Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Brice Hortefeux minimise les rapprochements UMP-FN

Brice Hortefeux minimise les rapprochements UMP-FN

Le 7 juin sur France Inter 13h, Brice Hortefeux a jugé insignifiantes les intentions d'accord de désistement réciproques de certains candidats UMP avec le FN aux législatives.
Bien sûr, à travers les divers scrutins passés, tout cela a une histoire à la -" je t'aime !" - "moi non plus !"
Brice Hortefeux
On dit "qui se ressemble s'assemble", mais cela n'est pas si simple. Beaucoup, quand même, et de tous horizons politiques, n'hésitent pas à qualifier le Front National de fasciste. Le fascisme, à travers son histoire européenne, a tourné le dos à la démocratie...après avoir chaque fois été élu démocratiquement. Chaque fois les chefs fascistes se sont défendus d'être ennemis des républiques qu'ils ont fichues par terre.
LE FN PEUT-IL SE "MARIER " AVEC LA DROITE REPUBLICAINE ?
En 1998, Charles Millon a dit "oui" pour les régionales. Il a été désapprouvé alors par François Bayrou qui a trouvé le mariage inadéquat et scandaleux et Millon a été exclu de l'UDF.
Même cas de figure pour Jacques Blanc en Languedoc Roussillon qui, la même année, gagne sa majorité au conseil Régional avec les voix du FN.
Jean-Pierre Soisson, coutumier du fait, a fait de même en Bourgogne, toujours en 1998. On ne peut pas appliquer l'adage de Henri IV parlant de sa conversion au catholicisme : "Paris vaut bien une messe !" (en l'occurence un retournement de veste) Bayrou, spécialiste de ce monarque, n'approuverait pas !
 
Mais, qu'importe l'opinion de Bayrou ? en plusieurs circonscriptions c'est plus qu'un murmure : une intention déclarée de s'allier au Front National pour "barrer la route à la gauche".
Au lendemain du premier tour, un bureau national de chacun des deux partis doit statuer sur ces alliances éventuelles.
Bien sûr si ces accords se réalisent l'UMP sera allé encore plus loin que N. Sarkozy dans la confusion des genres.
Y aura-t-il dans l'avenir une élection dont le citoyen ne sortira pas écoeuré de toutes les magouilles ?
 
Illustration : Dans la 16e circonscription des Bouches du Rhône

Le candidat UMP Roland Chassain déclare à l'Hebdo d'extrême droite Minute : "J'ai toujours été très à droite de la droite, quand je lis le programme de la candidate du FN - non au vote des immigrés, non à l'assistanat... -, c'est mon programme ! En Provence, où le Front national est très fort, si on ne dialogue pas, on n'aura demain plus aucun député, plus aucune ville. Il faut qu'on arrête à Paris de nous prendre pour des imbéciles"
Je trouve que c'est une bonne façon de dénoncer une certaine hypocrisie à l'UMP.
Du souci à se faire ! Vous avez le droit de penser le contraire !
Amicalement vôtre
noodles
 
 
Photo : Roland Chassain, maire des Saintes Maries de la Mer en train de "tracter" dans Arles pour chasser la gauche. du territoire UMP-FN. 

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • URBVM56 Augustin Debacker 9 juin 2012 10:11

    A force de diaboliser à outrance le Front National et plus largement la droite souverainiste, il me semble que les détracteurs font allègrement le jeu de ces mêmes partis qui jouent la carte de la victimisation.

    Il me semble plus judicieux de démontrer les erreurs de leurs idées en débattant intelligemment et en prouvant, par une méthode cartésienne, que l’idée que vous défendez est la plus judicieuse.

    L’UMP se rapproche du FN ? C’est logique, celui-ci rassemble près de 18 % des voix : les partis politiques étant de véritables nids d’arrivisme, c’est un truisme de dire qu’ils veulent récupérer ces voix par des rapprochements plus ou moins contrôlés... quitte à s’asseoir sur leurs principes, s’il leur en restent.


    • noodles 9 juin 2012 11:31

      Merci pour votre commentaire

      .Les idées, les convictions, à mon sens sont sacrées. Si on en change « comme de chemise » au gré des vents et des opportunités alors on peut se demander où est la sincérité là dedans ?

      Si le F N avait fait table rase de son passé ça se saurait. C’est un héritage, une tradition, même qui suffisent à eux seuls à le « diaboliser »pour reprendre votre expresssion, ce parti.

      Ma référence ce n’est pas le diable, croyez-le, mais Franco, Mussolini, Hitler, Pétain.

      Rapprochement unilatéral de certains membres de l’UMP vers le FN car je ne vois pas trop le FN faire des mamours et des caresses à l’UMP. Vous dites « logique ». Ce n’est pas mon avis. C’est surtout humain. A savoir que le succès électoral des uns rend les autres envieux. L’envie, la colère, la haine, sont-elles de bonnes conseillères ?

      Croyez bien que j’entends vos arguments, mais qui du FN ou de l’UMP deSarkozy a copié sur l’autre pour se sentir si semblables ?

      En ce cas, pourquoi Monsieur Chassain n’adhèrerait-il pas directement au Front National ? Alors, sa position serait tout à fait claire.

      Que les hommes politiques se trompent, qu’ils expliquent leurs changements et les assument, d’accord ! mais ils nous doivent la vérité

      Bon WE en toute sympathie.

       


      • URBVM56 Augustin Debacker 9 juin 2012 15:00

        Pour avoir vu l’évolution du Front National depuis quelques années, les changements y sont notables : la purge de l’ère mariniste contre les plus extrêmes est une réalité, certaines idées sont adoucies (avortement notamment), etc...

        Je disais « logique », vous dites « humain », je pense être plus optimiste que vous : si tout homme est tenté par l’arrivisme, j’ai l’illusion de croire que son actuelle catalysation vient du régime en lui-même plutôt qu’à une déliquescence de la morale. La logique arriviste trouve toute sa place au sein du régime républicain, celui-ci appelant le candidat aux pires compromissions si elles peuvent lui apporter le poste tant espéré...

        Pour ma part, j’opterais sur une inflexion droitière du parti sarkozyste, réfutant ainsi l’héritage chiracquien qu’il exécrait. L’UMP n’a pas copié le FN : il a infléchit sa politique pour brasser toutes les voix souverainistes (DLR, MPF, etc...) et les berner.

        Si je puis me permettre, n’attendez pas trop longtemps la vérité des hommes politiques. Certains y ont passé toute une vie ! Chassain perdrait toute chance de réelection avec l’étiquette FN, tandis que l’étiquette UMP permet de garder le masque un peu plus longtemps...

        Bon week end également !


      • Scual 9 juin 2012 12:08

        L’UMP et le FN c’est la même chose à quelques détails près.

        L’UMP n’a plus le choix, c’est la division ou la division.

        Les héritiers de DeGaulle d’un coté, et ceux de Pétain de l’autre.


        • Cigogne67 9 juin 2012 12:12

          Le RASSEMBLEMENT combat le pétainisme d’hier (socialiste) et d’aujourd’hui

           


        • Scual 9 juin 2012 13:54

          Oui... et Hitler, Staline et le père Noël travaillaient en fait avec les plutoniens et le CRIF...


        • noodles 9 juin 2012 14:36

          Sans doute avez-vous raison. Mais l’idée que nous nous faisons des élus est-elle bien le reflet de la réalité ? Peu d’UMP se réclament du gaullisme. Je ne sais si les anciens UDF n’auraient pas quelque chose contre : la naissance de leur mouvement s’est faite en opposition à De Gaulle.je ne vois donc pas Raffarin en mesure de s’en réclamer. Moi, je veux bien. Chez De Gaulle il y avait aussi du bon, même si nous payons petit à petit les imperfections de son « enfant » , la Ve République...

          Allons, ne ressortons pas les vieux griefs contre « le Grand Charles » ! Mais alors, Juppé ? De Villepin ? (Séguin est mort.) Qui ?

          Mon idée est que les Baladur et les Sarkozy ont tué le gaullisme après que Chirac l’ait pas mal amoché... Mais si le nouveau gaullisme signifiait sincérité, patriotisme et souverainisme, alors serions-nous - peut-être- séduits ? smiley

          Mais la ligne de fracture du ci-devant UMP me paraît bien celle que vous décrivez.

          merci et

          Bien cordialement

           


        • Scual 9 juin 2012 17:36

          Vous oubliez que le mouvement a déjà commencé avec Nicolas Dupont-Aignan.


        • francesca2 francesca2 9 juin 2012 12:31

          Je voudrais sincérement comprendre comment on en arrive à rapprocher Marine Le Pen et Hitler... ? S’agit-il d’incompétence, de méconaissance politique ou d’une réelle volonté d’intox ? 


          Ma référence ce n’est pas le diable, croyez-le, mais Franco, Mussolini, Hitler, Pétain.

          Marrant, jamais nos sémillants journalistes (citoyens et pas), jamais nos bonnes consciences de gauche ne font le rapprochement Mélenchon- Staline, Pol Pot, Castro, ni Poutou- Mao, Tito, Ulbricht...alors que soit Poutou que l’autre Mélenchon se révendiquent clairement et induscutablement du communisme pur et dur...Incompétence ? Méconaissance politique ou réelle volonté de manipulation ? 
          Aucune indignation morale au fait que la gauche républicaine puisse s’allier avec ces gens alors que l’UMP a le devoir moral de ne pas s’allier au Rassemblement Bleu Marine.

          A croire presque que les communistes ont été les bienfaiteurs de l’humanité.


          • jaja jaja 9 juin 2012 13:17

            Il ne vous importe sans doute peu de savoir que jamais les trotskistes n’ont vibré pour le maoïsme stalinien... ni pour la Révolution culturelle qui aurait liquidé sans états d’âme un Poutou et que LO considérait même la Chine de Mao comme étant un État bourgeois....

            Allez tout le monde dans le même sac même si l’affaire se complique avec un NPA ne se réclamant même plus du trotskisme, ce qui échappe à beaucoup, Francesca2 comprise... et que l’on y trouve aussi des militants se réclamant de la tradition anarchiste et libertaire...

            Par ailleurs le communisme « pur et dur » ce n’est pas le stalinisme ni le Capitalisme d’État Russe ou les moyens de production sont certes « nationalisés » mais où les fruits de la production, les richesses produites, restent entre les mains et à la disposition de l’élite dirigeante, aux exploiteurs de toujours des prolétaires.....


          • francesca2 francesca2 9 juin 2012 13:46

            Vous avez raison, Jaja, il m’importe peu. 

            Tout comme vous d’ailleurs, il vous emporte peu qu’on mette sur le même plan, article après article, commentaire après commentaire, Marine Le Pen, Mussolini et Hitler.
            Vous n’y voyez aucun inconveniént, aucune raison de vous indigner. 
            Allez, tout le monde dans le même sac sous les vivats de la foule, et qu’on n’en parle plus.


          • francesca2 francesca2 9 juin 2012 13:58

            Par ailleurs le communisme « pur et dur » ce n’est pas le stalinisme ni le Capitalisme d’État Russe ou les moyens de production sont certes « nationalisés » mais où les fruits de la production, les richesses produites, restent entre les mains et à la disposition de l’élite dirigeante, aux exploiteurs de toujours des prolétaires.....


            C’est noté. 
            Sinon, auriez-vous des exemples où le communisme ne s’est pas « transformé » en stalinisme ni en capitalisme d’Etat une fois arrivé au pouvoir ? 


          • Scual 9 juin 2012 14:04

            Marine LePen était, en pleine campagne présidentielle, à un bal de nostalgiques du troisième Reich à Vienne... voila pourquoi on fait un rapport entre les deux. Marine LePen est aussi l’alliée des héritiers de Mussolini en Italie. Marine LePen est la chef du parti dont l’ancien dirigeant cite Brasillach et Mussolini dans ses discours.

            Je pourrais continuer sur plusieurs pages. Voila donc pourquoi on fait ces rapprochements qui sont plus proche de la définition que du rapprochement.

            Moi ce que je me demande c’est comment on peut ne pas faire le rapprochement ? Il ne faut pas seulement être aveugle, il faut aussi être privé des autres sens, et être sot.

            En vérité les commentaires qui le nient sont mensongers. Ils sont là pour rassurer les idiots susceptibles de ne pas le savoir et de se faire escroquer par ce mensonge qu’est la dédiabolisation. Mais en réalité tout ceux qui connaissent vramient le FN savent pertinament que rien n’a changé, si ce n’est que désormais les médias de la ploutocratie sont avec eux.


          • noodles 9 juin 2012 14:53

            Bonjour ! Je n’ai pas du tout employé les raccourcis que vous prenez. Je ne mélange pas tout. On aura beau dire « c’est avec du vieux qu’on fait du neuf » , la refondation qui s’imposait n’a pas été opérée par Marine Le Pen. TOUTE la tonalité de sa campagne présidentielle et actuelle, aux législatives, reflète l’esprit du patriarche fondateur. Pour ma part je ne vois pas ce qui aurait pu me convaincre. 

            Je vous concède qu’aucune loi électorale n’est venue donner sa place dans les assemblées à un parti qui réunit jusque près de 20% des électeurs. Il y a de quoi être amer. 

            Je sais, si Mme Le Pen décidait de faire table rase du passé, son fonds de commerce en serait bien amoindri.

            Mais n’est-ce pas cela le courage ? 

            @+

             


          • francesca2 francesca2 9 juin 2012 14:53
            Ahhhh, je l’attendais le coup du « bal des nostalgiques du III reich » à confirmation de la desinformation systématique et pathologique chaque fois que les gauchistes « parlent » de Marine Le Pen...et je l’ai eu. 




          • francesca2 francesca2 9 juin 2012 15:10

            Vous n’avez pas employé des raccourcis ? Vous ne mélangez pas tout ? 

            Si seulement, noodles, si seulement...je n’ai fait que reprendre , telle quelle, la phrase de votre premier commentaire
             
            Ma référence ce n’est pas le diable, croyez-le, mais Franco, Mussolini, Hitler, Pétain. 

            Pour ne pas parler de celle de l’article

            Beaucoup, quand même, et de tous horizons politiques, n’hésitent pas à qualifier le Front National de fasciste. 

            Alors, vu que « beaucoup quand même » n’hésitent pas à le faire c’est que « beaucoup quand même » ne peuvent que dire la vérité. Et vous volez toujours me dire que vous n’employez pas de raccourcis ? 


          • noodles 9 juin 2012 15:14

            Jaja et Francesca (Bonjour) je crois bien comprendre vos arguments. Merci. Il est gênant d’être automatiquement placé dans le camp adverse dès qu’on porte un regard critique sur l’un des camps.SVP ne me placez pas dans une contradiction que je n’ai pas voulue : si j’ai pointé du doigt les « girouettes » opportunistes de certains hommes de partis, soyez aimables de ne pas faire de moi un trotskiste, et pas davantage un gauchiste acharné. (Et d’ailleurs, en démocratie, où serait le mal ?) Je serais acharné dans le sens où je méconnaîtrais les crimes des dictatures que vous énumérez. Ma ligne de rupture à moi c’est le fait de se réclamer du« non vote ». Chacun fait comme il veut mais tant qu’on peut voter on a encore, si minime soit-elle,une chance de changer de choses. Qu’en pensez-vous ?

            Cordialement à vous 


          • Scual 10 juin 2012 12:12

            Moi j’attends les preuves que Marine LePen n’est pas allé à ce bal puisqu’il s’agirait de désinformation.

            Allez les preuve SVP... Non je déconne. Non seulement elle y était mais je sais de quoi il s’agit puisque j’ai déjà fais des recherches sur le sujet. Oui y en a qui savent de quoi ils parlent.


          • rosemar rosemar 9 juin 2012 12:51

            Bonjour noodles 

            pas de doute :l’UMP est aux abois et cherche à ratisser des voix sur le terrain du FN :c’est là une stratégie qui a été utilisée largement par N. Sarkozy dans la campagne de l’entre deux tours...stratégie qui risque de se retourner contre l’UMP ....

            Très bonne journée.

            • Cigogne67 9 juin 2012 12:59

              le RASSEMBLEMENT se maintiendra partout dans un cas et appellera à voter pour un PS ou un ump dans l’autre sans oublier de rappeler que les électeurs sont libres d’aller à la pêche au 2é tour.


              • jymb 9 juin 2012 13:18

                Difficile de donner des leçons de morale lorsque la conclusion de congrés où l’on chante l’hymne du sang, l’Internationale, est également de voter au 2 ème tour pour le PS ...

                Partis divers, ayez le courage de vos opinions. Je me maintiens ou je fais silence. C’est valable pour tous !


                • noodles 9 juin 2012 21:51

                  Bonsoir Jymb

                  vous voyez bien : vous évoquez le poids de l’Histoire. Vous n’êtes pas le seul. La société française vit dans des vêtements usés et rapiécés. Ah, si je connaissais le PRIX DU NEUF, et si ce prix était raisonnable, j’opterais bien, pour ma part, pour du neuf.

                  Je ne crois pas aux victoires de la rue. Et si nous méditions sur les victoires passées aussi bien que sur les toutes dernières...* ? Les vainqueurs sont irrémédiablement dépossédés de leurs victoires par ceux qui « tirent les marrons du feu »..

                   A l’inverse les hommes (et femmes) politiques, prêts à céder sous des pressions diverses, ne croient pas aux victoires par les urnes dont les résultats ne sont que « chiffons de papier, »foulés aux pieds par ..des Sarkozy et consorts quand ça ne les arrange pas ** 

                  Laissez-moi croire quand même aux victoires par les urnes. Merci.

                  Bonne soirée

                  Bon dimanche

                  * printemps du Maghreb

                  ** (plus du tout je v dire) aux victoires

                  *** le traité constitutionnel européen


                  • a droite DES ENFANTS DE PETAIN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                    • arobase 10 juin 2012 12:49

                       ces partis associés à la sarkosy (UMP-FN-centristes) ont déjà perdu en 5 ans toutes les élections :

                       la plupart des municipales, toutes les cantonales, toutes les régionales, les sénatoriales, la présidentielle, et maintenant les législatives !

                      pas à cause des hommes  mais des idées, des « valeurs » de droite, néfastes et criminelles du fric à tout prix et à n’importe quel prix !.
                       ajoutons leur les « valeurs » du FN des danseurs de Vienne et on aura la totale !

                       Alors ces deux partis réunis vont finir par totaliser 10% des voix, c’est à dire la poignée de riches et puissants qui tirent les ficelles et le pèze, plus une flopées d’idiots démunis qui espèrent devenir comme eux.

                      quel est le salarié, le cadre, le fonctionnaire, le retraité qui va vouloir adhérer à ces "valeurs, contraires et mortelles pour ses interêts personnel ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès