Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cette amnésie française

Cette amnésie française

Comment est-ce possible ?

180 000 français (au moins), souffrent donc de cette pathologie sans le savoir.

Il faut bien sur y rajouter les jaloux, les anonymes, les « je m’en foutistes », etc…

Pour rappel, ou pour information :

L’amnésie (du grec Ἀμνησία) est une perte partielle ou totale de la mémoire. État pathologique permanent ou transitoire, congénital ou acquis, il peut être d'origine organique (résultant de lésions cérébrales comme une tumeur, le syndrome de Korsakoff, un traumatisme crânien, un épisode anoxique ou ischémique, une maladie neurologique, l'absorption de certains produits ou médicaments type drogues de soumission), fonctionnel (troubles psychologiques comme le stress post-traumatique, une maladie psychiatrique) ou considéré en psychanalyse comme un mécanisme de défense contre l'anxiété ou contre l'angoisse de souvenirs douloureux. (source Wikipédia).

Rien que tous ces mots ethniques et techniques devraient nous rafraichir un peu la mémoire, ou éveiller un brin de curiosité, mais ben…

Alors allons-y, c’est vrai que Nicolas Sarkozy fut un président exemplaire durant tout son mandat. Jamais il n’aurait mérité une telle mise à mort, surtout après un an de gouvernance. Lui qui fut un modèle pour la France, de bravoure, de politesse durant son parcours de noblesse.

Très sérieusement, cet homme qui respectait les lois, faisant preuve d’humanisme à chacun de ses pas, n’as jamais eu le droit à de telles attaques, alors que notre ami François, que ces mêmes amnésiques ont élu, il y a aujourd’hui, pile un an, se voit lynché de tous côtés.

Je ne porte pourtant pas sa politique dans mon estime, et ne porte d’ailleurs aucune politique dans mon cœur, je dois probablement être trop utopiste pour cela (dixit mes anciens professeurs), mais je ne supporte aucune injustice (dixit mon côté humaniste).

La liste qui va suivre est un bref aperçu, très raccourci, de ce que notre ancien et si bon président, n’aura pas connu :

  • une marche pour « le pauvre con ».
  • une marche pour Kadhafi à Paris.
  • une marche pour Carlita la duperie, qui nous coûta bonbon.
  • une marche pour les immigrés maltraités.
  • une marche pour les ministres condamnés.
  • une marche pour le paquet fiscal.
  • une marche la République bafouée, ou l’arrêt public, et quelle baffe.
  • une marche pour l’affaire Bettencourt, une vraie bête en court celle là.
  • une marche pour la liberté de la presse et d’expression.
  • une marche pour sa politique sans nom, j’aime trop les oiseaux.
  • une marche pour son côté bling-bling, jamais corrigé.
  • une marche pour l’image de la France, déshonorée.
  • une marche pour notre argent, notre or volé.
  • une marche pour des gens étrangement tués, avant d’avoir pu parler.
  • une marche pour sa loi du marché, qui nous a fait marcher au pas.
  • une marche pour nos soldats tués, et leurs femmes muselées.
  • une marche ça va, deux marches, attention les dégâts, alors j’arrête là.

Pour ceux qui voudraient poursuivre l’inventaire, il y a un excellent article de Eric W. Faridès, sur les « 100 raisons de ne pas voter Nicolas Sarkozy », paru sur Agoravox le 23 Avril 2012, ici : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/100-raisons-de-ne-pas-voter-115185.

« …en psychanalyse comme un mécanisme de défense contre l'anxiété ou contre l'angoisse de souvenirs douloureux. »

Ce serait donc ça ? La marche pour une VIème république et le lynchage médiatique de ce pauvre François, Mister Flamby, serait une sorte de défense inconsciente, due aux souvenirs des actes non réprimés de Nicolas Sarkozy.

Tout s’explique, c’est l’onde de choc, le deuxième effet kiss-cool.

Hey, cool les amis, faites vous donc un gros kiss, comme notre président, celui que vous appelez si communément, le « Président des bisous », parce que franchement, le Saint Sarkozy, vous lui avez largement tendu les deux joues, et il nous a mis une sacré fessée pendant cinq ans.

Quelle vulgarité dans les slogans, les images détournées, les balais enfilés, dans ce laid défilé.

Allez un suppo, un xanax, et tout le monde au dodo.

Pardonnez-les Monsieur le Président, ils font un amalgame profond, aussi profond que leur amnésie, et bien que je ne trouve pas joli joli, votre attitude, vos mesures et vos promesses en l’air, vous jeter la pierre me semble complètement démesuré, car Nicolas Sarkozy, à lui seul a terriblement meurtrit notre pays, et à vous seul, ils en font payer le prix.

Vous n’êtes responsable que de votre suffisance et votre incompétence, et bien qu’il soit de votre devoir d’assumer les fautes (impardonnables) de votre gouvernement, vous ne méritez certainement pas un tel jugement, car si déjà vous n’avez pas les épaules ou l’étoffe d’un héros, je m’inquiète de savoir comment vous pourrez gérer une telle humiliation et de tels maux.

Prenez compte de leurs revendications, mais ne prenez pas leurs mots au pied de la lettre, car le pays est en souffrance, mais vous n’êtes pas médecin, juste citoyen. Eux, cons-citoyens, vous ont donné un pouvoir qui vous dépasse, ont mis en vous trop d’espoir, et réalisent maintenant que le pouvoir ne vous convient pas.

Ainsi donc s’achève ma lettre, ma déclaration de soutien, face à ces piteux propos, ce mal honteux et malhonnête, qui salissent notre pays, bien plus que votre image.

Joyeux anniversaire, ne dépensez pas tout notre argent à faire la fête, reposez-vous un peu, garder la tête haute et les idées fraiches, car ils ne vont pas être tendres, j’en ai bien peur.

Soyez assuré, que mes mots vont soulager un peu leur colère à votre encontre, car ils vont me massacrer dans un flot de commentaires. Ah, sacrés français !

Dans l’espoir de vous faire un jour un tendre baiser, et pourquoi pas vous donnez quelques conseils en matière de répartie, veuillez déjà recevoir, Monsieur le Président, mes sincères amitiés, juste parce que ça, vous le méritez,

Nathael Dunevy, le 6 Mai 2013


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • heliogabale heliogabale 7 mai 2013 14:21

    Ridicule...

    Celui qui souffre d’amnésie c’est celui qui s’est fait élire pour dégager « l’autre » sous le thème du changement et qui décide finalement d’appliquer la même politique.

    L’amnésique est celui qui dit qu’il a été élu pour appliquer la politique qu’il mène, alors que l’ANI n’était pas dans son programme, qu’il avait promis de sauver Florange etc. etc. etc.

    Que les rageux de droite soit nostalgique de Sarkozy, c’est un fait. De toute façon, il ne risque pas de revenir, quoiqu’il dise...

    Dans sa dernière interview, le seul ministre félicité est Manuel Valls. Il en fera sûrement son premier ministre. Bien, il gouvernera avec les 5,5% des votants aux primaires socialistes qui s’étaient portés vers le pas encore ministre de l’intérieur. En général, des sympathisants de droite...le PS avance lentement mais sûrement vers sa fin...


    • Mr Dupont 7 mai 2013 16:04

      Mr l’auteur

      Ce que vous écrivez sur Mr Sarkozy n’enlève rien et surtout n’apporte rien à Mr Hollande

      Qui aprés avoir nettoyé au Karcher le sarkozisme n’a d’autres possibilités que de le restaurer

      Mr Sarkozy qui vit son après quinquennat de la plus profitable des façons

      http://www.lexpress.fr/actualite/politique/a-las-vegas-nicolas-sarkozy-poursuit-sa-tournee-mondiale_1247096.html

      Alors que Mr Hollande ne pourra que retourner dans le ministère qu’il n’aurait jamais du quitter

      http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=0oOi5qAtZrA&feature=endscreen
      .


      • aura aura 7 mai 2013 16:36

        CHERS AMIS NI L AUTHEUR NI SON ARTICLE ne sont pas ridicules ;
        NOUS SOMMES UNE FOULE EN PENSANT PAREIL... MAIS PLUS ENCORE :

        SARKO peut être doit payer qqchs ou même être puni pénalement ;
        HOLLANDE doit DEVENIR par ce qu’il n ’est pas...
        MAIS NOUS ????

        VOUS ET NOUS LES AUTRES QUE FAISONS NOUS ???? CRITIQUONS...

        MAIS NOS ACTIONS CONTRE UN POUR L AUTRE MAIS NOS ACTIONS TOUT COURT POUR CONSTRUIRE QQCHS PAR NOUS MÊME ???

        RIEN... ALORS SI C EST PAS CONSTRUCTIF ...

        JE VOUS PROPOSE UN JEU :

        des maintenant NOUS TOUS PARLERONS QUAND NOUS AVONS QQCHS A PROPOSER DIFFÉRENT DE CE QUE SE FAIT...
        NOTRE VIE POLITIQUE( a ceux qui commentons ici ET PAS SEULEMENT MAIS PARTOUT) N EST QU UNE DESALLEGEANCE DE TOUT ET DES TOUS...DE LA NATION DE LA PLUS GRANDE VISION ET DÉSIR DE RÉPARER LES DÉGÂTS DE LA MONDIALISATION QUI NOUS A DONNE UNE POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DE DÉSASTRE POUR LA PARTIE DES PEUPLES QUI NE SE MOUVENT PAS...
        TOUS FAISONS DES RENVOIS SUR DES ARTICLES QUI ONT ÉTÉ DÉJÀ ÉCRITS PAR D AUTRES... ET SI NOUS EXPRIMERIONS NOS OPINIONS EN PLEINE RESPONSABILITÉ DE SOI MÊME DEVANT LE PROBLÈME COMMUN... NOTRE VIE DONT NOTRE DESTINÉE...

        L ESPRIT CRITIQUE DE COTE... PROPOSITIONS DU CŒUR LIE A LA TÊTE DE TOUS...
        QUELLE VIE VOULONS NOUS POUR NOUS ET NOS ENFANTS ET LES ENFANTS DE NOS ENFANTS ???


        • aura aura 7 mai 2013 16:46

          de même il y a problème de la compromission de tous ceux qui sont dans la politique aujourd’hui ; tous sont compromis et corrompus ; même ceux qui disent qu’il souhait réparer et faire des organismes qui suivraient ;
          je vous rappelle que nous avons LA COUR DES COMPTES ;
          que nousa vons eu des gens extremement HONETS exemple EVA JOLY, PHILLIPPE SEGUIN ET D AUTRE QUI NE SONT PLUS certains plus en vie même... et nous savons tous pourquoi ;
          EVA JOLY A ÉTÉ MÊME CHASSÉE DE LA FRANCE... PHILIPPE SEGUIN EST MORT ASSEZ SUBITEMENT... DONC IL N Y A PAS DE POLITIQUE A CHANGER SANS CHANGER LES HOMMES QUI LA FONT CETTE POLITIQUE...

          NOUS VIVONS EN LIVE «  »LE DÉLIT D INITIE«  » ;

          SONT TOUTEFOIS DES GENS QUI VEULENT LÉGALISER CETTE POLITIQUE ET NE PLUS TENIR COMPTE QUE CE DELIT EXISTE...
          je vous rappelle qu il est pénalement punit !


        • Phi ka Sō Nathael Dunevy 7 mai 2013 17:13

          Merci, vous avez tout juste...
          C’était avant tout une invitation à la réflexion,
          et la votre fait honneur, à tous les bons penseurs...

          « On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux. »
          Saint Exupery


        • REFLEX 7 mai 2013 16:47

          Bien dit, j’ai apprécié votre texte. les Français oublient un peu trop vite l’immensité de la dette supplémentaire infligée par le Président précédent et l’attitude exécrable et hautaine du précité.
          Mais vous avez manié l’apologie,au début, pour terminer avec une description de notre président très défavorable !
          je vais adopter le même principe de la formule « in cauda venenum » à votre égard :
           Vos références au latin me semblent douteuses :
          Personnellement,je n’aurais pas dit « (dixit mes anciens professeurs) » mais plutôt "(dixeront mes anciens.. .)
          Voila, c’est un petit clin d’oeil à ceux qui veulent trop en faire.


          • Phi ka Sō Nathael Dunevy 7 mai 2013 17:32

            C’était avant tout pour faire rimer avec « dans mon cœur ».

            Je ne voudrais surtout pas méprendre les lecteurs, l’électeur,
            quand à ma vision de notre actuel président.

            Seulement, la haine attise la haine, les vilains mots attisent les vrais maux déjà trop présent dans nos coeurs.

            Il fut élu, il le restera, sauf si la rue, le chassera.

            Mais comment accepter cette injustice, au vue de la patiente dont NOUS avons fait preuve, face à l’ancien président, attendant sagement qu’on lui ôte la couronne,
            par la voie des urnes ?

            Avait-il réellement, et à ce point muselé la rue ?

            Ferions-nous preuve d’impatience aujourd’hui ?
            Pensions-nous vraiment que François changerait quoique cela soit ?

            Oublierions-nous, qu’en politique, le mensonge est un tic ?


          • aura aura 8 mai 2013 00:39

            vous ne pouvez pas vivre sans clin d’œil ??? il est gênant et cela fait complicité et complot ; $je préfère un regard droit et soutenu, avec une intelligence et courage évident ;

            laissez un peu les subtilités du NON DIT de la CONNIVENCE DANS LE SOUS ENTENDU, PAS CLAIRE... en fait c est exactement ce DÉLIT D’INITIÉ DANS LA POLITIQUE, qui fait de tous nos politiciens DE GROS MANIPULATEURS DE GROS MENTEUR ET TOUT CELA EN PLEINE RELATION AVEC LES MAFIAS FINANCIERS ET ÉCONOMIQUES DU MONDE...
            QUI NE FONT QUE DÉTRUIRE DES PEUPLES ÉCONOMIQUEMENT ET PHYSIQUEMENT PAR DES GUERRES A NOTRE NOM... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS...
            VOUS A DEMANDE QQN SI VOUS ÊTES D ACCORD AVEC LA GUERRE AU MALI ???
            ÊTES VOUS ÉGALE A DES GENS QUI NATURELLEMENT NE SONT PAS APTES DE PROCRÉER ??
            SOMMES NOUS FAUTIFS DE LA DETTE ???
            SOMMES NOUS FAUTIFS DU CHÔMAGE ???
            SOMMES NOUS FAUTIFS QUE LE CAPITAL A MIT LA MAIN SUR NOTRE BUDGET DE L ÉTAT ??? ET QUE DILAPIDENT LES MUTUELS ET LES CAISSES DE L ÉTAT OU TOUS LES CITOYENS DE LA RES PUBLICA COTISENT ???
            QUE NOS ENFANTS PRÉFÈRENT SE DROGUER QUE D ÉTUDIER ET SE RÉALISER ???
            ET JE PEUX CONTINUER AINSI QQS SEMAINES ET JE N’EN FINIRAIS PAS...

            excusez moi REFLEX mais vous avez des réflexes de désolidarisation...
            revisez un peu...


          • alinea Alinea 7 mai 2013 16:50

            Nathael : c’est tout simplement qu’on se défoule plus volontiers sur celui qui nous a trahi ; Sarkozy n’a pas trahi, enfin pas les gens de gauche. On savait à quoi s’en tenir. Qui trahit ? Quelqu’un qu’on croyait de la famille et même si la confiance n’était pas vraiment là, ou plutôt vraiment pas là, il n’empêche ! Il ne nous reste que le cri des tripes ; vider hors de nous une certaine rage ; regardez le autrement, cela ne manque pas de beauté !


            • Phi ka Sō Nathael Dunevy 7 mai 2013 17:04

              J’aimerais tant vous faire partager mon cri justement, mon défouloir...

              Extrait :


              Lui président traître, préside en traître.

              Lui président, le gouvernement, ment, la rue se rue,
              Les voix ne font qu’une, pour reprendre nos thunes.


              L’argent est le moteur des menteurs.


              J’en ai des pages, mais :

              Faisons preuve de sagesse, ne soyons pas méchants,

              Ils ne sont que paresse, les pantins du moment.


            • Traroth Traroth 7 mai 2013 17:47

              Si Hollande déçoit plus que Sarkozy, c’est parce que les gens attendaient plus de Hollande qu’ils n’attendaient de Sarkozy, tout simplement...


              Dans le fond, dès 2007, les Français savaient bien qu’ils n’auraient pas dû voter pour Sarkozy. Ca a toujours été parfaitement clair. Ils n’ont donc pas été vraiment surpris de se faire enfler. Mais avec Hollande, ils pensaient que quelque chose allait changer. Oh, pas beaucoup, mais quand même. L’espoir d’une légère embellie. D’ailleurs, quoi qu’on en dise, Hollande a très peu promis. Mais il réussit à faire encore moins que ça.

              • redredsir 7 mai 2013 19:57

                Je me suis fait la même réflexion que vous : Hollande est un exutoire, le mauvais profil au mauvais moment.
                Autant on peut lui reprocher de ne pas donner (au moins) quelques gages à gauche, autant le Hollande bashing généralisé révèle une cocotte minute qui mijote depuis trop longtemps, surtout avec ce Sarkozy de tous les scandales, et le commode amalgame du tous pourris.  
                La configuration est explosive, et l’attitude d’une certaine droite (Copé-Boutin...) qui joue avec le feu, en rajoute de manière irresponsable.
                Alors il fallait oser l’écrire, félicitations, cette psychologie explique bien des choses, et elles ne sont pas reluisantes : une bonne part des médias, et une mauvaise part du peuple exprime toute sa veulerie.
                Le FdG lui, fait son boulot : aiguillonner les boeufs. 
                   


                • Phi ka Sō Nathael Dunevy 7 mai 2013 22:21

                  redredsir

                  Bienvenue à ce voeu que je veux nu,
                  de ne pas jouer au jeu d’être le plus lu,
                  quitte à déplaire, autant ne pas se taire,
                  ni se terrer derrière les bien-pensants,
                  les faussaires aux faux airs.

                  Cela dit, c’est moi le nouveau venu,
                  qui rejoint votre point de vue,
                  sans gloire ni ironie,
                  Alors, mille mercis.


                • aura aura 8 mai 2013 00:41

                  merci a vous NATHAEL !


                • RBEYEUR 8 mai 2013 01:43

                  Quel être redoutable que ce Nicolas SARKOZY qui, un an après son départ, hante furieusement et de plus en plus les missi dominici de la pensée que l’on appelle unique par son inexistence….  
                  La nullité sans sa sauvegarde antagoniste condamne au pire des vertiges existentiels : l’auto conviction irrémédiable de son propre vide….
                  SARKOZY au secours !!!!!!


                  • aura aura 8 mai 2013 11:16

                    lui ? n est qu’une marionnette, qui fait a la commande ce que lui est dit de faire ; parce que les autres de son camps n’osent PAS TROP... «  »pas tout le monde ose«  » il faut etre GRAND... et le paradoxe qui porte SARKO AVEC LUI MEME, c’est qu’il est d’autant GRAND qu’il est PETIT...

                    nous n’avons pas vide de POUVOIR... CAR LE POUVOIR REPRÉSENTENT LES DEUX...

                    PLUTÔT LES FORCES DE RASSEMBLEMENT A TOUS CEUX QUI SONT ENSEMBLE CONTRE CE QUI EST CORROMPU ET MISÉRABLEMENT ACCAPAREUR DE CERTAINS DE NOUS ET DE NÔTRES ET DES NOS...

                    MAIS LA PORTE EST OUVERTE... LES ESPRITS DEVIENNENT PRÉSENTS... DEVIENNENT LUCIDS ET EN PLEINE CONSCIENCE...

                    EN AUCUN CAS SECOURS SARKO... IL EST PERDANT SUR TOUS LES FRONTS DE LA FRANCE... UNE POIGNE D AMÉRICANISÉS NE FERONT PAS L AFFAIRE DE PLIER LA FRANCE ET SON PASSE... LE PEUPLE ET SA NATION...

                    STOP A TOUTE DESALEGEANCE... c est AMORALE ET IMMORALE DE LA PART D UN FRANCAIS DE DIRE A SARKO SECOURS... ! CELUI QUI DIT CELA NE PEUT ETRE QU UN AFFAIRISTE MAFIOSO, OU UN TRAITRE DE LA NATION FRANCAISE... !


                  • Phi ka Sō Nathael Dunevy 8 mai 2013 17:42

                    aura

                    « Ainsi parla Aura, digne sous son aura,

                     

                    Comme parlait Zarathoustra,

                     

                    Sans soustraire un signe de son combat,

                     

                    Cet insigne, pas infime, mon cœur toucha,

                     

                     

                    Et alors, Aura, tout l’or de ma plume aura,

                     

                    Pas des pâquerettes, mais mille roses,

                     

                    A vos pieds déposées, ma chère Aura,

                     

                    En vers composés, pour honorer votre prose. »




                  • aura aura 8 mai 2013 21:49

                    ami, précieux a mon cœur,
                    nous sommes tous les deux, sur un rayon commun en pleine lueur ;

                    j’aime toutes les fleurs et aussi les pâquerettes ;
                    le blanc recueillant en lui toutes les autres couleurs ;

                    et tendre et lumineuse est notre commune et profonde quette,
                    d’amour de l univers, de l humain et d’alouettes ;

                    tout est beau et divin dans la vie
                    mon âme y est plein, et, de tout vivre, me donne envie !

                    que c’est le vole d’oiseau, ou le glissement des poissons,
                    dans l’aire ou dans l’eau, ne compte pas si est chaud ou glaçon,

                    sur ton épaule je dépose, de la main droite
                    mon épée qui nome le chevalier,
                    et efface de la tristesse toute trace...

                    pour rendre l’honneur a l’honneur,
                    et pour envelopper le tout d’emoi et de grâce... !


                    • Phi ka Sō Nathael Dunevy 8 mai 2013 23:10

                      aura

                      « Amie », comme ce mot est joli,

                      nous le sommes bien plus, à travers ces vers,

                      que ceux qui se mentent, qui se cachent aux mystères,

                      Ceux-là même, qui se voudraient jury,

                       

                      D’un tribunal sans parti, au juge de l’esprit,

                      où l’esprit est victime, par son absence et son air,

                      le désarrois, ne fait d’eux que les rois de l’amer,

                      laissons couler les avis, si ils sont laids, laissons-les au dénis,

                       

                      Qu’ils se noient, dans les flots du méprit,

                      nous, voguons sereins, sur une douce mer,

                      sans peur, sans chagrin, remplis de nos paires,

                      d’une seule voile, commune, comme une  envie,


                      de dire encore merci.


                    • anisse 9 mai 2013 10:39

                      vous avez tout juste ! les français ont la mémoire courte ! je n’attendais rien de sarko le traitre et rien de hollande le traitre, tous deux pantins du NOM .......et de goldman sachs........la connerie est élevée chez nous....30% pour sarko !!!!!!!!je fais un gros cauchemard.


                      • chmoll chmoll 9 mai 2013 11:54

                        j’comprend pas man mytho s’est ridiculisé au niveau planètaire ,il a même reussi le tour de force de ridiculiser ses enfants ,ils fait des bafouilles dans tous les pays , alors qu’il a dézingué la frenchie

                        et on le paye pour ses bafouilles !!?? ou alors c comme le cirque ils veulent voir le clown planètaire en chair et en os , c pas possible autrement


                        • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 12:11

                          Vous faites une analyse en surface et donc totalement erronée d’où un article ridicule.


                          • Phi ka Sō Nathael Dunevy 9 mai 2013 13:19

                            FritzTheCa

                            « Le ridicule ne tue pas. »  et « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort. »

                            Par contre, j’attends votre profonde analyse sur le sujet...

                            De plus, permettez-moi, mais, qui est ridicule ?

                            L’auteur ? Le propos ? Les lecteurs ? L’électeur ? Les modérateurs ?

                            Pour ma part, je hais la dictature, mais l’air au nez, je me ris du ridicule...


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 18:15

                            Votre analyse montre une incompréhension assez radicale entre Pouvoir et Incarnation (voire la représentation) de ce Pouvoir.

                            Vous arrêtez votre analyse sur la représentation bref ce qui aujourd’hui est plus ou moins géré par les communicants de service et que l’on peut labéliser par storytelling. Le résultat est une analyse du quinquenat Sarko par le petit bout de la lorgnette le tout sur fond d’exageration (car nous faire croire qu’avec Sarko la liberté de la presse est en danger ou les immigrés mal traités... là il faut arrêter le délire voire le crétinisme. Pour prendre le cas de l’immigration il n’y a jamais eu autant d’immigrés rentrant en France que pendant Sarko. Ou dans un autre style reprendre le casse toi pov con balancé à un crétin qui ne voulait pas lui serré la main).

                            Par contre votre papier ne fait pas mention de choses beaucoup plus fondamentales (peut être pas pour vous) :
                            1/ Traité de Lisbonne validé par le Congré (puisque les Français avaient voté NON)
                            2/ Intégration de l’OTAN
                            3/ Désintégration de la Lybie
                            4/ Mise en place du TSCG
                            5/ Un suivisme totalement assumé de la politique extérieure US
                            6/ (en tant que ministre du Budget) revente de 400 tonnes d’or
                            ...

                            Au delà de ça, il faut bien comprendre que ni l’Excité, ni Mou Président (ou Flanby ou Capitaine de pédalo c’est comme vous voulez), ni l’un ni lautre n’ont plus le moindre Pouvoir aujourd’hui. Vu que depuis plus de 20 ans, la France a transféré la quasi totalité de sa souveraineté à l’UE (L’état français ne peut plus battre monnaie, sa justice est supplantée par celle de l’UE, 80% des lois sont produites par l’UE... etc)

                            Pour résumer Christian Salmon (chercheur au CNRS auteur de plusieurs bouquins sur le Storytelling) dans l’emission Du Grain à Moudre de France Culture « Y a-t-il des traces de sarkozysme dans le hollandisme ? » du 6 mai (ici http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4618742) :

                            • D’un coté nous avons des personnes élues qui incarnent le pouvoir mais sans Pouvoir (président Français, premier ministre anglais... etc)
                            • De l’autre nous avons un Pouvoir (l’UE) sans visage (sans incarnation) qui donne la marche à suivre et impose par exemple de pomper les comptes bancaires des chypriotes.
                            Pour toutes ces raisons, votre article, par son coté outrancier et par son analyse critique assez minimaliste, tape à coté voire est assez ridicule.

                            Pour les mêmes raisons, on comprend assez simplement que Merluchon nous balance des bobards sur l’Euro et l’UE. Vouloir nous faire croire qu’il peut changer le système de l’intérieur est juste une grosse foutaise vu que structurellement il n’en a pas les moyens.


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 18:24

                            Encore une chose...

                            Malgré toutes les raisons citées ci dessus, si vous vous attendez à des lendemains qui chantent (puisque Mou Président voulait réenchanter la France) c’est que vous n’avez vraiment rien compris !


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 19:00

                            Encore une chose...

                            Malgré toutes les raisons citées ci dessus, si vous pensez qu’il y a un clivage gauche / droite avec une bourgeoisie exploiteuse face à un prolétariat exploité, c’est qu’à nouveau, vous n’avez rien compris !


                          • jaja jaja 9 mai 2013 19:17

                            En ce qui me concerne j’ai suffisamment travaillé pour savoir qu’effectivement il y a une bourgeoisie exploiteuse et un prolétariat exploité !
                            La Contradiction fondamentale de cette société humaine est bien c elle qui oppose les dominants et les dominés, les exploiteurs et les exploités...

                            Toutes les autres constructions idéologiques artificielles ne sont qu’enfumage....


                          • Phi ka Sō Nathael Dunevy 9 mai 2013 19:19

                            FritzTheCat

                            "La pertinence d’un propos exige une démonstration implacable."


                            Je ne vais pas m’éterniser à vous répondre, car c’est vous qui m’avez répondu,
                            suite à mon invitation à le faire.

                            Cela dit, du coup, vous êtes bien le seul à avoir argumenté votre propos justement,
                            votre opposition à l’article.

                            Mais qu’en est-il en vérité ?

                            La chose suivante : C’est vous qui n’avez pas compris, ou qui ne voulez pas comprendre,
                            ou alors c’est que vous avez survolé, et non pas su voler les idées :

                            Ais-je l’air de prendre parti pour Mr Melenchon ?
                            Non, alors ne mélangeons pas les choses.

                            D’autant que je rejoins votre point de vue, sur beaucoup de points.

                            Penser vous vraiment que mon analyse s’arrête là ?
                            Non plus.

                            Quand à la question de pouvoir, prenez compte de ceci :

                            J’expose une idée, un article, appelez ça comme vous voulez, ensuite ce papier (numérique) est soumis aux modérateurs, et ça, je n’en suis pas.
                            Enfin, celui-ci est publié, flattant autant mon égo, que celui de toutes les personnes qui le commentent publiquement.

                            Pourtant l’auteur (moi en l’occurrence), est averti lorsqu’un commentaire y est fait,
                            pouvant m’opposer à ce que ce dernier soit accepté.

                            Qu’en est-il ? Je refuse, je renie ce pouvoir, et incarne donc la démarche première de ce journal (Agoravox) : la démocratie.

                            Par ce fait, vous et moi, et bien d’autres, élevons le débat.
                            Et rien que pour cela, je vous respecte et vous remercie.

                            Seule opinion que je ne peux pas laisser passer
                             :

                            "le casse toi pov con balancé à un crétin qui ne voulait pas lui serré la main."

                            Ce crétin comme vous dites, est avant tout un citoyen, et quelque soit son motif,
                            il n’est pas convenable de la part d’un président en fonction, de faire preuve d’aussi peu de sang froid, et d’une telle vulgarité.

                            Citoyennement parlant, bonne soirée à vous.


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 19:29

                            Faux, cette bourgeoisie exploiteuse que vous dénoncez a été remplacée depuis une vingtaine d’année par des conseils d’administration. Conseils d’administration faits de fonds de pensions étrangers de quelques patrons français (car il en reste).


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 19:39

                            @L’auteur,

                            Merci pour votre commentaire et j’en prends note.

                            Concernant "le casse toi pov con balancé à un crétin qui ne voulait pas lui serré la main." je pense à nouveau que vous prenez les choses sous le mauvais angle, même si du point de vue de la bienséance l’attitude est discutable.

                            En revanche, pour le reste (traité de Lisbonne, Lybie, TSCG, OTAN... etc) Sarko a trahi le peuple qui l’a élu et ça c’est beaucoup plus grave.


                          • jaja jaja 9 mai 2013 19:57

                            Je ne m’intéresse que peu à la nationalité des actionnaires capitalistes. Je suis pour leur expropriation sans indemnités ni rachat et donc pour la socialisation sous contrôle des travailleurs des entreprises....

                            Un cartel d’actionnaires Français ou étranger c’est bien la bourgeoisie capitaliste composée de ces voleurs à qui il « faut faire rendre gorge »...
                            Et parmi eux, en France, une majorité de Français que vous camouflez... volontairement ou non...


                          • FritzTheCat FritzTheCat 9 mai 2013 20:21

                            Lecture marxiste du monde totalement éculée.

                            A part ça, je ne camoufle personne, ce que j’ai énoncé plus haut est un état de fait... c’est tout. Concernant ma position, je préfère un patronat à la Dassault ou Mulliez (même si’il réside en Belgique) qu’un fond de pension à la Colony.

                            Et enfin, (juste pour montrer l’absurdité de votre commentaire), je vous mets au défi de rendre gorge à un quelconque responsable de fonds de pensions US ou qatari...


                          • jaja jaja 9 mai 2013 20:31

                            Le gangster Dassault et ses engins de mort et l’exilé fiscal Mulliez rien que ça... et vous dites ne protéger personne sinon ces premiers violons de l’impérialisme et du capitalisme français....

                            Mon analyse que vous dites éculée serait tout pareillement jugée par vos immensément riches mentors.

                             Exproprier vos amis Dassault et Mulliez fait partie de nos objectifs.

                            Chacun son camp !


                          • Phi ka Sō Nathael Dunevy 9 mai 2013 23:50

                            "La pertinence d’un propos exige une démonstration implacable."

                            Voilà donc l’exemple approuvé, et éprouvé de démocratie.

                            Nous sommes tous dans le même camp, car du haut des gouvernances,
                            il n’y a pas grand monde, voire personne, dans notre camp à nous,
                            les citoyens.

                            Les idées appartiennent à chacun, et chacun à sa part de vérité,
                            enfin, c’est mon idée, et chacun est libre de s’enfermer dans une idée,
                            ou de la confronter à celle des autres.

                            Dans tous les cas, il y a des idéaux, et en débattre,
                            c’est déjà la preuve d’une réelle ouverture.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès