Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Chassons Sarko !

Chassons Sarko !

Il faut chasser Sarkozy .... C'est une urgence politique et sociale

Chasser Sarko, ce n'est pas donner un chèque en blanc à Hollande qui s'apprête à donner des gages à l'Union Européenne en s'inscrivant dans le libéralisme social.

Evidemment il y a Mélenchon et sa campagne anti capitaliste claire....S'il obtient un score important, si possible à deux chiffres, cela pèsera demain, certes mais pour qu'il y ait un changement et qu'Hollande choisisse le peuple et non Bayrou, il faut qu'un rapport de force se constitue avec un mouvement social indépendant et mobilisé.

 

Le changement sera l'oeuvre des citoyens mobilisés, de tous ceux qui en ont assez de ce régime.

Il n'y a rien à attendre d'un homme providentiel...

Nous voulons chasser Sarko sans donner un chèque en blanc à un social libéral... Il ne nous reste plus qu'à nous mobiliser !

 

Avec Sarkozy , c'est le chômage qui va perdurer, la vie chère, la paupérisation de millions de personnes et un régime qui méprise les humbles et protège les puissants.

S'il est réélu, il poursuivra sa politique anti sociale et mettra en oeuvre son projet de déstruction de tout le système de solidarité né avec le Conseil National de la Résistance.

Ces constatations et ce pronostic sont partagés par des millions et millions de personnes, y compris par certaines qui n'ont pas voté à gauche en 2007.

LA GAUCHE AU POUVOIR C'EST LE CHANGEMENT ASSURE !

Peut-être ! sûrement...

Mais il ne faut pas faire confiance aux dirigeants du Parti Socialiste et des Verts qui inscrivent leur politique dans le respect des directives européennes et dans le cadre du libéralisme.

Si nous ne voulons pas être trahis demain, il faut se mobiliser aujourd'hui....

Les urnes, ce n'est pas tout.

Il faut comme le montre le dessin joint :

- craindre et combattre le bruit des bottes...Sarkozy étant prêt à réprimer toute vélléité d'action sociale et politique ;

- refouler et combattre le silence des pantoufles, de ceux qui vont nous dire d'attendre les élections et de laisser du temps au temps.

2012 sera l'année du changement pour les travailleurs, pour les humbles, pour les damnés de la terre et les laissés pour compte que si ceux ci, dans l'unité et avec vigueur se rassemblent à tous les niveaux, préparent des initiatives locales et nationales contre ce gouvernement et pour exiger qu'il y ait demain un réel changement et non un replâtrage.

Jean-François Chalot

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Tall 1er mars 2012 15:54

    Soyons pragmatiques : si Hollande arrive au 2e tour, il gagne. Sinon, ce sera Sarkozy contre Le Pen ou Bayrou.

    Et les manifs de gauche auront de meilleurs résultats avec Hollande qu’avec les autres. D’autant que Mélenchon pourrait aussi devenir ministre avec Hollande.

    • JL JL1 1er mars 2012 16:21

      A mon avis, il n’y aura pas de place pour deux prétendants de droite ni pour deux prétendants de gauche.

      Je pronostique donc : ou bien Hollande, et il gagne. Ou bien Mélenchon, et on verra !

      Oui, je sais que le changement, ça fait peur : ce qui n’empêche pas tous les candidats de droite de se réclamer depuis toujours, du changement.

      Quelqu’un a dit : celui qui gagne la présidentielle, c’est celui qui le veut le plus et qui promet le moindre changement : mais sans le proclamer, pas folle la guêpe ! l’establishment n’aime pas le changement.

      A nous de faire advenir ce qu’ils craignent le plus, le vrai changement.


    • Tall 1er mars 2012 16:29

      ben, du moment que la gauche gagne ...

      si c’était Mélenchon au 2e tour, Hollande demanderait de voter pour lui


    • daryn daryn 1er mars 2012 15:55

      Le changement et non le replâtrage c’est Bayrou qui l’offre, avec la sortie du déficit (et ce faisant amorçant la sortie de la dépendance aux agences de notation), la reprise de la production en France et ce faisant de l’emploi, la priorité à l’éducation, une solidarité exigeante et concrète, une véritable moralisation de la vie publique effective pour l’essentiel 1 mois après l’élection présidentielle.

      Bayrou c’est un choc systémique. La gauche de Hollande, élue avec les voix du FG qui ne pèsera pas plus dans son gouvernement que les centristes du nouveau centre ne l’ont fait dans celui de Sarkozy, cette gauche c’est la triste continuité.


      • Fergus Fergus 1er mars 2012 16:17

        Bonjour, Daryn.

        Le Modem n’est qu’une coquille vide. Le Modem, c’est Bayrou et quasiment rien autour, sinon l’omniabsent Lassalle et les transparents Rochefort et Sarnez.

        Pas d’élus, pas d’appareil, juste la parole d’un chef qui a laissé passer sa chance de jouer un rôle en 2007. Et cela, les Français l’ont compris. C’est pourquoi Bayrou ne fera guère mieux que Mélenchon : autour de 10 à 12 %, à mon avis.

        Admettons toutefois qu’il puisse, contre toute logique, imposer sa présence au 2e tour. Certes, il possèderait alors une belle chance de gagner, quel que soit son adversaire, et surtout s’il s’agit de Sarkozy. Mais pour quoi faire ensuite ? Car il serait un roi nu, confronté à la majorité PS ou UMP sortie des urnes législatives et entièrement au service du Premier ministre sorti de ses rangs.

        Voter Bayrou, c’est sympathique, mais c’est surtout totalement inutile !


      • dawei dawei 1er mars 2012 16:20

        encore un homme providentiel .... qui ne pourra rien faire tout seul .
        Meluch est le seul qui propose de réduire le role de president a un role de figurant pour décentraliser le pouvoir, injecter de la proportionnel, devenir un regime parlementatire comme toute democratie, et redonner le pouvoir décisionnel au peuple. Bayrou, aussi haonnete soit il, ne propose rien d’autre que nous laisser sur les memes rails, avec juste plus d’austerité.


      • daryn daryn 1er mars 2012 17:07

        @Fergus,

        bonjour. Ne soyez pas (trop) de mauvaise foi. Bayrou est loin d’être seul (voir équipe et soutiens ici). Etant donnée la position de Hollande dans les sondages personne à gauche ne peut donner ne serait-ce qu’un satisfecit à Bayrou, et pourtant nombreux seraient parfaitement à l’aise avec son projet. Et il est évident que s’il était élu les ralliements se multiplieraient, de tous les côtés. L’UMP ne tient que par Sarkozy, et exploserait après sa défaite. Le PS aurait perdu une élection imperdable de trop, et je verrai bien une scission de sa partie modérée et une hémorragie vers le FG. La partie EE de EELV n’aurait pas de peine non plus à s’intégrer dans le dispositif. On assisterait en fait à une recomposition spectaculaire du paysage politique, certainement pas à une majorité UMP ou PS. Notez par ailleurs que FB n’a jamais prétendu qu’il aurait une majorité MoDem. On imagine plutôt une coalition de gouvernement avec des élus étiquetés majorité présidentielle sans pour autant renier leur histoire. Remarquez qu’alors que tous les partis ont publié leur investitures pour les législatives, le Mouvement Démocrate attendra au moins le premier tour des présidentielles. Ce n’est certes pas faute de candidats, mais plutôt pour laisser place aux inévitable négociations. Car l’unité portée par Bayrou y est prise au sérieux.

        Cordialement


      • daryn daryn 1er mars 2012 17:17

        @dawei,

        deux points : premièrement, Bayrou est éligible, Mélenchon non. Deuxièmement, la proportionnelle fait partie du référendum de moralisation de la vie publique qu’il organiserait en même temps que le second tour des législatives. Ce serait acté immédiatement, et appliqué pour la proportionnelle en 2017. Par contre, même si Mélenchon parvenait à jouer un rôle dans le gouvernement de Hollande, je doute fort qu’il parvienne à faire passer ne serait-ce que des fragments de sa révision constitutionnelle.


      • jaja jaja 1er mars 2012 17:58

        « Meluch est le seul qui propose de réduire le role de president a un role de figurant »

        Et le NPA le seul à carrément le supprimer....


      • mbdx33 mbdx33 1er mars 2012 18:11

        Pour ma part, je crois que Françaois Bayrou a laissé passer sa chance en 2007. Je le respecte, il a sur bien des points eu posé des diagnostics avant tout le monde, un exemple parmi d’autres : la dette.
        Mais voilà, je vais choquer ces soutiens, il ne représente que peu d’élus.

        Et le ralliement espéré des diverses composantes du centre droit et gauche, de mon point de vue, ne pourrait pas tenir longtemps.

        Diverses raisons à cela. D’abord la culture politique, car être du centre droit et du centre gauche ce n’est pas la même chose. Il y a quand même des divergences de fond importantes sur de nombreux sujets.

         Ensuite je partage le diagnostic de décomposition voire d’éclatement des deux grand partis actuels si une situation comme celle-là se produisait. L’UMP et le PS exploseraient, les verts également.

        Dans ce scénario, nous aurions probablement plusieurs partis à droite entre le Modem et le FN, la frange la plus à droite se réorganiserait soit en un parti nationaliste/ traditionnaliste, soit elle rallierait le FN.
        Un autre parti de droite plus classique serait créé.
        A gauche ensuite la partie modérée du PS viendrait rallier le Modem et la partie ancrée à gauche rallierait le Fdg.

        Certes la paysage politique serait boulversé, un renouvellement de la classe politique actuelle s’opérerait et nous retrouverions sans doute des partis plus marqués politiquement. Le FN ne pourrait plus dire que L’UMP, LE MODEM et le PS c’est la même chose ( NDLR Ce qui ne me dérangerait pas).

        Mais ces bouleversements politiques auraient un impact à tous les niveaux les communes, les départements, les régions, les sénatoriales et la députation. Et là, nul ne sait quelle majorité se dégagerait. Et donc quelle gouvernance pourrait avoir François Bayrou ?

        A terme, pour le militant de gauche que je suis, je pense que nous aurions une occasion inespérée d’en finir avec les étiquettes ex trotskiste, Maoiste, Marxistes, Léninistes, communistes, ...

        Nous pourrions réinventer LA GAUCHE. Une vraie gauche sociale, démocrate, entreprenante débarrassée des vieux démons du communisme. Une gauche dans laquelle gagner de l’argent ne serait plus un complexe, à condition de verser son dû fiscal mais aussi social. Un gauche qui ne donnerait pas l’impression de protéger la fonction publique et d’abandonner le salariat privé. Une gauche qui permettrait une nouvelle gouvernance dans les entreprises. un gauche qui protégerait le citoyen des requins de la finance. etc . Peut être cela ne serait pas nécessaire car cela se ferait naturellement autour du FdG.

        Mais si ... si..., si... Trop de si. Je ne crois pas au scénario que je viens de dérouler. Mais j’espère bien que JLM va « péter » la barre des 10% le soir du premier tour. Pour que le PS fasse un vrai virage à gauche.


      • mbdx33 mbdx33 1er mars 2012 18:14

        @daryn

        Bayrou ne peut plus être élu, il ne renouvellera pas son score de 2007.


      • daryn daryn 1er mars 2012 18:35

        @mbdx33

        je crois que vous sous-estimez l’intérêt politique que constituerait l’étiquette ’majorité présidentielle’. Par ailleurs j’aime bien votre gauche idéale, mais je le trouve en grande partie au Mouvement Démocrate, qui cherche sans dogmatisme à réaliser la synthèse entre liberté d’entreprendre et justice sociale. Cela commence à faire longtemps que je n’ai plus trouvé de source d’inspiration à gauche. Les socialistes sont fossilisés dans leurs combines, et le FG certain de ne pas être élu se permet tout et n’importe quoi... J’entends beaucoup de gens dire autour de moi que le référendum de moralisation de la vie publique aurait dû être une proposition de gauche. Or, il y a des points communs avec certaines propositions du FG, mais presque rien avec le PS, cherchez l’erreur... En fait c’est avec Bayrou que ça peut se produire, et nulle part ailleurs.

        La gouvernance ne serait pas facile pour Bayrou ? Tant mieux. Vous n’en avez pas assez de ces partis godillots, toujours pour ou toujours contre, caricature de démocratie et en pratique chambre d’enregistrement des instructions du château ? On se remettrait à faire de la politique, des négociations. Et comme la présence des députés serait obligatoire pour voter les lois, et que les votes seraient publics, chacun pourrait demander des comptes à son élu.

        Quant au score, wait and see.

        Cordialement


      • posteurfou posteurfou 2 mars 2012 12:52

        Paroole !!! paroole !!!! parolé ! ils promettent , mais aucun ne tient ses promesses !

        nous sommes dans la M****e , je vous le dis et que ce soit a gauche ou à droite je ne vois pas le bout , cela fait peur ..

        CRDT .. ;


      • corinnemahe 1er mars 2012 18:01

        Si on prend le pari que le mouvement social aura plus de poids avec Hollande, il faudra aussi une assemblée législative beaucoup plus à gauche que le PS. C’est pourquoi, il faut dès à présent se concentrer sur les législatives et faire campagne pour les candidats de gauche à gauche qu’ils soient du FdG, de NPA, LO, MPEP ...


        • bakerstreet bakerstreet 1er mars 2012 18:55

          Yes we can !


          • RBEYEUR RBEYEUR 1er mars 2012 20:02

            D’un côté on nous dit « sans la religion  pas de salut ! », d’un autre côté on nous nous dit « sans LA GAUCHE pas de salut !  », et des deux côtés on s’unit  pour dire  « CHASSONS SARKOZY ».  

            Donc, on vire Nicolas Sarkozy et on résout ipso facto tous nos problèmes…

            En résumant : avant mai 2007 c’était le paradis, de mai 2007 à mai prochain c’est l’enfer, à partir du 6 mai prochain cela redevient le paradis…

            CQFD, qui oserait dire que c’est compliqué la politique ?

            Mais il y a des réfractaires irréductibles dont je suis.

            Si j’avais été contemporain de la période où ce n’était pas Nicolas Sarkozy qu’il fallait chasser mais les juifs, alors je me serais converti au judaïsme alors même que je suis profondément laïc.

            Aujourd’hui, je me converti au sarkosysme, sans trop savoir à quoi cela correspond politiquement, uniquement parce qu’entre  les lyncheurs et le lynché je choisi irrésistiblement le camp du lynché…  

            On ne se refait pas…


            • crazycaze 1er mars 2012 22:03

              La présidentielle... c’est un premier pas, il faut évidemment mettre fin au CDD de NS !! Mais je persiste à dire que c’est aux législatives que ça va se jouer, et c’est là qu’il faudra faire en sorte que le PS soit OBLIGE de composer avec d’autres forces progressistes (Front de Gauche,EE, NPA...) de façon à contraindre la politique menée à s’ancrer résolument à GAUCHE, et qu’enfin on éjecte tous ces caciques réacs et orduriers de l’UMP qui sont non seulement complètement archaïques mais d’une incompétence et d’une bêtise gravissime.

              Première chose aussi à faire, revenir sur la loi qui permet aux députés non élus de toucher l’intégralité de leurs émoluments pendant 5 ans, ce qui est proprement scandaleux au regard de indemnités perçues par n’importe quel salarié qui est licencié !! Faudra aussi réviser leurs indemnités de retraite... inadmissible que 5 ans de mandat électif leur permet d’empocher 1500€ par mois à la retraite, et 1500 de plus à chaque nouveau mandat...

              Ah, merde... j’avais oublié... pour que ce genre de propositions soit décrété, il faut passer par un vote du parlement... Zut, encore raté !!

               smiley !


              • crazycaze 1er mars 2012 22:24

                @ RBEYEUR : Même si je souscris à l’idée d’être toujours du côté du plus faible... faut p’têtre avoir un peu de discernement... et ne pas oublier que le « lynché » en question est au service des despotes qui cherchent à mettre à genoux les peuples de tous les pays du monde... donc, il ne représente certainement pas les plus faibles, et même viré de son CDD, il sera bien mieux nanti que la plupart des salariés de ce pays, alors, t’as qu’à voir !!! smiley !!!


                • Guy Liguili Guy Liguili 2 mars 2012 00:04

                  Le saviez-vous ? Hollande est en train d’envoyer un émissaire au sein du show-biz et du monde de sport pour les rassurer et leur dire que la taxe de 75% ne se fera pas, que c’est juste un coup politique contre Sarkozy


                  • RBEYEUR RBEYEUR 2 mars 2012 00:09

                    @ crazycaze :
                     
                    « p’têtre » avoir du discernement ?

                    Avoir du discernement c’est quoi ?

                    Souscrire sans réserve à votre point de vue ?

                    Alors sur le coup ce serait vous le despote…

                    Mais, entre nous, votre solo de trompette sur le dirigeant que l’on veut viré, en l’occurrence Nicolas Sarkozy, motif pris qu’il est « au service des despotes qui cherchent à mettre à genoux les peuples de tous les pays du monde », ça c’est une rengaine servie aux peuples depuis des millénaires par tous les assoiffés du pouvoir qui, une fois qu’il l’on pris, endossent avec délectation le despotisme qu’ils dénonçaient pour y accéder….

                    A titre d’exemple, François Mitterrand à écrit en 1966 son fameux livre « Le coup d’état permanent » où il dénonçait le Général de Gaulle coupable à ses yeux d’exercer un pouvoir personnel dans le cadre des institutions de la 5° République, mais qu’a-t-il fait de ces institutions lorsqu’il fut élu en 1981 ?

                    Avoir « p’têtre » du discernement c’est comprendre que, depuis que le monde est monde, les despotes sont ceux qui oublient un peu plus souvent que les autres d’être cons…

                    A titre d’exemple, ceux qui gagnent plus de un million d’euros par an sont ceux qui oublient assez souvent d’être cons, les cons les plus irréductibles, pour ne pas dire inguérissables, sont ceux qui veulent les taxer à 75%  car, bien évidemment, ils ne feront que taxer du vent à terme…

                    Ça c’est « p’têtre » une petite approche de discernement…


                    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 2 mars 2012 05:25

                      @ RBEYEUR

                      Vous êtes désespérant(e) d’illogisme. Vous utilisez un vocabulaire rationnel pour donner des arguments qui ne le sont absolument pas. Il est très difficile de vous contredire car votre discours ressemble à celui d’un(e) adolescent(e) qui n’a pas encore réfléchi à l’organisation de la société. C’est , je crois, le narcissisme qui l’emporte chez vous, plongé dans une sorte d’obscurantisme et de mysticisme : ainsi vous choisissez toujours « le lynché », mais sans pouvoir expliquer pourquoi, c’est une sorte de foi. Ainsi, avoir de la fortune serait souvent une preuve d’intelligence (ou non-connerie si vous préférez). Ca, c’est la méritocratie de Sarko. Non, c’est faux : notre intelligence, nous pouvons la mettre au service de nous-même et de notre égoïsme ou de l’humanité, d’une cause, d’une recherche scientifique ou autre etc...On peut aussi naître riche tout simplement et refuser de partager. Est-ce parce qu’on est intelligent ou parce qu’on est con ? Que restera-t-il de notre existence fugace ? Hitler avait le pouvoir, je ne pense pas qu’on puisse dire qu’il était sot, mais où le placez-vous : dans les cons, ceux qui ont oublié de l’être, ou dans une autre catégorie ? Voyez comme votre raisonnement, s’il y a, est simpliste.
                      Mettez-vous dans la peau d’un travailleur pauvre qui sort du travail pour aller dormir dans sa voiture, ou celle d’un chômeur en fin de droits dénué de tout, suite à une délocalisation, que penseriez-vous de la politique de Sarkozy ? Qu’il n’est pas con et qu’il faut lui permettre de terminer le travail de sape qu’il a commencé en tant que ministre de l’intérieur ?
                      Je peux me tromper, mais je vous vois « enfant gâté », plutôt égoïste que solidaire. Je ne vous demande pas de souscrire sans réserve à mon point de vue, mais ; dans l’espoir de vous découvrir un meilleur discernement, je me permets de vous suggérer d’ouvrir les yeux sur la société telle qu’elle est, vous parmi les autres et non à côté, chercher le mot « idéal » dans le dictionnaire et prendre quelques minutes pour réfléchir à la relation qui pourrait exister entre morale et politique. Mais ce n’est qu’une suggestion, vous êtes libre de faire de votre vie ce que vous voulez. Moi, je fais partie des peuples, du peuple et je fais confiance au candidat qui veut nous redonner la parole alors que Sarko et ses amis détruisent la démocratie.


                    • crazycaze 2 mars 2012 10:56

                      Avoir du discernement, c’est déjà ne pas donner de fausses interprétations à ce qui est écrit. A un seul moment vous ai-je écrit qu’il fallait que vous endossiez mon point de vue ?

                      Ai-je une seule fois écrit où que ce soit que les politiques une fois qu’ils ont pris le pouvoir tiennent leurs promesses, qu’ils sont désintéressés par les ors de la République, qu’ils agissent pour le bien commun ?

                      Quant aux cons dont vous parlez non sans une pointe de mépris, et à ceux que vous considérez comme moins cons car quelque part s’ils ont accès aux richesses et au pouvoir c’est qu’ils le méritent, je comprends mieux quand vous écrivez « je me converti au sarkosysme, sans trop savoir à quoi cela correspond politiquement.. » : il semblerait qu’en effet vous manquiez singulièrement de connaissances en la matière, qu’il s’agisse de l’histoire contemporaine ou plus ancienne.

                      Alors de deux choses l’une, soit vous faites partie de ceux qui ont bénéficié de la politique du pouvoir en place et il est tout à fait normal que vous la souteniez, soit... Je vous laisse toute la liberté de compléter la phrase smiley !!

                      Pour information, aucun des partis se présentant ne correspond à mes opinions... Donc, pas la peine de voir en mes propos ceux d’un petit soldat servile au service de son parti.


                    • Gasty Gasty 2 mars 2012 08:49

                      Il faut prendre les gens par les sentiments, les faire pleurer :

                      Giulia est une petite fille de quelques mois qui craint de ne pas avoir la chance de grandir aux cotés de son père comme toutes les autres petites filles.
                      Pourtant, son papa ne l’a pas abandonnée. Seulement voilà ! il fait tout simplement le métier de pantin l’obligeant à des représentations en France et à l’étranger.

                      Contrairement à d’autres enfants, dont la situation est enviable, vous pouvez aider la petite Giulia a retrouver une stabilité sociale.

                       Aidez Giulia, rendez-lui son papa : en 2012, ne votez pas Nicolas SARKOZY.


                      • Traroth Traroth 2 mars 2012 10:08

                        Si Hollande devient président, il est clair qu’il ne faudra pas simplement le laisser faire ce qu’il veut, ce qui risque d’être ce que veut le pouvoir économique.


                        • lisée 2 mars 2012 10:54

                          Hier nous avons distribué des tracts front de gauche. Un électeur de base du PS nous a dit : « vous allez nous faire perdre avec votre front de gauche ».
                          C’est tout le contraire ! On sait qu’environ 80% des électeurs du front de gauche voteront PS au deuxième tour pour chasser sarko (qui sème le mépris récolte la haine, comme hier à Bayonne).
                          Si, comme cela semble possible, le front de gauche fait aux environs de 10% au premier tour, cela fera 8% au second pour le PS. C’est donc nous qui allons le faire gagner, et pas le contraire !
                          Voilà, M’sieurs-Dames du PS, ne nous méprisez pas trop, vous aurez bien besoin des voix du front de gauche au deuxième tour. Mais il serait équitable qu’en contrepartie vous nous fassiez quelques concessions programmatiques importantes, et pas seulement la promesse de quelques sièges ou strapontins .
                          Lisée.


                          • crazycaze 2 mars 2012 11:06

                            Je ne pense pas qu’ils méprisent le Front de Gauche et ses électeurs, ils ont tout simplement la trouille du bis repetita du 21 avril 2002, que le FG rafle les électeurs de l’aile gauche du PS... Que finalement, au 2eme tour, ce soit Sarkozy vs Le Pen ! 

                            D’ailleurs, NS, pour éviter un 21 avril 2002 à l’envers (Hollande vs Le Pen), a réussi à faire pression sur les petits candidats de droite (Boutin, Morin, Nihous, etc.) pour qu’ils ne se présentent pas. Il est pourtant évident qu’ils auraient pu aisément trouver leurs 500 parrainages, il suffisait qu’ils aillent voir des élus de gauche... comme les partisans d’extrêmes gauches parviennent à leurs 500 signatures en démarchant des élus de droite.


                          • jaja jaja 2 mars 2012 11:13

                            On voit que jamais vous n’avez prospecté pour trouver des parrainages à dire tant d’âneries....

                            Ex : Petits maires prospectés pour le NPA dans le Pas de Calais en une journée... une quinzaine visités 0 signature.....
                            Mais si vous connaissez des maires prêts à parrainer Poutou faites signe ! il manque une quarantaine de signatures et des désistements sont inévitables.......


                            • eric 2 mars 2012 11:39

                              C’est un peu triste de voir quelqu’un qui a du avoir une culture marxiste tomber dans la peopolisation et surtout oublier les grands enseignements du maître. Il faut regarder les infrastructures éocnomiques. Où est l’argent et où va-t-il.
                              A 57% du PIB de dépense publique, le rapport à l’impôt et à la dépense publique est évidemment la variable clef de la richesse, du social, du combat contre la pauvreté et donc de toute politique.
                              A ce niveau, il n’y a plus de « riches » qui tiennent. L’argent, notre argent, est déjà dans l’Etat et l’enjeu est de savoir comment on l’utilise.
                              Absolument toutes les politiques menées par la gauche a chaque fois qu’elle est au pouvoir, ou imposées par ses syndicats quand elle n’y est pas, on un seul et même résultat. Favoriser son cœur de cible électoral. Tous les rapports réalisé y compris par des officines de gauche ex ante arrivent du reste aux mêmes conclusion. « C’est tout a fait par hasard que les 35 heures ont été une aubaine pour les classes moyennes supérieures en commençant par celles a statut public et une catastrophe pour les ouvriers et les plus défavorisés » voir rapport de l’OFCE. C’est bien malgré nous que la politique du logement a permis a cette catégorie sociale de devenir propriétaire sur les trente dernières années pendant que les pauvres faisaient la queue en HLM. C’est une fâcheuse coïncidence si la réforme des retraites épargne ces gens au détriment des plus défavorises.

                              Prenons les baisses d’impôts les plus considérables réalisées ces dernières années au détriment des finances publiques et de l’équilibre budgétaire : 2002 ; Jospin Fabius. « Cagnotte ! »
                              50 milliards de ff de déficit en moins imprévu. On s’empresse de les dépenser....
                              18 milliards de baisse de TVA : profite un peu a tous le monde mais évidemment plus aux classe moyenne sup qui consomment en volume beaucoup plus que les pauvres, et en part relative, moins que les riches qui eux épargnent plus.
                              11 Milliards de baisse d’IR ! Pour qui ? Pour les deux déciles les plus bas de ceux qui le payent. Oui, mais l’IR est payé par la moitié de la population. Les deux décile, c’est la classe moyenne supérieure. 650 000 exonérés, 5 millions qui voient leur impôt baisser. La clientèle du PS
                              Et puis un effort particulier pour le cœur de cible : 1 milliard pour les profs.....

                              Enfin, les pauvres : la « politique de la ville » : 500 millions de FF ! Même pas 100 millions d’Euro !
                              Et encore ; tous le monde sait qu’un bonne part du budget ville consiste en subvention a des intervenant sociaux amis, pas à des transferts réels aux gens.

                              Et comme si cela ne suffisait pas, on ponctionne encore un milliards d’euro sur les cotisation chômage des seuls employés du privé ; au détriment évidemment de ceux qui sont le plus à risque, les moins payés et les moins diplômés, pour financer les intermittents de spectacle, dont les services sont surtout consommé par qui ? Par la classe moyenne supérieure à statut aux 35 heures.
                              Sans compter qu’un partie du budget politique de la ville a du abonder les actions culturelles des dits intermittents pour « illuminer »les pauvres prolos des banlieues.

                              Politique Sarko, exonération des heures sup ? Cela ne va pas aux cadres sup qui sont au forfait, cela ne va pas aux gens qui profitent déjà tranquillement de leur 35 heures et ne sont pas trop pressés de bosser plus parce que cela va bien merci.

                              Tout est à l’avenant quand on regarde de prés. Le programme Hollande ne dit pas autre chose dans le détail.

                              Alors ne tentez pas de faire pleurer Margot avec le président des riches et la jungle sociale. Ce que vous défendez, c’est votre beefsteak. La ponction prédatrice de la classe moyenne supérieure de gauche sur le budget de la nation au détriment des plus défavorisés.

                              Du reste, le Monde vient de vendre la mèche : Hollande fait ses résultats maxi dans les centres villes. 30% a Paris intramuros ou le prix du M2 est d’environ 8000 euro. Là ou peut importe les impôts qu’on paye, parce qu’« on en a de toute façon pour son argent ». Le cadre 2 enfants paye pareil que son homologue a 50 km de Paris en impôts nationaux, mais il n’a pas les impots locaux de la politique sociale pour les migrants, il a le lycee HIV a proximité pour ses gosses, la pitié salpêtrière pour se soigner, la meilleure politique culturelle gratuite dans un environnement soigné avec une RATP payé par l’Etat.... A la limite, il et même d’accord pour qu’on augmente les impôts de tous le monde y compris les siens.

                              C’est cela le modèle que vous défendez.


                              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 2 mars 2012 12:30

                                Il faut virer l’actuel président de la République à cause de ce qu’il est et de ce qu’il a fait et défait.

                                Mais nous avons un système d’élection présidentielle qui peut permettre la réélection de ce dangereux pantin. Il faut se rappeler l’élection de 2002. Actuellement, seul Hollande et Marine Le Pen sont en mesure de se qualifier contre lui pour le 2ème tour. Mélanchon est un excellent tribun mais personne ne le croit capable d’appliquer son programme s’il était élu. Et il ne décolle pas dans les sondages (qui sont ce qu’ils sont mais dessinent toutefois une tendance). Sans se faire d’illusions sur Hollande et ce qu’il pourra/voudra faire, il ne faut pas risquer de lui faire connaitre le sort de Jospin en 2002. Elisons-le et votons selon notre cœur, ensuite, aux législatives, et participons au mouvement social qui devra et pourra peut-être faire entendre sa voix sans subir les chars de Bachar el Assad !

                                • eric 2 mars 2012 13:27

                                  A Mourot , Eh oui, c’est embêtant hein, la démocratie ? Tous le monde vote. Et a peu prêt tous le monde comprend quel est l’enjeu. Qu’est ce qu’on fait avec les 57% de PIB que nous consacrons collectivement à notre État. On dépense à tous va au bénéfice de la classe moyenne sup de gauche qui en vit, ou on remet l’État au service du citoyen en limitant ses dépenses ? Bien sur que le débat va se raidir et se clarifier avec la gauche apeurées toute unie pour défendre ses prébendes corporatistes, et le reste de la population exprimant clairement que cela va bien pour l’instant. Jospin en 2002 sur 50 milliards de « cagnotte » il en donné 11 en direct a sa clientèle, 18 indirectement, et 500 millions pour les pauvres, moins de 100 millions d’euro, pour la politique de la ville, dont l’essentiel consiste à financer des « animateurs de gauche en tout genre », et vous croyez que les gens ont oublié ?
                                  Là vous nous dites clairement, votons pour Hollande qui rouvrira les robinets, et on se battra entre nous après pour se partager les dépouilles....
                                  Les trois % des verts pourraient nous coûter la moitiés de nos centrales nucléaires. Combien pourraient nous coûter les 8% du PC ? A mon avis en ce moment, on a pas les moyens...
                                  Je sais bine que les classes moyennes supèrieures politisées à statut sont les plus égoïstes, les plus revendicatrices et les plus dangereuses, mais aujourd’hui, il y a urgence sociale. Qu’elles attendent que la situation soit rétablie avant de recommencer à s’empiffrer sur le dos du peuple.


                                • kitamissa kitamissa 2 mars 2012 13:04

                                  Je me marre, mais je me marre , mais alors qu’est ce que je me marre ! parce si ça se trouve Sarkozy va rester !


                                  c’est pas ce que j’espère parce qu’il a trompé la Droite, mais parce que Flamby l’enfariné , il a déconné à fond avec ses 75 % d’imposition sur les hauts revenus, et que dans la Gauche, il y a également des gens friqués,les artistes en premier, les éditeurs, les gens de la presse, ceux du showbizz, les écrivains célèbres, les théatreux, les peintres,les musiciens, les acteurs....les journalistes, bref , tou le gratin de la Gauche caviar qui bouffe ailleurs qu’à la cantine de chez Renault !

                                  et là, comme il a du se faire remonter les bretelles par ses potes pétés de thunes , il fait volte face, mais c’est trop tard, parce que si il veut passer, il lui faudra les voix de l’extrême gauche qui a pris cette résolution pour argent comptant et le tient par les couilles !

                                  il va y avoir tout un tas de gens qui vont se tirer en Suisse, ou à Monaco, ou ailleurs ,mais à l’abri du fisc ! et ça commence déjà ! ou alors il vont voter pour Sarko pour conserver leur blé, ou au moins être rassurés !

                                  mais bon, ça fait chic sur Avox de revenir sur la propagande rouge style après guerre quand le PCF proclamait à la venue de De Gaulle : Le fascisme ne passera pas ! " 

                                  manque plus que le couteau entre les dents !

                                  • Jean-paul 2 mars 2012 13:18

                                    Chalot nous explique qu’il faut chasser l’original pour y mettre la copie .


                                    • dominique 2 mars 2012 13:32

                                      Et franchement vous pensez que quelque chose va changer ? De droite ou de gauche sans le capital nos chers élus ne peuvent rien faire. A voir leurs indemnités et leurs futures retraites je ne crois pas que les soucis du « français d’en bas » soit leur principale préoccupation. Ils ou elles veulent le pouvoir et voilà. Les pauvres ne pourons pas payer d’impots, les riches vont mettre leurs tunes à l’abri et la classe moyenne va payer pour tous. C’est aussi simple que cela. Aulieu de chanter la Marseillaise il faudrait peut-etre appliquer le refrain...


                                      • eric 2 mars 2012 14:24

                                        Bien sur que quelque chose changera. SI c’est Hollande, on aura du Jospin façon cagnotte budgétaire ou on exonère d’impôts les tranches les plus bases de ceux qui payent l’IR, c’est à dire la classe moyenne supérieure avec des 35 heures pour profiter de leur argent ; SI c’est Sarko on aura des exonération de charges sociales pour ceux qui sont aux heures sup. Dans les deux cas, cela vide un peu les caisses, mais au moins dans le second cela profite aux moins riches.
                                        Là ou vous avez tort, c’est que ce n’est pas toute la classe moyenne qui sera frappée, mais bien celle qui bosse, dans le privé, qui vit en province et les petits blancs au dessus des minimums sociaux trop riches pour être aidés et qui votent Le Pen. Les autres ; la clientèle du PS, sera fappé aussi, mais elle, elle en a pour son argent et donc elle s’en fout un peu.


                                      • hacheii 2 mars 2012 13:52

                                        Chassons les socialistes ..... ! Cette engeance ... !


                                        • kitamissa kitamissa 2 mars 2012 14:13

                                          ce cancer plutôt !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès