Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Claude Allègre, un étrange scientifique

Claude Allègre, un étrange scientifique

Le ridicule ne tue pas, la preuve Allègre est toujours vivant.

Ce chercheur contesté attire aujourd’hui le regard, puisqu’on le dit ministrable, et que Sarkozy clame tout haut tout le bien qu’il pense de lui.

Depuis des années, Claude Allègre, défend l’indéfendable.

Prendre le contre-pied systématique est devenu pour lui une raison d’être.

Pour la petite histoire, Allègre s’est illustré comiquement à ses dépens dans un des fleurons de la presse humoristique, Le Canard enchaîné, et j’avais suivi avec ravissement les épisodes abracadabrantesques qu’il a offerts au monde scientifique, en mars 1999 sur un débat passionnant.

Allègre : « vous prenez un élève, vous lui demandez une chose simple en physique : vous prenez une boule de pétanque et une balle de tennis, vous les lâchez, laquelle arrive la première ?

L’élève va vous dire : la boule de pétanque ?

Eh bien non (continue Allègre, allègrement) elles arrivent ensemble et c’est un problème fondamental, on a mis 2000 ans pour le comprendre. Ca ce sont des bases, tout le monde doit savoir ça. »

Mais le ministre de l’Education nationale qu’il était à l’époque devait aussi savoir que ce principe n’est valable que dans le vide total.

Dans l’air, environnement plus fréquent sur notre Terre, c’est évidemment la boule de pétanque qui touche le sol la première.

Eh bien non, Claude Allègre n’en a pas démordu, et pendant plusieurs semaines, dans les colonnes du Canard, il a défendu mordicus sa thèse.

Il a fallu que Georges Charpak, prix Nobel s’il vous plaît, prenne sa plus belle plume pour pourfendre l’ignorant dans les colonnes dudit Canard (déchaîné pour le coup).

Mais Claude Allègre n’en est pas à son premier dérapage.

C’est lui qui défend bec et ongles les OGM.

Il dit que rien n’est prouvé.

Qu’il vaut mieux mettre des pesticides à l’intérieur des plantes pour tuer les insectes, plutôt que de vaporiser les mêmes insecticides sur les cultures.

Il semble ignorer que ces insecticides OGM font d’énormes dégâts, tuant les vers de terre, gros fertilisateurs de notre terre.

Ils sont aussi un danger pour la santé des mammifères que nous sommes, puisqu’en ingurgitant ces OGM, nous absorbons des pesticides avec des conséquences grave pour notre santé, ainsi que l’a prouvé une expertise faite sur des rats.

Toujours plus fort, Allègre conteste avec la plus grande véhémence la thèse du réchauffement de la planète.

« Tout cela est normal », dit-il, « et il ne faut pas s’inquiéter ».

Sauf que les scientifiques en mission sur le voilier arctique, Tara, rentrant d’une mission de plus de cinq cents jours, affirment que les choses sont plus graves que nous pensions, et que la fonte de la banquise de l’Arctique est plus proche que nous le pensions : 2015.

Une élévation d’un seul mètre des océans provoquera l’exode d’un million de personnes.

Après tout, c’est dans l’ordre des choses, le gouvernement Sarkozy a choisi les éléments les plus brillants de nos élites :

Bernard Kouchner, traînant son sac de riz, ministre d’opérette, toujours prié de laisser passer son président sur le devant de la scène.

Jacques Attali, l’Attila de la réforme, qui a trouvé la solution pour sauver la France : multiplier le nombre de taxis et de coiffeurs.

Eric Besson, le « tourneur de veste de service », prié de distribuer les bons et les mauvais points aux ministres.

Rachida Dati qui veut punir d’avance ceux qui pourraient plonger dans la délinquance.

Et donc bientôt Claude Allègre qui avait réussi avec une seule loi à faire descendre tous les étudiants du pays dans la rue.

Il est même question d’inviter bientôt De Villiers, le chouan résistant, qui veut bouter l’étranger hors de France.

Pas de doutes, la République est dans de bonnes mains.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Un seul doigt ne peut prendre un caillou ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • toubakouta 4 mars 2008 10:55

    Claude Allegre se démarque de la masse ce qui plutôt une qualité pour un scientifique quand il est capable de défendre son point de vue. C’est ainsi que l’on progresse par la confrontation des idées et non pas en hurlant à l’unisson que "la terre est plate" comme ça a été fait à d’autres époques.

    Ce qui vous dérange chez Allegre c’est plutôt son franc-parler et qu’il ne se reconnaisse plus dans ce PS Hollande-Mimolette.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2008 11:18

      non, ce n’est pas cela qui me dérange,

      au contraire, je suis plutot admiratif de ceux qui ne vont pas dans le sens du courant.

      mais le cas allegre est différent, car il est d’une parfaite mauvaise foi.

      vous en aurez la preuve écrite en relisant les échanges qu’il a eu dans le canard enchainé,

      d’une parfaite mauvaise foi, pris en flagrant délit.

      quand a sa these sur le non réchauffement de la planète, qui aujourd’hui peut défendre de pareilles inepties ?


    • Zalka Zalka 4 mars 2008 11:30

      Le problème d’Allègre, c’est qu’il a tendance à s’exprimer sur des sujets qu’il ne maîtrise visiblement pas. La confrontation est une excellente chose en science. Mais, il faut savoir la boucler quand on manque de connaissance sur un sujet précis.

      Par exemple, il a affirmé sans rire que si on passait à l’énergie éolienne, on verrait les TGV s’arrêter en cas d’absence de vent. Exemple débile qui dénote une ignorance des phénomènes climatiques, du fonctionnement de l’électricité et même des propositions sur l’énergie éolienne (car il n’est jamais question de ne faire que des éoliennes).


    • Esprit Destricteur 4 mars 2008 12:41

      exprimer ses c... ça peut permettre d’apprendre, pourvu qu’on soit également prêt à écouter, à réfléchir, à faire les expériences si nécessaire. Le problème d’Allègre ce n’est pas qu’il s’exprime "brut de décoffrage" (encore qu’on n’a pas forcément besoin d’entendre au plan national les élucubrations irréfléchies de tel ou tel non-spécialiste), mais qu’il semble incapable d’apprendre de la discussion, de la réflexion ou des expériences...

      C’est là où son attitude est anti-scientifique (très politique en fait), pas dans le fait qu’il nous lasse avec ses avis fantaisistes.


    • Narkoléon 4 mars 2008 13:01

      Je note avec intérêt ce qui motive la haine de mes concitoyens.

      Après 20 ans ou le plus grand tabou était la Shoah, avec une impossibilité d’en parler sans être juif

      (attention, je ne cherche en rien la polémique ni ne remet en cause quoi que ce soit. Je fait juute état qu’il était impossible d’en parler sans être Juif) , voici les deux nouveaux sujets sur lesquels ont s’expose à des insultes si on les profères :


      - Remettre en cause le rechauffement climatique vous vaudra des insultes. La position qui consiste à reconnaitre le rechauffement, mais refuser de l’imputer à l’homme est limite tolérée, mais de moins en moins.

      - Considérer que l’administration Bush n’a pas menti sur le 11 septembre.

      Nier ces deux faits vous met au ban de la société francaise. Personnellement je crois au rechauffement climatique mais ne croit pas au complot pour le 11 septembre. Position qui s’équilibre, mais de moins en moins.

      Ce que l’on repproche à Allègre c’est d’avoir ennoncé des faits qui sont faux. Je ne remet pas cela en question. Mais ce que je constate, c’est la haine avec laquelle on le lui repproche. Je comprends qu’on le méprise et je ne cherche pas à prendre sa défense. Mais pourquoi toute cette haine...

      Il me semble que ceux qui profèrent des insultes le font car selon eux, nier le rechauffement climatique revient à nier le "génocide" perpétué non pas contre l’homme lui-même, mais contre la Terre. Je sais que l’idée peut vous sembler bizarre, mais il me semble que bon nombre d’entre vous commencent à traiter de la terre comme d’un Dieu et en font une religion.

      Depuis le déclin du christianisme, l’homme se cherche quelque chose de sacré à adorer. Et pour bcp, la Terre est devenu le candidat idéal à la sucession de Dieu.

      Comprenez-moi : je ne me moque pas de cela. Et je trouve tout à fait louable le fait que l’on veuille sauver la planète. Mais je m’étonne de retour en douceur au paganisme... Comme s’il y avait un cycle Paganisme -> Polythéisme -> Monthéisme -> Paganisme... qui tourne en boucle.


    • toubakouta 4 mars 2008 14:29

      @L’auteur

      Votre argumentation sur la mauvaise foi d’ Allegre ne me semble pas vraiment objective, et je ne suis pas loin de penser que la votre est très développée smiley

      Quand à ceux qui se moquent de son niveau scientifique ils sont risibles. Etant moi aussi un scientifique je pense que ceux qui essayent de le faire passer pour un clown sur des détails évidents (l’histoire de la chute des corps dans le vide...) sont surtout des revenchards de l’école.


    • Icare 4 mars 2008 16:25

      J’aimerai rectifier un malentendu de la part de l’auteur car il me semble qu’il y a confusion sans vouloir défendre Claude Allègre.

      Il ne nie pas le réchauffement climatique, il dit simplement que l’Homme n’en est pas responsable ce qui est très différent.

      J’ai lu un article récemment sur ce site remettant en cause la théorie d’Al gore.

      Très instructif => en gros on nous apprend et cela semble fort logique que la Terre au niveau climatique dépend fortement de l’activité du soleil, et qu’en comparaison, l’activité Humaine semble bien peu.

      Voici le lien de la video.


    • toubakouta 4 mars 2008 17:06

      Bien vu... vous découvrez que l’amalgame et le TSS sont les 2 mamelles de cet "auteur" qui se prétend de bonne foi.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 18:57

      3 liens vers la même vidéo dans les commentaires. Vous ne croyez pas que vous abusez ?


    • mikendm 4 mars 2008 19:45

      Il a même réussi à faire la réforme la plus injuste de tous les ministres de l’éducation nationale en permettant de laisser l’élite à ceux qui ont les moyens d’y accéder. En substance : avant son arrivée au ministère un élève de classe préparatoire pouvait accéder à plusieurs écoles d’ingénieurs à partir d’un seul concours. Ce système permettait aux élèves de basse extraction de postuler à des écoles de haut niveau en ne payant de droit d’inscription que pour un concours et d’avoir un filet de sécurité en uilisant ce concours pour des écoles moins prestigieuses et moins cotées. Désormais il est nécessaire de payer des droits d’inscriptions pour chaque école demandée, le résultat en est que seul les élèves disposant de ressources importantes peuvent s’inscrire à de nombreuses écoles, ainsi les mieux lotis restent ensemble. Allègre n’est pas seulement à contre courant de ses collègues scientifiques, il l’est aussi de ses collègues politiques. Il a autant de crédibilité scientifique que les frères bogdanoff...


    • mikendm 4 mars 2008 19:48

      Il a même réussi à faire la réforme la plus injuste de tous les ministres de l’éducation nationale en permettant de laisser l’élite à ceux qui ont les moyens d’y accéder. En substance : avant son arrivée au ministère un élève de classe préparatoire pouvait accéder à plusieurs écoles d’ingénieurs à partir d’un seul concours. Ce système permettait aux élèves de basse extraction de postuler à des écoles de haut niveau en ne payant de droit d’inscription que pour un concours et d’avoir un filet de sécurité en uilisant ce concours pour des écoles moins prestigieuses et moins cotées. Désormais il est nécessaire de payer des droits d’inscriptions pour chaque école demandée, le résultat en est que seul les élèves disposant de ressources importantes peuvent s’inscrire à de nombreuses écoles, ainsi les mieux lotis restent ensemble. Allègre n’est pas seulement à contre courant de ses collègues scientifiques, il l’est aussi de ses collègues politiques. Il a autant de crédibilité scientifique que les frères bogdanoff... Qui plus est il géologiste de formation, mais il donne son avis sur des sujets qui n’aucun lien avec sa spécialité...


    • Baltar 4 mars 2008 22:10

      Un lien analysant cette vidéo, pour équilibrer ces trois liens excessifs et inutiles dans leur duplication :

      http://forums.infoclimat.fr/lofiversion/index.php/t19495.html

      vérifier vos infos avant de défendre un support !

      Ceci dit il est bon d’avoir des videos de ce genre, par principe.
       


    • brieli67 5 mars 2008 06:11

      http://www.greenpeace.org/france/news/claude-allegre-bient-t-ministr

       

      de pire en pire l’artiste ménestrel de Mad RIVASI !!! 


    • Narkoléon 4 mars 2008 11:06

      Tout a fait d’accord avec le premier commentaire Allègre dit des conneries ? Tant mieux, car en reaction un débat se crée et des sujets dont on ne traite pas, sont médiatisés.

      Et puis merde, la liberté d’expression, laissez la aux autres aussi.


    • COLRE COLRE 4 mars 2008 13:30

      Allègre est un gros balourd, d’un orgueil phénoménal. "Moi, je", tel est son totem ! toutes ses phrases commencent comme ça (tiens, ça me rappelle qqu’un). Il vit sur son passé très lointain de scientifique et depuis, il a un avis sur tout, il veut tjrs avoir raison sur des sujets qu’il ne connaît pas. Puisque le mot est à la mode, je dirais qu’il est le stéréotype du "gros con" (à déposer à Sèvres en maître étalon comme dit l’autre)


    • thirqual 4 mars 2008 13:36

      @ narkoleon : il n’est pas rare que dans des revues, des reviewers fassent passer des papiers dont le fond scientifique est solide mais dont ils doutent des conclusions, parce que ça permet de provoquer le débat, justement. Eventuellement en mettant un éditorial/commentaire parlant de l’article pour nuancer. Exemple il y a quelques mois dans Nature avec des expériences laissant supposer que l’argon n’était pas aussi peu soluble dans les roches de la croûte océanique qu’on le pensait. Grosse révolution si ça s’avère correct, mais à la lecture des résultats et des protocoles le doute subsiste. Néanmoins c’est possible, et ça fait réfléchir sur les conséquences pour les modèles de recyclage de la croûte océanique.


    • Narkoléon 4 mars 2008 13:47

      Je te rassure, j’ai bien noté le caractère provocateur de Allègre. Et je ne suis personnellement pas fan de ses propos. Mais je m’étonne de la haine que cela sucite.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 14:14

      @Narkoléon : Mais on s’en fout de la liberté d’expression, ici ! C’est totalement hors-sujet. Allègre est *libre* de dire toutes les conneries qu’il veut, mais le problème c’est qu’il affirme que c’est la vérité. Les faits ne sont pas une question d’opinion. Quand il dit qu’une boule de pétanque et une balle de tennis tombent à la même vitesse dans l’air, il a tout simplement *tort*. C’est incontestable. Tous les discours ne se valent pas.


    • Narkoléon 4 mars 2008 14:27

      On a du faire le même type de remarques à Galilée. en générale 99% des gens qui tiennent des discours opposés à l’opinion communméent admises ont tort. Allègre à tort, mais en vous comportant comme vous le faites c.a.d avec aggrevvité, voir avec grossiereté, vous contribuer à reduire les chance que les 1% de gens qui pourraient faire évoluer la science aient droit au chapitre.

      Bon nombre de progrès sont du à des intuitions fulgurantes.

      Donc je maintiens ce que je dis. Laissez les gens parler. Est-ce si dure. Qu’est que ca change dans votre vie de tous les jours si allègre dit des anneries... ? RIEN.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 15:09

      Qu’est ce que vous ne comprenez pas dans "Allègre est *libre* de dire toutes les conneries qu’il veut" ? Encore une fois, toutes les opinions ne se valent pas. Sinon, c’est la fin de la connaissance, tout simplement. *Tout* n’est pas une question d’opinion. Lisez "la fabrique du crétin" de Jean-Paul Brighelli pour vous en convaincre.

      Et encore une chose : personnellement, quand quelqu’un qui se présente comme un grand scientifique ne maitrise pas des questions de physique du niveau du lycée, ça me pose un problème. Et s’il est fortement médiatisé et soutient mordicus ses inepties, c’est encore pire.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 15:14

      Ce qu’a dit Allègre avec cette histoire de boule de pétanque et de balle de tennis, ça revient à dire que la pénétration dans l’air d’un objet est la même quelque que soit sa masse, son volume et sa surface de contact avec l’air. En gros, que tout ce qui concerne l’aérodynamique n’a pas de sens. Et en fait, son seul argument est son ignorance.


    • Narkoléon 4 mars 2008 15:58

      En général, le crétin suffisant recommande toujours aux autres de lire des livres pour se mettre à son niveau.

      C’est d’ailleurs un signe infaillible pour reconnaitre le donneur de leçon de morale. Et ô surprise, 2 posts plus bas, vous assénez des leçons de "morale".

      Je me trompe ou vous votez très à droite ?


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 16:21

      Voter à droite ? Vous ne m’avez pas regardé ?

      Si vous trouvez insultant le fait qu’on vous conseille un livre, tant pis pour vous.

      Et je ne discute pas avec les gens qui m’insultent puisque j’estime que c’est le signe qu’ils n’ont plus d’argument. Fin de la discussion.


    • Narkoléon 4 mars 2008 16:32

      Comme vous n’avez que le mot "morale" à la bouche, je me suis figuré que vous etiez de droite. Et ce n’est pas la fin de la discussion, il n’ya jamais eu de discussion puisque que vous parliez tout seul.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 16:37

      Vu.


    • Traroth Traroth 4 mars 2008 16:40

      Une remarque tout de même : je n’ai pas utilisé une seule fois le mot "morale" dans mes commentaires concernant cet article. Bien que je ne vois pas où est le problème : avoir une morale, c’est une idée de droite ? Ils ont le monopole sur les concepts de bien et de mal, maintenant ?


    • pointal pointal 5 mars 2008 09:04

      Le problème c’est qu’il a un fort pouvoir de nuissance, et un accès très facile aux médias, qui lui permettent de soutenir mordicus une position fausse devant l’opinion publique.

      C.Allègre ignore les arguments de la partie face à lui, et il est capable de mentir sans vergogne pour faire valoir son point de vue, les gens ont alors l’impression que c’est lui qui a raison.

      Voir le combat qui a dû être mené pour la construction du Synchrotron SOLEIL pour comprendre le personnage.


    • haddock 4 mars 2008 11:24

      ectopie Sarkoscopique en urgence , attention aux lésions secondaires ...

       

       


      • Yves Rosenbaum Yves Rosenbaum 4 mars 2008 11:25

        Mr Allègre exprime des doutes sur le réchauffement climatique, c’est son droit. Malheureusement, ces arguments sont de peu de valeur, voire nulle. Qui sème le vent récolte la tempête.

        Pour tous ceux qui douteraient encore de l’incroyable "expertise" dont fait preuve Mr Allègre, voici une déconstruction de son dernier livre faite par Jean-Marc Jancovici, "expert" autrement plus sérieux que Mr Allègre puisque celui-ci ARGUMENTE. Un vrai régal que l’on peut trouver ici :

        http://www.manicore.com/documentation/serre/ouvrages/verite.html


        • HELIOS HELIOS 4 mars 2008 11:27

          Ben moi, je prétends que la boule de pétanque et la balle tennis arrivent ensemble.

          Je pense que les raisonneurs de l’imbécile, qui pensent que le frottement de l’air sur la balle tennis va la ralentir suffisament sont des intégristes cons, comme on en voit dans d’autres domaines. S’il fallait une camera pour mesurer la difference entre le moment où arrivent la boule de petanque et la balle de tennis, ils constateraient que l’écart est infime et non perceptible raisonnablement pour l’oeil humain. A partir de là, et pour la démonstratuon qu’on veut en faire, on peut considerer que les deux boules arrivent ensemble.

          Il existe dans le monde des gens qui sont capables de comprendre et de relativiser, il existe aussi des couillons qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et qui s’accrochent a ce qu’ils ont cru comprendre pour en faire un dogme.

          C’est quoi déjà la parabole ? le doigt montre la lune, le sage regarde la lune et le con regarde le doigt... si c’est pas le même texte, peu importe c’est ce qu’il faut comprendre... comme pour les deux boules !


          • Zalka Zalka 4 mars 2008 11:35

            Voici un bel exemple de raisonneurs de l’imbécile qui visiblement oublie le facteurs décisif dans ce problème : les conditions de l’expérimentation.

            La force de frottement existe, personne ne peut le nier. Mais à partir de quand a-t-il un rôle ? Effectivement, lacher ces boules à hauteur d’homme ne mettra pas en évidence une différence significative. En revanche, les lacher à 10000 mètres d’altitude, et il y en aura une : du en partie au frottement mais également à d’autres forces (le vent par exemple) qui auront du coup le temps et la force d’avoir une influence.


          • Narkoléon 4 mars 2008 13:50

            Vous trouvez normal d"utiliser des insultes dans un débat qui concerne une balle de ténnis et une boule de pétanque. .. En règle générale, j’ai constaté que les savants et les chercheurs sont des gens humbles et courtois. Ceux en revanche qui vous insultent direct sonté généralement des personnes qui ont un vernis de connaisssance sur un sujet.


          • Gasty Gasty 4 mars 2008 13:54

            David Scott (Apollo 15) a réalisé l’expérience avec un marteau et une plume.

            Voici la vidéo ici.

            Sur terre la plume serait encore à porter de main alors que la marteau aurait déjà frappé sur le sol. Une boule de pétanque et une balle de tennis, la chute a une différence de plusieurs centimètres... mais bien réelle.


          • Gasty Gasty 4 mars 2008 13:56

            @ HELIOS

             Allègre est scientifique ou ne l’ai pas.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2008 14:00

            je voudrais sincèrement remercier tous les commentateurs,

            c’est comme çà que j’imagine un vrai débat,

            sans haine, juste des arguments.

            un scientifique ne doit-il pas etre toujours dans le doute ? capable de se remettre en question ?

            c’est ce que je crois, et je vois que nous sommes nombreux a partager ce choix,

            je n’ai rien perso contre allegre, mais sa mauvaise foi ne rend pas service au monde auquel il est censé appartenir.

             


          • HELIOS HELIOS 4 mars 2008 14:02

            ben oui, hein, quand on ne veut pas comprendre...

            A 10 000 metres ou ailleurs le problème est le même ! Claude allègre expliquait (tentait d’expliquer) un phénomène de société avec une metaphore basée sur ce qu’on apprends a tout enfant a l’école.

            Alors, le fait que la balle de tennis arrive en retard a cause du vent, du frottement ou de n’importe quoi, on s’en fout, il s’agit d’une metaphore.

            Je maintens que les integristes continuent de sévir, à savoir, ceux de la pensée unique, du carcan cérébral et des intégrismes de tous poils qui s’expriment à tort et a travers pour justifier le fermeture d’esprit et le contrôle qu’ils veulent imposer aux autres.

            Claude Allegre, en l’occurence, a eu raison, ce qui ne veut pas dire qu’il a TOUJOURS raison, notament sur les OGM ou le rechauffement global. Même lorsqu’il a tort sur un sujet, c’est comme pour nous tous, cela ne veut pas dire que c’est la caricature que vous faites de lui.


          • Dudule 4 mars 2008 14:16

            Ça a été fait, théoriquement et expérimentalement, et rapporté par le Canard lors de la polémique.

            Des profs de physiques de lycée ont posé l’équa dif en modélisant les forces de frottement jusqu’au deuxième ordre, c’est à dire qu’ils les ont modélisée par un polynôme du second degré, donc avec trois termes, ce qui est plus que suffisant dans une gamme de vitesse aussi faible : d’habitude on ne prend qu’un terme, c’est le cas pour le Cx de votre voiture qui n’est que le terme d’ordre 2 dudit polynôme, pris en compte tout seul, ce qui donne déjà d’assez bons résultats pour des vitesses moyennes.

            Ils ont résolu l’équa dif (pas très difficile en fait), trouvé les solutions particulières qui prouvaient une différence très sensible et perceptible par un observateur ni aveugle ni sourd, entre la durée de chute des 2 corps de hauteur d’homme (différence de la durée de chute très largement supérieur au 10ième de seconde si mes souvenirs sont bons).

            Ils ont effectué l’expérience (même protocole que celui que vous indiquez : caméra vidéo, etc.) et vérifié exactement leur résultat théorique... et publié le résultat dans le journal de l’"Union des professeurs de Chimie et Physique", ce que le Canard s’était empressé de rapporter en se tapant les palmes par terre de rire, ce qui avait clos la polémique en provoquant une retraite précipitée d’Allègre et une intervention alambiquée de Charpak pour essayer de lui sauver la peau (en substance "Oui, euh, en fait il a tord bien qu’il n’ait pas tout à fait raison, mais c’est pas tout à fait faux tout de même", etc.).

            Donc, avant de traiter les gens d’intégristes et d’imbéciles, documentez vous. Vous pourriez par exemple essayer de reproduire l’expérience vous même, pour vérifier le résultat.

            Autre chose encore : l’énormité qu’avait dite Allègre lors de cette polémique était d’affirmer que la boule de pétanque et la balle de tennis tombait à la même vitesse car, étant de même dimension, elles subissaient chacune les mêmes forces de frottement (ce qui est exact en ce qui concerne la dernière affirmation, mais comme chacun sait, ce qui compte, c’est le rapport entre le poids et les frottements) ! Hallucinant ! Même pas au niveau d’un(e) très médiocre élève de Terminale S !

            C’est là où l’on s’aperçoit que le bonhomme n’est pas physicien (contrairement à ce qu’il clame urbi et orbi), mais géologue. Aucun physicien, absolument aucun, n’aurait prononcé une bourde pareil ! Rigoureusement impossible ! Ce problème de la chute d’un corps dans un fluide, dans lequel les forces de frottement dépendent de la vitesse est rebattu, archi rebattu et commence à être traité dés la Terminale.

            Autre chose encore : si les profs de physiques ont pris la mouche lors de cette polémique mémorable, c’est après qu’Allègre les a traité collectivement de nuls lorsqu’ils ont essayé de remettre, très poliment et très diplomatiquement, leur ministre sur le droit chemin, au début de l’ « affaire »… pas parce qu’ils étaient des intégristes.

             


          • Djanel 4 mars 2008 14:20

             

            Hélios

             

            Voici pour vous un exercice de style.

             

             

            Le premier a l’avoir démontré où plutôt à se poser des questions sur le phénomène de la gravité, c’était Galilée avec des billes sur un plan incliné. Pourquoi elles arrivent en même temps quelque soit leur poids ? Voilà, c’est tout.

             

            Pour en revenir au nommer Allègre dont le nom signifie joyeux, il prend en exemple cette chute des objets et affirme en leur absence que les élèves diront que le plus lourd arrivera le premier. Il accuse donc les jeunes d’avoir des idées fausses. Pour mieux démontrer qu’il a raison, il vous sort ses diplômes, son statut de professeur-chercheur à l’université pour vous prouver qu’il sait de quoi il parle.. Les idiots que nous sommes ne pouvant pas présenter un curriculum aussi prestigieux que le sien, ne pourront que la boucler. Cette méthode dans un débat n’est pas loyale et je dirai qu’elle est même cynique envers les autres.

             

            Cet allègre futur ministre possible n’a eu pas une raison scientifique rigoureuse pour se servir d’un préjugé pour anéantir ses adversaires. Il ne s’est donc pas rendu compte du sophisme que contenait son exemple. L’affirmation qu’un objet léger arrivera après les objets lourds si on les lâche en même dans l’atmosphère, est prouvé par l’expérience la plus vulgaire. Il suffit donc d’échanger la balle de tennis avec une plume et de comparer sa chute avec une boule de fer pour se rendre compte que la réponse attribuée aux élèves n’était pas fausse.

             

            Conclusion Allègre n’est qu’un sophiste dont la connaissance n’est qu’une abstraction de ce qu’il a appris dans les écoles. Il ne peut pas être un chercheur qui doit savoir que tout ce que nous savons, ne peut être contredit par l’expérience.

             

            Allègre n’est donc pas une autorité parce qu’il n’a jamais pu s’élever au-dessus du perroquet  qui répète tout ce qu’il sait de mémoire sans comprendre la signification de son discours.

             

            Comme vous héllios qui n’êtes pas une lumière.


          • HELIOS HELIOS 4 mars 2008 14:46

            Helios, avec un seul "L", si vous voulez que votre jeu de mot ait un sens !

            En tout cas, je vous remercie du compliment, car être comparé avec Claude Allègre, même si je ne suis pas du même bord politique, me convient bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès