Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cécile Duflot et Pascal Canfin Ministres Contorsionnistes…

Cécile Duflot et Pascal Canfin Ministres Contorsionnistes…

La ministre du Logement Cécile DUFLOT était restée vague et en retrait sur le sujet, elle a toutefois été contrainte de sortir de l'ambiguïté. Contrairement à elle, Pascal CANFIN second Ministre d’EELV avait appelé mi-septembre à ne pas s'opposer au traité européen...

On peut dire que les Ministres d’EELV, en particulier Cécile DUFLOT se livrent à un véritable spectacle de contorsionnistes…En se réfugiant derrière son « statut » de ministre pour refuser de livrer sa « position personnelle », « pas intéressante ». « Vous imaginez la cacophonie si les uns et les autres faisaient part de leurs états d'âme, a-t-elle éludé. (…) Ma position est très simple, être ministre, ça veut dire s'appliquer un principe de solidarité gouvernementale. Je soutiens (donc) le gouvernement. » Cécile DUFLOT n'a pas désavoué pour autant les écologistes, qui ont le droit de « débattre » et de faire valoir « une forme de liberté », tout en faisant preuve de « responsabilité » en tant que membres de la majorité… Pas de problème, lorsqu’elle ne sera plus Ministre, Cécile DUFLOT peut se reconvertir dans le cirque avec un double spectacle d’équilibriste et de contorsionniste…

 Bien qu'il soit urgent de cesser de faire des déficits, car cela contribue mécaniquement à aggraver d'autres dettes beaucoup plus grave la dette écologique, lorsque EELV se prononce contre le Traité sur la Stabilité, Coordination et Gouvernance de l’union économique et monétaire (TSCG) ou pacte Budgétaire Européen on ne peut qu’y souscrire dès lors que les mesures que propose ce pacte Budgétaire sont figées dans le Monétarisme avec un fonctionnement non démocratique où le rôle de la Banque centrale Européenne (BCE) qui n'a d'ordre à recevoir, ni de compte à rendre aux élus Européens sera renforcée de manière à superviser toutes les banques au niveau Européen de la zone euros. Où la place du long terme et du rôle Politique est pour le moins délaissé et lorsqu’il est fait état d’une taxation financière, on en limite les dispositions, puisque elle ne s’appliquera qu’aux pays qui acceptent de s’engager dans cette opération... Autrement dit à cause de la concurrence que se livrent les places Boursières et de ses conséquences, les Britanniques ayant déjà dit non, dans ces conditions ça ne se bousculera pas au portillon…

Par ailleurs le TSCG fait l’impasse sur une réalité que dénonce EELV et tous les écologistes : La crise financière qui affecte profondément les économies Occidentales est née de l'épuisement d'un système économique où il est désormais impossible de générer de la croissance pour cause de Problématique Démographique, avec l’étalement de mégapoles urbaines qui entraîne la disparition des terres arables, à laquelle participe les agro carburants sans compter la spéculation Boursière sur les céréales. Les ressources naturelles et les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz, uranium…) vont devenir de plus en plus rares et toujours plus chères avec des tensions sur les prix, sans compter les dérèglements climatiques, trop longtemps ignorés.

Au fond, quand on y regarde de plus près, les dettes financières ne sont-elles rien d’autre que des engagements concrétisé par bouts de papier contractuels correspondant trop souvent à de la monnaie inflationniste spéculative créée par les banques. Ne perdent de l’argent que ceux qui en avaient un peu trop, puisqu’ils ont eu les moyens de prêter aux autres par le biais de placements boursiers, grâce auxquels ils ont généralement beaucoup gagné en spéculant. A l’instar de l’Islande, ou en partie la Hongrie, un Etat peut toujours refuser de rendre l’argent à l’oligarchie financière qui a ainsi grassement vécu au détriment des peuples. Bien plus grave est la dette écologique.

Cette année, une fois de plus en quelques mois, depuis le 22 Août nous avons largement dépassé le niveau des ressources naturelles que peut générer la Terre en un an. Comme les découverts écologiques se sont ajoutés d’une année sur l’autre (comme les déficits publics se cumulent dans la dette), la dilapidation du capital naturel commence de plus en plus tôt. Nous vivons depuis trop longtemps écologiquement « à découvert » et il n’y aura pas une autre planète à laquelle on pourra faire appel pour ‘’recapitaliser’’ les ressources naturelle de notre bonne vieille terre nourricière.

Revenons au TSCG et à l'attendu justifiant le vote négatif d’EELV, on note  :

Le Conseil Fédéral d'EELV :

- Se prononce contre la ratification du TSCG, dont une lecture stricte ne répondra pas durablement aux crises auxquelles est aujourd'hui confrontée l'Union européenne et constitue un obstacle à la transition écologique ;

- exprime le voeu que dans la préparation du budget 2013, l’objectif de réduction du déficit budgétaire à 3% soit différé ;

- soutient les mouvements sociaux européens de lutte contre l’austérité, en particulier l’alter Summit et les mobilisations appelées par la confédération européenne des syndicats.

En clair sans explications, en soutenant les mouvements sociaux de lutte contre l'austérité (augmentation du pouvoir d'achat) et les positions de la confédération européenne des syndicats, EELV se prononce implicitement pour une croissance qu’elle affirme par ailleurs désormais impossible… Pour que leurs députés restent au sein de la majorité et leurs Ministres au Gouvernement, EELV devra expliquer comment ils devront voter le budget 2013 qui conformément au TSCG ne pourra différer l’objectif d’une réduction du déficit Budgétaire à 3%, alors que c’est l’une des clés de son refus du TSCG… Au point de vue cohérence, tout cela n'est ni lisible, ni cohérent, ni crédible.

Au-delà des points de désaccords que l’on peut avoir avec Daniel COHN-BENDIT un minimum de cohérence voudrait, comme il le déclare : « Si le conseil fédéral d'EELV dit qu'il faut voter contre le texte, il faut aussi demander de sortir du gouvernement et ne plus faire partie de la majorité présidentielle »Mais, cela ne peut s'appliquer aux spécialistes politiques de l’équilibrisme et du contorsionnisme n’est-ce pas Cécile DUFLOT !...


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • joelim joelim 28 septembre 2012 12:31

    Je ne vois pas l’intérêt de critiquer ceux qui sont contre le TSCG parce qu’ils sont contre le TSCG.


    Le fait qu’ils démissionnent ou pas est de leur libre choix. Ils seraient remplacés par des PS pro-TSCG, où serait le progrès dites-moi...

    Dire que ne pas démissionner est incohérent est subjectif, ils veulent peut-être lutter de l’intérieur, qui est-on pour s’en offusquer ? 

    La droite médiatique et politique s’étonne que Duflot ne démissionne pas pour raisons de « cohérence », et bien qu’ils aient se faire voir, eux vont voter le TSCG.

    Duflot n’a qu’à dire à Hollande : « m’emmerde pas, la droite va te soutenir, les députés EELV font ce qu’ils veulent ».

    Qu’elle la ferme par solidarité gouvernementale, c’est la fonction qui veut ça, qui ferait autrement ?

    Je suis loin d’être pro-Duflot mais je la défend quand les critiques à son égard me paraissent injustifiées.

    • Romain Desbois 28 septembre 2012 21:54

      je suis d’accord avec joelim , étrange, personne de demande à Fabius de démissionner alors que lui aussi est contre !

      Et pourtant le gaspillage des 85 000 euros de son exposition en son ministère est bien plus grave et justifierait que l’on demande sa démission.


    • Abou Antoun Abou Antoun 28 septembre 2012 19:36

      C’est à cause de personne comme Duflot que l’écologisme véritable ne peut se développer en France, ces gens discréditent le mouvement.


      • Romain Desbois 28 septembre 2012 22:30

        C’est grâce à des gens comme Duflot que tu t’intéresse à l’écologie.

        Il ya quarante ans tout le monde se foutait de la gueule des écolos. C’est pour ça qu’ils sont entrés en politique.

        C’est facile de cracher sur ceux qui essaient de faire bouger les choses.

        Mais après avoir craché sur Eva Joly , vu son score minable , qui est responsable du fait que les écolos n’ont pas les coudées franches ?

        Les électeurs français , abstentionnistes inclus.


      • BarbeTorte BarbeTorte 28 septembre 2012 21:03

        à Daniel Martin

        Bonsoir
        A la lecture de votre article, j’ai l’impression que vous pensez que Madame Duflot est une militante écologiste. Vous vous trompez. Peut être est ce que çà a été le cas il y a quelques années, mais maintenant elle est une femme politique. En tant que telle, elle réagit comme la politicienne qu’elle est. Ce genre de personne a une devise que je traduirais ainsi : « Tout pour ma gueule ».
        Appliquez cette devise à bon nombre de politiciens et vous comprendrez un peu mieux le monde politique français.


        • Romain Desbois 28 septembre 2012 21:57

          Vous la connaissez ? Certainement pas ! Moi oui .

          Mais des fois , le poujadisme puant donnerait vraiment envie de tout laisser tomber à beaucoup d’entre eux des politiques. Ainsi ne resteront que les pourris et comme ça vous aurez raison.

          « Gras comme la France, ingrat comme un français »
          RomainLutèce


        • lala 3 octobre 2012 18:11

          bonjour Mr Dubois

          Que vous connaissiez duflot on s’en fou c’est votre problème mais nous voyons que c’est devenu une politicienne capable de dire tout et son contraire dans la même phrase. Seul Chevènement a eu le courage de partir. Et nous savons tous qu’elle était contre le pack européen. Rester au gouvernement c’est montrer qu’elle est capable de renier .

        • lala 3 octobre 2012 18:16

          Par contre Mr Desbois je suis d’accord avec vous des politiques comme Fabius nous n’en avons pas besoin.Surtout lorsque Monsieur profite de son statu pour se faire une petite expo d’ impressionistes. Ah ce fils d’antiquaire désire nous en montrer. De plus il serait bien que la presse nous parle un peu de son fils pire que celui de sarko

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès