Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comprendre le Nouvel Ordre Mondial

Comprendre le Nouvel Ordre Mondial

« Nouvel Ordre Mondial » (N.O.M) ou « New World Order » (N.W.O) : une expression que certains connaissent bien, et que d’autres entendent pour la première fois. La plupart des gens seraient bien en peine de dire précisément à quoi elle fait référence. C’est là le premier problème lorsque l’on traite de ce sujet épineux. Le Nouvel Ordre Mondial désigne plusieurs choses à la fois, et peut être compris de différentes manières. L’un des objectifs de ce site est de regrouper l’ensemble de ces définitions et de les clarifier. Mais avant d’aller plus loin et de définir le plus précisément possible ce projet et ses multiples caractéristiques, voici ce qui peut en être dit de façon succincte.

A quoi devrait ressembler le Nouvel Ordre Mondial ?

Le Nouvel Ordre mondial se caractérise avant tout par l’idée d’unicité. Tous les éléments qui le constitueront devront être uniques et s’imposer à l’échelle mondiale donc à l’ensemble de l’humanité. Le projet du Nouvel Ordre Mondial est celui d’un monde au sein duquel tous les être humains – indépendamment de leurs nationalités, cultures langues, religions, etc. – partageront des valeurs, un quotidien et une réalité en tous points identiques. En bref, il s’agit d’un projet de standardisation des valeurs et modes de vies à l’échelle mondiale, le tout sous l’égide d’un pouvoir centralisé, présenté comme le meilleur garant de la paix et de la sécurité sur Terre. Concrètement, si demain ce nouvel ordre s’imposait à l’ensemble de la planète, qu’est-ce que cela donnerait ?

Gouvernement mondial

Les Etats-nations disparaîtraient pour se fondre dans de grands blocs continentaux qui eux-mêmes seraient soumis au pouvoir centralisé d’un gouvernement mondial. Calqués sur le modèle de l’Union européenne, ces blocs (nord-américain, asiatique, moyen-oriental, sud-américain, etc.) disposeraient de leurs propres institutions politiques, et dicteraient leurs décisions à l’ensemble des populations vivant en leur sein. Ce gouvernement mondial, présenté comme le résultat d’une « hyper-démocratie » serait en fait sous le contrôle d’une oligarchie financière internationalisée.

gvnt mondial

Oligarchie

Les véritables décideurs ne seraient pas des hommes ou des femmes politiques au sens classique du terme. La direction du gouvernement mondial reviendrait à une super-élite mondialisée. Cette oligarchie -principalement composée de dynasties de financiers, banquiers ou industriels- se retrouverait seule au sommet de la pyramide sociale. Les hommes politiques et autres figures publiques (intellectuels, journalistes de renom, etc.) ne seraient plus que les porte-paroles d’une caste élitiste ne souhaitant pas apparaître sur le devant de la scène. Ainsi, le véritable pouvoir serait centralisé dans les mains des quelques rares personnes qui en auraient les moyens (ploutocratie). Pour les tenants du Nouvel Ordre Mondial, le véritable pouvoir devrait reposer sur la puissance financière et industrielle et serait avant tout économique.

Synthèse socialisme/capitalisme

Suivant le modèle « thèse, antithèse, synthèse », le système socio-économique imposé à l’ensemble de la planète serait de nature hybride puisqu’il serait la synthèse du socialisme (thèse) et du capitalisme (antithèse). Officiellement, ce modèle de société réunirait les meilleurs aspects propres à ces deux systèmes. Il est cependant bien plus probable que ce « nouvel ordre » repose sur leurs aspects les plus liberticides et les plus inégalitaires.

Le « socialisme » envisagé se caractériserait par un étatisme fort régissant une société mondiale. Toutes les lois, règles et normes de vie seraient édictées et imposées à l’ensemble de l’humanité par des organes technocratiques mondiaux centralisant tous les pouvoirs. L’ensemble de leurs « compétences » s’étendrait à tous les domaines (alimentation, santé, agriculture, commerce, vie familiale, etc.). Ce socialisme-là ne serait en aucun cas le promoteur d’une justice sociale et encore moins le garant d’une quelconque égalité entre les individus. Ce pseudo socialisme pour la masse, aura en fait les pires aspects du communisme.

Le « capitalisme » quant à lui, serait totalement financiarisé : le crédit bancaire, créé ex-nihilo, constituerait la principale source de financement. C’est déjà le cas actuellement. Des oligopoles se partageraient chacun les grands secteurs stratégiques de l’activité économique mondiale. La compétition économique s’en trouverait ainsi totalement déloyale, pour ne pas dire impossible : d’un côté, les multinationales posséderaient un accès illimité à la finance et de l’autre, les entreprises locales ne pourraient en aucun cas en bénéficier. Ce « capitalisme » serait donc tout sauf libéral, dans la mesure où seuls les plus riches et plus puissants seraient « libres » d’entreprendre. Une situation monopolistique inédite sera atteinte : une poignée d’élus posséderont l’ensemble des moyens de production du monde entier entre leurs mains. Se seront eux les véritables décideurs et non les officiels gouvernants (marionnettes) :

oligopole

Organisation sociale

Une société à deux vitesses, composée principalement de deux classes sociales. Tout en haut de la pyramide sociale : la classe supérieure dirigeante -l’oligarchie. En bas, presque tous les autres. Réduits à une servitude moderne, leur seule liberté serait celle de consommer. Dans un premier temps, les classes moyennes seraient réduites à la portion congrue. Dans l’idéal mondialiste, elle serait même amenée à totalement disparaître, laissant ainsi la place à une « authentique » société à deux vitesses. Cette organisation sociale n’est pas sans rappeler celle de la féodalité médiévale, avec un petit nombre de suzerains ayant tout pouvoir sur un très grand nombre de vassaux.

Nature du régime

Présenté comme une « hyper démocratie » (dixit Jacques Attali véritable VRP du N.O.M France), le gouvernement mondial serait en réalité une « hyper dictature » : les décisions prises « au sommet » et appliquées par une bureaucratie omniprésente s’imposeraient à « la base », qui n’aurait évidemment pas son mot à dire. D’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement lorsque la base est composée de plusieurs milliards d’individus ?

Voyez déjà ce qu’il se passe dans la zone Euro : les décisions sont prises par les bureaucrates de Bruxelles sous la pression des différents Lobbys, sans consultation du peuple et souvent en opposition totale avec leurs intérêts.

S’il venait à voir le jour, ce gouvernement mondial disposerait d’une armée mondiale, qui, n’ayant aucun ennemi « conventionnel » à combattre (d’autres Etats), aurait pour unique fonction de mater les opposants au Nouvel Ordre Mondial. Cette dictature quoique impitoyable envers son opposition (les esprits libres, intellectuels, philosophes et religieux présentés au mieux comme des illuminés au pire comme des terroristes) sera douce pour la masse leur faisant aimer leur propre servitude ! Société de spectacles & loisirs, centré sur la jouissance immédiate des sens au détriment de toute réflexion. L’individualisme sera exacerbée en un mode de vie de plus en plus virtuel, constamment abreuvé d’informations aussi inutiles que mensongères ayant pour conséquence un abrutissement et un abêtissement total des masses.

Dans ces conditions, il deviendra extrêmement difficile pour le quidam moyen de s’élever de ce carcan « idéologique » sans être stigmatisé, le contrôle social étant essentiellement basé sur le conformisme :

slave

Société de surveillance

Cette société pourrait bien être la plus surveillée de l’histoire de l’humanité. Bénéficiant de tous les moyens technologiques les plus modernes, la surveillance s’étendra à toutes les sphères de l’existence (téléphonie, internet, surveillance satellite, bancaire, cartes de transport, multiplication des caméras, etc.). Il sera quasiment impossible de ne pas être répertorié, fiché, et de mener une quelconque action sans que le « système » n’en soit immédiatement informé. Un niveau de contrôle semblable à celui décrit par George Orwell dans son roman 1984. La disparition progressive de la vie privée pourrait rapidement conduire chacun à adopter une attitude « orthodoxe », renforçant par la même la nature dictatoriale et uniformisatrice de ce modèle de société.

camera

Monnaie(s)

Dans l’esprit des mondialistes, les monnaies nationales sont vouées à disparaître. D’abord au profit de monnaies continentales – comme ce fut le cas en Europe avec l’Euro- (puis avec l’« Amero » ou « Dollar nord américain », etc.). A plus long terme, une monnaie mondiale -très probablement dématérialisée – devrait voir le jour et remplacer toutes les autres. Les paiements s’effectueraient électroniquement, via par exemple une puce sous-cutanée ; la fameuse puce RFID :

puce rfid

La valeur de cette monnaie (créée ex nihilo) sera très probablement régulée par une banque centrale mondiale, elle-même contrôlée par l’oligarchie financière à la tête du gouvernement mondial.

Culture et spiritualité

Le projet du Nouvel Ordre Mondial consiste avant tout en une standardisation des modes de vies, des traditions et du rapport à l’existence. Dans ce nouvel « ordre », plus de Français, d’Américains, de Chinois, de Sénégalais ou d’Indiens.

religion mondiale

Plus de Chrétiens, de Musulmans ou de Bouddhistes… mais plutôt une nouvelle religion mondiale tentant de faire la synthèse de toutes le dénominations connues au profit d’une caste dirigeante imbus aux idées babéliennes.

L’homme, quelque soit sa culture, sa couleur de peau, sa nationalité, sa langue, et ses traditions, serait partout le même, calqué sur un modèle unique. S’il venait à s’imposer, cet ordre sera celui d’une uniformisation de l’humanité, d’un gommage progressif des différences culturelles et des richesses propres à chaque peuple, chaque nation. La « religion » du Nouvel Ordre Mondial consisterait principalement en un culte de l’humain, en tant qu’être de matière, et non d’esprit. L’appel aux instincts les plus primaires, réduisant l’Homme à l’état d’animal producteur et consommateur, pourrait à terme, devenir la norme morale, quasi-religieuse, du projet mondialiste :

« Notre action doit tendre à unifier le monde du point de vue de l’intelligence et de l’esprit. Quant à l’Eglise catholique, elle devra être peu à peu purgée de ses doctrines intransigeantes et particulières, et ne conservera que les expressions basiques de la religion qui puissent être partagées avec une vaste fraternité religieuse et culturelle qui devra inclure tous les cultes et toutes les civilisations » Julian Huxley, mondialiste, 1er Président de l’UNESCO – Paris le 20 novembre 1946

En résumé…

« Nouvel Ordre Mondial » est le nom de la dictature planétaire qui tente de s’imposer à l’humanité dans son ensemble. Si tel était le cas, cette « hyper dictature » – officiellement une « hyper démocratie » – pourrait bien être l’une des plus terribles et des plus efficaces que l’humanité n’ait jamais connu. Centralisant absolument tous les pouvoirs (politique, militaire, monétaire), le gouvernement mondial aura pour mission d’assurer la suprématie et la pérennité de l’oligarchie financière et industrielle se trouvant à sa tête. N’ayant à faire face à aucun concurrent étatique « classique », ce pouvoir unique aura pour seuls adversaires les hommes et les femmes libres qui refuseront de se soumettre au nouvel ordre dont il sera le garant.

Comment un tel projet pourrait-il se réaliser ?

Bien évidemment, la mise en place d’un tel projet ne saurait se faire d’elle-même, tant il est certain que l’ensemble des peuples s’y opposera naturellement. C’est pourquoi, le Nouvel Ordre Mondial ne pourra être mis en place qu’à la suite de très graves crises, et sera présenté comme la solution la plus évidente, la plus logique et surtout la plus souhaitable aux terribles problèmes qu’aura connu l’humanité. Chaque aspect du Nouvel Ordre Mondial sera présenté comme une réponse à une crise particulière. Qu’il s’agisse d’attentats terroristes de grande ampleur, d’une crise financière sans précédent, de l’apparition d’une terrible épidémie, ou pire, d’un conflit armé international, la solution de secours sera invariablement présentée comme suit : « La crise est mondiale, elle requiert une réponse mondiale ». Les structures de la gouvernance mondiale s’imposeront ainsi en réponse à de graves crises, au besoin provoqué afin de maintenir artificiellement un état de tension perpétuel légitimant l’adoption de mesures liberticides.

En bref ; la sécurité sera promise à l’ensemble de la planète… en l’échange d’un peu de liberté.

Si nombre de structures de gouvernance mondiale existent déjà (Banque mondiale, Organisation Mondiale de la Santé, Organisation Mondiale du Commerce, etc.), elles sont perçues comme plutôt bénéfiques et agissant en faveur des intérêts de l’humanité. Or dans bien des cas, il n’en est rien, puisqu’elles agissent en faveur d’intérêts économiques et financiers spécifiques. Quoi qu’il en soit, des organismes agissant à échelle mondiale existent bel et bien et leurs directives s’imposent le plus souvent aux Etats souverains. Si le pouvoir dont disposent ces organisations mondiales venait à être centralisé, cela constituerait de facto la création d’une gouvernance mondiale. A bien y regarder, ce Nouvel Ordre Mondial n’est pas si utopique ni si lointain que ça.

Et de la théorie à la pratique il n’y a qu’un pas qui pourrait bien être franchi très bientôt.

Enfin, le projet sera présenté comme la conséquence inéluctable d’un processus historique de raccourcissement des distances et de disparition des frontières. Processus aujourd’hui connu sous l’appellation galvaudée de « mondialisation ».

Théorie pessimiste et irrationnelle ? Description lucide du monde de demain ?

Le tableau que nous dressons est incroyablement sombre et pourrait même sembler irrationnel, voire paranoïaque à certains lecteurs. Pourtant, la quasi totalité des dirigeants politiques, tout bords confondus, l’appelle de leurs vœux ! Tout ce qui est avancé ici est aisément vérifiable et les sources variées ne manquent pas, pour celui ou celle qui s’en donne la peine…

Cette structure pyramidale existe depuis bien longtemps mais de manière occulte. Ce qui est nouveau, c’est qu’ aujourd’hui elle tente de s’imposer de manière officielle, en plein jour. Si possible en emportant l’adhésion du peuple, sinon graduellement, comme elle l’a toujours fait, en utilisant la méthode : problème-réaction-solution.

Cette grande dictature mondiale pourrait très bien devenir notre réalité de demain si nous n’y prêtons pas attention et si nous, citoyens, ne nous organisons pas pour résister à ce projet en voie de réalisation. Ayons conscience que ce projet est ennemi et destructeur des nations, familles, individus, identités, libertés.

Le Nouvel Ordre Mondial est un projet qui, tout en étant de plus en plus prégnant dans nos vies (augmentation des lois liberticides, mortifères et iniques…) n’en demeure pas moins discret, sans pour autant être totalement secret. Et même pour les individus animés d’une saine curiosité, il demeure très difficile de connaître exactement l’étendue du programme ainsi que les modalités de sa réalisation. Toutefois, à force de recherches, de recoupages, d’un travail de rationalisation, et en prenant connaissance des acteurs et des institutions au sein desquelles ils œuvrent, un projet apparaît clairement. Avec le temps, nous y verrons plus clair.

Mais est-ce une bonne nouvelle ? Chaque jour, semaine, mois qui passe, nous rapproche de l’avènement de ce gouvernement mondial, liberticide et uniformisateur. A défaut de savoir exactement ce qu’est le Nouvel Ordre Mondial et sous quelle forme il se manifestera, il est fondamental de prendre conscience du danger qu’il représente.

Source


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • robin 25 avril 2013 13:28

    Le gouvernement mondial c’est le reflet dans les ténèbres du royaume de Dieu, une parodie de paradis, qui n’est un paradis que pour une infime minortés d’’exploiteurs et l’enfer pour les autres.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 avril 2013 18:35

      avant l ’ONU était responsable de l ’ORDRE MONDIAL

      les grandes banques internationales et les « iles fiscales »ont pris la relève....TOUT EST REGI PAR LE FRIC INTERNATIONAL


    • foufouille foufouille 25 avril 2013 13:34

      plutot qu’une standardisation, il y aurait differends blocs comme dans 1984
      il est plus simple de diviser pour regner
       


      • non667 25 avril 2013 13:56

        Comment un tel projet pourrait-il se réaliser ?

        1°il est réalisé à 80%
        2° il est difficilement réversible
        3° l’alternative est principalement (uniquement ! voir front ripoublicain ) représenté par le F.N.


        • Aldous Aldous 25 avril 2013 16:24

          Le FN ? une alternative ? Sérieux ?

          L’alternative est spirituelle.

          et l’on se prosterna devant la Bête en disant : " Qui égale la Bête, et qui peut lutter contre elle ? "
          et on lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation.

          Celui qui a des oreilles, qu’il entende !


        • Gabriel Gabriel 25 avril 2013 14:43

          Tout ce que vous décrivez est déjà en cours et à un stade très avancé. Le lavage des cerveaux par les médias est opérationnel depuis plus de 30 ans. Les intellectuels sont achetés ou écartés. Le pistage et la surveillance sont répandus dans presque tous les supports (Carte bancaire, téléphone, GPS, automobile etc.…) et des lois liberticides se mettent chaque jour en place sous prétextes et couvert de sécurité nationale face à des attentats qu’ils ont eux-mêmes mis sur pieds. Les dirigeants mondiaux (tenant des richesses) ont déjà déclaré une guerre sans merci aux populations. Cependant vouloir détruire les religions serait une erreur majeure qu’ils ne feront certainement pas. Ils préfèreront les monter les unes contre les autres afin qu’elles se détruisent connement entre elles. D’ailleurs, cela aussi a commencé. Quand à l’homme il n’est plus considéré comme un être humain mais comme un consommateur et une matière première. La mise en place de cette dictature sera une réussite car l’opposition sera nulle et comme les hommes sont devenus tellement individualistes et si enclins à servir que de peur de ne pas servir, ils se vendront, comme aujourd’hui, les uns aux autres. Une dictature n’existe que parce que l’on y consent. Concernant la solution pour empêcher cette ignominie, je ne pense pas qu’elle puisse être d’origine humaine. Cependant je crois qu’une résistance s’organisera et qu’une prolifération des terroristes est inéluctable. D’ici là, notre éco système ayant atteint son point de déséquilibre limite va se dérégler de façon exponentielle et un déclenchement de catastrophes planétaires va tomber sur l’humanité dans sa globalité. Conclusion, les ordures qui pensent que l’argent qu’ils ont amassé en appauvrissant et faisant crever leurs frères humains va les protéger vont très vite déchanter.


          • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 25 avril 2013 15:39

            Bonjour mon ange,


            Il n’y a rien à rajouter, votre commentaire et lucide et en même temps terrifiant.

            Somme nous trop bête, stupide, ou tout simplement asservie

            pour ne pas réagir tant que nous le pouvons encore....

            Et nos mômes merde, on va y penser quand à nos mômes.

            Veuillez m’excuser cher Gabriel pour cette écart de langage.

            Cordialement

            Franck

          • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 25 avril 2013 15:48

            Voici pour les plus curieux un petit complément d’info sur l’asservissement programmé.



            Un petit point sur l’économie,


            Je m’arrête là car j’ai des kilomètre de lien.

            Bien cordialement

            Franck

          • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 25 avril 2013 16:45

            Toute mes excuses aux auteurs,


            J’aurai du commencer par cela :

            Excellent article, clair, lucide, et surtout très courageux.

            Cordialement

            Franck

          • Aldous Aldous 25 avril 2013 17:21

            La question religieuse sera en effet le point crucial.


            Et très intelligemment, l’oligarchie ne s’en prend pas ouvertement a elle. Elle infuse dans la société la haine de la spiritualité.

            Et ça fonctionne.

            La violence de cette haine qui s’est déchaînée contre les chrétiens à l’occasion de la loi du mariage homo en est symptomatique.

            Les gens jubilent quand ils voient des sacrilèges et des blasphèmes. 

            les femen peuvent abattre la croix en mémoire des victimes mortes au goulag, entrer dans la cathédrale de Moscou ou de Paris, faire irruption dans une manifs en pratiquant la désacralisation de leur propres corps nus, couvert de tags obscènes dans une mise en scène gothique, exposé et médiatisé sans pudeur, et on les encense ! 



          • 1984 25 avril 2013 17:34

            Il faudra m’expliquer le rapport entre religion et spiritualité Aldous.
            Moi j’y vois deux opposés ; Le courage et la lâcheté !


          • philouie 25 avril 2013 20:04

            Pour faire une religion il faut être au moins deux.

            la spiritualité c’est tout seul.

            le NOM qui veut atomiser l’humanité ( produire des individus indépendants les uns des autres ) ne s’oppose pas à la spiritualité.

            par contre il déteste la religion.


          • Aldous Aldous 25 avril 2013 20:26

            Philoui a raison, religio c’est ce qui relie. 


            Mais c’est l’aspect contrepouvoir moral qui est important dans cette religio

            Pour vous aider à comprendre 1984 je ne peux que vous inviter à vous intéresser à l’église orientale, qui a une dimension mystique que l’église latine n’a jamais vraiment su appréhender.

            Pour des raisons culturelles en fait, les européens de l’ouest étant plus exclusifs dans leur perception des choses que ceux de l’est.

            Exemple : un occidental pense que le bonheur et le malheur s’excluent totalement.

            Un Slave ou un Grec vous dirons qu’il n’en est rien, que dans le plus grand bonheur a toujours une pointe d’amertume, ne serait-ce que celle de sa propre finitude, et que sans ce contrepoint, le bonheur n’est pas appréciable dans son entier.

            L’inverse est également vrai et s’incarne parfaitement dans la croyance orthodoxe qui fait du pire malheur une source de régénération et une source d’espoir de félicité future sinon éternelle.

            C’est cette perception du monde qui fait que Zorba danse au lieu de déprimer.

            Quel est le rapport avec la mondialisation ?

            La voici : l’heure la plus sombre précède toujours l’aurore.

          • Jeff Parrot Jeff Parrot 26 avril 2013 11:32

            "Pour faire une religion il faut être au moins deux.la spiritualité c’est tout seul.

            le NOM qui veut atomiser l’humanité ( produire des individus indépendants les uns des autres ) ne s’oppose pas à la spiritualité.

            par contre il déteste la religion."

            Mais alors pas du tout, la spiritualité est un chemin personnel de connaissance du monde et de soi ou il faut transcender pour avancer.

            Cette transcendance est combattue partout et par tous aujourd’hui.

            La religion prône au contraire la croyance, tout comme n’importe quel pouvoir terrestre ...


          • lulupipistrelle 26 avril 2013 12:37

            Et bien moi je suis une optimiste...

            Je ne pense pas qu’il ait besoin d’être nombreux, organisés et visibles pour saboter un régime, un ordre, même nouveau, même mondial...

            Quelques pour cent d’irréductibles qui prennent le contre-pieds systématiquement, et ça suffit pour gripper la machine...

            Si vous ne consommez que selon vos besoins, et de manière éclairée, si vous n’avez ni carte banquaire, ni téléphone portable, si votre comte en banque n’est approvisionné qu’au compte goutte, juste pour payer eau, gaz, électricité, téléphone... si vous ne bossez pas au delà de vos besoins, et surtout si vous avez diversifiez vos activités... si vos enfants sont élevés à la résistance et à la débrouillardise, capables de se faire des amis, des relations dans tous les mileux et toutes les tranches d’âge etc... vous déjouez tous les pièges, vous cassez toutes les stratégies... et vous êtes insaississables.


          • philouie 26 avril 2013 13:21

            Mais alors pas du tout, la spiritualité est un chemin personnel de connaissance du monde et de soi ou il faut transcender pour avancer.

            Cette transcendance est combattue partout et par tous aujourd’hui.

            La religion prône au contraire la croyance, tout comme n’importe quel pouvoir terrestre.

            ce qui est platement faux.
            la spiritualité n’est combattue nulle part. lisez « psychologie magazine », la référence en terme d’idéologie spirituel NOM. vous verrez que la spiritualité y a une place. et si elle a sa place c’est parce qu’il s’agit d’une spiritualié où chacun dit la sienne. ce qui intéresse le nom ici c’est l’idée de personnel quand vous dites chemin personnel.

            les religions sont l’ennemi du NOM parce qu’elle fédèrent les individus et c’est cela qu’il faut combattre. De même, les croyances sont mauvaises puisque le croyant est plus difficellement sensible à l’endoctrinement et à la manipulation puisqu’il a ses propres croyances qui sont celles de son groupe.

            l’individualisation spirituelle de l’humanité est un objectif du NOM.
            si vous vous en rendez pas compte c’est que c’est efficace.


          • lulupipistrelle 28 avril 2013 00:21

            @philouie : entre les cathos traditionalistes genre sédévacantistes, les fondamentalistes protestants, les musulmans intégristes etc... et le NOM, alors je choisis sans hésiter le NOM, parce qu’il n’est pas encore établi et que de toute manière on peut le saboter. 


          • Loatse Loatse 25 avril 2013 14:47

            « 3° l’alternative est principalement (uniquement ! voir front ripoublicain ) représenté par le F.N. »


             j’ai du mal à visualiser marine le pen terrassant le dragon. smiley


            • non667 25 avril 2013 15:57

              à loatse
              j’ai du mal à visualiser marine le pen terrassant le dragon.

              tout de suite la caricature !
              1° il ne s’agit pas de terrasser mais de résister !
              2° si marine arrive ce sera avec le peuple français contre les collabo du N.O.M. (umpsmodemeelv +fdg )


            • Aldous Aldous 25 avril 2013 17:06

              En plus y’a personne répondant au nom d’Elie ou de Enoch au FN...


            • boris boris 25 avril 2013 18:49

              Tu parles Charles ! Le FN est un valet du NOM comme tous les autres y compris le FDG qui pour ce dernier est le pendant du FN pour faire gober au bon peuple que dans la politique « il y a du choix ».

              Simple effet de balancement et de contre balancement.

              Sinon pour l’article, il est impeccable.


            • non667 25 avril 2013 20:21

              a boris
              Le FN est un valet du NOM comme tous les autres
              le front ripoublicain montre qu’il n’est pas comme les autres ! vas troller ailleurs ! smiley smiley smiley


            • Neymare Neymare 25 avril 2013 14:49

              L’humanité n’est qu’un reflet de ce que nous sommes nous memes individuellement : elle devra donc atteindre le fond, etre au fond du gouffre, pour qu’enfin apparaisse la lumière.

              De toute façon il faudra bien se résoudre un jour ou l’autre à fondre : la terre est taillée pour accueillir au maximum 1 milliards d’humains de façon pérenne, si ce chiffre est dépassé (surtout au vu des projections du 21ieme siècle) ce sera la catastrophe et donc le nombre d’etres humains se régulera de lui meme (par ailleurs si ça ne devait pas arriver, c’est aussi dans les projets du NOM la régulation des naissances)

              Il faut bien comprendre que cette oligarchie n’est qu’un « idiot utile » qui sert (à son corps défendant et sans vraiment le savoir, ou le comprendre) un système bien plus vaste et bien plus juste

              Donc pas de panique, l’humanité se sortira de ce cauchemar


              • Ricquet Ricquet 25 avril 2013 14:54

                « Cette grande dictature mondiale pourrait très bien devenir notre réalité de demain si nous n’y prêtons pas attention et si nous, citoyens, ne nous organisons pas pour résister à ce projet en voie de réalisation.  »


                Tu parles au conditionnel ou au futur...
                Non, c’est déjà le cas, et les leviers pour s’y opposer sont dérisoires tout en demandant beaucoup d’énergie pour comprendre les manipulations médiatiques, bancaires...
                S’opposer à ce formatage mondial, nécessite une reprise en main de l’information via des journalistes totalement indépendant obéissant à la seule règle de déontologie et pédagogie.
                Cela implique de mettre dans la constitution l’indépendance de la presse au même titre que l’indépendance de la justice, avec aucune contingence financière vis à vis des annonceurs qui n’auront plus de raison d’interférer...
                L’information est morte (sauf sur internet mais pour combien de temps encore ?)
                La communication frauduleuse l’a remplacé : c’est cela aussi le NWO.
                L’on peut en dire tout autant pour l’agriculture conventionnelle, gangrénée par petite touche par Monsanto... qui brevette le vivant et finit par imposer ses règles...

                Enfin et surtout, nos politiques de tous bords (exemple avec Merluche) qui tient des propos ambivalents où règnent la confusion / Europe.
                Idem avec le FN qui vocifère sur l’euro en faisant abstraction de l’intégration dans l’Europe et en validant le traité atlantique de 2015
                L’alternative au NWO, c’est la sortie de l’Europe.
                à ma connaissance, un seul mouvement le propose : l’UPR, qui se bat avec des arguments empreints de pédagogies en dehors de toutes contingences médiatiques.
                (médias à la solde depuis longtemps de l’entité systémique NWO)
                Tout est gangrené : le politique, le médiatique, et même les élections qui sont des impasses systémiques, car conduisent à des non-choix étayés pas la merdiacratie.

                Merci pour ton article et désolé pour l’impasse que j’insinue...


                • Aldous Aldous 25 avril 2013 17:09

                  Tableau lucide cependant...


                  • Bur K Bur K 25 avril 2013 17:58

                    Au nom d’une saine économie, les gangsters de la finance internationale en viennent aisément à imposer une politique monétaire, budgétaire, et finalement une politique au sens large du mot. C’est la forme moderne de la dictature, où les élites élues, victimes de leur cupidité et avides de pouvoir, se mettent au service des parrains des mafias de la finance. 
                     
                    L’abdication d’une démocratie peut alors advenir de deux manières :

                    1. Une dictature interne. 
                    2. Une délégation de pouvoirs à une autorité extérieure – le Nouvel Ordre Mondial par exemple – laquelle exercera le pouvoir politique après confiscation de la souveraineté nationale.

                    La seule alternative : rétablir une démocratie qui rendra au peuple le pouvoir confisqué par les oligarques. Le peuple est-il prêt à passer de notre système actuel de démocratie représentative à une démocratie participative ? Toute la question est là, et pourtant à trop attendre il finira par être trop tard pour éviter les bains de sang d’une révolution. 

                    Demander au citoyen lambda de participer activement à la démocratie semble malheureusement avoir peu d’écho. Le peuple serait-il blasé au point d’accepter l’inacceptable sans broncher ? 



                    • TSS 25 avril 2013 18:19

                      « Le NWO ne doit pas être mis en place en prenant les etats de front mais sur la durée en

                      dématérialisant les structures petit à petit »

                       Le conseiller à la maison blanche Richard Gardner -1974

                      Le NOM ,ce n’est pas nouveau... !! 


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 avril 2013 18:38

                        Ainsi parlait Zobithoustra , grand chef du ZOB ,zone des ombilic branlettes ,sise sur le net,au moyen de son clavier étanche !


                        • aureda 25 avril 2013 19:40

                          Mais alors, comment on va faire pour la coupe du monde de foot s’il n’y a plus de pays ? smiley


                          • Stof Stof 25 avril 2013 20:27

                            Quand on lève un coin du voile,on s’aperçoit que le NOM est déjà quasiment en place. Il ne manque plus que quelques chocs biens placés, avec tout le tremblement médiatique qui va avec. Le 11 septembre n’était qu’un apéritif en comparaison de ce qui se prépare.


                            N’oublions pas non plus que l’un des objectifs avoué est la réduction de la population mondiale. Par un peu tous les moyens à disposition : stérilisation,virus, cancers, famines, chemtrails etc.
                            Bill Gates, par exemple, admet volontier ajouter quelques produits contraceptifs dans les vaccins qu’il distribue aux Africains. Pour leur bien, notez.
                            D’ailleurs, il vient juste d’annoncer une aide d’un milliards de $ pour distribuer des vaccins contre la Polio. Vous en voulez ?

                            • Le printemps arrive Le printemps arrive 25 avril 2013 22:12

                              Si vous ne mettez pas des références claires concernant ce que vous avancez sur les vaccins, ce que vous écrivez est inutile, bien malheureusement.
                              Notez que je ne doute pas de vos propos, je veux des éléments probants.


                            • doctorix doctorix 26 avril 2013 00:29

                              Allez donc faire un tour sur initiative citoyenne, lisez Sylvie Simon, vous y trouverez tout ce que vous cherchez : c’est à chacun, et c’est à vous, de faire la recherche : n’attendez pas que tout vous tombe tout cuit dans le bec.

                              Le vaccin est un élément clé du plan (qui comprend la réduction de la population mondiale à 500 millions d’habitants, esclaves en majorité), parce qu’il permet l’implantation de puces RFID à grande échelle.
                              Bill Gates est connu pour être un eugéniste : il déplore, dans cette vidéo, que les progrès de la médecine et des vaccins ne parviendront à réduire la population mondiale « QUE » de 15%.
                              Vous verrez que, comme toute l’élite future dont il fera bien sûr partie, il ne se cache même plus, et expose ses plans sans vergogne et bien sûr sans honte.
                              Par ailleurs, l’intoxication au réchauffement climatique est un autre aspect du plan, avec des motivations trop complexes pour que je les expose ici : c’est encore à vous de chercher..

                            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 26 avril 2013 06:46

                              Le printemps arrive,
                              Chercher « Myofasciite à macrophages », et vous comprendrez que l’aluminium des vaccins est un puissant neuro- toxique....


                            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 26 avril 2013 07:25

                              Ce billet est un tour de force...., parler du NOM sans jamais citer les USA, faut le faire...

                              Deux citations :
                              ***** « 1812 Andrew Jackson (qui sera président des USA en 1829) :
                               »Nous allons nous prévaloir de notre droit au libre échange et ouvrir le marché aux produits de notre sol POUR EGALER LES EXPLOITS DE ROME.« 

                              Les USA ont de la suite dans leurs idées de prédateurs mondiaux...

                              ***** David Rockefeller déclaration à la réunion de la Trilatérale 1991 :
                               » Le Monde est aujourd’hui préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’ AUTODETERMINATION NATIONALE DES SIECLES PASSES.« 

                              David Rockefeller nous indique , bien involontairement, ce qui contrarie le plus le NOM :

                              Ce sont les les Nations ! Les Etats indépendants et souverains qui mettent le FMI et la Banque mondiale à la porte, qui refusent de rembourser tout ou partie de la dette illégitime, les Nations qui sauvent les gens et pas les banques, comme l’ Argentine a su le faire en 2012....

                              Cessons les discours d’impuissance des peuples...
                              Sortons de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN pour retrouver l’indépendance, faire un referendum sur la dette publique, décider des accords internationaux qui nous conviennent sans passer par Bruxelles et le Traité Transatlantique.

                              Seule l’ UPR de François Asselineau propose un programme de libération nationale, sur le modèle du Conseil National de la Résistance.

                              L’UPR est le seul Parti qui ne veuille d’aucune sorte d’Union européenne, ni plus ceci, et moins cela. Indépendance et souveraineté, sinon rien !

                              Vidéos d’ Asselineau sur le site de l’ UPR :
                              * » Pourquoi l’ Europe est comme elle est ?« 
                              * » Mais où est passée la République française ?« 
                              * » L’ Europe sécuritaire"


                            • Christoff_M Christoff_M 26 avril 2013 00:00

                              Les partis classiques sont infiltrés par le NOM avec des groupes de pression style SOS Racisme et maintenant lobby gay ou Femen hystériques avec Fourest....

                              Si vous n’allez pas dans le sens du vent on vous coupe les vivres...

                              Il y a bien des partis aux extrêmes, mais qui ont peu de credits et surtout peu de ministrables, tous ceux qui veulent faire carrière, et la plupart des grandes écoles, comme chez les journaleux, étant UMPS... cherchez l’erreur...

                              Si un parti extrême arrivait a avoir une majorité il aurait un mal fou a constituer un gouvernement, et des que les résultats seraient annoncés, certains fonds ou banques puissantes retireraient leurs fonds... cruelle dilemme !!!

                              Mais bon comme la moitié des citoyens de ce pays préfèrent regarder le foot, ou des multiples télés creuses, jouer des fortunes dans les jeux, et consommer toujours plus de pilules en écoutant les gourous de la santé mentale, rien ne change et en haut lieu, des héritiers occupent le siège de leur grand père, ou de leur aieul, sans bouleversement depuis la fin de la grande guerre....

                              Brave brave New World...


                              • doctorix doctorix 26 avril 2013 00:14
                                Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.« Benjamin Franklin
                                Bravo pour cet exposé, dont je m’étonne qu’il ait pu franchir la barrière des chiens de garde.
                                Vous dites :
                                 ». Qu’il s’agisse d’attentats terroristes de grande ampleur, d’une crise financière sans précédent, de l’apparition d’une terrible épidémie, ou pire, d’un conflit armé international ;..."
                                Mais si on y regarde de près, tous ces éléments sont en place, et ont été testés, déjà.
                                Le 11/9 est une répétition générale grandeur nature, la consécration d’un pseudo-terrorisme international, fabriqué et nécessaire. .
                                La crise financière est entièrement artificielle, spécialement crée pour parvenir au but.
                                La pseudo épidémie H1N1 de 2009 est une répétition de la prochaine, qui s’appellera H7N9, et sera le prétexte à l’implantation de puces RFID, dont la taille actuelle est très inférieure au millimètre.
                                Quand aux ascensions guerrières (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie), elles ne sont que le prélude à l’agression sur l’Iran, le but ultime, qui provoquera l’affrontement USA-Chine-Russie, c’est-à-dire la troisième guerre mondiale, qui sera nucléaire.
                                Les quatre ingrédients sont donc en place, sous nos yeux, évidents et palpables.

                                Vous avez parlé aussi de l’aspect pyramidal de l’entreprise. Quiconque observe le billet d’un dollar comprend de quoi il s’agit. Sa partie supérieure est d’ailleurs détachée, et représente l’élite. L’œil n’est pas un artifice décoratif, mais le symbole de la surveillance totale.
                                Vous comprenez alors qu’il s’agit d’un projet de très longue haleine, et que sa mise en place a nécessité des générations.
                                J’ai cependant une bonne nouvelle : ce projet n’aboutira pas. C’est peut-être, et même probablement internet qui constitue le grain de sable fatal. On peut même espérer une nouvelle ère de fraternité, après maintes tribulations (c’est, curieusement, à peu près ce que disait l’évangile selon St Jean).
                                Et Satan retournera, enchaîné, sous terre d’où nous n’aurions jamais du le laisser sortir, pour mille ans.
                                Prenez ces dernières phrases pour une allégorie, mais tout de même, ce texte poussiéreux parait bien d’actualité.

                                • docmib 26 avril 2013 08:41

                                  Je vais surement troller pour certains, ou dire une vérité qui dérange beaucoup pour d’autres...

                                  Mais si tout le monde voulait vraiment faire un geste humanitaire et écologique il faudrait descendre un banquier par jour.

                                  Au rythme ou vont les choses ils auront fini de racheter la planète dans 20 ans.
                                  Tout ce que les gens pensent posséder leur appartiendra, chacun pourra être évincé de « chez lui » sans raison simplement pour délit de sale gueule pour un homme financier...

                                  Je tiens les banquiers et politiques soumis/corrompus à ces derniers entièrement responsables de tous les maux de cette planète.

                                  Et si je dois prendre une balle pour ce texte, hé bien j’aurai été fier d’avoir pu me regarder une dernière fois dans le miroir ce matin sans rougir.

                                  A bonne entendeur à vous tous les humains.
                                  Doc


                                  • doctorix doctorix 26 avril 2013 09:07

                                    Vous avez mis le doigt sur la preuve que le terrorisme international n’existe pas, et qu’il est une création de l’élite.

                                    Car enfin s’il existait, il commencerait par s’en prendre aux responsables du malheur des peuples.
                                    Non seulement les banquiers, Rothschild et Rockefeller en tête, mais aussi les responsables politiques, et pour ce qui concerne les USA, il s’en prendrait d’abord aux Wolfowitz, Brzezinski, Bush, Cheney, ;Rumsfeld, Kissinger, et j’en passe et des pires, parmi lesquels un certain nombre de militaires ; ce sont là les véritables théoriciens du complot.
                                    Or ces gens-là ne sont pas inquiétés.
                                    CQFD.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès