Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Complotisme ou anticomplotisme

Complotisme ou anticomplotisme

En voir partout ou en voir nulle part, tels sont les deux écueils symétriques. Il est vrai qu’entre la vision du monde des dominants qui nie le rapport de domination de classes, et celle de ceux qui sacralisent les médias, le complotisme trouve sa place aisément. Il prend un essor d'autant plus important que les classes dirigées manifestent un scepticisme de plus en plus prononcé par rapport aux événements antérieurs : « le charnier » de Timisoara, les couveuses koweïtiennes, les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein, la « mission accomplie » de Bush en Irak.

Du conspirationnisme on trouve beaucoup de descriptions ironiques (notamment avec ses plus notoires délires), mais pas d’analyse politique ! Dans le diplo, Frédéric Lordon en propose une intéressante qui ne cherche pas à discréditer les auteurs mais plutôt à comprendre le phénomène. Car au lieu de voir en lui un délire de la plèbe arriérée, on pourrait y voir l’effet, assez prévisible, d’une population qui ne désarme pas de comprendre ce qu’il lui arrive, mais s’en voit systématiquement refuser les moyens. Le conspirationnisme n’est donc pas la psychopathologie de quelques égarés, il est le symptôme nécessaire de la dépossession politique constatée et de la confiscation du débat public. Aussi, poursuit Lordon, est-il de la dernière ineptie de reprocher au peuple ses errements de pensée, quand on a si méthodiquement organisé la privation de toute toute représentation médiatique et démocratique.

Pour développer une pensée non complotiste des complots, il est indispensable de reconnaître qu’il y a parfois des menées concertées et dissimulées (appelé complots), et de refuser de faire du complot le schéma explicatif unique de tous les faits sociaux.

Pour pallier à cette tendance du complot, l'analyse marxiste est un bon remède. En effet le déterminisme qui poussent à maximiser les taux de profits, à étouffer la concurrence, ou à travailler l'opinion publique est une tendance lourde qui trouve sa place dans la grand histoire du capitalisme. Ces analyses permettent ne plus voir dans chacune des informations, une superposition d’événements ayant peu de lien les uns avec les autres, mais au contraire la volonté d'une classe sociale qui ne cherche qu'à conserver son pouvoir exorbitant. Le discernement n'est cependant pas rendu facile car au sein de cette classe dirigeante, il existe des forces antagonistes qui se tiraillent entre elles et qui masquent la seule lutte qui compte : la lutte des classes. Avec les analyses marxistes, on se retrouve donc loin des complotistes qui voient dans tous les événements contemporains la main de mini groupe clandestin comme étant l'unique chef d’orchestre souterrain qui tire toutes les ficelles.

A ceux qui affectent tout azimut l’étiquette infamante de « conspirationnistes », on peut leur rétorquer que le complotisme a son symétrique : L’anti complotisme. Et ceci n'est pas innocent, il a pour fonction de diaboliser du champ médiatique tous ceux qui émettent des doutes sur la version officielle. Cette mise à l'index ne fait que conforter la dépossession et donc alimenter le complotisme. La puissance de l'anti-complotisme est plus néfaste qu'on pourrait le croire. Il a pour but de créer le consensus toutes classes confondues qui mène à l’apathie populaire ou à l'acceptation du fatalisme. Le meilleur exemple a été bien évidement les attentats de Charlie hebdo, où l'on a mis sous le boisseau des problèmes importants inhérents à ce drame.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Yanleroc Yanleroc 25 septembre 2015 18:30
    L’analyse marxiste de la lutte des classes ne me semble pas incompatible avec une vision complotiste qui n’en est que le prolongement en fait !
    Pourquoi voulez vous palier à cette tendance ?.

    Jusqu’à maintenant, les techniques de diabolisation du Complotisme étaient efficaces, si on en juge par le comportement hésitant de certains « dissidents »,à prendre position.La diabolisation du complotisme en a effrayé plus d’un.
    Tout comme il n’est pas sérieux de parler des OVNI, et des Chemtrails (pardon pour les gros mots),il ne fait pas bon d’être étiqueté complotiste,aussi, beaucoup se sont retirés prudemment du sujet, Pendant ce temps le Néo-libéralisme fait son beurre !

    Mais maintenant,il va falloir faire face,et revendiquer l’étiquette de complotiste avec fierté.

    En voulant distinguer le bon complotiste du mauvais,les timides n’ont affaibli le mouvement..que momentanément.

    Il faut crier haut et fort que le complotisme est la recherche de la Vérité
    et que ça n’a rien d’ honteux
    et que le complotisme n’est pas une Marque déposée du FN
     
     Onfray ferait bien de s’y coller en premier, la voie est ouverte..
    Maintenant qu’il a les mains, bien dedans, je lui conseille de ne pas les retirer, sous peine de perdre son auditorat.

    je n’ai pas bougé.. » (liste des sites complotistes)

     En voilà un Peuple qu’il est bien
     celui qui s’uni derrière la bannière du complotisme.
    C’est à dire la recherche de vérité d’abord !
    Allez courage !!!!!!!!!!!!!

    • Parrhesia Parrhesia 25 septembre 2015 19:19

      Un véritable « délire de la plèbe arriérée » existe bel et bien. Il ne consiste pas dans la seule dénonciation d’un complot imaginaire. Il consiste surtout dans l’incapacité de ladite plèbe à mettre les comploteurs hors d’état de nous nuire !!!

      De fait, il serait plus que temps que la plèbe s’occupe des comploteurs plutôt que des « complotistes ». Sans compter que cette dernière expression n’est par ailleurs qu’une nouvelle manifestation de la Novlangue à laquelle nous ne prêtons pas assez d’attention !

      Mis à part les sbires des auteurs du véritable complot, aucune personne sensée ne peut plus nous répéter ad vitam æternam que la longue liste des ennuis qui nous accablent ne peut être que le fruit du hasard !

      Et en tout cas, bonne soirée à vous Laissebéton.


      • Samson Samson 25 septembre 2015 23:08

        De fait, l’analyse marxiste constitue un bon remède pour resituer dans leur perspective différents événements qui frappent l’opinion publique.

        Si les complots existent bel et bien - pour ceux qui n’en sont pas convaincus, ou préfèrent le steack accomodé « saignant »,reportez-vous d’urgence à l’œuvre de Machiavel, éclairante et de surcroît fort savoureuse -, en requalifier tout événement frappant semble fort vain et particulièrement contre-productif, quand cela ne relève pas tout simplement d’une stratégie de disqualification.

        Si ses effets peuvent être larges, un complot bien mené ne laisse généralement que peu de traces, seulement des suspicions ! Et si même il en laisse d’évidentes comme pour le 11 septembre, l’ampleur même de l’événement, sa mise en scène « magistrale » et les multiples écrans de fumée de la propagande nous laissent toujours sur notre fin quant à en discerner précisément la chaîne de responsabilité.

        Mais malgré certains points obscurs de leur narration officielle - je pense notamment à « Charlie » -, la logique du système (acculturation et marginalisation durant 40 ans des gamins de nos banlieues, visas accordés sans sourciller depuis des décennies aux plus obscurantistes prêcheurs de haine financés par les pétro-dollars, ...) suffit généralement largement à les susciter pour - comme à l’accoutumée - en exploiter la médiatisation à son propre profit, sans qu’il ne soit nécessaire pour les expliquer de recourir à la thèse du complot.

        Et que les « philosophes » et autres marchands de soupe main-stream se gaussent n’a rien de très étonnant : même étiquetée de « gauche », la hauteur de leurs émoluments est directement proportionnelle à l’efficacité de leur propagande pour le système qui les nourrit. smiley


        • lsga lsga 26 septembre 2015 12:06

          Marx s’est frontalement opposé au complotisme. Le Marxisme est un anti-comploptisme.Historiquement, le Complotisme est un courant réactionnaire, d’extrême droite, anti-révolutionnaire. Il apparaît pour s’opposer à la révolution française :

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_ma%C3%A7onnique_dans_la_R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise
          Le marxisme se fou complètement des complots de salon de la bourgeoisie. Ce n’est pas notre affaire. Notre affaire, c’est d’expliquer le fonctionnement du Capitalisme et d’expliquer comment le renverser.
          Mon article sur le sujet :

          • Michel Maugis Michel Maugis 26 septembre 2015 16:05

            @lsga


            Marx ne parlait pas de ce « complotisme ».

            Ici, le « complotisme » est la qualification dénigrante de toute analyse judicieuse qui contrarie la présentation officielle des COMPLOTS à visées guerrières bien réels de l’ oligarchie capitaliste occidentale, par cette même Oligarchie.

             

          • bicychavez bicychavez 26 septembre 2015 21:30

            @lsga

            je suis d’accord avec vous c’est entre autre ce que je voulais transmettre.


          • @l’auteur  : J’ai lu votre article deux fois. Lorsque j’aurai un peu de temps, je compte le lire une 3e fois. 



            1. VIETNAM (1964-1975) : 

            MEDIAMENSONGE : Les 2 et 3 août 1964, le Nord Vietnam aurait attaqué deux navires US dans la baie du Tonkin. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : L’attaque n’a jamais eu lieu. C’est une invention de la Maison-Blanche. 
            VERITABLE OBJECTIF : Empêcher l’indépendance du Vietnam et maintenir la domination US sur la région. 
            CONSEQUENCES : Millions de victimes, malformations génétiques (Agent Orange), énormes problèmes sociaux.

            2. GRENADE (1983) : 

            MEDIAMENSONGE  : La petite île des Caraïbes est accusée de construire une base militaire soviétique et de mettre en danger la vie de médecins US. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Entièrement faux. Le président US Reagan a fabriqué ces prétextes de toutes pièces. 
            VERITABLE OBJECTIF : Empêcher les réformes sociales et démocratiques du premier ministre Bishop (qui sera assassiné). 
            CONSEQUENCES : Répression brutale et rétablissement de la mainmise de Washington.

            3. PANAMA (1989) : 

            MEDIAMENSONGE : L’invasion vise à arrêter le président Noriega pour trafic de drogue. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Bien que créature de la CIA, Noriega réclamait la souveraineté à la fin du bail du canal. Intolérable pour les USA. 
            VERITABLE OBJECTIF : Maintenir le contrôle US sur cette voie de communication stratégique. 
            CONSEQUENCES : Les bombardements US ont tué 2.000 à 4.000 civils, ignorés des médias.

            4. IRAK (1991) : 

            MEDIAMENSONGE : Les Irakiens auraient volé les couveuses de la maternité de Koweït City. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Invention totale par une agence publicitaire payée par l’émir du Koweït, Hill & Knowlton. 
            VERITABLE OBJECTIF : Empêcher que le Moyen-Orient résiste à Israël et acquière son indépendance envers les USA. 
            CONSEQUENCES : D’innombrables victimes par la guerre, puis un long embargo y compris sur les médicaments.

            5. SOMALIE (1993) : 

            MEDIAMENSONGE : Monsieur Kouchner se « met en scène » comme héros d’une intervention humanitaire. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Quatre sociétés US avaient acheté un quart du sous-sol somalien riche en pétrole. 
            VERITABLE OBJECTIF : Contrôler une région militairement stratégique. 
            CONSEQUENCES : Ne parvenant pas à la contrôler, les Etats-Unis maintiendront la région dans un chaos prolongé.

            6. BOSNIE (1992 – 1995) : 

            MEDIAMENSONGE : La firme US Ruder Finn et Bernard Kouchner mettent en scène de prétendus camps serbes d’extermination. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD  : Ruder Finn et Kouchner mentaient. C’étaient des camps de prisonniers en vue d’échanges. Le président musulman Izetbegovic l’a avoué. 
            VERITABLE OBJECTIF  : Briser la Yougoslavie trop à gauche, éliminer son système social, soumettre la zone aux multinationales, contrôler le Danube et les routes stratégiques des Balkans. 
            CONSEQUENCES  : Quatre années d’une guerre atroce pour toutes les nationalités (musulmans, serbes, croates). Provoquée par Berlin, prolongée par Washington.

            7. YOUGOSLAVIE (1999) : 

            MEDIAMENSONGE : Les Serbes commettent un génocide sur les Albanais du Kosovo. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Invention pure et simple de l’Otan comme le reconnut Jamie Shea, son porte-parole officiel. 
            VERITABLE OBJECTIF  : Imposer la domination de l’Otan sur les Balkans, et sa transformation en gendarme du monde. Installer une base militaire US au Kosovo. 
            CONSEQUENCES : Deux mille victimes des bombardements OTAN. Nettoyage ethnique du Kosovo par l’UCK, protégée de l’Otan.


            8. AFGHANISTAN (2001) : 

            MEDIAMENSONGE : Bush prétend venger le 11 septembre et capturer Ben Laden. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Aucune preuve que ce réseau existe. De toute façon, les talibans avaient proposé d’extrader Ben Laden. 
            VERITABLE OBJECTIF : Contrôler militairement le centre stratégique de l’Asie, construire un pipeline permettant de contrôler l’approvisionnement énergétique de l’Asie du Sud. 
            CONSEQUENCES : Occupation de très longue durée, et forte hausse de la production et du trafic d’opium.

            9. IRAK (2003) : 

            MEDIAMENSONGE : Saddam posséderait de dangereuses armes de destruction, affirme Colin Powell à l’ONU, éprouvette en main. 
            CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : La Maison- Blanche a ordonné à ses services de falsifier des rapports (affaire Libby) ou d’en fabriquer. 
            VERITABLE OBJECTIF : Contrôler tout le pétrole et pouvoir faire chanter ses rivaux : Europe, Japon, Chine… 
            CONSEQUENCES  : L’Irak plongé dans la barbarie et l’obscurantisme, les femmes ramenées à la soumission, les armes expérimentales et les missiles 
            à uranium appauvri ont fait plus de dégâts génétiques que la bombe de Hiroshima.

            Par Michel Collon dans « Le Journal de Michel dogna »


            • bicychavez bicychavez 26 septembre 2015 21:27

              @https://www.youtube.com/watch?v=6Rf2nCW8SUE

              rien a redire a votre enumeration les faits sont là et malheureusement on pourrait en rajouter bien d’autre.
               


            • ddacoudre ddacoudre 26 septembre 2015 14:07

              bonjour bicychavez

              la définition de Lordon est bonne, mais nous ne pouvons évacuer la volonté d’individu de rechercher comment diriger les groupes humains en créant des situations traumatisantes ou annihilantes. souvent cela se fait dans le dynamisme du développement d’un ensemble de situation qui y auraient abouti tôt ou tard, mais pas forcément de la même manière suivant qui observe les événements. c’est différent de l’instrumentalisation qui peut découler d’un événement que l’on classe dans le complotisme.c’est comme si aujourd’hui nous disions qu’il y a un complot pour favoriser l’immigration. l’immigration découle toute seule d’un rapport du capitalisme a la valeur mythique du travail et à sa valeur marchande de ses productions.
              personne ne complote pour que demain un flux d’immigration plus important vienne de l’Afrique compte tenu de l’accroissement de sa population et de l’appauvrissement généré par la gestion capitaliste de ce confinant. elle se fera seule et les hommes politiques instrumentaliseront cela dans le sens vers lequel il veulent dresser le poil. alors l’on peut imaginer le complot des dirigeant capitaliste qui stratégiquement font ceci ou cela, ils se contente de réaliser l’organisation des relation commerciale sur la base d’un plan comptable qui générera de fait l’appauvrissement de ceux qui ne possèdent rien et qui se trouverons devant des choix.
              ddacoudre.over-blog.com .
              cordialement


              • soi même 26 septembre 2015 14:13

                Avec vous c’est surtout une histoire qui est plus con que l’autre pour se faire prendre la main dans le sacs..

                Aller rhabillez vous je n’ai pas oublie le complot des blouses blanches...


                • Michel Maugis Michel Maugis 26 septembre 2015 15:57

                  Bienvenu sur ce site « stalinien » et « complotiste », Bicichavez.


                  Vous allez avoir du boulot !


                  Vous avez fait une excellent présentation de ce nouveau concept créé de toute pièce par l’ idéologie dominante qu’ est le « complotisme ».


                  Je suis d’ accord avec vous à 100%.


                  Mot joker bien utile pour discréditer toute analyse judicieuse de la réalité historique actuelle.

                  Vous avez bien raison de rappeler que :


                  L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes.


                  Celui qui ne veut pas le reconnaître, est un négationiste tout en étant un authentique protagoniste de cette lutte et toujours dans le camp des exploiteurs, contre les « communistes ».


                  Le marxisme est bien la seule conception globale du monde qui soit cohérente



                  • Parrhesia Parrhesia 27 septembre 2015 11:29

                    @Michel Maugis
                    >>>L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes.<<<

                    Bien vu !

                    C’est d’ailleurs pour cela qu’Attila est venu mettre le siège devant Orléans : Pour y organiser des élections de délégués syndicaux !!!


                  • maQiavel maQiavel 27 septembre 2015 09:13

                    Merci pour l’ article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bicychavez

bicychavez
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès