Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ce que Dominique de Villepin ne nous dit pas

Ce que Dominique de Villepin ne nous dit pas

Que les choses soient bien claires, je ne suis pas en train de tourner casaque, virer de toque, mais le fait est que : constatant comme cet homme, M. de Villepin, « le spectacle pitoyable de la vie politique française » à en avoir la berlue (sconi) j’aurais bien du mal à ne pas approuver ce qu’il assène (avec rictus qu’en rappelle un autre), quand bien même pour le paraphraser (remember le CPE) :

« J’entends ce que dit Dominique de Villepin, mais j’entends aussi ce qu’il ne dit pas ».

Et ce qu’il ne dit pas, nous le savons tous, c’est qu’il fut Premier ministre de la République (31 mai 2005/15 mai 2007), en d‘autres termes, il eut à constituer un gouvernement, et dans celui-ci, il y avait, si je ne m’abuse, et tout du long, un homme qu’il vilipende aujourd’hui : Nicolas Sarkozy. Et la fonction qu’il occupait était hautement régalienne.
M. de Villepin est donc, d’une certaine façon, responsable « d’un des problèmes » qu’il dénonce, étant donné qu’il n’a rien fait pour tenter de nous l’éviter.

Or donc, jamais il ne nous fera avaler, même par un langage châtié, qu’il découvre seulement aujourd’hui, ou depuis trois années, que Nicolas Sarkozy n’était pas taillé pour la fonction, voire que c’était un danger pour notre pays.
Dominique de Villepin est en partie, oui, responsable de la « parenthèse » ouverte le 6 mai 2007, il y a, d’une certaine manière, contribuée.
Oh bien sûr, Sarkozy ayant pris à la hussarde (en 2004) L’UMP créée par Chirac et destinée à mettre sur orbite présidentielle son « fils préféré », Alain Juppé, il eut été difficile de l’empêcher de concourir, nonobstant, en le privant d’une tribune aussi exposée que celle de l’Intérieur, d’une fonction ministérielle quelle qu’elle soit, il lui aurait compliqué la tâche.

Vivre Ensemble.jpgCes deux hommes ont travaillé « ensemble » et si tout est devenu impossible, impossible à vivre dans le sens où l’amoindrissement de notre pays touche les classes sociales les plus fragiles (la « France qui se lève tôt »), et que rien n’est fait pour les en soulager, au contraire ! M. de Villepin porte une part de responsabilité dans ce qui constitue être moins une « parenthèse » qu’un naufrage. Du Yacht au Guilvinec, en passant par le Salon de l’Agriculture, le Fouquet’s, L’Epad et autres foucades fiscales, et tant d’autres épisodes qui nous font honte tant ils sont la marque évidente de la vulgarité, du mépris, quand ce n’est pas de la haine, rien dans ces trois années n’aura contribué à nous donner fierté, courage et dignité.

Jamais M. de Villepin ne nous fera croire qu’il ne savait pas qui était M. Sarkozy.

Une « parenthèse » ! C’est bien faible comparé à ce que nous endurons, monsieur ! Ça ressemble plutôt à des crochets. De la tenaille.
Vous parlez des trois ans qui viennent de s’écouler, mais les dix-huit mois que nous allons subir encore, c’est du ferme, pas du sursis.
Et la campagne présidentielle qui s’annonce promet d’être la plus brutale et la plus basse, voire la plus indigente de toute la Vè République.

Je vous rejoindrais presque, voyez-vous, sauf que, nous ne sommes pas dans le « divertissement » ; le « divertissement » ce sont les médias qui l’organisent, par des Unes, du storytelling et du buzz dont ils (se) font l’écho.
Nous, M. de Villepin, les citoyens, les laborieux, on morfle, et copieux !

J’entends ce que vous dites, les mots que vous employez, j’aurais aimé, en vérité, qu’ils viennent de la bouche d’un homme de gauche, avec la même force, le même charisme (car vous en avez) mais que voulez-vous, à gauche, on se fade des Mélenchon, des Valls, des Royal, des Collomb et des Aubry (et Besancenot aux abonnés absents) ça manque d’étoffe tout ça, de profondeur, de hauteur. En ceci, oui, « la vie politique française » est « pitoyable » ; Si en plus on y ajoute des Morano, des Bertrand, des Lefebvre, des Balkany ou des Vanneste, c’est même plus un « spectacle » c’est du bernardtapisme ! Ah, il a de sales beaux jours devant lui, le populisme !

Mais pour n’avoir rien fait, rien anticipé, de cette « parenthèse », quand vous aviez les moyens, et comment ! de le faire, vous êtes M. de Villepin également responsable de cette « tâche de honte sur notre drapeau ».
Et venir aujourd’hui, comme hier, la dénoncer, même de fort belle manière, c’est, pardonnez-moi, l’hôpital qui se fout de la charité.
Bref, c’est nous prendre, encore une fois, comme ceusses qui sont actuellement au sommet de ce pays, pour des cons de compétition.

Sur ce, veuillez agréer tout le merdier habituel, et bonne nuit, monsieur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Castor 8 novembre 2010 10:34

    Y a-t-il une seule raison de croire en la bonne foi de De Villepin ?

    Exister politiquement semble être sa seule préoccupation, comme tous les hommes politiques et chacun à sa manière.

  • Jean 8 novembre 2010 12:52

    Je vois pas le rapport entre BHL, Dieudo etc., l’ un fait de la politique (c’ est sérieux ou censé l’ être) ; les autres pas : du blabla.


  • Dzan 8 novembre 2010 10:48

    Son copain Tron s’est dépêché de se rallier au Rabot des Niches !
    Et lui DVP de reprendre sa carte à l’Hume Pets.


    • Yvance77 8 novembre 2010 10:52

      Salut,

      Le plus risible dans cette saillie, reste les réactions de vierges outragées des manges-boules de l’Union Misère du Peuple, dont le roi Copé et Bertand sont les dignes représentants.

      Copé qui pour se placer fera ce que toute bonne groupie fait. De la léche comme ce n’est pas autorisé.

      De Villepin a t’il raison sur le fond, telle is the question my dear ? Eh bien oui à 100 % ce fils de chienne est bien un des problèmes de notre monarchie fachisante.

      De Villepin est-il une blanche colombe ? Eh bien non, car question bassesse éléctoraliste, il a vite appris, celui qui ne sait jamais (?) présenté à un suffrage ?

      Ceci étant c’est un bon but contre-son-camp, et je ne bouderai pas mon plaisir (idiot certes car il y a plus grave). Tout ce qui peut ennuyer Pipole 1er est à prendre.

      A peluche


      • Gabriel Gabriel 8 novembre 2010 11:00

        Bonjour Peluche,

        Je suis un peu de ton avis. Je n’arrive pas à être triste quand les crabes commencent à se bouffer entre eux ! Le problème de ces hommes politiques, c’est qu’après une traversée du désert ils réapparaissent comme de blanches colombes mais en fait, ce ne sont que des vieilles putes qui se sont fait retendre la peaux des fesses afin de réinstaller leur petit et lucratif commerce sur le dos de la population.


      • Yvance77 8 novembre 2010 12:23

        Bonjour Gabriel,

        Il y a un truc que vous mentionnez à juste titre : tout homme politique semble être né sous le signe zodiacal du « Phoenix » ascendant « tour de mémoire » pour les phases de turpitudes.

        Bye


      • Culturmania 14 novembre 2010 15:40

        Assez d’accord également, Villepin me semble avoir intégré, dans l’opposition, une meilleure écoute du peuple.

        En même temps, il ne faut pas oublier qu’il a également mené une politique de droite, qu’il a maintenu Sarkozy dans son gouvernement, alors même que ce dernier le torpillait en sous main (cf. l’affaire du CPE)


      • Emmanuel Aguéra LeManu 15 novembre 2010 00:14

        On sent que vous possédez votre sujet. Mais avez-vous lu l’article ou c’est moi qui commence à grésiller du trolley ?


      • BABAYAYA BABAYAYA 8 novembre 2010 11:02

        Bon bin maintenant c’est clair, il l’affiche, SON problème à LUI c’est sarko...


        Pas difficile de dire que naboléon est un des problème de la france, il ne peut pas se tromper...

        n’importe qui le disant ne se trompera pas de beaucoup...

        cela dit, tout problème qu’il est, qui pour le remplacer ???

        marrant je vois pas grand monde... mais bon va bien falloir qu’on nous présente qu’lqu’un de viable parce que je vois mal la france avec 5 ans de plus...

        cordialement à tous...

        • armand armand 8 novembre 2010 11:04

          Bonjour,

          Que Villepin tente de surfer sur l’impopularité omniprésente de l’omniprésident, certes. Mais il est politicien, et c’est de bonne guerre. Franchement, si un homme, fût-il président, menaçait de me pendre au croc d’un boucher je serais encore plus féroce dans mes invectives.

          Que Villepin ne découvre que maintenant l’ampleur de la catastrophe sarkozéenne qu’il aurait lui-même nourrie ? Sans doute. Mais franchement, aurait-on à ce point imaginé à quel point le phénomène de rejet serait massif ? Mieux vaut tard que jamais, donc.
          Et il y a quelque chose de pitoyable dans les hurlements de « vierges outragées » comme les qualifie Yvance.
          Déjà la Cinquième Ruinepublique est issue d’un coup d’Etat ; on n’a jamais hésité à s’en prendre au Président en cas de conflit grave (on se souviendra des « Mitterrand fous-le-camp ! ». Et le tempérament de Sarko a achevé d’oter à la fonction les quelques traces de dorure que les gaullistes avaient entrepris à grand frais d’appliquer à leur ersatz de monarchie.


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 novembre 2010 11:20

            Il ne reste pas un atome de politique en France ! Sarkozy avait voulu la tête de De Villepin, De Villepin veut la tête de Sarkozy et voila comme dans une indifférence générale, une grosse couleuvre se mord la queue et attend un autre crocodile pour l’avaler...

            Le peuple français est-il crédule à ce point, il avale tout sans modération !

            La prochaine fois que Sarkozy essaiera de vous faire peur en brandissant sa menace terroriste comme faisaient déja les anciens Russes qui disaient à leurs enfants : « si vous n’êtes pas sages, je vais appeler le méchant tchétchène », proposez-lui de « réformer l’armée pour la mettre au niveau des manifestants du dimanche !


            La grande dissuasion nucléaire qui a peur des gens qui ne mangent même pas à leur fain ? Pourquoi avoir démenpé des budgets montres, développé la technologie de pollution planétaire et de fin du monde si une souri peur »réellement" faire peur à un élephant ?

            La France est-elle devenue, à force de coup de diversion politicienne, LE BLED MICKEY ?

            Non ma parole, il n’ya plus de politique en France !

            Mohammed MADJOUR.


            • Taverne Taverne 8 novembre 2010 11:33

              Villepin veut faire du Bayrou dans le texte mais c’est oublier qu’il est co-responsable de la France d’Après (avec son CPE et Clearstream) et qu’il a re-signé à l’UMP.

              Il n’est pas un opposant crédible du tout.

              Villepin villipende
              Sarkozy qui voudrait qu’on le pende
              A un croc de boucher.
              Mais Villepin est bouché :
              Comme à l’époque du CPE...
              « La France d’Après, c’est eux ! »
              Vous noterez les guillemets
              Non, il ne l’a pas dit mais
              Villepin apostrophe
              Et met Sarko entre parenthèses.
              Cet amoureux des strophes
              En prend à son aise !
              La France d’Après c’est aussi lui.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 15 novembre 2010 00:16

                je suis assez d’accord... villepin, bayrou... etc etc...


              • glopy1 8 novembre 2010 11:39

                on peut aussi penser qu’un homme puisse être un bon ministre (ce qui ne fut pas le cas) a son époque, ou même qu’on constitue un gouvernement en fonction d’influences et de majorité, cela ne veut pas dire pour autant que Villepin ait pensé un jour que Sarkozy ait été présidentiable.

                Sa crite est parfaite et exacte et la seule personne a l’avoir autant détaillée. Cette description de la cours du roi soleil est parfait et exacte, cette terminologie employée par tous les sbires de sarkozy, l’uniformité des propos (xavier bertrand la grosse molle, morano bouffeuse au ratelier, lefebre qui se fait discret en ces temps de remaniement) la crainte impenssable des prédendants pensant flatée le chef et remuant la queue quand ont les caresses, les yeux rivés sur leur chef attendant leurs bon ou mauvais point face a un genéral Ubu.

                quel dommage que la gauche n’ai pas les c..... pour le dire, on simplement l’aval des media qui s’empressent de défendre le gouvernement ou de renvoyer les socialistes sur leur distention internes des que qqu attaque la politique désatreuse de sarkozy (merci la crise)


                • Taverne Taverne 8 novembre 2010 12:05
                  Villepin villipende

                  Villepin veut faire du Bayrou dans le texte mais c’est oublier qu’il est co-responsable de la France d’Après (avec son CPE et Clearstream) et qu’il a re-signé à l’UMP.

                  Il n’est pas un opposant crédible du tout.

                  Villepin villipende
                  Sarkozy qui voudrait qu’on le pende
                  A un croc de boucher.
                  Mais Villepin est bouché :
                  Comme à l’époque du CPE…
                  “La France d’Après, c’est eux !”
                  Vous noterez les guillemets
                  Non, il ne l’a pas dit mais
                  Villepin apostrophe,
                  Met Sarko entre parenthèses.
                  Cet amoureux des strophes
                  En prend vraiment tout à son aise !
                  Il stigmatise Sarkozy
                  Mais la France d’Après c’est aussi lui.

                  Ce qu’on retient à son crédit,
                  C’est son attachement gaullien
                  Contrairement à Sarkozy
                  Qui, lui, a rompu le lien.
                  Parlant de liquider très vite
                  L’héritage de Mai 68,
                  Il omit de dire par euphémisme
                  Qu’il liquidait aussi le gaullisme.
                  C’est un effet de la Rupture
                  Faut voir ce que la France avale,
                  Comme on se moque de sa figure
                  En réhabilitant Pierre Laval !

                  En 68, on brisait nos chaînes,
                  On faisait tomber le Grand Chêne,
                  Mais aujourd’hui on est aux fers
                  On nous menottes, comment faire ?
                  Villepin serait une vipère
                  Qui dénonce et qui vitupère ?
                  Sarkozy un drôle de serpent
                  Qui rampe et qui sait faire le paon,
                  Qui devant les riches fait la roue ?
                  Le seul opposant, c’est Bayrou.
                  Je conclus par : “deviens toi-même
                  En te construisant au MoDem !” (*)

                  Voris Bian.

                  N.B : Cette partie militante sera retirée du slam ou de la chanson en cas d’album publié.


                  • juluch 8 novembre 2010 12:17

                    Mr Villepin est envahit par le désir de vengeance, au point qu’il est près à trahir son propre camp !!


                    Et pourtant il a des casseroles au cul...

                    Qu’il se présente en 2012 et qu’il nous montre se qu’il sait faire !!

                    Après tout, il est en partie responsable d’une certaine dissolution de l’Assemblée Nationale qui a été un fiasco pour Chirac !!

                    Faut pas l’oublier...

                    • Jordi Grau J. GRAU 8 novembre 2010 12:26

                      Je suis globalement d’accord avec l’article, malgré une petite réserve : peut-on vraiment mettre dans le même sac « des Mélenchon, des Valls, des Royal, des Collomb et des Aubry (et Besancenot aux abonnés absents) » ? C’est peut-être de la naïveté de ma part, mais je n’ai pas l’impression que tous ces gens se valent.


                      • xbrossard 8 novembre 2010 12:27

                        n’oublions pas que Villepin est l’instigateur du contrat première embauche...


                        • isa93 isa93 8 novembre 2010 12:32

                          Ne nous méprenons pas..
                          Sarkozy et De Villepin sont du même camps de droite
                          Leur stratégie : faire croire qu’ils sont fâchés pour qu’en 2012 De Villepin gagne et que se soit encore l’UMP qui gagne...
                          Ne tombons pas dans leur piège..


                          • Jean 8 novembre 2010 12:56

                            Bien, vous m’ enlevez les mots de... du clavier


                          • LE CHAT LE CHAT 8 novembre 2010 12:37

                            Ah , quel plaisir de voir les loups se bouffer entre eux !
                            si ça pouvait faire qu’aucun des deux ne parvienne au second tour 2012 !
                            Villepin n’est qu’un carrièriste rongé par l’ambition , déja ses « amis » le lachent pour resserer les rangs autour du nain car ils savent trop bien que la division les tuerait tous !


                            • kemilein 8 novembre 2010 12:47

                              "Mélenchon, des Valls, des Royal, des Collomb et des Aubry (et Besancenot aux abonnés absents) ça manque d’étoffe tout ça, de profondeur, de hauteur."

                              mais sérieux arrêté, avec ça, avec cette façon d’assener vos vérités et de renier celle des autres.
                              De Villepin a de toute évidence la stature et la carrure d’une homme et d’un chef d’état a la de gaulle, oui, mais il n’est pas le seul, il suffit de prétendre qu’il serait le seul (ou un autre) plus haut, plus pure, plus profond que les autres.

                              non monsieur, moi j’en vois un, ne vous en déplaise la téloche est une boite à merde, J.L.Mélenchon et j’en ai pour preuve ces discours.
                              je ne ferais pas ici de propagande partisane outre mesure, en vous gratifiant d’une liste de vidéos :

                              Discourt au CFPJ
                              http://www.dailymotion.com/video/xd2wfk_jeanluc-melenchon-invite-au-cfj-cfp_news

                              Vous trouverez certainement une vidéo complète ou découpée
                              -mélenchon / minc débattant sur le corps de la sociale démocratie.
                              -mélenchon / atali : arrêt sur image

                              vous trouverez sans doute aussi un autre grand homme (qui comme par hasard est son allier) Jaques généreux.

                              bref des hommes grands, cultivés, profonds ça existe, y’en a. Et c’est mentir et médire que de dire le contraire.


                              • Vipère Vipère 8 novembre 2010 15:17

                                Bonjour Kemilein

                                Si Dominique de Villepin pêche par le délit « de belle gueule » pour autant il ne faut pas lui prêter de stature gaulienne.

                                Tous les opposants de droite, dont Dominique de Villepin, se revendiquent faussement du mouvement gaullien, dont les valeurs ont fait leurs preuves par le passé.


                              • kemilein 8 novembre 2010 15:43

                                nan, je ne parle pas de ses dogmes et idée politique, mais de sa prestance, de sa stature, ils sont peut a l’avoir, il faut lui reconnaitre ça, il a la classe ce mec... il en impose...

                                mais je ne pense partager aucune de ses idées (ou tres tres peu -et je vois pas lesquels la-)


                              • David Meyers 8 novembre 2010 13:21

                                La droite se fracasse, se fendille, explose de toutes parts. L’UMPtanic sombre et entraîne la France dans les abîmes. La gauche PS se cherche un leader à 1,5 an de l’échéance sans même un programme et reste d’une discrétion de violette sur les turpitudes Woerthiennes de peur qu’on vienne les prendre les mains dans un autre pot de confiture. Le Modem roupille et les prétendants du nouveau centre restent pathétiques.


                                « Françaises, français, mes chers compatriotes », élection piège à cons encore pour 2012.

                                Reste une inconnue : et si Nicolas Sarkozy était inéligible en 2012 pour cause de financement illégal en 2007 ?

                                • Vipère Vipère 8 novembre 2010 14:56

                                  Bonjour Philippe Sage

                                   « Nicolas Sarkozy est un problème », clame désormais, publiquement et sans détours, Dominique de Villepin qui sort de la réserve, derrière laquelle, il s’était retranchée jusque là.

                                  Quel crédit accorder aujourd’hui, à D.D.V. qui appartient toujours, au camp de l’UMP dont il n’a pas démissionné ?

                                  Dominique de Villepin a travaillé , longtemps, aux côtés de Nicolas SARKOZY, les compères politiques se connaissent parfaitement et se ressemblent sur de nombreux points.

                                  Leurs visions politiques est semblable, bien que DVP s’efforce d’afficher « une vitrine sociale » une posture d’opportunité pour capter un électorat populaire qui a rejeté massivement Nicolas SARKOZY. Des voix dont a impérativement besoin N.S qui brigue un nouveau mandat.

                                  La duplicité politicienne n’étant plus à démontrer, les compères n’auraient-ils fomenté en sous-main une alliance politique servant leurs intérêts politiques à dix huit mois des échéances électorales ?


                                  • goc goc 8 novembre 2010 15:01

                                    @ l’auteur

                                    je pense plutôt que Villepin avait agit par « naïveté ». Je crois qu’il voyait en sarko, un individu minable, incompétent, et donc peu dangereux. Pour Villepin, il est clair que le nain a une allure de beauf, avec son langage de beauf, sa démarche de beauf et ses lubies de nouveau riche, il ne pouvait représenter aucun danger pour la République et ses principes

                                    Son tord a été de sous-estimer le nabot, certes, il l’avait pris dans son gouvernement, mais ce n’était que par calcul politicien, car le nain avait constitué un réseau qui pouvait le cas échéant ; servir
                                    et puis il ne faut pas oublier qu’il restait un dernier rempart à l’ascension de « conductator » franco-hongrois (hongrois bien qu’il est un grand chef d’etat), c’est Chirac, et son aversion pour le traite balladurien.

                                    Bref, on connait le sens politique de Villepin qui doit être aussi élevé que celui de ma concierge (il avait prôné la dissolution avec le succès qu’on connait), donc je mettrais personnellement, cette erreur sur le dos de son incompétence politicienne

                                    Alors on a, à juste raison, un peu l’impression qu’aujourd’hui, il crache dans la soupe, mais franchement, entre naboleon et dsk, je n’hésiterais pas une seule seconde, je voterais Villepin
                                    car il est le dernier rempart de notre démocratie


                                    • Philippe Sage Philippe Sage 9 novembre 2010 01:51

                                      @Goc : eh bien voyez-vous, même si vous m’en bouchez un sacré coin de derrière les fagots, je vous rejoins.
                                      Mais à moitié.

                                      Non « naïf » c’est Jospin. Encore que. Il est plus orgueilleux que naïf ..

                                      Villepin n’est pas « naïf ». Juste il a une très haute idée de lui-même.
                                      Et là, où je vous rejoins, c’est qu’il a cette fâcheuse tendance à (trop) sous-estimer l’adversaire ou le concurrent.
                                      Et surtout, ceusses qui vont l’élire.

                                      Effectivement, il n’a pas cru que cet homme, Sarkozy, avec son allure et son langage qu’il estime vulgaires, rustres, ne parviendrait à remporter l’élection de 2007.
                                      Il faut dire qu’il n’a, Villepin, jamais participé à une élection. Il ne sait pas comment ça se danse. Il est dans des schémas, j’allais dire, quasi romantique, de la République.
                                      Sauf que, les citoyens et la République, ça fait bien trois.

                                      Et oui, vous avez raison de le rappeler, la dissolution de 1997 c’est lui (Juppé y était opposé).
                                      Il faudrait qu’il se décidât à considérer la joute politique, plus précisément électorale, sous ses aspects les plus ténus, et non, dans un concept ô combien respectable, mais en dehors de la réalité, et la réalité, c’est Sarkozy et ceux qui l’ont élu, et lui redonneront (peut-être) un mandat en 2012.
                                      Tant Sarkozy a plus d’un tour dans son sac (populiste, il va de soi - C’est pas pour rien que Fini a signé la préface de son bouquin version italienne) ..


                                    • djanel Le viking- djanel Le viking- 8 novembre 2010 15:09

                                      Amaury Watremez (xxx.xxx.xxx.80) 8 novembre 11:01

                                      Rappelons aussi que ce gars là ne s’est jamais présenté devant les électeurs, n’a jamais été élu, n’a donc que peu de légitimité pour jouer les consciences morales....... ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;

                                      >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

                                      Encore un qui aurait mieux fait de rester coucher ce matin. Il paraît qu’il est horsain en Normandie. Tu parles d’une occupation.

                                      Si tu tu te regardes devant un miroir, Amaury, ce qui est probablement ton occupation préférée n’oublie pas de changer ton maquillage en appliquant tes maximes de morales à toi-même car pauvre nigaud, toi aussi, d’après tes préceptes tu n’as pas de légitimité pour donner des leçons puisque tu n’est pas un élu.

                                      HA ! Ha ! Ha ! Qu’il est bête cet anarchiste de droite. Il faut vous dire qu’il s’empresse de dire qu’il est de droite car il n’a pas envie de se faire ratatiner la gueule comme Sacco et Vanzetti

                                       



                                      • apopi apopi 8 novembre 2010 15:18

                                        vivement ce soir les guignols...


                                        • Blé 8 novembre 2010 15:31

                                          Que de Villepin se rende compte en 2010 qu’un des problèmes de la France, c’est « le saigneur à talonnettes » me fait doucement rire. Les citoyens travailleurs et salariés savent que Sarko est un problème pour la France depuis belle lurette. Sarko appartient à la classe dominante et il a toujours montré beaucoup de mépris pour les « ouvriers », pour les « travailleurs », pour les gens modestes, pour ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche.

                                          Villepin se réveille, il est temps. De toute façon, entre loups on se bouffe pas, Villepin ne fera pas mieux que Sarko sur le plan économique puisque ce sont les banquiers les donneurs d’ordres.


                                          • kiouty 8 novembre 2010 15:52

                                            Voila, encore un connard de politicien (qui n’est pas le mieux place pour critiquer ce que fait Sarkozy) qui nous fait croire que la PERSONNE compte, que ce sont les QUALITES PERSONNELLES des candidats qui comptent.

                                            Vaste blague.

                                            Ce qui compte c’est l’ideologie qui decide des programmes socio-economiques a mettre en oeuvre et a ce sujet, il n’y a que des nuances du quinzieme ordre entre royal, bayrou villepin, dsk et sarkozy...


                                            • non666 non666 8 novembre 2010 16:18

                                              Faire de DeVillepin le responsable de l’arrivée de l’immonde Sarkozy a la présidence de la République est une thèse un peu osée.

                                              Les vrais responsables sont ceux qui ont IMPOSE Sarkozy dans le gouvernement de CHIRAC et en premier lieu les barons de l’UMP qui ne voulaient pas sombrer avec lui et les « affaires » de la ville de Paris.
                                              Ce sont aussi et surtout les « faiseurs de rois » des grands groupes médias qui ont presenté pendant 5 ans, de 2002 à 2007 Sarkozy comme « l’alternative » , le « avec lui tout devient possible ».
                                              Chirac et deVillepin ont du subir cette pression.

                                              Mais derriere tout ceci, il y a d’abord et surtout le fait que Chirac et deVillepin ont REFUSE de suivre les anglko-saxons en IRAK et ont clairement fait savoir aux etats unis, devant la tribune de l’ONU qu’ils savaient que ceux ci mentaient....
                                              La presse a diffusé une version soft : les etats unis mentaient sur la presence d’ADM en IRAK alors que le sous-entrendu etait beaucoup plus cru.
                                              La Chine avait surencheri dans une conference sur l’ecologie en declarant qu’elle etait , elle aussi capable de s’inventer des pretextes pour aller conquerir des puits de pétrole si le disponible n’etait pas partagé avec toutes les puissances....

                                              En France il suffit d’aller sur le site de l’IFRI, de regarder les entreprises qui « soutiennent » ce lobby pour comprendre qui a « tué » CHIRAC et de Villepin et mis en scene Sarkozy.
                                              Il suffit aussi de regarder les videos de Sarkozy devant les etudiants US, le lobby juif et GW Bush e, septembre 2004 pour comprendre qui le met en scene chez nous.

                                              Son adoubement se fera apres sa visite a Jerusalem a la fin de la meme année.

                                              Relisez le traitre Besson, à l’epoque ou il ecrivait pour le PS son memo sur Sarkozy.
                                              L’erreur de Chirac est la meme que celle de Daladier et Chamberlan : Ils croyaient eux aussi qu’au prix d’une humiliation on pouvait sauver la paix.
                                              Nous avons eu la guerre ET l’humiliation.

                                              Chirac et DeVIllepin ont cru qu’on pouvait ne pas suivre les etats unis en Irak ET eviter de les denoncer sur le coup du 11 septembre.
                                              Du coup , on a eu le 21 septembre à Toulouse pour nous remercier de cette lacheté.....
                                              Et on a du bouffer du Sarkozy pendant 4 ans en prime.

                                              Il faut direr que Bouyghes, Dassault et compagnie avaient mis les moyens pour assurer la promo du « petit »


                                              • non667 8 novembre 2010 16:25

                                                 à philippe sage et à tous les commentateurs  !

                                                 il faudrait arrêter de prendre les politiques qui arrivent au dessus de maire de petites communes pour des cons politiquement cela fausse votre jugement et votre compréhension de la politique
                                                 ils ne sont pas des imbéciles mais nous prennent avec raison pour des imbéciles et garder le pouvoir !
                                                exemple :

                                                "Après tout, il est en partie responsable d’une certaine dissolution de l’Assemblée Nationale qui a été un fiasco pour Chirac !!
                                                Faut pas l’oublier..." à dit juluch répétant ce qui se dit depuis plus de 10 ans .
                                                autrement dit vil et chi ont été des cons sur ce coup ? pour moi c’était trop gros ! il devait y avoir une tactique la dessous !

                                                 la voila : en 97 chirac tout les matins en se rasant pensait à sa réélection en 2002 (jusque la vous suivez ? ) l’enfant se présentait mal . quelle campagne allait -il faire ?

                                                les échéances législatives normales étaient les suivantes  ;
                                                93—>(droite bilan cata ) donc 98(gauche prévisible bilan cata ) —>2003 droite prévisible
                                                en 2002 il serait obligé de faire campagne seul et en quelque sorte préparer/ faire la campagne des députés pour 2003 !
                                                villepin dit ; dissolution = nouveau calendrier
                                                93—>(droite bilan cata ) donc 97(gauche prévisible bilan cata )
                                                — >2002 avant les présidentielles chaque député se bat dans sa circonscription sur thème bilan cata de la gauche —>droite prévisible
                                                 donc présidentielles qui suivent : campagne toute faite  : vous avez élu une assemblée de droite soyez cohérent il faut un président qui va avec  !
                                                 chirac dit ok mais pas un mot du motif . on va pas dire aux députés de droite (ceux qui ne seront pas réélus) que l’on a sacrifié 9 mois de leur mandat pour faciliter la réélection du chef

                                                ainsi fut fait mais patatras la gauche inverse le calendrier  ! présidentielle avant les législatives ! (’avait-elle deviné ?)
                                                chirac :<< au secout ! a moi villepin  ! >>
                                                villepin  : << c’est simple , il suffit d’empêcher la gauche d’aller au 2 ° tour en donnant les signatures a le pen et en l’attaquant que modérément voire en parlant des alloc et des odeurs . >>
                                                vous connaissez la suite  !
                                                et vous dites toujours que vill est une bille en politique ???

                                                la suite : pour 2007
                                                sarko prend l’ump et vise la présidence
                                                villepin- : <<il faut le discréditer >>—> listing (crée ? vrai sorti ? faux refilé pour lui tendre un piège ) (pour moi vrai et contenant plusieurs centaines de politiques de tout bord sauf fn )
                                                contre attaque sarko  : on refile au canard les comptes en banques de chirac au japon en prenant bien soin d’y glisser quelques erreurs comme cela chirac peu démentir mais message reçut 5/5 d’où non représentation en 2007

                                                suite pour 2012
                                                 candidat des américano-judéo- mondialistes qui nous gouvernent :
                                                D.S.K.
                                                comment le faire gagner compte tenu de ses positions pro-sionistes et pro capitaliste ????????????
                                                 D.S.K. / MARINE plus raciste que son père et plus raciste que dsk (lol ) et fille d’un multimilliardaire ( relol ,mais ça marche )
                                                 à voir venir !


                                                • Dominique TONIN dume 8 novembre 2010 17:39

                                                  @ SaGE et aux autres,
                                                  Pathétique le VILLEPIN, sait plus quoi inventer pour se faire remarquer pour se faire mousser. Mais sa posture n’a pas échappée à l’auteur de cet article si bien résumé. J’ajouterais qu’il n’est pas exclu que VILLEPIN serve à grossir le nombre de voix pour SARKO . N’oublions pas sa « main tendue » au procès clearstream et qu’il est tjrs adhérant à l’UMP ! Ces gusses, VILLEPIN et SARKO, savent mettre de côté leur fierté qd il s’agit de vouolir gagner une élection ! Pourrait même faire partie du prochain gouvernement de SARKO le grand Dominique !
                                                  Au bal des faux culs, il devrait danser tte la nuit le grand !


                                                  • cmoy patou 8 novembre 2010 18:07

                                                    Je verrais bien « un règlement de comptes à OK Corral.... » a coups de crocs de boucher.


                                                    Comme disait mon patissier je me suis fait une religieuse en un éclair.

                                                    Pathétiques ces zélus.

                                                    • desmotscratie 8 novembre 2010 18:19

                                                      A partir de 2005 et le fiasco du refferendum, Sarkozy qui tenait l’UMP tenait le clan Chirac par les c... Il faisait ce qu’il voulait ! S’est ajouté l’échec de la candidature de Paris aux JO ! Puis Sarkozy lui a mis un genou à terre avec le CPE (qui n’aurait pas été rejeté si Sarkozy n’y avait pas eu intérêt (les syndicats et le PS voyant que Sarkozy allait les appuyer y sont allés franco alors que ces dernières semaines ils ont freiné). Puis Sarkozy a achevé Villpein avec Clearstream. Villepin a compris qu’il entamait sa traversée du désert. Bien sûr que son discours d’aujourd’hui est opportuniste et presque cynique eu égard à ce que vous déplorez dans votre billet. Mais une fois vaincu, il ne pouvait pas se mettre à débiner Sarkozy. il se serait grillé politiquement et aurait enterré son avenir.


                                                      • ELCHETORIX 8 novembre 2010 18:58

                                                        bonsoir l’auteur , bon article , sauf que DDV ne parait , à mes yeux , non responsable de l’élection de « l’affreux »et « démoniaque » du palais  !
                                                        Que se vayan todos , sauf , justement DDV ou mieux JLM si ce dernier ne « roule » pas pour le retour des caciques du PS tout aussi viles que l’ Immonde de l’Eysée !
                                                        Pour moi DDV représente la vraie FRANCE rebelle à la mondialisation et à la domination économique et financière des Anglo-Saxons , il est de droite , certes , mais de la droite Gaullienne , indépendante de l’EMPIRE US et des BANKSTERS de wall-street et de la city de LONDRES , alors , faute de mieux en 2012 , pourquoi pas DDV , à moins que Mélenchon rassemble la plupart des électeurs de « gauche » , les ceusses qui se lèvent tôt et les ceusses qui ont une retraite modeste malgré plus de 40 ans de cotisations !
                                                        Ya , basta , que se vayan TODOS  !
                                                        RA .


                                                        • Defrance Defrance 8 novembre 2010 19:19

                                                          Bonsoir ELCHETORIX,

                                                           Je suis bien d’accord avec vous, ’laffreux du palais« les a tous éliminés, de DDV a Dupont-Aignan , en passant par Alliot Marie pour se retrouver adoubé par les 0, 005% d’encartés de l’UMP.

                                                           En fait je pense que c’est plutot Chirac qui a »magouillé" pour eviter la case prison a la fin de son mandat .

                                                           Pourquoi DDV n’imiterait pas de Gaulle, (qui avait fait un pacte avec Staline dés 1941) en s’alliant avec Melanchon ?


                                                        • Defrance Defrance 8 novembre 2010 19:09

                                                          De Villepin sous estime le probleme, Naboleon est un probleme MONDIAL !

                                                           Cela Dit , Villepin ne fut qu’un bon ministre des affaires étrangère, rien de plus, il a niqué les français a Versailles, et avec le CPE .

                                                           De plus, Le Fourbe était parti aux finances, pourquoi l’a t il laisser revenir a l’intérieur ? Officiellement on nous a « raconté » qu’après avoir installé des Télé partout a Bercy, Cecilia s’ennuyait ? Et ta sœur !

                                                           Serait il revenu a l’intérieur because l’organisation de la présidentielle et le dépouillement , bien sur ?

                                                           J’ai cru comprendre, qu’en fait ce serait Chirac, qu’ayant besoin d’un fort soutient face a la justice après ses deux mandats, aurait « conclu un pacte avec le diable » . Bernadette est même allée faire de la pub pour Nabot 1er alors qu’elle lui en veut a mort d’avoir «  ???? » sa fille ?
                                                           De Villepin est bien naïf et se recveille un peu tard ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès