Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > ’Camarade’ Besancenot

’Camarade’ Besancenot

Jeudi, « Envoyé spécial » a consacré un reportage à Olivier Besancenot. L’occasion d’en savoir plus sur un jeune homme sympathique, intelligent, affable... et trotskiste.

Il y a quatre ans, la Ligue communiste révolutionnaire (un nom à faire trembler les chaumières) présentait un jeune homme au visage angélique, âgé de 28 ans aux présidentielles, ce qui fait d’Olivier Besancenot le plus jeune candidat à l’élection majeure de la Ve République.

Le reportage fut assez instructif sur l’homme, même si on peut regretter qu’il survole un peu trop l’idéologie du personnage. D’abord, Olivier Besancenot n’est pas né dans un milieu révolutionnaire. Un père professeur, une mère psychologue, ses parents n’étaient pas des révolutionnaires dans l’âme, d’ailleurs Olivier est né six ans après mai 1968. Mais, révolté par le racisme, Olivier Besancenot va ensuite rejoindre SOS racisme, et dans la mosaïque de tendances politiques, celle qui va le plus l’attirer est donc la LCR. Passionné davantage par son militantisme que par ses études, Olivier Besancenot ne sera pas médecin ou avocat, comme ses parents le souhaitaient, mais facteur. Ce qui n’est pas plus mal, en raison de la sécurité de l’emploi et du temps libre qui lui permet de s’investir politiquement (même si, il le dit lui-même, et on le croit volontiers, le métier de facteur est loin d’être de tout repos).

J’ai été frappé de découvrir par ailleurs un homme assez consciencieux, pour quelqu’un qui prône sans arrêt le grand soir et la révolution des classes populaires ; j’ai découvert un postier qui distribuait soigneusement les recommandés aux bourgeois de Neuilly, avec le sourire (vous connaissez beaucoup d’hommes politiques sonnant à l’interphone : « Bonjour, c’est le facteur ! »). Surpris aussi de découvrir un homme assez intelligent, qui ne se laisse pas piéger malgré son jeune âge. Son appartement, dont il est propriétaire ? « C’est grâce à un des derniers acquis de La Poste ». Son passage chez Philippe Bouvard, sur RTL ? « C’est une émission largement écoutée par la classe populaire, et ce n’est pas comme si j’étais chroniqueur... ». Oui, Olivier Besancenot est sympathique, on le voit se mobiliser auprès de son ami Joey Starr (le seul people à le soutenir ouvertement) pour la reconnaissance des affres de la colonisation, ou pour inciter les jeunes des banlieues à aller voter. Olivier Besancenot, un homme charmant, souriant, antiraciste, passionné... Dommage qu’il soit trotskiste.

Car c’est là que le reportage se montre plus critique : Olivier Besancenot jouit incontestablement d’une aura, tant auprès des jeunes de cités qui se reconnaissent dans ce jeune qui s’habille comme eux et qui parle simplement, qu’auprès des ex-68ards nostalgiques du "grand soir". Mais après ? Pour quel programme, quelles idées ? Des critiques fusent, à commencer par celles de Gérard Filoche, ancien fondateur de la LCR passé depuis au PS, qui ne croit plus au "grand soir". Que pensent les nouveaux camarades de Filoche du jeune Besancenot ? « Un jeune homme sympathique », dixit Elisabeth Guigou. Claude Bartolone, bras droit de Laurent Fabius qui avait appelé dans sa motion à "toute alliance à gauche sans exclusive", reconnaît des « points d’accord sur le logement, l’emploi, le combat contre les discriminations » mais concède : « Il finit quant même par y avoir des désaccords entre un parti réformiste et un parti révolutionnaire ».

Quant à Jean-Marc Ayrault, il déclare le voir finir "secrétaire d’État tôt ou tard". Si haut que cela ??? Il est vrai qu’Olivier Besancenot jouit d’une aura liée, incontestablement, à son jeune âge. Mais avec le temps... Va-t-il, comme Alain Krivine, rester dans le courant contestataire, ou comme Daniel Cohn-Bendit, qu’il attaquait au moment du référendum, virer sa cuti et passer du côté obscur de la force ? Ne risque-t-il pas, à son tour, de devoir laisser la place à un candidat plus jeune, plus populaire que lui, quand il sera trop vieux pour séduire à nouveau l’électorat jeune ? En tout cas, pour l’instant, on peut dire que Besancenot profite du jour présent, et qu’il est bien loin de toute supputation. A 32 ans, il peut continuer à voir venir...


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (191 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • (---.---.54.137) 14 janvier 2006 16:39

    Renseignez-vous Monsieur : Olivier Besancenot a été assistant parlementaire de M. Krivine au parlement de Strasbourg ! Quel facteur !!! Alors le marketing politicien de la LCR, qui y croit encore ?


    • JB (---.---.225.82) 16 janvier 2006 21:03

      En effet, Besancenot a été assistant parlementaire d’Alain Krivine 6 mois, pour finir de payer ses études... Quel facteur en effet !


    • michel lerma (---.---.59.247) 14 janvier 2006 20:03

      Visiblement,nous n’avons pas vu le meme reportage.

      Nous avons pu voir une sorte de publi-reportage sur une sorte de boy-band ,sympas,pas con,bref tres lisse et dont les commentaires n’était vraiment pas critiques.

      C’est la qu’on voit qu’il vaut mieux etre ,pour une femme journaliste de FRANCE 2 , un sujet beau,pas con et super-sympas que moche,pas beau et affreux

      Ouf ! ,j’ai de la chance

      On aurait du avoir un vrai sujet critique pour mettre en lumière le discours démago et populiste d’une idéologie qui ne méne nul part car il suffirait au front national de mettre en place la meme stratégie de communication que la LCR ,présenter un « beau gosse » pour faire un carton auprès des femmes journalistes de France 2.


      • (---.---.176.42) 15 janvier 2006 09:20

        Un sujet critique sur un homme politique à la télévision,j’en ai jamais vu...


      • (---.---.93.175) 15 janvier 2006 10:09

        « il suffirait au front national de mettre en place la meme stratégie de communication que la LCR ,présenter un »beau gosse« pour faire un carton auprès des femmes journalistes de France 2 »

        peut-être que c’est ce que Lepen croyait faire pour les journalistes hommes en promouvant sa fille hahaha.


      • Christophe (---.---.58.18) 15 janvier 2006 17:48

        Mon cher, si nous devions mettre en évidence les volontés politiques de nos hommes politiques de tout bord, il me semble qu’il serait inutile de le traiter ; nous souffrons d’une carence d’idées, voir d’idéal politique.

        Il n’est nullement question de partager ou non les idées d’un homme politique pour reconnaître qu’il apporte ce que nos dinosaures n’apportent plus depuis des années.

        La démagogie n’est pas une exclusivité des extrêmes ; ils partagent cette grande valeur politique avec les partis démocratiques ... souvenons-nous seulement du programme de notre président avant ses deux élections, et Sarkosy frise parfois le populisme.

        Mais n’en veuillez surtout pas à un parti dont, je vous le signale, je ne partage pas les orientations. Sa forte croissance dans les résultats électoraux est due aux abus démagogiques des partis démocratiques qui finissent par faire désespérer les français ! Quant aux idées, admettons que le principe démocratique permet que de telles idées soient avancées ; aux autres partis de lutter contre ; si possible sur le terrain démocratique.


      • bruno (---.---.73.182) 18 avril 2006 12:37

        A la différence de la LCR, le front national est porteur de haine raciste, nourrie de peur et de rejet épidermique que seul la psychiatrie pourrait soigner, les idées de la LCR se bornent à l’économie et à la philosophie, enfin il me semble car je ne suis pas sympathisant, quoique la haine du bourgeois et du riche doit pouvoir aussi se décortiquer à l’aide des outils psychanalitiques... ?


      • david (---.---.143.233) 29 octobre 2006 13:11

        Le front national est comme vous le dites « porteur de haine et de racisme », mais ne prônent pas ces valeurs ouvertement, tout comme la LCR qui derrière des apparences sympathiques et empathiques est porteuses de valeurs liberticides et irrespecteuses de la personne.

        De gauche comme de droite, un extrêmiste reste un extrêmiste et Besancenot ne mérite pas d’être élevé à un autre niveau que Le Pen.


      • (---.---.8.71) 3 décembre 2006 19:40

        La gauche radicale préconise une politique d’émancipation individuelle et collective. Cependant, cet humanisme ne se limite pas à l’indignation morale mais tente de mettre en exergue les véritables causes de la misère que sont la mondialisation néolibérale et les différentes formes de domination.


      • (---.---.8.71) 3 décembre 2006 19:49

        Le seul parti à combattre véritablement le FN et ses idées demeure la LCR (cf Ras l’Front). Beaucoup d’autres partis adoptent l’idée fondamentale du FN selon laquelle la violence serait liée à l’immigration avec ses « racailles » et ses « sauvageons » qui seraient mal intégrés.


      • (---.---.8.71) 3 décembre 2006 19:55

        La LCR serait donc liberticide. Chevènement et Sarkozy, apotres de la tolérance zéro, eux ne menacent pas les libertés individuelles. En revanche, la vraie gauche souligne les causes sociales de la misère et souligne les insuffisances de la répression mais demeure associée au goulag.


      • Briseur d’idoles (---.---.162.190) 3 décembre 2006 19:55

        Encore des querelles de boutiquiers !

        Le Premier prix sera un séjour à l’Elysée !

        Les perdants auront un dîner au CRIF comme lot de consolation !


      • (---.---.22.15) 3 décembre 2006 20:05

        On reproche à Ségolène Royal de n’avoir jamais été dîner au restaurant C.R.I.F.

        Alors que c’est un de ses points forts. La France n’est pas un Etat communautariste, et n’entend pas le devenir.


      • Briseur d’idoles (---.---.162.190) 3 décembre 2006 20:09

        La France (d’en haut !) est communautariste !

        Ségolène en retard de quelques CRIF sur l’UMP est en train de se rattraper !

        Julien Dray est en train de s’en occuper !


      • Dom (---.---.79.174) 15 janvier 2006 10:57

        Ce reportage m’a fait penser aux sectes qui aiment à mettre en avant leurs adeptes les plus jeunes et sympathiques. Vous voyez bien disent-elles en montrant du doigt ces « preuves » vivantes de leur innocuité : « Nous sommes comme tout le monde, nous vivons comme vous et même les jeunes font partie de notre mouvement ! ». Mais derrière ces visages souriants combien d’heures de lavage de cerveau, combien de tabous, combien de doctrines, combien de drames soigneusement éludés ? Non merci M. Besancenot le communisme les peuples ont déjà donné !


        • kem08 (---.---.69.17) 16 janvier 2006 00:39

          QUe d’idées reçues...que de préjugés mais finalement que d’ignorance... « le communisme on a déjà donné... » qui a déjà donné ? toi ? tu ne sais mêmes pas ce qu’est le communisme sinon tu ne l’aurais jamais assimilé à trotskysme... Sais tu que les communistes ont été de farouches adversaires des trotskystes, que Léon Trotsky lui même à été assasiné par les communistes... Je veux bien qu’on donne son avais mais avant de parler il faut s’instruire un peu...


        • Plutot mort que non gauchiste (---.---.28.210) 16 janvier 2006 10:47

          Trosky assassiné par les communistes :

          Bien sur qu on le sait tous,

          Les loups se bouffent entre eux « expression Albanaise »autre paradis communiste"

          Le Troskisme est une variante du communisme, et les communistes +trostkystes ont toujours utilisé les assassinats !!

          Comme les facistes d’ailleurs avec qui ils ont beaucoup de points communs, on en a vu beaucoup passer au travers du miroir !

          Meme en France : Darlan je crois ?


        • (---.---.130.172) 16 janvier 2006 11:27

          C’est consternant comme argumentation...


        • JB (---.---.225.82) 16 janvier 2006 21:02

          Les « trostkystes ont toujours utilisé les assassinats !! » Preuves ? Exemples ? Historicité ? Juste une accusation dans le vide ? On peut aussi jouer à crier au loup pour être sûr que dans le tas, il y en aura toujours qui auront peur...

          « Comme les facistes d’ailleurs avec qui ils ont beaucoup de points communs, on en a vu beaucoup passer au travers du miroir ! » Quels points communs ? Peut-on savoir ? Avez-vous en fait déjà rencontré un trotskyste ou un-e militant-e de la LCR, ou bien faites-vous comme ces bons notables du XIXème siècle qui parlaient des sauvages d’Afrique, qui se dévoraient entre eux et violaient leurs enfants, sans en avoir jamais rencontré...

          « Meme en France : Darlan je crois ? » L’Amiral Darlan ? De bonne famille militaire, vous pensez vraiment qu’un amiral de la flotte française aie pu être communiste ? Il y eu cependant Laval (ancien président du Conseil, socialiste), grand collaborateur en chef, Déat (ancien dirigeant local socialiste), chef de la milice, et Doriot (effectivement, lui a été élu maire commununiste, pour aussitôt démissioner du PCF après son élection puis passer 15 ans après à la collaboration)... Mais bon, les amalgames et mensonges sont si efficaces, pourquoi s’en priver, en effet...


        • crazyfoot (---.---.245.98) 17 novembre 2006 17:38

          en fait c’etait doriot

          autrement concernant le trotkisme le pere barbichette comme l’appelait les mexicains n’etait pas tres cool avec ses officiers de l’ancienne garde , passaient a la bayonnette ds la cour de la caserne de Mourmansk en1921 crime ou juste execution pour deli d’idee politique incompatible..enfin tout a c’est de l’histoire ancienne les vieux trots/mao en chine jouent au casino a macao et en rigolent ..c’est amusant le peuple se fait toujours mettre..


        • (---.---.3.181) 15 janvier 2006 15:37

          A qui sert ce reportage dans une période pré-électorale ?

          Objectivement à la droite.


          • Proof OK (---.---.241.199) 15 janvier 2006 19:51

            1 : je crois savoir qu’il est le gendre de : A K ca aide

            2/Fabius ne peut avoir que de bons rapports avc lui vu qu un des lieutenent de Fabius est le senateur socialiste H W createur de la LCR est accessoiremnet beau frere d’Edouard Stern financier cynique assassine recement par une call girl !


            • Gaëlle (---.---.129.201) 15 janvier 2006 20:07

              Bonsoir, Pourriez-vous être plus clair ? Merci.


            • (---.---.160.185) 15 janvier 2006 23:02

              AK=ALAIN KRIVINE HW=HENRI WEBER Cordialement Ben


            • Neel (---.---.225.82) 16 janvier 2006 20:54

              Alors vous êtes mal renseigné ou aveugle... (le reportage le mentionne même..). Besancenot vit avec une jeune éditrice qu’il avait rencontré semble-t-il lors de la campagne de 2002, et qui ne milite pas, ni n’a aucun rapport avec la LCR.


            • crazyfoot (---.---.245.98) 17 novembre 2006 17:42

              cynique

              stern n’etait pas cynique du tout comment pouvait vous dire que stern etait cyni=que apres touts les dons qu’il a fait pour aider l’afrique , AIDs , association contre le malaria..

              faut etre clair quand on parle politique avant de juger quelqu’un..


            • kem08 (---.---.69.17) 16 janvier 2006 00:49

              « Olivier B. n’est pas né dans un millieux révolutionnaire »...c’est quoi « un millieu révolutionnaire » au juste ? j’aimerais bien savoir. ’Le reportage « survolerait » l’idéologie du personnage...comme si celle ci était honteuse et méritait d’être dévoilée à tous...j’aimerais savoir au juste ce qui est si honteux et si choquant dans le fait d’être trotskyste au point de mériter de telles insinuations... Ce texte est partisan, terriblement politiquement correct (houhou les mechants trotskystes...), il n’apporte rien.


              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 09:26

                Je veux dire par là qu’il n’est pas né dans un milieu pauvre, ouvrier, que ses parents n’étaient militants d’aucun courant de gauche. J’ai repris texto une phrase du reportage en question, peut-être un peu dérangeant pour Besancenot, mais lui-même s’est fort bien prêté au jeu...

                Et : 1/ Je restitue un reportage, et je suis persuadé vu le ton de votre message que vous ne l’avez pas regardé... 2/ Mon texte n’est pas plus partisan que certains propos lus ici et là sur Agoravox...


              • Proof OK (---.---.28.210) 16 janvier 2006 09:56

                Independament de son piston familial,

                Il a été ecrit dans la « presse » qu ’il y avait un Deal entre :

                Arlette Chabot et Besancenot

                Il etait soft avec TV publique, et, en contrepartie la TV publique etait soft avec lui.

                Enfin il n’y a pas plus de honte a etre Troskiste qu’a etre Lepeniste ( smiley


              • (---.---.130.171) 16 janvier 2006 12:31

                Et voila on revient a l’amalguame permicieux qui consiste a assimiler l’extreme gauche a l’extreme droite...


              • Invité (---.---.28.210) 23 janvier 2006 09:30

                L ’extreme gauche Française est proche de la plupart des mouvements révolutionnaire dont les F A R C et s’est normal

                l’Extreme droite est proche de .......

                Si un jour l’une d’elle avait la majorité , elle couperait des têtes (au sens propre) et c’est normal aussi !!


              • crazyfoot (---.---.245.98) 17 novembre 2006 17:48

                kem je suis assez d,accord ..moi meme sansd etre particulierement trot (la maison de trot a mexico etait vraiment ds certain luxe j’ai etait decu mais bon il etait le bon« blanc » avec une ideologie au niveau des races pas tres cool ..mais ..c’est vrai que dire il n’etait pas d’un milieu revolutionnaire qu’est ce que ca veut dire ..c’est vraiment ringard d’ecrire ca en 2006 ..on dirait le journaliste ps bon teint ..trtes frique qui se la joue Cvivement les grands soir ds un salon ..enfin passons..

                mais asssez d’accord avec ton commentaire..


              • crazyfoot (---.---.245.98) 17 novembre 2006 18:04

                ludovic les revolutionnaires n’etaient a ma connaissance pas de milieu « pauvre » ausii parle ton de milieu ’pauvre "culturellement ou materiellement ok..

                mao fils de paysans ac eque je sache les paysans chinois ne sont pas trop revolutionnaires quand vous connaissez leur culture ..

                marx, lenine Che , castro, lumumba, petit ou moyens bourgeois c’est tres francais de saucisonner les gens en fonction des classes sociales ,,en 20006 il est peut etrte plus facile de passer d’une classe a l’autre ok vous admettrez ceci ,,n’interpretez pas que qd je dis passer d’une classe a l’autre veut simplement dire ds le sens ascendant.. on peut baisser ,,eventuelle]ment devenir chomeur /cadre ou rmistes ..je pense et j’ai vecu & ans ds les pays de l’est c’etait tres formateur j’y ai rencontre des communistes croyants des communistes/dfascistes des anciens du parti racistes..c’etait vraiment bizarre..en france on pense qu’un trot PUR et dur (mais croyez moi les purs ne st pas des durs)...ne peut etre croyant et pourtant j’ai rencontrer des trots (pas de salonou theoricien) croyant s ou meme des albanais du parti hyper -racistes ou le pen serait tres fier d’eux..le monde n’est pas blanc ou noir... le che se plaignait, lors de son exportation de sa revolu en afrique , du manque de discipline des soldats africains qui n’avait "aucune culture revolutionnaire’ amusant..maintenant on a Chavez ..


              • crazyfoot (---.---.245.98) 17 novembre 2006 18:13

                n’assimulons pas , n’assimulons pas mais c’est vrai que l’histoire nous a montrer qu’on passe assez facilement de l’un a l’autre en refgardant les 250 premeirs membres composant"lelite’ du comite du fronnt national on trouve quand meme 9 anciens trots..

                quand on etudie ce livre:of The Nazi Voter : The Social Foundations of Fascism in Germany, 1919-1933 by Thomas Childers

                et qu’on regarde d’ou venait les anciens SA ,,on comprends que c’est plus profonds les extremismes on tendance a avoir bcp de choses communes..c’est navrant..

                le front national est quand meme le premier parti ouvrier de france qu’on le veuille ou non,,c’est un fait ..Parti revolutionnaire ???allez savoir..


              • the comunism’s way(confère l’impasse) (---.---.61.201) 2 décembre 2006 01:38

                Entre nous, et excusez moi de vous froisser messieurs les communistes (enfin s’il en existe encore ??) je n’arrive pas a comprendre pourquoi on explique pas aux gens plus fréquemment le danger que représente les extrêmes.....et quand je dis ça je parle aussi bien du Front National, que des communistes et autres révolutionnaires.....arretez de dénigrer les fachos alors que vous vous placez au même niveau...(hormis que la haine véhiculée est celle du patron et non pas des autres communautés...) Le combat communiste n’a plus lieu d’être aujourd’hui, arretons de se plaindre et avancons.....


              • philipinho (---.---.179.61) 28 février 2007 13:22

                Pour mettre tout le monde d’accord réferrons nous à Marx. La classe révolutionnaire, c’est le prolétariat, càd l’ensemble de ceux qui vendent leur force de travail. Pris dans un sens (pas si) large, cela comprend également les enseignants et les psy. Rien à priori n’indique donc que le milleu d’origine du camarade Besancenot ne soit pas révolutionnaire. Maintenant, si vous avez des infos sur un éventuel portefeuille boursier...


              • philipinho (---.---.179.61) 28 février 2007 13:25

                Heureusement nous ne sommes pas encore tous morts, sinon l’humanité n’aurait vraiment plus aucun espoir. C’est pas la haine du patron notre moteur, c’est celle du système socio-économique totalement injuste qu’est le capitalisme.


              • ARAMIS (---.---.27.141) 23 janvier 2006 14:32

                Je viens de prendre connaissance des différents articles écrits par cet auteur et je les très proches de ce que j’en pense ou en connais moi-même.

                Bravo pour leur qualité, dommage que de nombreux journalistes professionnels aux ordres, ne sachent plus vraiment tracer les portraits d’hommes politiques de gauche avec autant de rigueur et de fraîcheur dans l’exposé. Deux petits derniers mots donc : bravo et encore ! ARAMIS


                • Prosper Prosper 8 février 2006 11:11

                  Merci pour cet article. Les trotz, les Maos et autres LO se sont en effet objectivement distingués des communistes français. Ceci dit, leur manière d’appréhender la politique m’interroge : Krivin ou Laguiller (ou le chef obscure de LO) : je les vois à la télévision depuis que je suis petit ! pire que Lepen ou Giscard... Mais surtout politiquement, ce type de communisme ou de socialisme international nécessite « le temps de la rupture » : c a d : on arrête tout, l’Euro, l’entreprise privé, le capitalisme, l’économie de marché, tout... Ensuite on reconstruit la dictature du prolétariat, l’ensemble des rapports de force, et finalement (c’est dans la base de l’idéo communiste) on finit par supprimer l’Etat. Mais voilà, la vie est un mouvement perpétuel qui ne supporte pas d’arrêter le temps pour cette rupture.Pas même une seconde. Sans compter que pratiquement, c’est impossible.


                  • paquita (---.---.178.161) 16 juillet 2006 02:44

                    citoyenne française, avant de me faire une idée des gens, j’écoute, je m’informe et ce n’est pas pour autant que je cautionne les propos de la personne ou l’appartenance à son parti mais Mr Raffarin avait quelque part raison quand il disait qu’il y avait « la France d’en Haut » et « la France d’en bas »

                    tout le monde n’a pas la chance de sortir de la célèbre école ENA qui forme les êtres dits humains à la politique

                    Il est vrai que tout le monde n’a pas les mêmes privilèges MR SARKOZY, Mme Ségolène Royal ou Mr Olivier Besancenot

                    A la télé, on voit bien parité entre UMP et PS alors pourquoi pas LCR n’aurait-elle pas droit de défendre ses opinions en public comme les autres partis politiques ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès