Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Chirac, le repos sans la paix

Chirac, le repos sans la paix

On achève bien les vieux : notre déjà ancien président de la République, Jacques Chirac, mangeur de pommes et de tête de veau, s’est vu signifier hier sa mise en examen pour détournement de fonds. Bernadette doit-elle commencer à économiser les pièces jaunes ?

Dans une semaine, Jacques Chirac soufflera sa 75e bougie. Pas encore à l’ombre, mais le sourcil froncé, quand même, après la mise en examen prononcée hier à son encontre dans l’affaire dite des « chargés de mission de la ville de Paris. » Un cadeau de départ à la retraite aussi tardif que boiteux pour l’homme coriace, qui avait jusque-là, de par son statut de chef d’Etat, pu échapper aux soupçons ou aux convocations. Aujourd’hui, le grand Jacques (comme son vieil ami de 30 ans Pasqua Charles) membre du Conseil constitutionnel et touriste en tongs à ses heures, ne contrôle plus son destin. La juge d’instruction Xavière Simeoni s’est donc logiquement engouffrée dans la brèche pour épingler ce gros poisson-là. Lequel gros poisson, comme d’habitude chez les politiques qui tombent, s’est dit, par l’intermédiaire de son avocat, « pas forcément mécontent d’avoir pour la première fois l’occasion de s’exprimer sur ce dossier. » La formule est savoureuse : c’est plutôt la justice qui n’avait pas jusque-là l’occasion de l’entendre. Mais on prend acte : le retraité du Limousin se montre « soulagé » de cette mise en examen, qui devrait lui permettre, selon ses dires, de tordre le cou à de vilaines rumeurs.

A l’Elysée, aujourd’hui tenu de main de maître par M. Sarkozy, silence radio. A l’UMP, en revanche, chacun y va de son couplet de soutien, plus ou moins mou, plus ou moins visiblement insincère à l’adresse de leur ancien chef de troupes. Mais c’est à gauche que le spectacle est le plus drôle, bien sûr. Une mise en examen de Chirac, Montebourg attendait ça depuis qu’il est né, ou pas loin. Le député PS, aujourd’hui marginalisé, sorte de Mamère bobo qui fait ce qu’il peut pour plaire encore à Ségolène tout en hésitant à y croire, Lou Ravi Montebourg donc, s’est empressé de réagir : «  C’est bien tard pour s’en prendre à un homme âgé, qui a des problèmes de santé et qui est retiré de la vie publique.. C’est une sorte de... victoire posthume ». Toujours le mot pour rire, ce Montebourg. Chirac mis en examen ? Qu’il repose en paix ! François Hollande, lui, premier secrétaire de rien, préfère temporiser : il ne souhaite « pas faire de polémique » et « fait confiance à la justice ». En voilà un, ce Hollande, qui sera toujours à l’abri d’un bon mot. Incapable de se délester de cet embonpoint lexical, qui le situera toujours quelque part entre le commandant par défaut et le bouffon pas drôle. André Vallini (André qui ?) que Le Monde nous présente comme le « secrétaire national du PS chargé de la justice » (pourquoi pas ?) indique, lui, que Chirac ne « ne doit faire l’objet d’aucune indulgence ni d’aucun acharnement particulier », ce qui ne mange pas de pain, alors que l’agité de l’OGM, Noël Mamère, toujours énervé, note lui que « Cette mise en examen n’est ni une bonne ni une mauvaise nouvelle, c’est la preuve que la justice prend un peu son courage à deux mains pour mettre en examen quelqu’un qui n’a plus de pouvoir. On aimerait qu’elle soit aussi dure et aussi intraitable avec ceux qui ont aujourd’hui du pouvoir ». Le jour où Mamère se déclarera satisfait de quoi que ce soit, Chirac sera sorti de prison !

Bref, la mise en examen de l’ancien président rangé des voitures n’émeut pas plus que cela la classe politique. On ne saura que dans quelques jours si elle tient d’un quelconque lâchage de Sarkozy, qui avait, selon certains journalistes, assuré Chirac d’une impunité totale au soir de sa victoire. Un Sarkozy qui pourrait bien pourtant goûter avec un certain plaisir (dissimulé bien sûr derrière de grosses lunettes noires) cette mise en examen-là, après les gros ennuis du très (trop ?) chiraquien Villepin, son ennemi de toujours. Sarko serait-il en train de vider ses placards de tous leurs cadavres ?

On verra aussi bientôt si cette péripétie judiciaire n’est qu’un hoquet dans la digestion de Chirac ou le début d’une grosse indigestion d’affaires. Parce qu’il y a aussi quelques frais de bouches par ci, quelques billets d’avion par-là, quelques HLM de la ville de Paris, une affaire Clearstream ailleurs, une propriété de Bity embarrassante, enfin deux ou trois autres casseroles dont d’autres feraient une batterie. De là à penser que celui qui invitait la France à manger des pommes risque de finir à avaler des oranges, il n’y a qu’un pas. Un pas assez grand quand même, une enjambée osée qui ne se fera pas sans mal.

... Ou qui ne se fera pas du tout. Car ce style de coup médiatique politico-judiciaire, que même Roland Dumas (qui s’y connaît) n’a pu que dénoncer, ne sert qu’à amadouer le pékin moyen en lui faisant croire que finalement, si, la justice est la même pour tous. Jacques Chirac, évidemment, ne risque pas plus la prison que Montebourg d’être un jour candidat PS aux présidentielles. En politique comme au catch, la mise en scène compte pour beaucoup.


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 22 novembre 2007 09:47

    Il est loin le temps des innocents aux mains sales qui utilisaient des methodes de voyoux pour financer les partis politiques.

    La moralisation par le financement des partis politiques est passée par là est c’est une bonne chose.

    La même chose doit etre faite pour le financement des organisations syndicales pour éviter de voir ce spectacle d’une autre époque.

    A qui fera t-on croire que les syndicats sont rémunérés uniquement avec les cotisations ?

    C’est bien de l’argent public qui est détourné et ce que la justice reproche à Jacques Chirac c’est la même chose qu’elle doit reprocher aux dirigeants syndicaux patronaux et ouvriers

    Le temps des innocents aux mains sales est terminé et c’est aussi cela LA RUPTURE voulue par Nicolas Sarkozy


    • Bouh Fred 22 novembre 2007 11:19

      Excusez-moi, mais quelle naïveté ! Croyez-vous sérieusement que ce temps soit révolu ? J’estime pour ma part qu’un certain niveau de corruption est inhérent, hélas, à toute société humaine. Je le condamne bien sûr avec la plus grande force. Quand ce n’est pas par la voie légale que les salaires de certaines personnes sont revus à la hausse...

      En outre votre amalgame entre le faible financement issu des cotisations syndicales et la corruption est malvenu. Les syndicats sont bien évidemment financés en partie par l’Etat, puuisque seuls 8 % des salariés cotisent !


    • superesistant superesistant 22 novembre 2007 15:07

      la bonne poilade, quel neuneu celui là !

      et le MEDEF qui plombe tous les comptes et graisse la patte à tout le monde, il est co dirigé par le frère de quel président de la république exactement...

      lerma j fais un diner mercredi soir, tu pourrais venir parler de ta passion pour sarko de débattre en public.. tu es le François Pignon d’AV !!


    • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 17:26

      Plutôt bien ficellé comme papier, surtout dans ce format court, et qui pointe du doigt le phantasme d’une justice équitable non sans ironie, puisque à ce jour c’est domaine du concept. Alors en Sarkozie, mieux qu’en Chiraquie, verra-t’on la justice traîter les couches hautes à l’aune de la plèbe ?

      Permettez-nous d’en douter, dear Watson. Il s’agit plus certainement d’un jeu de poupées gigognes, où l’une dévoilée sera estompée par la suivante, etc, etc...

      On soulève légèrement le couvercle de la Pandorâ, on sent que ça pue, vite on referme et le commun frissonne en se disant que « waoouh c’est déjà fort d’en arriver là... » ; et hop, on sort un autre cadavre d’un autre placard et le jeu continue.

      Fort heureusement Herlock Sholmes suit ça de près, et ne manquera pas de nous tenir au parfum...


    • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 17:27

      Plutôt bien ficellé comme papier, surtout dans ce format court, et qui pointe du doigt le phantasme d’une justice équitable non sans ironie, puisque à ce jour c’est domaine du concept. Alors en Sarkozie, mieux qu’en Chiraquie, verra-t’on la justice traîter les couches hautes à l’aune de la plèbe ? Permettez-nous d’en douter, dear Watson. Il s’agit plus certainement d’un jeu de poupées gigognes, où l’une dévoilée sera estompée par la suivante, etc, etc...

      On soulève légèrement le couvercle de la Pandorâ, on sent que ça pue, vite on referme et le commun frissonne en se disant que « waoouh c’est déjà fort d’en arriver là... » ; et hop, on sort un autre cadavre d’un autre placard et le jeu continue.

      Fort heureusement Herlock Sholmes suit ça de près, et ne manquera pas de nous tenir au parfum...


    • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 17:27

      Plutôt bien ficellé comme papier, surtout dans ce format court, et qui pointe du doigt le phantasme d’une justice équitable non sans ironie, puisque à ce jour c’est domaine du concept. Alors en Sarkozie, mieux qu’en Chiraquie, verra-t’on la justice traîter les couches hautes à l’aune de la plèbe ? Permettez-nous d’en douter, dear Watson. Il s’agit plus certainement d’un jeu de poupées gigognes, où l’une dévoilée sera estompée par la suivante, etc, etc...

      On soulève légèrement le couvercle de la Pandorâ, on sent que ça pue, vite on referme et le commun frissonne en se disant que « waoouh c’est déjà fort d’en arriver là... » ; et hop, on sort un autre cadavre d’un autre placard et le jeu continue.

      Fort heureusement Herlock Sholmes suit ça de près, et ne manquera pas de nous tenir au parfum...


    • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 17:29

      Plutôt bien ficellé comme papier, surtout dans ce format court, et qui pointe du doigt le phantasme d’une justice équitable non sans ironie, puisque à ce jour c’est domaine du concept. Alors en Sarkozie, mieux qu’en Chiraquie, verra-t’on la justice traîter les couches hautes à l’aune de la plèbe ? Permettez-nous d’en douter, dear Watson. Il s’agit plus certainement d’un jeu de poupées gigognes, où l’une dévoilée sera estompée par la suivante, etc, etc...

      On soulève légèrement le couvercle de la Pandorâ, on sent que ça pue, vite on referme et le commun frissonne en se disant que « waoouh c’est déjà fort d’en arriver là... » ; et hop, on sort un autre cadavre d’un autre placard et le jeu continue.

      Fort heureusement Herlock Sholmes suit ça de près, et ne manquera pas de nous tenir au parfum...


    • adeline 22 novembre 2007 18:22

      Mr zgrouik bon commentaire mais vous avez la « tremblante » ??? smiley


    • lionprince lionprince 22 novembre 2007 20:11

      Pauvre Chirac ! ça me donne envie de pleurer. En détournant l’argent public il risque moins que nous quand nous dépassons la limite autorisée de 1km en voiture.

      Et surtout il n’est pas mis en examen sur tout ce dont il est accusé pendant ces deux mandats.


    • non666 non666 22 novembre 2007 20:51

      Mon pauvre Lerma, votre soutien a Sarkozy vous fait dire des betises.

      La seule diffrence entre Sarkozy et Chirac pour les financements occultes est juste une affaire de numeros : 75 pour Chirac, 92 pour l’ami d’Israel...

      Et la raison de l’ascension non discutée, au sein de l’UMP se limite a deux qualités :

      1) Il a fait perdre toutes les elections locales a son parti ce qui en fait le seul a etre assis sur une caisse noire de collectivité locale. Il a d’ailleurs renforcé le controle de l’EPAD, juste avant d’etre elu.

      2) Il est soutenu par tous les patrons de presse qui ont fait une campagne de 5 ans a son profit et ont meme choisit pour lui sa finaliste...

      Chirac est celui qu’on doit egorger car il dispose encore d’un atout maitre : sa voix au conseil constitutionnel qui risque d’etre ecouté s’il considère comme incontitutionnel le vote par les assemblées d’un TCE refusé par le peuple souverain...


    • Lil_Pims 22 novembre 2007 21:13

      rolala la fixette.

      On resume la pensee unique Lernienne : Sarkozy dieu-tout-puissant-bien-coiffé et les syndicats-grands-méchants-pas-beaux-incultes-et-fainéants...

      De deux choses l’une, soit votre id a été créée pour susciter les réactions a chaud ce qui est courant mais pas tres constructif, soit vous etes atteint d’une sarkozyte aigue et pour laquelle vous devriez vous faire prescrire une cure de desintox de TF1 et du Figaro. :_))

      En tout cas vous me faites bien rire.


    • Christoff_M Christoff_M 23 novembre 2007 03:03

      Je pense que SARKOZY a un ego démesuré au point de juger ou de faire juger CHIRAC dans une mascarade improvisée...

      Comme je crois que de plus en plus Clearstream est une mascarade organisée pour le faire passer pour une victime et mettre en défaut ses adversaires...

      Comme la mise en examen de Pasqua n’est pas un hasard surtout après le retoquage de la loi sur l’ADN...

      Je crois que le pouvoir est monté a la tête de monsieur SARKO qui non content de gagner, de modifier les rédactions, la presse et les médias veut en plus faire condamner tous ses adversaires avec des affaires plutôt anciennes... à quand l’examen de le Pen !! et qui nous expliquera l’espèce d’opposition molle de Mr Hollande si ce n’est la peur d’être lui aussi mis en examen ou inquiété par une justice orientée !!

      Pourquoi remonte t on aussi loin parce que s’il fallait exhumer l’affaire Schuller il faudrait aussi mettre en examen Mr Balkany et Mr Devedjean qui font partie de « la famille » SARKOZY donc intouchables....

      Par contre si le pouvoir actuel pouvait sortir une affaire pour plomber MAM, il ne s’en priverait pas...


    • Proudhon Proudhon 24 novembre 2007 14:47

      Vous dites : « Comme je crois que de plus en plus Clearstream est une mascarade organisée pour le faire passer pour une victime et mettre en défaut ses adversaires... »

      Il ne faut surtout pas mélanger la véritable affaire Clearstream, scandale vite étouffé avec l’affaire politique qui sert à davantage l’occulter .


    • Le péripate Le péripate 22 novembre 2007 09:55

      La rupture, monsieur Lerma ?

      Des délinquants au pouvoir, ici...http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/11/14/6888615.html

      Les caisses noires du Medef, ici http://www.democratie-socialisme.org/article.php3?id_article=1341&titre=Toujours-pas-d-enquete-judiciaire

      Liste non exaustive.....


      • Le péripate Le péripate 22 novembre 2007 12:02

        C’est mon pays.

        D’autres émigrés se retrouvèrent à Coblence, et revinrent avec dans leurs bagages les armées du roi de Hongrie...

         smiley


      • RilaX RilaX 22 novembre 2007 13:04

        La France : aimez la ou quittez la.

        Refrain préféré des sarkozystes ; emprunté au Mouvement Pour la France dirigé par Philippe De Viliers ... grands démocrate devant l’éternel. Quelle belle approche de la pensée unique.

        Mais en défendant cette pensée unique, Demian, vous crachez sur votre gagne pain : l’art. Car point d’art sans pensée divergente.

        Avec ce genre de façon de penser, Demian, on ira pas loin. Je dirai même pourquoi reformer ce pays ? S’il ne vous plaît pas tel qu’il est, quittez le !

        Par pitié ne nous opposez plus ce genre d’arguments ineptes, qui ne sont pas digne de vous.


      • superesistant superesistant 22 novembre 2007 15:09

        totalement d’accord avec Rilax, à part peut être sur le passage ou vous donnez une valeur quelconque à Demian


      • non666 non666 23 novembre 2007 11:10

        Ce a quoi on rajoutera qu’aimer la France, ce n’est pas forcement aimer l’aplat-ventrisme sarkosien sur les interets etats uniens...au contraire.


      • oncle archibald 22 novembre 2007 10:24

        Requiescat in pace... Il est loin le temps ou le de cujus prenait un plaisir enfantin à voir ses héritiers marrons marcher dans le crottin...


        • morice morice 22 novembre 2007 10:30

          La phrase insidieuse du jour est celle de Rachida Dati : « Je ne ferai pas de commentaire, mais le magistrat est tout à fait responsable, s’il a mis en examen M. Chirac, c’est qu’il avait des éléments pour mettre en examen », a estimé Rachida Dati sur RMC-Info. Il fut un temps (révolu) où les Gardes des Sceaux ne faisaient AUCUN commentaire. Celui-ci est déjà de trop, et indique clairement quelle est la volonté présidentielle. Car on ne me fera jamais croire que Dati puisse dire quelque chose d’elle-même. Elle n’est déjà plus qu’un porte parole, où plutôt est revenue en six mois de temps à ces fonctions originelles. Le Garde des Sceaux, par respect pour les principes de la Constitution, n’a pas à commenter ce qui concerne les présidents, en exercice ou non. « Avoir des éléments » signifie déjà être au courant de preuves irréfutables de culpabilité. Tout le monde s’en doute, mais je le répète, elle n’a pas à aller le clamer sur tous les toits. On attend ce que va en dire Phlippe Bilger, qui à mon avis, ne peut laisser passer cela...


          • Jean-Charles DUBOC Jean-Charles DUBOC 22 novembre 2007 10:31

            Une affaire qui fera Pschitt !!!....

            Et ce n’est pas avec le silence assourdissant des socialistes, qui, mis à part quelques uns, comme Montebourg, trouvent qu’il ne faut pas persécuter les vieillards, que jacques Chirac a quelque chose à craindre...

            Et si l’on demande réellement des comptes à Chirac, il faudra aussi en demander aux socialistes sur le détournement des indemnités de la guerre du Golfe par François Mitterrand en 1991 :

            http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/socialisme_et_corruption/index.ht ml

            Le larcin se monte à près de 3,5 milliards de dollars ; il est connu de toute la classe politique et des médias sans que cela gêne quiconque !!!...

            La république Française est devenue un totalitarisme mafieux et la mise en examen de Jacques Chirac ne sert qu’à amuser la galerie.

            Jean-Charles Duboc


            • Emmanuel 22 novembre 2007 11:32

              A propos de cette histoire d’indémnités, vous pourriez étayer vos propos de façon un peu plus clair, svp, en évitant de mélanger ça à des histoires de voiliers. Merci.


            • morice morice 22 novembre 2007 10:56

              Et c’est reparti : Chirac, Mitterand, etc, mêmes combats. L’autre phrase du jour c’est Raffarin, qui contredit Dati : « Présumer Chirac coupable serait une faute, et comme tout le monde, il peut assumer ses fonctions puisqu’il est présumé innocent ». A l’UMP, c’est l’accord parfait, comme d’habitude.


              • Lil_Pims 22 novembre 2007 21:05

                mdr le presumer coupable avant qu’il ne soit juger.. est-ce que ca ne vous rappelle pas un certain Yvan qui fait l’actualite en ce moment ? smiley


              • morice morice 22 novembre 2007 11:00

                Il a intérêt à faire vite, notre nouvel Haussman : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-980865@51-914171,0.html Si quelqu’un peut préparer un billet la-dessus, ce serait bien. J’ai déjà au chaud le pendant sur l’origine de ces armes. On a pas fini de parler du Kosovo... et de l’Irak.


                • morice morice 22 novembre 2007 11:03

                  Post dans le désordre, oups, désolé, je répondais à un post sur la comparaison entre sarkozy et louis-philippe... et >Haussman. Désolé, l’original de la discussion est ici (tout en bas !) http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31937


                • Avatar 22 novembre 2007 11:14

                  A la demoiselle dénudée du dessus,

                  Ce qu’il y a d’embêtant dans la névrose obsessionnelle, c’est qu’elle est obsessionnelle... smiley


                • Proudhon Proudhon 24 novembre 2007 14:50

                  C’est réglements de comptes à OK Koral sur ce forum.


                • Proudhon Proudhon 24 novembre 2007 14:58

                  Croire comme certains imbéciles que J Chirac ira ne serait-ce qu’un seul jour en prison est d’une naïveté qui frôle « l’incontinence cérébrale ».

                  Ca a servit à quoi de faire de ce bon peuple français une majorité de bacheliers ?


                • Emmanuel 22 novembre 2007 11:22

                  Villepin était d’un comique ce matin sur Inter quand il écartait toute possibilité d’enrichissement personnel du grand Jacquot...

                  Ils viennent d’où les 40 millions d’euros de JC au frais dans un coffre japonais ?


                  • Emmanuel 22 novembre 2007 11:42

                    Merci de me moinsser, ça motive :

                    Le 19 avril 2006, dans Le Canard Enchaîné, Nicolas Beau affirmait qu’un classeur au nom de Gilbert Flam sur « d’hypothétiques comptes bancaires de Chirac au Japon », avait été saisi chez le général Philippe Rondot dans le cadre de l’affaire Clearstream 2.

                    Le classeur renfermait l’enquête interne menée par le général Rondot en 2002. Il a eu ce document en sa possession car il a mené en 2001 une enquête interne sur les services secrets pour savoir s’ils avaient enquêté sur Jacques Chirac, à la demande de ce dernier.

                    Philippe Rondot a conclu plutôt négativement et estimé que les investigations sur la Tokyo Sowa Bank se justifiaient. Interrogé par les juges le 28 mars 2006, le général Rondot a confirmé dans un premier temps l’existence d’un compte Chirac et donné une précision. « À ma connaissance, ce compte avait été ouvert en 1992 », a-t-il dit sur procès-verbal. Plus tard, il est revenu sur ces propos dans la presse.

                    Selon Le Canard enchaîné du 23 mai 2007, des documents nouveaux saisis chez le général Rondot accréditeraient l’existence du compte bancaire en question. Il s’agit d’une chemise intitulée « affaire japonaise », de deux autres appelées « PR1 » et « PR2 » (pour « président de la République »), contenant des messages de la DGSE et de relevés bancaires japonais. Des notes évoquent « à tort ou à raison » l’ancien président de la Polynésie française Gaston Flosse, ami de Jacques Chirac. Le parquet de Paris aurait tenu une réunion lundi 21 mai 2007 pour examiner les conséquences possibles de ces éléments nouveaux.

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_compte_japonais_de_Jacques_Chirac

                    Erratum : c’est pas 40 millions mais 300 !


                  • maxim maxim 22 novembre 2007 11:24

                    en politique tout le monde n’est ni tout blanc ni tout noir ,et à droite comme à gauche ,les réaction tièdasses ,même venant du pourfendeur Montebourg veulent bien dire ce qu’elles veulent dire ,en grattant un peu ,on peut trouver des choses pas trop nettes de part et d’autre des actions de nos chers politiques ....

                    Edouard Herriot disait en son temps " la politique c’est comme l’andouillette ,ça doit sentir la merde mais pas trop !

                    foutons donc la paix à Jacquot !


                    • spartacus 22 novembre 2007 11:32

                      Normal... Chirac a fauté, il doit rendre des comptes, comme d’autres en leur temps.

                      Moi c’est le ton ironico-persifleur de l’article qui ne m’a pas plu du tout.

                      Quand on veut faire du journalisme amateur et pondre un article, on doit respecter un minimum de sérieux dans l’analyse. Un zéro pointé donc... smiley


                      • Goulven Goulven 22 novembre 2007 11:57

                        En même temps, un Lilan M sans ton ironico-persifleur ça n’aurait plus aucun interet.


                      • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 16:51

                        Ah oui, parceque AGVox c’est l’école du journalisme ?!

                        C’est quelle marque ta tisane ???


                      • zgrouik zgrouik 22 novembre 2007 17:25

                        Plutôt bien ficellé comme papier, surtout dans ce format court, et qui pointe du doigt le phantasme d’une justice équitable non sans ironie, puisque à ce jour c’est domaine du concept.

                        Alors en Sarkozie, mieux qu’en Chiraquie, verra-t’on la justice traîter les couches hautes à l’aune de la plèbe ?

                        Permettez-nous d’en douter, dear Watson. Il s’agit plus certainement d’un jeu de poupées gigognes, où l’une dévoilée sera estompée par la suivante, etc, etc...

                        On soulève légèrement le couvercle de la Pandorâ, on sent que ça pue, vite on referme et le commun frissonne en se disant que « waoouh c’est déjà fort d’en arriver là... » ; et hop, on sort un autre cadavre d’un autre placard et le jeu continue.

                        Fort heureusement Herlock Sholmes suit ça de près, et ne manquera pas de nous tenir au parfum...


                      • TALL 22 novembre 2007 12:03

                        Hmmm, à la place de la gauche, je ne me bercerais pas d’illusions sur ce coup-là. C’aurait été la gauche au pouvoir, je ne dis pas. Mais ici, l’ex-patron qui a régné 14 ans est jugé sous l’influence non-officielle des siens. Donc, mon prono : peine symbolique au maximum, grâce à l’adjonction de fusibles.


                        • mandrier 22 novembre 2007 13:26

                          Il est grand temps de reprendre la « justice » en main...

                          La justice est une des expression du Roi (la « main de Justice »). Le Président élu par le Pëuple doit coiffer la Justice.

                          La justice telle qu’on la voit « fonctionner »actuellement est aux mains de corporations, de groupuscules, d’organisations (Franc Maçonnerie (Nice), de corporatismes (syndicat de la magistrature) : elle devient inique (Outreau...) elle fait la chasse aux sorcières. Aujourd’hui C’est le Président Chirac, demain ce sera Sarkosy, puis Hollande et les autres...

                          C’est devenu irrespirable... Merci le gauchisme, le trotskysme : ils se servent des règles et des lois pour démolir la République...


                          • Emmanuel 22 novembre 2007 16:04

                            Votre république, elle ne pue pas un peu de la gueule ?

                            Si la justice était indépendante, elle ne ferait pas l’objet d’un ministère.


                          • Philippe VIGNEAU 22 novembre 2007 14:03

                            c’est vraiment tres bien ecrit et tres plaisant : bravo !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès