Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ces français qui boudent les élections législatives

Ces français qui boudent les élections législatives

L'inquiétude de ce premier tour des élections législatives se situe dans l'abstention : 42,90 % des électeurs inscrits ne sont pas allés voter ce dimanche 10 juin. Non pas pour aller à la pêche, à la plage ou la campagne, le temps ayant été mauvais presque partout en France.
Mais très simplement par un désintérêt de la vie politique française.
 
Que représente donc un député pour nos compatriotes ? A première vue, pas grand chose ou si peu ! En général, le député est un personnage « invisible » que l'on a personnellement du mal à rencontrer dans sa circonscription. En effet, il se fait remplacer souvent par un assistant parlementaire dont la mission se résume à un simple rôle de « boite aux lettres » parfois assez mal vécu par les citoyens.
 
Autre absence de visibilité pour de nombreux députés : leur défection sur les bancs de l'Assemblée Nationale que l'on peut facilement constater lors des débats télévisés transmis en direct du Palais Bourbon par la LCP (La Chaîne Parlementaire)
 
Aussi, tous ceux et celles qui ont bien peine à survivre, qu'ils soient salariés pauvres, petits retraités ou chômeurs, n'ont plus du tout envie de participer à l'élection de parlementaires dont le but essentiel est de gravir les échelons du pouvoir sans se soucier vraiment des intérêts d'un peuple qui souffre depuis longtemps. Les députés sont des professionnels de la politique, très bien rémunérés avec en sus tous les avantages financiers et matériels qui se rattachent à cette fonction.
 
A ce sujet, je rappelle les salaires et les avantages dont bénéficient actuellement chaque député :
Traitement mensuel : 7 100,15 € brut par mois, dont :
- Indemnité parlementaire de base : 5.514,68 € brut mensuel,
- Indemnité de résidence : 165,44 € brut mensuel,
- Indemnité de fonction : 1.420,03 € brut mensuel.
 
A ces rétributions, s'ajoutent :
- l'indemnité représentative de frais de mandat,
- les frais de représentation : 6.412 €
- le crédit mensuel pour la rémunération de 1 à 5 collaborateurs ou assistants : 9.138 € ( si la somme n'est pas totalement utilisée, la différence peut être versée au groupe politique du député, faute de quoi elle reste acquise au budget de l'Assemblée Nationale)
 
Autres avantages en nature :
- Accès gratuit au réseau SNCF en 1ère classe
- Taxis gratuits dans la ville de Paris.
- Déplacements aériens selon quotas.
- Lignes téléphoniques et courrier.
- Prêts d'aide au logement.
- Supplément familial de traitement pour les députés chargés de famille.
 
A noter enfin que la retraite des députés s'élève à 1.549 € mensuels.
 
Après cette liste d'avantages dont profitent largement nos élus parlementaires, on peut facilement comprendre la naissance de nombreuses ambitions.
Ainsi, se situe aujourd'hui le système démocratique français qui est bien loin des préoccupations citoyennes que chacun de nos compatriotes peut vivre au quotidien.
 
Les valeurs républicaines qui ont existé autrefois, sont actuellement largement dépassées. Et c'est de cette manière que notre République tôt ou tard, disparaîtra un jour du paysage politique français sur les cendres vertueuses de ses fondateurs et de nos aînés.
 
Pierre-Alain Reynaud
Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com
Mail : cafe.republicain@gmail.com

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • noodles 14 juin 2012 18:22

    Bouder les élections qui, moi ? NON CERTES  !

    Cepencdant, juin 2012 marque pour moi un tournant

    ...et dire que j’ai fait un article sur AV (refusé) pour encourager au vote lors du 1er tour !  :

    VAUCLUSE 2E CIRCONSCRIPTION.

    Moi qui ne m’abstiens jamais JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE.

    Au premier tour  1 candidat officiel « les verts PS »investi par la commission nationale

     + 1 candidat PS du terrain depuis des années évincé* par Paris

     = 1 FN + 1UMP au 2e tour l’équation est simple

    la rivalité entre 2 candidats de gauche se réclamant du PS a joué à plein 

    La machine à perdre a fonctionné à fond*. Je n’ai plus de candidat

    mais voter blanc signifierait quoi ???? Je préfère montrer que je ne vote ni pour l’un ni pour l’autre

    Jai voté Chirac par défaut,, par dépit en 2002, mais là NON

    JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE. En plus la Morano a dit en quelque

    sorte que FN = UMP. Tant va la cruche à l’eau...qu’à la fin elle est pleine !

    Elle va où notrre galère ?

    Post scriptum :

    Les investitures au PS ont été faites en dépit du bon sens ...en Charente c’est pareil

    sauf que là-bas je saurais quoi voter !


  • alain_àààé 14 juin 2012 15:26

    oui c est vrai on ne connait pas son député il est toujours absent et méme on n arrive méme plus a savoir son nom.de toutes manieres qu ils ne se fassent d illusion je suis lorrain et je peux vous dire que plus d un député a echapper grace la police a leur propre massacre et c est ce qui arrivera j ai méme connu un député maire dans la région ou je suis se faire accompagner par la sortie jusqu a chez lui par la police


    • LE CHAT LE CHAT 15 juin 2012 09:37

      à mon sens , il doit ^tre meilleur que les autres , il est peut être à l’assemblée , lui !
      un député l’est pour voter des lois et non pour faire du clientélisme dans sa circonscription !
      il faut instaurer la proportionnelle pour éviter cette dérive !


    • foufouille foufouille 14 juin 2012 15:45

      A noter enfin que la retraite des députés s’élève à 1.549 € mensuels.

      apres un seul mandat
      et sans compter le chomage sur 5a


      • xray 14 juin 2012 16:35


        Votez d’abord, on vous expliquera ensuite ! 

        L’EUROPE des curés
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 



        • Biloo 14 juin 2012 16:44

          Les Français ne votent plus car même si ce n’est qu’un sentiment parfois dur a cerner, ils sentent bien que malgré les « démocraties » qu’on leur balance a toute les sauces dans les médias, la réalité du terrain est toute autre.

          Les législatives sont une caricature de représentation en la mesure ou l’on nomme un représentant sans mandat impératif. c’est à dire, nommer une personne comme porte parole alors que l’on ne peut ni la forcer a respecter ce pourquoi elle a été nommé ni même la révoquer si le contrat est mal tenu.

          Bref, nous ne sommes pas en démocratie.


          • Croa Croa 15 juin 2012 10:38

            Oui tout à fait mais il était possible au premier tour de voter pour un candidat alternatif. Ainsi se serait révélé une volonté de changement : Très rare ont été les citoyen à oser !

            Restent les autres, 99% de l’électorat (et je n’exagère pas beaucoup !)
            - Les idiots utiles : Ce qui croient encore que les candidats médiatiques représentent vraiment le peuple et qui votent « à gauche » ou « à droite » en fonction de ce qui croit être leur intérêt.
            - Les idiots neutres : Ce qui ont comprit que tout ça n’est qu’une mascarade et qui laissent carrément tomber oubliant qu’en n’ouvrant même pas leur gueule ils ne gênent personne.


          • Le péripate Le péripate 14 juin 2012 17:05

            L’abstention est le résultat d’une conduite aussi rationnelle que le vote. Chaque individu a une échelle personnelle des efforts à faire pour obtenir certains résultats.

            S’intéresser à la politique est un investissement assez lourd, en temps et dirais-je en capacité intellectuelle. Il est souvent plus facile d’ailleurs de faire comme ses proches, ou comme la majorité, par effet de cascades d’opinion et de croyances. Ainsi les groupes organisés ont un comportement porté vers le vote, d’autant que comme ils existent comme groupe ils ont des raisons objectives de bénéficier d’un vote plutôt que d’un autre.

            Ceux par contre qui n’appartiennent à aucun de ces groupes perçoivent très bien qu’ils ont peu à attendre de l’élection et en tout état de cause l’investissement nécessaire est démesuré pour les retombées attendues.
            Ce n’est pas seulement l’abstention qui augmente (bon ce n’est pas non plus la déroute totale) mais peut-être plus significatif encore, la non inscription sur les listes électorales.

            Bastiat disait : l’état c’est cette fiction par laquelle chacun cherche à vivre aux dépends des autres. Mais seul les groupes organisés ont accès à la caisse, aux règlements protectionnistes, aux privilèges et monopoles.

            Alors les autres préfèrent s’intéresser à autre chose. La vie est courte.


            • CARAMELOS CARAMELOS 14 juin 2012 20:37

              Por résumer :
              Ils ne servent pas à grand chose .
              Ils nous coutent la peau des fesses.
              Ils sont plus intéressés par leur sitaution que par les pauvres âmes qui votent pour eux !
              En d’autres termes peu d’effets. Vous vous étonnez de la faible participation. Ce système est dépassé. Pour ce qui me concerne il ne représent rien à mes yeux et j’ai de très grands doutes quant à leur utilité. Il est grand temps de les virer, de penser et de passer à autre chose.


              • soimême 14 juin 2012 21:03

                Rassure toi ce n’est pas un désintérêt de la vie politique française. C’est un manifeste !


                • latortue latortue 15 juin 2012 08:53

                  si près de 50% des Français boudent les élections c’est que les politiques se font élires surtout pour eux et pas pour les populations qu’ils représentent voila ou se trouve le problème pas ailleurs la politique devient une carrière alors qu’elle devrait être un sacerdoce au service du peuple .en plus le parlement ne représente que certain parti politique il y a quelque chose d’absurde à élire une assemblée aussi peu conforme au vote et à l’opinion des Français.


                  • LE CHAT LE CHAT 15 juin 2012 09:34

                    on peut rajouter les 10 % , qui comme mon épouse , ne sont même pas incrits et s’en tapent complétement .

                    ce système majoritaire à 2 tours conçu pour donner tout à 2 partis minoritaires et complices au niveau européen ( UMPS) et en excluant tous les autres qui ne leur lèchent pas les boules est particulièrement décourageant . Les rares députés FN élus auront vraiment bien du mérite !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès