Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ces « voix » qui nous asservissent en douce

Ces « voix » qui nous asservissent en douce

Des « voix » enregistrées régissent de plus en plus notre vie et notre quotidien. En tant qu’ethnologue j’ai cherché à en saisir l’impact sur l’évolution de nos sociétés. Et bien, c’est inquiétant... Ainsi qu’en témoigne le spot télévisuel de l’Ump pour les Européennes


Vous avez vu la pub UMP pour les Européennes ? 

Les protagonistes parlent tous d’une même voix ! Je veux dire au sens propre ! Hommes, femmes, grands, petits, jeunes, vieux : ils ont tous la même voix !

C’est l’U-NA-NI-MI-TÉ vocale au top du top !

On dirait ces "voix" enregistrées qui, de plus en plus, régissent notre quotidien ! Vous savez, celle des hot-lines, des centres d’appels, des GPS ! C’est pas le top du top ça ? Une Hot-line qui s’empare des esprits et, hop, tout le monde copie-colle la "voix d’en haut" !

Extraordinaire !

Enfin, il y a quand même une grande différence avec les "voix" qui régissent notre quotidien : c’est que la voix UMP qui téléguide son petit monde, au lieu d’être de femme, enthousiaste et juvénile, comme il se doit, est d’homme, donc sérieuse et responsable !

D’autant que, dans ce petit film, la (presque) totalité des premiers possédés par la "voix" sont des hommes ! Les quelques femmes présentes se contentent en gros de répéter en file indienne le "nous" répétitif (hot-line oblige) qui conclut le spot avec cette voix d’homme qui vient d’en haut !

On n’arrête pas le SÈRGORP ("progrès" en verlan) ! Il suffit d’avoir des yeux pour voir et des oreilles pour entendre !

Allez, ciao les pantins !

Ces "voix" qui nous asservissent en douce.

Plus sérieusement, ce spot reflète une tendance lourde de notre société : son envahissement par des "voix" enregistrées. Or ces "voix" ne sont pas sans conséquences pour chacun de nos concitoyens (opacité et abus sur les factures par exemple) et, plus gravement, pour l’état d’esprit de la société civile dans son entier : l’asservissement.

Le mot semble trop fort ? Et bien, fruit de quelques mois de recherches approfondies, il ne l’est pas (à ce propos, merci de citer "Amada" si vous souhaitez diffuser ces réflexions sous quelque forme que ce soit). Voyons pourquoi.

- Primo : il faut leur obéir.

Pour commencer, il faut prendre acte que toutes ces "voix" s’adressent à l’interlocuteur lambda à l’impératif : tout contact avec n’importe laquelle d’entre elles implique en premier lieu de lui obéir. 

L’exemple emblématique de ce phénomène est le fameux "tapez sur la touche étoile de votre téléphone" — ou "veuillez taper" légèrement plus courtois — dont je défie quiconque d’affirmer qu’il y a échappé.

- Segundo : il faut leur obéir à tout bout de champ

La multiplication galopante de ces "voix" en a fait un élément incontournable de notre vie quotidienne. Qu’il s’agisse de joindre un service après vente, le standard d’une clinique, un service public ou administratif, votre conseiller à la banque, etc., pour commencer, il faut obéir. Quand je dis "il faut", ceci est radical : pas moyen d’accéder aux dits services autrement. Pour "pointer" au chômage, Pôle-Emploi met aimablement des téléphones à votre disposition. Inutile de vous adresser aux boutiques France-Télécom pour des problèmes de facturation. On vous renverra au centre d’appels… Etc.

Bref, grâce à elles nous avons et sommes en train d’apprendre que pour obtenir, il faut d’abord obéir à la "voix".

- Tercio : il faut leur obéir pour… tout.

En effet, même l’achat est maintenant contaminé.

Un exemple. Je consulte un site immobilier. Une photo, des renseignements élémentaires et… voilà qu’une voix (de femme, évidemment), s’invite dans mon intimité. "Obtenez les coordonnées téléphonique de l’agence en remplissant le complément d’information présent sur cette page et en cliquant pour sur envoyer le message."

Certes l’impératif est discret —"obtenez" suivi d’habiles formes en "ant"—, il n’en est pas moins incontournable. Impossible d’obtenir les coordonnées de l’agence qui met le bien en vente, sans d’abord me plier aux exigences de cette "voix".

Conséquence : la subordination comme pratique sociale dominante.

L’exemple ci-dessus montre comment ces "voix" pervertissent le rapport commercial en rapport de subordination.

Pour bien le faire comprendre, je traduis la situation. Des gens vous envoient anonymement de la pub espérant que vous allez leur acheter leur produit. Mais pour, ne serait-ce que pouvoir les joindre, vous devez d’abord, au son de la "voix" autoritaire qui les représente, montrer patte blanche. Autrement dit, un boutiquier, planqué derrière son comptoir exige, via ses sbires (les "voix") que vous décliniez votre identité pour vous autoriser à lui acheter sa camelote. Mais pour qui il se prend ? Et le client, c’est quoi dans l’histoire ? Un mendiant ? Un être servile ?

Je ne sais pas si vous vous rendez compte du danger que représente cette dérive généralisée et invisible qui consiste à apprendre à chacun et à tous à obéir à longueur de journée, et à transformer les rapports sociaux et commerciaux, normalement "horizontaux", en rapports "verticaux" de type dominant-dominé. Si les générations nées avant cet envahissement n’en ont pas, dès l’enfance, pris l’habitude et peuvent donc "savoir" que d’autres types de rapports existent, quid de celles qui sont pour ainsi dire tombées dedans à la naissance comme Obélix dans la potion magique ?

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : voilà des années qu’ "on" nous habitue insidieusement à obéir à des tas de "voix" — anonymes, injoignables, intouchables et de plus en plus nombreuses.

Bien qu’il existe aussi, le fameux "Big Brother is Watching You" (on vous surveille de l’œil) ne fait que nous masquer un phénomène beaucoup plus grave : Big Voix Parentale Invisible vous Téléguide les Petits.

Si le spot de l’Ump ci-dessus cité m’a tant choquée, c’est qu’il caricature parfaitement le type de rapports sociaux sournoisement induits par l’usage massif des "voix" enregistrées : l’asservissement de l’individu aux groupes (pour qui du moins est né avant cette nouvelle forme de colonisation des esprits).

Bien sûr, il y a bien d’autres points à soulever concernant ces "voix", mais le principal est dit… et illustré !

A bon entendeur salut !

Amada


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • abdelkader17 4 juin 2009 12:04

    LQR la propagande du quotidien Eric Hazan éditions la fabrique.
    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=852&var_recherche=hazan


    • Amada 4 juin 2009 13:04

      Merci abdelkader17 pour ce lien.

      A creuser.
      Cordialement
      Amada

    • Trashon Trashon 4 juin 2009 12:29

      Et encore, vous n’avez pas mis vos lunettes :


      • Amada 4 juin 2009 13:22

        Bonjour Trashon,


        c’est sûr.
        Mais la « voix » c’est plus...
        « pénétrant ».
        Cordialement
        Amada

      • Flo Flo 4 juin 2009 14:10

        Invasion Los Angeles !
        L’un des Carpenter les plus sympas... les plus fauchés aussi, avec un obscur catcheur dans le rôle principal...
        Je l’avais oublié, celui-là.
        Merci Trashon !


      • c.d.g. 4 juin 2009 12:30

        bof : toute ces voix sont en fait des machines
        Donc vous n obeissez pas a un homme mais a une machine
        Pourquoi y a t il autant de machines ? c est juste une question de cout

        Quant a leur proliferation, je pense qu elle sera limitée aux taches a faible valeur ajoutee ou lorsque le client ne peut aller voir ailleurs (ex hot line)
        Mettre un automate comme vendeur, c est du suicide commercial


        • Amada 4 juin 2009 13:07

          Bonjour c.d.g

          Merci pour votre commentaire.
          Oui, toutes ces voix sont des machines,
          c’est une question de coût, etc, etc.
          Ajoutez-y du « service client ».Etc.
          Mais ce qu’elles induisent est sournoisement clair
          et, pour l’instant, elles prolifèrent.
          Même un simple téléphone mobile
          est plein de « voix » qui ordonnent...
          Cordialement
          Amada

        • Trashon Trashon 4 juin 2009 14:12

          D’ailleurs, en parlant de cout, que penser du fait que, bien souvent, nous payons pour recevoir ces ordres ?

           


        • Amada 4 juin 2009 18:40

          Bonjour Trashon,


          oui, on paie pour recevoir des ordres
          ou pour trouver du travail...

          Cordialement
          Amada

        • SURVEYOR 4 juin 2009 13:08

          Un formatage en quelque sorte, intéressant.....


          • Amada 4 juin 2009 13:18

            Bonjour Surveyor,

            merci de votre intervention.
            Oui, un formatage, très lent,
            très sournois, continu...
            Indolore.
            Cordialement
            Amada

          • Gül 4 juin 2009 13:17

            Etonnante recherche et intéressante étude. Vous devriez développer par le biais d’articles complémentaires, sur les conséquences réelles déjà entrevues et sur les conséquences possibles.

            Merci en tous cas de cette question que vous posez.


            • Amada 4 juin 2009 13:20

              Bonjour Gul,

              je vous retrouve avec plaisir.
              Merci pour vos encouragements.
              Je développerai, c’est sûr,
              c’est tout l’objet de mon travail.
              Cordialement
              Amada

            • brieli67 4 juin 2009 17:47

              Mais !....

              Keskédi ????? La moisie aux Sauternes. dans son Bois dormant ?

              Qu’en pense Isabelle ?


            • Gül 4 juin 2009 17:51

              Quelle glue celui-là !!!!


            • Stéphane Bouleaux 4 juin 2009 13:53

              belle analyse.
              Je n’avais jamais fait attention à cela.

              C’est donc pour cela que j’aime contrarier mon gps : l’entendre perdre les pedales pendant quelques secondes (« recalcul », « faites demi tour... »). J’aime sentir que c’est moi qui dirige.


              • Trashon Trashon 4 juin 2009 14:08

                Si s’était vous qui dirigiez.... vous n’auriez pas de GPS smiley


              • LE CHAT LE CHAT 4 juin 2009 15:02

                 ici la voix ! la voix te dit pour voter pour qui il faut voter !


                • Amada 4 juin 2009 18:22

                  Bonjour Le Chat,


                  merci pour ce très pertinent rappel
                  de la « voix » !
                  Cordialement
                  Amada

                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 juin 2009 15:06

                  bonjour Armada

                  « On dirait ces »voix" enregistrées qui, de plus en plus, régissent notre quotidien ! Vous savez, celle des hot-lines, des centres d’appels, des GPS ! " C’est tout à fait vrai, j’ajouterais deux points pour confirmer vos dires :

                  Lorsque vous restez alertes et attentifs, vous pouvez en deux secondes déterminer en décrochant que vous êtes appelé par un produit à vendre. Dans ce cas, je coupe la parole instantanément à la vendeuse pour lui faire savoir que je l’ai déjà démasquée et ainsi la déstabilise, parce que si vous lui laissez le rythme du débat, vous n’arriverez plus à l’arrêter qu’en signant son contrat. Afin d’interrompre la conversation rapidement, demandez lui de vous contacter par mails, c’est radical !

                  Le deuxième point, ce sont ces voix que l’on reconnait tout de suite dans les pubs radios et télés. Ce sont des artistes qui ont été rendus célèbres, des comédiens sur le retour, des animateurs quotidiens hors circuit, des champions sportifs dépassés mais rattrapés par les sponsors, des comiques qui ont bien fait rire en un temps, et leur voix portent immédiatement à la mémoire ancienne ensevelie.

                  Entre les lobbys qui commandent dans le dos des parlementaires et les stars qui ne sont plus que des représentants de commerce...on est pas gatés ! Laissez le tomber, et le Paf fera Plouf !

                  Merci pour cet éclairage lucide. L.S.


                  • Internaute Internaute 4 juin 2009 17:25

                    Pour le démarchage à domicile j’essaye au contraire de générer le maximum de coût chez le vendeur. Comme souvent ils commencent par demander si on est bien chez M. xxx je leur dis que oui, que je vais le chercher et je pose le téléphone. Pour une fois, le compteur tourne de leur côté au lieu du mien.


                  • Amada 4 juin 2009 18:24

                    Bonjour Lisa,


                    merci pour vos commentaires.
                    Moi, soit je demande où je peux rappeler,
                    soit je laisse courir
                    comme l’Internaute.
                    Cordialement
                    Amada

                  • Nycolas 4 juin 2009 15:42

                    Ainsi, nous pourrons enfin dire « Sarkozy, je t’entends » ...


                    • La Parafe La Parafe 4 juin 2009 15:51

                      J’ai récemment reçu un SMS de mon opérateur me disant : « pouvez-vous svp appeler le 0800... Appel gratuit MERCI »

                      Forcément intriguée, je m’y suis soumise...
                      En réalité c’était pour savoir si j’étais satisfaite de ma dernière altercation avec le service client. J’ai coupé court, c’était une « vraie » voix.

                      N’empêche que les voix envoient des SMS, elles se déguisent...


                      • médy... médy... 4 juin 2009 17:19

                        Le décryptage du spot UMP européennes sur fond de contrôle sublimino-mental :


                      • Amada 4 juin 2009 18:26

                        Bonjour La Parafe,


                        merci pour votre témoignage
                        et la pertinente remarque qui va avec
                        « elles se déguisent ».
                        Cordialement
                        Amada

                      • médy... médy... 4 juin 2009 17:16

                        Je soumets une analyse sujette à caution car s’inscrivant dans le cadre expérimental de l’étude sur l’existence d’un éventuel double-sens dans tout discours officiel, projeté en même temps au profane et à l’initié dans l’optique d’un flouage des premiers par les seconds, présents le plus souvent dans les hauts cercles du pouvoir.

                        AVERTISSEMENT : PARENTAL ADVISORY (+17 years audience) MATURE CONTENT - STRONG LANGUAGE - USE OF DRUGS - GRAPHIC CONTENT. Tous les mots et phrase s entre guillemets sont là par pur hasard.

                        C’est l’HARDCORE ANTI-CHRIST CONSPIRACY.

                        La scène commence at home, il faut savoir que chez initiés corporation, la trinité révérée est « La Bête », « La femme écarlate » qui chevauche la Bête, et « l’Antéchrist » Al-Dajjal. Il est aisé de démontrer que lorsqu’on est « en haut », scénatiquement dans les bureaux des « Illuminatis » de l’UMP, le recours à cette trinité est SYSTEMATIQUE (regardez affiches de films), sinon on ne sait pas qui est EUX et qui est NOUS à la fin, gardez cela en mémoire, car c’est habilement dissimulé par les rapides changements d’interprètes, qui en gardant la même voix veulent symboliser le « shape-shift » d’un démon venu sur Terre (rituel de possession).

                        Seuls les personnages qui parlent ou font partie de la mise en scène comptent :

                        « ILLUMINATI » BASEMENT :

                        La trinité démoniaque est d’emblée représentée par le trio lampe-siège-homme. Vous remarquerez que le plan nous laisse voir 3 rangements en largeur et 3 en hauteur derrière le personnage.

                        « C’est le moment de construire une AUTRE Europe » (celle dédiée à la trinité Isis Osiris Horus semble t’il) déclare t’il en recevant un dossier secret de la part d’une « vierge noire ».

                        PREMIERE TRINITE : « vierge noire-antichrist-Bête »

                        « l’europe qui n’a pas honte de défendre SES valeurs, et SON IDEAL de solidarité » est prononcé par une black habillée de blanc, dont l’image disparait derrière une silhouette inquietante (l’antéchrist) qui précède l’apparition de la Bête (l’homme chauve du couloir-vortex)

                        « une Europe qui n’hésitera pas à défendre SES interêts » interprété par un quinquagénaire chauve et blanc sortant d’un couloir étroit et mystérieux ou conversent des personnes : symbolique de l’étroit corridor menant aux sociétés secrètes pour lesquelles nous travaillons, et des réunions du type Bilderberg. On peux aussi y voir une symbolique de « vortex » appuyé par la perspective du plan et la présence de rayures sur les parois, mais là faut connaitre au minimum Jachin et Boaz pour comprendre.

                        SECONDE TRINITE : « antéchrist-Bête-Femme écarlate »

                        « Vous le savez bien (brainwashing), une AUTRE Europe est possible » nous dit d’un ton conciliant le jeune initié sataniste qui symbolise Horus l’antéchrist sorti de la première porte du corridor à la suite de son maître Illuminati.

                        « et la présidence française l’a prouvé » rétorque *** posté près du bidon d’« eau aux fluorures d’Auschwitzen » surmonté d’une absurde lampe semblable à celle posée sur le bureau au tout début : Lucifer ? Ce personnage tient le rôle de la Bête Osiris au sein de cette seconde mini-trinité.

                        « Nicolas Sarkozy a commencé à changer l’Europe » en clair le mal est fait, et nous on a rien à en redire, déclare la femme écarlate (rousse qui plus est), Isis.

                        TROISEME TRINITE : « Vierge-Antichrist-Bête »

                        « le 7 juin » 3 mots « trinité » prononcés par une « vierge blanche » (07/06 = 7+6 = 13 = nombre de marches pour arriver au sommet du pouvoir chez les « Illuminatis »). éclipsée rapidement par l’antéchrist séducteur.

                        « la question sera de savoir SI NOUS VOULONS continuer à transformer l’Europe » dixit antichristos.

                        mais

                        « l’Europe DOIT changer. » déclare la Bête. Bon là c’est démocratiquement intenable, mais poursuivons :

                        QUATRIEME TRINITE : « la Scarlett Woman - la Bête - l’antéchrist »

                        La première poursuit la phrase précédente en l’appuyant : « NOUS le voulons » aveu de dictature mais bon on est plus à ça près.

                         La nouvelle Bête énonce : « et devant les Français » (notez qu’ils ont tout orchestré DEVANT nous.)

                         Et là, l’antichrist se lève - et se rematérialise sous la forme d’une blonde aguicheuse (séduction) dans un milieu urbain qui représente sans doute le « Monde des Communs Mortels Non-Initiés » que nous sommes.

                        CHEZ NOUS :

                        On note que dans la scène qui NOUS (à savoir le peuple et non les gens d’en haut évoqués jusque là) met en scène, la notion de Trinité disparait car elle nous est étrangère et il n’est question que de :

                        -SEXE (la blonde) « nous nous engageons à soutenir en Europe » qu’est qu’un souteneur ? lol

                        -RACISME (la chauvine) « la lutte contre l’immigration clandestine » avec un RICTUS DE DEGOUT VISIBLE ET AFFIRME. Belle image du peuple Français.

                        -CONSOMMATION (le café, le portable pas là par hasard) « nous nous engageons à soutenir la mise en place d’une veritable (? ?) politique industrielle européenne » « Car une Europe vivante, c’est une Europe avec des usines » (non-sens).

                        -BRAINSTORMING (on a nous a déjà assené nos propres volontés pour l’Europe, et on fait semblant de nous donner le choix) media-man (le journal) ou éco-politiquement-correct man (la cravate verte) nous fait croire que « le 7 juin, vous direz ce que veut la France pour l’Europe ». Allure de chien battu et regard fuyant sont au menu, lâcheté de la France collaborationiste.

                        C’est manifestement un discours d’hypnotiseur qui se tient devant nous, on nous renvoie le traité de Lisbonne dans la figure c’est ça ? en disant vous avez COMPRIS BON DIEU CETTE FOIS CE QUE VEUT LA FRANCE POUR L’EUROPE HEEEIIIN ?

                        RETOUR CHEZ LES INITIES : d’un ton très impératif, une « jeunesse hitlérienne » QUI A REMPLACE la black du début nous exhorte : « Vous déciderez de ce que DOIT FAIRE l’Europe, face au bouleversements du Monde. » On note à quel point ils y sont étrangers dans leur bureau feutré et hermétiquement clos à la souffrance venant d’aillleurs.

                        « Ensemble, avec le président de la république, avec Nicolas Sarkozy (répétition insinuant qu’il ne l’est pas vraiment ? On remarque d’ailleurs que le peuple semble exclu de l’ »ensemble« ), nous changerons l’Europe, comme nous CHANGEONS la France. L’Europe que nous voulons (sataniste de préférence) nous pouvons l’obtenir ensemble, en votant le 7 juin prochain. »

                        SCENE FINALE : à l’intersection de deux couloirs éclairés chaqun par TROIS lampes se croisent deux groupes distincts composés chaqun de TROIS personnages en file indienne, ce qui implique une notion de choix, d’ordre mais aussi d’appariement, d’accouplement entre les membres des deux groupes. L’une de ces trinités n’est autre que la Bête, l’antéchrist et la femme écarlate, anciennement Osiris, Horus et Isis.

                        Sens principal : le premier venant de la gauche s’avance et dit « l’Europe, ce n’est pas eux », en désignant les personnes de SON couloir, SA trinité composée d’un homme et deux femmes (allusion aux musulmans polygames ?) et le prochain qui l’appuie : « l’Europe, c’est NOUS » , sa trinité étant « la bonne », composée de deux hommes et d’une femme, le même shéma qu’au début.

                        Sens « amusant » mais tout aussi sataniste : les trois paires de personnages qui se croisent forment une sorte de trinité sexuelle sataniste : deux hommes - un homme une femme - deux femmes, une union hetérosexuelle entourée de deux unions homosexuelles, le tout surmonté par six lampes. Simple hasard ? D’ailleurs, la pitoyable tentive de manipulation subliminale par l’utilisation de pochettes rouges et beues ainsi que de vetements blancs « au centre » de cette courte scène pour faire penser à la France doit être signalée.

                        Mais le vrai sens de tout ça, c’est qu’on va bientôt prendre très, très cher alors faites chauffer les méninges, une association contre la tyrannie des gouvernements actuels doit se faire avant l’instauration d’un gouvernement nazi mondial.


                        • Internaute Internaute 4 juin 2009 17:31

                          Les machines à parler son une nuisance rétrograde. L’écrit est bien plus informatif et bien plus rapide pour transmettre une informaition. C’est la raison du succès du Fax à son époque. Le temps de transfert d’un fax est le dixième de la lecture du fax au téléphone.

                          Ceux qui font du marketing ne sont pas les manipulateurs que l’on croit. Ils sont souvent manipulés eux-mêmes par les vendeurs de technologie. 

                          Le plus ennuyant avec les machines parlantes est que les Webmaster trouvent génial de raconter toute une histoire à l’usager, l’empêchant d’accéder au service. Bien souvent cette histoire n’a aucun intérêt, ni politique, ni commercial, ni quoi-que-soit à part un peu de consommation de téléphone. Peut-être que c’est là la principal moteur derrière cet engouement.


                          • Amada 4 juin 2009 18:31

                            Re bonjour Internaute,


                            merci pour vos contributions.
                            le problème c’est l’habitude mentale
                            et psychique que ces voix mettent
                            en place. Qu’il y ait « complot » ou
                            non.
                            Cordialement
                            Amada

                            • Marc Bruxman 4 juin 2009 19:19

                              « Sodomites, Ensembles !

                              Pour votre virginité, la RATP vous demande de surveiller votre ceinture de chasteté et de ne pas laisser la clé sans surveillance !

                              En cas d’anus ouvert à proximité, n’hésitez pas à nous le signaler ! ! ! »

                              Ouais franchement le attentifs ensemble de la RATP est celui qui me fait le plus chier. Et on peut dire ce qu’on veut c’est encore plus dérangeant que la pub dont on arrive assez bien à s’isoler. (Si ce n’est la dernière invention de la RATP à savoir coller sur les portes du train des directives comme « Se lever avant facilite ma descente » ou une connerie du genre. On pourrait aussi coller, « Baisser son froc facilite la sodomie cela serait tout aussi »informatif"...


                              • Iren-Nao 5 juin 2009 04:04

                                @ l’auteur

                                Tres bon sujet, poursuivez cette etude interessante.

                                Notre dressage est en cours depuis longtemps, c’est la bien pensance.

                                Je me flatte d’etre un des rares de ma connaissance capable d’entendre une sonnerie de telephone et de l’ignorer..

                                Quant aux machines vocales, si le sujet n’est pas vraiment important je raccroche et ne fait pas affaire avec ces gens la. (mais helas, souvent il faut y passer.)

                                D’ou l’on peut deduire que etre un peu sourd libere.

                                Meme a Police secours, t’as un repondeur.

                                Il est vraiment, mais vraiment temps de tout peter. 

                                Le dressage accepte, ce n’est pas la dictature, c’est le vrai de vrai totalitarisme..

                                Iren-Nao


                                • Amada 5 juin 2009 16:12

                                  Bonjour Iren Nao,


                                  Merci de vos encouragements.
                                  Je vois que nous sommes sur la même
                                  longueur d’onde...
                                  Cordialement
                                  Amada

                                • Amada 5 juin 2009 16:14

                                  Bonjour Pasou


                                  oui c’est big brother
                                  et soft voice...

                                  Cordialement
                                  Amada

                                • pseudo 5 juin 2009 11:43

                                  Bravo vous savez entendre, maintenant il faut retrouver la vue.
                                  Nous sommes les aveugles et les sourds volontaires du société ultra libérale UMP PS VERT qui va droit dans le mur. Mais les vrais opposants politiques et le peuple Français font tous pour freiner. Une erreur accéléront avec eux leur mouvement de délocalisation de destruction de la société Française, de chomage massif, de déficite record. Il faut dans cette danse maquiavelique que les ouvriers et salariés agriculteurs petits patrons jouent leurs partitions.
                                  Ils veulent mettre le feu en France allons y !


                                  • Amada 5 juin 2009 16:16

                                    Bonjour parkway,


                                    merci pour votre commentaire.
                                    Je ne suis pas sûre de vous suivre :
                                    de quelles voix off parlez vous ?
                                    Cela m’intéresse 
                                    Cordialement
                                    Amada

                                  • Vilain petit canard Vilain petit canard 5 juin 2009 14:01

                                    Très intéressant, et bien vu. L’injonction et l’invective sont bien devenues les deux mamelles de la France.


                                    • Amada 5 juin 2009 16:19

                                      Bonjour vilain petit canard.


                                      Merci pour votre commentaire.
                                      Il faut qu’on devienne des cygnes !
                                      Cordialement
                                      Amada

                                      • HELIOS HELIOS 5 juin 2009 16:48

                                        je ne parle JAMAIS a une machine, même au boites vocales !


                                        • Amada 5 juin 2009 18:41

                                          Bravo !

                                           Comment faites-vous ?
                                          Cordialement
                                          Amada

                                          • ffi ffi 8 juin 2009 12:50

                                            Très bien vu (ou entendu).
                                            le très jeune enfant a l’habitude d’obéir et de se fier à la voix de ses parents comme s’il s’agissait de sa raison. Vers 7 ans, à l’age de raison, il me semble que cette voix de s’intériorise, ce qui crée la structure de l’inconscient (la raison ordonne, les instincts se subordonnent).

                                            Il me semble tout-à-fait évident que les voix off miment cela. L’habitude relationnelle que cela provoque est bien la servilité.

                                            Il faudrait aussi voir l’influence de la télévision et de ses voix virtuelles sur les très jeunes enfants. Il me semble que c’est l’explication de l’augmentation des cas d’enfants hyperactifs (ayant la raison subordonnées aux instincts, incontrôlables).

                                            Tout cela n’améliore pas à l’esprit critique des citoyens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès