Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cherchez l’erreur !

Cherchez l’erreur !

surprise

Les élections, ils ne pensent qu’à ça. Peu importe que leur bilan pour la classe ouvrière soit catastrophique : huit millions de pauvres, trois millions de précaires, trois millions de temps partiels, près de dix millions de chômeurs, et des salaires de misère pour la majorité des salariés. Ajouter à cela, la casse du code du travail, la mise en liberté surveillée de l’ensemble de la population …, et à croire que les français en redemandent, car si l’on en croit les derniers sondages, pour 2017 nous aurions le choix final entre trois programmes de droite : les Républicains, le PS et le FN ! C’est apparemment la seule perspective que nous offre ce système savamment préparé depuis plus de 30 ans : l’illusion du pluralisme est parfaite … les trois sont d’accord sur le principal : briser les dernières protections sociales et servir la soupe au Medef !

Et pourtant, la France n’a jamais été aussi riche, elle figure même au 4e rang mondial des millionnaires. La richesse en France a explosé, les patrons du CAC 40 gagnent en moyenne 200 fois le Smic, 5 % de la population possèdent plus de 50 % du patrimoine, et les 10 plus grosses fortunes possèdent à elles seules 15 millions d’années de Smic. Les 100 Français les plus riches se partagent, sans rien faire, plus de 3 milliards d’euros, juste sur les revenus de leur capital, c’est-à-dire, de quoi créer plusieurs centaines de milliers de postes dans la fonction publique ! Et au lieu de cela, l’on distribue sans aucune contrepartie des milliards au grand patronat. Mais que ces milliards le soit au nom du pacte de responsabilité, du CICE ou de toute autre disposition, force est de constater qu’ils ne créent aucun emploi ! Par contre, des sommes exorbitantes disparaissent dans les paradis fiscaux… cherchez l’erreur !

Pour créer de l’emploi la solution n’est pas d’alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire il faut instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs. Plus le nombre de chômeurs augmente, plus l’impôt augmente, le nombre de chômeurs diminue, l’impôt diminue et si le chômage disparaît, l’impôt disparaît ! Il faut que le Medef et le patronat n’ait aucun intérêt à ce qu’il y ait du chômage… Il est peut-être grand temps de réfléchir différemment, les vieilles recettes qui consistent à diminuer le nombre de fonctionnaires et à distribuer sans compter de l’argent aux entreprises privées est un fiasco, alors à quoi cela sert-il de s’entêter dans cette direction si ce n’est pour le bénéfice d’une poignée d’individus ?

Dans notre pays, cinquième puissance du monde, Hollande-Valls et Macron ont tiré un trait sur la retraite à 60 ans et leur prochain grand objectif de régression sociale est la casse des 35H ! Ce qui est grave c’est que les français votent pour ceux qui les oppriment, car ces gens-là, malheureusement, sont élus par les plus pauvres pour favoriser les plus riches ! Et pendant ce temps, le chômage, les suicides, la précarité, les accidents et les maladies professionnelles augmentent. Chaque année en France, se sont 500 accidents mortels, 4500 handicapés, 700 suicides, 650 000 accidents avec arrêts de travail et 150 000 accidents cardiaques et vasculaires directement liés au travail… et l’on nous dit qu’il faut alléger le code du travail car il est trop contraignant ! … cherchez l’erreur !

Comme son prédécesseur, Hollande crée la pénurie dans les administrations, afin d’asphyxier les différents services pour justifier leur privatisation. Pourtant, chacun sait que les services privés sont plus coûteux que les services publics car il faut dégager de l’argent pour rémunérer les actionnaires, et cette rémunération coûte de plus en plus cher. Mais cela n’a rien à voir avec l’économie ou la crise, c’est seulement un choix idéologique, un choix de préférence de classe. D’ailleurs rappelez-vous en 2008, l’on a préféré donner des milliards aux banques plutôt qu’aux salaires et à l’emploi, mesure qui a entraîné, et aggravé la crise de la dette. Et une anecdote parmi d’autre : le financement par l’Etat de la recherche privée coute plus cher que le financement du CNRS, qui est lui un organisme de recherche public ! … cherchez l’erreur !

Chaque jour, le monde du travail subit des attaques, aux travers de petites ordonnances et de lois scélérates qui passent inaperçues, on enlève des droits, des indemnités, désorganise les durées du travail, casse un peu plus la protection sociale, la retraite, la santé. L’on détruit notre système éducatif dans l’indifférence quasi générale. La durée du temps de travail et la flexibilité reviennent à l’ordre du jour, alors qu’il faudrait que le travail disponible soit réparti entre tous les ouvriers existants, et c’est cette répartition qui devrait déterminer la longueur de la semaine de travail. A quoi bon augmenter la durée du travail de ceux qui ont un emploi si des millions de personnes restent au chômage, à quoi bon reculer l’âge de la retraite si des millions de jeunes sont exclus du marché du travail : ce n’est pas travailler plus qu’il faut : mais travailler tous !

Dans notre pays où la colère devrait être dirigée contre ceux qui nous exploitent, nous oppriment et nous méprisent, et bien au contraire, cette colère désigne le pauvre, l’étranger, le précaire, bref le modeste. Dans notre pays où les indignés devraient rassembler des millions de personnes, dans notre pays où, lors des élections, les partis institutionnels ne devraient avoir que des miettes, et bien dans notre pays le français a admis que les politiques font partie d’une classe supérieure, et qu’ils font du mieux qu’il peuvent face à la conjoncture internationale, à la canicule ou aux intempéries. Le français est convaincu qu’il est aussi heureux qu’il soit possible de l’être… et tout est fait pour le maintenir dans cette béatitude !

« Je suis pessimiste par l’intelligence mais optimiste par la volonté »… Antonio Gramsci


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Solon le Jeune Solon le Jeune 27 février 17:22

    Alors le 9 mars grosse manif !

    Cette fois il faudra qu’on arrête de faire les victimes qui se défendent, passons à l’attaque. On nous dit qu’il n’y a pas d’autre ligne politique, à nous de les mettre sous leur nez : Revenu de base, 6e République, changement de monnaie, taxe Piketty, taxe Taubin, nationalisation des banques, banqueroute partielle, et j’en passe (chacun ayant « ses » solutions à mettre en commun). Bref osons clamer haut et fort qu’il y a des alternatives et rappelons à l’élite qui nous gouverne la définition du mot « démocratie » !


    • Etbendidon 27 février 17:55

      Pas mal l’image mais je préfère le dessin de la vache sur l’article de VICTOR
       smiley


      • rocla+ rocla+ 27 février 19:37

        Cher Robert Gil , 


        Au d ’ écrire mille articles «  les patrons sont des salauds  » prends donc 
        ton courage à deux mains , monte une boite , crée des emplois , essaie de tenir 
        10 ans , et bien ensuite nous raconter non pas tes fadaises d ’imbécile , non 
        tu pourras raconter une réalité .

        Une relation du monde des entrepreneur . 

        Et non pas une réaction du monde des branleurs .

        • pemile pemile 27 février 19:41

          @rocla+ « nous raconter non pas tes fadaises d ’imbécile »

          Quelles sont les fadaises contenues dans cet article ?
           


        • rocla+ rocla+ 27 février 19:54

          Du début à la fin de la rhétorique  mors-moi-le-noeud , du prémâché 

          idéologique .

          L’ école maternelle des bras cassés les récits de Robert Gil . 


          Le plus facile dans la vie , s’ assoir dans un fauteuil et ne jamais rien 
          construire de positif . 

          Des balavasseries  du café du commerce  «  Chez  l’ Infécond  » 

          • pemile pemile 27 février 20:03

            @rocla+ « Le plus facile dans la vie , s’ assoir dans un fauteuil »

            Et admirer la croissance de ses dividendes ?


          • rocla+ rocla+ 27 février 20:07

            La jalousie caractérise les petites personnages  inféconds . 


            Pemile  , que faites vous dans la vie ? combien d’ emplois créés par vous ? 

            • pemile pemile 27 février 20:59

              @rocla+

              Je ne me prétends pas artisan boulanger en vendant 2.5€ des tartelettes industrielles achetées 30 centimes !

              Profession libérale, un emploi crée en plus du mien, j’ai pas la folie des grandeurs et vis très bien après avoir payé mes charges !


            • rocla+ rocla+ 28 février 07:50

              @pemile


              l’ autre disait l «  les cons ça ose tout  » 

              alors pemile  auquel je demande ce qu’ il fait comme profession , d’ une , 
              comme un salopard ne répond pas , mais en plus il projette sur moi l’ escroc 
               qu’ il est , en vendant , s’ il était boulanger  des trucs pourraves . 

              Les cons , en effet ça ose tout .... 


            • pemile pemile 28 février 10:21

              @rocla+ « jalousie, infécond, salopard, escroc, con »

              Mais vivant très bien malgré les « horribles charges » que subissent les entrepreneurs smiley


            • Le421 Le421 28 février 17:58

              @pemile
              Faites pas attention.
              A certaines heures, la boulange, il a son compte.
              Il faut le pardonner.
              La poussière de farine, ça donne soif, le fournil, pareil.
              A la retraite, il a gardé le rythme !!  smiley


            • sampiero 27 février 20:18

              Voltaire, Rousseau, Zola, Proust, Hugo, Molière......en vrac 


              Des nuls de chez nul !! n’ont créé aucun emploi. Assis dans un fauteuil à écrire sans jamais rien construire de positif . 

              • tf1Groupie 28 février 00:48

                @sampiero

                " ... Molière......en vrac  Des nuls de chez nul !! n’ont créé aucun emploi"

                Jamais entendu parler de la Troupe Molière ?
                Chercher l’erreur.

                Allez arrête de lire du Robert Gil et va t’acheter de la culture !


              • César Castique César Castique 28 février 00:56

                @sampiero


                « Des nuls de chez nul !! n’ont créé aucun emploi. »


                Pourtant, ils ont fait travailler beaucoup de gens - des sylviculteurs aux libraires et aux bibliothécaires -, qui grâce à eux aussi ont fait vivre leurs familles, et ils continuent.


                Pauvre vieux...

              • JL JL 28 février 08:31

                sampiero, une une énigme sur Agoravox.


              • sampiero 28 février 10:00

                @JL


                C’est pas moi qui parle dans ce que j’écris, mais l’autre. Qui n’a créé une boulangerie est nul. 
                Chacun sait ça ici sauf toi et quelques autres.

                Il faut suivre.

              • JL JL 28 février 10:20

                @sampiero,

                 
                 
                L’ironie et le second degré passent très mal à l’écrit. La ponctuation est à l’écrit ce que l’intonation est à l’oral : ça sert à éviter les malentendus.
                 
                Ceci dit, pour moi sampiero demeure une énigme : trop fin, sans doute.

              • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 10:29

                @sampiero

                421x1664 sur le bouffon, kourou en sale françois : cas sandre sur gaston kamoulox smiley smiley


              • Le421 Le421 28 février 18:00

                @sampiero
                Mon pauvre « sampi » !!
                Si tu leur fais du second degré !!
                Déjà qu’au premier, les trois-quarts n’entravent que dalle !!  smiley


              • rocla+ rocla+ 27 février 20:27

                C ’est vrai , j’ avais oublié de mettre sur la même étagère à côté de 

                Victor Hugo  et des autres le fameux Robert Gil et son roman 
                fulgurant de deux pages  «  les patrons c’ est des salauds  » 

                Roman qui a eu le prix «  Infécond  » préfacé pourtant par Olivier Cabanel .

                • rocla+ rocla+ 27 février 20:32

                  Le grand auteur Robert Gil , souvenez-vous en , a été reçu en son temps 

                  par Bernard Pivot  dans son émission «  l’ insulte à l’ Intelligence  » 
                  en face de Bernard Henri Lévier et Jean-Paul Prout-Prout  et a fait 
                  grand impression quand , à la surprise générale il s’ est levé et a quitté le
                  plateau .

                  On a jamais su pourquoi .

                  • César Castique César Castique 28 février 00:58

                    @rocla+

                    « On a jamais su pourquoi . »


                    Il avait cru que l’émission était réservée aux copieurs-colleurs...

                  • rocla+ rocla+ 28 février 07:53

                    @César Castique


                     smiley  smiley  smiley

                  • sls0 sls0 28 février 07:06

                    Le titre c’est cherchez l’erreur.
                    Comme c’est voulu et programmé et que ça fonctionne, est-ce vraiment une erreur.

                    On prête à De Gaulle la phrase les français sont des veaux.
                    Pour avoir connu cette époque, le français moyen était quand même plus combatif.
                    Elle est où l’erreur ?


                    • Le421 Le421 28 février 18:03

                      @sls0
                      Disons que les jeunes un peu trop sur (Face) bookés devraient quand même se sortir les doigts du smartphone, sinon du cul.
                      Peut-être que notre chère El Khomri va réussir à les réveiller.

                      Ceci dit, elle menace de les faire bosser « à mi-temps », 12H par jour, comme disait Coluche !!


                    • eric 28 février 09:40

                      Ce torchon lgtbopbobe est assez repugnant. On se croirait revenu aux tristes temps d ’un Stalinisme, ou un tchekiste perdait son job pour infidelite conjugale, ou du Poutinisme, reprimant la propagande pour les comportements sexuels non conformes. Cependant, pour avoir un peu lu gaypied pendant le mariage des tous, je sais que les gens qui affichent des images de ce genre en les qualifiant « d’erreur » sont souvent en lutte contre leur inconsient transgenre. J’imagine que vous n’etes que partiellement coupable. C’est egal, au 21 eme siecle, cet obscurantisme detonne. Le reste de l’article ? Bof... t’aditionne les pauvres, les precaires, les chomeurs, les mal payes etc....et par difference avec la population active, tu tombe....sur le nombre de fonctionnaire. C’est du niveau spartakus, le serieux dans les chiffres en moins


                      • JBL1960 JBL1960 28 février 15:40

                        Chercher l’erreur ? Parce qu’il y en a qu’une ? En fait dans le dernier paragraphe on comprend surtout que beaucoup sont atteints du syndrome du larbin, non ? Tenez, je m’explique là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/29/le-syndrome-du-larbin/
                        « Mes jeunes gens ne travailleront jamais. Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver. Et la sagesse nous vient des rêves » Smohalla - Chef Indien Sokulls.
                        Je m’attendais pour ma part, vu le titre à trouver une erreur, comme celle-là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/25/cherchez-lerreur/
                        Par contre, créer une entreprise peut aider à comprendre bien des choses, ça c’est vrai, et se planter aussi d’ailleurs ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/21/ah-ca-cest-klur/ Maintenant concernant l’illustration, j’avoue n’avoir rien compris du tout ! smiley


                        • Le421 Le421 28 février 18:17

                          @JBL1960
                          Ouais...
                          Le complexe du larbin.
                          Tout à fait ça.
                          Dire que c’est une bande de tafioles est insultant pour les homosexuels qui, souvent, ont beaucoup de courage pour assumer leurs conditions de vie...


                        • zygzornifle zygzornifle 28 février 16:23


                          Le politique vit sur le dos du citoyen comme une tique sur le dos d’un chien, si vous arrachez le corps et que vous laissez la tête il repousse encore plus goinfre qu’avant ....


                          • Le421 Le421 28 février 18:10

                            Enfin...
                            Perso, depuis soixante ans, j’ai vu ( en 5ème République) De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande.
                            Lequel a fait une politique de gauche ?
                            Hein ?
                            Lequel ?
                            Ben oui, cherchez l’erreur.
                            Les français votent à droite, à droite ou à droite. En 2017, on vous proposera Hollande, Sarkozy ou Juppé et Le Pen. Quel sera le choix ?
                            Droite, droite ou droite.
                            Et les français gueulent !!
                            Ils n’ont qu’à être moins cons, moins abrutis, un peu plus responsables et matures et changer de ligne politique.
                            Mais c’est pas pour demain.
                            Et comme je l’ai dit, j’ai 60 piges et maintenant, permettez, je m’en branle un peu de faire le bien des autres.
                            Surtout qu’ils n’en veulent pas ces imbéciles...


                            • kalagan75 28 février 20:03

                              "Pour créer de l’emploi la solution n’est pas d’alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire il faut instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs"

                              trop fort smiley)


                              • Auxi 28 février 20:58

                                Depuis 1880, systématiquement, invariablement, les FAITS donnent raison à Paul Lafargue et son indispensable « Droit à la paresse ». Lisez- le : tout y est, c’est tout simplement prophétique. Il vous suffira de changer les noms de l’époque par des contemporains. Naturellement, cela exige un minimum de culture historique et politique et, surtout, de bonne foi…


                                • zygzornifle zygzornifle 29 février 09:04

                                  il faut faire barrage au FN s’écrieraient les yeux dans les yeux et la main dans le fric le PS et LR

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès