Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Canal Plus et le Grand Journal ont-ils une dent contre Ségolène Royal (...)

Canal Plus et le Grand Journal ont-ils une dent contre Ségolène Royal ?

Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy et quelques autres, peu nombreux, font l'objet d'une attention particulière dans les médias. Le moindre mot, la moindre mimique, la moindre jupe (concernant Ségolène Royal) ou encore le moindre lapsus feront l'objet d'une multitude de commentaires, de railleries, etc...

Yann Barthès, par deux fois récemment, a raillé Ségolène Royal et c'est son job... Seulement, la vérité n'est pas toujours ce que l'on perçoit par le prisme du petit journal.

Il y a quelques temps, Yann Barthès avait mis en avant l'égo surdimensionné de la madone du Poitou à l'occasion de son intervention dans l'émission d'Arlette Chabot.

Selon lui, Ségolène Royal, ne voulant pas débattre avec Cécile Duflot ou Marine Le Pen aurait demandé un duplex de la salle d'à côté...

On a bien ri en regardant ce petit journal et on a retenu qu'une fois de plus Ségolène Royal est capricieuse. Sauf que, France 2 a fait savoir dès le lendemain, que c'est la chaîne qui a demandé un duplex à Ségolène Royal. Il s'agissait pour Arlette Chabot de contrôler le temps de parole, les duplexs permettant de stopper net l'élan des politiques. 

(Capture d'écran du monde.fr)

Yann Barthès, et c'est ce qu'on peut lui reprocher, n'a jamais fait mention dans son petit journal, de ce complément d'information apporté par la chaîne. Plus récemment encore, le petit journal people diffuse une vidéo où un jeune "casse" la candidate aux primaires socialistes. Le présentateur de Canal Plus y voit un rire jaune de Ségolène Royal, là où le Parisien y voyait un rire "de bon coeur"... A chacun d'apprécier.

Outre le fait d'avoir légèrement tronquée la séquence pour faire apparaître un rire long et sonore de la candidate et en ôtant une bonne partie du dialogue entre les deux protagonistes.

Ce qu'à oublier de dire Yann Barthès, c'est que cet étudiant interviewé par Canal Plus (en plus !) précise sa pensée :

Le grand journal n'en est pas à son premier essai, rappelez-vous il y a quelques semaines lorsque Ségolène Royal aurait sur le plateau de TF1, appelé les jeunes à descendre dans la rue pour la réforme des retraites. A l'époque elle avait apporté un démenti en affirmant n'avoir jamais incité et appelé les jeunes à descendre dans la rue. Aussitôt ce démenti de Royal, le lendemain pendant la chronique de Jean-Michel Apathie dans le grand journal, l'émission diffuse alors un extrait de l'interview de Ségolène Royal au JT de TF1 où elle déclare :

"À 15 ans, à 16 ans, je pense en effet que les jeunes sont responsables et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d'ailleurs de descendre dans la rue mais de façon très pacifique".

En regardant ces images aucun de doute : Ségolène Royal se contredit. Jean-Michel Aphatie se montre catégorique "Elle l'a dit". Et Michel Denisot de conclure "Voilà comme ça tout est clair".

En réalité... rien n'est moins sûr. Le Grand Journal n'ayant pas repris l'intégralité de ses propos sur la participation des jeunes aux manifestations :

"15 ans, à 16 ans. Je pense en effet que les jeunes sont responsables et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d’ailleurs de descendre dans la rue, mais de façon très pacifique. Ils ont leur mot à dire. Au nom de quoi faudrait-il étouffer ce que les jeunes ont à dire ? Et s’ils se mettent aujourd’hui dans les manifestations, c’est parce qu’ils ont le sentiment d’être méprisés (…) Ils savent très bien que la réforme des retraites, que l’on leur a présentée comme très complexe (…) les touche. Ils se sentent en effet solidaires de ce que subissent les Français. (...) Non, j’ai dis que s’ils descendaient dans la rue, il fallait qu’ils le fassent très calmement. Parce que le pouvoir, sinon, va exploiter le moindre incident pour décrédibiliser ce mouvement." Rappelons que Ségolène Royal a décliné récemment la proposition de Michel Denisot d'annoncer sa candidature sur son plateau aux primaires socialistes. Là encore les versions divergent, trop capricieuse pour Denisot, préférence pour un face à face sur France 2 selon les proches de Royal.

Par retablirlaverite, avec l'accord de pourquoi pas


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 23 décembre 2010 10:54

    Sauf à être sourd ou aveugle, il est évident que tout est fait pour la ridiculiser ou la faire passer pour incompétente, pourquoi ? Si elle était aussi nulle que le prétend une certaine fange de journaleux bien nanti ils n’auraient pas besoin d’en parler, sauf pour conditionner les esprits afin de les éloigner de cette dangereuse personne qui veut un contrôle des élus par le peuple ! Attendons nous, pour la énième fois, à des commentaires de baveux qui n’ont même pas écouté ses idées …


    • TSS 23 décembre 2010 12:01

      Comme toutes les chaines de télé Canal+ (Le grand journal) ont une equipe de cireurs de pompes !
      Denisot vient,d’ailleurs,de recevoir le Gérard du journaliste le plus obséquieux  !!

      Mais demain si Ségolène(et coton) vient au pouvoir ils lui cireront les bottes sans etats d’âme... !!


      • Takarai Takarai 23 décembre 2010 12:37

        Je ne suis pas de gauche mais je pense que depuis 2007, je dirais même un peu avant, il y a une kabbale contre Ségolène Royale.
        C’est tellement voyant que je me demande qui peut encore le nier.
        Son parti la déteste au point de truquer les éléctions pour la direction du parti (tout le monde a oublié apparemment mais il faut s’en souvenir), les médias la font passer pour une folle et mettent en avant Aubry pourtant moins populaire chez les adhérents et moins charismatique et DSK qui est au bout du monde et qui n’a absolument rien de gauche.
        Je parle même pas du comportement de l’UMP qui est à la limite de l’insulte à chaque fois.
        Honnêtement je ne sais pas ce qu’elle a fait pour être autant détesté mais même pour moi qui ne suis pas de gauche, ça me la rend d’un coup plus sympathique.


        • King Al Batar King Al Batar 23 décembre 2010 13:04

          Je ne suis pas de gauche, ni de droite non plus, mais je pense que chaque personne qui soutient un homme politique, pense qu’il y a une Kabbale contre son chouchou...

          Lisez Imhotep (un auteur d’AV, pas un pharaon) et vous verrez qu’il dira la même chose de Baysou, les electeurs FN vont vous dire la même chose de Marine, les pro Sarko vous diront qu’aucun président n’a été sali et critiqué aussi librement que lui, etc, etc...

          IL faut aussi faire preuve d’objectivité. A l’heure ou entre les téléphone portable, internet, et les autres progrès technologique, aucune erreur ne passe à la trappe, il faut que les politiques soient certainement plus vigilants, qu’il ne le fussent par le passé.

          Un exemple, La déclaration d’Hortefeu sur un ou plusieurs en parlant des arabes (un vrai phrase de sale con entre nous !) et bien ca a été filmé au portable. Il y a dix ans, le mec faisait la même reflection, personne ne le relevait. Donc c’est clairement au Politique de s’adapter au nouvelle technologie, et à ce journalisme qu lui s’est adapté en chechant toujours l’erreur, plutot que dans l’ananlyse du fond...

          Plutot que de pleurer sur le sort qu’on reserve à son chouchou, il serait plus logique selon de se poser la question de l’utilité de ce journalisme en quete permanente de l’erreur que pourrait commetre tel ou tel responsable politique. Les politiques ne sont que des Hommes (ou des femmes) et l’erreur est humaine. Analyser le fond des débats, des arguments me parait être aujourd’hui l’axe, la voie que doivent suivre les journalistes sérieux. Les mecs qui s’amusent à peopleiser la politics, et qui sont à l’affut de la moindre contradiction, comme une mouche l’est sur la merde, ne mérite pas leur carte de presse.


        • non666 non666 23 décembre 2010 12:50

          Il faut savoir que dans les stratégies de controle de la foule, les clowns ont autand d’importance que les sérieux journalistes.
          L’Auguste est le pendant du clown blanc pour capter l’attention du public et raconter une histoire.

          Le role du clown blanc , du journaliste est d’avoir le discours de l’Adulte, de diseur de la vérité officiele, de sérieux consentuel.
          L’Auguste a comme role d’etre celui qui designe ceux dont on peut rire.

          Il y a 4 ans , « Anal +(si affinité...) » vendait du segolene Royal quand il fallait faire gagner Sarkozy.
          Qui d’autres aurait pu faire passer Sarkozy pour brillant et comme « intellectuel » dans le monde politique français ?
          Il fallait necessairement vendre plus idiot que lui....
          Qui d’autre avait menti sur sa vie privée, (comme lui) et dont la mise en concurrence avec Sarkozy lui garanbtissait que les mensonges sur cet aspect des choses ne percerait pas ?
          Qui d’autre etait dans la posture, le bling bling, le paraitre et les discours creux ?

          Mais maintenant que la mondialisation doit etre poursuivi, maintenant que Sarkozy est grillé, Anal + , la chaine du groupe Vivendi a choisi clairement DSK.

          Royal est donc priée d’aller jouer ailleurs et ils vont l’eliminer coute que coute, pour preparer le terrain pour l’ami d’israel et de la finance apatride, en poste au FMI....

          Le role des Augustes est donc de bien ridiculiser Royal, de declancher des rires gras et consentuel , pour ringardiser la Royale, comme ils avaient ringardisé DeVillepin il y a 5 ans...


          Nous croyons tous betement que l’election presidentielle se fait a deux tours.

          En realité, il y en a bien plus que ça.
          La nommination des candidats admis concourir, grace aux 500 signatures a mùains levées en est un autre.

          ce que nous voyons , en ce moment, c’est un tour encore anterieur : celui ou les marionettistes actives leurs tueurs comiques pour eliminer les geneurs de la course aux investitures.


          • 2102kcnarF 23 décembre 2010 23:55

            Aprés Sarko , ils nous vendent DSK et pourquoi pas Copé derrière ..... Comme celà on sera certain de devenir une nouvelle colonie israëlienne, avec plein de bandes de Gaza ( nos banlieues ) .

            Evidemment ELLE ( comme dirait Zemmour ) est une chrétienne revendiquée . Quelle horreur, elle a même la politesse d’avoir un parent proche d’origine juive !


          • LE CHAT LE CHAT 23 décembre 2010 13:55

            quel cruauté ce yann Barthes , après avoir fait pleurer marianne et imopète en se moquant de Bayrou , maintenant il ose snober la madonne chérie de Christian et Allain Jules !  smiley


            • Yvance77 23 décembre 2010 14:03

              Canal +... Canal +... Ah oui Canal + ça y est ... c’était une vraie chaine de télé avant J6M saigneur et maitre


              • Ann O’Nymous 23 décembre 2010 14:11

                C’est le principe-même de l’infotainment qu’il faut questionner.


                • King Al Batar King Al Batar 23 décembre 2010 15:09

                  Exactement c’est ce que je releve plus haut.

                  Mais c’est vraiq u’aujourd’hui entre les gsm qui font vidéo et nternet qui les rellaie, la moindre gaffe, la moindre contradiction peut être filmée et reprise partout sur la toile et à la télé...

                  Il faudait aussi que nous formations nos cerveau à comprendre que els hommes (et femmes) politiques ne sont que des êtres humains, et peuvent se tromper, voir même se contredire...


                • voxagora voxagora 23 décembre 2010 14:15

                  .

                  Concernant S. Royal, chaque fois qu’elle peut parler en personne et suffisamment longtemps,
                  il est facile de se rendre compte qu’elle est caricaturée de manière outrancière,
                  et que les pires insultes qui lui sont faites le sont pour qu’on oublie ses qualités.
                  Preuve que ses adversaires savent qu’elle est dangereuse pour eux,
                  pas seulement en raison de sa politique, mais parce que les français n’étant pas dupes
                  de la manoeuvre, il faut bien tartiner et retartiner, et d’autant plus que cela en satisfait
                  beaucoup de pouvoir rabaisser une femme en toute « légitimité ».
                  Concernant les journalistes, il y a ceux qui bidonnent et manipulent sciemment et s’en fichent
                  royalement (!) du moment qu’ils sont payés,
                  et il y a ceux qui en savent très peu, bien moins que nous, même, et s’en fichent aussi,
                  parcequ’ils ne savent même pas qu’ils ne savent rien, et de toute façon ce n’est pas la vérité
                  qui fait vendre.
                  Un exemple : il y en a qui ignorent complètement, et d’autres qui ont entendu 
                  J.P. Chevènement dire ; « un sauvageon c’est, en botanique, une greffe qui n’a pas pris. »
                  Et pourtant et pour l’éternité J.P. Ch. aurait « traité les jeunes de banlieues de sauvages » .




                  • voxagora voxagora 23 décembre 2010 14:21

                    Et j’ai oublié ma conclusion, « calomniez, calomniez .... »

                    Cela a un rapport avec le fameux « plaider-coupable » américain,
                    tellement tordu qu’il favorise les vrais coupables (une réduction c’est bon à prendre)
                    et fout en l’air les innocents victimes de la machine .. judiciaire ou médiatique.

                  • Cocasse cocasse 23 décembre 2010 14:38

                    Ségolène, c’est une fracture sociale à elle toute seule !
                     smiley


                    • ddacoudre ddacoudre 23 décembre 2010 15:18

                      bonjour rétablir la vérité

                      merci pour cette précision, mais cela est inquiétant de voir l’importance prise par les comique car il ne sont que cela des amuseurs, et je n’arrive pas accepter que des hommes politiques se prêtent à ce jeux, non parce qu’il ne faut pas les railler, mais parce qu’ils deviennent ceux qui disent la vérité sous le couvert de la satire, comme le canard enchainé que j’aime bien par ailleurs.
                      un jour j’ai expliquait à mon fils qu’il ne fallait pas qu’il espère se faire une opinion politique au travers de tous ces amuseurs, même si parfois ils sont dans la représentation caricaturale d’une vérité.
                      http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=67968.ddacoudre.over-blog.com .
                      cordialement


                      • Keuss 23 décembre 2010 17:57

                        Faut arrêter de hurler au complot dés qu’on ne crache pas sur la droite, vous êtes si frustré que ça les défenseurs du PS ?

                        Regardez les autres interventions de Yann Barthes sur youtube, et compter le nombre de fois qu’il s’est lâché sur l’UMP et son nain de jardin comparé a la gauche en général, vous avez la mémoire courte quand ça vous arrange en fait.

                        • Furax Furax 23 décembre 2010 21:19

                          Tout à fait d’accord avec votre article.
                          J’ai salué comme je le pouvais les exploits de cette petite bouffonne de Yann Barthès. Après avoir vu, le lendemain du clash de Bayrou (que je déteste) les gueules d hyène d’Anal+ se pourlécher les babines en compagnie de Xavier Clément, « la voix de leur maître », j’ai mis fin à mon abonnement à cette « chaîne ».


                          • poetiste poetiste 29 décembre 2010 22:55

                            Un lapsus linguae et voilà l’occasion pour des amuseurs publics de se moquer, de tourner en dérision la femme, pour les uns(les beaufs) et pour les politiciens stupides, prêts à toutes les bassesses.
                            C’est une manière de détourner l’attention quand quelqu’un parle sérieusement car dans les médias, on ne se nourrit pas de sérieux mais de stupides caricatures, d’imitations grotesques, ceci dans le pays de Molière.
                            Les médias non interactifs à diffusion unilatérale perdent du terrain par rapport au net car leur monologue ne fait plus illusion.
                            Il reste cependant une population scotchée sur son écran télé, manipulée par les Yann Barthès et compagnie dont le métier est de se moquer. Mais par qui est manipulé Yann Barthès ou qui approuve et ne le censure pas ?
                            A France Inter, il aurait fini comme Didier Porte ou Stéphane Guillon. (s’il avait eu les mêmes cibles qu’eux)
                            Qui contrôle ces émissions unilatérales ? Réponse évidente.
                            Cherchez à qui la dérision profite en occultant le sérieux du sujet. Les médias flattent le peuple dans le sens du poil, business oblige et la confusion est leur gagne-pain.
                            Le nivellement par le bas n’est pas d’aujourd’hui mais il s’accentue, la médiocrité se vend plus que jamais.
                            Ségolène est la cible indiquée pour ceux qui, avant de chercher à comprendre ont un rire compulsif et malsain. Elle doit bien déranger avec des propositions positives, y compris dans son groupe, pour déclencher des réactions aussi stupides.
                            Par le biais d’un pseudo humour ces médias ont la capacité de discréditer tout ce qui pourrait mettre en péril la conjoncture dont ils profitent .
                            Du spectacle, du spectacle. Donnez-leur du pain et du spectacle sans intérêt, égarez-les !
                            Voilà ce que pourrait dire le gros spéculateur soucieux de ne pas être dérangé dans ses manigances. Ce que pourrait dire le politique qui promulgue des lois liberticides en douce comme la loi loppsi 2 sans que personne n’en ait pris connaissance dans le peuple.
                            Le lapsus linguae comme argument politique : on est tombé vraiment très bas et il distrait de
                            bien des turpitudes. Il n’y a pas de « bravitude » la dedans.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès