Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Combattre le FN avec des armes adaptées !

Combattre le FN avec des armes adaptées !

Ce n’est pas en multipliant des manifestations de militants contre le FN et les LE PEN qu’on arrivera à enrayer sa progression.

Le fascisme s’écrase dans l’œuf. Si l’œuf éclot, il faut combattre la bête immonde avec des armes adaptées et montrer sa vraie nature.

Venons-en à la manifestation parisienne du 29 mai à Bastille.

C’était une manifestation de jeunes et de militants….Elle peut être utile si elle permet de se compter, de clarifier les enjeux et de préparer les combats futurs.

LA CONFUSION EST CONTRE PRODUCTIVE :

On y voyait flotter des drapeaux du NPA et des drapeaux européens : cette confusion politique ne peut que continuer à désorienter beaucoup de militants de gauche.

On y a vu une grande pancarte : ABSTENTION = COLLABORATION !?

Quelle stupidité ! Comme si les abstentionnistes étaient responsables de la montée du FN aux européennes.

On reconnaît là les bonnes méthodes staliniennes : faire des amalgames, rabaisser et injurier les adversaires de gauche.

Non contents d’insulter ceux et celles qui ont appelé à boycotter cette élection, ces militants expriment le mépris qu’ils ont pour le peuple.

 Eh bien, Non ! ce ne sont pas des « collabos » ces millions d’ouvriers, de chômeurs, de jeunes qui n’ont pas voté.

Ce sont des femmes et des hommes qui expriment par le refus d’aller voter, leur désespérance qui demain peut se transformer en colère violente.

 Il ne fallait pas aller voter le 25 mai car l’Union Européenne est une machine de guerre anti ouvrière.

Quant à ceux qui ont manifesté le 29 mai à quelques milliers, ils devraient s’interroger sur le pourquoi de l’abstention massive dans les quartiers.

C’est là qu’il faut aller, non pour dicter la bonne parole mais pour se lier à ces personnes afin de mener une bataille d’éducation populaire et de mener avec ces personnes les combats de demain.

C’est en menant cette bataille que l’on réussira à redonner quelques perspectives à tous ceux qui sont déboussolés et qu’on réussira à isoler le FN et à montrer sa vraie nature : anti ouvrière et anti démocratique.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 31 mai 2014 08:49

    On peut pas combattre le FN et ses idées nauséabondes avec des méthodes des années 80.

    Il faut aller dans les quartiers, faire un travail politique et social de l’intérieur, se lier aux gens et montrer que le FN est un parti qui est anti social et ultra réactionnaire


    • Gugu Gugu 31 mai 2014 09:07

      Si les gens ne sont pas politisés dans les quartiers, c’est tout bénef pour vous, Chalot, car la mentalité dominante dans les quartiers, c’est la libre entreprise sans entrave... un vote plutôt libéral que de gauche smiley
      Il n’est que les gens de gauche pour croire que l’humanisme se trouve dans les quartiers, ce que l’on y voit au quotidien c’est la volonté (très forte) de faire du fric, et par tous les moyens, être partie prenante (si possible au sommet) de cette société de consommation que vous exécrez.


    • eric 31 mai 2014 10:17

      Aller dans les quartiers ? C’est salissant, fatiguant, risque, peu prestigieux. Cela ne peut en rien tenter la gauche « arrivée ».

      Au mieux, quelques professionnels, a condition d’être bien paye.
      Et puis c’est une démarche de « dame d’œuvre ». On va « au pauvre comme la vache va au taureau ».

      Un fantastique travail social et politique est mené pourtant en ces lieux. Qui plus est c’est un travail réellement démocratique dans la mesure ou il est mené par des locaux. Encadre par des gens qui en sont issus.

      Les associations islamistes, évangéliques, catho parfois aussi, sont de plus en plus présentes, et efficaces.

      En réalité, on assiste même au mouvement inverse. On le voit tres bien avec les associations familiales protestantes. L’arrivee en masse de militants engages, nombreux, jeunes, constitue une veritable explosion. Ils montent dans les instances locales et nationales. Des gens réellement issues des banlieues a problème s’investissent dans les UDAF, a l’UNAF. Et, autant les bastilles delabrees d’organisations de gauche prêchent sans grands succès pour que leurs rares militants fatigues aillent aux pauvres, autant ils sont vent debout contre le fait que ceux-ci participent a la gestion des organismes représentatifs.

      Deux mondes différents. Depuis 20 ans, les protestants ont tente d’aider les musulmans a s’intégrer en aidant, avec de maigres succès, a susciter des associations familiales musulmanes. Pendant ce temps, les « laiques » se battaient pour favoriser la représentativité des familles homosexuelles.....Or, et cela est certainement tres regrettable, les milieux « populaires » sont remarquablement peu consientises sur cette grave question. Leurs problèmes sociaux surtout, sont a l’évidence plus graves que ceux des homos bien intégrés qui luttent pour revendiquer des droits. Les priorités des laïques sont en soi le signe de leur déconnexion.

      Quel rapport ? Et bien avec 2% de participation en plus aux européennes, le maintient du total « droite de gouvernement » ( UMP UDI Dupont aignan and co 36%), on assiste au passage au Fn de l’électorat de gauche. On le voit sur ses marges avec les dieudo et Soral, et autres anti sionnistes, on le voit dans les milieux syndicaux.
      Or, et cela est confirme par toutes les études sociologiques (voir Perinneaud, Todd), la catégorie qui vote le moins FN, ce sont les pratiquant...

      Il ne faut pas céder a la tentation de gauche qui est d’imaginer que seuls les prolo paumes dans les banlieues voteraient Fn parce qu’ils seraient trop arriérés et auraient besoin d’être éduqués ( reeduques ?). Dasn une France ou 80% d’une génération est au BAC depuis 20 ans, ou les bacs moins pas mal ne votent pas du tout et les « étrangers » encore moins, le vrai travail pour contrebalancer l’influence du Fn consiste a évangéliser le peuple de gauche, et pas principalement dans les banlieues, avant qu’il ne soit trop tard....
      Venez a nous Chalot ! Un sauveur vous est ne...


    • foufouille foufouille 31 mai 2014 11:19

      Aller dans les quartiers ?
      donc les gôchistes n’y vivraient pas ?


    • bogue 31 mai 2014 12:31

      « anti-social et ultra réactionnaire » ? quand vous êtes obligés de fuir (quand vous le pouvez !) parce que « se lier » aux gens ?? mais vous êtes un doux rêveur, vous savez ce que c’est de vivre dans certains quartiers CHALOT ? vous savez ce que c’est quand vous êtes obligés de mettre des barreaux aux fenètres, de fermer automatiquement l’accés à votre cité, d’être victime de vols régulièrement, de trembler lorsque vous devez passer à coté ou au milieu de petites bandes qui squatent votre entrée ?..quand vous vivez à proximité de cité dont certains jeunes n’hésitent pas à arrêter un train pour le voler comme au farwest ?? vous savez ce que c’est CHALOT ? non, sûrement pas !...


    • HELIOS HELIOS 31 mai 2014 13:01

      ... Chalot, cher « ami »...


      On ne combat pas un parti politique d’autant et surtout qu’il recueille un grand nombre de voix, même qu’il a été le premier dans le cadre de la derniere election !

      Un parti politique cela s’affronte idées contre idées, arguments contre arguments et si possible avec des faits, pas des sentiments, bien que ces derniers soient toujours presents.

      Les idées reçues, les prets-à-penser, les proces d’intention cela reste dans la poche sous le mouchoir... et evitez les mots « nauseabond », « reactionnaire » qui n’ont pas de sens commun... expliquez, si vous les utilisez, le sens que vous leur donnez ou employez le mot juste.

      A partir de là, si vous avez des solutions a proposer, et surtout des projets démocratiques tels que ceux de proposer un referendum (quoi de plus democratique) sur notre appartenance a l’UE, apres avoir legitimement demandé aux instances de Bruxelles d’accepter les options française (c’est ce que propose le FN a travers sa presidente)... nous sommes prets a vous ecouter, avous lire... peut etre que dans ce cas, certains citoyens vous choisiront aux prochains votes.

    • lsga lsga 31 mai 2014 13:03

      On peut aussi les combattre avec un fusil. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2014 13:06

      A savoir que le fusil d’Isga sera pointé vers le dos de ceux qu’il enverra au combat ...


    • lsga lsga 31 mai 2014 13:08

      À savoir que les forces réactionnaires sont toujours majoritaires dans la population (au moins, tant que l’espérance de vie sera aussi ridicule), et qu’une Révolution doit nécessairement passé par leur élimination (pas forcément physique).


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2014 13:14

      Voilà voilà ...lâches toi Isga ,continue à nous faire part de tes fantasmes de pouvoir ...Un problème d’érection ? smiley


    • lsga lsga 31 mai 2014 13:15

      si j’ai le pouvoir entre les mains, coupez moi les doigts.

       
      d’autres questions ?

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2014 13:17

      Ta version du serment du jeu de paume ?


    • njama njama 31 mai 2014 13:28

      ... qui est anti social et ultra réactionnaire

      on peut en dire autant de la politique européenne, ultralibérale = anti social et réactionnaire


    • lsga lsga 31 mai 2014 13:35

      non, la réaction se définit par la volonté de retourner à une époque passée censée être meilleure :

       
      Une réaction désigne la politique prônant et mettant en œuvre un retour à une situation passée réelle ou fictive, selon le point de vue, révoquant une série de changements sociaux, moraux, économiques et politiques. Un partisan de la réaction est nommé « réactionnaire ». Le terme s’oppose à révolutionnaire, à progressiste
       
      Par exemple, le passage allemand du National Socialisme à la Bismarck au Capitalisme sauce libéral a représenté un très grand progrès historique.
       
      De manière générale d’ailleurs, le libéralisme appartient au courant progressiste. 

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2014 13:43

      On comprend tes manques Isga ,tu raisonne à partir d’une encyclopédie ...
      Achète un bateau ou une moto et va voir le monde ... smiley


    • lsga lsga 31 mai 2014 13:45

      oui tout à fait, je lis, et je m’appuie sur des encyclopédies. Et toi ? 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mai 2014 13:53

      Moi ? Je sais m’asseoir , et écouter les gens , sans a priori .
      Mes lectures ,elles vont au grès des vents ...


    • Caveman Caveman 31 mai 2014 14:24

      Le cas « chalot » est emblématique du mépris de certains gens se disant de gauche vis à vis de ceux qui ne pensent pas comme eux !

      Bien que vous assistiez à de nombreux débats politiques à la TV, je vois que vous persistez à garder vos oeillères sur « l’effet noeud ». Nauséabond dites vous, ce n’est pas ce qui ressort des débats auxquels vous assistez. 
      Continuez comme ça, le FN étranglera définitivement PS, PC, FdG et cie 




    • eric 31 mai 2014 15:05

      Oui, bon, c’est vrai, mais Chalot a le mérite de la cohérence. Isga, c’est hier un article expliquant pourquoi, « materialistement parlant », les français sont nécessairement majoritairement réactionnaires, aujourd’hui un commentaire expliquant que les réacs sont toujours minoritaires et qu’il suffit de les éliminer. Pas « nécessairement physiquement », mais en pratique, comme on a affaire a un matérialiste, la fin pourrait amplement justifier les moyens. Bref, Chalot, ce serait la shlague, pas nécessairement exempte de compassion avec Isga le possible génocide sans joie ni haine. Il y a bien décidément plusieurs gauches. Celle de chalot est peut etre encore un tout petit peu humaniste.


    • lsga lsga 31 mai 2014 15:07

      tu ne sais pas lire : j’ai dit qu’ils étaient toujours majoritaire (toujours dans le sens de encore)


    • eric 31 mai 2014 15:26

      Vrai ! Au temps pour moi, Il est vrai que j’ai tendance a survoler un peu tout ce que vous écrivez. Toutes mes excuses. Sur le reste je persiste.


    • mmbbb 31 mai 2014 20:28

      oui peut etre sauf que la gauche ordinaire est devenue bourgeoise en particulier les fonctionnaires que je connais bien Ce ne sont pas des personnes de terrain mais des personnes de la palabre fort en parole habitant souvent a l’ecart du vrai peuple Nous nous retrouvons dans une situation d’ancien regime ou les classes sociales se claquemurent. Moi j’ai vote FN et je suis loin d’etre un facho je l’ai fais parce que la politique me donne la nausee la gauche en particulier je l’exècre elle n’est plus 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2014 08:50

      Chalot bonjour,
      Le FN a gagné, en perdant plus de 2 millions d’électeurs depuis les élections présidentielles de 2012.
      Il n’est donc pas en progression comme les médisa voudraient le faire croire.
      Il a gagné parce que l’abstention des électeurs de Gauche a été massive !
      Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !

      Il faudrait peut-être se souvenir que le FN, au bout de 9 ans d’existence n’avait que 270 adhérents, en 1981, il a fait 0,18% aux élections législatives.

      C’est grâce à Miterrand que le FN a été installé dans les médias et dans la vie politique française. Venir s’en plaindre maintenant, relève de l’inconscience.
      Le FN a servi d’épouvantail pendant 40 ans :
      « Votez pour nous, sinon ce sera le FN ! »

      Maintenant, il est indispensable à tous les europathes qui se servent de lui pour salir l’idée de souveraineté en permettant l’amalgame :
      « Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN est une idée d’extrême-droite ».

      « Emmanuel Todd : le FN souille l’avenir heureux des Français ».

      « Comment Mitterrand a créé la menace Front National »

      Si vous voulez voir disparaître le FN, rejoignez l’ UPR, sortons de l’ UE, et occupons nous de la France et des Français !


      • Garance 31 mai 2014 10:45

        Fifi


        l’UPR : 0,5 %

        Le PCF ; 2 %

        Les chiffres parlent d’eux-même ma petite reinette

      • legrind legrind 31 mai 2014 10:46

        Dés qu’on casse du FN sur Agoravox, à juste titre ou pas ( à mon avis c’est le cas de cette tribune, décalée, on va dire..) il y’a un représentant de l’UPR dans le secteur pour surenchérir et nous faire la promo de sa secte, pourtant ce ne sont pas des membres, sympathisants du FN qui ont agressé un militant de l’UPR ( déjà qu’il y’en a pas beaucoup  smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2014 16:00

        Garance,
        Avant Mitterrand, le FN faisait 0,18% au bout de 9 ans d’existence, bien en dessous du score de l’ UPR de dimanche.

        Au lieu d’aller chaque année devant la statue de Jeanne d’Arc, vous feriez mieux de faire un pèlerinage à la roche de Solutré, haut lieu du Mitterrandisme, à qui vous devez tout depuis 40 ans !


      • Garance 31 mai 2014 20:47

        Vilaine Fifi


        Qui m’insulte sans savoir ( je l’espére)

        Elle me pense socialiste : insulte suprême.... smiley

        C’aurait pas été une femme : elle prenait mon poing sur le tarbouif

        Sachez vilaine Fifi que je vote FN et continuerai de le faire jusqu’à la Victoire Finale

        Je suis en lutte contre les Forces de la Réaction, celles qui nous rapprochent des heures les plus sombres de notre Histoire ou elles donnèrent les pleins pouvoirs à Pétain

      • Gugu Gugu 31 mai 2014 08:51

        "C’est en menant cette bataille que l’on réussira à redonner quelques perspectives à tous ceux qui sont déboussolés et qu’on réussira à isoler le FN et à montrer sa vraie nature : anti ouvrière et anti démocratique.« 
        Quel beau combat smiley
        S’en prendre à l’épouvantail plutôt qu’au mal qui nous ronge...
        Nous vivons dans une société anti démocratique et anti ouvrière (pour reprendre vos termes), pour lutter contre ça, vous prônez d’aller d’aller à la pêche les jours de vote, alors qu’il est patent que même si il y avait 95% d’abstention, aucun des élus ne remettrait en question son élection smiley

        Si vous voulez une perte d’audience du FN, dépassez vos barrières idéologiques, mettez de coté vos »solutions" pour la France et associez vous à tous ceux qui veulent refondre ce système politique qui nous bouffe et s’appuie sur toutes les dissensions idéologiques existantes... et qu’importe que ces gens viennent de bords opposés au votre, il n’est pas si compliqué de s’entendre sur un programme minimum commun pour remettre le citoyen au centre de la politique, et laisser ensuite ces mêmes citoyens choisir dans quel type de société ils veulent vivre.


        • mmbbb 31 mai 2014 19:11

          Je suis d’accord avec vous Cet article est vraiment tres con et les gauchistes emploient le mot fasciste comme d’autre mette du keptchup partout S’ils avaient un peu de culture ils s’apercevraient que les extremes montent quand un trop grand decalage existe entre la realite et l’ideal republicain Nous en sommes la Qu’a donc fait la gauche Que fait Hollande a part d’avoir fait cocu Tweetviller et son electorat A Lyon il etait a peine un millier a brailler dans les rues La democratie elle est vermoulues les personnes ne pensent qu’a leur carrieres et elle est dirigee pas les lobbys 


        • F-H-R F-H-R 1er juin 2014 11:55

          Complètement d’accord avec Gugu. Cela me parait tellement évident.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2014 08:54

          Chalot,
          Le FN surfe sur la désespérance d’un nombre croissant de citoyens.
          Aller leur faire des discours sur le FN, sans rien proposer qui résolve leurs problèmes ne sert à rien.
          «  Programme de Libération Nationale ».


          • HELIOS HELIOS 31 mai 2014 13:06

            L’UPR non plus ne surfe pas sur la desesperance ? « desesperance », comme « nauseabond », ce sont des mots, rien que des mots comme cela se chante.


            Il y a des mesures d’urgence, des orientations, des choix a faire... si l’UPR les souhaite, ces mesures, ces orientations et ces choix, il faut etre realiste, il faut s’allier avec ceux qui les esperent aussi. 

            Au final, restez dans votre coin, avec moins de 1% c’est nettement mieux.

          • bluerage 31 mai 2014 09:03

            Bonjour Chalot

            Quand vous parlez de bête immonde, vous faites allusion aux imbéciles d’extrême gauche qui ont défilé dans la rue et ainsi ont pu se compter, 3 pelés et 1 tondu manipulés par les vieux cocos staliniens et les syndicats à la soupe du PS, c’est vrai que voir ces défilés de fachos rouges, ça me rappelle les hlpsdnh


            • Féraud 31 mai 2014 09:07

              ils n’étaient pas si peu nombreux que ça quand au travail de fond il est expliqué.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2014 09:24

                Quand on dénonce le rôle de la Gauche dans l’ascension du FN, cela contrarie visiblement du monde.... Encore une petite pour la route ?
                « Jospin reconnaît que tout l’antifascisme, c’était du théâtre ! »

                Le PS a dissimulé pendant 40 ans son adhésion complète à l’ultralibéralisme euro-atlantiste, mais tout finit par se savoir.
                La terre est ronde et elle tourne, vous pouvez moinsser tant que vous voulez... !

                Le PS n’a pas davantage d’avenir politique que l’ UMP, qui a abandonné le Gaullisme pour devenir un bureau de placement, affairiste et cynique, de type mafieux, qui se moque du sort de la France et des Français.


                • legrind legrind 31 mai 2014 18:49

                  Quand on dénonce le rôle de la Gauche dans l’ascension du FN, cela contrarie visiblement du monde.... Encore une petite pour la route ?

                  Fifi Brind_acier, réveillez -vous : vous pouvez « dénoncer » ce que vous voulez autant que vous voulez : l’upr n’a aucune importance.

                • jaja jaja 31 mai 2014 10:10

                  Je n’étais pas à la manif le 29 mai mais j’irai à la prochaine mardi à Bastille. Confusion politique...certes. A partir du moment où les jeunes se mobilisent il y a de tout dans les rues... Non seulement le drapeau européen mais également le tricolore et la Marseillaise....Pas top !
                  Quand aux quartiers, pour avoir discuté avec les jeunes de Gennevilliers je sais ce que disent un certain nombre d’entre eux ! Il ne sert à rien de manifester disent-ils majoritairement et ils sont partisans de méthodes beaucoup plus radicales. Que diraient alors tous ceux qui disent qu’il faut mobiliser les quartiers ? Assumeraient-ils ?


                  • legrind legrind 31 mai 2014 10:28

                    Eux, par contre , il ne faut pas les combattre, le danger c’est le fn, les territoires perdus de la république : le fn, la violence, l’intolérance, le prosélytisme religieux, le racisme, l’antisémitisme : le fn, la désintégration sociale, culturelle, ethnico-religieuse de la France : le fn !


                    • bonnot 31 mai 2014 10:51

                      Moi aussi je me suis abstenu. Pas un regret


                      • Garance 31 mai 2014 11:41

                        Bonnot


                        Moi je ne me suis pas abstenu et n’en ai aucun regret non plus

                        La différence entre toi et moi : c’est que moi j’ai le droit de l’ouvrir : je suis partie prenante

                        Si je suis d’autant plus content de l’ouvrir c’est que le Parti que j’ai pris pour être parti prenant a prit la majorité sur les autres Partis

                        Certains esprits chagrins soulignent ( manque de fair-play évident) qu’il a eut moins de votes qu’à la présidentielle : il n’empêche : le résultat est là : implacable : il a surpassé les autres partis

                        Je n’ose imaginer ce qu’il se serait passé s’il avait eut autant de votes qu’à la présidentielle

                        Si j’avais un regret à formuler ; ce serait celui-là  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès