Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bravo Monsieur K !

Bravo Monsieur K !

Dix ans après les débats sur le Pacs, la société a changé son regard sur l’homosexualité. La droite aussi. Hier, une députée brandissait la Bible dans l’hémicycle. Aujourd’hui, elle dîne avec le conjoint d’un de ses collègues ministre. Mais à quoi tient en 2009 une révélation du genre ? Portrait.

Il y a encore dix ans, si la liberté d’orientation sexuelle existait, elle n’était pas reconnue comme une situation de vie. La Cour de cassation même rejetait la qualification de concubinage pour les couples de même sexe vivant ensemble, et présentant un caractère d’union stable et durable. En 1999, c’est la loi relative à l’instauration du Pacte civile de solidarité qui a reconnu pour la première fois en France, aux personnes de même sexe le droit de vivre en couple, en organisant leur vie commune : de manière factuelle par le concubinage, ou plus formelle avec le Pacs.

On se souvient encore des débats âpres de l’époque. Un certaine députée de la famille centriste avait même brandi la Bible dans un hémicycle, pourtant symbole des institutions républicaines, là même où en 1905, une loi séparant l’Eglise et l’Etat y avait été votée. Cette même députée, que l’on nommera Christine B., avait d’ailleurs été reconnue pour son franc-parler et sa ténacité, en obstruant les débats parlementaires, en monopolisant la parole au perchoir pendant plus de 5 heures de suite... A sa droite, une autre députée - Mme Roselyne B. - avait voté en choeur avec la majorité de gauche un projet de loi qui, pour elle, était la marque du progrès de la société. Une opinion non partagée par ses pairs qui avaient voté contre le projet : parmi eux, un certain Nicolas S.

Dix ans plus tard, que de changements ! Ce dernier est devenu président de la République... la seconde Ministre de la Santé... la troisième Ministre du Logement. Et pourtant... Roger K, membre de ce gouvernement, en charge des relations avec le gouvernement, vient d’avouer son homosexualité et prétend que son compagnon est invité comme tout autre conjoint à l’Elysée. Une façon de montrer que l’esprit de la société a radicalement évolué vers une reconnaissance pleine et entière des couples de même sexe dans notre société, même au sommet de l’Etat.

A la réflexion, interrogeons-nous sur l’opportunité de cette bataille médiatique. Annonce dans la presse, sur les plateaux de télévision... Rappelons-nous, il est vrai, un certain Bertrand Delanoë, maire de Paris, avait fait la même opération il y a plusieurs années. C’était pendant l’élaboration de la loi sur le Pacs il y a dix ans, et estimait que c’était une manière pour lui de s’engager pour plus de progrès et de reconnaissance dans une société plutot hostile à ces débats. Mais aujourd’hui, pourquoi une telle annonce ?

Il ne nous aura pas non plus échapper que dans quelques mois est désignée la tête de liste UMP aux régionales en Ile de France. Confronté à Valérie Pécresse, reconnue comme favorite du scrutin par les militants UMP, et connue pour avoir une pensée peut être plus progressiste sur certains domaines, il y avait là un boulevard pour rentrer à nouveau dans le jeu médiatique... Bravo Monsieur K !


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 janvier 2009 17:42

    si boutin dine vraiment avec des homos, elle doit certainement prendre une douche a la javel et prier une nuit a genoux ensuite ............


    • appoline appoline 28 janvier 2009 14:31

      @ Foufouille,
      C’est des coups et ce que la grenouille ne saute dans le bénitier pour s’y noyer.


    • Le Chacal Le Chacal 28 janvier 2009 11:36

      Et en quoi sont-ils dangereux ?


    • antireac 28 janvier 2009 12:38

      @chacal
      Réflechis et tu trouveras


    • Le Chacal Le Chacal 28 janvier 2009 12:56

      C’est un peu facile de balancer des choses comme ça, sans préciser ensuite. Ce n’est pas à moi de réfléchir sur des arguments pour vous. A vous d’essayer d’expliquer votre position.


    • non666 non666 28 janvier 2009 11:55

      Ce qui st sur, c’est qu’entre le soutien inconditionnel du lobby juif envers Sarkozy et désormais ,la toute nouvelle considération pour les homos, les médias ont reçus leurs gages du prince...

      Dans une démocratie modene et hertzienne, tant qu’on controle les médias , on controle la démocratie.
      Or si il y a bien deux lobbies qui sont particulièrement bien monté dans le paf (je l’adorre celle la !...), ce sont les les homos et les juifs.

      Si on a fait tant de cas des "minorités visibles" sous representées , c’est pacr qu’on ne pouvait faire des lois de quotas par type de minorité car cela aurait limité le nombre de ces deux la...

      Du coup, c’est mon "lobby " a moi qui a morflé : le lobby des gaulois hétérosexuels.
      Il est vrai que nous ne sommes QUE 80% de la population.... mais quand meme minoritaires dans les médias. Regardez l’emision de Ruquier pour vous en convaincre.... (ou celle d’Arthur, vous avez le choix).


      • antireac 28 janvier 2009 12:47

        On est probablement entre 92 à94% de gens normaux...


        On peut lire autre chose que tetu ou les sites homosex pour connaître les vraies statistiques


      • appoline appoline 28 janvier 2009 14:37

        Très cher Non,
        Vous nous demandez de choisir entre la peste et le choléra. Je suis d’accord avec vous , il est grandement temps que nous reprenions du terrain dans les médias puisque c’est le nerf de la guerre


      • non666 non666 28 janvier 2009 16:34

        Très chère appoline, je ne vous demande pas de choisir moi.

        Je constate simplement que les deux "minorités" les plus actives dans les médias, la pub, la com sont outrageusement "tendances" dans la cour de sa Petitesse.
        Je constate que personne n’a expliqué le terme de "minorité VISIBLE" ni ce que cela impliquait pour les minorités INVISIBLES.
        Je constate que c’est encore une fois MA "minorité" (en fait la majorité et le peuple legitime de cette terre) qui est encore une fois minoré, CHEZ lui , par les activistes des deux minorutés citées.

        Après chacun en fait ce qu’il veux.
        Mais effectivement, pour sauver la France, il faut sauver la democratie, aujourd’hui.
        Et pour sauver la democratie, il faut reprendre le controle des médias des minorités qui les controlent, des interets qui les possedent pour que le peuple y ait effectivement accès.

        Ca ne veut pas dire qu’il faudra, à la Libération faire un "Etat RPR" (comme en 1981) , un "Etat PS" (comme entre 1981 et 1986) , ni un Etat RPR/PS (comme de 1988 à 2007) et encore moins un Etat-UMP (comme aujourd’hui).
        Cela veut dire qu’il ne faudra pas non plus basculer dans "l’Etat FN", "l’Etat Modem" ou "l’Etat-trotskiste " mais tout simplement laissez TOUTES les familles politiques s’exprimer de façon equilibrée dans les médias, quitte en plus a offrir a chaque "famille " UNE chaine de tv sur les memes ondes....

        Au lieu de chaines de la TNT qui sont des clones ou des filiales des 6 chaines "nationnales" , ce qui a reduit l’offre , en definitive, autand en laisser une a chaque famille politique, en plus du partage des chaines publiques "entre toutes les tendances"

        Dans tous les cas, il faudra supprimer l’autorisation d’emettre a TF1 , la chaine des interets apatrides qui est l’acteur majeur du putscht de Sarkozy.



      • appoline appoline 28 janvier 2009 18:59

        @ Non,
        Dans l’absolu, il serait judicieux d’équilibrer les temps d’audience des différentes tendances politiques, mais vous savez comme moi qu’il sera bien difficile d’y arriver. Sincèrement, je pense qu’il faudra réellement un gros clash pour tempérer notre petit président, car il n’y rien à attendre de l’opposition, si l’on peut encore la qualifier comme telle. Mais c’est à double tranchant car il ne faudrait pas que ce soit fait en dépit du bon sens.
        Cordialement.


      • Le pirate des caraibes 28 janvier 2009 12:01

        Personnellement , la facon dont Mr K s’accouple ne m’interesse pas.

        J’espere qu’il travaille aussi profondement sur ses dossiers !


        • non666 non666 28 janvier 2009 12:42

          Excellent, je la resservirais....


        • Sébastien Sébastien 28 janvier 2009 13:28

          Bah moi je dis pas bravo Karouchi parce qu’a vrai dire, on s’en fout de ses preferences sexuelles et que ca ne donne pas vraiment de hauteur au debat public.

          La vie privee des hommes politiques, j’en ai strictement rien a foutre. Qu’il fasse ce qu’il veut. Il sera juge et apprecie en fonction de son boulot et que le debat porte uniquement sur ca et pas sur sa vie sentimentale.


          • non666 non666 28 janvier 2009 14:14

            Si il a fait son "coming out", c’est que justement, cela avait une valeur dans l’opinion.
            Comme Sarkosy, qui a choisit de faire croire jusqu’au bout qu’il etait encore marié avec cecilia....et Royal qui a singé la volonté de se marier avec sa future ex-premiere dame/monsieur pendant la campagne.
            Quand on fonctionne en mode star-ac/loft story dans une republique de tic et de tocs,on choisit deliberement ce que l’on montre.

            Karouchi exhibe donc son mignon car cela lui donnera de l’audience.
            Gageons qu’il tentera de s’imposer un de es jours dans le marais, face à la "mère" de Paris...


          • appoline appoline 28 janvier 2009 14:46

            Il est vrai que déballer sa sexualité à une heure de grande écoute ne relève pas d’une grande intelligence, il y a un côté malsain mais surtout un grand manque d’amour propre (sans jeu de mots). De prendre les médias comme moyen thérapeutique de déculpabilisation vis à vis d’une sexualité qui, dans les livres de psychiatrie, relève encore de la perversité, n’empêche pas, quoi qu’on en pense, de rester en dehors de ce qui est encore dans la norme.


          • non666 non666 28 janvier 2009 16:36

            Vu sa gueule, en effet on aurait pu se le demander.
            Mais maintenant , on a la reponse, l’Autre doit lui tourner le dos, c’est evident....


          • antireac 28 janvier 2009 14:56

            J’aimerais signaler qu’on a supprimer deux de mes billets ou je me suis permis de critiquer les homosex.

            Question

            Peut on de nos jours critiquer les homosex sans être censurer ?


            • non666 non666 28 janvier 2009 16:42

              ça depens du moment.

              Si le lobby "gay" est trop montré du doigt (le majeur en l’occcurence....) il va venir couiner sur les chaines de Tv (ouin ouin, l’homophobie....)

              Du coup dans un accès de vertue autand que d’auto-censure, devant les equivalents de zalka pour le lobby homo qui viendront pleurnicher chez les "moderateurs" , ceux ci auront la main plus lourde que prevue.
              Mais le corporatisme, l’esprit de clan, les defenses d’interets egoistes des minorités invisables ou pas sont devenus tellement patent que le censeur finira par se ridiculiser de lui-meme.

              Attendons ce moment avec patience.
              D’interdits en interdit, on finira tous par en avoir assez de ces interets si visibles et si egoistes ne representants que des minorités .

              A la sonnerie des trompettes, les murs de jericho tomberont, sous leur propre poids et leurs propres contradictions.


            • 9thermidor 29 janvier 2009 08:29

              à "non666"

              svp : pourquoi avez vous choisi une photo si déplaisante pour vous présenter ?


            • Lapa Lapa 28 janvier 2009 15:02

              "Dix ans après les débats sur le Pacs, la société a changé son regard sur l’homosexualité. La droite aussi. Hier, une députée brandissait la Bible dans l’hémicycle. Aujourd’hui, elle dîne avec le conjoint d’un de ses collègues ministre. Mais à quoi tient en 2009 une révélation du genre "

              vous faites la confusion mentale martelée par tous les lobbies des minorités qui balancent de l’homophobie à tout va en la définissant comme la haine de l’homosexuel.
              Alors qu’on peut parfaitement est en désaccord avec la mise en exergue de l’homosexualité comme modèle de société par l’état et ne pas avoir des envies tonitruantes de fracasser de l’homo.

              Donc évidemment que ça vous titille qu’une personne contre l’homosexualité étatisée puisse encore déjeuner avec des homos... vous êtes tellement conditionnés par le lobbying gay qui essaye de couper court à toute argumentation en faisant passer ses détracteurs pour des monstres... que pour vous, être en désaccord avec l’homosexualité comme modèle de société c’est forcément ne pas supporter la personne homosexuelle...

              Votre étonnement montre bien vos niveau de conditionnement, en ce sens, l’article est une parfaite illustration.


              • Silence 28 janvier 2009 17:48

                On mesure difficilement mieux les évolutions de la société que par le discours des politiques.
                L’homosexualité, hier un secret honteux, est aujourd’hui un argument électoral, autant pour Monsieur K (dans la perspective des régionales), que pour son patron, Monsieur S : en effet, le ministre ne se lasse pas de répéter que c’est "la tolérance et l’ouverture d’esprit" du Président qui l’ont incité à faire enfin son coming-out...

                Par contre de là à parler de "l’homosexualité comme modèle de société"... Je ne comprends même pas ce que ça veut dire.


                • appoline appoline 28 janvier 2009 18:51

                  le ministre ne se lasse pas de répéter que c’est "la tolérance et l’ouverture d’esprit" du Président qui l’ont incité à faire enfin son coming-out...
                  Il n’y a guère que pour l’homosexualité de son copain qu’il est tolérant. Quant à son ouverture d’esprit, elle a visiblement plus de restriction en ce qui concerne sa politique. Qu’est -ce qu’il ne ferait pas, notre nain de jardin, pour rameuter quelques troupes.


                • antireac 8 février 2009 14:22

                  Que peut on retenir de tout çà ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

paolig22


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès