Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Compagnies aériennes pourries : un contrôle européen se dessine...

Compagnies aériennes pourries : un contrôle européen se dessine...

L’Union européenne s’est saisie du problème de la sécurité aérienne sur son territoire, après les couacs nombreux qui ont émaillé l’espace aérien cette année, et ont malheureusement coûté un nombre considérable de vies.

Ainsi donc, la Commission de Bruxelles, dont le commissaire aux transports est le Français Jacques Barrot, propose de donner à l’Agence européenne de sécurité aérienne(AESA), créée en 2002, compétence pour :

- garantir la conformité des licences des pilotes avec les règles européennes, sur le plan de leurs connaissances techniques et linguistiques, de manière à assurer la reconnaissance des licences entre pays membres

- définir les exigences minimales imposées aux avions, communautaires ou extra-communautaires, pour opérer sur le territoire de l’Union européenne après harmonisation préalable des règles existantes

- après approbation par le Parlement européen, très vraisemblablement la semaine prochaine, gérer la liste noire communautaire des compagnies aériennes interdites. Toute compagnie interdite dans un seul pays membre le sera automatiquement sur la totalité du territoire européen.

Par ailleurs, il est également prévu que le rôle de l’AESA doive s’amplifier pour intégrer dans ses prérogatives les services en vol et la gestion du trafic aérien, dès l’année prochaine. L’objectif est de remplacer les autorités nationales existant dans ce domaine par un seul organisme de contrôle européen d’ici 2010.

Enfin la Commission européenne doit présenter une initiative appelée SESAME pour Single Air Trafic Management Infrastructure, qui vise à moderniser le système actuel, et à réunir, dans le même système de gestion informatisé, la gestion du trafic, les interfaces avec les opérateurs, utilisateurs et prestataires de services et intégrant le cadre réglementaire.Un grand pas en avant, donc, pour l’harmonisation du ciel européen.

Bravo, donc, à Monsieur Barrot pour cette remise à jour de l’ensemble du système aérien européen, qui devrait assurer une meilleure sécurité aux passagers, et une plus grande cohérence aux procédures des uns et des autres, le tout supporté par un système commun.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès