Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment faire barrage au Front national ? En arrêtant de jouer le (...)

Comment faire barrage au Front national ? En arrêtant de jouer le libéralisme et l’immigré contre le peuple et la laïcité !

Voilà, nous sommes entre les deux tours d’une élection qui aura encore été marquée par deux traits qui soulignent une crise profonde de la démocratie dans notre pays : une très forte abstention et une montée de l’influence du FN.

L’abstention qui devrait fortement interroger le personnel politique, tous bords confondus, passe à l’arrière-plan de la seule question qui vaille à ses yeux, agitent les appareils politiques et les médias complices depuis longtemps de cette situation : la question d’un Front républicain contre le FN, comme l’arbre idéal qui cache la forêt !

Mais qu’est-ce qui peut bien être à l’origine de cette catastrophe annoncée d’un glissement vers l’extrême-droite de notre démocratie ?

- C’est cette pensée unique qui enferme la vie politique de l’UMP au PS, passant par les satellites hypocrites de ces deux leaders de la bipolarisation de la vie politique qui jouent la différence aujourd’hui en espérant avoir leurs strapontins demain dans un gouvernement. Certaines de ces organisations auto-déclarées antilibérales, mettront alors en œuvre sans état d’âme, une politique libérale inspirée par l’Europe du traité de Lisbonne, seul l’emballage faisant la différence. 

- C’est cette gauche qui n’en a que le mot, qui a renoncé depuis longtemps à un changement de la société, où il n’est question que de partage des hautes-charges et du pouvoir au service de la gestion des intérêts des actionnaires, contre le peuple au lieu de le représenter. Cette gauche qui n’a plus comme projet que la promotion des minorités de toutes sortes. Exemples : droit de vote aux étrangers non européens pour les élections locales, défense des minorités visibles dans les médias et dans l’emploi, financement public des lieux de culte musulmans…

- C’est cette extrême-gauche qui a la haine de la nation et qui sert de cache-misère et de fausse bonne conscience à cette gauche sans courage ni perspective. Elle n’a, en lieu et place de l’ouvrier depuis longtemps oublié, que la défense du sans-papier, de l’immigré clandestin, et de l’islam communautariste du revoilement comme pseudo causes révolutionnaires, présentées sous le jour d’un droit à réparation en regard du passé colonial que l’on nous ressert sous forme de culpabilisation collective, pour intimider toute velléité à les contester. On oppose ces causes aux nationaux sous prétexte d’internationalisme justifiant la fin des frontières et de la France au nom de la liberté de circulation des miséreux du Sud vers le Nord. On sert ainsi à merveille les intérêts des plus riches qui ne rêvent que d’en finir avec les Etats-Nation, leurs frontières, et avec les acquis sociaux qu’ils protègent pour faire place nette au marché sans limite et exploiter sans fin.

- Ce sont ces écologistes qui, au-delà de partager déjà la même idéologie gauchiste que celle décrite ci-dessus, proposent de régresser pour durer, jusqu’à leur avoir laissé installer jusque dans notre constitution l’obscurantisme avec le principe de précaution. Ils jouent sur les peurs comme moteur d’une nouvelle religion, l’écologie, source de pouvoir sur les foules nous soumettant encore un peu plus à l’ordre injuste prétendument « inéluctable » des choses. Un fonds de commerce offrant une voie royale vers le pouvoir politique et ses gratifications. On en profite au passage pour mettre en accusation l’homme et le progrès comme responsables de tous les méfaits, pour mieux nous faire oublier ce capitalisme qu’ils défendent et qui est à l’origine même de l’impossibilité d’une maitrise démocratique du développement harmonieux de l’homme et de la libération de ses possibilités fabuleuses, qui restent encore à l’heure préhistorique de leur véritable expression.

Un positionnement des syndicats contre le FN, doublé d’une défense du principe d’une immigration sans limite ni frontières : une gageure !

Même les syndicats s’y sont mis avec une déclaration commune rejetant les valeurs du FN, à la veille de l’élection cantonale. Les 5 organisations qui composent encore l'intersyndicale (CGT, CFDT, Unsa, Solidaires et FSU) affirment que "la préférence nationale n'est pas compatible avec le syndicalisme" et même "est antinomique avec les valeurs fondamentales du syndicalisme". Certes, on pourrait dire très bien, mais cela ne règle rien de ce qui se développe dans les esprits en regard de la situation décrite ci-dessus qui est plutôt encouragée par ces organisations tentées, pour certaines, de plus en plus par une gauchisassions qui fait précisément le lit du FN.

Exemple : la régularisation des sans-papiers sans condition, qui justifie et favorise l’immigration clandestine, contredit toute idée de maîtrise à minima des entrées et des sorties sur notre territoire, se fichant ainsi des lois de la Nation et de la République sous prétexte de réduire la souffrance du monde en organisant le désordre. Il est évident que ce genre de posture flatte l’idée selon laquelle on entend faire de la France une sorte de carrefour de la mondialisation où plus personne ne puisse se reconnaitre, à plus ou moins long terme, dans ce qu’il considère comme son pays. Par-delà les polémiques du genre de celles lancées récemment par Claude Guéant de façon opportune, qu’on le veuille ou non, ce n’est pas un problème secondaire, même si certains l’instrumentalisent en donnant des arguments à ceux qui veulent faire taire les voix discordantes à ce propos dans leur camp.

On sait combien le risque pèse de favoriser le communautarisme par cet encouragement à l’absence de toute règle en matière de flux migratoires. Plus l’immigration est importante et moins elle peut s’intégrer, moins les moyens existent pour en réunir les conditions positives. Cette démarche prétendument humanitaire d’un accueil sans condition des populations venues de partout, c’est renier l’intégration qui est un processus essentiel pour que chaque nouvel arrivant puisse trouver sa place dans notre République en s’en appropriant les valeurs, ce qui n’a rien de spontané. Ce en dehors de quoi cette République laïque, sociale, démocratique et indivisible bien que décentralisée, ne puisse survivre. Il faut protéger le modèle de progrès que nos institutions constituent pour d’autres peuples qui façonnent leurs nations et puissent s’en saisir pour encore le porter si possible plus loin.

Derrière la dénonciation du FN, le risque d’un amalgame avec tous ceux qui défendent la laïcité et l’intégration, refusent une immigration sans limites et le multiculturalisme.

Dans cette déclaration commune anti FN, il est dit : "L'exclusion, le rejet de l'autre, le repli de la France sur elle-même et la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l'immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui, l'histoire en témoigne, ne peuvent conduire qu'au pire. Les organisations syndicales sont déterminées à empêcher l'instrumentalisation du syndicalisme par le Front national qui n'est pas un parti comme les autres et dont les orientations sont à l'opposé des valeurs qu'elles portent." Cette déclaration, qui fait suite à la polémique née de la candidature de responsables de la CGT et de FO aux cantonales sur des listes FN, sert d’ors et déjà, par amalgame, à une intimidation générale, voire une chasse aux sorcières, en regard de ceux qui par hasard oseraient porter le débat sur la question de la place de l’immigration en France ou de la laïcité opposé à un port du voile que certains entendent imposer partout. Tout questionnement en la matière est prédestiné à être immédiatement interprétées comme s’inscrivant dans ce périmètre de valeurs infréquentables, de la xénophobie ou de la fameuse "islamophobie" (délit de blasphème) se traduisant finalement par une pensée unique, un interdit à la liberté de pensée, une atteinte aux libertés et droits individuels. On marche sur la tête !

On remarquera que si l’on dénonce d’un côté le concept de « préférence nationale », plusieurs organisations syndicales et organisations politiques de gauche convergent dans une proposition de loi visant à l’abrogation du principe de nationalité pour l’accès à la Fonction publique, au nom de la non-discrimination. Ceci, comme la recommandation en avait été faite par la Halde dans l’esprit de l’Europe libérale qui l’avait déjà ouverte aux ressortissant de la communauté européenne jusqu’à l’ouvrir ainsi à présent aux non-communautaires. Dans la Fonction publique, on parle de résoudre le problème de la précarité de l’emploi, concernant les travailleurs immigrés employés comme agents contractuels (puisque non-nationaux), en donnant l’accès à celle-ci à des agents non-européens. Ainsi, au nom d’une minorité encore une fois, on entend détruire un principe clé du rapport de la nation à ses missions d’intérêt général et de service public, celui du principe de la nationalité pour devenir fonctionnaire. Que vaudrait donc ce mot si demain n’importe quel nouvel arrivant pouvait se voir le devenir, quel sens aurait tout simplement la notion même de Fonction publique, jusque-là attachée à la nation, à son identité si particulière, propre à cette France au modèle social et laïque unique !

N’est-ce pas une véritable provocation dans le contexte actuel ? Les missions de la Fonction publique sont habitées par l’’intérêt général qui repose entre les mains des citoyens que sont les nationaux, qui seuls sont censés, en raison de leur adhésion à des valeurs communes synthétisées dans l’Etat français et le principe de la nationalité assumé, répondre aux garantis d’exécution des missions de bien public, garant de la neutralité et de l’impartialité dans le traitement égal de tous... Ceux qui doivent exercer, de façon permanente dans la Fonction publique, des missions de l’Etat-nation doivent être ceux qui en choisissent les lois et les représentants, sinon on signe sa fin. S’attaquer au principe de la nationalité dans l’accès à la Fonction publique, c’est l’affaiblir en lui portant un coup mortel, et ainsi aller dans le sens de son remplacement par la notion de Services d’intérêt généraux ouvrant la prise en charge des missions de service public par des entreprises privées comme des marchandises, tel que dans les pays anglo-saxons, sans plus aucun obstacle à l’emploi d’étrangers non européens, tel que l’Europe libérale encore une fois le préconise. Quelle avancée pour les travailleurs !

Refuser une logique des minorités divisant les forces sociales et faisant le lit du libéralisme

On tourne ici le dos à l’esprit de 1789 comme aux grand principes de liberté, égalité et fraternité auxquels on préfère celui de non-discrimination qui est un véritable cheval de Troie promouvant les minorités de toutes sortes, avec lesquelles on veut nous imposer une société fondée sur la reconnaissance des identités, sur une addition de différences. Une société multiculturelle faite de clans et de ghettos ethnico-religieux. Ceci, en lieu et place de l’égalité des droits et de la laïcité qui met la citoyenneté, comme bien commun, au-dessus des différences. Seule la laïcité précisément permet que ces dernières vivent ensemble en bonne intelligence, à leur interdire toute intervention dans le politique, annulant ainsi le risque que l’une d’entre elles soit tentée de prendre le pouvoir sur les autres. La laïcité, c’est faire société d’abord sur ce qui nous rassemble, sur ce qu’on met ensemble.

Cette société multiculturelle est un véritable modèle pour les tenants du libéralisme, car c’est la certitude qu’à travers la mise en concurrence des individus réunis en communautés ethniques, culturelles, religieuses et de couleurs, concurrentes, les forces sociales se divisent rendant impossible toute lutte collective contre le système. Immigrés ou Français, nous avons tous besoin de la laïcité !

Rien d’étonnant à ce que Marine Le Pen récupère au passage la laïcité, pour l’instrumentaliser à sa façon, puisqu’elle a été lâchée de tous bords et tout spécialement par une gauche qui pratique le clientélisme religieux et une extrême-gauche qui en fait une référence à abattre au nom d’un droit à la différence qui se traduit par la différence des droits et la logique de la discrimination positive.

Une impardonnable classe politique qui tourne le dos à la laïcité et au peuple : un boulevard pour le FN ! 

Autant de motifs qui poussent le FN au milieu de la scène et à ce que, au lieu de parler projet politique on ne soit plus qu’à tout cristalliser autour de cet enjeu, à ne rien vouloir changer de ce qui détruit à petit feu la France, pratiquement toutes forces organisées, peu ou prou, confondues.

La laïcité est la valeur cardinale de notre société qui, à travers l’interdiction d’accès du religieux au politique, le respect de la liberté de conscience comme du droit de croire ou de ne pas croire, la liberté- l’égalité et la fraternité comme valeurs supérieures à toutes caractérisant le peuple, la nation et la République, reste le moteur de tous les progrès à venir et un acquis universel du développement de la civilisation. C’est le combat contre les inégalités qui porte en lui l’émancipation de tous qui permet le mélange, bat en brèche le racisme, qui apporte la fraternité et la paix, qui ouvre les portes de la liberté commune, et non la lutte contre les discriminations qui sert de marchepied à une logique des minorités ! Comment laisser ces débats au Front National qui en détourne le sens pour en faire une arme de combat contre la démocratie et la défiance de l’autre !

Le peuple, l’ouvrier, le travailleur, le citoyen d’origine immigrée ou non, n’a plus personne pour faire entendre sa voix à travers ce que sont devenus les partis, et là le danger est majeur. C’est l’heure des périls, et comme toujours avec pour préalable, la trahison de l’intérêt de la nation par les élites, de gauche ou de droite.

 

Guylain Chevrier, historien.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Gérard Luçon Gerard Lucon 25 mars 2011 07:14

    mais, cher Monsieur, cela ne marche plus le systeme UMPS, ou « la bande des 4 », il faut vous actualiser les meninges !

    la politique de l’equipe d’anciens d’Ordre Nouveau et d’Occident qui nous gouvernent, soutenus par le PS et la bien-pensance est deja plus extremiste que le Front National qui lui ne soutient pas les guerres coloniales, ne soutient pas la reforme des pensions et le recul de l’age de la retraite, etc .....

    TOUT SAUF l’UMPS doit etre le nouveau slogan !


    • jaja jaja 25 mars 2011 07:43

      - "C’est cette extrême-gauche qui a la haine de la nation et qui sert de cache-misère et de fausse bonne conscience à cette gauche sans courage ni perspective. Elle n’a, en lieu et place de l’ouvrier depuis longtemps oublié, que la défense du sans–papier, de l’immigré clandestin, et de l’islam communautariste du revoilement comme pseudo causes révolutionnaires« 

      Une réponse en chanson pendant la grève contre la »réforme« des retraites menée par l’ensemble des travailleurs de ce pays quelles que soient leurs origines ou croyances.

      Chanson et vidéo qui prouvent à quel point l’auteur se met le doigt dans l’oeil ou nous ment sciemment et combien les luttes de la classe ouvrière sont toujours au premier plan et que le combat pour l’égalité sociale est la priorité absolue pour les militants. Ce que vous appelez »l’extrême gauche" y a pris toute sa part...

      Le FN lui par la bouche de MLP condamnait les blocages des travailleurs appelant le gouvernement à faire donner les CRS... Qui est contre les luttes ouvrières sinon précisément ce parti ?

      http://www.dailymotion.com/video/xfzjnb_hk-les-saltimbanks-on-lache-rien_music


      • Robert GIL ROBERT GIL 25 mars 2011 08:02

        Il faut expliquer a quoi correspond chaque systeme de pensée et ne pas tout melanger, voici sans pretention un petit article qui essai de faire une approche sur ces differents systémes politiques....

        http://2ccr.unblog.fr/2010/11/16/le-communisme-le-fascisme-leglise-et-le-capitalisme/


        • CHALOT CHALOT 25 mars 2011 09:11

          Les masques tombent, c’est l’UMPFN qui prépare sa recomposition...L’UMP reprend le discours xénophobe des LE PEN
          Vous avez raison Guylain, une autre voie est possible celle liant combat social et combat laïque


          • jaja jaja 25 mars 2011 09:26

            Ceci dit si la gauche exigeait de renationaliser ce qui a été privatisé ces dernières décennies. Si elle s’engageait à redistribuer aux salariés les 10% du PIB passés de leur poche à celle des actionnaires. Si elle affirmait vouloir augmenter le SMIC et les minima sociaux et revenir sur la « réforme » des retraites une fois au gouvernement, bref si elle ne disait même que ça il n’y aurait plus de problème FN...

            C’est l’abandon des revendications des travailleurs par la gauche qui est la première responsable de la montée du parti xénophobe !


            • Cocasse cocasse 25 mars 2011 12:43

              Non, et vous ne voulez pas, et ne pouvez pas l’accepter :
              Celle qui défend les mesures dont vous rêvez aujourd’hui, c’est Marine Le Pen.
              Ce n’est pas seulement un abandon de la gauche, c’est aussi une prise en compte réaliste de la part du FN des problèmes d’aujourd’hui.


            • Marc DELON 25 mars 2011 09:43

              C’est maintenant le Portugal qui est dans la tourmente.
              Les déficits explosent, la faillite pointe, le FMI se penche sur le mourant. Les taux d’intérêts seront à la hauteur des exigences. Emplois, salaires, services publics, retraites, sécurité sociale ...en moins.
              Les agences de notations noteront, l’investissement se réduira et les délocalisations (mais qui a t’il encore à délocaliser ?) se poursuivront. L’herbe est plus verte en Chine, en autre.
              La mondialisation a des conséquences et la France n’échappera pas à la règle.
              Les chiffres du chômage et la pauvreté sont à la hausse.
              Nous sommes déjà en campagne présidentielle avec les législatives qui suivent.
              L’hirondelle fait le printemps
               


              • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 10:23

                TROP TARD ! !... smiley

                LE PEUPLE S’ENVOIE EN L’AIR DANS UN SOMPTUEUX PETAGE DE PLOMB EN VRILLE !

                Que ça pétille ! nous avons arraché nos cornes de cocufiés de l’umps. Vive la révolution des « gros cons » (comme dit l’autre) en 2012.
                 smiley Faut rigoler smiley Faut rigoler smiley pour que le ciel leur tombe sur la tête ! ! ! ! ! ! !


                • manusan 25 mars 2011 10:50

                  « Docteur en Histoire, prof à la fac, ect ... »
                  « Militant ouvier avant d’avoir été historien, je suis un Républicain engagé. »

                  ouvier ??? (d’un coté, c’est le mot qui collait pas trop au reste)

                  Mouais, encore un grand intello issu de la propagande de l’éducation nationale qui « comprend » les problèmes de ses concitoyens contribuables (ceux qui ont la chance de pouvoir « contribuer »).

                  Sortez de votre cocon, vous verrez que les gens dehors, ils en ont marre. Ils voteront sanction comme vous mettez des zéro à vos étudiants.

                  Et puis c’est sûr que le FN ça doit pas trop courir en fac d’Histoire, allez discuter (calmement si possible) avec vos collègues de la fac de Droit.


                  • JL JL 25 mars 2011 10:51

                    Le mot amalgame revient souvent dans ce texte. Pour paraphraser Brassens (*), je dirai que ceux qui parlent d’amalgames à tout bout de champs m’ont toujours paru suspects.

                    Il faut savoir que, les amalgames sont aux faux clivages ce que les conspirationnistes sont aux conspirateurs. Les faux clivages sont la réponse du berger à la bergère amalgame, et réciproquement.

                    Par ailleurs, ce texte est dur à lire comme de la langue de bois exemple : « Derrière la dénonciation du FN, le risque d’un amalgame avec tous ceux qui défendent la laïcité et l’intégration, refusent une immigration sans limites et le multiculturalisme. »

                    Bien malin celui qui comprend.


                    (* ) « Les gens qui parlent beaucoup de la foi et de Dieu m’ont toujours paru suspects. » Georges Brassens


                    • JL JL 25 mars 2011 10:54

                      J’ajoute que , selon moi, l’auteur qui se gargarise d’amalgames me parait en faire ici une grande consommation.


                    • JL JL 26 mars 2011 09:21

                      Mon commentaire à cet article déclaré anti FN était provocateur, bien que je sois parmi les ennemis déclarés du FN et preneur de toutes les solutions qui peuvent lui faire barrage !

                      J’ai attendu en vain une réponse de l’auteur, Guylvain Chevrier. En vain, et pour cause, il a publié 12 articles, reçu 623 commentaires, et n’a répondu à aucuns ! Il pose son étron et s’en va !

                      Sylvain Chevrier n’a posté qu’un seul commentaire sur ce site, pour soutenir son ami CHALOT, béhachélien notoire semble-t-il et dans la mouvance Riposte laïque.

                      Les amalgames sont l’arme des extrémistes : cela se vérifie une fois de plus ici.


                    • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 11:09

                      [quote]L’UMP a attaqué vivement jeudi Martine Aubry pour avoir signé une pétition, soutenue par Tariq Ramadan, contre le débat sur laïcité, en accusant le PS d’avoir « perdu son âme », la première secrétaire du PS annonçant dans la soirée qu’elle retirait sa signature. L’ex Premier ministre Laurent Fabius, également signataire de cet appel, a également retiré sa signature. (voir le NObs). [/quote]

                      Moi ! la primate marre-seillaise coranophage aux dents de sabre qui entend, depuis 13 ans, gueuler en arabe nuit et jour, 24/24, 7/7, 365/365 j, dans le centre ville Canebière, Noailles, Belsunce, je veux cesser d’être une étrangère dans mon propre pays/ville/quartier/rue......... TOUTE LA GAUCHE A VENDU LA FRANCE A L’iSLAM ! Traîtres à la France + traîtres au socialisme.

                      Se laisser diriger par plus « gros cons » que soi : J.A.M.A.I.S. ! ! !  smiley


                      • pastori 25 mars 2011 11:29

                        infusion de camomille +basilic, laisser reposer et deux tasses, puis au lit.


                        • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 14:13

                          Pauvre chou ! T’as raison ..... comprendre que la ré-évolution te passe sous le nez après avoir attendu pendant tant d’années le grand soir !
                           smiley) n’oublie pas de mettre une lampée de miel de fiel et une grande rasade de schrob aux feuilles de mancenillier dans ton bol de tisane ........

                          2012 La révolution des gros conchons/conchonnes ... la marine nationale suivra !


                        • pastori 25 mars 2011 16:41

                          qu’est ce qui t’arrive ? tu te sent visée ? 


                        • pastori 25 mars 2011 11:32

                          comment faire barrage..au fn...qui prospère sur les souffrance (mais les lepen sont très riches)..


                          facile : instaurer le bien être pour tous en répartissant équitablement les immenses richesses produites. c’est tout.

                          d’accord, béttencourt, bouygues et cie ne seront pas contents. mais faut savoir ce qu’on veut.

                          • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2011 12:29

                            t’en as pas marre de débiter des conneries !

                            les Le pen ne sont pas plus riches que beaucoup de politiciens de gauche caviar à Rollex !

                            si le FN propère sur la souffrance , celle ci est la conséquence directe de la politique menée depuis plus de trente ans par la clique UMPS !


                          • pastori 25 mars 2011 16:38

                            ouais moi je donne la solution. elle te parait mauvaise ?


                            toi tu vocifère. comme d’habitude .

                            en fait tu ne veut donc pas de bien être même au prix de ponctionner tes copains du cac 40 ? smiley

                          • Annie 25 mars 2011 11:51

                            J’ai cherché les coupables et je n’ai trouvé que la Gôche, l’extrême gôche et les écôlogistes. Un petite mention d’entrée de jeu de l’UMP, avant de passer à autre chose puisqu’on a fait son devoir.
                            Par contre je reprendrais la phrase : « Cette société multiculturelle est un véritable modèle pour les tenants du libéralisme, car c’est la certitude qu’à travers la mise en concurrence des individus réunis en communautés ethniques, culturelles, religieuses et de couleurs, concurrentes, les forces sociales se divisent rendant impossible toute lutte collective contre le système ».
                            Une société réellement multiculturelle est une société où vivent en bonne intelligence des gens issus de différentes cultures, car c’est avant tout une société harmonieuse. Tout à fait le contraire de ce que vous décrivez. Ces regroupements ethniques, culturels, religieux etc, sont le signe manifeste que la société française n’a rien de multiculturel.
                            Quand on parle d’amalgame !!


                            • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2011 12:32

                              @annie

                              ne trouves tu pas incohérent que ceux qui prônent le métissage et la société multiculturelle refusent au FN le droit d’avoir le moindre élu ?


                            • Annie 25 mars 2011 13:15

                              Bonjour LeChat,
                              D’abord je ne fais ni la promotion du métissage (d’ailleurs je ne comprends pas tellement le concept de métissage forcé) ni de la société multiculturelle. Le fait est la société est composée de différentes cultures et j’aspire seulement à ce qu’elles vivent ensemble et pacifiquement.
                              Sinon, je trouverai tout à fait anormal de ne pas avoir de représentants FN à l’assemblée ou ailleurs et qu’une frange importante de la population n’ait aucune influence sur les politiques nationales. Je n’ai jamais caché ce que je pensais des politiques du FN, mais le remède serait pire que le mal s’il était interdit. Ceux qui pensent ainsi ont tort à mon avis, mais je serai malhonnête si je disais que l’idée ne m’a jamais effleuré.


                            • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2011 12:05

                              front républicain , cordon sanitaire , prendriez vous le vote FN pour une maladie ultra contagieuse au point qu’il faille isoler ceux qui en sont atteints ?????

                              Le FN est un parti tout à fait légal , et on a le droit de voter pour lui , ceux qui continuent à insulter les electeurs montrent qu’en fait ils sont pour la démocratie à condition que ceux qui se présentent aient les même idées qu’eux , un peu comme les américains en Irak décident qui a le droit ou non de se présenter aux élections . smiley


                              • Cocasse cocasse 25 mars 2011 12:39

                                Superbe article d’une richesse fantastique, concentré en si peu de lignes.

                                Première partie de l’article :
                                Votre constat est lumineux de clarté et de lucidité.
                                Les partis sont complices de l’oligarchie internationale : UMP, PS, EELV, PG.

                                Vous défendez plusieurs idées, et là où le bas blesse, c’est qu’elles sont toutes celles du Front National. En somme, si un parti mettait en pratique toutes les idées que vous développez : ce serait le Front national.

                                Votre conclusion :
                                Comment laisser ces débats au Front National qui en détourne le sens pour en faire une arme de combat contre la démocratie et la défiance de l’autre !

                                Vous ne comprenez pas l’engagement de Marine Le Pen à défendre la France, à défendre la démocratie en revenant à la souveraineté volée par les instances européennes, à régler le problème de l’immigration sans défiance.
                                On pourrait vous présenter n’importe quel parti défendant les idées qui sont les votres, et vous jugeriez qu’ils en font une « arme de combat contre la démocratie ».
                                C’est là où vous manquez de cohérence.
                                Le mouvement qui défend tout ce en quoi vous croyez, il existe déjà, et c’est effectivement le Front National de Marine Le Pen, auquel il n’y a pas lieu de faire barrage, bien au contraire.


                                • LE CHAT LE CHAT 25 mars 2011 14:45

                                  Les gens qui seront élus« contre le FN » auront ils une légitimité quelconque ????
                                  où est l’adhésion à des idées , à un programme ?
                                  L’idée de front républicain est néfaste et relève d’une démarche perverse et négative .
                                  être seulement anti FN , ça fait léger .....


                                  • Cocasse cocasse 25 mars 2011 15:04

                                    Ouais, et ça fait encore plus léger, quand avant cela, on a totalement dévasté le pays, créé un chomage de masse, tout privatisé, et mis la presque totalité du pouvoir dans les mains d’une europe supranationale aux mains des lobbys, des banquiers, des américains et des oligarques.
                                    Va faire un « front républicain » sur une base pareille....... quelle bande d’hypocrites, ils ne reculent devant aucune bassesse.


                                  • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 17:07

                                    France O JT du 26 03 2011 : http://www.youtube.com/watch?v=uOlHImbBUHg&feature=player_embedded - population de Mayotte multipliée par 7 ??

                                    HUMANISME N’EST PAS LAXISME ........ Mais clientélisme mal géré devient laxisme.

                                    Si l’envie me prenait de devenir sans papier chez Mugabe même passée au cirage, je ne ferais pas de vieux os !

                                    Prenons exemple sur le nationalisme exacerbé de nos frères africains remplis de sagesse et qui noupe hisse à l’arrêt jovialement ! 
                                     smiley Comme ils ont raison de seuf outre de notre bobine (et non ! j’ai pas digue heule !!)


                                    • pastori 25 mars 2011 17:40

                                      faire barrage ? il suffit de rappeler quelques éléments « programme » dont les lepénistes ne parlent jamais, sorte de charia :


                                      -responsabilité pénale à partir de 10 ans
                                      -la femme au foyer ! pourquoi pas en burqa ?
                                      -peine de mort.  punir le crime par le crime.
                                      -adoption prénatale. obliger une femme à aller au terme de sa grossesse puis lui enlever son enfant.
                                      -interdire aux étudiants et enseignants de manifester.  des sous citoyens qui se la bouclent.

                                      qui voudrait de ça au pays des droits de l’homme ?

                                      • Annie 25 mars 2011 18:22

                                        Il ne faut pas non plus se tromper de combat : je suis tombée là-dessus, un article publié à l’occasion de la mort de cet Allemand. http://www.voxnr.com/cc/d_allemagne/EEFuEuEZuFRMnuFSzE.shtml


                                      • lemouton lemouton 25 mars 2011 17:56

                                        Wallerand de Saint Just, membre du bureau exécutif et trésorier du FN. était à la matinale ce matin
                                        http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3353-c-la-matinale.html?vid=443485
                                        A écouter aprés la 4’10« , —> le vide du programme du FN..smiley
                                        qui en vient à plagier Mélenchon
                                         »le FN est capable de poser les bonnes questions, mais incapable de fournir une seule réponse"  smiley


                                        • pastori 25 mars 2011 18:19

                                           il suffit juste de les inviter sur Agoravox, à lire les commentaires des gars de la Marine 


                                          en effet il n’ y a pas de meilleurs agent électoraux ! smiley surtout en matière d’arguments !
                                          ils ont une façon d’analyser le « programme » exemplaire : ils n’en parlent jamais. et pour cause.

                                          même mme lepen dit qu’elle préférerait qu’ils soit au ps.

                                          • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 18:48

                                             smiley Au moins nous aurons stoppé l’installation définitive de la charia, n’est-ce pas Mme AUBRY !

                                            5 années de FN c’est vite passé, le temps de s’organiser pour le futur. Vos petits-enfants NOUS diront merci ....... Comme je vous comprends, la pilule est amère ...... La confiance et la patience sont usées jusqu’à la corde. 

                                            Pas de communautarisme en France, que des individus citoyens défenseurs de la République laïque. Que l’umpsmedef se démerdent avec leur caca.


                                          • pastori 25 mars 2011 19:13

                                            la charia, lepen veut l’instaurer : 

                                            exemples tirés du « programme » fn :

                                            -responsabilité pénale à partir de 10 ans
                                            -la femme au foyer ! pourquoi pas en burqa ?
                                            -peine de mort.  punir le crime par le crime.
                                            -adoption prénatale. obliger une femme à aller au terme de sa grossesse puis lui enlever son enfant.
                                            -interdire aux étudiants et enseignants de manifester.  des sous citoyens qui se la bouclent.

                                            d’accord avec ça ? faut le dire et prendre ses responsabilités.

                                          • miel de fiel miel de fiel 25 mars 2011 21:28

                                            J’ai perdu ma « naïveté » en 2002 lorsque j’ai voté pour CHIRAC ......... tout en sachant confusément que je me faisais baiser.

                                            Puis le temps a passé, le monde a mal tourné, depuis 2001 je soulève les lièvres, tellement bien placée que je suis, insultée même dans ma famille ..... Tiens, je n’ai jamais été traitée de « serbe » encore une petite lacune à combler.....

                                            Toute la gauche est vitrifiée et va casser comme du verre, en petits morceaux. En attendant mon slogan c’est plutôt FN que FLN ! N’est-ce pas Monsieur HOLLANDE ........

                                            j’ai horreur des beaufs mais les salafistes c’est puissance 10. A suivre ......


                                          • suumcuique suumcuique 25 mars 2011 20:25
                                            -responsabilité pénale à partir de 10 ans
                                            -la femme au foyer ! pourquoi pas en burqa ?
                                            -peine de mort.  punir le crime par le crime.
                                            -adoption prénatale. obliger une femme à aller au terme de sa grossesse puis lui enlever son enfant.
                                            -interdire aux étudiants et enseignants de manifester.  des sous citoyens qui se la bouclent.

                                            d’accord avec ça ? faut le dire et prendre ses responsabilités

                                            Le programme du FN ne va certes pas assez loin pour éviter l’atomisation de la France, mais c’est un bon début.

                                            Puisque l’auteur du papier affirme avoir « été formé aux domaines de l’antiquité grecque  », il faut lui rappeler que, même à Athènes, les étrangers - les métèques - n’avaient aucun droit civique.


                                            • Rousquille Rousquille 26 mars 2011 01:35

                                              Le FN n’est pas un parti d’extrême-droite.


                                              • Taverne Taverne 26 mars 2011 04:58

                                                Non, c’est juste la droite de la droite. smiley


                                              • guylain chevrier guylain chevrier 26 mars 2011 15:18

                                                Réponse à JL de la part de l’auteur de l’article :

                                                Vous trouvez « suspect » l’utilisation du terme amalgame dans mon article, tel que vous l’exprimer :

                                                « Le mot amalgame revient souvent dans ce texte. Pour paraphraser Brassens (*), je dirai que ceux qui parlent d’amalgames à tout bout de champs m’ont toujours paru suspects. » Laissez Brassens, ce libre penseur que vous n’êtes pas, que vous instrumentalisez sans qu’il puisse juger de votre droit à en jouer !

                                                L’amalgame, c’est précisément la méthode utilisée du côté de ceux qui, dès que l’on critique l’islam ou l’immigré, font des procès en xénophobie ou islamophobie, façon de se cacher derrière son petit doigt pour empêcher tout débat démocratique. Vous critiquez sur la forme mais apparaissez indigent sur le fond, comme vos semblables en la matière qui joue des amalgames. Arrêtez vos provocations et lâchez-vous sur le contenu au lieu de lancer des anathèmes et des attaques personnelles qui ne servent qu’à déplacer le débat sur un terrain qui nous éloigne du sens et de l’intelligence des enjeux de fond.

                                                Utiliser le terme de « suspect » à propos de mon article et de mes idées, sans rien définir sur le contenu de ce que vous avancez, ce n’est rien d’autre qu’induire le poison du doute sur autrui qui joue sur la rumeur et sert la calomnie. Il me semble reconnaitre dans votre style la démarche de ces soi-disant humanistes bon teint, que je connais bien, et qui ne sont que des coupeurs de tête agissant à l’abri des signes de certaines organisations politiques ou syndicales pour s’attaquer par la forme, à la pensée de ceux qui sortent du dogme, du totalitarisme qui est immédiatement derrière et qui doit nous mettre en vigilance en regard de la défense des libertés et droits individuels, dont la liberté d’expression, qui ont été payées au prix fort dans l’histoire.

                                                Découvrez-vous cher ami ! Faites donc un article de fond sur Agoravox en signant de votre nom, au lieu de lancer des polémiques en attaquant de façon personnelle les gens comme Jean-François Chalot que je connais bien et qui, comme moi, a quitté Riposte laïque pour la dérive de ce médium vers Marine Lepen avant l’opération saucisson-pinard que nous avons dénoncée. Nous n’avons ainsi aucune preuve de probité à fournir au genre de détracteur que vous êtes qui se sert d’un pseudo pour encore une fois jouer des amalgames et faire des procès ! Vous êtes un accusateur anonyme qui répand la rumeur sur l‘air de la calomnie et des attaques personnelles derrière un anonymat qui lui, devient suspecte, pour le coup !

                                                Quant à ma volonté de répondre ou pas aux articles que je publie grâce à Agoravox, c’est mon affaire et c’est un choix. Je suis un promoteur d’idées, j’essaie de poser des problèmes comme on crée l’accès à des portes que chacun est libre d’ouvrir ou pas. Je laisse débattre les personnes qui le souhaitent sur mes articles librement précisément sans chercher à tout prix à défendre ce que j’écris, car ce qui m’intéresse le plus, c’est de savoir ce que cela suscite chez autrui pour m’en enrichir, car je ne manque pas de lire les réactions de mes lecteurs, dont parfois les plus négatives me servent de premier enseignement à partir du moment où le débat a lieu sur le fond et dans le respect des personnes. Prenez-en, cher Monsieur, de la graine !

                                                 

                                                Guylain Chevrier, historien et libre penseur, ne vous en déplaise !


                                                • JL JL 26 mars 2011 15:35

                                                  Guylain Chevrier,

                                                  je suis enchanté de voir que vous « existez » ! C’est, si je ne m’abuse, votre première réponse après 623 commentaires reçus !

                                                  Il faut croire que j’ai visé juste.

                                                  Vous parlez de coupeurs de têtes, d’après ce que j’ai compris de votre galimatias ?

                                                  C’est précisément parce que je m’en méfie que j’interviens ici sous un pseudo. Et parce que si l’on prétend intervenir sous son vrai nom, ça nécéssite une vérification qui fera le bonheur des coupeurs de têtes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès