Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cette France qui n’en finit pas de se découvrir musulmane...

Cette France qui n’en finit pas de se découvrir musulmane...

La France n’en finit pas de se découvrir musulmane. Judéo-chrétienne, bien sûr. Libre-penseuse, sans doute. Mais musulmane, aussi. La polémique née du récent « jugement de Lille » constitue un signe supplémentaire du malaise ressenti par certains Français à l’épreuve de la réalité.

Un chat est un chat, disait Boileau. La France est la France. Les Français sont les Français. Et la réalité, qui ressemble parfois à une « femme folle », si l’on en croit Péguy, n’en est pas moins la réalité.

« La mariée n’était pas vierge » : eût-on imaginé, il y a trente ou quarante ans, à l’époque du MLF, des 343 salopes, de la jouissance sans entrave, qu’un des enjeux sociétaux majeurs du XXI° siècle serait résumé dans pareille parabole ? Et pourtant…

Que dire et retenir de cette affaire ? On pourra d’abord déplorer le déferlement d’approximations et de mauvaise foi – à droite comme à gauche – qu’a occasionné l’imprudente publicité d’un acte de justice assez complexe. Mais puisque une portée symbolique lui a été donnée, profitons-en pour livrer quelques réflexions.

Dans le « jugement de Lille », deux éléments sont remarquables. En premier lieu, le mariage a été annulé sur la base du mensonge, et non au motif – fantasmagorique – que la future épouse n’était pas vierge. Les féministes pourront agiter jusqu’à l’épuisement l’épouvantail des comportements moyenâgeux, les nationalistes dénoncer l’islamisation de la société, les juges, eux, entendent manifestement rester droit dans leurs bottes. Dura lex, sed lex.

En second lieu, le juge ne s’est pas prononcé sur l’opportunité de considérer la virginité comme relevant de « la qualité essentielle de la personne ». En effet, ce n’est pas son rôle – et heureusement ! Le devoir du juge est de rendre la justice en se fondant sur la loi, non de promouvoir ou de dénoncer quelque anthropologie que ce soit.

Les mariés de Lille – la femme ne s’en est pas cachée, du reste – avaient fait de la virginité un aspect fondamental de leur union, une clause critique de leur accord. Pourquoi la République fourrerait-elle son nez dans des affaires qui relèvent de la vie privée ? Faudra-t-il bientôt mendier un ticket auprès d’un inquisiteur assermenté pour traîner dans le Marais ou aller à la messe ? Imaginons un citoyen qui émet, au profit d’un organisme caritatif, un chèque en bois. Sera-t-il puni parce qu’il a des dettes ou parce que son don est destiné au Croissant rouge plutôt qu’au Secours populaire ?

Evidemment, l’actuelle polémique tient au caractère religieux de l’affaire. Et au cœur de ce caractère religieux, à la dimension morale et particulièrement sexuelle. D’où les réactions irrationnelles de certains organismes, comme le Collectif national pour le droit des femmes : « Ainsi, il existe en France, au XXIe siècle, des juges pour considérer que la virginité (des femmes évidemment !) au mariage est une qualité essentielle... On a vraiment peine à le croire. La police des mœurs est de retour... (…) Plus sérieusement, de quoi la justice se mêle-t-elle ? Pour les intégristes de tous poils, si cela continue comme ça, il ne sera bientôt même plus nécessaire de revendiquer des tribunaux communautaires, ce seront les tribunaux de la très laïque République française qui se chargeront des sales besognes. Quelle aubaine ! Et tout cela sur le dos et le ventre des femmes. »

L’argumentation est ici renversée : précisément, la justice ne s’est mêlée de rien ! Reconnaître que le juge de Lille a simplement fait son métier revient aussi à proclamer que le pouvoir judiciaire doit se contenter de rendre la justice – sans intervenir dans les choix privés des individus. Encore faut-il respecter la liberté de ces derniers – en commençant par croire qu’ils sont dignes d’en jouir, malgré leur tropisme « archaïque »… Ceux qui crachent depuis quelques jours sur les hommes et les femmes qui prennent l’engagement de la virginité avant le mariage n’y sont pas prêts, manifestement.

Qu’y a-t-il d’aberrant à ce qu’un musulman tienne compte des pratiques de sa religion au moment de se marier ? Or, des musulmans, en France, il y en a – et il y en a beaucoup : des millions ! Qu’on n’espère donc pas tourner la page de cet épisode ou revenir au statu quo ante. La France des Ch’tis n’existe que sur les écrans de cinéma. Des affaires comme celles-là, il y en aura d’autres. Et rien ne serait pire que de les aborder avec la passion déployée depuis quelques jours. Les non-mariés de Lille – étrange retournement de l’histoire, qu’on peut estimer triste, certes… – relèguent au cabinet des antiquités les non-mariés de Brassens. Le poète mettait son honneur à « ne pas demander la main » de son amoureuse. Le zélote préfère son honneur à n’importe quelle main.

Force doit rester à la loi, qui surplombe les communautés – lesquelles pourraient d’ailleurs être mieux reconnues dans leur identité, ce qui éviterait de regrettables crispations. Mais faire le bonheur des autres – classe ouvrière autrefois, jeunes filles des cités aujourd’hui – malgré eux est un exercice dangereux. Et certainement pas un exercice politique, en tout cas. Car, dans l’art de gouverner plus qu’ailleurs, le mieux est toujours l’ennemi du bien.

Matthieu Grimpret
Professeur d’histoire et essayiste. Dernier ouvrage paru : Traité à l’usage de mes potes de droite qui ont du mal à kiffer la France de Diam’s (Anne Carrière, avril 2008)


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

189 réactions à cet article    


  • morice morice 13 juin 2008 12:11

     Enlevez votre masque d’évangélisateur AVANT d’écrire ici, Grimpret. Le fondateur de Christycity.com est très mal placé pour donner des leçons à la république là... posez-vous la question de votre site d’abord, comme cet exemple ou mieux encore le VIDE de cet intitulé chez vous... 

    c’est quoi la" GUERRE JUSTE chez vous dans la DOCTRINE SOCIALE ?" allez nous parler de jihad chez les autres après ça !!! 

    Grimpret, ex séminariste formé dans une école US qui a banni Desmond Tutu n’a pas de leçon à venir donner ici ; que je sache. surtout sur le sujet : Grimpret vous êtes un EVANGELISTE et RIEN d’autre. Allez discuter au micro de Radio_courtoisie, vous serez en territoire connu au milieu de tous vos amis. Dont ceux du FN.  Grimpret, vous vous moque du monde en venant masqué sur un FORUM CITOYEN. Annoncez votre COULEUR avant, puisque "Un chat est un chat, "... tout le monde sait faire de belles citations, Grimpret, le mieux c’est de les respecter. Vous n’êtes pas un chat, Grimpret. Et de citer Peguy ne va pas vous sauver pour autant : continuez donc à vouloir tuer mai 68, au moins on sait pourquoi maintenant : vous avez déjà écrit ce que vous pensiez des valeurs de la république. Ce ne sont pas les vôtres, Grimpret l’évangélisateur.


    • Serpico Serpico 13 juin 2008 12:25

      Cela dit, morice, son propos est très sensé.

       

      La dénonciation de l’ingérence est toujours la bienvenue.


    • chris chris 13 juin 2008 13:49

      @ Morice,

      Si Grimpret est un évangélisateur, vous même n’êtes qu’un inquisiteur, et de la pire espèce... 


    • Olga Olga 13 juin 2008 14:18

       

      Matthieu

       

      "Or, des musulmans, en France, il y en a – et il y en a beaucoup : des millions ! Qu’on n’espère donc pas tourner la page de cet épisode ou revenir au statu quo ante"

      Pourquoi tourner autour du pot, de sous-entendus en condamnation à peine masquée. Quand vous dites, "en France il y a beaucoup de musulmans : des millions !", on sent comme un regret, de na pas pouvoir aller jusqu’à dire qu’il y en a TROP. Ça doit-être frustrant de ne pouvoir dire le véritable fond de sa pensée ? Un peu de courage et dites-nous ce que vous pensez vraiment des musulmans de France, et expliquez-nous ce qu’est ce "statu quo ante" dont vous espérez le retour. J’ai une petite idée, mais ça serait tellement mieux si vous l’expliquiez vous-même. Tout ça restera entre nous, entre vendéens...


    • Adama Adama 13 juin 2008 14:30

      Et si momo l’imam athée retirait son masque, l’auteur écrit sous son vrai nom lui, pas de pseudo la vérité nue.


    • Anto 13 juin 2008 14:39

      paranoïa, procés d’intention, et attque ad hominem. Du propos, il n’est nullement question : l’inquisition dans toute sa splendeur. Merci Morice, vous ne manquez pas une okkaz’ de démontrer que votre tolérance est feinte.


    • snoopy86 13 juin 2008 15:00

      Rien détonnant de la part de Momo

      Cet imam athée a eu une cicatrisation douloureuse...


    • aeonys aeonys 13 juin 2008 15:17

      J’adore la reaction de Momo,

       
      En l’espace de quelque lignes il aboie et balances toutes les « avanies » possible et imaginable sur l’auteur de cet article.
      Passons donc les accusations de Momo au crible :
      Ø Chrétien pratiquant donc n’a pas le droit de parler de l’islam en France
      Ø Evangeliste : donc extremiste religieux et pire : a la solde des Zetaunidamerik !
      Ø Des accusations sans aucun liens sur un truc de guerre juste et blabla qui ne font pas du tout parti de l’article susvise et surtout sans le moindre appui factuel
      Ø Ex seminariste : donc pas habilite a parler
      Ø Membre du FN : no comment
      Ø Anti republicain : no comment
       
      Morice vous etes un bouffon et les sales notes que vous recevez montre que c’est un avis partage par de nombreux utilisateurs.
       
      Mais surtout continuez, vous me faites rire et apportez de l’eau au moulin de plein de monde :)

    • Djanel 13 juin 2008 16:56

       

      Le niveau de l’ingénieur dalat 1945 augmente de jour en jour maintenant, il sait faire des copier-coller comme un grand.

       

      Qui pourra le battre maintenant qu’il a pris son envol ? Jusqu’où ira-t’il ? Nul ne le sait, hormis le croque mort qui répond « dans la tombe comme tout le monde » ce qui ne fait pas avancé le chmilblic.


    • Olga Olga 13 juin 2008 17:38

       

      @Thierry Jacob

      "l’arabisation des esprits n’a pas de frontiére"

      "le jour ou l’inde sera arabisée"

      Vous pourriez nous expliquer plus en détail, les concepts suivants : arabisation des esprits et arabisation de l’Inde.

      J’avoue que ça m’intrigue, pour ne pas dire que ça m’effraie... Mais vous avez certainement une bonne explication à donner...


    • Gazi BORAT 13 juin 2008 18:31

      @ Olga

      Il s’agit de la version actualisée de "l’enjuivement" chers aux propagandistes de la haine du siècle dernier.

      Leurs rejetons qui ont pris le relais ont juste changé d’objet..

      gAZi bORAt

       


    • DACH 13 juin 2008 20:15

      Bonsoir, Morice vous chantez encore et toujours la Tyrolienne, voilà une fois d eplus un bon moment pour sourire de l’ineptie de vos arguments. On sent que vous aimeriez tant qu’on vous considère au moins comme un journaliste, même débutant... Mais ce ne sont pas les attaques ad hominem qui font le Zola... Bien cordialement. Namaste. DACh


    • appoline appoline 13 juin 2008 20:19

      Oui Olga, il y a beaucoup de musulmans en France et dans les années qui vont venir cela va très certainement poser problème. Mais il est vrai que l’on ne peut parler de cela sans se faire taxer de raciste. Il faut pourtant regarder la réalité en face ; nous sommes en décalage. Le droit des femmes, cela vous dit quelque chose, moi je ne peux me résoudre à retourner au lavoir comme ma grand-mère.


    • gaiaol 13 juin 2008 20:39

      c’est la faute des muslims s’il n’y en a encore ?

      ah qu’ils sont beaux les lavoirs de mère grand !

      http://www.lavoirsdecharente.com/test/accueil.php?status=menu_lavoirs&alphabet=b&ville=balzac&start=1&fond=89ABAD


    • Olga Olga 13 juin 2008 22:49

      @appoline

      "Le droit des femmes, cela vous dit quelque chose"

      Oui cela me dit quelque chose et je suis très heureuse de vivre dans une république laïque, qui protège le droit des hommes et des femmes.

      "il y a beaucoup de musulmans en France et dans les années qui vont venir cela va très certainement poser problème"

      Poser problème à qui ? A tous les esprits obtus, intolérants ? Il y a des musulmans en France depuis des dizaines d’années et je ne pense pas que votre vie en ait été bousculée pour autant. Et je ne vois pas en quoi la présence de musulmans en France, vous obligerait à retourner au lavoir comme votre grand-mère.

       

       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juin 2008 01:35

      @ l’auteur : Bravo ! Une bouffée d’air pur dans cette grandguignolesqure affaire Dreyfus pour rire. Je ne reprendrai pas vos arguments. J’ai dit la même chose - mais en plus court et en moins élégant - en 17 commentaires, sur divers blogues, dont au moins 4 ou 5 fois sur AV. Je constate seulement que RIEN ne semble capoable de faire entrer une once de raison dans la tête de ceux qui veulent penser virginité, Islam, féminisme quand il ne s’agit que ne ne pas soumettre la liberté des individus aux préjugés de la majorité

      Pierre JC Allard

      @ Morice : je lis vos articles avec beaucoup d’interet, mais je trouve pas que ce commentaire vous grandisse..

       


    • alceste 14 juin 2008 09:07

      Morice,

      vous avez raison de demander à l’auteur de poser le masque, mais pourquoi lui refuser une place dans le débat ? Qu’il expose ses idées, et les lecteurs en débattront.


    • Ornithorynque Ornithorynque 21 juin 2008 13:59

      Morice,

      si vous mettez des étoiles jaunes au gens avant de lire ce qu’ils écrivent, on ira pas loin.

       

      J’ai parfois de l’intérêt à lire votre prose morice, et je mets complètement de côté le fait que vous ne vous appeliez pas morice...

      l’intérêt du débat, c’est le débat, pas la personne ou son appartenance !


    • el bourrico 13 juin 2008 12:28

      Les religieux me font chier !

      Et derrière tout ça, quoi que vous puissiez en dire, il y a la religion.

      Certains disent qu’une religion est une secte qui à réussi, c’est pas faux.


      • spartacus1 spartacus1 13 juin 2008 12:59

        Je suis assez d’accord avec El Bourrico, je n’irai pas jusqu’à proférer des insanités, c’est inutile, ça ne fait que d’aigrir le débat.

        On doit bien reconnaitre que toutes les religions, absolument toutes, portent en elles les germes de la désunion et de la guerre entre les humains.

        Tout simplement parce, chacune d’entre elles est persuadée de détenir LA Vérité (comme s’il y avait UNE vérité), que les autres sont dans l’erreur et qu’il faut absolument les corriger de cette erreur.

        Tant que les êtres humains auront besoin de béquilles, tant qu’ils ne pourront pas supporter l’idée qu’ils viennent du néant, font une petite pirouette de 60-70 ans et retournent au néant, il y aura, malheureusement, des religions.

        Je ne sais pas s’il y a un créateur et en fait je m’en moque. Je me contente de vivre une vie d’homme, d’essayer de ne nuire à personne, d’avoir de la compassion pour les plus faibles. C’est bien plus que ce que font bien des grenouilles de bénitier, des supports de minarets ou assidus de la synagogue, qui, assez souvent, font les pires vacheries et vont ensuite demander pardon dans leurs lieux de culte respectif.


      • spartacus1 spartacus1 13 juin 2008 13:03

        J’ai oublié :

        À propos de la mariée pas vierge et du drap taché à présenté aux invités, je voudrais juste rappeler que cette exécrable coutume existe également dans le sud de l’Italie (Pouilles, Calabre, Sicile) et, que je sache, les habitants ne sont pas musulmans mais catholiques. Comme quoi, les cagots se retrouvent dans n’importe quelle religion.


      • spartacus1 spartacus1 13 juin 2008 13:07

        J’ai oublié :

        À propos de la mariée non vierge et du drap taché à présenter aux invités, cette exécrable coutume existe aussi dans l’Italie du sud* (Pouilles, Calabre, Sicile) et, que je sache, les habitants ne sont pas musulmans, mais bel et bien catholiques. Comme quoi le cagots fleurissent dans toutes les religions.

         

        *Peut-être aussi dans d’autres endroits (j’ai bien peur que oui), mais je ne parle que de ce que je connais.


      • Yohan Yohan 13 juin 2008 13:08

         je plusse à cela


      • spartacus1 spartacus1 13 juin 2008 13:35

        Actias : "Bien sur qu’il a UNE vérité, ou plutot une realité ..."

         

        Vous feriez bien de prendre un cours de mécanique quantique.


      • sisyphe sisyphe 13 juin 2008 16:27

        Vous n’assimilieriez pas, par hasard (ou par nécessité), l’athéisme au "nihilisme" ?

        Et, dans ce qui semble bien être le cas, quel contresens, et, pire, quel abus de sens !!!

        Nihilisme, ça vous sonne déjà un peu presque comme hérétique : celui qui refuse tout, qui ne croit en rien, une sorte de paria qui s’excluerait lui-même de la société des hommes, un hors-la-loi, quoi....

        Pour éviter dorénavant cette confusion, je vous conseille deux livres :

        - Le traité d’athéologie de Michel Onfray

        - L’esprit de l’athéisme d’André Comte Sponville

        En rappelant, à tout hasard, que, après de nombreux massacres et guerres dûs à la religion, la France est, depuis 1789, une République laïque : à savoir qu’il est libre à chacun de pratiquer la religion de son choix, mais dans la sphère privée, pas publique.

        Par ailleurs, la posée par ce problème du jugement de Lille me semble mal posée.

        La vraie question, qu’a à résoudre le législateur est : la virginité est-elle une "qualité essentielle de l’individu" ? Dans la mesure où la virginité est un état seulement transitoire (c’est le contraire qui relèverait du pathologique), elle ne peut être considérée comme une qualité "essentielle" : comme peuvent l’être seulement des qualités définitives, telles que le sexe, le génome....

        Par ailleurs, on rappellera également que la religion, si pointilleuse parfois en ce qui concerne la virginité d’une mariée, l’est beaucoup moins, quand des petites filles encore pubères sont mariées avec des hommes adultes ; dans ces cas là, la défloraison ne semble pas poser beaucoup de problème...

         


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 14 juin 2008 10:23

        Vient de sortir :

        "Pour en finir avec Dieu", de Richard Dawkins.


      • Gazi BORAT 13 juin 2008 12:29

        Matthieu GIMPRET ne recule devant rien :

        Il débute ainsi son argumentation :

        •  La mariée n’était pas vierge » : eût-on imaginé, il y a trente ou quarante ans, à l’époque du MLF, des 343 salopes, de la jouissance sans entrave, qu’un des enjeux sociétaux majeurs du XXI° siècle serait résumée dans pareille parabole ? Et pourtant…

        Et maintenant, chers internautes, amusez-vous :

        Donnez à un moteur de recherche :

        • matthieu grimpret + chasteté

        et vous vous apercevrez, devant la cascade de réponses que le rédacteur de ces lignes qui semblent appeler au regret de la lutte pour la Libération sexuelle des années soixante est en fait un propagandiste infatigable de la CHASTETE  !

        Notion progressiste s’il en est..

        gAZi bORAt

         


        • Adama Adama 13 juin 2008 15:52

          Il est vrai que d’avoir des relations sexuelles à dix ou onze ans,ça c’est du progrès


        • Gazi BORAT 13 juin 2008 18:25

          @ Adama

          • Par contre, l’accès des femmes au droit au divorce en plein vingt et unième siècle, quelle horreur !

          Heureusement que vous n’êtes pas antisémite car vous nous serviriez tous les trois commentaires meurtres rituels, peuple déicide et Protocole des Sages de Sion !

          gAZi bORat


        • oncle archibald 13 juin 2008 18:32

          C’est pas Matthieu Grimpette alors ?


        • La Taverne des Poètes 13 juin 2008 12:37

          Ici l’Elysée : "Je veux changer la loi pour que le mariage soit annulé chaque fois qu’un connard sera dénoncé anonymement pour avoir égorgé un mouton dans une baignoire. Je veux réimplanter la religion dans l’esprit des français car je veux qu’ils retrouvent l’espoir du paradis dans l’Au-delà. Je veux qu’ils travaillent plus et encore plus, qu’ils ne rechignent pas à voir leur pouvoir d’achat baisser, leurs taxes monter. Je veux que les travailleurs acceptent la précarité du travail, que les chômeurs prennent sans discuter les petits boulots obligatoires qu’on leur donnera. Et pour tout ça, faut bien qu’ils croient en l’Au-delà. Donc je dis qu’il faut modifier la loi pour donner plus de place à la foi. La foi positive, c’est qui m’est utile".

           


          • La Taverne des Poètes 13 juin 2008 12:40

            "Je me suis concerté avec mes amis : Benoît XVI, Georges Bush, Tom Cruise. Ils sont tous d’accord. Donc c’est décidé. Pas besoin de référendum. Pourquoi faire ? Pour que des connards s’expriment ? Je vais faire acter par mes députés."


          • Gazi BORAT 13 juin 2008 14:23

            @ La taverne

            A quoi bon faire grêve pour obtenir une minable augmentation de salaire ou défendre de petits droits puisque seul compte LE JOUR DU JUGEMENT !

            En attendant, TRAVAILLEZ ! car la Justice n’est pas de ce monde.

            N’enviez pas ceux qui se gobergent au Fouquet’s, car dans Son Royaume, les premiers seront les derniers !

            gAZi bORAt


          • Dimetrodon Dimetrodon 13 juin 2008 12:49

            L’auteur pose cette question :

            Qu’y a-t-il d’aberrant à ce qu’un musulman tienne compte des pratiques de sa religion au moment de se marier ?

            La réponse est simple : il se marie en France, république laïque et en France, république laïque, le mariage civil est séparé et indépendant de l’éventuel et non-nécessaire, mariage religieux.

            Ceci étant dit, j’pprouve la décision du juge non pas pour donner raison à un connard de machiste, mais parce que la pauvre femme se trouve ainsi débarrassée d’un connard qui n’était pas digne de son pucelage. Mieux vaut être seule que mal accompagnée.


            • spartacus1 spartacus1 13 juin 2008 13:12

              Parce qu’on peut être digne d’un pucelage ?

              Dimetrodon, vous me paraissez être fait du même bois que ceux que vous semblez dénoncer !


            • Dimetrodon Dimetrodon 13 juin 2008 13:35

              à Spartacus : si tu prends les choses au premier degré, tout peut être systématiquement mis en doute et plus aucune discussion possible. Qui es-tu pour me juger ? Je ne te connais pas, tu ne me connais pas. Sache que je suis un vrai féministe et que je vomis tout ce qui sens plus ou moins l’odeur de religion. Maintenant, tu penses ce que tu veux, je penses ce que je veux, tant que les talibans n’ont pas pris l’Elysée, je pense que la liberté de penser et de s’exprimer existe toujours en france.


            • oncle archibald 13 juin 2008 18:42

              ll se marie en France, république laïque, et en France, république laïque, le mariage civil doit impérativement précéder le mariage religieux, facultatif lui.

              Le débat part dans tous les sens... le Juge a jugé que le mensonge sur le pucelage était rédhibitoire dans le cas précis, point barre. Après avoir écouté les deux parties il a apprécié l’importance du mensonge par rapport à l’engagement moral qui avait été pris et n’a donné aucune appréciation sur l’objet du mensonge. Il a en outre trouvé une solution qui satisfaisait les deux parties... Pour une fois que la justice a été rapide et satisfaisante pour les deux plaideurs...


            • Bulgroz 13 juin 2008 12:59

              La réponse est dans le discours du premier ministre de l’Austalie, John Howard

              http://helveticus.blog.tdg.ch/archive/2008/01/21/d%C3%A9claration-de-john-howard-premier-ministre-d-australie.html

              Muslims who want to live under Islamic Sharia law were told on Wednesday to get out of Australia, as the government targeted radicals in a bid to head off potential terror attacks.

              Separately, Howard angered some Australian Muslims on Wednesday by saying he supported spy agencies monitoring the nation’s mosques. Quote : ’IMMIGRANTS, NOT AUSTRALIANS, MUST ADAPT. Take It Or Leave It.

              I am tired of this nation worrying about whether we are offending some individual or their culture. Since the terrorist attacks on Bali, we have experienced a surge in patriotism by the majority of Australians.’
              ’This culture has been developed over two centuries of struggles, trials and victories by millions of men and women who have sought freedom’

              ’We speak mainly ENGLISH, not Spanish, Lebanese, Arabic, Chinese, Japanese, Russian, or any other language. English is our common language. Therefore, if you wish to become part of our society .Learn the language !’

              ’Most Australians believe in God. This is not some Christian, right wing, political push, but a fact, because Christian men and women, on Christian principles, founded this nation, and this is clearly documented. It is certainly appropriate to display it on the walls of our schools. If God offends you, then I suggest you consider another part of the world as your new home, because God is part of our culture.’

              ’We will accept your beliefs, and will not question why. All we a ask is that you accept ours, and live in harmony and peaceful enjoyment with us.’

              ’This is OUR COUNTRY, OUR LAND, and OUR LIFESTYLE, and we will allow you every opportunity to enjoy all this.

              But once you are done complaining, whining, and griping about Our Flag, Our Pledge, Our Christian beliefs, or Our Way of Life, I highly encourage you take advantage of one other great Australian freedom,

              ’THE RIGHT TO LEAVE’.’

              ’If you aren’t happy here then LEAVE. We didn’t force you to come here. You asked to be here. So accept the country YOU accepted.’


              • aeonys aeonys 13 juin 2008 15:23

                OH ce discours fantastique !!


              • chris chris 13 juin 2008 14:13

                @ Léon,

                Entièrement d’accord avec vous Léon, et c’est pas tous les jours...

                J’ajouterai que tous ceux qui énoncent que le marriage a été annulé à cause précisément du mensonge de l’épouse se trompent lourdement.

                Ce n’est absolument pas le mensonge qui est la cause de l’annulation, c’est le vice du consentement du mari qui a cru à tort que sa femme était vierge alors qu’elle lui avait menti sur ce point. D’ailleurs ce n’est peut être qu’un mensonge par omission, le mari ayant cru implicitement que sa future femme ne pouvait être que vierge et elle même n’a rien fait pour qu’il puisse croire le contraire. 

                En droit privé tout contrat est susceptible d’annulation dès lors que l’une des parties n’a pas eu un consentement suffisament éclairé. C’est également le cas du contrat de marriage. Dans le cas présent le mari a cru que sa future femme était vierge, il se marie, il constate qu’elle n’est pas ce qu’il imaginait, donc il demande l’annulation pour erreur sur une qualité essentielle.

                Le fond du problème n’est pas le mensonge mais la fausse croyance, le fait pour le mari d’avoir cru à tort qu’elle était vierge.

                C’est donc bien la notion de qualité essentielle que le tribunal confère à la virginité de la femme qui est le fond du problème.

                Un tribunal français, donc le droit républicain, doit il au XXIème siècle considérer que la non-virginité est un motif d’annulation d’un marriage, en clair et a contrario, la virginité doit elle être considérée comme une qualité essentielle pour se marrier ? Le tribunal de Lille a répondu par l’affirmative, ce qui est effectivement une régression particulièrement importante dans notre société.

                Il est bien évident que tous ceux qui disent :"foutez la paix aux époux, ce n’est pas à l’Etat de régler leur union" se trompent, sont hypocrites, ou les deux .

                Le marriage s’il est religieux, est avant tout civil au regard de la loi et il entraîne des obligations juridiques à la charge des deux époux. 

                En vérité, le Vatican aimerait bien tirer profit de cette affaire pour remettre sur le devant de la scène les obligations morales. En ce sens, il y a une certaine collusion d’intérêts entre les deux religions. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès