Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Chômage : les bricolages électoralistes de Hollande

Chômage : les bricolages électoralistes de Hollande

Lundi, François Hollande a annoncé plusieurs mesures pour réduire le chômage, enjeu d’importance pour un président qui a plus ou moins conditionné sa candidature à l’inversion de sa courbe. Encore une fois, le fond n’est pas là, et même la communication semble malhabile.

 
Encéphalogramme plat
 
Bien sûr, dans l’absolu, de la formation, de l’apprentissage et quelques baisses de cotisations sociales peuvent sembler ne pas faire de mal. Mais tout dans ces annonces sonne faux. D’abord, cela démontre l’échec de la stratégie de l’offre du CICE et du pacte de comptétitivité, et les dizaines de milliards qui vont avec. Comme on pouvait l’anticiper, cela n’a servi à rien. Ensuite, il est tout de même effarant de sembler décréter la mobilisation générale aussi tard dans le mandat, comme s’il découvrait le problème. Enfin, les solutions proposées lundi font bien légères par rapport à l’enjeu, les 4 à 6 millions de chômeurs, selon que l’on considère l’ensemble des personnes inscrites, ou seulement une partie. Les mesures annoncées ne sont qu’une collection de petites rustines assez dérisoires.
 
Pire encore pour le gouvernement, bien des médias, y compris parmi les moins hostiles à la majorité, ont souligné que les mécanismes choisis pouvaient permettre d’ajuster les chiffres sous un jour plus flatteur pour le bilan du président sortant, notamment via les mécanismes de formation. Mais là où le président est assez malin, c’est qu’il multiplie les dispositifs qui favorisent l’inversion de la courbe du chômage. En effet, cet été, l’INSEE avait annoncé une révision de sa manière de compter les chômeurs, qui, bizaremment, avait abouti à un recul du nombre de chômeurs pour le mois de septembre. Finalement, à défaut de trouver des moyens de réduire le chômage, François Hollande semble plus inspiré pour trouver des moyens de faire baisser la courbe sans créer d’emplois, mais par différents artifices.
 

Politique industrielle, protectionnisme, reprise en mains de la monnaie pour financer des investissements générateurs d’emplois, fin du carcan austéritaire européen, refonte du financement de la protection sociale  : Hollande refuse d’arpenter des chemins non balisés par les néolibéraux. Il se contente de mesurettes dont l’objectif est plus d’avoir un effet sur le thermomètre que sur le malade.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • flourens flourens 20 janvier 11:47

    si les Français s’y laissent prendre, que voulez vous que je vous dise, c’est qu’on mérite notre sort


    • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 09:40

      @flourens

      la solution c’est Juppé président car c’est le grand spécialiste des emplois fictifs.....Une fois élu il en crée 6,5 millions et voila plus un seul chômeur .....


    • fred.foyn Le p’tit Charles 20 janvier 13:57

      Simplet la bricole s’accroche au pouvoir..veut pas rendre le scooter.. ?


      • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 13:18

        @Le p’tit Charles
         en tout cas pour les députés le chômage c’est Byzance :

        Avant de quitter la présidence de l’Assemblée Nationale, Jean Louis Debré, nouveau président du conseil constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis députés de tous les partis : une loi, votée en catimini par tous les groupes, permettant à tous les députés non-réélus en juin prochain, de continuer à percevoir leur indemnité parlementaire pendant encore 60 mois ....


      • alain_àààé 20 janvier 15:26

        on l attendait cette grosse ficelle ou l on peut voir que les jeunes depuis l ordure de mitterrand on ne fait que des plans d apprentissages qui font que des jeunes ont 4,5 diplomes d apprentissages autour de moi ou de mes enfants ils y a des jeunes qui ont les diplomes de macon menuisier d electricier de mecanicier etc...bien sur on peut toujours effacé des demandeurs d emplois


        • troletbuse troletbuse 20 janvier 17:09

          Il suffit d"e changer de nom :
          Les aveugles sont devenus des non-voyants
          les sourds des mal-entendants
          Et les sans-dents chômeurs des sans-emploi
          Elle est pas belle, la vie !


          • ZenZoe ZenZoe 21 janvier 09:24

            Je ne sais même pas pourquoi il se casse la tête à faire semblant. Tout est verrouillé. A moins d’un miracle, lui, MLP et Sarko seront les candidats en 2017, et c’est lui qui sera probablement élu. Hélas !


            • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 09:35

              en tout cas il sait bien bricoler pour sa future retraite le flamby.....
              en retraite François Hollande va couter mensuellement :

              maire/conseiller général 6000€
              Député 6800€
              Président de la République 6000€
              Conseiller constitutionnel 12000€
              Cour des Comptes 5000€

              total 35 800€ 


                • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 13:16

                  il bricole comme chez sa Julie .......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès