Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Budget 2014 : Demain on ne rase pas (du tout) gratis

Budget 2014 : Demain on ne rase pas (du tout) gratis

Le « suspens » est levé. C’est cinq milliards d’euros d’efforts supplémentaires que devra faire l’Etat en 2014. Dans un difficile exercice rédactionnel, Matignon veut imprimer à la fois à Bruxelles que la France est un bon élève et dans la tête de l’électeur contribuable qu’on va cesser de lui sucer le sang. Pas simple.

Globalement les dépenses de l’Etat vont être ramenées autour de 277 milliards soit 1,5 milliard de moins qu’en 2013. Année qui vient juste de commencer…

« Ces économies permettront de garantir le redressement des comptes publics tout en assurant le financement des mesures que nous avons décidées pour renforcer la compétitivité de notre économie, lutter contre le chômage et conforter la solidarité envers les plus démunis », affirme le communiqué final de Matignon. Qu’en termes élégants ces choses là sont dites !

Alors que l’idée fait son chemin dans l’esprit de l’homme de la rue qu’il serait bon désormais de rogner dans les effectifs des fonctionnaires, Ayrault se veut rassurant pour ceux-là même qui constituent le socle électoral socialiste.

Il prend donc bien soin de préciser que le serrage de ceinture portera « principalement sur les dépenses hors masse salariale, car nous avons pris l’engagement de stabiliser les effectifs de l’Etat ». Stabiliser n’est pas baisser. Voire.

MIGAUD ENCORE AUX MANETTES

Donc, les ministères vont serrer les fesses d’ici juin, date à laquelle il vont connaître précisément les arbitrages définitifs. Hollande va poursuivre d’ici là son parcours du combattant en matière de redéploiement de la puissance publique.

En attendant, le gouvernement ne chôme pas. Lui.

En une semaine - presque de date à date - il décoiffe. Jugez un peu : il augmente la TVA, fait reculer la retraite à 62 ans et aligne le prix du diesel sur celui de l’essence.

Une fois de plus, la Cour des Comptes et notre providentiel Migaud (voir « Didier Migaud : porte-flingue de la Hollandie ») est encore et toujours aux manettes.

Un bonheur puisque qu’un rapport des sages de la rue Cambon chiffre à sept milliards le manque à gagner pour l’Etat que représente annuellement le régime fiscal dérogatoire du gas-oil. Idéal pour bouclerr les fins de mois !

Reste que la mesure risque de pomper, aussi, les réservoirs … de voix. Et personne n’oublie que les municipales pointent leurs nez en 2014. Un vrai cauchemar pour le PS qui table déjà sur une grande redistribution des cartes locales à cette redoutée occasion…

Mais l’équation budgétaire a des exigences d’ogre : il faut financer le plan pauvreté, les contrats aidés et contrats de génération et banquer pour la quote-part de l’Etat dans les économies allouées au crédit-impôt pour la compétitivité et l’emploi.

Un vrai casse-tête dans lequel les comptables de Cahuzac à Bercy perdent leur latin. Mais l’enjeu est d’importance car Matignon martèle sa volonté d’assurer « le retour à l’équilibre des comptes publics en 2017 ». Mais Ayrault ne peut s’empêcher de conclure en précisant qu’il concentre son action sur « la maîtrise de la dépense, en définissant des économies très ambitieuse ». Tous aux abris !


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • egos 8 mars 2013 17:28



    @ l’auteur

    « Un vrai cauchemar pour le PS »
    non non non , non , pas du tout !
    « the nigthmare is alive »
    son NOM est PS

    chaud devant, 
    Bercy s’entraine au lance-flamme,
    non pas qu’il y ait le feu à la maison France,
    en prévision d’un futur 14 juillet et des ses festivités, genre fire-works

    ils étaient pourtant prévenus
    qui va piano va sano
    qui va presto va grillo


    • Robert GIL ROBERT GIL 8 mars 2013 18:02

      voici pour aider le PS un petit quizz sur la crise et l’economie, avec les reponses bien entendu...

      voir : QUESTIONS/REPONSES SUR LA DETTE, LA CRISE ET L ‘ECONOMIE


      • Rensk Rensk 9 mars 2013 01:04

        A la première question posé elle déclare tout comme moi le C... mais mois j’y met aussi le D (pays de banquier, je sais de quoi je parle)
        La deuxième ne laisse aucun doute... J’affirme la même chose qu’elle...
        La 3 idem... (comment peut-on poser des questions aussi nuls ?)
        La 4... elle est gentille la nana... il se fait que cela se fait en moins d’une minute (décalage horaire oblige et surtout le NET qui peine depuis des années question vitesse, sinon cela serait en fraction de secondes (réalité d’aujourd’hui certifié)
        Pour la question 5... c’est entre 17 et 50%... c’est selon les « boîtes » et leurs « consciences » !
        La question 6... faut pas être cloche pour voir ce qui se passe dans notre société, oser poser cette question c’est prendre les gens pour des cons « fini »...
        La question 7 je ne suis pas du tout d’accord avec son point de vue... elle ne sait pas la nana qui ose poser ces questions...
        La 8 me fait rigoler quand je pense que la France attaque la Suisse pour une imposition trop basse des industriels... l’Islande fait mieux que nous en Europe... et elle viens d’être subventionnée par cette dernière... pas la Grèce...

        Je vais m’arrêter avec ça... je paies, chez Visa, 15% (la limite légale avant de tomber pour cause d’usure, délit pénal)


      • mario mario 8 mars 2013 18:21

        de toutes les façons, avec 5 ou 10 milliards ce ne serons pas les derniers parce que la merkel via bruxelles ne vont pas faire dans les choux maigres et d’exiger des coupes encore et encore .

        les questions sérieuses sont : les sot-cialistes ont ils compris que nous ne pourrons jamais rembourser la dette ? (quelle dette d’ailleurs ? )

        ont ils pris en compte que chaque euro prélever dans le porte monnaie de la menagere ne va plus a la consommation et donc va aggraver le chomage et les recettes fiscales ?

        a mépriser les français, le retour de manivelle risque d’etre a la hauteur de la désesperance du peuple.

         

         


        • Rensk Rensk 9 mars 2013 00:35

          Pfff... encore un qui n’a pas vu que dans tous les pays, cantons, commune... les « gauchistes » mettent a plat les finances dévoyé par la droite... puis ils sont remerciés par le peuple pour reprendre la droite dépensière...

          Allemagne ; qui était plus mis au « pas » par la gauche (Schröder) que la droite d’aujourd’hui le prouve... l´État central n’a presque pas de dettes car la droite a mis tous les frais a la charge des Länder, bien des très grandes ville sont au bord de la faillite actuellement... et ce depuis Merkel !


        • alinea Alinea 8 mars 2013 21:46

          Ils n’ont pas intérêt à faire leur aéroport ou leur TGV, parce que, parce que... parce que... que puis-je faire d’autre que m’immoler dans une pompe à essence et faire tout sauter ?
          ... Atteler mon cheval, oui.


          • viva 8 mars 2013 22:31

            Oui qu’ils arrêtent avec tout ces travaux, a croire q’ils’touchent un pourcentage sur les chantiers


          • Rensk Rensk 9 mars 2013 00:41

            Un anarchiste qui parle d’immolation pour son propre compte...

            Punaise, je te réfute le droit de te déclarer anarchiste (que ça te plaise où non)...


          • Rensk Rensk 9 mars 2013 00:26

            Je ne sais pas vraiment mettre le nombre de ZÉRO juste pour les 5 milliards...

            5’000’000’000 / par en gros 70’000’000 millions d’habitants = 71,4 € par personnes et année ?

            Punaise ; vous êtes en faillite vu que vous dépassez les centimes... smiley


            • fcpgismo fcpgismo 9 mars 2013 09:31

              Vive la crise, qui va nous permettre malgré notre démence d’ aller vers la sobriété et de quitter le gaspillage.


              • subliminette subliminette 9 mars 2013 11:19

                Mais vous racontez vraiment n’importe quoi !!!!!!
                Ca m’énerve à la fin. Ecoutez donc le JT de la 2, et de la 1 et de toutes les chaînes que vous voulez, je m’en fiche, mais écoutez avec attention.

                Hier soir Flamby-le-Magnifique vous a assuré qu’il n’y avait pas de rigueur dans ce budget. Ne le prenez pas pour un con, il sait de quoi il parle, Flamby,( il a quand même fait l’ENA et pas vous, c’est une preuve, ça), et même qu’il vous l’a expliqué, bandes d’ignares : « la rigueur c’est quand on diminue le pouvoir d’achat des gens »  !!!!!!!!! Aaaaahhhhh !!!

                Bon, d’accord, un tout petit peu, la TVA, l’essence, les retraites, les amendes, la taxe télé, tout ça... Zavez ka moins bouffer et moins rouler. Et puis d’abord vous êtes des pauvres, ça compte pas vraiment. Prenez exemple sur les riches : est-ce que Flamby diminue leur pouvoir d’achat ? Non, bien au contraire ! Donc arrêtez de parler de rigueur : Y’en a pas !

                Je vous l’ai déjà dit : vous racontez vraiment n’importe quoi !!!!!


                • subliminette subliminette 9 mars 2013 11:22

                  Et puis d’abord, zavez ka être riches !


                • FritzTheCat FritzTheCat 9 mars 2013 14:34

                  J’adore toute ces femmes et hommes de goÔoche qui ont cru qu’avec Mr Normal (Flamby pour certains et Couilles Molles pour d’autres) nous allions vers le Grand Soir et les lendemains qui chantent...

                  Au final, ces messieurs dames font une belle brochette de naïfs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès