Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cathos, Cocos : même combat ? Entre communion et contradictions...

Cathos, Cocos : même combat ? Entre communion et contradictions...

Ce week-end, deux grands messes françaises : quatre jours avec le pape ou trois jours à la Fête de l’Humanité ! Pèlerinage positif à Lourdes ou La Courneuve ?

À l’heure où Benoît XVI prononcera un discours sur le dialogue entre l’Église et la société, au même moment au « Village du livre » de la Fête de l’Huma, ce sera : « Crise alimentaire et troubles politiques en Afrique, peut-on éviter le pire ? »

Ce week-end, il y aura du monde partout, mais quid des miracles : comment faire revenir les fidèles dans les deux institutions ?

Le nombre de prêtres a été divisé par deux depuis dix ans. Les pratiquants réguliers sont tombés à 8 % de la population, moins d’un tiers des mariages comprend désormais une célébration religieuse (source Les Echos).

Sauver l’humanité tel est le sacerdoce commun du pape et de la fête du même nom. Le quotidien, fondé en 1904 par Jean Jaurès, est mal en point financièrement. Après avoir vendu son immeuble, L’Humanité a lancé une souscription et mise sur les recettes de sa fête (500 000 participants en 2007) pour remonter la pente.

Image 1.png Les deux institutions emploient le même type de marketing : site web officiel, goodies, relooking logo, affiches de pub… N’ayez pas peur : l’argent, la pub, ne sont pas les opiums de la foi Clin d'oeil, mais bien les nerfs de l’évangélisation.


- « C’est quoi communiste, maman ? »
Comment expliquer à Miss Star Ac’, 9 ans, le concept de collectivisation des moyens de production ? Que sur le papier, le pot commun c’est vachement généreux, mais qu’en pratique c’est autre chose, cf. cette citation d’un humoriste : « si le capitalisme répartit mal les richesses, le communisme répartit très bien la pauvreté. »

PCF_logo.jpg J’ai aussi envie de dire à Miss Star Ac’ qu’une partie de ses arrière-ancêtres ne sont pas revenus du goulag pour cet idéal (cf. chronique Soljénitsyne). Que son arrière-arrière-grand-mère, pourtant socialiste convaincue et rare femme médecin étrangère en France, élevée à Montreuil (une bobo d’avant-guerre Clin d'oeil) a été coupée de sa famille et de son pays au nom de cette idéologie collectiviste.


- « C’est tout partager, tout mettre en commun. »

- « Et si moi j’ai travaillé et pas les autres, je dois partager quand même ? »
Chouchou vient à la rescousse : « C’est un parti politique. »

- « Y a beaucoup de gens qui votent pour eux ?
 »


PCF_Logo4.jpg Ouf, sauvée par les Polly Pocket : Fifi Brindacier l’invite à une partie. Un coup de Google et je trouve (quand même) la réponse exacte : 1,93 % pour le PCF aux présidentielles de 2007 avec Marie-George Buffet et un logo lifté sans faucille ni marteau, contre 3,37 % en 2002 avec Robert Hue. Des scores loin des 15 % de Georges Marchais en 1981 ou des 22 % de Jacques Duclos en 1969.

La Fête de l’Huma, si on se réfère au dossier de presse, mais aussi au nombre de people de tout bord qui sont ravis de s’y montrer, c’est l’un des rendez-vous incontournables de la rentrée, à l’unanimité.

Image 2.pngLe séjour du pape en France suscite, lui, inquiétudes et critiques des laïcs.
La République va déployer ses ors pour accueillir Benoît XVI. Ainsi, la Fédération nationale de la libre pensée (présidée par l’ancien secrétaire général de Force ouvrière, Marc Blondel), s’insurge contre le financement public du séjour du pape en France.
Le Parti socialiste a appelé le gouvernement et le président Nicolas Sarkozy à « être les gardiens du principe de laïcité
 », tandis que les associations familiales laïques (Cnafal) ont dénoncé « l’intrusion permanente dans le champ politique de la religion depuis l’élection de M. Sarkozy  ».

Poursuivez ce débat passionnant, en réécoutant C’est arrivé cette semaine sur Europe1.fr : Dominique Souchier, samedi 13 septembre, matin, a questionné Jacques Julliard, auteur de L’Argent, Dieu et le Diable, chez Flammarion.
Le journaliste et éditorialiste au Nouvel Observateur s’y définit comme : « Psychologiquement athée, culturellement anti-clérical (son histoire familiale), spirituellement chrétien (pas catholique ou religieux, se réclamant du message de Jésus-Christ) », mais aussi en lisant l’excellent blog actualités du droit et son article de synthèse sur la laïcité en droit européen.

Le concept de « laïcité positive », qui veut que les religions soient désormais considérées comme un atout et qu’il faille rechercher un dialogue avec elles, ouvre une brèche dans le pacte républicain et laïc. Parallèlement, dans une société de plus en plus individualiste et en perte de repères, cette posture redonne (de mon humble point de vue) du sens et des valeurs à la vie, et permet aussi de financer équitablement et dignement l’expression de toutes les religions.
ramadan.jpg
Si Eglise et Etat doivent être totalement étanches, alors pourquoi décorer citoyen d’honneur de la ville de Paris un représentant religieux comme le Dalaï-Lama, plutôt que le peuple tibétain ? Ou encore pourquoi subventionner et communiquer sur une Nuit Ramadan à Bercy ?

Dogmatisme et fondamentalisme ne sont-ils pas plutôt les vrais péchés communs des laïcs et des religieux ?
Aucun camp n’étant à l’abri d’une contradiction, pendant que le pape est paparazzé sur sa Papamobile, le facteur neuilléen est lui ex-communié des chapelles VIP de La Courneuve.
Le péché capital d’Olivier Besancenot ? La création d’un nouveau parti anticapitaliste par le jeune trotskiste ne plaît pas.

L’
UMP et ses apôtres, invités (eux) aux tribunes, seront (un peu) les profanes Clin d'oeil des allées : son secrétaire national, Jérôme Chartier, débattra des institutions avec les chefs de file des sénateurs et députés communistes Nicole Borvo et Jean-Claude Sandrie. La ministre de la Culture, Christine Albanel, participera à un débat sur l’audiovisuel public avec le sénateur communiste Jack Ralite.
Enfin, le très médiatique secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi (candidat à l’investiture UMP pour les régionales 2010 en Île-de-France face à Valérie Pécresse), interviendra dans un débat sur le Grand Paris.

Ah, si Benoît XVI avait eu cinq minutes dans son emploi du temps… D’un coup de Papamobile, il aurait pu venir nous évangéliser
Clin d'oeil tout ça, y compris confesser Pete Doherty, l’enfant terrible du rock britannique qui chantera à La Courneuve, tout comme d’autres têtes d’affiches. Ben, oui à la Fête de l’Huma, comme à la grand messe place des Invalides, on mange, on chante et on danse, en communion… avec sa religion.
13092008(004).jpg13092008(001).jpg
Dans mon coin de 9cube, on ne se bagarre pas pour savoir si le curé est plus puissant que l’instit’ : on sait depuis avant-guerre que la carte d’adhérent au PCF est LE passeport pour le paradis. Logement, emploi, vacances, en entrant dans « le réseau », tout est plus facile, exactement comme pour d’autres à Sainte-Marie de Neuilly, l’ENA, les scouts protestants ou la Franc-maçonnerie.

Dans mon coin de 9cube, longtemps appelé « little RDA » (soit l’Eden des villes de banlieues rouges) par les cadres du parti : on entre en communisme comme en religion.
Chaque année, pour la messe de La Courneuve, les horaires des cars municipaux sont affichés à l’entrée de l’hôtel de ville.
Et là, pas de journaliste pour s’interroger sur l’usage de l’argent public…
Clin d'oeil

Allez, entre contradiction et communion, n’ayons pas peur de ceux qui croient au ciel et de ceux qui n’y croient pas :
aidons-nous les uns les autres, ainsi soit-il…


@ suivre donc...
© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour
chroniquesmabanlieue.com


Webographie

http://www.pape-france.org : Site officiel de la venue du pape en France

Blog actualités du droit : La Laïcité en droit européen.

Le Monde.fr, 11 sept 08 : La laïcité à la française au centre d’une visite délicate.

20minutes.fr, 12 sept 08 : La laïcité n’a pas besoin d’adjectif pour exister, levée de boucliers après les déclarations de Sarkozy.

Les Echos.fr, 12 sept 08 : La chronique de Favilla, Un pape en terre de France.

20minutes.fr, 12 sept 08 : Benoît XVI, « N’ayez pas peur ! »

Le Monde.fr, 9 sept 08 : Le séjour du pape en France suscite inquiétude et critiques des laïcs.

20minutes.fr : C’est quoi une « laïcité positive » ?

Site de la Fête de l’Humanité

Libération.fr
, 29 août 08 : Le Parti communiste est en bas du plancher.

Le Figaro.fr, 12 sept 08 : Maxime Gremetz « le PC n’est plus communiste »

Libération.fr, 12 sept 08 : Besancenot privé de débat à la Fête de l’Huma.

L’Humanité.fr, 16 juil 08 : Être ou ne pas être communiste, là est la question.


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • snoopy86 15 septembre 2008 11:05

    Excellent !!!!


    • morice morice 15 septembre 2008 11:44

       Ça me paraissait plus festif à l’Huma, et voir des jeunes décérébrés venir applaudir un vieillard qui parle dans une langue qui leur est inconnue... ridicule. 


      • italiasempre 15 septembre 2008 12:11

        Et après tu t’etonnes d’être trollé ?



        @l’auteur
        bon article plein d’humour, comme souvent chez vous smiley


      • Nicoberry Nicoberry 15 septembre 2008 13:48

        				"par morice (IP:xxx.x92.97.125) le 15 septembre 2008 à 11H44 				
        				

        								
        				
        					 Ça me paraissait plus festif à l’Huma, et voir des jeunes décérébrés venir applaudir un vieillard qui parle dans une langue qui leur est inconnue... ridicule."

        tout est dans le commentaire......Morice:vous n’etes qu’un horrible crétin, ne montrant aucun respect pour les cathos !! Vous vous dites athée (c’est pas encore sur ça), mais vous ne respecté pas les autres.

        Par contre les talibans, alors là il faut essayer de les comprendre...marrant il y a 2 poids et 2 mesures avec vous !!!

        Vous n’etes pas un fasciste, vous etes pires !!!
        				

      • kolymine 15 septembre 2008 20:12

        Non , clairement, voir des crétins ecouté un mec qui leur parle dans une langue qu’ils ne comprennent pas, proferé des absurdité digne du moyen age...

        rien à faire, toutes les religions sont mauvaises.


      • kolymine 15 septembre 2008 20:17

        Kommunizma Vedët .


      • Jean-paul 16 septembre 2008 04:01

        @ l’auteur
        Merci pour cet article .Beaucoup d’humour !!! EXCELLENT
        Le titre m’a fait bien rire !!!!! Et si vrai .......dans les diners de famille ..........
        Ca me rappelle le film avec Fernandel en cure et le maire du village communiste .


      • Christoff_M Christoff_M 17 septembre 2008 09:08

         je crois que le pape est plus entrainant meme en latin que Mme Buffet, qui semble plus vieille que lui...

        Et bien en panne d’inspiration, la lumière divine lui manque, la pesanteur et le terre à terre de ses idées matérialistes se font sentir, désolés les cocos vous étes aussi mal représentés que le centre...

        Manque de vocations peut-etre ??

        Je plaisantais bien sur comme Bigard !!


      • chevsinclair 17 septembre 2008 11:39

        pauvre morice ; toujours aussi aigris ...le laicard de base, qui supporte pas les gens heureux de vivre leur foi....
        Il faut que ça te passe, sinon tu vas finir complètement dépressif...


      • Tintin Tintin 15 septembre 2008 12:05

        Les cocos et les cathos ont en commun qu’ils partent de valeurs a priori positives pour développer des thèses nauséabondes qui réclament le sacrifice des individus, dans l’intérêt de l’humanité évidemment.

        L’individu doit alors se soumettre aux dites valeurs positives qui ont été sacralisées, dénaturées pour mieux nous transcender en profondeur, nous autres simples mortels contribuables égoistes.

        Deux pulsions de mort collectives sous couvert de compassion pédophiliforme, rien de très positif.


        • LE CHAT LE CHAT 15 septembre 2008 13:37

          @LUDO

           d’accord avec toi , sans être communiste , j’allais faire un tour à la fête du Parti à Calais ( une fête de l’huma en plus petit ) juste pour manger des merguez , boire une pinte et écouter les concerts . ne se faire bourrer le crâne que celui qui le veut bien !

          les jeunes qui ont acceuilli Benoit ne representent qu’une infime minorité de la jeunesse françaises , les mêmes qui font le pelerinage de Chartes et ceux de la famille Le quesnoy . Y’a quand même beaucoup plus de Groseille !


        • gecko gecko 15 septembre 2008 16:46

          doit pas y avoir assez de merguez chez le pape ! prochaine fois peu etre que si y a un ou deux concerts et un peu plus de bierre que d’eau bénite les jeunes seronts plus présents ! hé hé hé


        • el bourrico 15 septembre 2008 12:38

          compassion pédophiliforme

          En français ça veut dire quoi ça ?


          L’individu doit alors se soumettre aux dites valeurs positives qui ont été sacralisées, dénaturées pour mieux nous transcender en profondeur, nous autres simples mortels contribuables égoistes.


          Ca j’aime beaucoup, on dirait une critique de la politique actuelle à forte tendance droitière. C’est une description du capitalisme débridé et de la politique type "ultra libérale" ?


          • Tintin Tintin 15 septembre 2008 13:51

            Ce pourrait être une critique de la consanguinité qui existe en France entre l’église, l’Etat et les grands patrons, mais je ne veux pas exclure le paradigme communiste de la lutte des classes qui la perpétue.


          • chmoll chmoll 15 septembre 2008 13:35

            c lui !!! j’l’ai reconnu tout d’suite

            hein ? scusez moi 10s,mais non edvige met toi a g’nou devant,voila comme ça,on vas communier à deux

            scusez moi encore j’ dois m’ocuper d’l’oreintation sexuelle d’edvige
            j’disais ,ah ouié j’l’ai reconnu toutd’suite sur la photo,i s’ballade dans paris en jupe blanche

            hein ? scusez moi core 2s,mais non change pas d’main edvige j’sent qu’ça vient,t penible quand mème

            scusez moi j’dois vous quitter, un blème d’orientation


            • Matéo34 Matéo34 15 septembre 2008 14:19

              Bonjour,

              Meme avec un esprit oecuménique lme plus large... cet article est mauvais.

              Outre le coté "Martine apprend le communisme" et autres clichés habituels qui sont droles, la contradiction vient quand elle explique les personnes du grouvernement qui viennent débattre à la fete de l’Huma... Qu’est ce que c’est que ces sectaires qui invitent des personnes qui ne sont pas de leur bord pour débattre avec eux ???

              Pour finir, le porte parole de la LCR était invité... au meme titre que trois membres de cette organsiation qui ont participé à trois débats différents.

              Avec des préjugés pareils, l’auteure n’a pas fini de vivre en little RDA... comme d’autres à Parténia.

              Bonne journée.

              Matéo 34


              • snoopy86 15 septembre 2008 16:37

                A l’évidence Zora a appuyé là où ça fait mal...


              • Jean-paul 16 septembre 2008 04:05

                Ecouter le Pape ou Besancenot je prefere le facteur ,c’est plus drole .


              • mikaboom 15 septembre 2008 15:50

                 Tiens au passage, pourquoi les médias Francais ont si peu parlé du procés du général Jaruzelski alors que celui ci a commis les mêmes méfaits que le général Pinochet ?

                Est-ce parce que Jaruzelski était communiste donc excusable ?


                • Kalki Kalki 15 septembre 2008 19:05

                  Ne jamais confondre Spiritualité et Religion.

                  La religion est une idéologie, et une entreprise de main mise sur la société, les us, coutumes et tabou, dans une société dite démocratique encore une fois.

                  La spiritualité, elle c’est le droit à la libre pensée, à la recherche de soit véritablement, sans prendre image sur celle qu’un autre nous imposerait.

                  Ne pas avoir de religion ne signifie pas forcément être athée (si un religieux pense et dit cela, il ne vous respecte pas). Ne pas avoir de Religion ça veut dire ne pas se soumettre, ne pas désirer mettre sa notion de vérité dans les mains des autres, dans les mains de religieux superstitieux qui ne recherchent pas la Vérité, et qui ne savent pas la rechercher ! Rechercher la vérité, c’est être indépendant un esprit libre, se chercher intérieurement et se trouver.



                  • Qui d’entre celui qui ne s’est jamais cherché et celui qui se cherche à une chance se trouver véritablement ? De trouver véritablement ce qu’il est sa nature, ses vérités, ses réalités, ses désirs, son avenir qu’il devrait choisir.



                  • Qui d’entre celui qui recherche la vérité, la paix, le Respect et celui qui ne recherche pas la vérité (car il croit avoir déjà toutes les réponses et sans suffit avec nihilism), est le plus proche des Vérités ? A une chance d’atteindre la vérité.

                  Qu’est-ce que la Vérité ? Me direz-vous .

                  Ne pas avoir de religion, laisse beaucoup plus de liberté et sincérité de l’individu face à lui même (intégrité, sincérité) et même face au principe Divin.

                  Je conseil ce livre a tous les moutons des religions, chrétiens, musulman, j’en passe et des meilleurs.
                  Il vous suffiras de remplacer "chretien" et catholique, par votre religion.
                  L’Antichrist de Nietzsche :
                  ">http://fr.wikisource.org/wiki/...
                  http://fr.wikisource.org/wiki/...

                  Il ne faut vouloir ni enjoliver ni excuser le christianisme : Il a mené une guerre à mort contre ce type supérieur de l’homme, il a mis au ban tous les instincts fondamentaux de ce type, il a distillé de ces instincts le mal, le méchant : — l’homme fort, type du réprouvé. Le christianisme a pris parti pour tout ce qui est faible, bas, manqué, il a fait un idéal de l’opposition envers les instincts de conservation de la vie forte, il a gâté même la raison des natures les plus intellectuellement fortes en enseignant que les valeurs supérieures de l’intellectualité ne sont que péchés, égarements et tentations. Le plus lamentable exemple, c’est la corruption de Pascal qui croyait à la perversion de sa raison par le péché originel, tandis qu’elle n’était pervertie que par son christianisme ! —


                  Nous nous sommes libéré de cette mythologie, de ces mensonges qui nous gangrenne.

                  Ne revenons pas en arriere.

                  Ou revient en arriere qui veut.

                  Je dirais simplement à ceux qui veulent être ou rester des moutons,
                  Vous êtes des moutons
                  , et vous devriez le reconnaitre si vous voulez aux moins être reconnus parmis nous.


                  • Tintin Tintin 15 septembre 2008 19:38

                    Un autre point commun assez frappant, l’éternelle sermon sur l’argent c’est mal, et les riches ne sont riches que parce qu’ils ont fauté. Heureux les simples d’esprit qui font voeux de pauvreté, amen.


                    • Kalki Kalki 15 septembre 2008 19:41


                      http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Ant%C3%A9christ_(Nietzsche)


                      L’Antichrist_(Nietzsche)

                      Je mets quelques sceptiques à part, les philosophes de race : quant au reste, il ne connaît pas les premières exigences de la probité intellectuelle. Ils font tous comme les femmes, ces grands enthousiastes, ces bêtes curieuses, — ils prennent déjà les « beaux sentiments » pour des arguments, la « poitrine soulevée » pour le soufflet de forge de la divinité, la conviction pour le critérium de la vérité. Pour en finir, Kant, dans son innocence « allemande », a encore cherché à rendre scientifique, sous le nom de « raison pratique », cette forme de la corruption, ce manque de conscience intellectuelle : il inventa ad hoc une raison, où l’on n’aurait pas à s’occuper de la raison, et ce serait, quand parle la morale, quand la revendication idéale « tu dois » se fait entendre. Si l’on considère que chez presque tous les peuples le philosophe n’est que le développement du type sacerdotal, cet héritage du prêtre, ce faux-monnayage devant soi-même, ne surprend plus. Quand on a des devoirs sacrés, par exemple de rendre les hommes meilleurs, de les sauver, de faire leur salut, quand on porte la divinité dans sa poitrine, quand on est l’embouchure d’impératifs supraterrestres, on se trouve, avec une pareille mission, déjà en dehors d’évaluations purement conformes à la raison, — sanctifié soi-même déjà par une pareille tâche, type soi même d’une hiérarchie supérieure !... En quoi la science regarde-telle un prêtre ! Il se trouve trop haut pour elle ! Et le prêtre a régné jusqu’ici ! — Il détermine la conception du « vrai » et du « faux » !...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès