Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ce que pensent les adhérents du MoDem

Ce que pensent les adhérents du MoDem

On reproche souvent au Mouvement Démocrate, nouvelle formation politique construite sur les bases de l’UDF, de ne pas avoir un positionnement politique clair et surtout de ne faire que reprendre les idées des autres partis. C’est la conséquence d’une communication simpliste sur le « ni-ni », à savoir ni de droite ni de gauche, mais s’inspirant de ces deux courants idéologiques voire faisant alliance avec l’un et l’autre comme lors des municipales 2008. Alors le MoDem est-il juste un « machin » politicien, comme disait de Gaulle, qui ne sert à rien d’autre qu’à bricoler des alliances pour obtenir un maximum de sièges ici ou là ? Ça n’est pas en tout cas ce qui a motivé jusqu’ici des dizaines de milliers de Français à adhérer au Mouvement Démocrate et des millions d’électeurs à lui faire confiance. Mais alors le MoDem, qu’est-ce que c’est ? Et surtout qu’est-ce qu’il propose ? Depuis plusieurs mois des adhérents démocrates ont participé à de nombreux débats sur Démocratie Directe, site consultatif créé en juillet 2007 avec l’approbation de François Bayrou. Voici les résultats à fin mars 2008 sur un échantillon de 350 adhérents.

Pour commencer nous allons nous intéresser à ces adhérents. Ils ont principalement entre 18 et 65 ans avec une répartition égale sur toutes les tranches d’âge, restent 5 % entre 66 et 75 ans et quelques jeunes pousses démocrates (1 % de moins de 18 ans). Sans surprise un quart habitent en Île-de-France, ensuite en Rhône-Alpes (12 %) puis Paca, Midi-Pyrénées, Bretagne, etc. Ils ont un niveau d’études élevé puisque la moitié ont plus de bac+3 et les deux tiers ont plus de bac+2. Ils occupent d’ailleurs en grande majorité des professions dites « intellectuelles », quant aux retraités et étudiants ils représentent 30 %. La moitié se déclarent d’un milieu d’origine moyen, les autres se répartissant entre milieu aisé et milieu favorisé (1 % très défavorisé). Enfin les hommes sont surreprésentés puisque les femmes ne représentent qu’un tiers des adhérents. Pour l’anecdote, la moitié n’a jamais fumé de cannabis de sa vie...

Concernant le fonctionnement interne du Mouvement Démocrate, 74 % des adhérents ne veulent plus du positionnement au centre, mais un positionnement « démocrate ». En cas d’absence d’un candidat MoDem dans une élection, 73 % souhaitent qu’il y ait un appel à voter quand même, 46 % préférant toutefois que le candidat MoDem recalé garde le secret sur son choix personnel. Les consignes de vote ne sont d’ailleurs souhaitées que par 5 % des adhérents... Et, si au 1er tour le candidat MoDem ne leur plaît pas, 28 % feraient un autre choix, 6 % ne voteraient pas et 12 % se décideraient au dernier moment, d’où l’importance des investitures. Un tiers pensent que les centristes de droite et le MoDem ne sont pas compatibles, un autre tiers gardent l’espoir et le dernier tiers restent très confiants, donnée importante pour l’avenir de certains ex-UDF au sein du mouvement. Un tiers s’opposent à l’existence d’un statut particulier des jeunes adhérents, les autres sont favorables pour diverses formules. A titre d’information, François Bayrou a toujours déclaré qu’il ne voyait pas l’intérêt d’un mouvement jeunes. Concernant ce dernier, seuls 18 % étaient favorables à sa candidature aux municipales à Pau, 25 % auraient souhaité qu’il consulte les adhérents de Pau au préalable, mais les deux tiers ne souhaitaient pas qu’il se lance en tant que tête de liste. Par ailleurs 44 % seraient favorables à la participation du Béarnais dans une commission gouvernementale et 10 % seraient indifférents. Plus de la moitié (52 %) préfèrent qu’il n’y ait aucune alliance aux scrutins de liste ni consigne de vote au 2e tour, mais une liberté individuelle de rejoindre une liste entre les deux tours. En matière d’organisation, les deux tiers seraient favorables à la création d’une délégation dans les quartiers sensibles appelée par exemple « MoDem QS ». Naturellement la quasi-totalité des adhérents souhaitent être au cœur de l’organisation et participer en particulier aux investitures et nominations des représentants.

Concernant les orientations thématiques, ils sont partagés à moitié entre plus de vidéosurveillance et l’autre moitié souhaitant qu’il y en ait autant voire moins qu’aujourd’hui. Sur un retour du port de l’uniforme à l’école ils sont également partagés à 50/50. Un tiers s’opposent aux urnes électroniques et les autres demandent plus de garanties. Ils sont majoritairement contre la suppression de la publicité sur les chaînes publiques de télévision, notamment par crainte d’une trop grande dépendance à l’égard du pouvoir en place et d’une augmentation des prélèvements. 27 % sont pour la dépénalisation du cannabis et 20 % pour une légalisation. 47 % veulent faire évoluer la réglementation en matière d’alcoolémie au volant, notamment en faveur d’une sanction graduelle, mais 43 % de veulent rien changer. 69 % sont pour une égalité de statuts entre l’union de couples hétérosexuels et homosexuels et 69 % également sont favorables à l’adoption par des couples homosexuels, dont 44 % pour l’adoption plénière. Par ailleurs 65 % sont favorables à ce qu’un homme puisse porter le nom de famille de son épouse. En matière de sanctions judiciaires, ils sont favorables à la réparation par le travail plutôt qu’à l’emprisonnement. Les adhérents sont partagés sur le caractère démocratique de notre système politique actuel, mais souhaitent quasiment tous l’améliorer. Ils auraient d’ailleurs souhaité à 80 % un référendum sur le nouveau traité européen. Plus globalement, au sujet de la gestion de l’Etat, 64 % sont pour un cloisonnement des budgets. Seuls 15 % s’opposent à la création d’un organisme de contrôle du service public en remplacement de la Cour des comptes. En matière d’éducation, 64 % sont favorables à la diffusion en classe de films « undergrounds » pour traiter de problèmes touchant les adolescents. Ils sont 59 % à ne pas souhaiter remettre en question les contrats de l’Etat avec les écoles privées confessionnelles et aux deux tiers favorables à une extension de la loi handicap à l’école. Ils sont pour un assouplissement de la carte scolaire tout en souhaitant l’accès à l’école publique ou privée la plus proche du domicile de l’élève. Seulement 36 % sont favorables à la gratuité des cantines scolaires, mais 51 % souhaiteraient une tarification dégressive en fonction du revenu des parents. Enfin 45 % veulent l’extension du Numerus Clausus à toutes les filières universitaires alors que 29 % souhaitent la suppression du Numerus Clausus. Concernant un sujet d’actualité, l’euthanasie, 73 % y sont favorables dont 29 % y compris pour les souffrances psychologiques. Sur l’IVG, 40 % veulent supprimer la clause de conscience alors que 46 % s’y opposent. 46 % sont pour un système de retraite par point contre 42 % qui y sont opposés. 58 % des sondés souhaitent que le maintien de l’inscription des RMIstes sur la liste des demandeurs d’emploi soit obligatoire, 27 % ne le souhaitent pas. Au sujet des deux emplois sans charges, proposition-phare du projet présidentiel de Bayrou, 51 % n’y voient que des avantages, 38 % y voient quelques risques et 8 % y voient même autant de risques que d’avantages. Pour l’élection présidentielle justement, seuls 21 % souhaitent conserver le mode de scrutin actuel alors que 34 % souhaitent le même mode de scrutin qu’aux législatives. Enfin pour rester dans le domaine électoral, 84 % sont pour une reconnaissance du vote blanc à toutes les élections. 62 % pensent qu’on peut à la fois continuer à développer notre économie et préserver l’environnement, mais 26 % donnent la priorité à l’écologie. 27 % trouvent l’idée d’un compte épargne fiscal très intéressante et ils sont 65 % en tout à être prêt à essayer cette mesure. 48 % des sondés ne veulent rien changer à la législation en matière de travail le dimanche, mais 52 % attendent une évolution, globalement pour plus de liberté. Un système original de Revenu minimum de vieillesse emporte l’adhésion de 68 % des sondés. Concernant la sécurité, 56 % semblent favorables à une incitation financière significative et originale auprès des jeunes pour les aider à s’insérer. Au sujet de la création d’entreprise, 71 % trouvent très intéressante l’idée d’un réseau national de MCTE (Maisons de la création et transmission d’entreprise). Enfin 70 % trouvent très intéressante l’idée d’un indice social qui permettrait à chaque nouveau salarié de savoir dans quel genre d’entreprise il s’engage.

Voilà, on voit qu’il y a des points de convergence forts et des questions beaucoup plus partagées. Bien sûr, il conviendrait de vérifier toutes ces tendances par une consultation beaucoup plus large, auprès d’un échantillon représentatif d’au moins 1 000 adhérents, par exemple, mais c’est déjà un début. Et puis il y aura probablement quelques lobbyistes ou contradicteurs compulsifs qui contesteront les résultats en considérant que les questions posées ou la conduite des débats ont pu orienter les résultats. Il n’en reste pas moins qu’au sein d’un mouvement démocratique, notamment en vue de la présidentielle et des législatives 2012 voire des européennes et régionales, les orientations programmatiques devront être débattues et consenties par au moins la majorité des adhérents. Les résultats électoraux diront ensuite si elles étaient partagées par les électeurs.


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • bernard29 candidat 007 2 mai 2008 11:32

    Ce travail interne est certes utile pour les militants du Modem, mais ce qu’il aurait été intéressant de savoir c’est quel est le projet démocrate du mouvement démocrate. Vous utilisez un mot "Démocrate", or il ne me semble pas que vous vous intéressiez beaucoup à la question de la réforme des institutions et la revitalisation de la DEMOCRATIE.

    Sans doute me direz vous que Bayrou a développé celà dans son projet présidentiel. Bien sûr comme tous les autres mais aujourd’hui au moment du débat sur les institutions entre les élus, que faites vous pour faitre en sorte que les citoyens s’emparent de cette problèmatique. 

    la première fonction d’un MOUVEMENT DEMOCRATE n’est ’elle pas d’oeuvrer au développement continu de la démocratie, de l’esprit civique, et de la mise en valeur de la citoyenneté dans les textes.

    le souhait des membres démocrates à ce sujet me paraissent un peu terne.

    • "Les adhérents sont partagés sur le caractère démocratique de notre système politique actuel mais souhaitent quasiment tous l’améliorer. Ils auraient d’ailleurs souhaité à 80% un référendum sur le nouveau traité européen"

    En particulier vous auriez pu nous dire s’ils auraient souhaité qu’une revision de la constitution se fasse obligatoirement par la procédure référendaire au lieu de nous parler du référendum sur le traité de Lisbonne pour lequel tout le monde est d’accord pour dire que le peuple français a été bafoué.

    J’attends beaucoup d’un mouvement DEMOCRATE mais vous ne donnez pas l’envie de s’y intéresser.


    • Yann 35 Yann 35 2 mai 2008 12:05

      Votre remarque est très pertinente, effectivement il n’y a pas encore de sondage traitant directement de la réforme des institutions sur Démocratie Directe, si vous adhérez prochainement au Mouvement Démocrate vous serez donc le bienvenu pour en créer un si ça n’a pas été fait avant mais le site est animé par les adhérents et non par le siège donc on n’y trouve pas forcément toutes les questions débattues à l’assemblée. Cependant il y a déjà plusieurs autres sondages liés au fonctionnement institutionnel de la France, par exemple du mode de scrutin présidentiel. Par ailleurs vous trouverez sur d’autres forums MoDem des débats sur la réforme des institutions, par exemple ici ou ici. Mais vous avez tout a fait raison de souligner que - plus que les autres partis qui sont tous lobbyistes donc quelque part mal placés pour étudier le sujet - le Mouvement Démocrate doit défendre, promouvoir et contribuer à faire évoluer la démocratie dans notre pays voire dans le Monde.


    • Ceri Ceri 2 mai 2008 11:42

      ah bon le modem existe encore ?

       

      c’est bien, y’a déjà les groupies, reste plus qu’à trouver le parti


      • tvargentine.com lerma 2 mai 2008 13:17

        Franchement,ce mouvement était avant tout populiste et représentait un rejet d’un système un peu comme il existe en Italie un parti populiste

        Après 1 an,nous voyons bien que F BAYROU,ne roulait que pour lui même un peu à l’image d’une Ségolène ROYAL sans stratégie claire

        Regardez le résultat !

        Le populisme ne mène nul part,c’est une voie sans issue

         


        • Vieux Sachem 2 mai 2008 18:09

          à Lerma

          Vous devriez cultiver votre "intelligence" ! Peut-être s’améliorerait-elle !

          Ceci dit, "c’est vous qui voyez".


        • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 13:18

           il conviendrait de vérifier toutes ces tendances par une consultation beaucoup plus large, auprès d’un échantillon représentatif d’au moins 1 000 adhérents

           

          ben , c’est pas gagné ! va falloir te remuer la pulpe pour les trouver !


          • Yann 35 Yann 35 2 mai 2008 13:23

            C’est sûr qu’au rythme d’une trentaine de nouvelles inscriptions par mois sur DD ce n’est pas pour tout de suite les 1000 adhérents, à l’heure actuelle nous approchons les 400. Quand le site sortira de la "sandbox" Google il aura peut-être un peu plus de visibilité... Par ailleurs il est prévu par le siège du MoDem des consultations officielles en ligne, quand je ne sais pas mais il y aura à coup sûr beaucoup plus d’adhérents à participer.


          • vivelecentre 2 mai 2008 14:04

            on ne reproche rien aux militants ! et surtout pas d’avoir de l’espoir et un engagement sans faille !

            Par contre au mouvement lui même et à son équipe dirigeante, et si l’on peut accepter que tout n’est pas du fait des autres (en clair d’une pseudo coalition umps) , il y a un urgent besoin de remise en cause et l’une des choses les plus condamnable pour le Modem et malheureusement .......l’absence de democratie...

            il y a, par exemple, un forum officiel ou le ton "obligé" (censure a priori ) est indispensable pour se voir publier...

            et de temps en temps , l’émergence de forum libre de militants libres , malheureusement vite sabordé 

            dommage ..

            On peut y lire par exemple cette réaction d’une militante " cadre modem" trop vite désabusée.. :

             

            Eh bien, voyez-vous pour moi le Mouvement Démocrate, nouveau parti, ça veut dire trivialement "nouveau" "mouvement" et "démocrate" :

            - Or de démocratie, il n’y a point : élections bidons du Conseil national ; passage autocratique des chartes et des statuts au congrès ; des élus lus lus à tous les étages ; accords de chacun sur des clichés bateau du type "la démocratie mais pas la chienlit, pas le bordel... la plupart des militants à responsabilité ou élus, agents inconditionnels du chef (silencieux) ne savent même pas ce que veut dire "démocratiques", et s’évertuent à faire semblant (sans instructions aucune) de s’organiser "hiérarchiquement" sachant qu’au fond, si tous au Modem, ont un point commun, c’est de la détester cordialement cette démocratie

            - De mouvement là il y aurait plutôt pléthore, mais avec un vecteur résultant allant de façon certaine vers une régression collective donc sans aucune avancée.


            - Quand à "nouveau parti" avec des nouveaux politiques et une nouvelle façon de faire, nous n’épiloguerons pas : c’est comme le Beaujolais primeur, quelques mois d’existence et il redevient un UDF-village vacances : les mêmes habitudes, la même couleur orange, les beaux ciels bleus avec de la convivialité en dessous, de la positivité à tous les étages... les mêmes discours proprets qui font résonner les beaux mots creux pour couvrir les actes grossiers pitoyables ou inconséquents qui ont eu lieu sur le terrain ...

            Désolée de vous déplaire mais nous mourrons tous de ces simulacres en France !

            C’est un lieu vraiment ouvert ici ? Non ? ""
             

            sans commentaire.....

            Il y a une véritable usure de l’équipe dirigeante jusqu’au leader et il n’y pourrait y avoir de renouveau que si l’on accepte COMME DANS N’IMPORTE QUELLE FORMATION DEMOCRATIQUE, le principe de l’investiture pour les élections y compris la "principale"

            Ce n’est hélas pas le cas depuis dix ans......

            Les hommes sont ils au services du mouvement ou le mouvement au service des hommes -ou d’un homme- ?

             


            • Yann 35 Yann 35 2 mai 2008 14:44

              J’aime bien votre dernière phrase qui pourrait s’appliquer à toute hiérarchie dans toute organisation, sachant que par exemple dans une équipe de formule 1 tout le team est au service de ceux qui sont sur le terrain, sur la piste, à savoir les pilotes. Beaucoup de dirigeants, managers, représentants font comme si le public devrait être focalisé sur ce qui se passe dans le padock et non sur la piste...

              Votre description de la situation au MoDem est hélas assez juste car pour le moment le Mouvement Démocrate n’existe pas vraiment, en tout cas pas de manière homogène et conforme aux attentes des militatns et électeurs. La faute à qui ? Nous sommes d’accord sur la réponse : aux pratiquants de l’ancienne politique, enfin de l’actuelle pourrions-nous dire, c’est-à-dire à des politicards bien loin des valeurs fondamentales de la démocratie. Au passage en France nous ne sommes toujours pas dans une vraie démocratie, donc on peut en déduire que tous les autres partis existants depuis des années n’ont pas comme valeur première la démocratie... Maintenant soit le ménage est enfin fait, malgré le spectre de la "division" de la belle famille centriste, soit le MoDem restera englué jusqu’à ce que mort s’en suive, entre les despotes dissidents udéfiens qui font tout pour étouffer l’expression démocratique et les démocrates (ex-UDF, Cap 21, MoDem) qui bossent comme ils peuvent pour participer à la construction du mouvement et de son projet. François Bayrou a promis une clarification nationale avant l’été sur la base d’un vote de tous les adhérents, nous verrons bien.


            • Emile Red Emile Red 2 mai 2008 14:49

              Taing un pseudo-parti de 400 adhérents qui collent aux parties du net.

              Plein les couilles il dit mon Firefox...

              Dire qu’on voit plus Baigaierou qu’Arlette ou Olivier ou même J-Marie, qui dépassent largement le seuil d’inexistence des 4OO du béarnais chevalin. A part le système binaire savent proposer une politique concrète au Modem 56k ?

              Le Modem c’est plus que Canal+ c’est du C++, sans doute le bébégaiement...


              • Vieux Sachem 2 mai 2008 18:13

                @ hihihihi

                Vous pensez être "comique" mais vos absurdités ne feront jamais rire personne. On ne s’improvise pas humoriste ! Même Le Pen s’y casse les dents !


              • Vieux Sachem 2 mai 2008 18:37

                Puisque le MoDem et son leader sont les ennemis de "l’Etablishment", jetez-nous comme les premiers chrétiens dans la fosse aux lions. Mais méfiez-vous, nous serions capables de "bouffer du lion" !


                • Yann 35 Yann 35 2 mai 2008 18:48

                  Contrairement aux lobbyistes nous ne nous définissons pas en tant qu’"ami/ennemi" "bien/pas bien" "gauche/droite" etc...


                • vivelecentre 2 mai 2008 22:52

                  vieux sachem

                  comment être l’ennemi de " l’etablishement" alors que l’on y vit depuis des décennies ...

                  En tout cas pour son leader actuel !

                  Bayrou, a déçu énormément de monde dans sa déjà longue carrière politique

                   

                  Par son coté brouillon, par ses manoeuvres et obsessions politiciennes , par ses échecs répétés , son manque d’expérience au pouvoir et son bilan plus que médiocre depuis dix ans à l’udf/ nouvelle udf/modem, il démontre qu’il n’a pas les qualités necessaire au poste auquel ’il prétend

                  Et quoi qu’on en dise , il ne fédère plus autour de lui !

                  un certain nombre de personnalités de droite comme de gauche ne sont pas à l’aise avec leur camps respectif, ce n’est pas pour autant qu’ils rejoignent Bayrou , POURQUOI ??

                  L’idée de sortir du choix alternatif UMPs n’est pas mauvaise en soit , elle permettrait d’offrir une concurrence et saine émulation dans un camp comme dans l’autre, mais la confusion des différents centres , du modem au Nc est le contraire de la clarification necessaire pour les français et contribue aux amalgames et au "tous pourris"

                  Alors pourquoi pas une nouvelle voie, mais avec un nouveau leader !!

                   


                  • Napoleon Napoleon 4 mai 2008 13:12

                    Je n’ai rien contre un parti qui veut se positionner au Centre-centre (ni centre-droit/ni centre-gauche).

                    J’en veux à Mr. Bayrou de s’être approprier l’UDF, au lieu de quitter l’UDF et créer son propre parti ( tel Chirac avec le RPR).

                    Et puis un article qui fait la publicité du modem, écrit par un membre du modem... je vois pas trop la différence avec de la publicité.


                    • Yann 35 Yann 35 5 mai 2008 09:12

                      L’article ne fait pas la publicité du MoDem, il donne juste un éclairage sur les orientations des adhérents mais votre réaction indique quelque part que vous devez être en accord avec ces orientations.


                      • vivelecentre 5 mai 2008 15:59

                        ce que pensent les adherents du modem ?

                        voici un copié coller d’une intervention, parmi d’autre vu sur un forum du modem :

                        """Sur le fond, disons qu’un nouveau magasin vient s’installer près chez vous. Sur l’enseigne il y a écrit : "chaussures" ! La froidure étant revenue et ayant usée vos chausses sur beaucoup de pavés humides, vous avez justement besoin de cet article, vous vous rendez donc confiant dans la nouvelle boutique. Et là vous vous apercevez que de chaussures il n’y a point !

                        Ne dira-t-on pas que ce tenancier est indélicat ? Qu’il ne tient pas ses promesses ? Ou bien pensez-vous que vous aviez tort d’avoir cru vous chausser dans cette échoppe ?

                        C’est alors que partant à la recherche de votre bonheur sous d’autres cieux, votre vendeur de vent, pointe son nez sur le seuil de sa boutique et vous lance : "Moi je déteste ces cyniques pour qui les promesses n’engagent que ceux qui les croient !"

                        Eh bien, voyez-vous pour moi le Mouvement Démocrate, nouveau parti, ça veut dire trivialement "nouveau" "mouvement" et "démocrate" :

                        - Or de démocratie, il n’y a point : élections bidons du Conseil national ; passage autocratique des chartes et des statuts au congrès ; des élus lus lus à tous les étages ; accords de chacun sur des clichés bateau du type "la démocratie mais pas la chienlit, pas le bordel... la plupart des militants à responsabilité ou élus, agents inconditionnels du chef (silencieux) ne savent même pas ce que veut dire "démocratiques", et s’évertuent à faire semblant (sans instructions aucune) de s’organiser "hiérarchiquement" sachant qu’au fond, si tous au Modem, ont un point commun, c’est de la détester cordialement cette démocratie

                        - De mouvement là il y aurait plutôt pléthore, mais avec un vecteur résultant allant de façon certaine vers une régression collective donc sans aucune avancée.


                        - Quand à "nouveau parti" avec des nouveaux politiques et une nouvelle façon de faire, nous n’épiloguerons pas : c’est comme le Beaujolais primeur, quelques mois d’existence et il redevient un UDF-village vacances : les mêmes habitudes, la même couleur orange, les beaux ciels bleus avec de la convivialité en dessous, de la positivité à tous les étages... les mêmes discours proprets qui font résonner les beaux mots creux pour couvrir les actes grossiers pitoyables ou inconséquents qui ont eu lieu sur le terrain ...

                        Désolée de vous déplaire mais nous mourrons tous de ces simulacres en France ! """ fin de l’extrait .

                        plutot bien resumé n’est ce pas ?

                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yann 35

Yann 35
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès