Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Combattre la pauvreté : passer des paroles aux actes !

Combattre la pauvreté : passer des paroles aux actes !

JPEG « La pauvreté régresse pour la première fois en France », c’est ce qu’a déclaré Manuel Valls en avril à l’antenne de France Info…..

On aurait bien voulu croire l’hôte de Matignon.

Malheureusement les chiffres sont les chiffres et l’Insée dans une note publiée en décembre 2015 met les points sur les i :

« Pour l’année 2014, (on note) une légère hausse du taux de pauvreté de 0,2point, après deux années de baisse. Ainsi le taux de pauvreté en 2014 serait de 14,2% après 14,3% en 2012 et 14 % en 2013 »

Les faits sont les faits et ils sont têtus.

Le précédent gouvernement et l’ancien président de la République n’ont pas fait de commentaires et ils ont raison, car la montée de la pauvreté sous leur règne a été vertigineuse :

13% en 2008, 13,5% en 2009, 14% en 2010 et 14,3 en fin de mandat.

Le graphique joint à cet article montre les évolutions.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes mais la réalité montre que cette pauvreté devient de plus en plus prégnante et de plus en plus visible.

Le nombre de SDF augmente et de plus en plus de familles se trouvent en grande pauvreté : elles se nourrissent peu, elles rencontrent des difficultés pour se soigner et nombre de personnes renoncent aux soins.

La création de cliniques privées et surtout la mise en service de plateformes hospitalières public-privé vont aggraver la situation.

De nombreux traitements ne seront pas effectués à l’hôpital public et les patients s’ils veulent être soignés devront passer par la case : « dépassements d’honoraires »……

Les associations caritatives font de leur mieux mais elles se trouvent en grande difficulté avec une augmentation du nombre de demandeurs et des réductions de subventions or elles exercent une mission de service public.

Si ces associations n’existaient pas, il faudrait que les CCAS multiplient par 4, 5 ou plus leurs budgets.

Aujourd’hui, il est indispensable que des mesures concrètes soient prises par le gouvernement pour éradiquer la pauvreté.

La première mesure consisterait à augmenter les minima sociaux pour les porter au-dessus du seuil actuel de pauvreté…..

Dans cette période pré-électorale, on parle de plus en plus de revenu universel permettant de vivre correctement… Mais tout ceci reste du domaine des promesses.

Monsieur le Premier Ministre, nous voulons des actes !

Jean-François Chalot

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 18 mai 09:51

    Combattre la pauvreté ?

    Mais votre association n’est elle pas subventionnée pour cela ?
    N’est ce pas votre rôle ?
    Avec les centaine de millions donnés aux associations familiales ou est passé l’argent ???

    Dans l’ordinateur a prosélytisme pour faire de la propagande et des articles de marxistes type Chalot ?
    Dans l’usage de locaux a faire de la démagogie étatiste ?
    Dans la subventionnite associative qui rémunère une armée de permanents et de cachetoneurs de la redistribution sociale ?

    Non l’argent des subventions de ces gens qui pleurnichent en larme de crocodile n’est pas destiné a faire la promotion de l’étatisme ou le collectivisme.

    Quand on sait que 80% des plus pauvres sont logés dans le secteur privé.
    Quand les HLM servent à loger plus de statutaires abonnés à la gamelle de l’état que les pauvres....

    Et faire du prosélytisme du monopole étatiste de la santé c’est combattre la pauvreté ou de l’utilisation de fond public a des fin politiques ?
    Voler l’argent destiné a d’autres ?

    57% du PIB c’est la redistribution de l’état.....Ou va l’argent, si ce n’est aux intermédiares statutaires ou associatifs puisque semble t-il, il ne reste rien aux pauvres ?


    Il est temps de ce rendre compte que ces associations sont des repères à gauchistes qui volent l’argent des pauvres qu’ils font mine de vouloir défendre....

    Aujourd’hui c’est un aveu. Ils avouent ne servir à rien. Les résultats semblent catastrophiques..Autant arrêter la gabegie de ces inutiles sauf à eux mêmes.

    Ces gens ne servent à rien sauf à phagociter et prélever l’argent de la redistribution pour leur caste.

    Dans ces associations repères d’emplois fictifs, de contestataires et de profiteurs de l’argent public qui vivent de l’argent de l’état. 
    Des réserves a votants de gôôôôche qui amène des « Hollande » ou « Melenchon » aux postes de députés et sénateurs à la gamelle du contribuable

    Ce sont eux ces gauchistes subventionnés qui ont amené Hollande Il ne faut plus faire vivre ces intermédiaires sociaux qui volent l’argent destiné aux pauvres

    Les coupables se font passer pour des saints...

    • foufouille foufouille 18 mai 10:03

      @Spartacus
      retournes dire à l’infirmier que tu as pas pris tes médicaments.


    • Pyrathome Pyrathome 18 mai 13:55

      @foufouille
      Et qu’il ait bien allé à la selle dès ce matin, mais il a encore oublié de tirer la chasse, le troll sénile...


    • CHALOT CHALOT 18 mai 10:02

      Où sont toutes ces subventions ????des centaines de millions ???????
      Quand à toutes les assertions, elles sont dénuées de tout fondement si ce ne sont les bruits mais il est vrai qu’avec un pseudo on peut tout se permettre


      • Spartacus Spartacus 18 mai 19:58

        @CHALOT

        Il faut que les choses soient dites.....

        Vous êtes collectivement une bande d’escrocs en détournement de moyens pour profit politique.


        Arrête donc le déni de prendre les gens pour des cons et faire le faussement découvreur du déni de la gamelle des cachetons de la caste....

        Source :
        Livre jaune des subventions aux associations

        CNAFAL association entièrement dépendante de l’ l’UNAF.

        Le CNAFAL et ses membres sont une machine de prosélytisme Marxiste qui détourne ouvertement l’argent public pour faire la promotion de l’idéologie communiste, du collectivisme.

        Il fournit les moyens logistiques, médiatiques et humains aux associations Marxistes et se fait relais des revendications des pires groupuscules aux revendications gauchistes..

        La photocopieuse sert plus à imprimer des tracts de revendication bolcheviques qu’a aider les familles.

        Les locaux et l’’ordinateur sert plus a créer des articles de propagande que faire de la promotion sociale.

        Si c’était un organisme privé on pourrait admettre mais le CNAFAL est totalement financé par l’argent public à hauteur de 90% par l’UNAF.

        L’argent d l’UNAF provient du contribuable et d’un monopole archaïque de représentation des familles.

        Censé représenter les « familles » le CNAFAL est un organisme qui détourne l’argent des contribuables à des fins politiques pour se faire le relais de la cocosphère.

        Lorsque c’est le contribuable paye l’électricité ou l’encre de l’imprimante et que c’est utilisé pour de la propagande c’est une honte....

        Vous faites l’inverse de ce qui est utile aux familles.

        Non l’argent de l’UNAF n’est pas fait pour faire de la promotion collectiviste....
        Dehors le mouvement associatif les cocos. Dehors Dehors les responsable de détournementd’objet et des fonds d’état sous couverture pseudo sociale...

        NON NON NON.
        Des gens comme vous qui volent indirectement les pauvres et prennent l’argent des familles pour en faire une tribune collectiviste méritent la prison en plus se servent d’excuse des pauvres sont a vomir.

      • Gandalf Gandalf 19 mai 09:03

        @Spartacus


        Et comment tu traiterais la pauvetré intraitable ?

        Ce n’est évidemment pas avec la concentration du capital.

      • Spartacus Spartacus 19 mai 09:49

        @Gandalf

        Aux dernières nouvelles, pour être généreux avec les pauvres, il faut du capital accumulé. Sans capital tu ne peux que « forcer les autres à l’être » donc coercitif. 

        La pauvreté se définit par l’absence de capital. C’est l’état naturel de l’homme.

        C’est donc bien par l’offre de moyen pour s’enrichir que la pauvreté diminue. 
        C’est donc bien par la concentration du capital qu’elle se combat.

        L’idéologie gauchiste consiste a faire croire que la richesse est finie et qu’elle se partage. Rien de plus faux. Elle se crée.
        Et il est temps de fermer ces associations de spéculateurs sur la pauvreté qui leur sert d’excuse a la promotion du socialo communisme. 

        Ce ne sont pas ces gauchistes associatifs qui créeront des emplois, des start up, feront des investissements, prendrons des risques, du travail, des ressources ou une rupture sociétale économique.
        Il ne savent que se servir en faisant les cyniques qui font mine de ne pas comprendre qu’ils profitent de la subvention qui ne devrait jamais leur être donnée.
        Le profit politique de l’argent des familles est honteux.

      • Jean Pierre 19 mai 11:37

        @Spartacus
        Que le capitalisme soit efficace pour produire des richesses, peu de personnes en doute. Ce que tout le monde remarque aussi, sauf vous, c’est qu’il peux produire beaucoup en redistribuant très peu. Ce phénomène est un élément économique marquant, que tout le monde signale comme un danger et il est absurde, voire pathologique, de le nier

        Laissé à lui même le capitalisme enrichit vertigineusement une minorité. Ce n’est malheureusement que par une obligation extérieure créée par un rapport de force qu’il redistribue au plus grand nombre. La tendance a rémunérer beaucoup le capital et très peu le travail n’est pas nouvelle, mais elle s’est énormément accentuée ces dernières décennies par des opportunités nouvelles et par des modifications des rapports de force.
        Des individus et des organismes, pourtant chauds partisans du capitalisme libéral remarquent que le capitalisme se met tout seul en danger par ces excès et appellent à une régulation non pas dans l’idée de combattre le capitalisme mais dans l’idée de le préserver.
        Pour pouvez autant que vous le voulez vous exciter sur ce constat, insultez ceux qui le font en toute objectivité, cette excitation et ces insultes, ainsi que vos réponses à coté du sujet, ne changeront pas cet état de fait. Le déni ne mène jamais très loin.


      • Spartacus Spartacus 19 mai 20:19

        @Jean Pierre
        Le fait marquant surtout c’est ta caste qui en profite de la redistribution.

        Ta caste fonctionnarisée qui prend les régimes spéciaux et cyniquement vient expliquer les « méfaits de l’accaparation..

        Que la »redistribution utilise allègrement des arguments de la jalousie pour faire mine d’aider les pauvres mais que derrière les complaintes du capitaliste c’est- la gamelle de la caste la plus pourrie, celle de la gamelle de l’état qui est la plus abjecte.

        Le rapport de force c’est avec 57% du PIB TA CASTE fonctionnarisé se gave et se sert allègrement sur le dos des autres.
        La redistribution et les soi-disant « pauvres » ne sont qu’une excuse pour que ta caste cyniquement en croque un maximum de l’argent des autres....

        Alors ca fait quoi de réclamer des droits acquis supérieurs aux autres, et des régimes spéciaux catégoriels supérieurs aux autres et de l’autre jouer le pipo de l’égalitarisme....

        La « régulation » est tout aussi une excuse pour que ta caste puisse se servir de la gamelle...
        La caste proche de l’état sait qu’elle est la plus près pour recevoir une bonne gamelle de redistribution......

        C’est pour cela que « ta caste » réclame prélèvements, impôts et coercition des autres.....Gamelle gamelle gamelle des pensionnés à vie qu’il faut comprendre.

      • Jean Pierre 19 mai 21:00

         @Spartacus


        8 fois le mot « caste » et 7 fois le mot « gamelle ». Ensuite nous trouvons « pourrie », « abjecte », « jalousie ».
        Vous avez un grand sens du débat ! Et une immense perspicacité dans le jugement de vos contradicteurs vu que je suis entrepreneur. Une telle lucidité mérite d’être signalée.
        Sur la question de la concentration mondiale des richesses, toujours rien. Le sujet vous effraie ?


      • Jeff84 23 mai 06:49

        @Jean Pierre
        Si je produis 1000, et que vous produisez 100, pourquoi devrais-je « redistribuer » (me faire voler, en termes francs) quoi que ce soit ? Pourquoi ma capacité à produire davantage serait-elle la source de votre revendication sur mon temps, sur ma vie ? Pourquoi devrais-je être votre esclave ?


      • fred.foyn Le p’tit Charles 18 mai 10:12

        Le monde associatif est devenu le cache-sexe de la fonction publique. Officiellement, tout va très bien, Madame la Marquise. Le poids économique du secteur est estimé à 85 milliards d’euros (2012), les associations contribuant à hauteur de 3,2 % au PIB, soit un poids équivalent à celui de l’agriculture et des industries agricoles et alimentaires.....

        Le coût de l’immigration irrégulière en France en 2015 supérieur au budget 2016 de la Santé….28/04/2016 – 06H50 Paris (Breizh-info.com) – Le coût de l’immigration irrégulière en France représenterait 1,38 milliards d’euros selon Jean-Paul Gourevitch, spécialiste des migrations à qui l’association Contribuables Associés a confié la rédaction d’un rapport. Ce montant est supérieur au budget alloué en 2016 par l’État au ministère de la Santé (1,251 milliard) . C’est le double du budget consacré au sport et à la vie associative ( 617 millions d’euros)….Voici les chiffres majeurs à retenir :
        • 405 millions d’euros : c’est la facture des engagements de François Hollande (30 000 migrants supplémentaires en deux ans). En septembre 2015, Michel Sapin, ministre des Finances, annonçait un coût de « quelques millions d’euros ».

        •  Le coût des migrations irrégulières en 2015 pour la France est de 1,38 milliard d’euros.

        • Avec une gestion plus rigoureuse et une simple application de la loi, la France aurait pu économiser 764 millions d’euros.

        • La demande d’asile est en augmentation continue en France depuis 2008.

        • 96 % des déboutés du droit d’asile restent en France….Jean-Paul Gourévitch est consultant international, spécialiste des migrations, de l’islamisme radical et de l’Afrique, où il travaille depuis 30 ans dans le cadre du développement solidaire. Auteur de plus de 70 ouvrages très divers, il a publié cinq études pour Contribuables Associés sur les coûts de l’immigration et de l’émigration. 



        • mmbbb 18 mai 12:34

          @Le p’tit Charles non vous vous trompez l’ immigration est une tres grande chance pour la France un incommensurable bénéfice a notre économie Même le FIG a publie une étude d un chercheur universitaire de Lille C est la meme litanie Joffrin le redit aussi Nous baignons dans le bonheur en france et le citoyen vit dans la felicite sauf le « kouffard » cela va de soit . Quant à moi je n’ai jamais ete une chance pour la France, je me le demande encore C’est ma faute je n’ai jamais dit :nique ta mere, nique ta race, nique la France Quand un pays choisi une forme d ’euthanasie a long terme et le pape ce fourbe de jésuite enfonce le clou. Quant a votre article Gourevitch, est une des rare a parler du cout indirect de cette immigration, c’est a dire logement sante education justice les autres ne le font pas évidemment et évidemment je comprends la famille Leornada ayant fait un caprice afin de revenir dans ce beau pays ou notre generosite confine a la cretinerie 


        • bartneski bartneski 18 mai 11:25

          @spartacus


          Où passe l’argent destiné aux pauvres ?

          Mon taf consiste à mettre des pauvres au boulot. Mon employeur touche environ 200 000 euros/an de subventions pour que je m’occupe de 35 pauvres. Je coûte 40 000 euros/an tout compris et les charges de structure s’élèvent à 25 000 euros/an. Où passent les 135 000 euros restants ? Peut-être dans les mercedes toutes neuves de fonction des cadres pour aller au restaurant, pardon, en réunion ? Ce que je sais, c’est que mon employeur nous a réuni pour nous annoncer une très bonne nouvelle. Les bénéfices nets prévisionnels après impôts 2015 s’élèveraient à 300 000 euros. Merci qui ?

          Merci les pauvres.

          • mmbbb 18 mai 11:57

            @bartneski Vous ne faites que rajouter de l’eau au moulin de Spartaccus. Ces aides sont votées, elles ont une source comptable et surtout politique. Que je sache ? Et que fait votre employeur ? Par pure symetrie nous pouvons aussi dire que les milliards déverses dans la formation professionnelle ne servent pas a grand chose, hormis d’entretenir une flopée de professeurs . mais pas touche au grisbis .Divers rapports de la Cour des Comptes a mis en exergue cette gabegie bien francaise. 


          • baron 18 mai 12:37

            Pour réduire la pauvreté il faut construire des usines et que l’armée de réserve du capitalisme retourne chez elle.

            Les subventions diverses et les aides aux personnes valides sont de l’argent jeté par les fenêtres, avec les mêmes sommes ont crèe des emplois productifs. 
            Il y a un byzness de la misère c’est inacceptable et contre productif.
            Exigeons des usines plutot que des aides et des subventions.

            • baron 18 mai 13:10

              @monsieur Chalot

              Vous demandez et c’est normal, mais vous ne préconisez jamais de solutions et vous n’expliquez pas non plus comment il faut financer cela. 
              Là, ce que vous faite est trop facile et vous n’empécherez pas le français moyen de vous redouter dans vos réclamations, parce que ce sont eux qui sont sollicités sans arrêt. Ils ne peuvent que constater qu’ils sont en train de devenir pauvres eux aussi, en particulier à cause de la multiplication des assujetis sociaux. 
              Vous comptez augmenter encore les impots locaux et sur le revenus, créer de nouvelles taxes porter l’age de la retraite à 80 ans ? Concrètement vous faites comment ?

              • Samson Samson 18 mai 18:25

                @baron
                « ... vous n’empécherez pas le français moyen de vous redouter dans vos réclamations, parce que ce sont eux qui sont sollicités sans arrêt. Ils ne peuvent que constater qu’ils sont en train de devenir pauvres eux aussi, en particulier à cause de la multiplication des assujetis sociaux. »

                Vous confondez les causes et l’effet : la multiplication des assujettis sociaux est l’effet de la paupérisation croissante des populations françaises, €uropéennes et généralement mondiales : les causes sont à en chercher dans une concentration croissante des moyens de production aux mains de quelques acteurs multinationaux, la privatisation et la délocalisation des bénéfices issus de l’automatisation et de l’informatisation des tâches, la réduction de la puissance de l’état par la libéralisation des services, ..., toutes liées aux options idéologiques d’un Nouvel Ordre Mondial néo-libéral entérinées de longue date par nos « élites », $ociali$tes, Ripoublicaines ou autres.
                Et au risque de chagriner certains, MLP n’y propose aucune alternative sérieuse : dans un contexte de pillage généralisé du bien et du service public, tout au plus vise-t-elle l’aventure de s’emparer elle aussi d’une part du fromage. smiley


              • mmbbb 18 mai 19:38

                @Samson Vous etes comme Samperio et Chalot dans ce media hormis de dénoncer que faires vous ? rien Surtout comme faites Sampiero ne montez pas de PME PMI mais aboyez comme une roquet contre les patrons Comme le dit Robert Gil, l’etat verse des milliards d’euros ( 200 selon cet auteur ) et je ne comprends que ces braves gens ne profitent pas de cette manne financière.  


              • sampiero sampiero 18 mai 19:54

                @mmbbb

                « ne montez pas de PME PMI ... »

                C’est quoi une PME-PMI ? une entreprise mono personnel ? Le patron seul ? ou plein de salariés ? Ils sont nécessaires non ? Est ce une raison pour les maltraiter ? Faire qu’un pays immensément riche grâce au travail de la masse laboruieuse engendre des millions de pauvres ?

                Et le dénoncer, c’est aboyer ?

                On va tous monter une affaire, tous devenir boulangers, comme dit l’autre, et on se vendra son pain chaque jour à soi-même.

                on peut seul réparer une baignoire, mais pas pour construire une voiture, un immeuble, un avion, un paquebot....Pour ça il faut de salariés, beaucoup !.

                Mais ce n’est pas une raison qu’alors qu’ils travaillent pour construire la voiture, que seuls les actionnaires qui ne fichent rien s’engraissent...Je me demande pourquoi je réponds à de telles inepties, langage que même un dirigeant du CAC 40 pourtant premier concerné, ne tiendrait pas.

              • Samson Samson 18 mai 20:15

                @mmbbb
                «  ... ne montez pas de PME PMI mais aboyez comme une roquet contre les patrons »
                Ce que vous ne semblez pas comprendre, c’est que face à la puissance des quelques multinationales qui imposent maintenant leur ordre au niveau mondial, les patrons de PME, les paysans, et la classe moyenne sont promis à la même broyeuse qui a déjà laminé le reste des classes laborieuses.

                Quoique Pierre Gattaz, Xavier Beulin, Emmanuel Macron ou autre Manuel Valls omettent soigneusement de le préciser, il n’y a guère de mystère dans la manœuvre : toute mesure présentée comme visant à améliorer la compétitivité des entreprises et prétendument restaurer de l’emploi favorise en priorité l’investissement dans l’automatisation des tâches (pas pour rien qu’on a inventé des machines !) et l’optimisation de la production par des économies d’échelle, ce qui débouche au final - et très logiquement - sur une concentration encore accrue des moyens de production et de leurs bénéfices - délocalisés - entre ces quelques grands acteurs qui imposent leurs diktats à l’€urope au détriment de tous les autres, soit nous ! smiley


              • mmbbb 19 mai 11:38

                @sampiero Vous ne faites que cracher sur le systeme alors que vous êtes certainement fonctionnaire , ce qui aise et facile. Vous ne faites que dénoncez c’est tres bien, mais vous ne proposer rien hormis une economie planifiée. Je connais tant de personnes qui n’embauchent pas ( artisan profession libérale ) professions que vous haissez, puisqu en France le systeme est devenu schizophrène et ces professions sont littéralement étranglées. Mon frere etait artisan il connait le metier du batiment et au fil des annees il est devenu decorateur et maitrise le dessin et la peinture a l huile Il n’a jamais pu embaucher Syteme a la con Quand Martine Aubry femme éminemment intelligente ( ENA ) propose des emplois jeunes, magnifiques perspective d’avenir Ces jeunes je les vois a la sortie des bus a lyon proposer des services de renseignements. Si vous appelez ceci un débouche extraordinaire c’est parfait et bien tant mieux. Quant au PME PMI , les patrons embauchent désormais des detaches europeens , ils ne sont pas xenophobes et font bosser des volontaires Et pendant ce temps la il y a des Chalots qui s’interrogent sur la pauvrete en France Il a raison, tant que la solidarite marche et que le contribuable paiera . Je vous ferai remarquer a toute fin utile que depuis qu Hollande est au pouvoir les francais n’ont jamais ete autant imposé et pour quels resultats Votre cher et tres grand Hollande attend la vague de la croissance, celle est timide puisque la Chine a un repli et que son dirigeant reorganise l’economie de son pays ,Il faut faire l’ ENA et vouloir surfer sur la croissance. Seul aspect positif c’est un bon VRP pour la vente d’armes et Dassult le remercie .


              • sampiero sampiero 19 mai 12:20

                @mmbbb


                J’ai tenu comme un « patron »avec carte blanche un établissement régional (50 personnes) d’une boite internationale. seuls comptes à rendre : recettes et dépenses. Pour le reste démerdare, et si pas bon, dehors !

                J’avais les soucis des patrons, les objectifs dément imposés à atteindre, la responsabilité de maintenir 50 emplois, 

                Objectifs atteints : normal, payé pour ça !
                Objectifs non atteints : la porte.
                 
                20% de croissance en moyenne par an, des salaires de misère pour le personnel (je ne gagnait pas non plus des millions !) , aucune participation aux énormes bénéfices.

                Résultat au bout de 30 ans, juste avant ma retraire : les patrons vendent la boite, les acheteurs américains ferment tous les bureaux régionaux et virent 500 personnes.

                Je doit être satisfait ? applaudir ce système qui est généralisé à toutes les boites ? et souhaiter que ça dure ainsi pour mes enfants ? 

                En tout cas ça a l’air de te plaire.

              • rocla+ rocla+ 19 mai 12:29

                c ’est ça un goumunisse , il taffe dans une boite en tant que larbin 

                pendant trente ans , se fait exploiter tant et plus , et passe le restant de sa 
                retraite à critiquer le système qui lui a permis de vivre .

                Etonnant non ?

                au bout d’ un an il aurait pu partir ....


              • sampiero sampiero 19 mai 13:07

                il y a 40 millions de français qui taffent dans une boite en tant que larbins

                pendant trente ans , se font exploiter tant et plus ..

                ..ils sont donc tous goumunisses ! 40 millions de goumunisses ! et devraient se garder de critiquer le système qui leur a permis de ne pas mourir de faim, ils n’avaient qu’à partir et créer des boulangeries en partant de rien.

                « Tiens une boutique ! rentrons dedans voir ce qu’il y a dedans ! oh ça ferait bien une boulangerie ça ! ici le four , là le comptoir.. C’est à personne ? Je m’installe !
                .je vais demander au patron chez qui j’ai taffé en tant que larbin pendant trente ans en me faisant exploiter tant et plus, de me payer le matériel et le local !
                Je pourrai ainsi embaucher des larbins que j’exploiterai tant et plus pendant 30 ans »

                Nous aurions ainsi 40 millions de boulangers sur 65 millions de français, soit à raison d’une baguette de pain par jour et par français, qui donc vendraient 1 1/2 baguette par jour. La fortune assurée ! 

              • rocla+ rocla+ 19 mai 13:19

                @sampiero


                Il y a une énorme différence entre un goumunisse et un mec normal , 
                perso j’ ai été embauché dans un hypermarché en 1972 , j’ ai vu comme 
                 ils prenaient le personnel pour des cons , j’ y suis resté 6 semaines et 
                subitement ça m’ a pris , j’ ai demandé le solde de tout compte et me suis 
                mis aussitôt à mon compte . 

                Si tous les larbins que représentent Sampiéro  et compagnie avaient quitté 
                l’ endroit où ils sont exploités , toutes ces boites n’ existeraient tout 
                simplement plus .

                La cohérence des discours goumunisses  est du  niveau zéro .

              • rocla+ rocla+ 19 mai 13:20

                Il y a des gens qui parlent et d’ autres qui agissent .


              • rocla+ rocla+ 19 mai 13:21

                @sampiero


                d’ ailleurs , goumunisses ou non , personne n’ est obligé de rester dans une 
                boite à se faire exploiter . 

              • foufouille foufouille 19 mai 13:31

                @rocla+
                « j’ y suis resté 6 semaines et 

                subitement ça m’ a pris , j’ ai demandé le solde de tout compte et me suis 
                mis aussitôt à mon compte . »
                c’est plus la FNAC ?
                et tu as acheté une boulangerie sans argent ?
                ou avec celui de tes parents ................

              • Samson Samson 19 mai 15:02

                @baron
                « Ils ne peuvent que constater qu’ils sont en train de devenir pauvres eux aussi, ... »
                Pour mieux éclairer mon propos et pour votre édification !


              • foufouille foufouille 19 mai 15:35

                @rocla+
                c’est une nouvelle version qui prouve que tu as un peu cherché.
                gros mytho cassos du RSI.
                c’est vachement courant en plus ................


              • foufouille foufouille 19 mai 15:42

                @rocla+
                et en six semaines, tu as économisé trois mois de loyer.
                mytho


              • rocla+ rocla+ 19 mai 15:57

                @foufouille


                Fouillemerde  de mes deux , 

                Quand tu fais apprenti à l’ âge de 14 ans et que vers 24 ans t’ as pas une tune 
                t’ es juste  un genre de nullâtre  comme toi . 

                Dans la tête des gens comme toi il est  impossible d’ arriver à 
                quelque chose . 
                 
                C ’est sûr que  pour  un assisté comme toi il faut naitre dans une famille 
                avec de la tune .


                Figure toi que plein de gens partent de rien . 

                Saut que tu dois être trop naze pour y arriver . 

                Pauvre type plein de rancoeur le Fouillemerde .

              • foufouille foufouille 19 mai 19:22

                @rocla+
                tu as été apprenti huit ans, ben ça fait long !
                moins les deux ans de bidasse. ensuite, tu as travaillé six semaines dans un super ou une FNAC.
                et tu as trouvé tes trois mois de loyer miraculeusement ............
                non personne ne part de rien car il faut toujours de l’argent pour débuter, crétin de cassos assisté du RSI.

                Saut que tu dois être trop naze pour y arriver vu que tu as tenu une année pour faire moins compliqué.


              • Montdragon Montdragon 18 mai 13:21

                Effet Grande Peste du moyen-âge : moins de population= salaires en hausses et biens de subsistances moins chers.
                En 2017 : 1 millions (au bas mot) d’expulsés = chômage en baisse, immobilier en baisse, salaires en hausse.
                Tout cela n’est que mécanique, encore faut-il bien employer nos gendarmes et policiers, et projeter à Cayenne la caste gauchiste.


                • eric 18 mai 16:06

                  Seule la moitie la plus riche des francais paye des impots sur le revenu. Le bas de cette moitie, c’est, par construction, la classe moyenne superieure. Hollande poursuit la reduction de leurs impots.

                  Un gouvernement, meme de gauche, face a un deficit croissant, ne peut pas tous faire. Arroser la classe moyenne qui vote beaucoup et les pauvres qui votent peu.

                  Certes, c’est un peu cruel, mais a-t-il le choix ?

                  Avec une gauche structurellement minoritaire dans le pays, conserver des pouvoirs exige d’arroser a bon escient.

                  D’autant que certains riches de gauche ont le choix. Si ils ne sont vraiment pas content, ceux qui sont statutaires et donc non dependants de subventions peuvent « mal voter ». L’agitateur d’extreme gauche associatif, lui, a trop peur qu’un elu de droite soit reellement independant, intraitable et coupe les vivres.

                  Or, et je vous l’ai deja signale Chalot. Ce n’est pas vrai. L’elu de droite est capable de raquer pour un boulot utile, la ou l’elus ps par exemple, n’agira qu’en fonction de sordides calculs politiques.

                  D’autre part, les elus de gauche sont tres indifferents aux pauvretes. Ils sont beaucoup trop occupes a luttter contre les inegalites.

                  Pour fair vraiment baisser la pauvrete, il faut d’urgence une alternance a droite...


                  • sls0 sls0 18 mai 16:19

                    @eric
                    Un graphique où l’on voit qui paie le plus grand pourcentage d’impôts en prenant en compte tous les prélèvements.
                    Le même plus en détails.


                  • mmbbb 18 mai 19:53

                    @sls0 cela me parait bidon votre graphique La classe moyenne ne paie pas l ISF entre autre Quant à l impot sur le revenu la motie des francais n’en paie pas et le principal de ce recouvrement est assure par les classe superieure. Par ailleurs les footbaleurs adules par cette classe moyenne se tire de france comme les artistes afin d’echapper a l impôt. Je les comprends, un chanteur comme Sardou qui s’est fait cracher a la gueule est reste en France moi j’aurais plier mes bagages et j’aurais fait comme Aznavour, faire du charity bussness et avoir mon adresse fiscale en Suisse Meme l anar Leo Ferre avait quitte la France Ce que vous oubliez de dire et les socialistes ont ete tres fort et que le prolos qui a mit de l’argent de cote se voit taxer au nom de la solidarite par la CGS RDS de l’ impôt sur l ’impôt. Il faut faire l ENA il est vrai que les beneficaires de ce pays sont soit les tres riches ou les assistes entre les deux boum boum l ’etat est un maquereaux.


                  • sls0 sls0 18 mai 23:05

                    @mmbbb
                    Bidon ? Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez ne sont pas connu comme sortant des chiffres bidons. Ils seraient même reconnus comme des pointures sur le sujet.
                    J’ai tendance à leur faire confiance. Plus de détails sur ce site pour vérifier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès