Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Christine Boutin, Xavier Darcos : le silence des politiques (...)

Christine Boutin, Xavier Darcos : le silence des politiques s’achète-t-il ?

Christine Boutin n’a jamais fait vœu de pauvreté, par contre vœu de silence, rien n’est moins sûr, surtout vu le salaire de 9500 euros(1) qui lui a été octroyé pour une mission sur les « conséquences sociales de la mondialisation » dont personne ne connait réellement les objectifs.

Après avoir été remerciée de son poste de ministre du Logement(2), Boutin avait fait savoir à Nicolas Sarkozy, comme le raconte leCanard enchaîné, qu’elle se présenterait à la présidentielle de 2012 et n’hésiterait pas à tacler au passage la politique du gouvernement. Et le chef de l’Etat de s’exécuter pour calmer la fougue revancharde de la présidente du Parti chrétien-démocrate en lui offrant un poste en or dans lequel cette dernière bénéficierait d’une voiture avec chauffeur, d’un secrétariat particulier et de bureaux personnels dans le XVe arrondissement de Paris(3). La principale intéressée a saisi d’ailleurs les micros pour justifier son salaire, estimant qu’elle accomplit une grande œuvre dont la portée sera sans doute aussi efficace que son passage au ministère du Logement.

« Cette mission correspond à un travail de fond à mener dans la perspective de la Présidence française du G20 (novembre 2010-novembre 2011). Ces travaux ont démarré dès début 2010, en lien avec trois ministères : le Travail, les Affaires étrangères et les Finances ». Et la présidente du Parti Chrétien-démocrate de rajouter : « La rémunération est effectivement de 9500 euros net par mois. Elle s’apparente à celle d’un directeur d’administration, d’un conseiller maître à la Cour des Comptes ou d’un conseiller d’Etat. »(4)

Coïncidence ou pas, la colérique Boutin a tout de même rangé toutes ses critiques au placard ! Et malheureusement pour notre catholique bon teint qui a toujours fait mine de combattre la misère humaine à coups de lourdes déclarations dans les médias, ce salaire ne serait qu’un complément qui viendrait grossir le capital de la dame. En effet, Boutin toucherait la coquette somme de 18 000 euros par mois, si l’on additionne sa retraite de parlementaire et ses indemnités en tant que conseillère générale.

« Il faut donc ajouter aux 9 500 euros mensuels de la mission, précise le journal Le Monde, une indemnité de conseillère générale des Yvelines de 2 605 euros brut. Et sa retraite de parlementaire – sachant qu’elle a siégé de 1986 à 2007, celle-ci peut s’élever à près de 6 000 euros mensuels. Soit un total qui avoisine les 18 000 euros par mois ».(5)

Etrangement le Ministre du Travail Eric Woerth a décidé de se saisir de l’affaire en proposant que Christine Boutin renonce à cumuler sa retraite avec ses rémunérations. Autant dire, un acte de palinodie pour le moins surprenant pour celui qui a lui-même embauché comme collaboratrice Madame Boutin au ministère du Travail. Voilà maintenant que le consciencieux Woerth s’étonne que Christine Boutin puisse toucher autant d’argent.(6)

Le réveil du Ministre pourrait bien avoir été enclenché par la nomination tout aussi spécieuse d’un ancien homme-lige de Sarkozy, tombé en disgrâce pour avoir échoué lors de toutes les élections, un certain Xavier Darcos.(7)

En effet, après son licenciement du gouvernement, Darcos avait été promis à la direction de l’Etablissement public en charge de la direction du château de Versailles, moyennant un salaire de 9500 euros et un logement de fonction. De la même manière que Boutin, Sarkozy avait choisi de ne pas transformer Darcos en ennemi, en lui offrant une besogne dont la rémunération le comblerait d’aise. Après diverses tergiversations, Jean-Jacques Aillagon a finalement gardé son château, et Darcos se voit échoir un poste d’ambassadeur de l’action culturelle dont les fonctions restent encore obscures. Mais l’important n’est pas là, l’ancien Ministre est placé, bien placé et pourra ainsi bénéficier du cumul retraite-indemnités et salaire, ce qui pourrait aisément dépasser les 18 000 euros de Madame Boutin.

Mais nul doute que nos deux intéressés reversent déjà une bonne partie de cet argent, émanant des contribuables français, aux plus nécessiteux d’entre nous.

Vigo

  1. Canard enchaîné (09/06/10)
  2. Le site Rue89 revient sur le licenciement de Christine Boutin et sa rancoeur à l’égard de ses anciens camarades : « Fillon n’est pas un courageux, il avale tout, il a tout renié. Le logement n’intéresse ni Fillon ni Sarkozy. Le mot logement n’a été prononcé dans aucune conférence de presse du Président. Et je ne parle pas des sans-abri. Parce que là, c’est encore pis ! Jamais il n’en a parlé, sauf lorsqu’il y a eu les morts de Vincennes. »
  3. Déclaration de Christine Boutin suite à sa nomination : « Je remercie le président de la République de cette nouvelle mission confiée, qui témoigne de sa confiance renouvelée. C’est avec honneur et responsabilité que j’accueille cette “commande présidentielle” dont l’enjeu est considérable tant sur le plan national qu’international. »
  4. Citation tirée du site, Le Parti Chrétien-Démocrate. fr
  5. Article du journal Le Monde : « Christine Boutin toucherait près de 18000 euros mensuels« (09/06/10)
  6. Le Parisien (10/06/10) : « Woerth demande à Boutin de renoncer au cumul retraite-rémunération« 
  7. Le nouvel Obs (10/06/10) : « Xavier Darcos nommé ambassadeur de l’action culturelle extérieure »

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 09:47

    Boutin fait partie du système. Elle n’est pas attaquée parce qu’elle perçoit un salaire de haut fonctionnaire, mais parce qu’aux yeux d’une certaine opinion publique mal informée elle est « la voix des catholiques » (ce qui est faux) et donc à ce titre, il faut la lyncher.

    On aurait aimé autant de vigueur à la dénonciation pour les « missions » de Jack Lang, Michel Rocard et tant d’autres, à qui on n’a jamais demandé le niveau de rémunération.

    J’attends donc les mêmes articles sur ces nombreuses « missions », avec bien sûr l’enquête de journalisme citoyen qui va avec. Avec le même acharnement que contre cette « catho bon teint » comme vous dîtes avec délectation, ce qui confirme mon hypothèse.


    • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 10:06

      D’où l’auteur parle-t-il ? Question essentielle avant débat.

      Je vais voir ce qu’est cette « Petite République » pour laquelle vous écrivez. En vrac, quelques titres :
      - Curés pédophiles (un papier où l’on nous parle de « murailles obscurantistes des religions monothéistes »)
      - Résistons ! Et plus si nécessité (contre quoi ? on aimerait bien savoir)
      - Le boycott, une arme biologique qui a de l’avenir (une soupape de cocotte minute j’aurais dit)
      - Contrôles policiers au faciès (encore un brillant copier-coller de l’étude commanditée par l’Institut « Ouvert » du chaotiste S-oros qui visait à discréditer la police française)

      etc etc.

      « Je conçois actuellement un nouveau projet afin d’appréhender et déconstruire »
      dîtes-vous pour vous présenter. Déconstruire, déconstruire, déconstruire. On entend ça tous les jours, comme c’est original.

      Ça fait 40 ans qu’on déconstruit, je suis au regret de vous annoncer que votre mission touche à sa fin. Faudra peut être penser à rebâtir quelque chose sur les ruines ?



      • armand armand 11 juin 2010 10:37

        Hé oui, Gli uomini e le rovine, comme l’a exprimé si justement Julius Evola...

        Le problème avec Boutin c’est qu’elle s’est distinguée, au ministère, par une seule mesure, l’augmentation vertigineuse des surloyers dans les HLM, dans un de ces sursauts prêchi-prêcha dont elle a le secret (ah ! la défense acharnée du droit des ménages cathos fortunés à toucher des allocs sans plafond de ressources) qui a pour effet de chasser les classes moyennes un peu plus des centre-villes. Alors que la Boutin, elle, avec son double salaire (et même sa retraite tout court de parlementaire) pourra sans problème louer dans le privé...

        Mais ses propos permettent aussi d’y voir plus claire. Pourquoi la branche Finances et Administration de la Fonction publique, dans leurs grilles de salaire,gagnerait elle trois fois plus que ses homologues de l’Education nationale ?


      • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 10:48

        Certes, son salaire est scandaleux. Mais ce qui serait encore plus scandaleux, et je sens que l’amalgame se fait très rapidement, c’est de penser que tous les cathos vivent à Neuilly et touchent 9000 balles par mois alors qu’ils sont nombreux à vivoter du Smic, comme beaucoup de monde aujourd’hui.

        Par ailleurs je suis absolument certain que ce ne sont pas les « cathos » qui chassent les classes moyennes des centres villes mais plutôt ce qu’on a coutume de nommer les bobos. Cette affirmation se vérifie très facilement par les résultats des urnes de villes intra muros : Delanoë et consorts en sont les champions. De nombreux sociologues ont également démontré ce fait, faire une recherche sur gentrification + bobo.


      • Vigo Vigo 11 juin 2010 11:07

        Bonjour,


        Vous n’aimez pas les questions ou plus exactement les remises en question ? Il est intéressant de poser le problème de la République en tant que « chose publique », c’est-à-dire ce qui nous concerne tous. Cet article ne vise aucunement le catholicisme mais plus exactement la vie que certains prétendent mener alors que leurs privilèges sont sans cesse plus importants. Boutin pourrait au moins faire preuve d’exemplarité surtout quand on est censé défendre les valeurs inhérentes au christianisme. 

        Cordialement,

        Vigo 

      • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 11:16

        Sur l’ensemble de ce message-ci, je ne peux être que d’accord. Les privilèges républicains sont scandaleux.

        Et dire qu’on croyait faire une bonne affaire avec la République (je déconstruis, je déconstruis smiley )


      • Souciétal Souciétal 11 juin 2010 11:16

        On s’en cogne qu’elle soit catho ou bouddhiste...

        Ces derniers temps, on se préoccupe de ceux qui préchent la décence et qui, en fin de compte, ce foutent ROYAL de nos difficultés quotidiennes.

        On a parlé de Rama YADE et de fadela AMARA.


      • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 11:18

        Souciétal dit : « ce foutent ROYAL de nos difficultés quotidiennes. »

        Non, se foutent REPUBLIQUE de nos difficultés. Tout simplement. smiley


      • Souciétal Souciétal 11 juin 2010 11:33

        Ouais... Je suis contente que vous l’ayez soulevé. Ce n’était pas assez claire pour tout le monde sans doute, hein ?

        Ce ne sont pas des républicains mais des royalistes ni plus ni moins.

        Pauvre sot / pauvre sceau.

        ahahahahahaha.


      • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 11:39

        Vous vous trompez ils se comportent tout à fait en Républicains.

        Nous sommes bien en République depuis 1789 me semble-t-il ?

        Et pourtant on continue à faire comme s’il fallait encore détruire le roi et les catholiques... Scoop : ils sont au placard depuis un bon bout de temps !

        Mais je préfère en rire. Les magouilleurs ont un boulevard devant eux avec des gens comme vous.


      • Souciétal Souciétal 11 juin 2010 12:05

        Je crois que nous n’avons vraiment pas la même perception du monde.

        Les bourgeois et les petites gens ont renversé l’aristocratie mais les bourgeois ont gardé les mêmes privilèges.




      • Hadrien Hadrien 11 juin 2010 12:17

        Ce n’est pas une question de vision du monde mais de culture historique. Je m’en fiche du roi et du royaume... Les mots ont un sens.

        Les bourgeois n’ont pas gardé des privilèges. Ils les ont aboli en 1789 et remplacé par le règne de la médiocrité et de la cooptation entre médiocres. Ce qui explique que des imbéciles qui méprisent la « Princesse de Clèves », la culture et les livres se retrouvent propulsés au plus haut sommet de l’Etat et autorisent Boutin ou Bachelot à se goinfrer entre médiocres.

        Sous l’Ancien Régime, le noble n’hésitait pas à verser son sang pour l’honneur (idée obsolète j’en conviens). Trouvez moi donc un de ces cafards républicains capable de verser son sang pour un idéal aujourd’hui. Ils vendraient plutôt père et mère au plus offrant, ce qu’ils font fort bien d’ailleurs.


      • Souciétal Souciétal 11 juin 2010 13:21

        Nous sommes d’accord quand vous parlez de médiocrité.

        Les mots ont un sens et le monde continue de tourner et toujours dans le même sens.

        On leur demande pas de verser leur sang pour une cause (on en est pas là...pas encore) : ces gens là, de nos jours, on les nomme terroristes ou révolutionnaires.








      • fred74 fred74 12 juin 2010 07:25

        bonjour,

        Je voie pas le rapport avec les CATHOS en général ? Vous etes biens le seul à faire cette amalgame.
        Boutin , et comme le pape,,,,,,dommage pour les vrais croyants, ceux qui ont la foi......mais il y a toujours des brebie galeuses.


      • Alpo47 Alpo47 11 juin 2010 10:24

        Peut être, pourra t-elle demander à Xavière Tibéri comment on fait pour remplir 30 pages sur un sujet auquel on ne connait rien ?


        • PhilVite PhilVite 11 juin 2010 11:21

          Oh, un simple copié-collé du même texte fera l’affaire puisque de toutes façons personne ne lira ce truc. Elle pourra juste joindre un catalogue du Club Med pour que ce soit plus épais et que ça fasse plus sérieux (pour les caméras) le jour de la remise à Notre Boursoufflure 1°.


        • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2010 11:11

          Elle y a renoncé tant ça faisait jaser , combien de politiques n’ont pas les mêmes scrupules ? .....................


          • Vigo Vigo 11 juin 2010 11:25
            Christine Boutin renonce à ses 9.500€ mensuels
            « Christine Boutin poursuivra »gracieusement« sa mission sur les conséquences sociales de la mondialisation.

            L’ancienne ministre du Logement renonce donc à son salaire de 9.500 euros qui avait entrainé une réelle polémique. »


            Mais le problème c’est qu’il a fallu un véritable scandale et une pression des membres de l’UMP avant que cette dame prenne conscience de l’indécence de la situation.Car durant plusieurs jours, Boutin n’a pas cessé d’affirmer que son salaire cumulé à sa retraite et à ses indemnités étaient parfaitement justifiés. 




            • millesime 11 juin 2010 11:57

              il y a de l’ordre de 50 missions recensées depuis 2007, et 20 rapports connus... !
              il est temps de faire la lumière sur toutes ces « missions »... !


              • Airbus Airbus 11 juin 2010 22:15

                tout à fait d’accord d’ailleurs marianne2 commence a sortir d’autres cadavres, Bachelot, Henri Roncourt...Arrêtons de parler, agissons.

                Ils ne se remettrons jamais en cause et parce que l’ascenseur social ne marche plus alors quand nous n’aurons plus rien à perdre, nous marcherons. dans ce pays les patrons c’est nous !


              • aigle80 aigle80 11 juin 2010 15:02

                ON se fout carrement du monde « consequences sociales de la mondialisation » un beau sujet pour des candidats au bac economique non ?et je suis sûr qu’on aurait des réponses interessantes et gratuites en plus....Je vais proposer à Nicolas 1er une etude sur le comportement du bigorneau lors des grandes marées en Bretagne nord.Combien me paierait-il pour cela ? Il est grand temps de faire la lumière sur toutes ces commissions et ceux qui y participent et qui se gobergent alors qu’on nous rebat les oreilles avec la necessité urgente de diminuer la dette publique...la rigueur n’a pas le même sens suivant que vous êtes parmis les membres du « cercle » privé ou simple quidam. Il serait interessant de savoir ce qu’en pense la cour des comptes et peut être lui donner plus de pouvoir et non un simple avis consultatif.


                • Traroth Traroth 11 juin 2010 15:39

                  « Christine Boutin n’a jamais fait vœu de pauvreté » : L’État n’est pas là pour rendre riches ses serviteurs, qu’ils soient élus, ministres ou hauts fonctionnaires !


                  • Traroth Traroth 11 juin 2010 15:41

                    Elle renonce à ses critiques et à sa candidature de 2012 pour un poste grassement payé...

                    Je dirais bien quelque chose sur la force de ses convictions, mais je pense que ça se passe de commentaire, en fait !


                    • ARMINIUS ARMINIUS 11 juin 2010 15:56

                      9.500 euros, ça fait 4.750 euros par cuisse de grenouille (de bénitier) ! Aurait pu spécialiser un peu la recherche, par exemple : « Conséquences de la mondialisation sur les populations laborieuses du Cap »En plus c’est d’actu !
                      Pour Rosy-la visiteuse médicale des vestiaires de l’équipe de France pendant la douche- le rapport entre le diplôme de céramiste du fiston est très utile : en quoi étaient faits les pots des pharmacies autrefois : en céramique ! Donc un rapport direct avec la santé...faut vraiment être de mauvaise foi pour critiquer...
                      Un dernier mot pour la Boutin : la « people » que vous avez moqué quand vous étiez sinistre du logement, oui Madame Balasko... hé bien, elle est toujours sur la brèche ELLE et gratos !


                      • BA 11 juin 2010 16:12

                        Roselyne Bachelot aussi touche sa retraite parlementaire.

                        Interrogée sur sa propre situation, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, qui a été 14 ans députée, a confié : « Je touche ma retraite parlementaire, comme d’ailleurs des ministres, des gens qui exercent des fonctions au Conseil constitutionnel, le Médiateur de la République. »

                         

                        http://www.liberation.fr/politiques/0101640895-bachelot-touche-aussi-sa-retraite-parlementaire

                         

                        Concrètement :

                        1- Combien touche Roselyne Bachelot en tant que ministre ?

                        2- Et combien touche Roselyne Bachelot en tant que députée retraitée ?

                        Combien, au total ?


                        • Agoravocs 11 juin 2010 18:00

                          C’est vrai qu’elle était marrante hier chez Pujadas....« C’est une mission de la plus haute importance !! »
                          Elle se fout de qui ? Qui peut gober le fait que cette mission soit en effet d’une importance capitale ?
                          Après s’être foutu de la gueule du monde en pronant ses convictions « humanistes », et en acceptant des rémunérations indécentes, elle se fout du monde en en rajoutant une couche sur l’importance de son travail.
                          Quand aura-t-elle la décence de fermer sa gueule ?


                          • cmoy patou 11 juin 2010 20:07

                            Normal après s’être occupée des SDF elle s’occupe d’elle comme le lei a enseigné sa religion :
                            sert toi toi même comme si tu servirais les autres .


                            • Louise Louise 11 juin 2010 20:29

                              « sert toi toi même comme si tu servirais les autres »

                              A part le fait que « sa religion » ne lui dit pas de telles co.... Où allez-vous chercher qu’elle s’est occupée des SDF ?


                              • cmoy patou 13 juin 2010 11:26

                                Louise quand on ne sait pas on va chercher les infos, votre foi vous aveugle.


                              • Nicolas 11 juin 2010 22:28

                                A quoi rime cet article ? A part de la repompe à la limite du pillage, il n’y a rien. On a un contenu qui est similaire à celui des liens mis en rouge en bas de la page. Un jour, il faudra m’expliquer à moi, qui ai la tête dure, ce qu’est donc ce si vanté journalisme citoyen.


                                • moebius 11 juin 2010 22:43

                                   Rassurez vous, journalisme citoyen est un terme pompeux qui n’impressionne personne Ici, nous échangeons des opinions 


                                  • moebius 11 juin 2010 22:55

                                    exemple : mon opinion sur ce sujet qui est d’actualité mais dont cet article que je n’ai méme pas lu me fournit ici l’occassion de livrer une opinion absolument originale est que l’état n’est pas une oeuvre de charité et si madame veut faire du bénévolat il y’a des assos catho pour cela et qu’il ne faudait pas confondre un citoyen comme vous et moi avec le pauvres de la paroisse qui tend sa sébile a not ’bons maitres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès