l’ordre des Américains avant d’entrer dans Paris. 


                        • baldis30 4 mai 2014 14:17

                          Et il est pratiquement passé outre !


                        • njama njama 1er mai 2014 12:02

                          Christine Boutin chasse l’électorat catholique sur les terres du FN ici,

                          et Nadine Morano chasse sur celles de Christine Boutin ...


                          • L'Auvergnat L’Auvergnat 1er mai 2014 12:07

                            Heureusement que le ridicule ne tue pas...............


                            • jako jako 2 mai 2014 08:26

                              Oui Auvergnat, mais on peut surtout le regretter....


                            • baldis30 4 mai 2014 14:18

                              Dommage ... on aurait des funérailles intergalactiques en Universvision


                            • Yohan Yohan 1er mai 2014 12:08

                              Franchement, vous n’avez pas mieux à faire que de vous attaquer à Morano qui est au demeurant une fille sympa et au moins cohérente dans des idées et loyale. Je n’en dirais pas autant de Roselyne Bachelot qui est passée avec armes et bagages chez ses nouveaux amis de la gôche caviar cathodique


                              • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 1er mai 2014 12:19

                                « Sympa » ??????? « Sympa » smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

                                Tu prends les gens pour des imbéciles Yohan, personne n’a oublié les discours de l’UMP, l’agressivité généralisée contre à peu près tout le monde, salariés, noirs, arabes, roms, chomeurs, urbains, bobos, fonctionnaires, chercheurs, scientifiques. On s’en souvient Yohan, même si prendre les autres pour des cons, c’est comme une seconde nature chez toi. Tu te souviens pas de Frédéric Lefebvre, qui jouit il est vrai d’un oubli bien mérité ?

                              • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 1er mai 2014 12:51

                                Eux ont au moins la décence de ne pas chercher dans les immigrés et les chômeurs des boucs émissaires à leur nullité, par exemple en suggérant d’organiser des référendums spécialement dédiés, c’est mine de rien une très grosse différence et qui a des conséquences positives sur des millions de personnes en France. 


                              • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 1er mai 2014 13:39

                                Eux au moins n’ont pas de comptes personnels à régler avec les activités intellectuelles, comme par exemple un agité cocaïnomane qui ne trouve rien de mieux, dans un contexte de course technologique aussi impitoyable que le nôtre, de se mettre à dos toute la recherche d’état.


                              • Pyrathome Pyrathome 1er mai 2014 15:43

                                Pauvre Yohan, dans son scaphandre, il voit la vie en rose bonbon.....smiley smiley


                              • doctorix doctorix 1er mai 2014 17:53

                                NB : il est interdit de dire ce qu’on pense du niveau intellectuel de Mme Morano.

                                Non parce que c’est (forcément) insultant. Mais parce que c’est une violation du secret médical.

                              • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 1er mai 2014 18:47

                                 @Adolf,

                                Si Morano est le niveau de discours qui vous est adapté, grand bien vous fasse. Si vous ne pouvez pas entendre autre chose, on va pas vous forcer. Ne vous sentez pas visé, il n’y a aucune honte à être trisomique, c’est pas votre faute. C’est votre plafond de verre cognitif ? On compatit, comme devant un débile mental qui à 30 ans est planté devant Bibifoc ou Winnie l’ourson. C’est votre adresse ? http://www.aliss.be/node/418

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès