Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cheminots, salariés du privé : même combat !

Cheminots, salariés du privé : même combat !

Le 31 mars, les cheminots se joindront à la manifestation interprofessionnelle contre la Loi Travail. Le néophyte pourrait croire que nous ne sommes pas concernés. Bien au contraire, la réforme El Kohmri entre en résonance avec l'épisode majeur de renégociation des conditions de travail dans laquelle sont engagéesla direction de l'entreprise et les organisations syndicales.

La renégociation de l'accord temps de travail

 

La réforme du ferroviaire de 2014 imposait une renégiciation de l'accord temps de travail (RH 77 en interne) en 2016. Nous y sommes.

Qu'on ne s'y trompe pas, les 35h et les RTTs n'en sont pas les sujets principaux, loin s'en faut.

Dans une entreprise où un nombre important de salariés travaillent en horaire décalé, en 3*8 ou 7/7, le temps de travail, ça veut dire les mesures compensatoires pour le travail de nuit, le week-end, les jours fériés, pour les périodes d'astreintes ; ainsi que des heures supplémentaires. Dans notre entreprise soumises à la continuité du service public, la prolongation accidentelle de la durée de travail peut aller - dans des cas exceptionnels - jusqu'à 24h.

Le renégociation se passe en trois temps. Dans un premier temps, le gouvernement a publié un décret socle, applicable à l'ensemble des travailleurs du ferroviaire, publics comme privés. Ce décret à déjà été amendé (voir Image) suite à l'action de grève du 9 mars. On voit cependant qu'on part très loin de l'objectif d'arrivée , et que le décret socle n'est pas du tout satisfaisant pour les cheminots.

Dans un deuxième temps, le patronat et les syndicats négocient un accord de branche, là encore applicable aux salariés publics comme privés. La négociation est en cours.

Enfin, va s'ouvrir la négociation sur l'accord d'entreprise interne à la SNCF.

 

Et la Loi Travail dans tout ça ?

La Loi El Kohmri vient changer la donne, d'où l'irruption des cheminots dans le débat.

Tout d'abord car la Loi Travail va inverser la hiérarchie des normes. Nous négocions un accord de branche, puis un accord d'entreprise. Aujourd'hui, un accord d'entreprise ne peut qu'être plus favorable aux salariés qu'un accord de branche. Si la loi passe, la direction de la SNCF pourra proposer un accord d'entreprise plus défavorable, sous certains aspects, que l'accord de branche...

Ensuite parceque la Loi Travail définit par exemple l'astreinte comme un temps de repos. Dans l'accord d'entreprise actuel, l'astreinte est compensé soit par une prime, soit par des repos supplémentaires... Ce serait remis en cause.

Les possibilités de déroger au paiement majoré des heures supplémentaires affecteront aussi les cheminots...

 

Bref, les sujets ne manquent pas, de convergence entre la loi Travail et la renégociation de l'accord d'entreprise "temps de travail"à la SNCF.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 30 mars 09:09

    Le FN se proclame la voix des oubliés, de tous ceux qui n’ont pas droit à la parole et qui subissent la politique des partis traditionnels, des gouvernements successifs et de Bruxelles. Dans cette énumération de responsables, il en oublie volontairement un : le patronat. Les fermetures d’usines, les suppressions d’emplois, le chômage, les bas salaires, la remise en cause des acquis sociaux ne seraient pas de sa responsabilité. Comme si Lire la suite… »


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 30 mars 10:40

      @straine

      Bonjour,

      Oui, mais pour le FN c’est à peu près tout ce qui le dérange. L’article 6 concernant les revendications communautaires, normal puisque l’immigration occupe les presque- disons à la louche- 80 % du discours frontiste.

      Mais le reste, la loi MACRON/EL KHOMRI, en elle-même et ses nombreux arrangements avec le MEDEF, ça, c’est silence radio.

      Je viens de faire paraître sur AGORAVOX un article en trois volets sur la loi sur le travail où je détaille tout ce qui attend le monde de l’Entreprise, salariés toutes catégories confondues.

      Alors ramener pour noyer le poisson, tout à la question migratoire, c’est vraiment prendre les gens pour des neuneus.

      Les réactions ne se sont pas fait attendre sur mes trois articles, où l’on constate une dichotomie très vite dégagée dans les commentaires, d’un côté les défenseurs de la loi el khomri particulièrement offensifs, agressifs et de l’autre, ils ont très peur de la contestation, car pour certains, ce sera pain bénit et ceux qui invitent les citoyens à une prise de conscience générale, car tout le monde sera touché par cette loi inique, privé comme public. Y compris les indépendants ( un article est consacré aux auto-entrepreneurs)

      Cordialement. 


    • Robert GIL Robert GIL 30 mars 10:53

      @straine
      citez moi une avancé sociale qui est le fait d’une lutte menée par le FN ? Et pour lutter contre la loi El Khomri, quels sont les actions que prevoit le FN ? Il peuvent trés bien appeler a une manif, un rassemblement ou autre, personne ne les en empeche. Quand des salariés sont comdamné parce qu’ils se sont defendus face a la violence patronale, il est ou le FN ? Pour soutenir des grévistes qui defendent leur travail, il est ou le FN ? Le FN c’est un double langage qui ne convainc que ceux qui y croient !


    • Alpo47 Alpo47 30 mars 09:49

      Les cheminots défendent leurs « conditions de travail » ...
      Sont ils seulement au courant de ce qui se passe dans le reste de la société ?

      Notre société est fondamentalement inégalitaire, et je parle ici des conditions de travail et encore plus de départ à la retraite. Comment peut on encore accepter qu’une catégorie puisse partir à la retraite à partir de 50 ans (conducteurs) ou 57 ans, avec 75% de leurs derniers salaires, alors que les salariés du privé vivent des conditions extraordinairement plus difficiles, bien au delà de 60 ans et 50% des 25 dernières années. Comment peut on encore oser revendiquer avec cette différence ? Pour ce qui est du domaine de la retraite, les cheminots sont extraordinairement favorisés.

      Et il semblerait qu’on leur demande de travailler un peu plus ? Je me demande si ce n’est pas une bonne chose de les mettre un peu au travail pendant le court laps de temps où ils sont en fonction ...

      Sait on que si on oppresse toujours plus les salariés du privé, retarde et réduit leur retraite, c’est pour pouvoir payer celles extraordinairement avantageuse du public ?

      Il y a bien un scandale chez les cheminots, mais pas celui que décrit l’auteur.


      • Gasty Gasty 30 mars 10:10

        @Alpo47

        Sont ils seulement au courant de ce qui se passe dans le reste de la société ?

        Croyez-vous qu’ils soient cheminots de pères en fils, épouses comprise ? Ça peut probablement arrivé mais c’est quand même rare qu’un père, des fils ou filles et l’épouse soient tous cheminots.

        C’est comme de croire que les chômeurs ne connaissent pas le travail et qu’ils connaissent seulement les indemnités.


      • foufouille foufouille 30 mars 10:10

        @Alpo47
        "Sait on que si on oppresse toujours plus les salariés du privé, retarde et réduit leur retraite, c’est pour pouvoir payer celles extraordinairement avantageuse du public ?"
        non c’est pour payer la retraite du RSI et des agriculteurs. surtout.
        4400 000 000 de déficit
        ensuite les salariés agricole
        2183 000 000
        la SNCF juste 1 000 000 en 2012.


      • bibou1324 bibou1324 30 mars 10:16

        @Alpo47
        Vous êtes jaloux, vous avez une vie que vous détestez, parce que vous n’avez pas la chance de travailler dans le public. Allongez vous sur le divan, nous allons en parler, votre cas est très symptomatique d’une bonne partie de la population.


        Il faut que vous compreniez quelque chose : Ce n’est pas parce que vous galérez dans le privée qu’il faut que tout le monde galère comme vous. Eh oui certains ont plus de chance que vous. Laissez les en profiter, occupez vous de votre petite personne et militez pour les droits dans le privé, au lieu de blâmer ceux qui ont choisi la bonne place, au lieu d’essayer d’enfoncer ceux qui ont mieux réussi que vous dans leur vie.

        Tirons cette société vers plus de respect des autres.

      • Pingouin094 Pingouin094 30 mars 10:18

        @Alpo47 : Avant de demander aux cheminots d’être au courant de ce qui se passe dans le reste de la société, commencez déjà par savoir ce qui se passe à la SNCF.

        Donc effectivement, les cheminots ont le droit de partir à la retraite à 57 ans, ou 52 ans pour les conducteurs (et non 50 comme vous l’indiquez à tord). Mais ce droit n’est que très théorique, puisque, comme les salariés du privés, ils doivent cotiser 42 ans pour avoir droit à une retraite à taux plein. Comme tous les autres salariés, les cheminots sont soumis à une décote s’ils ne cotisent pas 42 ans. Donc, à moins d’avoir commencé à travailler à 15 ans, les cheminots ne partent pas à la retraite à 57 ans avec une retraite à taux plein. Plus encore, beaucoup de cheminots (comme moi) on commencé à travailler dans le privé ; ils ont donc cotisé plusieurs années au régime général avant de cotiser au régime de la SNCF... Le résultat se fera sentir (en négatif) à l’arrivée...

        Par ailleurs, il est entièrement faux de dire que les cotisations de retraites du privé finance celle de la SNCF (qui n’est pas la même chose que le public). La Caisse de Prévoyance et de Retraite de la SNCF est un organisme indépendant... IL n’y a pas de lien entre les deux.

        Enfin, de plus en plus de cheminots démissionnent, car les conditions de travail se révèlent souvent meilleur dans le privé, notamment avec des salaires largement supérieurs. C’est un phénomène qui commence à inquiéter la direction de l’entreprise. De même que le régime spécial de retraite ressemble de plus en plus à un « fil à la patte » pour les cheminots, compliquant la démission pour aller dans le privé (il faut racheter les années de cotisations retraites), plus qu’à un avantage....



      • Pingouin094 Pingouin094 30 mars 10:54

        Merci pour ce lien, très utile.

        Je note au passage que la compensation du régime SNCF est quasi nulle, faux débat.

        Sans parler de la légitimité du système de compensation, l’exemple le plus flagrant étant les agriculteurs. Avec la baisse très importante du nombre d’agriculteur, il est évident que les agriculteurs actifs d’aujourd’hui ne peuvent à eux seuls financer les retraites des agriculteurs d’hier.


      • Robert GIL Robert GIL 30 mars 11:03

        @Pingouin094
        oui, d’ailleurs dans le centre de la france la sncf supprime des train fautes de conducteurs et d’agent pour entretenir les voies ... ont devient peu a peu un pays sous devellopé avec une riche elites pleine au as , et qui en veut toujours plus ... bientot les actions violentes seront ineductables pour retablir la justice !


      • rocla+ rocla+ 30 mars 13:28

        @bibou1324


        Incroyable  conclusion  d’ un salopard de gréviste  :

        Tirons cette société vers plus de respect des autres.

        Demain  il va respecter  ses clients en faisant grève . 

        Il est fou ce type  d’ oser parler de respect .

      • Alpo47 Alpo47 30 mars 13:31

        @bibou1324

        Voilà vraiment quelqu’un qui parle sans rien savoir. Juste l’invective ... pour l’invective.

        Je ne suis pas salarié mais profession libérale, dans le secteur de la Relation d’aide, je gagne correctement ma vie et mon travail me passionne. Même lorsque je sais que la journée va être longue et peut être difficile, je me lève le matin avec « la banane ». Alors, gardez donc pour vous vos « remarques » déplacées.

        Notre société est fondamentalement injuste et inégalitaire. D’abord, parce que le haut de la pyramide profite de tous les changements, avancées, réformes ... pour s’enrichir encore plus au détriment du reste de la société. Et que la fonction de TOUS les gouvernements est de maintenir et renforcer cet état de fait.
        Ensuite parce que dans le reste de la société, il y a encore trop d’injustices et d’inégalités. La fonction publique fait partie de ceux qui tirent la couverture à eux, bénéficie d’avantages inégalitaires et injustifiés. S’ils devaient être payés, en activité ou à la retraite, en fonction de leur vraie productivité, il y aurait de vrais changements. Mais c ’est hors de question juste parce qu’ils ont UN GRAND POUVOIR DE NUIISANCE, notamment pour bloquer la société. Ce que va encore faire la SNCF, si j’ai bien compris.
        Les cheminots, mais c’est une blague. Tout le monde en a rencontré, jeunes retraités et qui se vantaient de ne pas « en avoir fichu une rame » pendant leur période de travail et ils gagnent plus à la retraite que la moitié des salariés du privé en activité.
        Tout le monde trouve ça normal ? ( Je veux dire en dehors de militants d’extrême gauche ...)

        Et remarquons ensemble que lorsqu’on a besoin d’un service de l’administration, on n’a que des ennuis. Ce matin, je suis allé dans ma mairie pour une formalité, je suis évidemment « tombé » sur une fonctionnaire qui a commencé par me « fusiller » du regard et a continué avec « Qu’est ce que vous voulez ? » avec le ton d’un crocodile affamé. Je suis dubitatif de savoir que mes impôts servent à rémunérer cette personne ...Idem à la DDE ... etc ...

        Aimer son travail dites vous ??? Combien de ces fonctionnaires aiment leur travail ? Combien se rappellent qu’ils sont AU SERVICE DU PUBLIC ? Trop peu. Défendre leur confort et leurs acquis mobilise tous leurs efforts.

        Alors, quand on considère leurs avantages, parfois exorbitants, on ne peut que rester circonspects . Mais qui va oser réformer REELLEMENT la fonction publique ? Surement pas la gôôôche actuelle donc ce sont les principaux (derniers) électeurs.

        Alors, la majorité de la société va devoir continuer de subir le joug de l’administration, ces « règles » abusives, son indisponibilité ... etc.


      • Alpo47 Alpo47 30 mars 13:38

        @Pingouin094

        Lorsque ce ne sont pas les assurés sociaux qui paient, ce sont les contribuables ou ... les usagers.


      • foufouille foufouille 30 mars 14:17

        @Alpo47
        « Je ne suis pas salarié mais profession libérale, »
        ta retraite sera donc payé par les salariés.


      • Alpo47 Alpo47 30 mars 14:22

        @foufouille ...

        Ma retraite ???? D’abord, je suis passionné par mon travail et me retraite , ce sera au minimum vers 70 ans. Ensuite, les professions libérales ont leur propre caisse (CIPAV) qui prélèvent chaque année 20% de mon chiffre d’affaire.
        Je vous suggère donc de vous informer avant d’affirmer des choses comme cela ...


      • Alpo47 Alpo47 30 mars 14:26

        @Alpo47

        Erratum ...20% de mon revenu imposable et non chiffre d’affaire.


      • foufouille foufouille 30 mars 14:28

        @Alpo47
        j’ai mis un lien plus haut
        comme ya plus de sous chez les cultos et RSI, tu cotises pour eux. mais comme c’est 4,4 milliards de déficit annuel qui reste, ce sont les salariés qui paye pour les non salariés.


      • tashrin 30 mars 14:28


        @bibou1324

        Tirons cette société vers plus de respect des autres.
        Il faut egalement que vous compreniez quelque chose...
        Le respect, ca commence par prendre en considération ce que vivent les autres. Pas simplement à leur dire je m’en sors mieux que vous et je vous emmerde... Sinon vous aurez à peu près la même réaction en face...
        Et il n’est effectivement pas legitime qu’une partie de la population bénéficie de conditions par trop avantageuses, qui plus est si lesdites conditions sont financées par les cotisations versées par ceux qui n’en beneficient pas...

        Je ne suis pas manichéen, mais pour pouvoir communiquer, il faut commencer par ecouter

        Eh oui certains ont plus de chance que vous
        Non ca n’est pas de la chance. C’est une situation ubuesque qui date de mathusalem dans un contexte qui n’est plus celui d’aujourd’hui et qui nécessite une remise à plat. Mais je focalise pas sur les cheminots, on peut dire la meme chose des intermittents, des députés, des anciens ministres, etc...

        La simple difference de la regle de calcul (l’assiette qui sert de base au calcul de la pension de retraite entre privé et public justifierait à elle seule qu’on remette les pendules à l’heure, independamment même des regimes speciaux)


      • Alpo47 Alpo47 30 mars 14:43

        @foufouille

        Je ne suis ni artisan, ni commerçant, mais PL et ma caisse est bénéficiaire. Et les chiffres que vous annoncez constituent la totalité des transferts.
        C’est mieux de ne pas tout mélanger et maintenant, je dois travailler ... pour pouvoir payer mes cotisations.


      • foufouille foufouille 30 mars 15:52

        @Alpo47
        oui mais au final, ce sont les salariés qui payent le plus pour les non salariés. c’est une broutille la SNCF.


      • tonimarus45 30 mars 16:19

        @Alpo47---- je pense que l’on doit parler des metiers que l’on connait ????voici pour le retraites des cheminots

        cela que vous vouliez non ??

        TENEZ « »pour les retraites cheminots en copie colle

        « »« »

        Taux de cotisations supérieur de 12% à celui du privé

        Le taux des cotisations est de 36,29 % du salaire brut (7,85% de part salariale et 28,44% de part patronale). Soit 12 points de plus que celles du Régime Général (retraite de base + retraite complémentaire). Ainsi, pour une masse salariale identique, un cheminot perçoit un salaire net inférieur à celui d’un salarié du secteur privé.

        Ce différentiel de cotisation est calculé et fixé par décret d’Etat depuis 1983. Il détermine un taux de cotisation supplémentaire (appelé taux de cotisation normalisée) permettant de financer les prestations spécifiques versées par la Caisse des retraites aux cheminots (âge de départ en retraite à 50 ou 55 ans, par exemple).((Ces ages de depart ont ete remis en cause, a la hausse))

        Cette cotisation normalisée destinée à assurer les prestations spécifiques est prélevée, comme les autres charges de personnel, sur les recettes (comme dans toute entreprise). Les cheminots paient ainsi, par leur travail, les prestations spécifiques de leur régime spécial de retraites sans mettre à contribution la solidarité nationale. Lorsqu’un automobiliste achète du carburant, il participe indirectement au financement d’une partie des dispositifs de retraites supplémentaires propres aux salariés de la pétrochimie.

        À titre d’exemple, les prestations spécifiques du régime spécial des cheminots représentent un coût de 0,0002 € par kilomètre voyageur ou tonne fret transportée. Ainsi, sur un billet Paris-Lyon (soit une distance de 500 km) la part de recette théorique revenant aux prestations spécifiques ne dépasse pas 0,1 E.

        Quant à la Caisse de Retraite de la SNCF ; tous les audits de la Cour des Comptes ont reconnu sa bonne gestion...

         SACRE BEMOL ???? ET SURTOUTGARDEZ CELA SOIGNEUSEMENT CELA VOUS EVITERAS PARFOIS DE DIRE DES betises..

        «  »«  »

      • tonimarus45 30 mars 16:25

        @Alpo47—bonjour— voici en copie /colle
         »«  : Les cheminots partent à la retraite à 50 ans

        FAUX. Les cheminots ont aussi été touchés par les réformes des retraites de 2008 et 2010. Ceux qui relèvent du régime spécial de retraite -c’est-à-dire uniquement ceux qui ont été embauchés par la SNCF avant l’âge de 31 ans- peuvent partir à 52 ans pour les conducteurs et à 57 ans pour les agents sédentaires. En 2011, l’âge effectif moyen de départ à la retraite était de 55,1 ans. Selon les projections du Conseil d’Orientation des Retraites publiées l’année dernière, il augmentera pour atteindre 61 ans en 2026..


      • Etbendidon 30 mars 17:29

        @Gasty
        POUAF connait pas le monde des dockers celui là (ainsi que d’autres)
         smiley


      • Pingouin094 Pingouin094 30 mars 20:40

        @Alpo47 : Non, les clients. On dit les clients désormais, dans la Novlangue de la direction de l’entreprise.

        Oui, la SNCF est une entreprise, elle cherche à faire des bénéfices, ce qui passe naturellement par le fait de faire payer ses services à ses clients....

        Ah un moment, il faut savoir ce qu’on veut. Si vous voulez que la SNCF soit une entreprise comme une autre, il faut qu’elle ait des clients comme les autres...

        (Moi, ce n’est pas ce que je veux, ceci dit)


      • tashrin 30 mars 10:02

        J’allais dire c’est dangereux comme article :)
        Ca risque d’être savoureux dans les commentaires.
        Et pour être honnete, je comprendrai


        • rocla+ rocla+ 30 mars 10:28

          À la Sneufeu il annoncent un truc pour demain , une chose qu’ ils 

          n’ ont encore jamais faite depuis la création de la Société Nationales des 
          Chemins de Fer Français .

          Une chose originale  à laquelle ils n’ ont jamais pensé depuis le début de 
          cette belle entreprise à casquettes chefs de gare .

          Inouïe , surprenant , du jamais vu , public chéri avancez d’un pas pour 
          que tout le monde puisse voir et entendre . 

          je vous le donne en mille , en cinq cent et en trois francs cinquante .

          Retenez votre souffle , nous assistons à un moment unique dans l’ histoire 
          des transports ferroviaires .....

          Je ne vais pas tarder à vous affranchir 
          .

          Vous allez avoir droit à une annonce extraordinaire . 

          Demain , oui demain  la SNCF va faire grève . 

          Si maintenant  le entreprises à la pointe se mettent à innover et trouver
          de choses jamais pratiquées , la concurrence à qu’ à bien se tenir .

          Nous , SNCF , sommes les fers de lance de l’ innovation , du jamais vu 
          .
          `Pour la satisfaction de notre aimable clientèle qui nous fait confiance
          depuis tant d’ années , nous sommes fiers ,que dis-je , émus de vous annoncer 
          cette bonne nouvelle .

          Répandez la autour de vous amis clients , annoncez la bonne nouvelle à vos 
          amis et connaissances , la SNCF innove , demain c’ est grève . 

          Ami public , merci de votre attention , sachez que nous prenons soin de vous , nous SNCF sommes une équipe entièrement dévouée  à votre confort et aux buts de la création
          de notre belle entreprise .

          Vive le client satisfait  !

          Vive la SNCF  ! 

          Vive la France !

          • foufouille foufouille 30 mars 10:32

            @rocla+
            vive les retraites assistés du RSI


          • Robert GIL Robert GIL 30 mars 11:07

            @rocla+
            la critique est facile lorsque l’on a profité de toutes les aides possibles et imaginable et passer son temps a plumer les clients. je me rappel tes réflexions a deux balles lorsque je bossais chez toi ... heureusement que j’avais d’autres compensations !
             Derriere ton clavier tu te defoule, mais a l’epoque, si on gueulait plus fort que toi tu te tirais en bougonnant !


          • rocla+ rocla+ 30 mars 11:45

            Chers amis  grévistes , malades , cas soces , connards en tout genre , 

            assistés RSA bénéficiaires CMU , 
            vous pouvez sortir les saloperies que vous voulez sur mon compte me 
            moinsser à moins cent mille  , je ne peux vous empêcher vos diffamations 
            en tout genre , un qui parle de s’ astiquer l’ autre débile parlant sans arrêt
            de choses qu’ il ne pourrait en aucun cas prouver , chers amis larbins critiquant
            les salauds de patrons chez lesquels ils vont se faire parait il exploiter toute leur 
            vie et qui ont pas le moindre orgueil pour quitter le monde qu’ ils affirment 
            pourri , amis gauchistes sans-couilles donc , je répète , vous pouvez inventer 
             n’ importe quoi à mon sujet , donc aucun d’entre vous les déficients mentaux 
            ne pourra jamais apporter le moindre début de preuve , donc chers amis menteurs 
             truqueurs branleurs , il y a une seule vérité  en ce qui vous concerne et que tout le
             monde peut constater , c ’est que demain Jeudi 31 Mars 2016 on 
            assistera  à une des innombrables grève  d’ une société prenant les clients pour 
            des cons . 

            Aussi chers amis , je vous invite à continuer vos saloperies et vos délires de 
             gros cons , de rester dans les boites qui vous oppriment , et de penser à la grève 
            suivante de la semaine du mois et des années d’après . 

            Vive la SNCF 

            Vivent les branleurs qui font grève .

            Vive la France Rance de la sous merderie organisée . 



            • jaja jaja 30 mars 12:11

              @rocla+

              Mon pauvre Rocla ! toujours ces aigreurs d’estomac... smiley


            • foufouille foufouille 30 mars 12:15

              @rocla+
              c’est la compensation des caisses de retraites, cassos assistés du RSI.
              mieux que le minimum vieillesse des salariés car pas d’hypothèque sur tes baraques d’assisté cassos.
              les salariés payent ta retraite d’assistés du RSI.
              un vrai cas social de régime spécial.


            • Robert GIL Robert GIL 30 mars 13:30

              @rocla+
              prendre les clients pour des cons ... a l’époque tu t’en vantais !


            • rocla+ rocla+ 30 mars 13:36

              @Robert GIL


              Alors  oui , Gil si tu me trouves un commentaire de moi pour 
              étayer ta diffamation montre le moi . 

              J’ attends . 

              Un post  de moi dans lequel je me vante de prendre les clients pour des cons .

              J’ attends .

            • foufouille foufouille 30 mars 14:14

              @rocla+
              15 vendeurs de beignets c’est industriel. et la boulangerie becker ................


            • Robert GIL Robert GIL 31 mars 08:31

              @rocla+
              je t’ai pas dit un commentaire, mais c’est ce que tu disait a l’époque ou je bossais chez toi ... et dit moi pas que tu ne t’en souviens pas ! Les jours ou tu était furax parce que ...bon je ne vais pas etaler ta vie privé sur ago !


            • jaja jaja 30 mars 12:10

              « Oui, nous nous serons des centaines de milliers à nous mobiliser, à faire grève, à manifester, pour exiger le retrait de la loi Travail. Dès maintenant, discutons des suites du 31 mars, comment nous pouvons créer le rapport de forces pour faire reculer le gouvernement. Exerçons notre pression sur les directions syndicales nationales pour qu’elles ne puissent pas se dérober. Discutons-en sur nos lieux de travail comme le font les lycéen-ne-s et les étudiant-e-s dans leurs lycées et leurs facs. Tissons les liens nécessaires entre établissements, entre entreprises, entre salarié-e-s, jeunes, militant-e-s pour pouvoir nous-mêmes décider de la continuation de notre lutte.

              Il s’agit de préparer, toutes et tous ensemble, l’affrontement avec le gouvernement. »


              • rocla+ rocla+ 30 mars 12:19
                Lekuna dit :
                Publié le 07.03.2016 à 18:06:41 - Répondre à Lekun 

                Personnellement, je suis chaque jour scandalisé du pouvoir detenu par la SNCF-RATP. Quelles que soient leurs revendications/conditions de travail, il est absolument anormal de paralyser des millions de personnes qui se rendent au travail, ou qui ont des rendez-vous, entretiens, examens ou autre, peut-être déterminants dans leur vie.
                Dans toutes les professions, tous les milieux, nous faisons également face à des restrictions budgétaires, du personnel, et des gels de salaire. Mais nous n’avons pas ce pouvoir, et nous ne bloquons pas le pays pour autant !
                Chaque jour des trains sont supprimés, retardés, et les conditions de voyages dans certains trains sont déplorables ! Tag, urine, canabis etc... Une fois encore nous allons écouter les problèmes des salariés plutôt que ceux des dizaines de millions d’usagers !
                Cette journée de grève, combien va-t-elle coûter à l’état ?? Encore des milliards, en retards, en non productivité, en fraude de présence, et surtout en subventions pour combler le manque à gagner et les dettes de la SNCF RATP !!!
                Personnellement, je vais devoir poser un jour de congés car je sais d’avance comment se déroulera la journée. 1 train sur 4 ou 5, c’est à dire un train par heure ou deux heures, qui de plus sera rempli à raz bord, et dans lequel je ne pourrais pas monter.
                La SNCF impose donc, selon son bon vouloir, à des millions d’usagers payant dejà des centaines d’euros par an, de poser des jour de congés car ne pouvant pas se rendre au travail.
                Je sais également que les plus malins me répondront de prendre une voiture, un taxi ou un bus... Qui payera le taxi ? L’autoroute sera bouchée également, et les bus pleins à craquer.
                Merci donc de ne répondre que si vous connaissez la situation, et que vous êtes réellement concerné par ces grève, car je connais déjà les réponses des personnes n’utilisant pas le train, ou travaillant à 10 minutes de chez eux.
                Je vous invite également à jeter un oeil au tableau de toutes les grèves SNCF en France, pour vous rendre compte de l’abus que représente le droit de grève. Une grève générale déjà prévue également pour le 31 Mars !
                Deux grèves par mois, où est le respect, la morale, le droit de travailler pour nous autres ? Et la privatisation n’aura pas lieu de sitôt ! Nous continuerons de payer pour combler le déficit.
                Un dernier mot aux employés qui se plaignent des restrictions du personnel : Au cas où vous n’aviez pas remarqué, depuis quelques années l’automatisation remplace l’homme, et nous n’avons plus besoin de lui quand la machine peut faire son travail. Donc il est normal d’avoir moins de besoins humains.
                Par contre on peut peut-être envisager d’orienter correctement les jeunes et de leur donner gout à des métier d’avenir tel que dans l’informatique, la programmation, ou autre. Des disciplines extrêment porteuses et demandeuses en terme d’emplois, qui peine à trouver des personnes qualifiées. A méditer...
                Cordialement.
                NAN-A-L-ABUS-DES-GREVES-SNCF

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès