Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Chapeau bas Monsieur Moglia !

Chapeau bas Monsieur Moglia !

Voir un responsable politique agir en fonction de son éthique et de ses convictions personnelles, bien plus que pour défendre une carrière notable ou un désir d’égo, c’est pas fréquent. Alors quand ça arrive, on dit “respect” A gauche pour de vrai !

C’est ainsi que Michaël Moglia, le désormais ancien président socialiste de la commission des finances de la Région Nord Pas de Calais a démissionné, non seulement de sa fonction de président, mais également du Parti Socialiste. Mais pourquoi un tel coup de sang ? Parce que ce n’en est justement pas un ! Sa démarche est autant politique qu’éthique. Il s’oppose aux budgets d’austérité que la droite menait hier, que le PS mène aujourd’hui et de la conséquence de ces politiques d’austérité sur les finances des collectivités.

En renonçant ainsi à ses fonctions électives, il ne fait pas uniquement preuve d’un courage politique, qu’il convient de saluer tellement ce type de courage devient rare, il affirme son éthique : quand on est en profond désaccord avec sa famille politique, on agît en conséquence.

Michaël Moglia, figure du parti socialiste, ancien membre de sa direction nationale, montre qu’il est possible de résister au rouleau compresseur de la pensée libérale qui n’a de cesse d’imposer la rigueur pour mieux user et abuser de la crise, pour mieux user et abuser des rendements à deux chiffres dans le but de rémunérer des actionnaires plus affamés chaque jour. Déjà, lors de son intervention du 24 octobre 2012 au conseil régional de sa région, il ne mâchait pas ses mots pour dénoncer ces politiques hautement injustes. Déjà, lors de son intervention du 24 octobre 2012 au conseil régional, il indiquait qu’être de gauche c’était inéluctablement être en rupture avec ces politiques de rigueur.

Alors, lorsque Michaël Moglia, un fidèle de la gauche du PS, ancien proche d’Arnaud Montebourg, décide de risquer son plan de carrière dans le seul but de crier sa résistance, on s’incline et on dit “chapeau bas Monsieur Moglia” !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • lionel-pg44 29 novembre 2012 19:28

    Le Parti de Gauche fête aujourd’hui ses 4 ans !

    Si le coeur t’en dit camarade Moglia...

    • Ariane Walter Ariane Walter 30 novembre 2012 07:26

      Oui, c’est énorme et ça fait plaisir. De l’honnêteté ! Il paraît qu’il irait au PC, donc au FDG :


      • Romain Desbois 30 novembre 2012 09:01

        Si le FdG s’associe avec EELV aux municipales, ils raflent la mise !!!!

        Mais le PG devra faire le grand écart entre les Verts et les communistes.


      • Ariane Walter Ariane Walter 30 novembre 2012 11:38

        Voilà pourquoi le PG entraîne le PC dans l’écosocialisme. Le FDG, si ce nom devient sa bannière, flottera au-delà des partis, ce qu’il doit parvenir à faire, pour créer un nouveau front citoyen.


      • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 30 novembre 2012 09:23

        Si vous croyez que ls démission empêchera les remboursements iniques de la dette, vous vous faites bien des illusions...

        Tant que nous resteront sous la coupe de la Troïka, les textes européens s’appliqueront et l’intérêt des banques, c’est d’y rester.

        Pour pouvoir faire un audit de la dette publique, et refuser de rembourser, il faut sortir de l’ UE et de l’ euro.

        Lire l’article sur l’ Argentine :
        « Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques Libération 19 février 2012 »

        PS : l’ Argentine est un Etat indépendant, une Nation souveraine, pas un état ligoté par une monnaie commune« 

        Quand au FDG, il ferait bien de faire quelques révisions historiques :
         » Le peuple est souverain, le pouvoir ne vient pas de Dieu, mais du peuple" 1789.
        La Nation est un concept de Gauche.


        • Romain Desbois 30 novembre 2012 09:33

          Quels remboursements iniques ? Vous quand vous empruntez vous décidez de ne pas rembourser ?

          Bonjour l’honnêteté !

          Personne n’a obligé les Etats à emprunter ! De plus une partie de la dette sont dans les assurances vie et autres comptes d’épargne. Si on ne rembourse pas c’est d’abord le peuple épargnant qui sera lésé.


        • Romain Desbois 30 novembre 2012 10:21

          Moi je fais des amalgames alors que vous ne savez pas de quoi vous parlez !?

          Les intérêts sont annuels et donc si vous ne remboursez pas vous repayez des intérêts sur le solde

          Grosso modo jusqu’à l’année dernière l’Etat paie entre 50 et 65 milliards d’euros soit l’équivalent de l’IR (hors fraude fiscale estimée à 50 milliards par an).

          Et oui si on luttait efficacement contre la fraude fiscale , on doublerait les rentrées via l’IR et ca paierait les intérêts.

          C’est le principe du révolving, si l’etat ne rembourse pas plus que l’échéance prévue et qu’en plus réemprunte , ca s’emballe au niveau intérêt.

          Et j’affirme que l’Etat peut faire un budget annuel bénéficiaire et donc arrêter de s’endetter.
          Voir mes articles sur le sujet où je le démontre par moultes exemples de gaspillages de fric pour des choses superflues.

          Mais fondamentalement je trouve choquant que des citoyens considère que la parole de l’Etat n’a pas d’importance. Peut-être qu’eux dans la vie n’ont pas de parole, moi ce n’est pas mon cas, j’assume toujours les conséquences de mes choix même si c’était une erreur.

          Société schizophrène et malhonnête ; inversion des valeurs ; novlangue orwellienne !


        • Ariane Walter Ariane Walter 30 novembre 2012 11:41

          Non. une grande partie de cette dette est illégitime et les non-remboursements, dans l’histoire, ont été foison.

          Et surtout ces dettes sont impossibles à rembourser. Elles ne sont pour la plupart qu’abus et tissus de magouilles ; Et les particuliers qui sont entrés là-dedans se sont fait gruger.

        • oncle archibald 30 novembre 2012 11:59

          Signer un contrat et honorer sa signature est-ce que cela a un sens pour vous Madame Walter ? 

          Qui a forcé la main des grands irresponsables qui nous gouvernent depuis 30 ou 40 ans en les amenant à nous envoyer dans le mur ? 

          Qui ai-je entendu protester lorsque nos représentants « au nom du peuple Français » ont contracté ces dettes ? 

          N’ai-je pas au contraire entendu la gauche en coeur dire et répéter que les budgets n’étaient pas assez dépensiers, qu’il fallait encore et encore subventionner et jeter de l’argent dans d’obscurs trous sans fond, sans se soucier des recettes à mettre en face des dépenses ?? 

          Ceux la sont responsables de la merde dans laquelle ils nous ont mis, pas les banquiers qui ont fait leur métier : proposer un prêt et se mettre d’accord sur le taux des intérêts et les dates de remboursement. Ils s’engraissent honteusement ? Certes .. Ils ont réussi une très bonne affaire avec un personnel politique sans scrupules et sans honneur en face d’eux pour accepter de signer leurs contrats « au nom du peuple français ».

        • Romain Desbois 30 novembre 2012 12:02

          Merde ! Ariane, à cause de vous je suis d’accord avec Oncle Hibernatus ! smiley

          C’est malin j’te jure !!!! smiley


        • oncle archibald 30 novembre 2012 16:41

          Parkway on vous parle de la dette et vous nous parlez d’autre chose, intéressant certes, mais n’ayant rien à voir avec le sujet de cet article .... qui est la dette, pas le partage des fruits du capital et du travail. 

          On peut être d’accord avec vous sur ce point et trouver que le personnel politique de ces 3 ou 4 dernières décennies a été nul et nous a leurré en prétendant que l’on pouvait faire des dépenses sans mettre des recettes en face... 

          Ce qui est navrant c’est qu’un enfant du CM1 normalement intelligent comprend que ça n’est pas possible, tandis que le personnel politique sorti de Polytechnique et de l’ENA fait semblant de ne pas le comprendre et essaye de nous faire croire le contraire jusqu’au moment ou le banquier siffle la fin de la récré ...

        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 30 novembre 2012 17:04

          Robin Desbois,

          Avant les Traités européens, la France empruntait à la Banque de France à taux zéro.

          Après les Traités (articles 104 et 123), les pays européens sont obligés d’emprunter aux banques privées, donc avec intérêts.

          Les 3/4 de la dette de la France ( 3/4 de 1800 milliards d’euros) sont constitués de frais d’emprunts. Deviner au bénéfice de qui ? Des banques privées.

          Si cela peut vous intéresser :
          * « Enjeux de la création monétaire » sur le site bancpublic.be
          * ’ L’argent dette, instrument de domination économique" Agoravox 6 Septembre 2012

          Et savez- vous avec quoi on rembourse ? Avec de nouveau emprunts !


        • jacques lemiere 30 novembre 2012 17:11

          que les dettes ne soient pas toujours remboursées ne veut pas dire qu’elles sont illégitimes, et d’ailleurs pour une part l’intérêt inclut ce risque !


          Non, nous avons été cons nous avons empruntés pour les retraites, payer des fonctionnaires et se soigner...
          Il n’y a rien d’illégitime, mais il y a une grande lâcheté doublé d’une facilité à des élus de lancer des emprunts dont on ne sait même pas qui est responsable.


          Illégitimité...faire porter la dette sur la g« n »ration suivante ce n’est pas illégitime ?

          Et l’age de la retraire porté à 68 ans pour une génération qui a connu le chômage ?? tandis que on continue à emprunter pour payer des retraites à des montants souvent « illégitimes »...

          Mais justement on les a élus pour ça ! pour cette lacheté à ne pas lever des impots en rapport avec les depenses
          Cons comme des gens qui font des crédits à la consommation..

          Qu’on ne paye pas la dette..ça risque bien...certes.
          Illégitime ? pourquoi pas odieuse vilaine pouilleuse..mais ça vous plait...


          Sur le zig en question...attendez un peu....un inconnu...devient connu en sortant de la vie publique ???

          Vous le connaissiez le zigoto ? moi non.

           

        • Bubble Bubble 30 novembre 2012 17:13

          Ce sont les banquiers qui jouaient à la récré en 2008, et l’état s’est endetté pour eux par contre. Voilà où on en est lorsque ce sont les enfants qui tiennent le sifflet.

          Ce qui est désolant surtout, ce que l’argent de cette dette après laquelle on court n’existe probablement pas, si on l’aligne sur la production de valeurs réelles.

          Et même si c’est totalement moral de respecter ses engagements et d’honorer ses dettes, et ben je trouve que couler une économie parce qu’on ne peut pas rembourser, même pas une dette, mais ses intérêts seulement, ça sent pas la moralité sans tâche. Est il normal de rembourser plus de X fois le montant d’une dette parce que tu mets trop de temps à acquérir l’argent ? Je crois qu’il devrait y avoir un plafond.


        • oncle archibald 30 novembre 2012 18:15

          @ Pilou Camomille : « Avant les Traités européens, la France empruntait à la Banque de France à taux zéro. »

          Vous oubliez un petit quelque chose ... La France et les collectivités empruntaient à taux zéro et ... ne remboursaient jamais ... Même pas le capital emprunté. La banque de France faisait tourner la planche à billets et l’inflation était à deux chiffres .. 

          Je ne sais pas si c’était une bonne ou une mauvaise solution, je ne suis pas économiste .. Pour ma part j’ai bien profité de l’inflation .. Pour acheter ma maison dans les années 1970 j’avais souscrit un emprunt à 7 ou 8 %, taux qui fait hurler maintenant, mais comme l’inflation était à 10, 11 voire 12 % certaines années ... au bout de cinq ans je payais tout juste le prix d’un loyer, au bout de 15 ans j’avais l’impression de payer du chewing-gum à mes enfants ... 

          Les salaires étaient indexés sur l’inflation, tout le monde gueulait mais il y avait du boulot et finalement nous ne vivions pas si mal que cela .... Cela aurait-il été possible avec une monnaie unique et des économies si différentes d’un pays européen à l’autre, je ne le pense pas, c’est pourquoi l’Europe a exigé que les emprunts soient remboursés .. 

          Mais les politiciens mal habitués ont fait comme avant, du temps ou ils ne remboursaient jamais ... Vous trouvez cela très raisonnable ? Que valent ces élus qui nous ont sciemment trompés ?? Ma réponse est qu’ils ne valent rien et méritent le pilori, pas que les banquiers sont des salauds .. Les banquiers sont la pour prêter, un état est par nature solvable puisqu’il lui suffit d’augmenter les impôts pour le devenir .. Eux n’ont commis aucune faute tandis que les politiciens qui ont fait passer le mistigri aux générations futures sont de foutus salauds. 

          Par quelle aberration de l’esprit a-t-on pu vivre pendant plusieurs décennies en présentant des budgets déficitaires sans que personne ne s’en émeuve ? Qui trouvait que les budgets n’étaient jamais assez généreux sans penser une seconde qu’une dépense doit être compensée par une recette ?? Je maintiens : nos politicards ont pensé à leur réélection pas à nous et encore moins à nos enfants et nos petits enfants ...

        • HugoS HugoS 30 novembre 2012 18:37

          Oncle Archibald : Bizarre qu’on dit que l’état est désormais trop dépensier. Peut être faut il rappeler que si on avait garder la même fiscalité qu’il y’a 12 ans, le budget ne serait presque pas déficitaire ?
          http://www.20minutes.fr/economie/774086-pierre-larrouturou-sans-toutes-baisses-impot-accordees-depuis-2000-deficit-seulement-1-aujourd-hui


        • oncle archibald 30 novembre 2012 19:16

          @ Hugo : je n’ai jamais dit que l’état était trop dépensier, j’ai dit qu’il fallait qu’un budget soit présenté sensiblement à l’équilibre .. Il serait judicieux sur bien des postes de budget de l’état d’augmenter les dépenses, mais pas en empruntant de quoi payer les fonctionnaires ... De toute évidence les uns ont merdé en alourdissant sans véritables raisons la colonne dépenses et les autres ont merdé en allégeant sans aucune raison la colonne recettes .... Les deux ont fait du racolage électoral et pas de la politique.


        • pilhaouer 30 novembre 2012 23:38

          @ Romain Desbois !

          Peut-être serez-vous intéressé par cette vidéo sur la dette


        • Romain Desbois 30 novembre 2012 23:46

          Philaouer

          Merci je vais m’y interressé.


        • Romain Desbois 1er décembre 2012 00:41

          merci encore, rien à redire sauf la fin sur le TCE et Lisbonne.

          Je recommande cette video à tous.

          merci phil


        • Romain Desbois 1er décembre 2012 08:02

          « Et surtout ces dettes sont impossibles à rembourser. » Ariane

          Ce tout le contraire de ce que dit Mélenchon !!!!!


        • bernard29 bernard29 30 novembre 2012 11:15

          peut’on savoir

          1) quelles sont les conséquences « de ces politiques d’austérité sur les finances des collectivités.de la politique nationale » qui ont poussé Moglia à la démission dans la période de vote sur le budget régional dont il était le rapporteur ??, elles sont peut être explicitées par Monsieur Moglia dans la lettre de démission  ???

          2) a t’il démissionné de son mandat de Conseiller Régional ?? avant de lui tirer un grand coup de chapeau , c’est peut être intéressant de le savoir ..


          • lucmentin 30 novembre 2012 16:18

            Merci. Allez-y, foncez ! Vous n’avez en face de vous que des nuls au service du FMI et de la CASQUE A POINTE ;


            • bernard bernard 30 novembre 2012 16:22

              Bien que n’étant pas de gauche,
              pas de droite non plus,
              et encore moins des extrêmes...
              Je ne peux que féliciter un homme qui agit par convictions.
              Ses convictions.

              Pour autant, il est le seul...
              Ça me laisse perplexe...


              • bernard29 bernard29 30 novembre 2012 17:03

                En fait, votre affaire n’est pas clair, avec le doublon des Mélenchonistes sur agoravox aujourdhui ( article d’Ariane)
                 ; Ce qui se passe en fait ;
                C’est que ce Monsieur démissionne du PS local pour se présenter sans étiquette à l’élection législative d’Hénin Beaumont qui va être invalidée dans quelques jours. Ainsi il fait coup double ; il se démarque du PS qui n’a aucune chance dans cette réelection et rend service à Mélenchon qui n’a aucune envie de replonger à Hénin Beaumont pour se prendre encore une veste.

                lES MELENCHONISTES REMERCIENT AINSI MONSIEUR MOGLIA 5un coup de chapeau par ici, une statue par là...)


                • chmoll chmoll 30 novembre 2012 17:16

                  chapeau mon gars , pas pour ce que tu viens de faire

                  mais réussir a rester honnète dans s’milieu là , ça tiens de l’exploit

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès